GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


17° Petite série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

17° Petite série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Mar 15 Nov 2011 - 12:14

Le permis de chasse belge est attribué en 2 temps.
Les candidats passent, d'abord, une épreuve pratique, fusil en main.
Les survivants sont ensuite interrogés sur la théorie. ...


C'est un Belge et sa femme qui vont chez le médecin.
-Ecouter docteur, j'ne comprend pas une fois. 10 ans d'mariage et toujours pas d'enfant!
-Vous avez des rapports sexuels ?
-Des rapports, non je ne vois pas.
-Mais si, quand vous l'amour avec votre femme.
-La quoi ?
-Ho mais c'est pas vrai, il faut tout vous expliquer!
Sur ce, il demande à la femme de se déshabiller.
-Voyez là, c'est le sexe de votre femme.
-Je ne savais pas que tu avais ça chérie.
-Bon bin je vais vous montrer alors.
Là le médecin commence à coucher avec la femme et à la fin des ébats.
-Vous voyez, si vous faites ça toute les semaines vous aurez un enfant.
-Mais docteur, faut que je l'accompagne à chaque fois!!!


C'est un gardien de nuit de 75 ans. Durant toute sa vie, il a exercé ce métier, et du coup, il n'a jamais pu rencontrer de femme avec qui il aurait pu se marier.
Mais tout arrive à point à qui sait attendre: Un beau jour, alors qu'il vient de prendre sa retraite, il fait la connaissance d'une jeune femme de 25 ans qui le trouve à son goût!
Un mois plus tard, les voilà qu'il partent en voyage de noces, et ils partent ensuite faire un voyage en Grèce pour la lune de miel.
Le jour de leur retour un de ses copain, également gardien de nuit vient les chercher à l'aéroport :
- Alors, c'était bien ?
- Oui, extra! le soleil, la plage, les bateaux .... Et il chuchote à son copain: on a presque fait l'amour toutes les nuits!!!
- Arrête de me faire marcher, lui répond le copain, Tu ne vas pas me dire qu'à ton âge tu as fait l'amour presque toutes les nuits?!
- Si, si: On a presque fait l'amour le samedi, presque fait l'amour le dimanche, presque fait l'amour le lundi...


Un soir en hiver devant la cheminée, henri et Germaine regarde le feu et se remémorent leurs souvenirs de jeunesse.
Tout d'un coup, henri se sent pris d'une irrésistible envie de trousser sa Germaine.
- Couche toi sur la table que j'te fasse une p'tite lichette, qu'il lui dit.
- Tu y penses pas, qu'a y répond !
- Si si vas-y"
Germaine pour être tranquille se met en position.
Et mon riton y va de sa p'tite lichette. Germaine d'un coup lui dit
- Enlève tes lunettes, tu me fais mal".
Y les enlève et continue sa lichouille. Au bout d'un moment, Germaine lui dit :
- Remet tes lunettes, t'es en train de lécher la table


Du monde au balcon
C'est samedi après-midi et les parents ont une sacrée envie de faire l'amour.
Malheureusement pour eux, le petit Pierre-Louis est dans l'appartement et comme il risque de pleuvoir, les parents ne préfèrent pas qu'il sorte.
Alors le papa trouve la solution :
- Pierre-Louis, pourquoi n'irais-tu pas sur le balcon ? Comme ça, tu nous raconteras tout ce qui se passe en bas.
Pierre-Louis va sur le balcon et commence son observation.
Pendant ce temps, les parents passent aux choses sérieuses très discrètement.
Pierre-Louis commente ce qu'il voit :
- Il y a une voiture qui se fait remorquer par une dépanneuse dans le parking.
- Tiens, une ambulance vient de passer à toute vitesse.
- Il y a des gens qui rendent visite aux voisins d'à coté.
Un moment passe puis Pierre-Louis reprend :
- Lili fait du vélo sur le trottoir.
- Un chien traverse la route.
- Tiens les Martin sont en train de baiser...
A ces mots, les parents de Pierre-Louis sursautent et le papa drôlement interloqué demande :
- Et comment tu sais ça Pierre-Louis ??
- Parce que leur fils aussi est sur le balcon !0


Une femme entre à la maison après son rendez-vous chez le gynécologue. Son mari lui demande :
- Alors, qu'est-ce qu'il t'a dit ?
La femme le rassure :
- Tout va bien ! Il a dit que j'avais les seins d'une jeune femme de 18 ans !
L'homme se met à rigoler et dit :
- Et qu'est ce qu'il a dit à propos de ton gros trou de c...... ?
La femme répond :
- Oh mais chéri, nous n'avons pas parlé de toi !


Une association de nains a monté un club de football, et, chaque dimanche, ses équipes jouent l'une contre l'autre.
Après le match, tous vont dans un café où on leur réserve la salle du premier pour boire un vin chaud.
Un dimanche un client déjà éméché, accoudé au comptoir, voit soudain descendre dans l'escalier un, deux, puis trois, cinq, dix puis onze nains en maillot bleu qui traversent la salle, passent devant lui, et sortent dans la rue...
Il se frotte les yeux et recommande un whisky.
A peine l'a-t-il bu qu'il voit un, deux, cinq, dix puis onze nains en maillot rouge descendre à leur tour l'escalier, passer devant lui, et sortir dans la rue.
Alors il appelle le propriétaire du bistrot et lui dit à l'oreille :
- Patron, je voudrais pas vous inquiéter, mais je vous signale que votre baby-foot se fait la malle.


Très courte lettre d'excuse de l'hôpital à un patient :
Cher Monsieur,
Les résultats du laboratoire confirment que la rougeur autour de votre pénis n'était pas cancéreuse, c'était du rouge à lèvres.
Veuillez nous excuser pour l'amputation.
La direction.


Au Père Spicace,
Un grand malheur est arrivé à l'abbaye et j'ai la pénible mission de vous en faire part.
Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope.
Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien.
Un seul restait joyeux : le père Fide.
Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y fit.
Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l'abbaye.
Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.
Le lendemain fut donc célébré son enterrement.
Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage.
La messe fût dite sur une musique de l'abbé Thoven.
Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir.
À la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l'abbé N'Pé.
Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière : l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs.
Le Père Clus s'y opposa.
L'abbé Casse en fut enchanté.
Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre.
Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits.
Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.
Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution.
Le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe.
Celle-ci fût recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse.
Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant.
Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin.
L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes.
La Mère Cédés , invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.
A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux.
Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun put se remettre de ses émotions.
Signé : L'abbé BICI


Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison.
Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin.
Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus de fruits par terre.
Quand il entre dans la maison, c'est encore pire :
La vaisselle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface et il y a du sable par terre, sur la table de la cuisine et les meubles.
Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements et une lampe renversée.
A ce moment, l'homme a très peur qu'un malheur ait touché sa femme.
Il se précipite au second étage et là, stupéfait, il trouve sa femme encore en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre.
Elle se retourne en souriant et lui demande :
- Comment était ta journée ?
- Mais que s'est-t-il passé ici aujourd'hui ?!?
Souriante....
- Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j'ai fait durant la journée et quand je réponds que je me suis occupée de la maison et des enfants... Tu me dis : "C'est tout ?"... Eh bien, aujourd'hui, je n'ai rien fait !


Toujours plus haut
La jeune institutrice donne un cours à ses élèves.
Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire.
A un moment, elle est interrompue par quelqu'un qui pouffe de rire. Rapidement, la maîtresse se retourne et demande :
- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Benjamin ?
- Madame, c'est parce que j'ai vu votre jarretière.
- Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, crie-t-elle.
Puis la maîtresse se remet à écrire.
Mais se rendant compte qu'elle a oublié d'écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu'au plus haut du tableau...
Et elle est interrompue par un gloussement de rire d'un autre garçon de la classe.
Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :
- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Kévin ?
- Heu Madame, j'ai vu vos deux jarretières.
A nouveau l'institutrice se met à crier :
- Sors d'ici Kévin ! Cette fois la sanction sera plus sévère ; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines !
Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre. Elle se baisse pour la ramasser, et c'est à ce moment qu'un énorme éclat de rire résonne dans la salle.
Elle se retourne vivement et voit que Toto s'est levé pour quitter la classe. Elle lui demande :
- Eh bien quoi Toto ? Où vas-tu ?
- Heu, Madame, je crois qu'après ce que je viens de voir, j'ai fini ma scolarité...


Un Américain à Paris montre à un ami français qu'il sait bien parler le français.
Voilà ma main, voilà le pouce, l'index, le plaisanterie, l'annulaire, l'auriculaire.
Bravo, mon vieux, mais pourquoi le plaisanterie?
Parce que l'autre jour j'étais assis à côté d'une fille au cinéma et au milieu du film elle m'a dit: Il ne faut quand même pas pousser le plaisanterie trop loin!


Un Américain et un Français se rencontrent à la sortie d'un bordel.
L'Américain achète des cerises, les mange mais met les noyaux dans sa poche.
Le Français lui demande pourquoi.
Il répond : Nous on les broie et on vous les revend sous forme de café!
Le Français sort de sa poche le préservatif dont il vient de se servir, le vide et le met dans sa poche.
L'Américain lui demande pourquoi.
Il répond : Nous, on passe les capotes à la moulinette et on vous les revend comme chewing-gum.


Un culturiste emmène une fille dans sa chambre, l'installe sur le lit, et commence un strip-tease.
A chaque fois qu'il enlève un vêtement il montre l'un de ses muscles en disant : tu vois ça, c'est de la dynamite.
Ca commence par ses biceps : de la dynamite,
Puis ses pectoraux : de la dynamite,
Il les énumère tous : de la dynamite.
Il finit par ses cuisses, de la dynamite.
Et lorsqu'il enlève son slip, la fille lui demande : mais dis moi, c'est pas dangereux autant de dynamite avec une si petite mèche ?


C'est toto qui doit apprendre sa poésie en allant dans sa chambre il passe devant la cuisine et entend : "j'épluche les patates" ensuite il passe devant la chambre de sa soeur et entend : "au pays de barbie" puis il passe devant la chambre de son frère et entend : "suuuuupeeeeermaaaaaan " et enfin il passe devant la chambre de ses parents et entend : "elle a des gros nichons".
le lendemain toto récite sa poésie :
- J'épluche les patates
-Non mais où te crois tu Toto ?! dit furieusement le maîtresse
-Au pays de barbie
-Mais enfin pour qui tu te prends ?!
-Suuuuupeeeeermaaaaaan !
-VA VOIR LA DIRECTRICE !!!!!
-Elle a des gros nichons


Un jeune garçon s'adresse à son père :
- Dis papa, quelle est la différence entre CONCRÈTEMENT et POTENTIELLEMENT ?
Le père, après une minute de réflexion, appelle sa femme et lui demande :
- Dis moi chérie, accepterais-tu pour un million d'euros de coucher avec Alain Delon ?
Sa femme qui répond aussitôt :
- Mais mon chéri, nous sommes mariés depuis si longtemps...
Le mari insiste, et sa femme lui répond :
- Oui.. En fait Alain Delon il est pas mal et puis un million d'euros .. Oui je crois que j'accepterai, en fait, c'est sur, je dis oui sans hésitation !
Le mari se retourne vers son fils et lui dit :
- Tu vois petit, avec ta mère à la maison on a POTENTIELLEMENT un million d'euros mais... CONCRÈTEMENT on a une salope !


La nouvelle institutrice a envie d'inculquer des notions de psychologie à ses élèves.
Elle s'adresse à la classe en ces termes:
- Que celui qui a l'impression d'être stupide par moment se lève !
Après une bonne dizaine de secondes, Toto se lève... de mauvaise grâce.
L'institutrice:
- Alors comme ça Toto, tu penses que de temps en temps tu peux être stupide ?
- Non m'dame, mais ça me faisait de la peine de vous voir toute seule debout.


En plein été, dans un magasin de tissu, une jeune fille en mini-jupe s'adresse à un vendeur:
- Je voudrai prendre de ce tissu pour me faire une nouvelle robe. Combien vaut-il?
- ça sera un baiser le mètre, jolie demoiselle, répond le vendeur - Très bien. Vous m'en couperez 5 mètres alors, dit la fille.
Tout rougissant et rapidement, le vendeur prend les mesures du tissu et fait la découpe, puis il emballe le tissu et le pose sur le comptoir en regardant la fille avec insistance. À ce moment là, la fille se tourne vers le trottoir et appelle:
- Grand-père, tu peux venir payer le monsieur?


Un type entend frapper à sa porte, il ouvre et trouve le sherif en grande tenue.
- Je suis désolé, annonce le shérif, mais j'ai une mauvaise nouvelle, une bonne et une très bonne...
- Qu'est-ce que c'est que cette histoire... bon allez... la mauvaise...
- Je suis navré, mais on a repêché le corps de votre femme dans une petite crique ce matin
- Oh mon dieu !... c'est terrible ! et la bonne nouvelle ?
- Eh bien son corps était recouvert de homards et de langoustes !
- Ah bon... j'ai peur de ne pas comprendre... et c'est quoi la très bonne nouvelle ?
- On la ressort que demain matin !


Le démon de midi
Après 25 ans de mariage, j'ai regardé ma femme et lui ai dit :
- Chérie, il y a 25 ans, on avait un petit appartement, une vieille bagnole, on dormait sur le canapé en regardant la télé en noir et blanc de 50cm...
MAIS, je dormais avec une belle jeune blonde de 25 ans !
Maintenant, on a une maison de 500.000 Euros, une BMW de 50.000 Euros, un lit à eau, une télé couleur écran plat de 120cm...
MAIS, je dors avec une vieille de 50 ans !
Ma femme a été très vive d'esprit, et elle m'a dit :
- T'as juste à te trouver une jeune blonde de 25 ans et je ferai en sorte que tu te retrouves dans un petit appartement avec une vieille bagnole, que tu dormes sur un canapé en regardant une télé noir et blanc de 50cm !
Les femmes sont incroyables. Elles te guérissent vite de ta crise de la cinquantaine !!!


Pour éclairer une blague obscure sur les ours et les oignons :
J'ai déjà fait référence à cette blague sans la raconter alors :
A l'école, la maîtresse demande à ses élèves d'indiquait un animal et ce qu'il mange ;
le premier dit : "madame ! Les poules ça mange des graines ! "
- C'est bien !
Un autre : "madame, mon chien il mange de la patée ! "
- c'est bien !
Suivant : "madame, les baleines, ça mange des algues ! "
- Très bien !
Un nouveau : "madame, les ours, ça mange des oignons !"
- Surprise, incompréhension, question : "mais voyons, qui t'a dit que les ours mangeaient des oignons ? "
"Et bien, hier soir, je suis passé devant la chambre de mes parents et j'ai entendu maman dire à papa ; "dépêches-toi de me manger l'oignon avant que les ours ne débarquent !".


C'est l'histoire d'un - disons d'un allochtone du nord de l'Afrique qui se présente dans une agence d'interim.
- Salut Patron, je cherche du boulot, n'importe quoi, je suis un travailleur comme tu n'as jamais vu, je veux bien travailler 7 jours sur 7, 24h sur 24h... (à lire avec l'accent adéquat)
L'agent d''interim, regarde dans ses fiches et lui dit :
- Je crois que j'ai quelque chose pour toi. C'est un poste de direction, tu travailles 1 jour par semaine, tu as deux secrétaires, une voiture de direction, tous tes frais sont remboursés et tu touches 10 000 € nets par mois plus une prime de fin d'année ; ça te convient ?
L'allochtone (j'aime bien le politiquement correct) lui dit :
- Patron, là tu te moques de moi...
Et l'agent d'interim répond :
- Oui, mais c'est toi qui as commencé...


C'est dans une école, un homme est venu verifier la bonne tenue dans l'école et est en ce moment dans classe de cm2, une magnifique maîtresse blonde très en beauté est en train de donner le cour d'anglais lorsque l'homme decide de s'asseoir à côté du petit Kevin.
La maîtresse demande alors que veut dire "it's a beautiful day today"
Aucune main ne se lève jusqu'à ce que le petit Kevin, tout excité, se lève en criant:
-moi madame, je sais je sais!!
-oui Kevin.
-He bin sa veu dir putin kel bo ku!
La maîtresse completement outrée l'envoie dehors en punission.
Et en passant devant l'homme, Kevin le regarde avec de gros yeux et lui dit:
-et toi kan on sé pa on soufle pa!!!!


Un petit garcon rentre chez lui et dit à son pere :
- Papa, papa ! Savais-tu qu'on peut avoir des enfants dans une éprouvette ?
- Je sais, fiston ! J'en ai eu deux dans une cruche !


L'homme fidèle
Trois hommes, qui après s'être mariés, et avoir eu des enfants, meurent de façon soudaine.
Ils se retrouvent donc tous les 3 devant St Pierre qui leur dit :
- Ici, comme le paradis est un immense endroit vous aurez une voiture pour vous déplacer. La marque de la voiture sera en fonction des fois où vous avez trompé vos femmes.
Donc St Pierre ouvre son grand livre et dit au premier homme :
- Je vois que votre réputation de coureur de jupon est vérifiée. Je plains votre femme. Mais comme vous étiez gentil avec elle Dieu vous offre une Renault.
Penaud l'homme part en direction du paradis dans sa Renault.
Alors St Pierre regarde le deuxième homme et dit :
- Vous êtes un peu mieux, vous avez trompé votre femme 2 fois seulement, Dieu vous offre une Mercedes.
L'homme heureux part en direction du paradis avec sa Mercedes.
Alors St Pierre regarde le dernier et dit :
- Alors vous, vous êtes un saint, vous n'avez jamais trompé votre femme, pour vous féliciter Dieu vous accorde une Lamborghini.
L'homme heureux part tout fier dans sa voiture de rêve.
Le lendemain l'homme à la Renault rencontre l'homme à la Lamborghini, celui-ci pleurait comme un enfant sur le capot de sa voiture.
L'homme à la Renault :
- Voyons ! Qu'est-ce qu'il se passe ?
L'homme à la Lamborghini :
- Je viens de voir passer ma femme en trottinette !!!

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12731
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17° Petite série de blagues.

Message par paszim le Mar 15 Nov 2011 - 12:42

Merci pour cette bonne humeur.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7411
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17° Petite série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Mar 15 Nov 2011 - 13:07

paszim a écrit:Merci pour cette bonne humeur.
Salut Paszim.
Merci de ton petit mot.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12731
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17° Petite série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum