GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par Jacknap1948 le Jeu 10 Mai 2012 - 10:10

30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

C'est la rentrée au collège Sainte Croix de Neuilly sur Seine.
Tous les élèves sont réunis dans la cour autour du proviseur qui fait l'appel pour l'affectation des élèves de classe de 5e.
- Henri-Paul de la Turbinière ?
- Oui, Monsieur le Proviseur.
- 5e A.
- Charles-Louis de Pareille ?
- Oui, Monsieur le Proviseur.
- 5e C.
- Louis-Nicolas- Edouard de Hautebourg ?
- Oui, Monsieur le Proviseur.
- 5e B.
- Mohammed Ben Bouftou ?
- Oui, Monsieur le Proviseur.
- Terminal A.
- Mais Monsieur le Proviseur, je suis en 5e, pas en terminale.
- Le proviseur vérifie sa liste.
- Si, si ! Mohammed Ben Bouftou, Terminal A, Roissy Charles-de-Gaulle, départ 22h00 !


Un routier s'arrête dans un resto pour prendre un petit déjeuner. La serveuse lui apporte un sandwich, un café et un morceau de tarte .
A ce moment là trois motards en blouson de cuir font irruption dans le resto et s'installent près de lui. Le premier lui prend son sandwich, le deuxième boit son café et le troisième avale sa tarte.
Sans dire un mot, le routier paie et s'en va.
Un des motards s'exclame : 
 - C'est même pas un homme ! 
La serveuse s'exclame à son tour :
 - C'est même pas un bon conducteur non plus... Regardez ça, il est en train d'écraser trois motos avec son camion !!


‘’ Les Pneus neiges , c’est un peu comme les préservatifs
Il faut penser à les mettre avant de rentrer dans le cul de l’autre…  ‘’


Les Saintes Écritures
Un homme accablé de problèmes s'apprête à se pendre. 
Il a accroché une corde à une branche d'arbre, est monté sur un tabouret, a déjà passé sa tête dans le noeud coulant, et va sauter lorsqu'un brave curé qui passait par là lui crie : 
 - Arrêtez, arrêtez ! Ne faites pas ça mon fils ! Songez que Dieu nous a donné la vie ! Quels que soient vos soucis et vos peines, vous trouverez force et réconfort dans les Saintes Écritures.
Tenez, je vous donne ma Bible, ouvrez-la à n'importe quelle page, et suivez les sages conseils qu'elle vous donne... 
Le curé s'éloigne. L'homme prend la Bible, l'ouvre au hasard et lit : 
 "Repens-toi..."


DSK et le Pape meurent le même jour.
Par une malencontreuse erreur d'aiguillage, DSK est envoyé au Paradis alors que le Pape est expédié en enfer.
Le Pape, dès son arrivée, tente d'expliquer la situation à Satan qui vérifie dans la paperasse céleste et constate qu'il y a effectivement eu erreur. Cependant, il dit au Pape que l'erreur ne pourra être corrigée que le lendemain.
Le lendemain, effectivement, Satan dit au Pape qu'il peut monter au Paradis. Sur son chemin, le Pape croise DSK qui descend en Enfer, et les deux discutent un peu.
Le Pape dit:
- Je suis désolé de ce qui vous arrive.
- Pas de problème, répond DSK.
- Vous savez Monsieur DSK, j'ai vraiment hâte d'arriver au Paradis...
- Et pourquoi cela?
- Parce que durant toute ma vie, j'ai rêvé de rencontrer la Vierge Marie !
- Humm, dans ce cas, il fallait arriver hier..


Un petit cours d'économie
Une journée maussade dans un petit bourg humide au fond de l'Irlande.
- Il tombe une pluie battante et les rues sont désertes.
- Les temps sont durs, tout le monde est endetté, tout le monde vit à crédit.
- Là dessus arrive un touriste allemand riche. Il arrête sa belle voiture devant le seul hôtel de la ville et il entre. Il pose un billet de 100 € sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d'en choisir une pour la nuit.
- Le propriétaire de l'établissement lui donne les clés et lui dit de choisir celle qu'il veut.
- Dès que le touriste monte l'escalier, l'hôtelier prend le billet de 100 €, file chez le boucher voisin et règle sa dette envers celui-ci.
- Le boucher, qui doit de l'argent à un éleveur de porcs, se rend immédiatement chez lui et lui donne le billet de 100 €.
- L'éleveur à son tour règle ses dettes envers la coopérative agricole où il achète ses fournitures.
- Le directeur de la coopérative court au pub, régler son compte au bar.
- Le barman, glisse le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis des semaines.
- Celle-ci, qui utilise l'hôtel professionnellement, court régler son compte avec l'hôtel
- L'hôtelier pose le billet de 100 € sur le comptoir là où le touriste l'avait posé auparavant.
- Là dessus le touriste descend l'escalier, annonce qu'il ne trouve pas les chambres à son gout, ramasse son billet et s'en va.
- Personne n'a rien produit, personne n'a rien gagné, mais personne n'est plus endetté et le futur semble beaucoup plus prometteur….
- C'est ainsi que fonctionnent les plans de sauvetage que l'on prévoit pour les pays d'Europe en difficulté.


Le génie... pas génial
C'est un type qui se balade avec deux grandes valises.
C'est alors qu'il rencontre un vieil ami :
- Tu pars en voyage ?
- Non, non, pas du tout.
- Bah, qu'est ce que tu fais alors avec tes valises ?
- Ah ça ! Dans celle de gauche il y a une mite géante, et dans celle de droite un génie !
- Sérieux ! Et je peux lui demander n'importe quoi ?
- Bien sur !
- Alors génie, je voudrais un milliard !
C'est alors que la valise s'ouvre et le génie en sort, exécute 2-3 mouvements et retourne dans sa valise.
L'ami n'en revient pas. Il regarde derrière lui et aperçoit un superbe billard.
- Mais c'est un milliard que je voulais, pas un billard !!??
Et l'autre en montrant la valise de gauche :
- Et moi, tu crois que c'est une grosse mite que j'avais demandé !


Le pharmacien au client:
- Ah non monsieur, je ne peux pas vous donner de l'arsenic comme ça, il vous faut une ordonnance!
- Et si je vous montre la photo de ma belle-mère, ça va?


Adoption
C'est un couple de bidochons, qui se présente à l'Institut des langues orientales.
- Bonjour monsieur, c’est pour prendre des cours d'albanais,...
- Oui, mais vous savez... c'est une langue très difficile, l'écriture est différente, vous en avez pour des années à la parler correctement. Vous êtes sûrs de ne pas vous décourager ?
- Oui, oui, absolument, nous on veut apprendre l'albanais.
- Bon. Et pourquoi, si ce n'est pas indiscret ?
- Parce qu'on vient d'adopter un petit Albanais. Il a à peine un mois, mais quand il commencera à parler, on aimerait quand même bien comprendre ce qu'il va nous dire...


Ce genre d'histoire arrive dans la vie de tous les jours.
Un type va pour la première fois en visite chez les parents de sa copine.
Il veut faire bonne impression mais le Chili Con Carne de la veille fais des siennes et ses intestins le rappelle à son bon souvenir toutes les cinq minutes.
Notre héros est le centre d'interet de la famille entière et fait plutôt bonne impression.
Seulement voila qu'un gaz s'annonce et la douleur est telle qu'il ne peut qu'adopter la solution d'urgence : le contrôle absolu de ses abdominaux et de ses muscles fessiers pour en claquer un silencieux dans les coussins du fauteuil.
Ouf Mission accomplie ...
Mais voila que flotte autour de lui une sorte d'aura qui n'augure rien de bon pour son avenir de gendre potentiel pour au moins les dix prochaines années.
Le maître des lieux ne peut faire autrement que de remarquer l'odeur nauséabonde qui se répand dans la pièce et hurle :
-MEDOR!!
Effectivement repose au pied du prétendant un chien répondant au doux nom de Medor.
"Ouf c'est lui qui prend!" souffle notre héros soulagé Il se dit qu'aprés tout puisque c'est le chien qui prend autant en profiter d'autant plus que le suivant s'annonce féroce.
En virtuose, le second est lâché avec autant de discrétion que le premier et l'odeur se fait de plus en plus présenté.
-MEDOR!!! Gueule le père.
Et va pour le troisième se dit le type.
Le père se lève et hurle:
MEDOR TIRE TOI DE LA, CE TYPE VA TE CH.... DESSUS !


L'appendicite
Ça se passe dans un train.
Dans un des compartiments se trouvent quatre personnes : trois hommes et une jeune femme de toute beauté.
La discussion s'engage rapidement entre les quatre passagers, puis, très vite prend une tournure plutôt érotique.
D'ailleurs, à un moment, la jeune femme propose :
- Si chacun de vous me donne 1 Euro je suis prête à vous montrer mes mollets...
Les hommes, sous le charme de la jeune femme et déjà assez chauds, sortent tous une pièce de leur portefeuille. Là dessus, la jeune femme s'exécute, et leur montre ses mollets ravissants.
La discussion continue, toujours plus érotique, puis la jeune femme relance :
- Si chacun de vous me donne 10 Euros je suis prête à vous montrer mes cuisses...
Les hommes étant ce qu'ils sont, ils n'hésitent pas une seconde et sortent chacun un billet de leur portefeuille. La jeune femme remonte sa robe et leur laisse contempler le haut de ses jambes splendides.
Puis la discussion reprend, et cette fois-ci, les hommes ont tombé la veste tant ils ont chaud. Très vite, la jeune femme leur dit :
- Si chacun de vous me donne 10 Euros de plus, je vous montre où j'ai été opérée de l'appendicite...
Naturellement, tous les trois lui donnent 10 Euros de plus, et à ce moment là, la jeune femme se tourne vers la fenêtre, et pointant du doigt un hôpital, dit :
- C'est là !


Accouchement sans douleur
Un couple se rend à l'hôpital pour l'accouchement de la femme.
En entrant à l'hôpital, leur médecin les informe qu'ils peuvent essayer un nouvel appareil expérimental qui permet de transférer une partie de la douleur de l'accouchement au père.
Le couple en discute brièvement et sont très en faveur de cette idée.
L'accouchement débute et le médecin place le bouton de transfert de douleur à 10% pour commencer, expliquant que même 10% de la douleur de l'accouchement était probablement plus que ce que le père avait jamais ressenti dans sa vie.
Mais l'accouchement progresse et le mari se sent bien. Il demande donc au médecin d'augmenter la dose pour soulager sa femme.
Le médecin hausse donc le transfert de douleur à 20%. Il vérifie constamment la pression et le rythme cardiaque du mari et est très surpris de constater qu'il semble supporter la douleur de façon remarquable.
Le mari demande donc d'augmenter encore le pourcentage et le médecin tourne le bouton jusqu'à 50%. Le mari tient encore le coup admirablement et finalement, à la demande du mari, le bouton est tourné jusqu'à 100%.
La femme donne naissance à un beau gros bébé en santé presque sans aucune douleur. Le couple est émerveillé par une telle technologie.
Tout se passe comme sur des roulettes jusqu'à ce qu'ils retournent à la maison où ils découvrent le facteur mort sur le perron...


Une femme discute avec une amie :
- "J'ai un mari en or."
L'autre lui répond :
-"moi, le mien, il est en taule."


Élémentaire mon cher Watson
Sherlock Holmes et le Dr Watson sont au camping.
Après un bon repas et une bonne bouteille de vin, ils regagnent leur sac de couchage dans leur tente et s'endorment.
Quelques heures plus tard, Holmes se réveille et aussitôt secoue son compagnon :
- Watson, regardez le ciel et dites-moi ce que vous voyez.
- Je vois des millions et des millions d'étoiles.
- Qu'est-ce que cela vous évoque ?
- Astronomiquement, répond Watson, cela me dit qu'il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes.
Astrologiquement, j'observe que Saturne est en Lion. Horairement, j'en déduis qu'il est environ 3 h 15.
Théologiquement, je me dis que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants. Météorologiquement, je pense que nous aurons une belle journée demain....
- Et vous, Holmes ?
Sherlock Holmes reste silencieux une minute puis déclare :
- Watson, vous êtes une burne. On nous a piqué la tente !


Toto suit son cours de Biologie à l'école. Le professeur est en train d'expliquer une des curiosités de la nature, à savoir que seuls les humains bégaient. Aucun autre animal ne possède de tel trouble de l'élocution.
Mais Toto n'est pas d'accord:
- "Monsieur, Monsieur, c'est pas vrai. Moi je connais au moins un animal qui bégaie!"
- "Ah oui?" fait le prof étonné. "Et quel est cet animal?"
- "Ben, en fait, c'était mon chat : l'autre jour, je jouais avec lui sous la véranda et le Rottweiler du voisin s'est rapproché, alors mon chat a commencé à faire "ffffffffff! ffffffffffff! Ffffffffff !"
Et avant qu'il puisse dire "FOUS LE CAMPS!", eh bien, le chien l'avait mangé!"


Trois amis se retrouvent devant Saint Pierre qui leur dit:
- Messieurs, pour aller au paradis il y a une route. Cette route fait une centaine de kilomètres et est en montée.
Il s’adresse ensuite au premier et lui dit:
- Alors vous, d’après votre dossier vous avez trompé votre femme 138 fois. Vous irez donc au paradis mais à vélo.
Puis au second:
- Vous avez trompé votre épouse 18 fois. Pour vous ce sera un scooter.
Puis au dernier:
- Pour vous, j’ai fidélité parfaite. Je vous en félicite et voilà une limousine qui vous attend avec tout le confort que vous méritez.
Les trois hommes s’en vont donc en direction du paradis. Soudain l’homme vélo voit la limousine parquée sur le côté. Il s’arrête et voit son ami en larme.
- Ca va pas? T’as une limousine, tu peux pas te plaindre…
- Non moi ça va, mais je viens de croiser ma femme en rollers…


Sur l'autoroute, un motard de la police s'approche de la carcasse d'une voiture qui vient de faire plusieurs tonneaux.
Les deux passagers ont été tués sur le coup... Au moment où il se penche pour effectuer les premières constatations, l'agent voit sortir de l'épave un tout petit singe titubant. Regardant l'animal, le policier soupire :
-Ah si seulement tu savais parler...
Et le petit singe le regarde en hochant la tête verticalement comme s'il avait compris le sens de la phrase.
Le policier reprend :
-Tu comprends ce que je raconte ?
De nouveau, le petit singe hoche la tête. Du coup l'agent entame la conversation:
- Qu'est ce qui s'est passé ?
Le petit singe fait mine de prendre une canette et de la porter à sa bouche. L'agent :
- Ils buvaient ?
Le singe acquiesce.
L'agent :
- Et quoi d'autre ?
Le petit singe place son index et son majeur dans la bouche. L'agent :
- Ils fumaient de la drogue ?
Le singe acquiesce. L'agent :
- Et quoi d'autre ?
L'animal fait un geste obscène avec ses doigts. L'agent :
-Et en plus ils batiffolaient tous les deux ?
Le singe acquiesce. L'agent :
- Pas étonnant cet accident ! Et toi petit singe que faisais-tu ?
L'animal serre ses deux poings devant lui et fait mine de conduire...


Les dix commandements
Un homme ne parvient plus à se rappeler à quel endroit il a oublié sa veste. Il passe devant une église et décide de s'y arrêter pour réfléchir quelques minutes dans le calme.
Lorsqu'il s'assoit sur l'un des bancs, au fond de l'église, il remarque immédiatement que l'homme assis à sa gauche possède une veste presque identique à la sienne.
Par négligence, il l'a laissée sur le dossier du banc si bien que si quelqu'un s'en approchait, l'homme ne s'en rendrait probablement pas compte.
Le curé est en pleine récitation des "dix commandements" et notre homme décide d'écouter quelques minutes.
Après la messe, il s'approche du curé et lui dit :
- Mon père, il faut que je vous remercie. J'étais à deux doigts de commettre un péché regrettable.
Il poursuit :
- Comme j'ai égaré ma veste, je projetais sérieusement de voler celle de cet homme là-bas. Et alors, je vous ai entendu réciter les dix commandements.
Le prêtre dit :
- Eh oui, tu ne voleras point...
L'homme explique :
- Non, non, c'est quand vous avez dit " Tu ne commettras pas le péché d'adultère " que je me suis alors souvenu où j'avais oublié ma veste...!


Perdue de vue
Un type erre dans un centre commercial. Il court de rayon en rayon et semble totalement perdu.
Très troublé il regarde au loin, tourne la tête dans tous les sens et finit par percuter dans son empressement un autre homme qui semble avoir le même comportement.
Le premier type dit :
- Veuillez m'excuser monsieur, je suis un peu troublé. Ça fait deux heures que je cherche ma femme.
- Ah ! Vous aussi ? Moi je cherche la mienne depuis une heure.
- A quoi ressemble-t-elle la vôtre ?
- Elle s'appelle Claire.
C'est une belle brune aux yeux verts, elle mesure 1m 72, des cheveux splendides jusqu'aux épaules, vêtue d'une mini jupe sur des petites fesses pommelées, d'une chemise blanche transparente, d'un bustier en dentelle posé sur une jolie poitrine.
Elle a toujours un sourire d'ange.
Et la vôtre, comment est elle ?
- On laisse tomber la mienne, on va plutôt chercher ta femme.


Dans cette famille corse, le père, la mère et la fille sont vraiment, mais vraiment très fainéants ...Et ce soir, alors que le fiancé de la petite doit passer, ils sont en train de se disputer pour savoir qui fera la vaisselle .
Le père lance :
- C'est mon salaire qui vous nourrit, je ne vais pas tout faire...
La fille rétorque :
- Je l'ai faite le mois dernier.
Et la mère dit à son tour :
- Oh hé ! Moi je fais la cuisine...
Au bout d'un moment, le père a une idée :
- Bon, voici ce qu'on va faire : le prochain qui parle fait la vaisselle !
La mère et la fille hochent la tête, lèvent le pouce .
Dehors, le fiancé arrive, sur son vieux vélo rouillé qui fait "Couic-couic" à chaque tour de roue. Il pose son vélo contre le mur, pousse la porte :
- Bonsoir !
- ...
Un peu surpris par le silence, il se met à table à côté de la fille.
La mère sert la soupe...
- Fameuse votre soupe !
Toujours aucune réponse . Quoi qu'il dise, personne ne lui répond. Il se dit que ce n'est pas possible et qu'il doit faire quelque chose pour les faire réagir .
Et hop, il met une main sur la cuisse de sa fiancée. Aucune réaction. Il lui tripote les seins. Aucune réaction non plus.
Il se dit : "Mais c'est fou ! Qu'est-ce qu'il faut que je fasse ?". Alors il soulève la fille, l'assied sur la table, lui soulève la jupe, et lui fait l'amour.
Quand il a fini, la fille se rassied et recommence à manger sans que quiconque ne dise un mot. Le jeune homme explose :
- C'est pas possible, vous êtes une bande de fous ! Dire que j'ai failli épouser votre fille !
Il sort, enfourche son vélo et s'en va. "Couic couic couic".
- Quelle bande de fous ! "Couic-couic". Je baise leur fille sur la table, ils ne disent rien !
"Couic-couic". Tiens ! J'aurais baisé la mère, ils n'auraient rien dit non plus ! "Couic-couic"... La mère ? Hop, il fait demi-tour, et couic couic couic il est de retour !
Il pousse la porte, va vers la mère, la penche sur la table, soulève la robe, et re-belote. Puis il ressort avec un rire dément... "Couic-couic"
- Quelle famille !!! "Couic-couic". Quelle foutue soirée ! "Couic couic couic "ET CE VELO QUI FAIT UN BORDEL DE BRUIT !!! "Couic-couic". J'en peux plus ! Il faut que je fasse quelque chose, ce couic-couic me rend dingue !
Demi-tour, il retourne chez la famille, pousse la porte et lance à la cantonade :
- Vous n'auriez pas du lubrifiant ??
Alors le père se lève :
- OK, OK... Je fais la vaisselle...


C'est un mec qui dit :
- Je me suis marié deux fois, deux échecs !! La première s'est barrée, la seconde est restée...


Deux vieux amis se rencontrent après plusieurs années sans s'être vus.
Ils discutent à la terrasse d'un café et dans la conversation, l'un dit à l'autre :
- Ta femme est toujours aussi jolie ?
- Oh oui, ça lui prend juste un peu plus de temps.


Un ministre canadien a rencontré une charmante jeune femme avec laquelle il a très envie de «passer aux actes».
- Combien prenez-vous ? lui demande-t-il.
- Monsieur le ministre, répond-elle, si vous êtes capable :
- de relever ma jupe aussi haut que le niveau des impôts,
- de baisser ma culotte aussi bas que le niveau de l'emploi,
- d'être aussi dur avec moi que vous êtes tendre avec les criminels
- et de me baiser aussi bien que vous l'avez fait à vos électeurs,
là, je vous le promets: pour vous c'est gratuit.


Un enfant de seize ans dit à une fille de son âge.
- Tu veux qu'on joue à la malade qui vient consulter son médecin ?
- Je veux bien.
- Bon. Attends. Je m'assois à mon bureau. Tu entres. Bonjour madame. Alors, qu'est-ce qui ne va pas ?
- Eh bien, voilà docteur, je ne me sens pas bien, depuis quelque temps. J'ai mal à la tête, au foie, au dos...
- Oh ! c'est bien ennuyeux, tout ça. Première chose à faire, vérifier si vous avez de la température. Déculottez-vous et allongez-vous sur le dos.
-Tu as un thermomètre?
- Non. Mais ça ne fait rien. On dirait que j'en aurais un. Je vais introduire un doigt dans ton nombril. Allons-y !
- Mais... proteste la fillette, ce n'est pas mon nombril.
- Ça ne fait rien. Ce n'est pas mon doigt non plus.


Pro de la vente
Un jeune homme se présente dans un drugstore ou l'on vend de tout, pour un poste de vendeur.
Le responsable du magasin lui demande :
- Avez-vous déjà eu des expériences dans la vente ?
Le candidat répond :
- Tu m'demandes à moi, si j'connais la vente ? J'ai tout vendu dans la boutique de mon oncle.
Le chef, plutôt amusé, décide de le prendre à l'essai pour la journée et, le soir même, revient le voir pour lui demander ses résultats.
- Combien as-tu fait de ventes ?
- Une seule.
- C'est pas très brillant ça, et une vente de quel montant ?
- Seulement 200 000 Euros...
Le chef estomaqué, demande quelques explications, et le vendeur raconte :
- Un mec s'présente et j'lui ai vendu un hameçon, puis une p'tite canne à pêche au lancer et une série de mouches.
Eh, l'moyen d'faire autrement, tu peux pas pêcher sans l'minimum de matériel. Ensuite j'lui ai vendu une grande canne à pêche avec la ligne et les bouchons et un moulinet, jamais t'en a vu un pareil. Tu pourrais remonter Moby Dick avec.
- Après j'lui ai vendu l'équipement avec les bottes, le ciré et l'bob pour pas qu'il ait honte devant les autres pêcheurs.
Parce que avec sa canne toute neuve, s'il a pas l'équipement, y va passer pour un plouc.
Et mes clients, y peuvent avoir l'air de cons mais pas d'ploucs. Et puis, j'lui ai demandé ou y comptait aller pêcher et y m'a dit : Près de la côte. J'lui ai dit qu'y ferait bien d'acheter un bateau.
- Alors, j'lui ai vendu un hors-bord 12 mètres avec deux moteurs pour l'prix d'un. Après, j'lui ai demandé comment il allait s'debrouiller pour amener le hors-bord près d'la côte. Y savait pas répondre. Tu t'rends compte ?
- Alors j'lui ai recommandé d'acheter une Mercedes nouvelle série et une remorque pour tracter le hors-bord jusqu'à la côte. On a fait les comptes et ça faisait 207 000 Euros, j\'y ai fait un prix à 200000 Euros et il a signé.
Le chef n'en croit pas ses oreilles :
- Tu as vendu une Mercedes à quelqu'un qui venait pour acheter un hameçon ?
- Pas vraiment. Le client y venait acheter une boite de tampons pour sa femme, alors j'lui ai dit : Puisque ton week-end est foutu, pourquoi t'irais pas à la pêche ?

Bons sourires.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par paszim le Jeu 10 Mai 2012 - 11:31

Merci Jacques pour ce moment de détente.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7501
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par Panzerelite3945 le Jeu 10 Mai 2012 - 12:49

Jacques, je retiens particulièrement la blague sur "L'allemand en Irlande", tellement vraie hélas!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par Jacknap1948 le Jeu 10 Mai 2012 - 17:10

Panzerelite3945 a écrit: Jacques, je retiens particulièrement la blague sur "L'allemand en Irlande", tellement vraie hélas!
Salut Cédrick.
La morale de l'histoire est bien vraie.
À plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par dragonww2 le Ven 11 Mai 2012 - 7:59

lol! Merci Jacques!!!

_________________
avatar
dragonww2
Administrateur
Administrateur

Messages : 8863
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 35
Localisation : belgique
Humeur : ça va bien et toi?

Voir le profil de l'utilisateur http://germankits.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par Panzerelite3945 le Ven 11 Mai 2012 - 9:12

Jacknap1948 a écrit:
Panzerelite3945 a écrit: Jacques, je retiens particulièrement la blague sur "L'allemand en Irlande", tellement vraie hélas!
Salut Cédrick.
La morale de l'histoire est bien vraie.
À plus tard.
Jacques.

Au fait Jacques, pour ta gouverne mon prénom s'écrie Cédric tout simplement! Wink
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par Jacknap1948 le Ven 11 Mai 2012 - 9:45

Panzerelite3945 a écrit:
Jacknap1948 a écrit:Salut Cédrick. La morale de l'histoire est bien vraie. À plus tard. Jacques.
Au fait Jacques, pour ta gouverne mon prénom s'écrie Cédric tout simplement! Wink
Salut Cédric.
Je le sais en plus, je pense que c'est la 1° fois que je fais cette petite "faute", désolé.
À plus tard CÉDRIC. Wink
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30° petite série de blagues. (À lire avec ou sans modération).

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum