GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


70° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

70° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 4 Mar 2013 - 11:23

Salut à tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


C'est 2 blondes qui boivent un verre à la terasse d'un café et elles papotent.
Sait-tu que j'ai raté mon permis de conduire avant-hier?
Non c'est pas possible, tu conduit si bien.
Oui et bien va dire cela au moniteur de l'auto école.
Qu'a-tu fais pour le rater?
La blonde se metà pleurer et explique
"voilà, nous sommes arrivé à un rond point et il était marqué dans un panneau 30. Alors j'ai commencé a tourné autour du rond point pour faire les trente tours, et après quelques minutes, le moniteur me dit
"cela suffit, vous avez ratè votre permis."
La blondasse se remet à chialer de plus belle.
Sa copine la prend dans ses bras pour la consoler et lui dit
" Tu l'a raté pour combien de tour?"


- Chef, chef ! Il y a eu un vol cette nuit au supermarché ! On a volé 2000 cartouches de cigarettes et 1500 laitues !
- Bien, et vous avez des soupçons ?
- Ben ouais, on recherche un lapin qui tousse !


Un paysan dont le poulailler n' avait plus qu'un vieux coq pour honorer ses poulettes se décida à acheter un jeune et joli coq
Revenant du marché il le lâche dans la cour, le bestiau se trémousse pour gonfler ses plumes, pousse son cri de guerre, le vieux coq s'approche alors de lui, en claudiquant.
Il lui propose de lui céder tout le pouvoir à la condition qu'il le rattrape avant la clôture s'il lui laisse 2 mètres d'avance au départ.
Le jeune accorde sans problème ce handicap, et fort de sa jeunesse pense ne faire qu'une bouchée de ce vieillard impotant …
Quand le paysan voit son jeune coq partir à la poursuite du vieux , il sort son fusil et le flingue
la semaine suivante c' est le même cinéma , il remange du coq au vin
Au troisième achat , il apostrophe sa femme « y en a marre , chaque fois je me fais refiler un coq pédé ».....


Moshé fréquente Sarah, la fille du rabbin Jacob et veut se marier avec elle
Pour ce faire, il a besoin de l'autorisation du père.
En allant faire sa demande officielle chez le père de la jeune fille, le rabbin lui explique:
'Vois-tu, mon garçon, nous sommes juifs et nous avons une forme particulière de faire les choses.
Si tu veux te marier avec ma fille tu dois d'abord passer une petite épreuve.
Prends cette orange et reviens demain.'
Le gars sort de là extrêmement surpris. Le lendemain il revient voir le rabbin.
'Très bien, dit le père, qu'as-tu fait de l'orange?'
'Je l'ai mangée, j'avais faim.'
Le rabbin réplique:
Très mal ! Tu vois, chez-nous, on épluche l'orange et avec la peau nous faisons une délicieuse liqueur. Nous coupons ensuite l'orange en deux, donnons la moitié aux pauvres et l'autre moitié nous la répartissons dans la famille. La moitié des pépins nous les vendons au marché, l'autre moitié nous les gardons pour semer. Tu vois comme nous sommes ?
Bon, je vais te donner une autre opportunité. Prends ce saucisson d'âne et reviens demain. '
Moshé sort, un peu en rogne, et revient le lendemain.
Alors, qu'as-tu fait du saucisson d'âne?
Avec la ficelle, j'ai fait des lacets pour mes chaussures, avec le petit métal gravé j'ai fait un pendentif pour Sarah. J'ai coupé le saucisson à moitié, j'ai donné la moitié aux pauvres et l'autre moitié je l'ai répartie dans la famille.'
'Très bien !' s'extasie le rabbin 'et.....qu'as tu as fait de la peau?'
Avec la peau j'ai fait un préservatif, j'ai tiré un coup avec ta fille et je t'apporte le contenu pour faire un yaourt.'


Un blond
C’est un blond qui se présente à un entretien d’embauche pour une place de responsable du vestiaire d’un grand restaurant.
- Bonjour monsieur . Pouvez-vous me donner votre âge ?
Le blond compte alors sur ses doigts, et finit par répondre :
- Et quelle taille faites-vous ?
Le blond se lève alors et prend un double décimètre qui traînait sur le bureau du recruteur, et il essaie tant bien que mal de se mesurer.
- 185 centimètres…
Voyant les difficultés du jeune homme le recruteur insiste :
- Pourriez-vous me donner votre prénom ?
Le blond commence alors à bouger sa tête de gauche à droite et réciproquement pendant une dizaine de secondes, en remuant les lèvres mais sans émettre un son… puis finalement il dit :
- C’est « Johnny » !
- Écoutez, je peux comprendre que vous soyez obligé de compter sur vos doigts pour donner votre âge, je peux aussi comprendre que vous ne reteniez pas votre taille, mais j’aimerais vraiment savoir ce que vous faisiez avant de me répondre que vous vous prénommiez Johnny ?
- C’était juste pour me rappeler les paroles de la chanson : « Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, Johnny »…


C'est un type qui se promène dans la rue, et accroché sur la porte d'une entrée d'un jardin, il voit : ATTENTION PERROQUET MÉCHANT !
Et un peu plus loin dans le jardin, il aperçoit notre bête, attachée sur un perchoir.
Notre gars, un hardi gaillard se marre en voyant la bestiole attachée sur son perchoir.
Décidant de tenter le diable, il passe la barrière et pénètre dans le jardin.
Soudain, le perroquet : "REX, ATTAQUE !!!!"


L’armoire Ikéa
C’est une dame qui achète une armoire en kit chez un marchand de mobilier suédois très connu.
Comme son mari la vanne souvent sur ses qualités de bricoleuse, elle décide de la monter toute seule comme une grande.
Elle revient chez elle, déballe le tout, lit la notice et a du mal a comprendre (tout le monde a déjà eu a faire avec ces maudites notices en 40 langues, ou on ne comprend rien: « Encloueze le vice A dans la bou de boisse B »…)
Malgré tout, elle se débrouille quand même, et le résultat est honorable.
Or, voilà-t-y pas qu’un bus passe dans la rue, et provoque quelques vibrations qui suffisent à faire s’écrouler le bel édifice.
Bon, alors elle recommence avec davantage d’application, mais, à la fin, le bus passe à nouveau et patatras tout s’écroule.
Jamais deux sans trois ?… Et bien si.
Elle appelle Monsieur IKEA qui (C’est une histoire. Ça ne se passe pas comme ça dans la réalité) lui dit qu’il arrive pour lui donner un coup de main.
Ding-dong :
- B’jour m’dame, c’est quoi l’problème ? Laissez-moi faire ma p’tite dame, dit-il d’un ton suffisant.
En deux temps deux mouvements l’armoire est montée.
- Ben voila ma p’tite dame. C’était pas compliqué.
Mais l’autobus passe… et BADABOUM à nouveau.
Là, la fierté du gars en prend un coup.
Il décide alors d’entrer dans l’armoire pour voir quelle pièce cède quand le bus arrive. A ce moment, évidemment, le mari arrive.
- Tiens tu as acheté une nouvelle armoire ?
Il ouvre la porte, tombe sur le gars d’IKEA qui lui réplique:
- Vous ne me croirez jamais, mais j’attends l’autobus…


C'est une blonde qui se promène en auto.
À la radio, on annonce un message important :
- Attention ! Sur la rue Ste-Catherine, une femme circule avec son auto en sens contraire du trafic !
Et la blonde se dit:
- Ils sont nuls y'en a pas qu'une, ils sont plus d'une centaine…


Un homme était en train de tondre sa pelouse, quand tout à coup, il fut distrait par son attrayante voisine.
Une blonde pure, très bien tournée.
Elle sort de sa maison et se dirige directement vers sa boîte à lettres qui se trouvent à l'entrée de son terrain.
Elle l'ouvre et referme aussitôt la boîte aux lettres.
Un peu plus tard, elle ressort de la maison et se dirige, d'un pas pressé, vers sa boîte à lettres, et encore la rouvre et la referme violemment.
Elle s'en retourne furieuse à l'intérieur de la maison.
Comme l'homme achevait de tondre sa pelouse, v'là sa blonde voisine qui ressort de la maison, marchant rageusement vers sa boîte à lettres, la rouvre et la referme très fortement.
Intrigué par son comportement, notre homme s'avance et demande :
- Y a-t-il quelque chose qui ne va pas, chère voisine ?
La blondinette de se retourner, et toujours fulminant de lui répondre
- Certainement, que ça ne va pas ! Ce con d'ordinateur n'arrête pas de me dire « Vous avez du courrier ! »


La famille ours
C’est papa ours qui rentre dans sa caverne et qui dit :
- MAIS MAIS qui a bu tout mon whisky ???
Personne ne répond.
Maman ours rentre à son tour et dit :
- MAIS mais qui a mangé tout mon cassoulet ???
Pas de réponse.
Le petit ours rentre et demande :
- Mais qui a pris mon disque de Frank Sinatra ?
Personne ne répond.
Puis une petite souris sort d’un trou au fond de la caverne et fait :
Hips, prouttttt, "Strangers in the night…"


C'est quatre blondes avec un enseignant qui vont au casino.
Les blondes s'en vont en groupe et l'enseignant s'en va tout seul.
Les blondes s'arrêtent devant une machine.
La première met un 25 centimes dans la machine, ça marche pas.
La deuxième met 25 centimes dans la même machine, ça marche pas.
La troisième met 25 centimes dans la même machine, ça marche pas non plus.
La quatrième met 25 centimes dans la même machine assurée qu'elle va l'avoir, et là, il y a une boisson qui tombe de la machine !


APPRENEZ A PARLER LE FRANÇAIS NOUVEAU
Quelques exemples de la novlangue (nouvelle langue).

Les mots façonnent les esprits, puis modifient la manière de penser :

- Ne dites plus clandestin mais candidat à l'immigration (Figaro)
- Ne dites plus gitans, rôdeurs, Monte en l'air, mais gens du voyage (Tous les médias).
- Ne dites plus clandestin, immigré illégal, ni même sans-papiers, mais privés de papiers (La Dépêche)
- Ne dites plus quartier à majorité immigrée mais quartier populaire (Tous les médias)
- Ne dites plus crimes, agressions, violences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités et encore mieux bêtises (Le Parisien) ou aux-pas(France 2).
Récent : les inconduites (CNRS)
- Ne dites plus émeutes ou guerre des gangs mais incidents (Partout)
- Ne dites plus immigration mais mobilité européenne (Frattini, commissaire européen)
- Ne dites plus bandes mais identités de quartier(LCI.fr)
- Ne dites plus des bandes de noirs et d'arabes mais Des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques
- Ne dites plus enfants d'immigrés mais enfants issus de familles d'éducations éloignées
- Ne dites plus attraper les voleurs mais lutter contre les délits d'appropriation. (Midi Libre)
- Ne dites plus des vauriens font des graffitis mais des graffeurs habillent la ville de couleurs
- Ne dites plus un voyou notoire mais un individu défavorablement connu de la justice
- Ne dites plus mosquée mais centre culturel et religieux
- Ne dites plus fusillade mais bagarre par balles (TF1)
- Ne dites plus invasion mais excès d'immigration (Claude Guéant, notre ministre de l'intérieur)

MAIS SURTOUT...
- Ne dites plus un Français attaché à son Pays, à sa Culture, à ses Traditions et Fier de son Drapeau... mais dites un Raciste.


Patois de chez nous
Un bon vieux paysan du fin fond du Périgord, prés de Sarlat, se promène dans un vallon où se trouve son troupeau de vaches et remarque un jeune homme s'abreuvant dans l'eau d'un ruisseau.
Il s'adresse au jeune en utilisant son patois :« Ben mon gars, ne pas bébé aquesta aigua, les bacs et bedets de pradet som y yen cagat dedans" !!!
(traduction Patois périgourdin : mon garçon, faut pas boire cette eau là, les vaches et les veaux du champ qui jouxte ce ruisseau ont fait leurs besoins naturels dedans).
Le jeune lui répond : « Monsieur, pourriez vous vous exprimez en français s'il vous plait, je suis Arabe et je ne comprends pas les dialectes locaux".
Alors le brave paysan lui répond : Je disais: "Bois doucement, elle est froide…. »


3 jeunes femmes en vacances prennent le soleil sur une plage de Miami.  
3 jeunes américains voulant les approcher leur demandent leurs prénoms.
La première répond AÏCHA, la deuxième RACHIDA, la troisième FATIMA.
Les 3 américains répondent en chœur :
« Ah !! Vous êtes françaises !!!! »  


Proverbe martiniquais
Conchita voulait une augmentation.
La Maîtresse de maison très énervée par cette requête lui demande : "Pourquoi voulez-vous une augmentation, Conchita ?"
Conchita : " Eh bien Madame pour 3 raisons. La 1ère, c'est parce que je repasse mieux que Madame"
Madame : "Et qui vous dit ça ? "
Conchita : "C'est Monsieur qui me dit ça."
Madame : "Ah bon ?"
Conchita : "La 2ème, c'est que je cuisine mieux que Madame."
Madame : "Sornettes ! Et qui dit que vous cuisinez mieux que moi ?"
Conchita : "C'est Monsieur qui dit que je cuisine mieux que Madame"
Madame : "Tiens donc ? ... Et la 3ème raison Conchita ?"
Conchita : "la 3ème raison, c'est que je fais mieux l'amour que Madame"
Madame (hors d'elle) : "Et c'est Monsieur qui vous dit que vous faites mieux l'amour que moi ?"
Conchita : "Non, Madame. C'est le jardinier ..... !"
Conchita a eu son augmentation.
MORALITE : Lorsqu'on prétend grimper au cocotier, mieux vaut avoir la culotte propre... (proverbe Martiniquais)


Le nouveau directeur
Une entreprise décide de changer le style de gestion et engage un nouveau directeur général.
Ce dernier est déterminé à procéder à des changements pour rendre l’entreprise plus productive.
Le premier jour, il fait une inspection de l’entreprise, accompagné de ses principaux collaborateurs.
Il constate que tout le monde est en train de travailler sauf un jeune homme qui est appuyé contre le mur, les mains dans les poches.
Le directeur voit là une opportunité pour faire comprendre aux travailleurs sa philosophie du travail.
Il demande au jeune homme :
- Combien gagnez-vous par mois?
- 600 euros, Monsieur, pourquoi ? répond le jeune homme sans comprendre.
Le directeur lui remet 600 euros en main et lui dit :
- Voilà votre salaire pour ce mois. Maintenant disparaissez et ne remettez plus jamais les pieds dans cette entreprise .
Le jeune homme met l’argent en poche et exécute l’ordre du directeur.
Le directeur, fier de lui, demande à un groupe de travailleurs :
- Quelqu’un peut me dire ce que faisait ce jeune homme ?
- Oui, Monsieur – répond surpris l’un d’eux – il est venu livrer une pizza…


Quelques vérités qu'il fallait oser dire :
Quand un unijambiste se lève du mauvais pied, il s'en rend compte de suite.
Je ne bois jamais à outrance... Je ne sais même pas où c'est.
But pour l'équipe de France !... Non j'déconne.
Si le flic me dit "papier" et que je réponds "ciseaux", j'ai gagné ?
Je ne suis pas croyant, Dieu merci !
En Chine, si t'as pas de bol, ben t'as pas de riz...
Mimie Mathy ... je la connais depuis qu'elle est toute petite !
Faites l'amour, pas la guerre. Bon, faites les deux : mariez-vous.
Un jour les français domineront le monde, mais pas demain, y a grève.
5 fruits et légumes par jour, ils me font marrer. Moi, à la troisième pastèque, je cale.
Rendez-nous Michaël Jackson, on vous envoie Johnny !
On vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police...
A ceux qui ne voient jamais la rosée du matin a cause du rosé de la veille !
Si t'es fier d'être un manchot, tape dans tes mains !
"Bonjour, gendarmerie nationale." - "Bien fait, t'avais qu'à travailler à l'école!"
Mettre une gifle à une voyante et lui dire "et celle-là, tu l'as vue venir ? "
Didier Bourdon m'a parlé mais j'ai pas répondu. Je parle pas aux inconnus.
Un jour, les femmes domineront le monde, mais pas demain, y a les soldes.


*Pour une vie professionnelle réussie méditez ces 4 leçons.*
1)- Communication 2)- Procédures 3)- Hiérarchie 4) -Gestion des affaires.*


*1°) Communication**:*
*Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison.*
*La femme s'enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la porte d'entrée.*
*C'est Laurent, le voisin de palier. Avant qu'elle n'ait pu dire un mot, il lui lance :*
*"Je te donne 500 € immédiatement si tu laisses tomber ta serviette".*
*Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette.*
*Il l'admire un bon moment, puis lui tend un billet de 500 €.*
*Un peu étonnée, mais contente de la petite fortune qu'elle vient de se faire en un clin d'oeil, elle remonte dans la salle de bain.*
*Son mari, encore sous la douche, lui demande :*
*"C'était qui ?"*
*"C'était Laurent "*
*"Super, il t'a rendu les 500 € qu'il me devait ?"*
*Morale n°1**:*
*Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous éviterez ainsi bien des malentendus désagréables.*


*2°) Procédures**:*
*Au volant de la 2 CV, un prêtre raccompagne une nonne au couvent.*
*Le prêtre ne peut s'empêcher de regarder ses superbes jambes croisées.*
*Il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne.*
*Elle le regarde et lui dit :"Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?"*
*Penaud, le prêtre retire sa main et se confond en excuses.*
*Un peu plus loin, rongé par la tentation, il profite d'un changement de vitesse pour laisser sa main effleurer la cuisse de la nonne, qui lui redemande : "Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?"*
*Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant une excuse.*
*Les voilà arrivés au couvent.*
*La nonne descend de la voiture sans dire un mot.*
*Le prêtre pris de remords pour son geste déplacé se précipite sur la Bible, à la recherche du Psaume 129.*
*Psaume 129: "Allez de l'avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire"*
*Morale n°2**:*
*Au travail, une bonne connaissance des procédures est recommandée pour atteindre les objectifs...*

*3°) Hiérarchie**:*
*Un commercial, une secrétaire et un DRH sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant lorsqu'ils trouvent, sur un banc, une vieille lampe à huile.*
*Ils la frottent et un génie s'en échappe.*
*"D'habitude, j'accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous n'en aurez qu'un chacun".*
*La secrétaire bouscule les deux autres en gesticulant : " A moi, à moi ! Je veux être sur une plage des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun des soucis i pourraient m'empêcher de profiter de la vie"*
*Et pouf, elle disparaît.*
*Le commercial s'avance à son tour : "A moi, à moi ! Je veux siroter une pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !"*
*Et pouf, il disparaît.*
*"C'est à toi" dit le génie en regardant le directeur du personnel.*
*"Je veux que ces deux cons soient de retour au bureau après la pause-déjeuner..."*
*Morale n°3**:*
*En règle générale, laissez toujours les chefs s'exprimer en premier, et méfiez vous du DRH.*

*4°) Gestion des affaires**:*
*A la ferme, le cheval est malade.*
*Le vétérinaire dit au paysan :" Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n'est pas remis, il faudra l'abattre."*
*Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval: "Lève-toi !"*
*Mais le cheval est trop fatigué.*
*Le deuxième jour le cochon dit : "Lève-toi vite !"*
*Le cheval est toujours aussi fatigué.*
*Le troisième jour le cochon dit : "Lève**-**toi sinon ils vont t'abattre !"*
*Alors dans un dernier effort, le cheval se lève.*
*Heureux, le paysan dit : "Faut fêter ça: on tue le cochon !*
*Morale n°4**:*
*Il faut toujours s'occuper de ses affaires et surtout... fermer sa gueule !!! *


Une vieille dame se baigne dans un marigot d'Afrique, un jeune crocodile ouvre un oeil et se met en position d'attaque
Un vieux croco le tire par la queue et lui dit
"Petit, pas de çà, on ne touche pas à Madame Lacoste ...!!!!!"


Les chefs
Un jour de solde :
- Chef, pourrais-je quitter le bureau trois heures plus tôt, pour pouvoir aller faire du shopping avec ma femme ?
- Il n’en est pas question !
- Merci, Chef. Je savais que vous ne me laisseriez pas tomber.


Quelle est la différence entre un caniche et un pitbull quand ils vous pissent sur la jambe ?
Le pitt-bull, on attend sagement qu'il ait terminé.


Dans le train
Au moment où le train ralentit pour entrer en gare, un voyageur bègue s’adresse à un monsieur et lui demande :
- Pa-pa-pa-pardon, Mon-monsieur. è – è -est-ce-que-que-que c’est la ga- la gaga la gaaaa- re de Bo-Bo-Bordeaux ?
L’autre ne répond pas et continue à regarder par la fenêtre.
Le bègue réitère sa demande :
- Pa-pa-pardon, on a – aaa – ar- rrive a Bo-Bo-Bordeaux ?
L’autre ne répond toujours pas.
Finalement, le bègue abandonne en entendant au haut-parleur :
- Bordeaux, ici Bordeaux. Trois minutes d’arrêt !
Il attrape sa valise et descend en quatrième vitesse.
Un autre voyageur qui était plus loin dans le compartiment, et avait assisté à toute la scène; s’adresse à celui qui n’avait pas répondu :
- Ce n’est pas très gentil. Pourquoi n’avez-vous pas répondu à ce monsieur, qui vous avait pourtant demandé un renseignement très simple ?
- J’a-j’a- j’a -vais pa-pas-pas le teeee – temps et en-en-en plus, il m’au-m’au-m’aurait su-su-suuuu – sure -ment ca – caca- ca-cassé la gueu-gueule…


C'est un type qui est accoudé au comptoir dans un bar et qui décide de rentrer chez lui car il est trop bourré. Il s'éloigne du comptoir, fait 2 mètres et s'écroule par terre.
- " Je suis trop bourré. Je vais ramper jusqu'à l'extérieur "
Arrivé dehors notre bonhomme se dit que l'air frais va lui faire du bien et il décide de se remettre debout. Et là, au bout de 2 mètres, vlan ! il s'écroule encore.
- " J'habite à 800 mètres. Je vais ramper jusqu'à la maison "
Arrivé devant chez lui, il se dit qu'il a du décuiter et essaie de se remettre debout. Et encore une fois au bout de 2 mètres, vlan ! par terre.
- " Bon.. je vais ramper jusqu’à la chambre ".
Alors il ouvre sa porte d'entrée en rampant, monte les escaliers en rampant, ouvre en rampant la porte de la chambre où dort sa femme, se déshabille par terre et avant de se mettre au lit, il se dit qu'il doit pouvoir enfin se lever. Il se lève, fait 2 mètres et s'écroule encore mais cette fois, sur le lit. Il s'endort en se disant que sa femme n'a rien entendu. Sauvé!
Le lendemain matin, sa femme le réveille:
- " Toi t'as encore picolé hier soir !!! "
- " Hein ? Non !? Pourquoi ? "
- " Le bar a appelé: t'as oublié ton fauteuil roulant ".


C'est un belge qui part en vacance à Marseille,
Les vacances sont formidables. Quand il revient, un de ses amis lui demande:
- Alors comment sont les phocéennes ? Il ne pige pas la question et il passe pour un con.
L'année suivante, il part en Grèce
Les vacances sont formidables. Quand il revient, le même ami lui demande
- Alors comment sont les hellènes ? Il ne pige pas la question et il passe pour un con.
L'année d'après, il part en Égypte. Les vacances sont formidables.
Quand il revient, l'ami lui demande:
- Alors comment sont les pyramides ?
Le belge pour ne plus passer pour un con répond du tac au tac:
- Bof, toutes des salopes...


Ciel mon mari !
Un homme et une femme sont en train de se payer du bon temps dans un appartement lorsque quelqu’un se met à tambouriner sauvagement à la porte.
- Ça alors c’est mon mari, s’écrie la femme terrifiée. Vite, vite, enfuis-toi par la fenêtre !
- Mais enfin chérie, tu es folle ? répond le gars. On est au treizième étage !
- Dépêche-toi de sauter, crie la femme, ce n’est pas le moment d’être superstitieux !


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12531
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 70° série de blagues.

Message par paszim le Lun 4 Mar 2013 - 13:37

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

J'ai bien aimé le recyclage du saucisson d'âne; surtout pour la peau. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7357
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 70° série de blagues.

Message par dragonww2 le Lun 4 Mar 2013 - 19:54

Merci Jacques!!!

_________________
avatar
dragonww2
Administrateur
Administrateur

Messages : 8862
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 35
Localisation : belgique
Humeur : ça va bien et toi?

Voir le profil de l'utilisateur http://germankits.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 70° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Mar 5 Mar 2013 - 0:53

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série.

J'ai bien aimé le recyclage du saucisson d'âne; surtout pour la peau. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Pareil, merci Jacques pour ce moment de détente! Wink
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3222
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 70° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Mar 5 Mar 2013 - 9:06

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série. J'ai bien aimé le recyclage du saucisson d'âne; surtout pour la peau.
dragonww2 a écrit:Merci Jacques!!!
Panzerelite3945 a écrit:Pareil, merci Jacques pour ce moment de détente! Wink
Salut Pascal, Steve et Cédric.
Merci de vos visites, content de vous avoir fait sourire.
À plus tard.
Jacques.

avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12531
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 70° série de blagues.

Message par Jam le Mar 5 Mar 2013 - 9:40

Merci Jacques pour cette bonne petit série.
avatar
Jam
Oberst
Oberst

Messages : 1977
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 41
Localisation : HUCCORGNE
Humeur : plutot comique

Voir le profil de l'utilisateur http://Modelism.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 70° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum