GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


48° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

48° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 14 Oct 2012 - 9:58

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.

Le mille-pattes.
Un gars vivant seul, décida un jour que sa vie serait moins monotone avec une bestiole quelconque, pour lui tenir compagnie.
Alors il alla dans un magasin pour animaux et demanda ce qu'il y avait, comme animal peu commun.
Après un certain temps, il décida que l'idéal serait un mille pattes....
C'est vrai, une bestiole avec 1000 pieds , c' est vraiment peu commun, NON ???
Donc, il emporta son mille pattes dans une petite boîte blanche avec des feuilles et du coton, qu'il prit soin de placer dans un coin tranquille, à l'abri de la chaleur.
Il se dit alors que la meilleure chose à faire pour fêter son arrivée, serait de l'emmener dans un bar pour boire une petite mousse.
Alors il demanda à son mille pattes :
- "Tu veux aller chez Janine avec moi, pour prendre une bière???"
MAIS pas de réponse .....ce qui l'énerva un peu !!!
Il attendit un peu, puis redemanda :
- "Bon alors tu viens avec moi prendre une bière chez Janine !!!"
Mais toujours aucune réponse...
Il attendit encore un peu, se demandant pourquoi son petit mille pattes ne répondait pas !!
Déjà bien agacé il le relança :
- "BORDEL TU VIENS BOIRE UNE MOUSSE OU MERDE ?! ?!?!"
Et soudain une petite voix sortant de la boîte, se fit entendre et lui dit :
- "PUTAIN, MAIS TA GUEULE, J'AI COMPRIS.... JE METS MES GODASSES !!!"


Le chien guide d'aveugles.
Il y a un gars arrêté depuis un moment à un carrefour et il voit, attendant devant le passage pour piétons, un aveugle avec son chien-guide assis à côté de lui.
Le feu piéton passe au vert, le chien ne réagit pas.
Puis il passe au rouge.
Quelques temps après, le feu repasse au vert, le chien ne bouge toujours pas. Puis re-rouge. Et comme cela, le manège dure un bout de temps.
Donc notre homme se dit qu'il faut qu'il entreprenne quelque chose : il s'approche de l'aveugle et lui dit:
- Dites, votre chien, là, il n'est pas sensé vous faire passer lorsque le feu pour piétons passe au vert ?
- Si, pourquoi ?
- Ben, parce que le feu est déjà passé plusieurs fois au vert, et votre chien n'a pas bougé...
- Eh bien vous faites bien de me le dire !?
Là, l'aveugle fouille la poche de sa veste, sort un sucre et le tend au chien qui le mange immédiatement.
Notre homme réagit et dit à l'aveugle :
- Votre chien ne fait pas son travail et vous le récompensez, en plus ?!!!
- Vous n'y êtes pas! C'est seulement pour repérer où est la tête ! Maintenant, il va se prendre un sacré coup de pied au cul !


Le "nouveau" médecin.
L'autre jour, je suis allé au cabinet de mon médecin, pour découvrir que nous avions un nouveau docteur, une jeune femme vraiment très belle. 
J'étais un peu embarrassé, alors elle me dit :
"N'ayez crainte, je suis une professionnelle. J'ai déjà tout vu et tout entendu..  Dites moi ce qui ne va pas et je vais le vérifier."
Je lui répondis :
"Ma femme pense que mon pénis a un drôle de gout."


Lui :
"Vous ètes bizarres, vous les femmes, vous arrivez à être heureuses et malheureuses en même temps."
Elle :
"Et bien, les hommes aussi."
Lui :
"Impossible, essaie de me dire quelque-chose qui me rendra heureux et malheureux à la fois !"
Elle :
"Entre tous tes amis, la tienne est la plus longue."


Dans une caserne française, l'adjudant rassemble les conscrits et hurle :
"Les Bretons et les Normands à gauche, les Alsaciens et les Marseillais à droite !"
Un grand remue-ménage s'ensuit. 
Quand la poussière est dissipée, l'adjudant constate qu'il reste trois arabes et trois noirs au milieu de la cour.
L'un d'eux lève le doigt et demande :
"Et nous, les Français, où allons-nous ????"


Les cancres.
Dans le bureau du directeur, trois élèves sont convoqués pour avoir fait beaucoup de chahut.
Le directeur les interroge tour à tour.
-Toi, Lucas, Qu'est-ce que tu as fait ?
-Moi, j'ai fait des graffiti sur les murs de la classe.
-Tu vas tout de suite nettoyer ces saletés et tu auras une retenue samedi après-midi. Et toi, Théo, qu'est-ce que tu as fait ?
-Moi, j'ai mis trois punaises sur la chaise du maître.
-Tu vas immédiatement présenter tes excuses au maître et tu auras deux samedis de punition. Et toi, Nicolas qu'est-ce que tu as fait ?
-Moi, j'ai jeté du carton par la fenêtre.
-Bon, ça, comparé à tes deux camarades, ce n'est pas bien grave, tu ne seras pas puni. Allez, filez, et que je ne vous revoie plus.
Les trois élèves quittent le bureau, quand un quatrième arrive, couvert de pansements.
-Mais que t'est-il arrivé, à toi ? Comment t'appelles-tu ?
-Je m'appelle Ducarton, monsieur...


C'est un Frère Dominicain qui interpelle un Frère Jésuite :
- "Dites-moi, très aimé Frère Jésuite : Pourquoi répondez-vous toujours aux questions par des questions ?"
Alors le Frère Jésuite répond :
- "Et pourquoi pas, très cher frère ?"


Elle est courte mais elle est bonne comme celle du pygmée qui avait vingt enfants .. .


Trois copines, récemment mariées, échangent leur expérience sur le dressage de leur mari.
La première :
- "Facile! La règle des 3 jours : moi, le jour de notre mariage, je lui ai dit qu'à partir de maintenant c'est lui qui ferait la vaisselle..."
Les autres :
- "Et alors ???"
- "Le remier jour, je n'ai rien vu. Bon, je mets ça sur le compte du stress..., le deuxième jour, je ne vois toujours rien, et la vaisselle s'empile dans l'évier, je lâche pas, vous pensez bien...et le troisième jour: Yeeessss, toute la vaisselle est faite !!!"
Les autres :
- "Mince alors !"
La deuxième :
- "Figurez-vous que j'ai fait la même chose, le jour du mariage je lui ai annoncé que désormais c'était lui qui ferait la lessive et le repassage..., premier jour, je ne vois rien !, deuxième jour, je ne vois rien de rien...et le troisième jour: Bingo, tout est lavé, repassé, plié, rangé !!!"
Les autres :
- "Dingue!"
La troisième :
- "Le jour de mes noces, j'ai dit à mon mari que dorénavant c'était lui qui débarrasserait la table..., premier jour, je ne vois rien !, deuxième jour, je ne vois vraiment rien !, et le troisième jour: j'arrive à voir un peu de l’œil gauche..."


Devant la vitrine d'un fourreur où sont exposés de superbes manteaux de vison, une jeune femme se blottit contre son mari et lui dit tendrement :
- Chéri j'ai très froid...
- Tu sais bien que je ne peux rien te refuser répond l'époux. Viens je vais t'acheter un cornet de marrons chauds !


Un mauvais coup.
Gaspard passe sa journée à chasser et quand il termine il passe boire un coup chez Lily.
Avec le temps il a pris la fâcheuse habitude de tapez la crosse de son fusil contre le sol, agaçant Lily par la même occasion.
- Un jour tu verras, tu laisseras une cartouche dans ton fusil, tu taperas la crosse au sol et le coup partira tout seul !
Et un jour cela arriva.
- Tu vois je te l'avais dit Gaspard, que le coup partirai un jour ! J'espère que la serveusee n'a rien, elle est censée dormir là-haut. Va voir s'il-te-plaît.
Gaspard monte puis redescend cinq minute plus tard tout blanc.
- La serveuse n'a rien. La balle lui est passée à raz du minou... Par contre la tête de ton mari...


L'ouverture du bar.
Deux heures du matin.
Le téléphone sonne à la réception d'un grand hôtel. Le veilleur de nuit décroche.
- Allô ? fait une voix pâteuse au bout du fil. A quelle heure ouvre le bar ?
- Dix heures, monsieur.
Une heure plus tard, nouvel appel. Le type bredouille :
- Allô ? A quelle heure il ouvre le bar ?
- Dix heures, monsieur.
Une heure après le même client, de plus en plus éméché, redemande :
- Allô... allô ? A quelle... heu... à quelle heure qu'il ouvre votre bar ?
- Je vous l'ai déjà dit, à dix heures, monsieur. Toutefois, dans l'état où vous êtes, ça m'étonnerait qu'on vous laisse entrer.
- Mais je veux pas y entrer... je veux en sortir !


Que préfèrent les abeilles dans le mariage ?
La lune de miel!


Quelle heure est-il ?
Deux gars discutent dans un bar :
- Hé l'ami, t'as l'heure ?
- 17H30.
- Merci. Dis je me demandais, comment tu ferais toi, pour savoir l'heure sans une montre ?
- Ben je me repèrerais à la position du soleil, ou bien en regardant la télé ou la radio...
- Oui mais si tu n'as rien de tout ça et qu'il fait nuit ?
- Et bien je me repèrais à la position de la lune et au nombre d'étoiles dans le ciel (il est variable selon les heures).
- Et s'il fait nuit noire et que c'est la nouvelle lune, hein ? T'as plus rien pour te repérer ?
- Si ! Dans ce cas-là, j'ai mon clairon !
- Ton clairon ?!
- Ben oui ! La nuit, quand je veux savoir l'heure qu'il est, j'ouvre la fenêtre de chez moi et je me mets à jouer du clairon dehors.
- Et alors ?
- Et alors, y a toujours un gars qui se met à gueuler : "BORDEL DE DIEU, MAIS QUI C'EST L'IDIOT QUI JOUE DU CLAIRON A 2H DU MATIN ?!"


Une importante exploitation forestière du Canada passe un jour une petite annonce dans la Provence dans le but de recruter un bûcheron.
Quelques jours plus tard, le Zé fraîchement exilé dans le grand Nord (c'est le cas de le dire) se présente :
- Je viens pour l'annonce, pour le bûcheron...
- Toi, mon gars ? Tu plaisantes…. Il me faut un gars taillé dans l'acier, capable de bosser 10 heures par jour sans sourciller!
- Je sais faire ça.
- OK, admettons. Dis voir un peu… où est-ce que t'as bossé comme bûcheron avant de venir ici ?
- Au Sahara...
- Au Sahara ? T'es sûr mon gars… Tu veux bien dire, dans le 'DÉSERT' du sahara ????
Alors le Zé rigole et dit :
- Ouais, c'est comme ça qu'ils l'ont appelé depuis.


Le broyeur.
C'est un jeune employé qui s'apprête à quitter le bureau vers les 19h30, lorsqu'il croise son Directeur, en face du broyeur de documents, une feuille de papier à la main...
- Ah jeune homme ! Vous allez pouvoir m'aider avant de partir : Ceci (en montrant son papier) est très important, et ma secrétaire vient de partir. Sauriez-vous faire fonctionner cette machine ?
Le jeunot répond :
- Mais très certainement Monsieur.
Et il branche la prise, insère le papier dans la fente et celui-ci est aussitôt broyé.
- Excellent ! dit le Directeur, alors que son papier disparaît... Une seule copie suffira.


Tout partager.
Un vieux couple entre lentement dans un McDonalds, par une froide soirée d'hiver.
Ils se retrouvent attablés parmi un groupe de jeunes familles et de jeunes couples.
Plusieurs clients les regardent avec admiration, se disant :
- Quelle belle image. Ce vieux couple a du passer à travers bien des épreuves, depuis au moins 60 ans qu'ils sont ensemble...
Le vieux Monsieur se rend directement à la caisse, commande sans hésitation et paie le repas. Le vieux couple choisit alors une table et le vieux Monsieur pose son plateau sur la table.
Sur le plateau se trouve un hamburger, un paquet de frites et un Coca-Cola. Le Monsieur déballe le hamburger et le coupe précisément en deux. Il en place une moitié devant son épouse.
Ensuite il compte soigneusement les frites, en fait deux piles égales puis en place une devant sa femme. Il prend une gorgée de Coca-Cola, sa femme en fait autant. Il place le Coca-Cola entre les deux.
Quand l'homme commence à manger sa partie de hamburger, les autres Clients se disent :
- Les pauvres, ils ne peuvent s'acheter qu'un seul repas pour eux deux ?
Quand le vieux Monsieur commence à manger les frites, un jeune homme se lève et s'approche de leur table. Un peu gêné, il leur offre poliment de leur acheter un autre repas. Le Monsieur lui dit que tout va bien et qu'ils sont habitués à tout partager.
Puis les gens s'aperçoivent que la vieille dame n'a encore rien mangé. Elle reste assise, regardant son mari manger sa part en sirotant de temps à autre une gorgée de Coca-Cola.
Encore une fois le jeune homme les supplie de le laisser leur acheter un autre repas. Cette fois c'est la vieille dame qui lui explique que ce n'est pas nécessaire, car ils sont habitués à tout partager....
Comme le vieux Monsieur finit de manger et s'essuie la bouche, le jeune homme n'en peut plus. Il s'approche de leur table pour leur offrir encore une fois de la nourriture. Après qu'ils aient une fois de plus poliment refusé, il demande à la vieille dame :
- Madame, mais pourquoi ne mangez-vous pas ? Vous dites que vous partagez tout ! Alors qu'attendez-vous ?
- J'attends les dents !


Un coup de génie.
Un type est en train de marcher le long de la tour à Carcassonne et il trébuche sur une vieille lampe.
Il la ramasse, la frotte et un génie en sort.
Le génie, lui dit :
- Tu peux être ravi : je t'accorde un voeu !
Le type s'assoit et pense longuement... Au bout d'un moment, il se décide et demande :
- J'ai toujours rêvé d'un voyage à Tahiti, malheureusement j'ai peur de l'avion et j'ai le mal de mer.
Pouvez-vous me construire un pont jusqu'à Tahiti, pour que je puisse m'y rendre en voiture ?'
Le génie ne dit rien pendant quelques secondes, puis éclate de rire :
- C'est impossible ! Pense à ce qu'il faut utiliser pour soutenir un tel pont, pense au béton qu'il faudra faire couler, aux tonnes d'acier, les restaurants, les stations d'essence et les hôtels... Je suis un génie, OK, mais je ne peux pas faire de miracle... Il faut tout de même rester dans le domaine du raisonnable !! Non, demande-moi autre chose, c'est trop compliqué !
Le type se remet à réfléchir.
Au bout de quelques minutes il trouve autre chose :
- J'ai été marié et j'ai divorcé 4 fois. Mes femmes m'ont toujours dit que je ne m'intéressais pas à elles et que j'étais insensible. Alors, ce que je voudrais, c'est... comprendre les femmes... Savoir ce qu'elles ressentent, et ce qu'elles pensent lorsqu'elles sont silencieuses... Savoir pourquoi elles pleurent, ce qu'elles veulent vraiment dire lorsqu'elles disent non... Pouvoir les rendre heureuses... Bref, comprendre leur psychologie...
Le génie le regarde, puis demande :
- Finallement , ton pont, tu le veux avec 2 ou 4 voies ?


Un médecin africain dit à son collaborateur Mamadou :
- Écoute, Mamadou ,demain, je vais à la chasse, mais je ne veux pas fermer la clinique, alors tu t'occuperas des patients qui viendront.
- D'accord, docteur, répond Mamadou.Le docteur va à la chasse et le lendemain, il demande à son assistant :
- Alors, comment s'est passée ta journée ?
Mamadou explique qu'il a eu 3 patients : 
- Le premier avait une migraine et je lui ai donné de l'aspirine.
- Très bien, Mamadou, et le 2ème ?
- Le 2ème avait des brûlures d'estomac, je lui ai donné du Mallox, Monsieur.
- Bravo! Bravo, tu es un vrai pro, Mamadou. Et, le 3ème ?
- Bien, j'étais assis et d'un coup sec la porte s'est ouverte. Une femme est entrée comme une furie. Elle s'est déshabillée complètement, elle s'est couchée sur la table d'examen et elle m'a crié :
- Aidez-moi ! Cela fait 5 ans que je n'ai pas vu un homme !
Plutôt inquiet, le médecin demande :
- Et, qu'est-ce que tu as fait, Mamadou ?
- Je lui ai mis des gouttes dans les yeux.


Un gars remarque une jeune femme dans un bar.
Il s'approche et engage la conversation.
Au bout de quelques minutes, pensant avoir impressionné la belle, il lui propose d'aller un peu plus loin.
La jeune femme lui répond:
- Oh non. Je suis désolée... ça va vous paraître un peu désuet à notre époque, mais j'ai décidé de me garder pure et et innocente jusqu'à ce que je sois certaine d'avoir trouvé l'homme que j'aime !
- Ben dites donc, ça doit être plutôt dur, non ?
- Oh, moi ça va... mais mon mari, ça le rend fou !


Dans le Sud-Est américain.
Un shérif adjoint arrête un automobiliste pour excès de vitesse.
L'automobiliste pressé tente de se défendre :
- Mais, shérif, j'ai une bonne raison, laissez-moi vous expliquer et vous verrez, vous me laisserez partir !
- Taisez-vous ! Je vous emmène au poste, là vous attendrez bien sagement que le chef soit de retour !
- Mais shérif, ce n'est pas possible..., s’il vous plait !!! …. Shérif …..
- Vous allez vous taire !, je ne prendrai aucune décision sans l'accord de mon chef, on va aller l'attendre au poste.
Deux heures plus tard, le shérif adjoint s'adresse au malheureux conducteur :
- Vous au moins vous avez de la chance, le chef est au mariage de sa fille en cet instant, quand il va rentrer il sera de très très bonne humeur !
- Si j’étais vous…… je ne compterai pas trop là-dessus.
- Ah bon ? ……….., et pourquoi ?
- Parce que son futur gendre, c'est moi, ………… en ce moment, tout le monde m'attend à l'église.


Émancipation de la femme.
Une journaliste ayant séjourné quelques années au Koweït fit une chronique sur le rôle de l'homme et de la femme quelques années avant la guerre du Golf.
Elle trouvait inconcevable le fait que les femmes doivent marcher à 3 mètres derrière leur mari.
Elle est retournée récemment au Koweït pour découvrir que maintenant, ce sont les hommes qui marchent 3 mètres derrière leurs épouses.
Elle s'approche d'une femme et lui dit...
- C'est merveilleux, mais qu'est-ce qui a permis aux femmes un tel renversement des rôles ?
- Les mines enfouies dans le sol...


Un vieux rat rencontre une petite taupe. Curieux, il lui demande :
- Que veux-tu faire plus tard, ma petite ?
- Taupe-modèle !


C'est un agriculteur qui laboure son champ... depuis des années.
Un beau jour sa femme se casse et n'étant plus secondé par sa femme, il vend sa ferme et s'installe à la ville où il devient vitrier.
À des gens à qui il racontait son histoire, il finit par :
- Ah! avant avec ma femme je labourais maintenant je mastique!


Quelle est la différence entre une femme au foyer et une femme de ménage ?
Réponses :
- La femme au foyer : on ne rentre que quand c'est mouillé ;
- La femme de ménage : on ne rentre pas quand c'est mouillé.

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.



Dernière édition par Jacknap1948 le Mar 23 Oct 2012 - 9:11, édité 1 fois

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12728
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par paszim le Dim 14 Oct 2012 - 12:08

Merci Jacques pour ce moment de détente. J'ai bien aimé celle où l'adjudant sépare les breton et les alsaciens et marseillais.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7403
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 14 Oct 2012 - 16:08

paszim a écrit:Merci Jacques pour ce moment de détente. J'ai bien aimé celle où l'adjudant sépare les breton et les alsaciens et marseillais.
Salut Pascal.
Merci de ta visite qui m'a fait plaisir.
Celle de l'adjudant est vraiment et malheureusement très vraie.
J'aime bien également celle du mille-pattes, j'imagine bien Speedy Steve conversant avec son mille-pattes. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Mardi, je vais chez la remplaçante, très sympathique, de mon médecin, et je tenterais bien celle du "nouveau médecin". Shocked Laughing Rolling Eyes Laughing Shocked
Bonne après-midi et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12728
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par Invité le Dim 14 Oct 2012 - 18:43

j ai un faible pour l histoire du bûcheron

Jacques

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 14 Oct 2012 - 21:50

Jacques!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par Jam le Dim 14 Oct 2012 - 22:07

avatar
Jam
Oberst
Oberst

Messages : 1977
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 41
Localisation : HUCCORGNE
Humeur : plutot comique

Voir le profil de l'utilisateur http://Modelism.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 14 Oct 2012 - 23:05

PAULO a écrit:j'ai un faible pour l'histoire du bûcheron Jacques
Panzerelite3945 a écrit: Jacques!
Jam a écrit:
Salut Paulo, Cédric et Philippe.
Ravi de savoir qu'elles vous ont plu.
Bonne fin de soirée et à plus tard.
Jacques.


avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12728
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par dragonww2 le Lun 15 Oct 2012 - 0:17

Merci Jacques!!!!

_________________
avatar
dragonww2
Administrateur
Administrateur

Messages : 8863
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 35
Localisation : belgique
Humeur : ça va bien et toi?

Voir le profil de l'utilisateur http://germankits.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 48° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum