GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


31° petite série de blagues. (À lire avec ou plutôt sans modération).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

31° petite série de blagues. (À lire avec ou plutôt sans modération).

Message par Jacknap1948 le Dim 20 Mai 2012 - 10:45

31° petite série de blagues. (À lire avec ou plutôt sans modération).

Sur un chantier
Un ouvrier en bâtiment va commencer sa journée de travail avec son nouveau collègue: un noir.
Il lui explique les instructions qu'il donnera quand il sera sur l'échafaudage :
- Si je te montre un doigt, tu montes du ciment. Si je te montre deux doigts, tu montes avec des briques. Si je te montre trois doigts, attention, tu dois me monter une bonne LEFFE bien froide.
Il est occupé depuis un moment sur son échafaudage et appelle le collègue en lui montrant trois doigts.
L'autre regarde en l'air et tourne ses mains. Le premier lui remontre alors trois doigts. Et à nouveau, le noir tourne les mains en montrant la paume et le dos de la main.
Énervé, l'ouvrier descend en criant :
- Et alors espèce d'abruti, je t'avais pourtant dit que trois doigts signifiait une Leffe bien froide.
Et le noir de répondre :
- Et moi, je te demandais si tu voulais une blonde ou une brune !


L'homme :    Dieu  
Dieu  :           Oui ?
L'homme :  Je  peux te demander quelque chose ?
Dieu  :           Bien sûr !
L'homme : Que  représentent pour toi, un million d'années ?
Dieu  :          Une seconde !
L'homme : Et un  million d'Euros ?
Dieu  :          Un centime !
L'homme  :Peux-tu me donner un centime ?
Dieu  :          Attends une seconde !   


Après un an de mariage, un couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur premier enfant.
Le monsieur a 82 ans et la future mère 23 ans .
L'infirmière sort de la salle d'accouchement pour féliciter le vieil homme et lui dit «Félicitations. C'est un garçon... il est superbe. Comment faites vous à votre âge?»
Le vieil homme sourit et dit, «Vous devez garder le moteur en marche !»
L'année suivante, le couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur deuxième enfant.
La même infirmière s'occupe de l'accouchement et sort pour féliciter le vieil homme.
Le vieil homme sourit et dit encore: « Toujours garder le moteur en marche, Madame...»
Souriante, elle aussi, l'infirmière lui donne une petite tape sur l'épaule et lui dit : «Ben, je crois qu'il est temps de changer l'huile, celui-ci est noir.»


Français et Américain au petit-déjeuner… 
Un Français prend son petit-déjeuner (café, croissants, pain beurre, confiture), quand un Américain, ruminant son chewing-gum, vient s'asseoir près de lui.
Le Français l'ignore, mais l'autre entame la conversation.
L'Américain : " Vous les Français, vous mangez tout le pain ? "
Le Français (de mauvaise humeur) : " Bien sûr."
L'Américain : (après avoir fait une grosse bulle) "Pas nous. Chez nous, on ne mange que l'intérieur.
On récupère les croûtes, on les recycle, on les transforme en croissants et on les envoie en France."
Et il a un sourire plein de suffisance.
Le Français écoute en silence.
L'Américain insiste : " Vous mangez de la confiture avec le pain ?
Le Français : " Bien sûr. "
L'Américain : (claquant sa gomme entre ses dents) " Pas nous. Nous mangeons des fruits frais, nous récupérons les épluchures, les pépins, et on les recycle en confitures qu'on envoie en France.
Le Français demande alors :" Et qu'est-ce que vous faites avec les préservatifs usagés ? "
L'Américain : " On les jette, bien sûr. "
Le Français (avec un sourire suave) : " Pas nous. En France, on les met dans un récipient, on les recycle, on les fait fondre, et on en fait du chewing-gum qu'on envoie aux Américains ".
Moralité :
Faut pas emmerder un Français qui prend son p'tit déjeuner !


Une bonne soeur va chez le médecin, avec une crise de hoquet qui dure depuis déjà un mois.
- Docteur, j'ai une crise de hoquet depuis plus d'un mois et je n'en peux plus : je ne dors plus, je ne mange plus et tout mon corps est endolori par toutes ces contractions brusques…
- Etendez-vous sur la table d'examen, ma Soeur ; je vais vous examiner lui dit le médecin
Il l'examine, puis lui dit : Ma Soeur, vous êtes enceinte !
- QUOI !!! hurle la bonne soeur qui se relève et sort en courant du cabinet de consultation, complètement paniquée.
Une heure plus tard, le médecin reçoit un appel téléphonique de la Mère supérieure du couvent :
- Dites-moi, Docteur, qu'avez-vous bien pu raconter à Soeur Marie ?
- Vous allez tout de suite comprendre, ma Mère : j'ai fait un pieux mensonge. Comme elle avait une forte crise de hoquet, j'ai voulu lui faire peur pour lui faire passer. Et je suppose que ça aura marché, n'est-ce pas ? lui demande le médecin.
- Oui, la Soeur Marie n'a plus son hoquet, mais le Père Damien s'est jeté du haut du clocher !!!!!!!!!!!!


La prof est devant la classe et écrit un exercice au tableau. 
Sur ce, le petit Paul crie :
: - " Mlle, vous avez des poils sous le bras droit...!!! "
Furieuse la prof renvoie Paul à la maison pour le restant de la journée...
Le lendemain, la prof pousse le tableau du bras gauche et Paul s'écrie :
- " Mlle, vous avez aussi des poils sous l'autre bras...!!! "
Là dessus Paul se retrouve à la maison pour le restant de la semaine.
Le lundi, la prof un rien énervée, laisse tomber la craie. En la ramassant elle entend Paul crier :
- " Salut tout l'monde..., avec ce que je viens de voir, on se reverra après les grandes vacances !!! "


Je ne comprends plus rien !.... suis-je devenu idiot ?
Si je dis :
- l'Algérie aux algériens tout le monde dit bravo !
- la Tunisie aux tunisiens tout le monde dit bravo !
- la Turquie aux turcs tout le monde dit bravo !
- l'Afrique aux africains tout le monde dit bravo !
- la Palestine aux palestiniens tout le monde dit bravo !
mais quand je dis :
- la France aux français on me traite de raciste !.... pourquoi ?


TEST D' EMBAUCHE DANS LA POLICE NATIONALE 
Un homme veut entrer dans la Police ,
Le commissaire qui le reçoit lui dit :
 " Vos qualifications semblent bonnes, mais il reste un test d'aptitude que vous devez passer avant de pouvoir être accepté." 
Il pose un pistolet automatique sur le bureau et lui dit : 
 "Prenez ce pistolet, sortez et tuez six immigrants illégaux, six vendeurs de drogue, six extrémistes musulmans et un lapin."
 "Pourquoi le lapin ?" 
 " Bonne réponse", dit le commissaire, " Vous commencez demain."


C'est un petit garçon qui prend le bus tous les matins, pour aller à l'école, et s'assoit juste derrière le chauffeur.
Sur le chemin, tous les jours, il chante :
- Si mon père était un lapin et ma mère une lapine, je serais un lapereau. Si mon père était un lion et ma mère une lionne, je serai un lionceau.
Et il continue comme ça, pendant une heure, chaque matin.
Un beau jour, le chauffeur, ne tenant plus, lui crie :
- Et si ton père n'était qu'un sale maquereau et ta mère une grosse p... Tu serais quoi ?!
- Eh bien... Je serais chauffeur de bus !


Une jeune demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise.
Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc et lui demande textuellement :
- Veuillez, s’il vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour entrée en jouissance immédiate !
Comme vous pouvez l’imaginer, la donzelle a pris la clé des champs…


C'est le principal d'un collège qui en avait marre de voir ses jeunes élèves de sexe féminin laisser des marques de rouge à lèvres sur les miroirs des toilettes en se maquillant.
Ayant une idée pour les faire se débarrasser de cette sale habitude, il convoque toutes les filles de troisième dans les toilettes des filles à 9 heures le lendemain.
Le lendemain à 9 heures, le principal accompagné d'une technicienne d'entretien attendent les jeunes filles.
Le principal commence à leur expliquer qu'il est très difficile pour la technicienne d'entretien de nettoyer les miroirs tous les jours.
Et pour leur montrer toute cette difficulté de nettoyage dans sa réalité, il leur demande de bien regarder comment se fait le nettoyage...
Alors la technicienne commence sa démonstration.
Elle prend une brosse avec un long manche qui traînait dans une boite par terre, va la tremper dans la cuvette des WC, puis s'en va frotter le miroir avec la brosse pour tenter de faire disparaître le rouge à lèvres.
Depuis ce jour, les miroirs des toilettes des filles sont toujours restés nickel propre.


A l’hôpital
- Bonjour ! C'est la réception ? J'aimerais parler avec quelqu'un à propos d'un patient qui se trouve chez vous. J'aurais souhaité connaître son état de santé, savoir s'il va mieux ou si son problème s'est aggravé.
- Quel est le nom du patient ?
- Il s'appelle Jean Dupont et il est à la chambre 302.
- Un instant je vous prie, je vous passe l'infirmière.

Après une longue attente :
- Bonjour, ici mademoiselle Rose, l'infirmière de service. Que puis-je pour vous ?
- J'aimerais connaitre l'état du patient Jean Dupont de la chambre 302.
- Un instant je vais essayer de trouver le médecin de garde.

Après une plus longue attente :
- Ici le Dr. Lenoir, le médecin de garde ; je vous écoute.
- Bonjour Docteur, je voudrais savoir quel est l'état de Monsieur Jean Dupont, qui se trouve chez vous depuis 3 semaines à la chambre 302.
- Un instant, je vais consulter le dossier du patient.

Après encore une autre attente :
- Huuuummm, le voici : il a bien mangé aujourd'hui, sa pression artérielle et son pouls sont stables, il réagit bien aux médicaments prescrits et normalement on va lui enlever le monitoring cardiaque demain.
Si tout continue comme ça encore 48 heures, son médecin signera sa sortie d\'ici le Week-end.
- Aaahhh ! Ce sont des nouvelles merveilleuses ! Je suis fou de joie. Merci.
- Par votre façon de parler je suppose que vous devez être quelqu'un de très proche, certainement de la famille ?
- Non, Monsieur ! Je suis Jean Dupont moi-même et je vous appelle du 302 ! Tout le monde entre et sort ici de ma chambre et personne ne me dit rien. Je voulais juste savoir comment je me porte


Un homme va dans un bar et rencontre une femme japonaise, ils passent la nuit ensemble et toute la nuit il l'entend crier : "Sushugu, Sushugu !"
Il se dit qu'elle doit le trouver formidable (il devait être français...).
Quelques jours plus tard, il participe à un tournoi de golf et ils se trouve à jouer avec le président de Sony qui tire un coup fantastique et met la balle dans le trou.
Voulant le flatter il lui crie " Sushugu !". Furieux le président de Sony lui dit :
- Quoi, mauvais trou ???


Un petit garçon paysan et son père visitaient un centre commercial.
Ils étaient abasourdis par presque tout ce qu'ils voyaient, et plus particulièrement par deux murs brillants de couleur argent qui pouvaient s'ouvrir en deux et se refermer.
Le petit garçon demanda: "C'est quoi, Père?"
Le père, n'ayant jamais vu un ascenseur auparavant, répondit: "Fils, je n'ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Je ne sais pas ce que c'est."
Alors que le petit garçon et son père regardaient avec admiration, une vieille femme dans un fauteuil roulant avança jusqu'aux murs et appuya sur le bouton.
Les murs s'ouvrirent et la dame roula jusque dans la petite salle.
Les murs se fermèrent et le petit garçon et son père regardèrent les chiffres défiler séquentiellement sur un cadran au-dessus des murs.
Ils continuèrent de regarder jusqu'à ce que les chiffres se mirent à défiler dans l'ordre inverse.
Les murs s'ouvrirent à nouveau et une très belle jeune femme de 24 ans sortit.
Le père, ne pouvant pas lever les yeux de la jeune femme, murmura à son fils: "Va chercher ta mère."


C'est un gars qui est invité à une grande réception.
Une heure après le début de la soirée, il va aux toilettes.
Il remarque que le gars qui pisse à côté de lui a deux jets.
- C'est quoi....?
- Ah ça mon ptit jeune c'est une blessure de guerre...
Une heure plus tard, il revient aux toilettes publiques et voit un autre gars à côté, mais lui il a trois jets de pipi.
- C'est quoi, les trois jets?
- Ça c'est une vieille blessure de guerre de 1930.
Encore, une heure après, il y retourne et voit un autre mec qui a quinze jets de pipi. Il demande:
- C'est une vieille blessure de guerre, vous aussi?
- Non, c'est juste que je suis trop saoul pour baisser ma fermeture éclair...


La découpeuse
Bill travaillait dans une usine de cornichons.
Il y travaillait depuis plusieurs années, quand un soir il rentre chez lui, et confesse à sa femme qu'il a une tentation terrible : il a envie de mettre son pénis dans la découpeuse de cornichons.
Sa femme lui suggère d'aller voir un thérapeute pour en parler, mais Bill déclare qu'il serait trop embarrassé. Il jure de combattre cette tentation seul.
Quelques semaines plus tard, Bill rentre chez lui.
Sa femme voit tout de suite que quelque chose ne va pas.
- Qu'est-ce qui ne va pas Bill ?, demande-t-elle.
- Tu te souviens de mon fantasme à propos de la découpeuse de cornichons ?
- Oh, non Bill, tu n'as pas...
- Si.
- Mon Dieu Bill que s'est il passé ?
- J'ai été viré.
- Non, je veux dire, que s'est il passé avec la découpeuse ?
- Elle aussi été virée...


Une blonde et une brune au golf!!!!
Une blonde et une brune sont au terrain de golf. La brune s'installe sur le tertre de départ, prend son élan et frappe laballe à 200 pieds. 
La blonde prend place à son tour, s'élance et frappe à 250 pieds.
Immédiatement après, elle met sa main dans sa petite culotte. 
Vient le 5e trou, le 2 filles se placent sur le départ, la brune frappe, vient le tour de la blonde, elle frappe et met à nouveau sa main dans sa petite culotte.
La brune lui dit: 
 - Pourquoi  mets-tu ta main dans ta petite culotte après chaque coup de départ ? 
 - Ben, t'as pas vu l'affiche ? 
La brune se retourne et voit une affiche sur laquelle est inscrit :  «Bien vouloir remettre la touffe en place après avoir frappé ! »


Au cas où vous auriez besoin de nouvelles preuves que la c....e repousse sans cesse ses limites, jetez donc un oeil à ceci, relevé sur des notices d'emploi.
Sur un savon DOVE :
« Utiliser comme un savon normal »
(C'est à dire?)

Sur un tiramisu Tesco's :
« A consommer avant .. Voir ci-dessous », et en dessous, juste à côté de la date limite de consommation : « Ne pas retourner »
(Trop tard, j'ai tout renversé ?)

Sur un pudding Marks & Spencer :
« Le produit sera chaud après avoir été réchauffé »
(ça, si tu l'avais pas dit...!)

Sur le paquet d'un fer ROWENTA :
« Ne pas repasser les vêtements à même le corps »
(Pourtant cela ferait gagner pas mal de temps, non ?)

Sur un somnifère Nytol :
« Attention ce produit peut entraîner un état de somnolence »
(Et je le prends pourquoi, rappelez-moi ?)

Sur un sèche-cheveux SEARS: On peut lire
« Ne pas utiliser en dormant »
(Sans commentaire)

Sur un sachet de FRITOS:
« Grand concours, nombreux prix. Gratuit sans obligation d'achat. « Détails à l'intérieur du paquet »
(Concours spécial pour couillons !?)

Sur un sirop pour la toux pour enfant :
« Ne pas conduire ou utiliser de machine-outil après absorption »
(Je pense que l'on pourrait réduire énormément le taux des accidents sur les chantiers si on arrivait à réduire le nombre d'enfants de 5 ans qui conduisent un tractopelle alors qu'ils sont malades !)

Sur la plupart des guirlandes lumineuses de Noël :
« Pour usage intérieur et extérieur uniquement »
(Oui, mais par rapport à quoi ?)

Sur un robot de cuisine japonais :
« Ne doit pas être utilisé pour un autre usage »
(Là, il va falloir m'aider avec celle-là. Parce que franchement je suis assez dubitatif .......?)


Sur un paquet de cacahuètes Steinsbury :
« Avertissement : contient des cacahuètes »
(Non ! ..... sérieux ?)

Sur un paquet de biscuits apéritif American Airlines:
« Instructions : 1. Ouvrir paquet. 2. Manger biscuit
(Moi, Tarzan. Toi, Jane. Nous voyager avec Virgin Express !! )

Et la meilleure pour la fin :
Sur une tronçonneuse suédoise :
« Ne pas essayer d'arrêter la chaîne avec les mains ou les parties génitales »
(Parce qu'il y a eu beaucoup de cas ??? )
(Si ce n'est pas une erreur de traduction, ils sont balaises ces suédois !!! )


J'étais hier chez C..rr…ur en train d'acheter un grand sac de croquettes Fromol pour notre chienne et j'étais dans la file pour payer.
Une femme derrière moi me dit :« Vous avez un chien ? »
J'étais un peu dans les vapes.
Sur une impulsion, je lui réponds :
«Non, je recommence mon régime Fromol. Encore que je ne devrais pas, vu que la dernière fois, j'ai terminé à l'hôpital. Mais j'ai perdu 25 kilos avant de me réveiller aux soins intensifs avec des tubes partout et une perfusion dans chaque bras.»
À ce moment-là, les yeux commençaient à lui sortir de la tête. J'ai continué avec mon invention de régime, elle avait totalement gobé le truc.
Je lui dis : « C'est facile et pas cher, il suffit de remplir ses poches avec les croquettes, et d'en manger une ou deux chaque fois que la faim se fait trop sentir » ..
À cet instant, je dois dire que tout le monde dans la file était fasciné par mon histoire.
Je continue : « L'emballage dit que cette nourriture est complète, donc je vais encore essayer. »
Horrifiée, elle me demande: « Quelque chose vous a intoxiqué dans cette nourriture, et c'est pour ça que vous avez terminé à l'hôpital ? »
J'ai répondu: « Non, j'étais assis au milieu de la rue en train de me lécher le c.l quand une voiture m'a percuté ».


Portable au hammam

- Allo, chéri, tu es au hammam ?
- Oui, ma chérie.
- Chéri, tu ne vas pas me croire, je suis devant un magasin de fourrures. Chéri, ils ont un vison ! Magnifique, de toute beauté, à un prix. Incroyable !
- Combien le vison, ma chérie ?
- Donné, mon amour, donné. 7000 Euros. Tu te rends compte ?
- Mais tu en as déjà des manteaux ma chérie !
- S'il te plaît, chéri, il est vraiment... Superbe !
- OK, OK. Vas-y, achète-le, ton vison !
- Oh, merci mon amour, dis, je ne veux pas t'embêter, mais tu sais, en passant devant le concessionnaire Mercedes tout à l'heure, j'ai vu leur dernier coupé. Il est beau !
Magnifique. En plus, j'ai parlé au vendeur, celui en exposition est tout neuf, intérieur cuir, peinture dorée... Je ne veux pas abuser de ta gentillesse, mais qu'en penses-tu ?
- Chérie, tu exagères, on a déjà des voitures !
- Tu m'avais promis un jour qu'on aurait un coupé !
- Combien, la voiture, ma chérie ?
- Tu ne vas pas me croire, mon chéri, ils nous la laissent à seulement 100 000 Euros, avec toutes les options !
- Bon, OK, OK, on a de l'argent, vas-y... Prend-la ta voiture !
- Mon amour, je t'aime, c'est merveilleux la vie avec toi ! Dis, j'abuse, mais tu te souviens de notre petit voyage sur la côte d'azur ?
Tu te rappelles la maison des Cohen avec la piscine, le tennis ? Tu sais qu'elle est en vente ? Je l'ai vue en passant devant l'agence ! Et si on l'achetait pour avoir un pied-à-terre dans le sud ?
- J'y avais pensé déjà, oui ! Tu me dis qu'elle est en vente ?
- C'est vrai, chéri, tu y as pensé ? Je peux vraiment aller à l'agence ? Tu sais, elle n'est vraiment pas très chère, et quelle classe !
- Combien elle vaut ?
- Ils l'ont affichée à 4,2 millions, mon amour !
- Bon, tu y vas, de toute façon, j'ai de l'argent, autant le dépenser. Mais pas plus de 4 millions !
- Mon amour, c'est le plus beau jour de ma vie ! Tu es merveilleux, je t'aime, vivement ce soir !
- À ce soir, ma chérie.
Le gars raccroche, lève la main et crie :
- Il est à qui ce portable ?


Il y en a qui vont se reconnaître.... ----- On en apprend de belles.... ! Vraiment trop mignon
Définition d'un GRAND PARENT? (d'après les enfants d'une classe d'enfants de 8 ans) :

Les grands−parents, c'est une dame et un type qui n'ont pas d'enfants eux−mêmes. Mais ils aiment beaucoup les enfants des autres.

Un grand père c'est un bonhomme, et une grand mère c'est une dame!

Les Grand parents ne font rien d'autre que nous attendre lorsque nous venons les voir.

Ils sont tellement vieux qu'ils ne peuvent pas courir ou jouer a des jeux ou on se pousse un peu. Mais c'est drôlement bien lorsqu'ils nous conduisent à des boutiques de bonbons.

Ils peuvent enlever leurs dents avec leurs gencives.

Quand on va se promener avec eux ils ralentissent toujours pour nous montrer des feuilles mortes ou des chenilles.

Ils nous montrent des fleurs, nous parlent de leurs couleurs et nous demandent de ne pas marcher sur des choses qui craquent, mais ils ne disent pas, "Dépêche−toi.''

Habituellement les grand mères sont grosses mais ça ne les empêche pas de nouer nos lacets de chaussures.

Ils portent des lunettes et des sous-vêtements très bizarres.

Les grands parents n'ont pas "à bien se conduire".

On peut leur demander des questions comme « Pourquoi Dieu n'est pas marié? »ou « Pourquoi les chiens courent après les chats ? »

Lorsqu'ils nous lisent des livres, ils ne sautent pas des lignes. Et si on leur demande de nous relire la même histoire, ils ne disent rien.

Tout le monde devrait avoir une grand’mère, surtout si vous n'avez pas de télévision parce que ce sont les seuls adultes qui aiment passer du temps avec nous.

Ils savent qu'il faut que nous ayons un petit goûter avant d'aller nous coucher, ils disent les prières avec nous et nous embrassent même si ça a mal été.

Et celui−la, age de 6 ans a qui on demandait ou sa grand mère vivait. ''OH, elle vit a l'aéroport, et quand on veut la voir, on va la chercher. Et lorsque la visite est finie, on la ramène a l'aéroport.''

Grand−papa c'est l'homme le plus gentil de la Terre! Il me montre des tas de trucs, mais je ne le verrai jamais assez pour devenir aussi calé que lui!

C'est drôle parce que lorsqu'ils se penchent, on entend des fuites de gaz, et ils disent que c'est le chien.


Un fermier Auvergnat, dans son C15, s'en va chez un de ses voisins et frappe à la porte.
Un garçon d'environ 9 ans ouvre la porte.
« Est-ce que ton père est là ?»
«Non Monsieur il est parti à saint Flour.
«Est-ce que ta mère est là ?»
« Non Monsieur elle est avec mon père à la ville»
« Et ton frère lui, est-il ici?»
« Non Monsieur, il est allé au bois du Fayard avec le tracteur »
Le fermier reste planté là pendant quelques minutes maugréant entre ses dents.
« Si c'est pour emprunter quelque chose Monsieur je sais où sont les outils ou je peux transmettre un message si ça peut vous aider»
« Bon , dit le fermier, j'aurais vraiment voulu parler à ton père à propos du fait que ton grand frère a mis ma fille Suzie enceinte.»
Le garçon réfléchit un moment et dit :
« Il va falloir parler de ça avec mon père.
Je sais qu'il prend 500 euros pour le taureau et 50 euros pour le bouc, mais pour mon frère, je ne sais pas le prix ?...»


Le départ en retraite du curé.
On fêtait, ce jour-là par un souper d'adieu, le départ en retraite du curé de la paroisse.
Un politicien local était invité pour prononcer un bref discours.
Comme il tardait à arriver, le prêtre décide de dire quelques mots pour passer le temps :
« La première impression que j'ai eue de ma paroisse, je l'ai eue avec la première confession que j'ai eu à écouter.
J'ai tout de suite pensé que l'évêque m'avait envoyé dans un lieu terrible.
La première personne me confessa :
- qu'elle avait volé un téléviseur,
- qu'elle avait volé de l'argent à son père,
- qu'elle avait aussi volé l'entreprise pour laquelle elle travaillait, en plus d'entretenir des relations sexuelles avec l'épouse de son supérieur.
De plus, à l'occasion, il s'adonnait aussi au trafic de stupéfiants.
Et pour terminer, il me confessa qu'il avait transmis une maladie vénérienne à sa propre soeur.
J'étais atterré, apeuré, mais avec le temps,je connus plus de gens et je m'aperçus que tous n'étaient pas ainsi.
J'ai vu une paroisse remplie de gens responsables, avec de bonnes valeurs, croyant en la foi. 
Et c'est ainsi que j'ai vécu les 25 années les plus merveilleuses de mon sacerdoce. »
Sur ces mots arrive le politicien, qui alors prend la parole. 
Bien sûr, il s'excuse de son retard et commence son allocution :
« Jamais je n'oublierai le premier jour de l'arrivée du Père dans notre paroisse. En fait, j'ai eu l'honneur d'être le premier à me confesser à lui ! »
Moralité : N'arrivez jamais en retard !


LE SYNDICALISTE CGT AU BORDEL :
C’est un délégué syndical CGT qui désire se payer du bon temps avec une prostituée.
Étant très conscient des abus dont sont victimes les travailleuses du sexe,   notre délégué CGT cherche une 'maison' où les filles sont  syndiquées.
À la première maison, le syndicaliste s'informe donc.
- Je voudrais une fille pour une heure,  mais j'aimerais d'abord connaître votre politique concernant les employées. 
- Est-ce qu'elles sont syndiquées ?
- Non monsieur, elles ne sont pas syndiquées.
- Quel est le pourcentage donné à la fille et le pourcentage conservé par la maison ?
- 20% à la fille et 80% pour la maison.
- C'est absolument écurant comme manière de fonctionner! Je ne peux pas encourager une situation semblable. Je vais ailleurs.
Poursuivant sa recherche, notre syndicaliste arrive à une 2e maison et s'informe :
- Bonjour ! Je voudrais une fille pour une heure, mais j'aimerais d'abord connaître votre politique  concernant les employées. Est-ce qu'elles sont syndiquées?
- Non monsieur, mes employées ne sont pas syndiquées.
-  Quel est le pourcentage donné à la fille et le pourcentage conservé par la  maison?
- 30% à la fille et 70% pour la maison.
- C'est dégueulasse !  Vous ne m'aurez pas comme client. Je vais ailleurs. 
Il se rend donc dans une troisième maison.
- Bonjour ! Je voudrais une fille pour une heure, mais j'aimerais d'abord connaître votre politique  concernant les employées.
- Est-ce qu'elles sont syndiquées?
- Oui monsieur, nos employées sont toutes syndiquées.
- Bon enfin! Et quel est le pourcentage donné à la fille et le pourcentage conservé par la maison ?
- 80% à la fille et 20% pour la maison.
- De mieux en mieux ! C'est une manière de fonctionner qui me convient parfaitement. Est-ce que je pourrais avoir la jolie petite rousse dans le coin là-bas ?
- Non monsieur. Je suis désolée mais vous devez prendre celle qui est assise dans le fauteuil fleuri.
- Mais, madame, cette femme a presque 80 ans  !
- Je le sais bien, monsieur, mais nous devons fonctionner par ANCIENNETÉ :   C'est écrit dans la CONVENTION  !!! 


C'est une dame blonde, très très BCBG, qui habite NEUILLY.
Elle se rend (en Porsche Cayenne) chez son médecin, Avenue FOCH...
Elle rentre dans le cabinet du médecin et s'écrie toute affolée :
- Docteur, c'est affreux, j'ai été piquée par une guêpe !
- Allons Madame, calmez-vous, répond le médecin, ce n'est sans doute pas bien grave.
- Mais enfin docteur, vous ne vous rendez pas compte, c'est extrêmement.... comment dire... c'est horriblement gênant, voyez-vous...
- Si vous me disiez d'abord où avez-vous été piquée au juste ?
- Ah ça non, n'y comptez pas, c'est hors de question !
- Mais enfin, je suis médecin,
- Non non et non !!! C'est bien trop embarrassant...
- Vous soignez la plupart de mes amies, et si l'une d'elles apprenait une chose pareille, je serais la risée de tous dans les prochains diners mondains. C'est bien simple, je n'oserais même plus sortir de chez moi.
- Mais enfin Madame, commence à s'énerver le toubib, je suis tenu par le secret professionnel, et comment voulez-vous que je vous soigne si j'ignore où cette guêpe vous a piquée ?
- Docteur, vous me jurez que vous n'en parlerez à personne ?
- Vous avez ma parole, madame.
Alors la dame s'approche de son médecin et, après avoir jeté un rapide coup d'œil à droite et à gauche pour s'assurer qu'ils sont bien seuls dans la pièce, elle lui murmure tout bas à l'oreille :
- "Chez Leader Price"

Bons sourires.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12467
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31° petite série de blagues. (À lire avec ou plutôt sans modération).

Message par paszim le Dim 20 Mai 2012 - 11:04

Merci Jacques pour ce moment de détente. J'ai bien aimé.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7343
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31° petite série de blagues. (À lire avec ou plutôt sans modération).

Message par dragonww2 le Dim 20 Mai 2012 - 19:15

Merci Jacques!!!

_________________
avatar
dragonww2
Administrateur
Administrateur

Messages : 8862
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 34
Localisation : belgique
Humeur : ça va bien et toi?

Voir le profil de l'utilisateur http://germankits.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31° petite série de blagues. (À lire avec ou plutôt sans modération).

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum