GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


62° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

62° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 6 Jan 2013 - 9:37

Salut à tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.

- Combien font 3 fois 3 ?
Le premier répond:
- 648.
Il n'est pas guéri.
Le deuxième répond:
- Vendredi.
Idem pour celui-là.
Le troisième répond:
- Cela fait neuf.
- Bien! Tu es guéri ! Mais comment as-tu fait pour trouver ?
- C'est tout simple : j'ai divisé 648 par vendredi !


Deux fous veulent s'évader d'un asile. Ils se disent :
- Si le portail est haut, on passe en-dessous. S'il est bas, on passe au-dessus.
L'un d'eux va voir et revient :
- Désolé, on ne peut pas s'évader, il n'y a pas de portail !


Une blonde et deux brunes arrivent au Paradis.
Elles doivent monter un escalier de 100 marches sans rire une seule fois.
Mais à chaque marche on entend une blague très drôle.
La première brune commence, mais à la septième marche, elle pouffe et doit recommencer.
La seconde brune, elle, pouffe de rire à la dixième marche.
La blonde monte l'escalier et éclate de rire à la quatre-vingt dix-neuvième marche.
- Pourquoi ris-tu si près du but ?
- Je viens de comprendre la blague de la première marche.


Un fou est prisonnier dans un asile. Il se penche à la fenêtre et demande à un passant :
- Vous êtes nombreux la dedans ?


Un fou tourne autour d'une bouche d'égout, en répétant :
- 33...33...33...
Un passant lui demande :
- Pourquoi faites-vous cela ?
Le fou pousse l'homme dans la bouche d'égout, et dit :
- 34...34...34...


Un fou téléphone à un autre fou :
- Allo? Je suis bien au 20 73 67 ?
- A non, monsieur, vous faîtes erreur, ici on n'a pas le téléphone.


C'est l'histoire de trois naufragés (2 français, 1 belge) qui s'échouent sur une ile pas tout à fait déserte.
Les autochtones les ayant repérés, les capturent et promettent de les relâcher à deux conditions, ne leurs expliquant que la première ils les envoient chacun chercher un fruit dans la jungle.
Les deux français copains comme cochons trouvent chacun une grappe de raisin.
Là les indigènes leur explique la deuxième condition (s'enfoncer le fruit trouve dans l'anus sans rigoler).
Les deux compères commencent quand le premier s'étouffe de rire à la grimace du second et se fait immédiatement trucider par les indigènes.
Le second s'écroule de rire peu de temps après et se fait tuer aussi sec.
Les deux se retrouvent au paradis et discutent :
-pourquoi as-tu rigolé? Demande le second.
-et bien ta grimace était irrésistible. Et toi, pourquoi as-tu rigolé?
-eh bien, je n'ai pas pu me retenir quand j'ai vu arriver le belge avec une pastèque!!!!!


Autobus : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans.
Voiture : Invention ingénieuse, permettant de contenir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant.
Porte-clefs : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d’un seul coup au lieu de les perdre une par une.
La beauté intérieure : Concept inventé par les moches pour pouvoir se reproduire.
Egalité des sexes : Nouveau concept créé par les hommes pour ne plus payer le restaurant.
GPS : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.
Cravate : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l’homme.
Le coiffeur : Seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe.
Orteil : Appendice servant a détecter les coins de portes.
Etre au bout du rouleau : Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.


C'est un plongeur à bouteilles qui est en train de contempler la faune sous-marine.
Il en est à -15 mètres lorsqu'il remarque un mec à côté de lui, en apnée…
Aucune bouteille d'oxygène ou quoi que ce soit de l'équipement du plongeur traditionnel.
Le plongeur bouteille descend alors à -20 mètres mais se fait rapidement rejoindre par le mec en apnée.
Alors, un peu vexé, le plongeur descend à -30 mètres…
Mais ne tarde pas à voir le gars en apnée se rapprocher de lui.
Enervé, il saisit sa craie et son petit écritoire waterproof et il écrit :
- QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ SI BAS SANS EQUIPEMENT ?
Et l'autre lui prend la craie et écrit :
- JE ME NOIE, CONARD !


C'est un gosse qui va à l'école, mais ce jour là, il a une tête énoooorrmmme, (une grosse tête quoi !).
Donc, quand il arrive à l'école, tous les autres enfants vont le voir :
- Ben dis donc, qu'est-ce qui t'es arrivé ?
T'en a une tête aujourd'hui !
Le petit garçon de répondre :
- Ben c'est hier, j'étais dans mon jardin, et y avait une guêpe
Les autres gosses :
- oh l'autre hé, c'est pas une guêpe qui t'a fait une tête pareille!!
- Ben non, c'est mon père, il avait une pelle...


Une blonde et une brune passent dans la rue !
La brune dit à la blonde :
- Tu as vu le chien là-bas avec un seul œil ?
La blonde se cache un œil et dit :
- où ça ? où ça ? où ça ?


Pourquoi certaines personnes portent elles un point rouge sur le front(en Inde) ?
REPONSE : Parce qu’elles sont en mode "veille".


Le téléphone sonne au milieu de la nuit.....le mari dit :
Si c'est pour moi, tu dis que je suis absent.
Son épouse répond :
"Il est a la maison"...
Le mari dit :
Qu'est ce qui te prend ???
L'épouse répond :
C'était pour moi ! ......


La première histoire d’amour
C’est Toto qui sort de l’école et qui aperçoit la voiture de son grand frère garée sur la place du village.
A l’intérieur, son frère est en train de draguer une jeune fille.
Très curieux, Toto s’approche et, discrètement, se cache dans le coffre de la voiture. Quelques minutes plus tard, la voiture démarre, roule pendant quelques minutes et s’arrête dans un petit bosquet.
Il entend alors son frère demander à la fille :
- C’est oui ou c’est non ?
- C’est non ! Répond la fille
- Alors tu descends et tu rentres à pieds !
Cela donne des idées à Toto, qui le lendemain décide de prendre son vélo pour aller à l’école.
Le soir, à la sortie, il propose à l’une de ses petites copines de l’emmener faire un tour.
Elle accepte et les voilà partis pour le petit bosquet. Arrivés sur place, Toto demande à sa copine :
- C’est oui ou c’est non ?
Ne sachant pas de quoi il s’agit, elle répond :
- C’est oui !
- Bon, ben tu prends mon vélo et je rentre à pieds !


Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la terre, alors qu'elle est ronde ?

Quand un homme se meurt, on dit qu’il s’éteint, quand il est mort, on l’appelle «feu»… !!

Pourquoi appelle-t-on «coup de grâce» le coup qui tue ?

On remercie un employé quand on n’est pas content de ses services.

Pourquoi dit-on d’un pauvre malheureux, Ruiné, et qui n’a même plus un lit dans lequel se coucher, qu’il est dans de beaux draps ?

Comment distinguer le locataire du propriétaire lorsque ces deux personnes vous disent à la fois: « Je viens de louer un appartement » ?

Comment peut-on faire pour dormir sur ses deux oreilles ?

Pourquoi un bruit transpire-t-il avant d’avoir couru ?

On passe souvent des nuits blanches… quand on a des idées noires.

Pourquoi, lorsque l’on veut avoir de l’argent devant soi, faut-il en mettre de côté ?

Pourquoi, lorsque vous ne partagez pas l'avis de quelqu'un dit-on que "les avis sont partagés ?!"

Et pour en terminer réjouissons-nous que ce soient les meilleurs crus qui donnent les plus fortes cuites.


Un Juif et un Chinois sont assis sur un banc public et lisent le journal.
Soudain, le Juif se lève et fout une telle raclée au Chinois que celui-ci en a le visage tout vert.
Lorsque le Juif en a fini de battre le Chinois, il s'assied et continue la lecture de son quotidien.
Quand le Chinois s'est remis de ses émotions, il demande au Juif pourquoi il lui a fait ça, et le juif de répondre :
- C'est pour Pearl Harbour.
- Mais, dit le Chinois, c'étaient les Japonais qui ont bombardé Pearl Harbour...
- M'en fous, répond le Juif. Chinois, Japonais ou Coréens... Pour moi, ce sont tous les mêmes !
Quelques minutes plus tard, le Chinois se lève et fout une raclée au Juif.
Lorsqu´il a exercé toutes les prises de kung-fu dont il connaît les secrets, il s'assied et continue de lire son journal.
Une fois remis de ses émotions, le Juif demande au Chinois pourquoi il lui a fait ça. Et le Chinois de répondre :
- C'est pour le Titanic.
- Mais, dit le Juif, le Titanic, c'était un iceberg qui l'a coulé…
- M'en fous, répond le Chinois. Iceberg, Goldberg, Rosenberg... Pour moi, ce sont tous les mêmes !


*_Parents_* : Deux personnes qui t'apprennent à marcher et à parler pour ensuite te dire de t'asseoir et de fermer ta gueule.

*_Guerre de religion_* : Deux peuples qui se battent pour savoir qui a le meilleur copain... imaginaire.

*_Titeuf_* : Ce qui sort de la TitePoule.

*_Monter un meuble Ikea_* : Expression moderne signifiant "passer un week-end de merde".

*_Une pipe_* :Unité de mesure du silence correspondant en moyenne entre 10 et 15 minutes.

*_Facebook_* : Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.

*_Le mariage_* : Partager à deux tous les problèmes que l'on n'aurait jamais eu tout seul.

*_Femme_* : Ensemble de courbes qui font dresser une ligne.


Confession
Un jeune garçon va se confesser.
Il est dans la petite guérite à côté du curé et lui dit :
- Je m’accuse d’avoir péché avec une femme mariée.
- Ah oui ! dit le confesseur, et quel genre de femme ?
- Ah ! Ça, monsieur le curé, je veux pas vous le dire, je veux pas qu’on puisse apprendre qui c’est !
- Écoutez, dit le curé, conciliant, je vais vous aider, est-ce que c’est la femme du coiffeur ?
- Non.
- Alors la femme du droguiste ?
- Non plus !
- Alors, c’est peut-être la marchande de journaux ou la boulangère ?
- Non, pas du tout !
- Écoutez, mon fils, je suis navré mais je ne peux pas vous donner l’absolution dans ces conditions !
Alors le gars sort de l’église et il tombe sur un copain qui lui demande :
- Sans blague, tu es allé te confesser ?
- Mais non, dit l’autre en souriant, je suis juste allé chercher trois ou quatre adresses…


Avant que ça recommence !
C'est un mec qui rentre dans un bar, s'appuie sur le zinc, interpelle le barman et lui dit :
- Garçon, un whisky avant que ça recommence !
Le garçon un poil surpris lui sert son whisky et retourne vaquer a ses occupations.
Deux minutes plus tard, le même mec redit :
- Garçon, un whisky avant que ça recommence !
Et ceci dure pendant plus d une demi heure (ce qui doit faire approximativement 15 whiskys mais la n'est pas la question !).
Au bout d'une demi-heure le même mec fait au Barman :
- Garçon, un whisky avant que ça recommence !
La dessus la femme du mec arrive et lui dit :
- Bon, tu crois pas que tu as assez bu maintenant ?
Et le mec se retourne vers le Barman et lui dit :
- Ça y est, ça recommence !


Avec mon épouse j'ai toujours le dernier mot ......
................ Oui Chérie !


Un peu de science :
THEORIE : l'alcool donne des hormones de blondes :
DÉMONSTRATION : buvez un pack de bières :
- vous pisserez sans arrêt,
- vous tiendrez des propos sans intérêt,
- on ne comprendra rien de ce que vous débiterez,
- et vous roulerez n'importe comment !


Comment agrandir l'espace vital d'une femme?
En lui mettant des fenêtres dans sa cuisine


Une blonde rencontre un génie:
-J'exaucerai 3 de tes souhaits !
-Je voudrais être plus intelligente.
Et elle se transforma en brune
Mais elle n'était pas satisfaite.
-Je voudrais être encore plus intelligente.
Et elle se transforma en rousse
Mais elle n'était toujours pas satisfaite.
-Je voudrais devenir l'être le plus parfait de tout l'univers!!
Et elle se transforma immédiatement en homme……..


Combien faut-il d'hommes pour nettoyer une moquette ?
Aucun ! C'est le travail d'une femme.


Deux mecs de Jumet veulent sortir un samedi soir à Charleroi, mais ils sont fauchés et ont en tout et pour tout 1 euro.
Le premier dit :
« Attends, j'ai un bon plan, tu vas voir », et il achète un cervelas à 1 euro.
« T'es con » dit l'autre, on n'a plus un rond, qu'est-ce qu'on va faire maintenant?
« T'occupes, tu vas voir répond le premier ».
Ils entrent dans un bar, commandent deux whiskys et le boivent.
Après l'avoir bu, le premier dit au second :
" Voilà le truc, j'ouvre ma braguette, y glisse discrètement le cervelas. Tu t'agenouilles devant moi et tu suces le cervelas, ça ne rate jamais, on va se faire jeter ".
Le premier fait donc sortir le cervelas de son pantalon, le second s'agenouille et commence à sucer le cervelas.
Ca ne rate pas, le patron les interpelle :
« Pas de ça ici messieurs, vous sortez tout de suite ! ».
Comme ça marche, ils remettent ça dans un bar, y boivent un 2ème whisky, hop, cervelas, expulsés…
Ils vont de bar en bar, mais au bout du 15ème bar (et autant de whiskys), le second fait au premier
« Écoute, on arrête, je n'en peux plus, j'ai trop mal aux genoux à force de m'agenouiller ».
Et le premier de répondre :
« Et moi alors, je n'en peux plus non plus, j'ai perdu le cervelas entre le 3ème et le 4ème bar... »


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12732
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 62° série de blagues.

Message par paszim le Dim 6 Jan 2013 - 9:51

Merci Jacques pour cette nouvelle série de blagues. Wink Wink Wink Wink

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7412
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum