GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


94° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

94° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 11 Aoû 2013 - 10:06

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Un homme s'étonne auprès de son copain : 
- Quoi ! Toi, si pudique, tu as emmené ta femme, cet été, dans un camp de nudistes ? 
- Oui, au moins, pendant un mois, elle ne s'est pas plainte de n'avoir rien à se mettre ! 


- Un jour, une petite fille demande à sa mère :
 - Dis maman, comment ils sont nés les tout-premiers parents ?"
 - Hé bien, lui répond sa maman, c'est Dieu qui a créé les premiers parents humains, Adam et Ève. Adam et Ève ont eu des enfants qui plus tard sont devenus parents à leur tour et ainsi de suite. C'est ainsi que s'est formée la famille humaine.
-  Deux jours plus tard, la fillette pose la même question à son père. Celui-ci lui répond :
- Tu vois, il y a des millions d'années, les singes ont évolué lentement jusqu'à devenir les êtres humains que nous sommes aujourd'hui."
La petite fille toute perplexe retourne aussitôt voir sa mère :
- Maman ! Comment c'est possible que tu me dises que les premiers parents ont été créés par Dieu et que papa me dise que c'était des singes qui ont évolué ?
La mère lui répond avec un sourire : 
- C'est très simple ma chérie. Moi je t'ai parlé de ma famille et ton père te parlait de la sienne.


Désespérément blonde
Une blonde est avec son copain dans une voiture garée à l’abri des regards indiscrets.
Ils s’embrassent tendrement et langoureusement quand le garçon lui propose :
- Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
La blonde fait la moue, et refuse l’invitation.
Le garçon, courtois, ne brusque pas les choses.
Les 2 amoureux repartent de plus belle dans des embrassades sans fin…
Au bout de quelque temps, le garçon réitère sa proposition :
- Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
La blonde ne semble décidément pas d’accord.
Le garçon reste dubitatif, car tout se passe bien et il ne comprend pas les motifs de son refus.
Il lui demande :
- Mais pourquoi ne veux-tu pas aller sur la banquette arrière?
La blonde lui répond :
- Parce que je préfère rester avec toi !!!


Une femme à son mari :
- J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi.
- Vas-y...
- Je te quitte …
- Ah ! ... Et la mauvaise nouvelle, c'est quoi ?


Les femmes sont comme des miroirs.
Elles réfléchissent mais ne pensent pas


Ma femme m’a dit :
- Chéri, dis-moi ce que tu préfères : Une femme jolie ou une femme intelligente ?
- Ni l'une ni l'autre, mon amour, tu sais bien que je n'aime que toi !


Deux blondes en voiture, un oiseau chie sur le pare-brise..
L'une dit :
- Va falloir l'essuyer.
L'autre rétorque :
- Il est déjà trop loin...


Deux blondes sous la douche.
- Passe-moi un autre shampoing, s'il te plaît !
- T'en as un à côté de toi...
- Je sais , mais celui là c'est pour cheveux secs et j'ai les cheveux mouillés !


C'est deux blondes qui font une balade à bicyclette.
L'une descend de sa bicyclette et se met à dégonfler ses deux pneus.
- Mais qu'est-ce que tu fabriques ? demande sa copine.
Mon siège est trop haut, lui répond l'autre.
Aussitôt, celle-ci descend de sa bicyclette, met son siège à la place de son guidon et son guidon à la place de son siège.
Son amie lui demande à son tour
- Et toi ? Que fais-tu ?
- Je retourne chez moi, t'es trop conne....


La visite présidentielle
La maîtresse d ‘école annonce aux enfants une grande nouvelle :
« Cet après-midi, déclare-t-elle ravie, M. François Hollande vient visiter notre école. C’est un grand honneur. Pour l’occasion, j’aimerais que chacun d’entre vous lui fasse une petite surprise ou lui prépare une petite phrase gentille ».
Grande effervescence dans la petite classe. Les enfants sont tout excités et réfléchissent à leur cadeau ou à leur phrase.
La maîtresse commence à les interroger :
- Toi, Juliette, tu as prévu quoi ?
- Je vais lui faire un joli dessin, répond la gamine sûre de son effet.
- Formidable ! répond la maîtresse.
- Et toi, Stéphane ?
- Moi, je vais demander à ma maman de lui faire des petits gâteaux .
- C’ est parfait, ça ! répond la maîtresse visiblement emballée.
- Et toi, Nicolas ?
-Ben, Maîtresse, ma chatte vient juste d ‘avoir des petits. Je dirai à Monsieur François Hollande que j ‘ai 6 chatons socialistes à la maison !
- Excellent, Nicolas, c’est une très bonne idée. Je suis sûr qu’il sera ravi ! Bravo !
La maîtresse est sur un nuage.
L’après-midi arrive et le Président visite les classes une à une.
Arrivé dans la dernière, il félicite la maîtresse pour son travail, puis les enfants apportent les cadeaux et font moult compliments.
Arrive le tour du petit Nicolas qui dit :
- Madame, ma chatte, elle a eu 6 petits, et ben y en a 2 qui sont socialistes !
François Hollande d’abord interloqué, part d’un grand éclat de rire et complimente Nicolas pour ses chatons.
Quand il quitte les lieux, la maîtresse, encore sous le charme de sa rencontre s’approche de Nicolas et lui demande par curiosité :
- Nicolas, c’était très bien, mais pourquoi lui as-tu dit qu’il y avait que 2 chatons sur 6 qui étaient socialistes, alors que ce matin tu m’avais dit les 6 ???
- Ben, maîtresse, entre temps, il y en a déjà 4 qui ont ouvert les yeux !


Ni logique, ni légal !
Un jeune étudiant en droit vient d’échouer à son examen.
Il vient donc voir son vieux professeur connu pour sa mauvaise humeur et son esprit très alerte.
Étudiant :
- Monsieur, je me demande si vous connaissez la réponse à un problème de droit qui me préoccupe.
Professeur :
- En effet jeune homme, sinon je ne serais pas professeur, n’est-ce pas ?
Étudiant :
- Très bien. Alors j’aimerais vous poser une question. Convenons, si vous le voulez bien, que si vous répondez correctement, j’accepterai le mauvais résultat de mon examen, mais que dans le cas contraire, vous me donnerez un » A « .
Professeur :
- D’accord … quelle est la question ?
Étudiant :
- La question est la suivante : qu’est-ce qui est légal mais pas logique mais pas légal et finalement ni logique ni légal ?
Le professeur réfléchit longuement, tourne et retourne en tous sens ses immenses connaissances juridiques, mais ne trouve pas de réponse satisfaisante.
Beau joueur, il accorde un “A” à l’étudiant, transformant ainsi son échec en réussite à l’examen..
Dans l’après-midi, frustré et encore troublé par la question, le professeur réunit ses assistants et les plus brillants de ses élèves afin de leur soumettre la question et de l’aider à trouver la solution.
Professeur :
Jeunes gens, sauriez-vous dire ce qui est légal mais pas logique ; logique mais pas légal et finalement ni logique ni légal ?
À son immense stupéfaction, tous les étudiants levèrent la main.
Le prof demande alors à son plus brillant étudiant : quelle est la réponse ?
Le brillant étudiant répond alors:
- C’est très facile Monsieur, vous avez 75 ans et vous avez épousé une femme âgée de 30 ans, ce qui est légal mais pas logique. Votre épouse a un amant âgé de 22 ans ce qui est logique mais pas légal. Enfin, l’amant de votre femme a échoué à son examen et vous lui avez quand même donné un » A » ce qui n’est ni logique ni légal.


La gueuse lambic
Dans un café, un habitué est accoudé au comptoir.
Soudain le téléphone sonne.
Le patron décroche, écoute, et dit :
- Ne quittez pas, je vous le passe… Albert, c’est pour toi !
L’autre prend le combiné.
- Allô ? Comment ? Non… pas possible ! Oh là… là… là… ! Mon dieu, quel malheur ! Merci de m’avoir prévenu.
Il raccroche et revient vers le comptoir.
- Maurice, s’il te plaît, sers-moi une gueuse lambic…
- Excuse-moi, Albert, il est arrivé quelque chose de grave ?
- Oui. Mon pauvre père est décédé. Il était malade, mais on ne s’attendait pas à une fin aussi rapide.
Cinq minutes plus tard, le téléphone re-sonne, et le patron répond à nouveau.
- Albert ! C’est encore pour toi…
L’autre prend l’appareil.
- Allô ? Qu’est-ce que vous dites ? Non, c’est pas vrai ! Mais c’est incroyable ! Quelle triste journée ! C’est vraiment la série noire… Jamais je n’ai vu une chose pareille !
Après avoir raccroché, il retourne au comptoir.
- Maurice, donne-moi une deuxième gueuse lambic.
- Il est encore arrivé un malheur ?
- Hélas, oui. Je viens d’apprendre que mon pauvre frère, lui aussi, a perdu son père…


Un homme demande à son médecin :
- Et ça va me coûter combien, ce nouveau traitement qui pourrait guérir ma belle-mère ?
- Entre 3000 et 4 000 euros.
- Laissez tomber, docteur. Les pompes funèbres m'ont fait une offre plus raisonnable.


A l' hospice, Ginette est la reine de la chaise roulante, catégorie plus de 85 ans.
Elle adore foncer dans les couloirs, prendre un maximum de vitesse et les virages sur une roue.
Parce qu'elle n'a pas toute sa tête, les autres pensionnaires tolèrent ses frasques.
Certains, même, participent à son délire de reine de la route et de la vitesse.
Un jour, alors que Ginette fonce dans le couloir, une porte s'ouvre et son copain Jacques s'avance vers elle, le bras tendu en criant :
- STOP !... Rangez votre véhicule sur le côté et arrêtez le moteur !
Ginette s'arrête immédiatement et Jacques s'approche :
- Bonjour, Madame, pouvez-vous me présenter votre permis et les papiers du véhicule ?
Ginette farfouille dans son sac, sort un emballage de gâteau, un vieux ticket de métro et les tend à Jacques
- OK ! c' est en ordre, dit celui-ci, vous pouvez circuler !
Aussitôt, Ginette repart en trombe sur sa chaise roulante....
Plus loin, alors qu'elle prend son virage sur une roue, Hercule, un autre copain, se plante devant elle et demande :
- Avez-vous l'attestation d'assurance de ce véhicule ?
Ginette regarde de nouveau dans son sac et tend à Hercule une feuille de salade.
Celui-ci fait semblant d'examiner la feuille et dit :
- c' est bon ! Vous pouvez reprendre la route, Madame.
Ginette repart, tourne au bout du couloir et tombe sur Mimile, planté au milieu du couloir.
II est nu et tient dans sa main, son sexe.
- OH NON ! dit Ginette. Pas encore l'Alcootest !
Elle n'est pas belle la vie en maison de retraite ?!?


Une blonde va consulter son psy :
- Cette nuit, j'ai encore fait un rêve terrifiant qui me poursuit depuis l'enfance, docteur.
- Racontez-moi ça.
- Je suis devant une porte que je dois absolument ouvrir. Alors je pousse, je pousse et j'ai beau pousser de toutes mes forces, elle refuse de s'ouvrir.
- Hummm... Je vois...
- Ça dure comme ça toute la nuit et au réveil je suis complètement épuisée et dans un état d'angoisse indescriptible. C'est grave, docteur ?
- Intéressant... Même à moi, ça me fout la trouille. Et sur cette porte, il y a quelque chose d'écrit ?
- Oui... Il y a écrit : "TIREZ".


Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.
Comme il n'est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s'approche du curé et lui demande :
- Excusez-moi, mon père, je sais qu'il est d'usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne sais pas ce que les gens donnent en général.
Le prêtre lui répond dans le creux de l'oreille :
- En général, c'est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.
A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d'un euro au curé.
Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :
- Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.


le naufragé
Un informaticien faisait le tour des caraïbes en voilier lorsqu'une tempête tropicale arriva directement vers son embarcation.
Celui-ci lutta pendant des heures contre les éléments, mais la tempête était trop forte et son bateau coula pendant la nuit.
Miraculeusement sauvé, il se réveilla à l'aube sur une plage d'une île déserte.
A bout de force, il rampa sur la plage puis réussit à se mettre à l'ombre d'un cocotier.
Les semaines et les mois s'écoulèrent, il était seul, perdu au milieu de nulle part, abandonné. L'homme vivait de tout et de rien, de noix de coco, de quelques bananes. Sa vie était un enfer.
Un jour, après des mois de solitude, notre pauvre homme décida d'en finir et de tenter sa chance en partant de cet enfer à la nage.
Alors qu'il allait se jeter à l'eau, il entendit une voix au loin, une voix de femme :
- Y'a quelqu'un ?
L'homme crut d'abord qu'il s'agissait d'un rêve ou d'une hallucination, mais une très jolie femme, habillée très chic, apparut dans la forêt et lui fit signe.
- Que faites vous là charmant jeune homme ?
- Et bien… il y a des mois, je crois, j'ai été pris dans une tempête et j'ai fait naufrage sur cette île déserte, enfin que je croyais déserte jusqu'à il y a encore cinq minutes….
- Naufragé ? Moi aussi ! Et ce depuis de nombreuses années.
- Nombreuse années ? Mais vous semblez sortir d'un défilé de mode ! Vous êtes belle, élégante, bien habillée… propre !
- Vous êtes adorable ! Mais vous savez, en fait j'ai fabriqué un petit métier à tisser en bois et je me confectionne des robes en fibres de coco. Je pile des racines, des coquillages et des fruits pour faire des teintures et cela me permet de faire tous les habits que je souhaite.
- Et vos bijoux ?
- Vous les trouvez jolis ? En fait, j'ai trouvé des minerais dans une grotte et je les ai fondus dans des moules de terre que j'ai fabriqué moi-même. Mais venez chez moi, je vous invite à déjeuner et à vous détendre dans mon humble demeure.
Complètement ahuri, le jeune homme suit la superbe femme et découvre une superbe villa en bois et fibres de palmiers, avec une très vaste piscine.
Mon dieu, pense-t-il, elle est exceptionnelle cette nana. Comment a-t-elle réussi à faire tout cela alors que moi j'ai failli me laisser mourir…
L'homme visite admirativement les lieux et s'installe ensuite sur un canapé.
- Vous voulez boire quelque chose ?
- C'est gentil mais je ne supporte plus le lait de coco.
- Du lait de coco ! Quelle drôle d'idée ! J'ai réussi à distiller un petit rhum de cannes à sucre trouvées sur l'île et je produis six litres de rhum par mois. Vous préférez avec des glaçons ?
Le type est scié. Il n'a jamais bu quelque chose d'aussi bon
Alors qu'il commence à se sentir revivre, la femme lui propose d'aller se faire une beauté dans la salle de bains, car il doit en avoir vraiment besoin :
- Vous trouverez un rasoir sur l'étagère, lui précise-t-elle.
Lavé, rasé, propre comme un sou neuf, détendu, il revient dans le patio et trouve la jeune femme en petite tenue brodée de fibres de coco, allongée sur le canapé.
Elle s'approche contre lui et lui murmure à l'oreille :
- Mon doux amour, je suis certaine qu'il y a une chose qui te manque horriblement et que tu rêves de faire depuis des années…
Interloqué le jeune homme répond :
-Sans déconner ?! Dis moi pas que je peux consulter mes e-mail en plus ?


Bernard et Bernard
Une dame va renouveler son passeport.
Le fonctionnaire lui demande :
- Combien d’enfants avez-vous ?
- 10
- Et leurs prénoms ?
- Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard et Bernard.
- Ils s’appellent tous Bernard ? Et, comment vous faites pour les appeler quand ils jouent tous dehors, par exemple ?
- Très simple, je crie Bernard et ils rentrent tous.
- Et si vous voulez qu’ils passent à table ?
- Pareil. Je crie Bernard et tous se mettent à table.
- Mais, et si vous voulez parler particulièrement avec l’un d’entre eux, comment vous faites ?
- Ah! Dans ce cas-là, je l’appelle par son nom de famille…


Quelle est la similitude entre une femme et une tornade?
- Elles arrivent toutes les deux chaudes et humides, et elles repartent avec les meubles et la voiture...


Comment s'appelle le fait d'épouser plusieurs femmes ?
- La polygamie
Comment s'appelle le fait d'épouser 2 femmes ?
- La bigamie
Comment s'appelle le fait d'épouser une seule femme ?
- La monotonie


Pourquoi les femmes adorent faire l'amour le matin ?
Pour partir au boulot avec quelque chose de chaud dans le ventre


Ah les subtilités de la langue française ...
Un gars : C'est un jeune homme
Une garce : C'est une pute

Un courtisan : C'est un proche du roi
Une courtisane : C'est une pute

Un masseur : C'est un kiné
Une masseuse : C'est une pute

Un coureur : C'est un joggeur
Une coureuse : C'est une pute

Un rouleur : C'est un cycliste
Une roulure : C'est une pute

Un professionnel : C'est un sportif de haut niveau
Une professionnelle : C'est une pute

Un homme sans moralité : C'est un politicien
Une femme sans moralité : C'est une pute

Un entraineur : C'est un homme qui entraine une équipe sportive
Une entraineuse : C'est une pute

Un homme a femmes : C'est un séducteur
Une femme a hommes : C'est une pute

Un homme public : C'est un homme connu
Une femme publique : C'est une pute

Un homme facile : C'est un homme agréable a vivre
Une femme facile : C'est une pute

Un homme qui fait le trottoir : C'est un carreleur
Une femme qui fait le trottoir : C'est une pute


Ça se passe au cimetière.
Au moment de l'inhumation d'un célèbre cardiologue, de nombreux confrères sont présents.
Pour la circonstance (vu qu'il est cardiologue), l'entrée du caveau a été ornée d'un énorme cœur de deux mètres de haut, fait avec des fleurs, et le cercueil est placé devant.
Après le sermon et les adieux, le gigantesque cœur s'entrouvre, le cercueil est placé à l'intérieur puis le cœur se referme.
Tout le monde est silencieux, triste mais ébloui par cette démonstration très significative.  
Soudain, un homme éclate de rire.
Son voisin le réprimande d'un air sévère :
« Chut ! Mais qu'est-ce qui vous prend de rire comme ça ? »
Et l'homme de répondre :
« Je pense à mes obsèques : je suis gynécologue. »


J'ai amené ma femme au restaurant. Je commande un steak saignant.
Le serveur me dit :
- « Vous n'avez pas peur de la vache folle? »
Je réponds :
- «Non !, ça fait des années que nous sommes mariés !» …
C'est là que la dispute a commencé ...


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 94° série de blagues.

Message par paszim le Dim 11 Aoû 2013 - 10:42

Je te remercie jacques pour ces bonnes blagues. Wink Wink Wink 

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7357
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 94° série de blagues.

Message par sylvain le Mer 14 Aoû 2013 - 18:16

Toujours aussi marrant,merci Jacques pour ces moment de détente
avatar
sylvain
équipe de rédaction des newsletters

Messages : 2019
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 31
Localisation : givonne,ardennes
Humeur : dépend des jours...mais plus souriant

Voir le profil de l'utilisateur http://maquettes08.over-blog.com/                 http://blindee

Revenir en haut Aller en bas

Re: 94° série de blagues.

Message par Gégé44 le Jeu 15 Aoû 2013 - 1:28

Tiens j'avais loupé cette série scratch lol! !!

Merci Jacques pour cette suite d'histoires   !


gégé
avatar
Gégé44
Major
Major

Messages : 1216
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 44
Humeur : très bonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 94° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Jeu 15 Aoû 2013 - 23:38

 Jacques pour ce nouveau moment de détente!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3222
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 94° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum