GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


63° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

63° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 13 Jan 2013 - 9:54

Salut à tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


À quoi reconnaît-on une très, très, très vieille voiture ?
Sur le pare-brise il y a marqué "PSG champion!"


Un choix difficile
C'est Bill Gates qui arrive au ciel.
Saint-Pierre lui dit :
"Bill, c'est vraiment difficile. Tu as fais de grands avancements technologiques avec Microsoft, mais tu nous as aussi donné Windows 95. Je te laisse alors choisir entre le paradis et l'enfer."
Bill Gates lui dit :
"D'accord, puis-je voir l'enfer d'abord?"
Saint-Pierre lui montre alors un monde merveilleux de plages, de belles femmes, de bonne bouffe et un climat idéal.
Bill lui dit :
"C'est pas mal l'enfer!, mais enfin je voudrais quand même voir le paradis."
Saint-Pierre lui montre alors un champ de nuage avec des anges qui jouent de la harpe.
Bill dit :
"C'est bien, mais à choisir je préfère l'enfer!"
Deux semaines plus tard St-Pierre va faire un tour en enfer pour voir notre bon vieux Bill.
Il le trouve attaché à un mur, entouré de flammes brûlantes et de démons terrifiants.
"Saint Pierre! " lui crit Bill, "C'est terrible! Ce n'est pas l'enfer que tu m'as montré l'autre jour! Où sont donc passées les plages, les femmes et la bonne bouffe ?"
"Oh ça ! " répliqua St Pierre "C'était seulement une démo.


C'est l'histoire de Mohamed. Un matin, il téléphone à son employeur.
"Chif, ji peux pas v'nir aujourdi. Ca va pas, ji mal tout partout, ji mal la tit, ji mal la gorge, ji mal li dos, ji mal les jampes"
Le chef lui répond :
"Ecoute Mohamet, je comprends cela moi aussi ça m'arrive le matin d'avoir mal partout en me levant mais j'ai un remède excellent je demande à ma femme de me faire une pipe et après, tout rentre dans l'ordre. Tu devrais aussi essayer"
Mohamet: "OK chif, j'issaie et ji ti rappel"
Deux heures plus tard, il rappelle son chef:
"Ti m'a donné bon conseil, moi, plus mal li têt, plus mal partout, j'arrive. A propos chif, ti a une très belle maison"


Un type, pour faire une surprise à sa blonde décide de se faire couper la barbe qu'il a toujours portée, mais que sa femme n'aime pas trop.
En arrivant chez lui, sa blonde lui saute au cou et l'embrasse passionnément...
- Tu aimes ? demande-t-il alors, une fois repris son souffle.
- Ah c'est toi !? fait la blonde. Je t'avais pas reconnu !


Un navire de croisière heurte un iceberg et laisse six survivants, cinq hommes et une jeune femme superbe, à bord d'un canot de sauvetage.
Le lendemain du naufrage, après une nuit de panique et d'angoisse, les six rescapés reprennent espoir en débarquant sur une île déserte.
Au bout de quelques semaines, la nature commandant, certains des rescapés mâles expriment le besoin d'avoir des relations physiques.
La compétition et la jalousie représentant deux obstacles délicats, ils se mettent d'accord, avec l'approbation de la principale intéressée, sur un système de roulement.
Ils auront le droit de profiter des charmes de la jeune femme une soirée chacun à tour de rôle.
Tout se passe bien pendant deux ans mais, victime d'une fièvre inconnue et incurable, la femme meurt subitement.
La première semaine est à peu près supportable mais dès la seconde, la situation empire.
La troisième semaine, cela devient réellement pénible et les cinq hommes s'accordent à prendre une décision.
Mais la quatrième semaine, c'est devenu tellement insupportable qu'ils décident finalement… de l'enterrer.


Un avion long courrier traverse une terrible tempête. Voilà plusieurs fois qu'il tombe dans des trous d'air.
Et alors qu'il perd dangereusement de l'altitude, les passagers sont totalement paniqués et crient de frayeur. Tout le monde pense que cette fois, c'est la fin…
Au coeur de cette scène de cauchemar, une jeune femme s'écrie soudain :
- Je ne peux plus supporter ça… Nous allons donc tous mourir comme du bétail enfermé dans une cage. Y a t'il un homme dans cet avion qui me fera me sentir une vraie femme une dernière fois ?
Dans le fond de l'appareil, un bras se lève. Un jeune homme viril et bien bronzé s'avance dans le couloir central de l'avion et commence à ôter sa chemise qui laisse apparaître son torse musclé. Il tend alors la chemise à la jeune femme et lui dit :
- Tiens, repasse ça.


C'est un gars qui roule en voiture sur l'autoroute et qui se fait flasher à 180 par un radar planqué sous un pont. Cinq kilomètres plus loin, il est arrêté au péage, et un C.R.S. vient lui rappeler le code de la route :
- Vous venez de vous faire flasher à 180 km/h… Vous savez que sur les autoroutes françaises, la vitesse est limitée à 130 km/h je suppose. Allez ranger votre voiture sur l'aire de stationnement et vous me suivrez pour que je vous dresse le procès-verbal. Une fois dans le car, le C.R.S. commence à remplir le P.V. Il pose les questions rituelles, identité, permis de conduire, profession… Arrivé là, l'automobiliste en infraction répond :
- Mon boulot ? Je suis réaléseur de trou-du-cul !
- Pardon ?! RÈpond le C.R.S., vous êtes QUOI ?
- Je suis réaléseur de trou-du-cul !
- Et ça consiste en quoi ?
- Eh bien, les gens m'appellent, et ils me disent qu'ils voudraient avoir un trou-du-cul plus large, alors j'arrive, et je commence : un doigt, puis deux, puis toute la main, puis les deux mains, puis je pose des étais et des crics et finalement je m'arrête quand j'obtiens un trou-du-cul de 1,80 mètres.
Le C.R.S. a le regard dans le vague et la bouche ouverte : mentalement, il essaie de se représenter les scènes que le type vient de lui décrire. Finalement il reprend ses esprits :
- Mais qu'est-ce qu'on peut bien faire avec un trou-du-cul de 1,8 mètres ?
Alors l'automobiliste répond avec une grimace :
- On lui donne un radar et on lui dit d'aller se planquer sous un pont !


C'est un couple qui attend un bébé. Quand la bébé nait, il lui manque les oreilles.
Quand la famille leur rend visite chacun dit :
- "Oh le beau bébé mais dommage qu'il lui manque les oreilles !".
Le papa tellement énervé :
- "Le prochain qui dit ça je le jette par la fenêtre!"
Un cousin arrive et dit :
- "Oh le beau bébé... jespère qu'il n'aura pas de problème de vue car il ne pourra pas porter de lunettes !


Un écossais va voir un de ses amis, écossais lui aussi.
Il le trouve en train de décoller le papier peint de son salon.
-Ah ! Tu refais ton salon ?
-Non, je déménage !


C'est l'histoire d'un banc de poisson qui parlent entre eux.
Et arrive une étoile de mer, un des poissons dit :
- Attention voilà le shériff !


Un homme est assis sur un banc, il adore les saint-bernard, quelques minutes plus tard une blonde arrive avec deux saint bernard.
L'homme demande à la femme:
"Je peux caresser vos saint-bernard ?"
La blonde lui répond:
"Volontier, mais je ne m'appelle pas Bernard, mais Martine !!"


Au foot, mieux vaut être onze et hétéro , que Trézeguet


C'est un mec qui est à l'hôpital, sa femme est en train d'accoucher...
Comme il la voit souffrir pendant les contractions il lui tient la main et lui dit en pleurnichant:
- Oh ma chérie, tu as tant mal et tout ceci est de ma faute...
La femme répond avec un petit sourire.
- Mais non, tu n'y es pour rien... absolument pour rien!


Un prêtre sonne chez les parents du petit Antoine, qui ouvre la porte.
Le prêtre dit :
-Je t'apporte clarté et lumière...
Antoine appelle sa mère :
-Maman, c'est l'EDF !!!!


Un centenaire consulte son médecin auquel il se plaint de troubles divers.
-Hélas!, dit le docteur, je ne peux pas vous rajeunir!!!
-Mais, fait le centenaire, ce n'est pas ce que je vous demande... Ce que je souhaite simplement, c'est de continuer à vieillir...


Dans le train, le contrôleur dit à une dame :
-Votre billet est pour Besançon Madame! Or ce train va à Mulhouse...
-Ca c'est ennuyeux, rumine la voyageuse... Et ça arrive souvent au chauffeur de se tromper ainsi?.


Concubin: n'est pas toujours un imbécile natif de La Havane
Concerné: n'est pas forcément un idiot en état de siège
Concours: nain idiot.
Concert: serveur débile.
Conciliabule: se dit d'un Pape idiot faisant des bulles.
Conscience: science de l'absurde.
Conféttis: "I" fait le sot.
Condor: Sot qui sommeille ( et l'condor passa).
Condition: Idiot donnant l'ordre de scier du bois, ( l'hiver sera rude dit l'indien ).
Confort: Turc idiot ( et le Turc y se tend ).
Confédérer: Joueur de tennis idiot.
Conférence: mauvais crémier = beurre rance.
Conquête: idiot faisant la manche.
Conjuré: l'idiot du tribunal.
Contact: idiot avec du savoir vivre.
Contour: synonyme de tour de con.


Une infirmière très fatiguée entre à la banque, complètement exténuée après un quart de travail de 18 heures.
Elle arrive au guichet et se prépare à signer un chèque.
Elle sort de sa sacoche un thermomètre rectal et essaie d’écrire avec.
Tout à coup elle réalise son erreur.
Elle regarde le commis de caisse tout surpris et du tac au tac elle lui dit :
- Ah bien ça c’est la meilleure !…..Vraiment c’est la meilleure ! ! !… Y’a un trou-du-cul qui est parti avec mon stylo ! ! !


Au dispensaire
Deux gamins sont assis dans la salle d’attente d’un dispensaire médical. L’un des deux pleure comme une madeleine.
- Pourquoi pleures-tu ? lui demande son pote Raoul.
- Je viens pour une analyse de sang, répond le premier.
- Eh alors! C’est ça qui te fait peur ?
- Oui. Pendant l’examen ils te coupent le bout du doigt. C’est mon frère qui me l’a dit !
À son tour Raoul commence à sangloter. Le premier gamin hoquette de surprise. Son pote Raoul le téméraire qui pleure ?
- Pourquoi tu pleures, toi ?
- Parce que moi, je viens pour une analyse d’urine !


Trois fous sont dans un bateau. Le premier s'appelle "Fou", le deuxième "Personne" et le troisième "Rien".
Personne tombe dans l'eau. Rien dit a Fou d'appeller les secours.
Celui-ci prend son portable et téléphone aux pompiers :
Quand les secours répondent Fou leur dit :
- Bonjour je suis Fou, j'appelle pour Rien, parce que Personne est tombé à l'eau !!


C'est un couple de parisiens avec leur enfant agé de 8 ans qui vont passer leurs vacances dans un club de naturistes.
Pendant que les parents prennent possession de l'appartement, leur fils se promène dans le camp.
A son retour à l'appartement, son père lui demande:
- Ca te plait ?
Le fils :
- Oh oui, mais il y a une chose qui m'intrigue. Il y a des hommes qui ont leur zizi en bas et d'autres qui l'ont en haut.
Le père trouve une parade en lui disant que ceux qui l'ont en bas, ce sont les hommes pauvres et ceux qui l'ont en haut ce sont les riches.
Le lendemain, le jeune garçon retourne se promener et après une heure, il rencontre son père tout affoler qui lui demande:
- Dis mon fils, tu n'aurais pas vu ta mère.
Le garçon :
- Si, je l'ai croisé, elle parlait à un pauvre, il est devenu riche et maintenant elle lui suce tout son argent.


Sur le coup de cinq heures du matin, un fêtard invétéré rentre chez lui, un peu éméché.
Il jette sa femme au bas du lit et lui dit :
- Allez, fais tes valises et file rejoindre mon ami Martin.Je t'ai jouée au poker, cette nuit, et j'ai perdu.
- Oh ! sanglote la malheureuse, assise en chemise de nuit, sur la descente de lit. Comment as-tu pu faire une chose pareille ?
Et son mari de répliquer avec un mauvais sourire :
- J'ai triché.


Le maire d'une petite ville du Midi, régulièrement inondée, raconte comment tout a commencé, il y a de cela une trentaine d'années.
- C'était la première fois que la rivière qui traverse notre commune débordait.
- Ah ! il en a passé des ponts sous les eaux, depuis !


Une nouvelle monitrice s'étonne, auprès du directeur de la colonie, accueillant des jeunes d'une quinzaine d'années.
- Pourquoi grouper d'un côté les garçons et de l'autre les filles, sur deux îles, éloignées d'une trentaine de mètres.
- Croyez-en ma vieille expérience, répond-il. Avec ce système, à la fin des vacances, ils auront tous appris à nager !


Un scientifique examine une grenouille lui coupe une patte et lui dit :
- Saute !
Et la grenouille sauta.
Le scientifique lui coupe la deuxième patte et lui dit :
- Saute !
Et la grenouille sauta.
Le scientifique lui coupe la troisième patte et lui demande de sauter
Et la grenouille sauta,
Alors, il lui coupe sa dernière patte et lui dit :
- Saute !
Mais la grenouille ne décolle pas cette fois-ci.
Moralité de l'histoire : quand on coupe quatre pattes à une grenouille, elle devient sourde !


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63° série de blagues.

Message par paszim le Dim 13 Jan 2013 - 16:42

Merci Jacques pour ces quelques lignes de détente.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7415
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum