GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


76° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

76° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 7 Avr 2013 - 10:48

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Un touriste à Ajaccio prend contact avec l’autochtone :
- C’est un bien beau pays que vous habitez là.
- Ouais… on peut dire comme ça.
- Et de la belle terre…bien grasse…fertile.
- Peu ! pensez-vous… y-a rien qui pousse ici.
- Vous me surprenez. Je suis moi-même agriculteur sur le continent et je suis sûr que ici, si on plante, …
- Ah bien évidement, si on plante, alors !…


Un éleveur de poulet entre dans le bar local…
Il s’assied à côté d’une femme et commande un verre de champagne.
La femme dit :
- Comme c’est bizarre ? Je viens de commander un verre de champagne aussi !
- Quelle coïncidence, dit le fermier, c’est un jour spécial pour moi… je le célèbre.
- C’est un jour spécial pour moi aussi, je le célèbre aussi ! dit la femme.
- Quelle coïncidence ! dit le fermier.
Comme ils trinquent l’homme demande :
- Que célébrez-vous donc ?
- Mon mari et moi avons essayé d’avoir un enfant depuis des années, et aujourd’hui mon gynécologue m’a annoncé que j’étais enceinte !
- Quelle coïncidence, dit l’homme, je suis un éleveur de poulets et pendant des années toutes mes poules ont été infertiles, mais aujourd’hui, elles se sont toutes mises à pondre des œufs fécondés.
- C’est génial ! dit la femme, Comment avez vous fait pour que vos poules deviennent fertiles ?
- J’ai utilisé un autre coq, répond-il.
La femme sourit et dit :
- Quelle coïncidence.


C’est un type qui est photographe professionnel et dont le métier oblige à voyager souvent.
Sa femme est une jeune beauté et il commence à avoir quelques soupçons à propos de sa fidélité.
Donc une fois avant de partir, il dissimule dans leur chambre, sans que sa femme le sache, un appareil photo.
Il branche l’instrument sur un petit détecteur de mouvement qu’il place au lit.
Un peu trop d’action sur le lit et tchak une photo est prise !
A son retour la première chose qu’il fait est de prendre la pellicule qu’il court développer à son labo.
Et dans la solution la vérité se révèle…
Il devient rouge de colère lorsqu’il voit dans les photos, sa femme dans toutes les positions possibles avec son meilleur ami qui travaille avec lui.
Fou de rage il va immédiatement s’expliquer avec son collègue.
Les photos dans la main il lui demande :
- Qui c’est dans la photo?
- Beaaaan, ta femme.
- Et qui est-ce type tout nu à coté d’elle?
- Beaaaaan, moi.
Alors le mari énervé tient l’autre dans la chemise, le colle violemment au mur, le soulève 50 centimètres du sol et filtre entre ses dents :
- Dis-moi espèce de connard, qu’est-ce que tu veux que je te fasse hein ?
- Tu me fais 2 tirages en couleur et 2 en noir et blanc…


Deux fidèles des bistrots échangent des recettes pour rentrer chez eux dans les meilleures conditions.
- Tu vois, dit le premier, c’est toujours en se déshabillant qu’on réveille sa femme. Alors, un bon conseil : tu te déshabilles en bas de l’escalier.
- Complètement ?
- Bien sûr ! Tu montes les marches tout doucement et tu te glisses entre les draps.
- Génial ! approuve l’autre.
Le lendemain, ils se retrouvent.
- Alors, questionne le premier, tu as suivi mon conseil ?
- Oui.
- Tu n’as pas l’air d’être enchanté par le résultat.
- Eh bien, voilà. Je m’étais enivré encore plus que d’habitude.
- J’arrive au bas de l’escalier. Je prends mes vêtements sur le bras. Je commence à monter les marches. Et, quand je suis arrivé tout en haut, je me suis trouvé sur le quai de la station Barbès-Rochechouart.



Une adolescente dit à une copine:
- Méfie-toi de ce garçon. Il a déjà fait le même coup à trois filles du lycée.
- A chacune, il assure qu’elle est la plus belle de la terre et qu’il en est fou. Puis il l’invite à venir écouter de la musique dans sa chambre. Quand il l’a à sa portée, il lui sert une boisson alcoolisée. Et ça se termine toujours pareil.
- Tu m’effraies.
- Il y a de quoi ! Ça ne rate pas. Il demande à sa conquête d’un jour de lui faire son devoir de maths.


Sur la route des vacances, un couple de personnes âgées s'arrête à une station de services.
Le pompiste arrive et demande:
- Bonjour. Je vous fais le plein?
- Oui allez-y, répond le vieux monsieur
La vieille dame demande alors:
- Qu'est-ce qu'y dit?
- Y DEMANDAIT SI ON VOULAIT FAIRE LE PLEIN, répond le vieux en criant.
Le pompiste demande:
- Alors, vous allez où comme ça?
- On va passer les vacances à Saint Tropez, dans la villa de notre fils, répond le vieux.
La vieille dame demande alors:
- Qu'est-ce qu'y dit?
- Y DEMANDAIT OU ON ALLAIT. JE LUI AI DIT QU'ON ALLAIT À SAINT TROPEZ
Le pompiste:
- Vous avez de la chance. Vous allez avoir du beau temps pour les 15 jours qui viennent
La vieille:
- Qu'est-ce qu'y dit?
- Y DIT QU'Y FERA BEAU LA-BAS
Le pompiste:
- Et où habitez vous quand vous n'êtes pas en vacances?
- On habite Brie-Comte-Robert, répond le vieux
- Ah ouais?! J'ai connu une fille de Brie-Comte-Robert un jour. Elle ne pouvait pas s'arrêter de parler, et en plus elle était nulle au lit. Vraiment, c'était pas une affaire!
La vieille:
- Qu'est-ce qu'y dit?
- Y DIT QU'Y TE CONNAIS BIEN!


C'est deux types qui discutent au comptoir d'un rade.
Le belge :
- C'est fou ça... T'est pas arrivé, t'as déjà plein de gonzesses autour de toi.
Je suis sûr que t'as un truc pour draguer une fois.
- Ben écoute, c'est simple. J'ai acheté un porte-clé de pacotille avec l'emblème Porsche, et lorsque j'arrive dans une boite, j'agite négligemment le trousseau de clés en sirotant mon verre. Ça marche à tout les coups...surtout avec les blondes.
Une semaine passe et ils se retrouvent au même endroit :
- Vraiment ton truc, une fois, ça marche pas. Regarde.... j'agite... elles me regardent même pas !
- Ouais ! Tu devrais quand même enlever tes pinces à vélo !


Deux hommes sont partis à la chasse dans les Pyrénées.
Soudain, un ours d’au moins deux cents kilos surgit de derrière un rocher et commence à les poursuivre dans les chemins rocailleux.
Finalement, les deux hommes se réfugient dans un arbre.
L’ours n’en démord pas et commence à grimper lui aussi.
L’un des deux compagnons ouvre son sac à dos, sort ses chaussures de sport et les chaussent.
Il se débrouille juste après pour ôter son pantalon de toile et enfiler un short.
L’autre lui demande:
- Mais qu’est-ce que tu fais ?
Il répond:
- Lorsque l’ours sera à trois mètres, on saute de l’arbre et on court.
Le compagnon demande alors:
- Tu crois vraiment que tu peux battre un ours à la course ?
Alors le premier répond:
- C’est pas l’ours que je veux battre à la course, c’est toi !


Dans une ferme, un éleveur de vaches qui vient tout juste de se marier donne les instructions à sa jeune épouse avant de partir en ville pour la matinée:
- Alors, l’inséminateur va passer ce matin pour une des vaches. J’ai accroché un clou en face de la stalle de la vache à inséminer.
La femme, qui est de la ville, et qui manque un peu de bon sens, trouve cela étrange, mais lui dit qu’elle a bien compris, et le mari quitte la ferme pour la ville.
L’inséminateur arrive plus tard, et la femme le conduit à l’étable, et dans l’étable, à la stalle avec le clou planté par le mari.
- C’est cette vache là, lui dit la femme.
- Et à quoi sert le clou ? demande l’inséminateur.
- Je ne sais pas. Je suppose que c’est pour accrocher votre pantalon.


- Bon, dit une femme à son mari,je vais passer la soirée chez maman. Alors, pour ton dîner, tu prends, dans le congélateur, un chili con carne surgelé. Tu enlèves le couvercle et tu mets le plat trois minutes au four à micro-ondes.
- Franchement, répond le mari, fatigué comme je suis, après une journée au bureau, je ne me sens pas la force de faire de la cuisine, ce soir… Je vais plutôt téléphoner pour qu’on me livre une pizza.



Un belge fait le trajet Paris-Lyon en voiture.
Il prend une auto-stoppeuse en minijupe.
Celle-ci commence à lui faire du charme.
À l'entrée de Lyon le belge lui frôle la jambe par mégarde en changeant de vitesse.
La nana le regarde droit dans les yeux et lui dit: 'Tu peux aller plus loin tu sais?'
Et le Belge continue jusqu'à Marseille.


Ce mercredi matin, c’est le catéchisme.
Nous sommes début Avril, et à l’approche de Pâques, le catho de service qui fait le catéchisme a décidé de faire réfléchir tout son petit monde sur Jésus.
Alors la question posée est :
- Puisque le Bon Dieu a ressuscité d’entre les morts le troisième jour, où se trouve-t-il maintenant?
Le petit Kévin lève la main et dit :
– Le Bon Dieu est au Paradis
La petite Dorothée dit :
– Le Bon Dieu est dans mon cœur
Le petit Toto tout énervé (comme d’habitude) lève la main, se lève et crie presque :
– Moi je sais moi! Je sais! Le Bon Dieu est dans notre salle de bains !!!
Toute la petite assemblée se tait, regarde le catéchèse-man pour savoir si c’est la bonne réponse…
Mais le catéchèse-man est complètement halluciné par la réponse de Toto.
Après quelques secondes, il reprend ses esprits et demande à Toto :
- Pourquoi penses-tu que le Bon Dieu est dans ta salle de bains ?
Toto répond :
– Parce que tous les matins, mon père se lève, va à la porte de la salle de bains et frappe plusieurs coups dedans en criant: « BON DIEU, T’ES ENCORE LÀ ?!!! »


Un Couple se rend à la banque au moment où un groupe de malfaiteurs y commet un hold-up.
Un des voleurs fait mettre les personnes en otage en ligne et demande au premier d'entre eux :
- M'avez-vous vu attaquer cette banque ?
Le 1er otage :
- Euhh oui monsieur !
Le malfaiteur sort son arme et lui tire une balle dans la tête.
Il passe au 2ème otage :
- M'avez-vous vu attaquer cette banque ?
L'homme répond :
- Moi non, mais ma femme vient de me dire que avait tout vu !


Une blonde entre dans un magasin de produits de beauté et en profite pour acheter du déodorant pour son mari
Elle s'adresse à une vendeuse :
- Bonjour, auriez vous des déodorants pour homme ?
- Un déodorant à boule ?
- Non, c'est pour ses dessous de bras.


Un nouvel apprenti est embauché aux Pompes funèbres.
Le jeune prépare son premier défunt à côté d'un employé expérimenté :
- Marcel ? Regardez ma morte, elle a une crevette à la place du sexe !
L'ancien employé s'approche et regarde :
- T'es con ou quoi ? Ce n'est pas une crevette, c'est son clitoris !
- Son clitoris ? Vous êtes certain ? Parce que je vous jure que ça a le goût d'une crevette !


Dins in tchio villache ed nous coin, un soir à tape , eune tiote deminte à sin père :
- Papa, pourquoi qu'té toudi tout rouche ?
- Ben tu vô m' file, in n'été, et in mobylette tu prins des coups ed' solel et t' piau elle devint toute rouche.
- A bon ! Mais pôpô, in hiver aussi té tout rouche...
- Ben oui m' fifile, in hiver y fait frô d'su' mobylette, ech' frô et el'vitesse cha t' fait in' pieau toute rouche avec...
Alors ell' mère, excédée, prind el' bouteille de gnole et el' l'tind à s' fille :
- Tiens, passe el' mobylette à tin pèèère !"

Traduction :

Dans un petit village de notre coin, un soir à table, une petite demande à son père :
- Papa, pourquoi que tu es toujours tout rouge ?
- Bon, tu vois ma fille, en été et en mobylette, tu prends des coups de soleil et ta peau devient toute rouge.
- A bon ! mais pôpô, en hiver aussi tu es tout rouge...
- Bien oui ma fille, en hiver il fait froid sur la mobylette, le froid et la vitesse ça te fait une peau toute rouge avec...
Alors la mère, excédée, prend la bouteille de gnole et elle la tend à sa fille :
- Tiens passe la mobylette à ton père !


En 1944, les USA s'apprêtent à débarquer en Normandie et des sergents recruteurs sillonnent le pays et enrôlent le fils du chef indien, qui ne parle que le comanche ...
Après des semaines d'instruction, il est largué au dessus de la France un matin de juin ...
Naturellement, notre comanche, peu habitué aux manœuvres du parachute, dérive et finit par se poser en pleine cambrousse, perdu, à des kilomètres de son escadron.
Surgit alors un brave paysan.
Ébahi mais ravi de voir un G.I. celui-ci plante sa fourche dans le sol et essaie d'entamer la conversation.
- Oh, un américain à c't'heure!
(Ne parlant ni ne comprenant l’américain, notre agriculteur se met à mimer).
Il met alors ses bras au dessus de sa tête, en forme de parachute,
- Salut mon gars! t'es parachutiste ?
Évidemment, l'autre ne comprends rien et reste bouche bée.
Avec son index et son majeur, le paysan représente un personnage entrain de marcher et demande :
- 'T’es fantassin mon gars ?'
L’indien, un peu inquiet recule d'un pas sans mot dire.
Empoignant une mitrailleuse imaginaire et tressautante, le paysan demande :
- 'T'es mitrailleur peut-êt' ?'
L’indien, de plus en plus circonspect recule de 2 pas.
Dans une dernière tentative, le paysan place ses mains en cornet devant ses yeux, à la manière d'une paire de jumelles et demande :
- 'C'est-y qu't'es un éclaireur ?'
A ce moment, le G.I. affolé s'enfuit en courant.
Déçu, notre brave paysan reprend sa fourche et s'en va de son côté en grommelant.

L'ex-G.I. répond :
- Jamais je n'ai connu la peur, sauf une fois : le premier homme blanc de là-bas que j'ai rencontré, eh bien figure toi qu'il parlait comme nous ! Et là, j'ai vraiment eu peur. Il m'a dit :
- 'Quand frère soleil très haut dans ciel,
- 'Quand autres guerriers partis très loin,
- 'Je vais venir te défoncer,
- ‘jusqu’à ce que tes yeux qui te sortent de la tête ……


C'est une jeune femme qui, soucieuse de son paraitre, décide de se faire un lifting pour ses 44 ans.
Elle sort de l'hôpital et avise un jardinier en train de travailler.
Elle ne résiste pas au plaisir de lui demander :
- "A votre avis quel age j'ai ?"
Le jardinier lève le nez et dit :
-"Bah .. vous avez 35 ans."
Et la jeune coquette répond tout contente :
- "et ben non j'ai 44 ans !
Ensuite elle décide d'aller au MAC DO et ne résiste pas au plaisir de demander au serveur :
- "A votre avis, quel age j'ai ?"
Le serveur répond :
-" hmmm .. 29 ans"
Toute contente, elle répond :
- "Et bien j'ai 44 ans !"
Elle prend ensuite le bus qui est désert à part un petit vieux.
Là encore elle se dirige vers le grand père et lui demande :
-"A votre avis, monsieur, quel age j'ai ?"
Le petit vieux lève les yeux et dit :
- "Excusez mais je n'y vois plus très bien, je ne saurais vous dire. Par contre j'ai une méthode infaillible pour deviner l'age des gens. Mais pour cela il faut que je mette la main dan leur culotte"
La fille regarde à droite, à gauche, et comme il n'y a personne dans le bus, elle accèpte.
Le petit vieux met sa main dans la culotte de la dame. Cela dure 10 minutes.
Il finit par dire :
- "Et bien .. vous avez 44 ans."
La jeune femme, sidérée, demande :
-"Mais comment avez-vous fait ?"
Le petit vieux répond :
- "j'étais derrière vous au mac do !"


L’élève infirmière
Un professeur d’anatomie interroge à un examen une future jeune élève infirmière :
- Quelle est la partie du corps qui se dilate jusqu’à atteindre 7 fois sa taille initiale
La jeune femme commence à rougir et à balbutier de manière inintelligible.
Le professeur lui dit alors:
- Je vous interromps tout de suite, Mademoiselle. Je crois que vous faites fausse route… Il s’agit de la pupille ! Et d’ailleurs, je crois que vous allez au devant de grandes désillusions !


- Quoqu'y t'arriv' ? In dirot qu'teu t'arrondis !
L'autre d'enchérir : Ché ch'eul bieure !
- Fé attintion jà ti. Teu pourros attrapeu ch'eul' maladie du boulingeu !
- Quoqu'ché cor' eud'cha ?
- Bin! T'as ch'eul'brioche qu'all'infle et ch'eul'baguett' qu'all' ramolie...

Traduction :

- Qu'est-ce qui t'arrive ? on dirait que tu t'arrondis !
- C'est la bière !
- Fais attention à toi. Tu pourrais attraper la maladie du boulanger !
- Qu'est-ce que c'est encore que ça ?
- Eh bien ! Tu as la brioche qui enfle et la baguette qui se ramollit !


C'est Roro, un super frimeur qui rentre dans une pharmacie.
- "Je voudrais un aphrodisiaque. J'ai deux correspondantes suédoises qui viennent ce week-end, et ce sont des vraies bombes sexuelles. Il va falloir que j'assure un max, alors je veux le top du top, je veux le superlatif du stimulant sexuel !"
Le pharmacien part dans l'arrière boutique et revient avec un petit pot, il le tend à Roro en lui faisant un clin d'oeil appuyé et en disant :
- "Ça s'appelle du "BAISAMORT" ! Avec ça, les filles vont crier grâce. Bon week-end !"
Le lundi matin, Roro se traîne jusqu'à la pharmacie, il s'affale sur le comptoir :
- Du Synthol, je voudrais du Synthol
- "Vous voulez du Synthol pour vous mettre sur le sexe ?" demande le pharmacien incrédule. "C'est que ça va vous chauffer énormément !"-
- "Non le Synthol c'est pas pour mon sexe c'est pour mon poignet ....les filles sont pas venues !!!!!!!!!"


Un médecin accoucheur s'occupe d'une femme qui attend des jumeaux.
Le premier bébé sort, c'est un superbe garçon : une tape sur les fesses et il pousse un cri vigoureux.
Mais le deuxième bébé tarde à vouloir sortir. Une heure passe, deux heures...
L'accoucheur dit à la sage femme qu'il part manger et de l'appeler quand il y aura du nouveau.
Dès qu'il est parti, la sage femme entend :
- psssst, psssssst !!!
Elle distingue une petite main qui sort du vagin de la patiente et qui lui fait signe de venir !
Elle se rapproche de la femme et voit une petite tête qui pointe à l'orifice vaginal :
- Il est parti le monsieur qui donne les fessées ?


C'est le petit jo 8 ans qui rentre dans une pharmacie et annonce à haute voix :
-Bonjour, j'aimerais trois douzaines de capotes dans différentes taille.
Tout le monde reste perplexe!
Le pharmacien répond :
- primo,tu ne doit pas parler aussi fort!
- secondo, ce que tu demande n'est pas pour les enfants!
- tertio, dis à ton papa de faire ce genre de course lui-même!
Le petit jo, ne se laisse pas démonter et en regardant le pharmacien droit dans les yeux lui répond :
- primo, à l'école on nous apprend à parler fort et à bien articuler!
- secondo, ce que je veux n'est pas pour les enfants, mais pour les éviter!
- tertio, mon père n'a pas à le savoir car c'est pour ma mère qui part quinze jours aux baléares!


Savez-vous ce qu'est une cravate?
C'est un accessoire permettant d'indiquer la direction du cerveau de l'homme.

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12467
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 76° série de blagues.

Message par paszim le Lun 8 Avr 2013 - 8:54

Merci Jacques pour ce bon moment.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7343
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 76° série de blagues.

Message par Invité le Lun 8 Avr 2013 - 9:05

Merci Jacques cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 76° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Mar 9 Avr 2013 - 14:26

Jacques!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3219
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 76° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Sam 13 Avr 2013 - 13:35

paszim a écrit:Merci Jacques pour ce bon moment.
Phil a écrit:Merci Jacques cheers
Panzerelite3945 a écrit: Jacques!
Salut Pascal, Phil et Cédric.
Merci de vos visites.
À plus tard.
Jacques.


avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12467
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 76° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum