GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


60° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

60° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 30 Déc 2012 - 8:44

Salut à tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.

Lettre d'excuse de l'hôpital à un patient :
Cher Monsieur,
Les résultats du laboratoire confirment que la rougeur autour de votre pénis n'était pas cancéreuse, c'était du rouge à lèvres.
Nous nous excusons pour l'amputation.
La direction.
(plus courte que ça, tumeur !)


C'est un frère et une soeur de 4 ans qui prennent leur bain ensemble. le petit garçon:
- j'ai mis mon doigt dans ton nombril!
la petite fille:
- c'était pas mon nombril!
le petit garçon:
- et ben c'était même pas mon doigt!


C'est une femme qui est en train d'accoucher.
A la fin, la sage femme emmène le bébé se faire laver.
Quand elle revient elle trébuche, lâche le bébé qui retombe dans un tiroir remplie de scalpel.
La mère les yeux exorbité hurle.
La sage femme se relève et souris :
- Poisson d'avril !! Il était déjà mort.


C'est un ados qui rentre chez lui tard dans la nuit , son père se réveille et commence a engueuler son fils:
- Comment ca se fait que tu rentre smaintenant?
- P'pa jai eu ma 1ère relation sexuelle..
- aaaah mon fils , allez prend une bière avec moi, assieds-toi et dis moi tout.
- Bin j'veu bien une bière mais je peut encore pas m'assoir !


Deux copains "Auvergnats"discutent dans un bar.
"J'en ai marre, ça fait la deuxième fois qu'on me pompe ma cuve à mazout; pourtant la bouche de remplissage est bien cachée sous une vasque de fleurs ! "
"Moi j' ai résolu le problème, j' ai acheté un gros bouchon rouge avec mazout marqué dessus en blanc"
"T' es fou ? ils n' ont même plus à chercher ?!!!"
"Ben ouais, mais le tuyau n' est pas relié à ma cuve à mazout … Il est raccordé à ma fosse septique : ça fait trois fois qu' on me la vide GRATOS en six mois !!!!!...


Le jardin
Un gars entretenait un petit lopin dans un jardin communautaire.
Sa voisine était surprise par la belle couleur rouge de ses tomates.
Alors un jour elle insista auprès de notre homme pour connaître son secret.
Celui-ci finit par lui avouer que le matin, très tôt, il se promenait tout nu devant ses tomates et que c'était ainsi qu'elles devenaient si rouge.
La fille très surprise par sa technique se dit qu'elle allait l'essayer.
Quelques semaines plus tard notre homme rencontre sa voisine :
-Alors comment vont tes tomates depuis que tu pratiques ma technique à poil?
-À vrai dire mon cher, l'effet sur mes tomates n'est pas évident du tout mais si tu voyais la longueur de mes concombres... ça alors!


Extrait de rapport de police
● N'ayant pu abuser de la jeune femme, il la viola sauvagement.

● L'homme était assez lucide pour constater qu'il n'avait plus toute sa lucidité.

● Le motif du vol était le meurtre.

● Jusqu'au bout, l'homme répondit aimablement à toutes les questions... par un grand silence.

● Il rédigea lui-même par écrit son témoignage oral.

● Ayant perdu les deux bras, le conducteur faisait de grands signes pour attirer l'attention des autres automobilistes.

● Bien que nous étions 5 à encercler l'homme, celui-ci réussit à s'enfuir sans difficulté.

● Malgré ses 4 frères et sœurs, le jeune homme était fils unique.

● N'écoutant que son courage, la policière fut obligée de battre en retraite.

● Toutes les entrées de la femme étant verrouillées, les deux cambrioleurs la pénétrèrent par le devant.

● L'accident qui avait provoqué sa mort était bien un accident mortel.

● Le récidiviste n'avait jamais rien eu à se reprocher.

● Le mur avançait à grand pas vers le véhicule.

● La disparition de l'enfant a été signalée par ses parents dès son retour.

● Pour sortir, il est clair que l'homme avait d'abord dû entrer.

● Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2 disparus.

● Personne n'ayant donné les ordres nécessaires, il n'était pas difficile d'y obéir.

● Soudain, la voiture recula pour mieux avancer.

● L'infraction fut constatée par la Sûreté deux jours avant qu'elle n'ait lieu.

● Nous avons été obligés de constater le décès avant que le mort nous décrive son agresseur.

● Un violent coup de marteau l'avait cloué au lit depuis deux jours.

● Le pendu est mort noyé.

● Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.

● Dès que l'homme fut abattu, nous avons pu procéder à son interrogatoire.

● Arrêté par les enquêteurs, le voleur les a menacés d'appeler la police.

● Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l'un avec l'autre exactement le même jour.

● Le plaignant, visiblement en état d'ébriété, prétendait s'appeler Jésus et signa le formulaire d'une croix.

● Si nos policiers n'étaient pas intervenus, le viol n'aurait sûrement jamais eu lieu.

● Nous avons donc pu constater qu'il n'y avait rien à constater. Ses explications étaient si embrouillées que nous avons dû le relâcher, faute d'avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications.

● L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était en fait qu'un tissu de mensonges.

● Pendant tout l'interrogatoire, l'homme n'a cessé de nous dévisager avec ses propres yeux.

● Maîtrisé par nos soins, l'homme s'est enfui à toutes jambes, malgré sa jambe artificielle qui s'était décrochée.

● Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle.

● Si la fenêtre du bureau n'avait pas été ouverte, elle aurait été fermée, ce qui lui aurait permis de s'enfuir....

● L'homme n'accepta de signer la déposition que du bout des lèvres.

● L'homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme, sans parvenir à s'y introduire.

● Le coup porté à bout portant lui a enfoncé la moitié des dents dans les oreilles.

● Le défunt a formellement reconnu son agresseur.

● Cinq des trois suspects ont été relâchés.

● L'homme a juste eu le temps de déposer sa plainte sur le bureau avant de s'écrouler devant nos yeux qui n'ont rien compris.

● L'homme fut atteint au nez et aux narines.

● Le policier put frapper son agresseur à la tête sans difficulté, son arme étant parfaitement réglementaire.

● La mer était sa terre natale.

● Le suspect étant sans domicile fixe, les policiers purent le cueillir quand il sortit enfin de chez lui.

● L'homme avait suffisamment gardé la tête froide pour ranger soigneusement les morceaux de corps au congélateur.

● Mort sur le coup, l'homme avait déjà été victime d'un accident identique l'an dernier.

● Percé de plusieurs balles, le cadavre flottait quand même dans la rivière.

● La victime, blessée à une jambe, est venue jusqu'à l'auto-patrouille en copulant sur une jambe.

● Le suspect s'est alors décidé à passer aux aveux sans même qu'on ait à le frapper.

● Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d'aliénés, il a été conduit au poste de police.


Deux jeunes enfants joue a touche pipi :
La fille se déshabille, le garçon fait de même.
Le garçon demande :
- C'est quoi, ce que tu as entre les jambes ?
La fille répond :
- Ma maman m'a dit que c’était une mairie.
La fille pose la même question au garçon.
Celui ci répond :
- Mon père m'a dis que c’était Mr le maire.
Sur ce la fille dit :
- Mais le maire habite la mairie.
- Oui répond le garçon qui s'empresse de rentrer,
La fille lui dit :
- Va plus profond.
Le garçon répond :
- Je peux pas le maire a vomi dans le hall.


Les 5 règles à ne pas oublier :
1- L'argent ne fait pas le bonheur mais il est plus confortable de pleurer en Mercédès qu'à vélo.
2- Pardonne à ton ennemi mais n'oublies jamais le nom de ce con.
3- Aide ton prochain quand il est dans la merde et il se souviendra de toi quand il y sera à nouveau.
4- Beaucoup de gens sont en vie seulement parce qu'il est illégal de les tuer.
5- L'alcool ne résout pas les problèmes... mais le lait non plus.


Il ne faut pas avoir peur des chevaux sous le capot mais de l'âne derrière le volant.
Ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents mais bien les accidents sur la banquette arrière qui font des enfants
Il ne faut pas boire au volant, il faut boire à la bouteille
L'argent n'a pas d'odeur mais quand on n'en a pas, ça sent la merde
Quand tu t'adresses à une femme, il faut un sujet, un verbe et un compliment.
Les femmes qui se vantent d'être courtisées par beaucoup d'hommes ne devraient pas oublier que les produits à bas prix attirent beaucoup de clients.
Pour les riches : des couilles en or. Pour les pauvres : des nouilles encore.
Un comprimé n'est pas forcément un imbécile récompensé.
Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr.
Certains jouent aux échecs, d'autres les collectionnent.
Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété.
Mieux vaut se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet.
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.


Deux laveurs de carreaux Belges viennent de nettoyer les vitres d'une tour de cinquante étages.
Ils sont entrain de ranger la nacelle dans la camionnette lorsque l'un deux dit :
- Mince, on a oublié de nettoyer le dernier étage! Et le matériel est rangé
- Ne t'inquiète pas hein! Ce n’est pas très grave, une fois.
- Ben si c'est grave! C'est l'étage de la direction. On va se faire renvoyer.
- Écoute. J'ai une idée. On va monter sur le toit et tu vas me tenir par les bretelles pendant que je nettoie les vitres.
- ça c'est une très bonne idée.
Les deux belges montent sur le toit et font comme ils ont prévu. Soudain, celui qui est suspendu au-dessus du vide se met à rigoler...
- Ben pourquoi te marres-tu, une fois?
- J'étais en train de penser que si mes bretelles lâchaient tu allais te les prendre en pleine gueule !... 


Un instituteur demande à ses élèves :  
" Quelle serait pour vous une belle mort ? "
Ce à quoi une petite fille au fond de la classe répond :  
" C'est mourir comme mon grand-père. "  
" Ah bon", réplique le maître. " Et comment est-il mort ton grand-père ? "
" Il s'est endormi." 
Là-dessus le maître demande alors :
" Et quelle serait alors selon vous une mort atroce ?"
Et la même petite fille répond :
" Ce serait mourir comme les copains de mon grand-père." 
Le maître intrigué demande alors à la petite fille :
" Et comment sont-ils morts ? "
" Ils étaient dans la voiture de mon grand-père quand il s'est endormi au volant..."


Pétante de vérité
Une "Lady" entre chez Tiffany's, grand magasin très huppé de New York, aperçoit un superbe bracelet de diamant et s'approche pour l'admirer...
Comme elle se penche pour mieux le voir, elle laisse échapper un pet de manière tout à fait involontaire.
Extrêmement embarrassée, elle jette un coup d'œil autour d'elle pour voir si quelqu'un a remarqué le petit bruit et prie qu'il n'y ait pas de personnel du magasin dans les parages.
Hélas, son pire cauchemar se matérialise en la présence d'un vendeur qui se tient juste derrière elle, l'air le plus aimable du monde.
Avec le sang froid, l'impassibilité et la correction que l'on attend d'un vendeur officiant dans un magasin tel que Tiffany's.
Il salue poliment la dame, lui souhaitant une belle journée et s'enquérant de ce qu'il lui serait possible de faire pour lui être agréable.
Rouge de confusion et très mal à l'aise, mais espérant, malgré tout, que le vendeur n'a pas remarqué l'incident, elle demande d'un air dégagé :
- Monsieur, quel est le prix de ce charmant bracelet ?
Sans hésitation aucune il répond :
- Madame, si vous pétez rien qu'en le regardant, vous aller vous chier dessus si je vous en dis le prix.


Germaine et Léon, un couple d'agriculteurs retraités, veulent vendre leur ferme pour acheter une maison.
Ils passent chez le notaire, qui demande à Germaine :
- Vous préféreriez l'habitat rural ou l'habitat urbain ?
- Oh, vous savez, à mon âge, la bite à Léon me suffit largement !


Un passager dans un taxi se penche vers l’avant pour pouvoir poser une question au chauffeur et lui touche l’épaule doucement pour attirer son attention.
Le chauffeur lâche un cri, perd le contrôle du véhicule, évite un autobus de justesse, monte sur le trottoir et s’arrête à quelques pouces de la vitrine d’un magasin !
Pour quelques instants c’est le silence et le chauffeur déclare, d’une voix tremblante :
- Je regrette, mais vous m’avez vraiment fait peur !
Le passager s’excuse en disant qu’il ne pensait pas qu’un simple touché sur l’épaule pourrait l’apeurer autant.
Le chauffeur répond :
- Oh, ne vous excusez pas, c’est ma première journée de conduite de taxi. Ces 25 dernières années, je conduisais un corbillard…


Goujat !
J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.
Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom. Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ??
Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit.
Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret … Quoique… Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV.
- Oui, m’a-t-il répondu.
- Quand avez-vous eu votre bac ?, ai-je demandé.
- 1972. Pourquoi cette question ?
- Eh bien, vous étiez dans ma classe, me suis-je exclamée.
Et alors cet affreux vieux petit crétin de fils de pute m’a demandé :
- Vous étiez prof de quoi ?


Une blonde en haut de la Tour Eiffel demande au gardien :
- Les gens se jettent-ils souvent d'en haut ?
Le gardien répond :
- Oh ! Non, madame, une seule fois !


Au drive-in, un couple de blondes a été retrouvé gelé dans leur voiture ?
Elles étaient venues voir "fermé pour l'hiver".


Que fait une blonde dans une université ?
Le ménage !


Pourquoi les blagues sur les blondes sont elles si courtes?
Pour que les hommes les comprennent et que les brunes s'en souviennent.


Vodka glaçons, ça attaque les reins.
Rhum glaçons, ça attaque le foie.
Gin glaçons, ça attaque le cerveau.
Whisky glaçons, ça attaque le cœur.
Ricard glaçons, ça attaque la vue.
Il semblerait que ces putains de glaçons soient vraiment dangereux pour la santé !


Un corse se marie, dans la soirée son père lui a dit :
"Mon fils quand tu rentres dans la chambre avec ta femme tu te mets tout nu car le corse est beau, après tu la prends et tu la serres contre toi parce que le corse est fort, enfin tu la jettes sur le lit car le corse est fier."
Le lendemain le père lui demande :
"Qu'est ce que tu as fait ?"
Le fils lui réponds :
"Comme tu me l'as dit père !"
"Et après ... ?"
"Après je me suis branlé car le corse est indépendant !"


Quelle est la différence entre un chicon (endive pour les français), un céleri et une femme ?
- Le chicon ça fait pisser ;
- Le céleri ça fais bander ;
- ....... Et la femme....... ça fait chier


Pourquoi les hérons dorment-ils sur une patte ?
Parce que s'ils levaient les deux ils se casseraient la gueule !


Un fou monte au deuxième étage d'un bus à étage et redescend précipitamment dans l'étage du bas:
- Ouf! heureusement qu'il reste de la place ici parce que dans celui du haut il n'y a pas de chauffeur.


Bonne lecture, bons sourires et bonnes fêtes de fin d'année.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12730
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 60° série de blagues.

Message par paszim le Dim 30 Déc 2012 - 9:35

Merci Jacques pour ces blagues.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7411
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 60° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 30 Déc 2012 - 11:25

Jacques, les extraits des rappports de police sont un grand moment d'hilarité!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 60° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum