GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


131° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

131° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 6 Avr 2014 - 9:19

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


L’amateur de radio
Un étudiant, grand amateur de radio, tente de convaincre une amie de rencontre de l’accompagner jusqu’à son appartement .
- Je vais vous montrer quelque chose qui vous plaira sûrement, lui dit-il, c’est un récepteur à modulation de fréquence que j’ai passé en fraude lors de mon dernier voyage à Hong-Kong. Une merveille de technique .
- Pas question, répond la belle, parce que je sais trop ce qui va se passer. Vous allez commencer par me faire manipuler votre appareil, puis vous allez déplier votre antenne télescopique et moi je vais me retrouver, au bout de neuf mois, avec un haut-parleur sur les bras .


Deux jeunes filles ( l'une rousse , l'autre blonde ) reviennent d'une soirée arrosée en pleine nuit.
En passant devant le cimetière, elles sont prise en même temps d'une envie de faire pipi.
La rousse va derrière une tombe et fait son affaire...
Elle s'essuie avec sa culotte.
La blonde fait de même mais se dit avant de s'essuyer : "Si j'utilise ma culotte , je vais devoir la laisser là. je rentrerai donc sans culotte et mon mari aura des doutes."
Elle voit près d'elle, dans la pénombre de la nuit, quelque chose de blanc et décide de s'essuyer avec.
Le lendemain matin, leurs maris se téléphonent :
- La mienne , elle est revenue sans culotte hier soir, je m'inquiète...
- La mienne , elle est revenue avec un papier entre les fesses hier et ça m'inquiète beaucoup...
- Pourquoi donc ?
- Parce qu'il était écrit sur le papier : De la part des pompiers de Saint-Ghislain, on ne t'oubliera jamais.


C'est l'histoire d'un père qui est assis à table avec ses trois fils et qui mange de la soupe aux vermicelles.
Le premier fils dit :
 - "Papa, t'as une vermicelle collé sur la gueule."
 Le père se lève et, PAN !, lui donne une grande gifle en pleine figure.
 Le second fils s'exclame :
 - "Il est vraiment chié, le vieux !"
 Le père se retourne alors, et PAN !, lui met aussi une gifle magistrale.
 En retournant à sa place, le père voit son troisième fils qui essaie de se protéger avec ses mains.
 - "Mais n'aie pas peur comme ça, voyons. Tu n'as rien dit, je ne te ferai rien."
 Et le petit garçon répond :
 - "Ben, on sait jamais : t'es tellement con."


Ceci est l'histoire d'un couple heureusement marié depuis des années.
La seule friction nuisant à leur bonheur était l'habitude du mari de péter fort comme une mitraillette, chaque matin à son réveil.
Le bruit réveillait sa femme, des larmes lui montaient aux yeux et la senteur l'empêchait de respirer.
Chaque matin elle le suppliait d'arrêter d'agir ainsi car cela la rendait malade.
Il lui a dit qu'il ne pouvait arrêter et que c'était parfaitement naturel.
Elle lui a recommandé d'aller voir un médecin.
Elle était inquiète et avait peur qu'un jour il finisse par se vider les entrailles.
Les années ont passé et il continuait ses pets à répétition.
Un matin, le jour de l'Action de Grâces, comme elle préparait la dinde pour le souper et qu'il dormait profondément au 2°, elle a vu le bol où elle avait déposé les entrailles de la dinde (gésier, foie, rognons, etc.) et le cou, ainsi que tous les morceaux en trop.
Une pensée malicieuse a pénétré son esprit.
Elle a pris le bol et est montée au 2° où son mari dormait à poings fermés.
Elle a écarté tout doucement les couvertures, a tiré sur la bande élastique de son sous-vêtement et vidé le bol contenant les entrailles de la dinde dans son caleçon.
Un peu plus tard, elle a entendu son mari se réveiller avec son bruit de trompette habituel lequel a été suivi d'un cri strident et d'une course effrénée à la salle de bain.
La femme pouvait à peine se contrôler comme elle se roulait de rire sur le plancher, les larmes aux yeux !
Après des années de torture, elle s'est convaincue qu'elle l'avait bien eu !
Environ 20 minutes après, le mari est descendu, le caleçon taché de sang et, le visage rempli d'horreur.
Se mordant la lèvre, elle lui a demandé ce qui se passait.
Il lui a répondu :
- Chérie, t'avais raison. Toutes ces années tu m'avais prévenu et je ne t'ai pas écouté.
- Qu'est-ce que tu veux dire ? , lui a demandé sa femme.
- Ben, tu m'as toujours dit qu'un jour je finirais par me vider les entrailles en pétant comme ça et aujourd'hui c'est finalement arrivé ! Mais, une chance du Bon Dieu, avec de la vaseline et mes 2 doigts, je pense avoir remis le tout en place.


C'est la sortie de l'école mais le jeune Toto sort tout seul.
Sa mère lui dit :
- Où sont les autres ?
- Ils sont tous punis !
- Mais pas toi, c'est bien !
- Non, moi je suis renvoyé !


La maîtresse dessine un sein sur le tableau et demande à la classe ce que c'est.
Toto lève la main et dit :
- «Ça, c'est un sein et ma mère en a 2 !»
- «Bien Toto !»
Et elle dessine un pénis.
Toto lève à nouveau la main et dit :
- «Ça, c'est un zizi ... et mon papa, il en a 2 aussi… Un de 5 cm pour faire pipi et un autre de 20 cm pour brosser les dents de maman !»


Un prêtre marchait dans la rue et vit un petit garçon essayant d'appuyer sur la sonnette d'une maison.
Le garçon était vraiment petit et la sonnette était vraiment trop haute pour lui.
Après avoir remarqué les efforts de ce petit garçon, le prêtre s'approche de lui, passe son bras au dessus de son épaule et appuie franchement sur la sonnette.
Se baissant alors vers le petit garçon, le prêtre attend des remerciements.
Il lui sourit et lui demande :
- "Et maintenant, mon petit garçon, que fait-on ?" Le garçon répondit :
- "Maintenant ! On court ! ! ! ! !"


Une mère sort avec son tout jeune fils et rencontre en chemin une de ses amies fort jolie.
- Grégory, demande la mère, embrasse la dame.
- Non maman !
- Enfin Grégory, obéis !
- Non maman !
- Mais ne fais pas ta mauvaise tête! Pourquoi ne veux-tu pas embrasser la dame ?
- Parce que papa a essayé hier et il a reçu une paire de gifles !


Concours de natation.
Trois hommes s’inscrivent à un concours de natation pour handicapés.
Le premier n’a pas de bras, le second n’a pas de jambes, quant au troisième, il n’a pas de corps, rien qu’une tête.
Ils s’alignent sur les plongeoirs, "Bang !" fait le pistolet, puis "Splash", les voilà tous dans la flotte.
Le manchot prend instantanément la tête, serré de près par le cul-de-jatte.
L’homme-tête coule comme un plomb.
Dix longueurs de bassin plus tard, le cul-de-jatte est vainqueur.
Il voit des bulles qui remontent du fond de la piscine, devine que c’est l’homme-tête qui est en difficulté, et décide d’aller à sa rescousse.
Il replonge, attrape l’homme-tête, remonte à la surface, et le repose sur le bord de la piscine.
L’homme-tête recrache l’eau de Javel, tousse, s’étrangle, puis finit par s’exclamer :
-  Tu passes trois ans à t’entraîner à nager avec tes oreilles, et trente secondes avant le départ, y’a un connard qui te fout un bonnet de bain !!!!!!!!!!!!!! 


C'est une concierge qui tombe enceinte.
Comme elle n'est pas mariée, sa voisine lui demande qui est le père.
La concierge lui répond :
- Je ne sais pas, je ne vois pas les locataires quand je fais les escaliers !


Un homme a eu très grave accident de la route : il a eu les 2 testicules de sectionnés par la boite à gants.
Un chirurgien chinois lui a fait une greffe de deux oignons à la place.
Maintenant ça marche très bien pour lui, mais quand il fait l'amour à sa femme, elle a les larmes aux yeux !


Masculin ou féminin ?
Le micro ordinateur est-il masculin ou féminin ?
Réponse d’un informaticien :
Un micro-ordinateur est de sexe féminin pour les 5 raisons suivantes:
- À l’exception de son concepteur, personne ne comprend sa logique interne.
- Avant de faire impression, il doit être aperçu.
- Les menus qu’il affiche sont copieux mais beaucoup d’options sont indisponibles.
- La moindre erreur est stockée en mémoire pour être ressortie au moment le plus inopportun.
- Vous découvrez vite qu’il coûte un budget énorme en accessoires et en maintenance.
Réponse d’une informaticienne:
Un micro-ordinateur est de sexe masculin pour les 5 raisons suivantes:
- Pour capter son attention, il faut d’abord l’allumer.
- Il contient plein d’informations mais il est sans imagination.
- Il est incapable de vider la poubelle sans injonction de votre part.
- Il est supposé vous aider, mais la plupart du temps c’est lui qui constitue le problème.
- Vous réalisez vite que si vous aviez attendu plus longtemps avant de l’acquérir, vous auriez eu un modèle plus performant !


C'est une jeune femme qui porte une petite jupe ultra serrée.
Elle doit prendre le bus, et pour cela, il lui faut monter les marches...
Le problème est bien là, la jupe est tellement serrée que qu'elle n'arrive pas à les enjamber...
Alors elle porte la main derrière elle et baisse un peu la fermeture Éclair.
Elle essaie encore d'enjamber, mais n'y parvient toujours pas.
Du coup, elle repasse une main derrière elle et abaisse encore la fermeture.
Ensuite elle réessaie de franchir les marches... ça ne veut toujours pas passer.
Alors, au moment où elle s'apprêtait à rejouer de la fermeture éclair, une paire de mains vigoureuses l'empoigne à la taille et la porte jusqu'à la marche supérieure du bus!
- "Non mais, ça ne va pas! Qui vous a permis?" demande la jeune femme au gars derrière elle.
- "Eh bien, c'est la deuxième fois que vous baissez ma braguette, alors je me suis dit qu'on se connaissait suffisamment!"


C'est un pharmacien qui, en arrivant au travail vers les onze heures, voit un gars debout l'air crispé, se tenant d'une main près de la porte sur le mur extérieur.
Notre ami pharmacien demande à sa charmante employée (BLONDE):
- "C'est quoi l'affaire avec le gars dehors ?"
Elle lui répond :
- "A l'ouverture ce matin, le gars est venu acheter du sirop pour la toux, mais je n'en ai pas trouvé !!! Alors je lui ai vendu une bouteille de laxatif et le gars l'a bue sur place."
Le pharmacien, choqué, hurle :
- "TU NE PEUX PAS SOIGNER UNE TOUX AVEC DU LAXATIF !!!"
La jolie employée répond d'une voie douce :
- "Bien sur que si, on peut... regardez, maintenant, il n'ose plus tousser...


Un petit garçon croise une dame qui promène 2 gros chiens.
Elle lui dit :
- «Tu veux caresser mes Saint-Bernard ?»
Lui :
- «Oui je veux bien, mais je m’appelle pas Bernard.»


Les wc turcs, ont été inventés par les Belges.
Mais...
Ce sont les Turcs qui ont fait le trou !!


Trois petites chattes veulent traverser une route très fréquentée par les voitures.
Il y a une flaque d'eau.
La 1° met une patte dans la flaque ,et se fait écraser.
La 2° met 2 pattes dans la flaque et se fait écraser.
La 3° met 4 pattes dans la flaque et se fait aussi écraser.
Elles se retrouvent toutes les 3 au ciel devant Saint Pierre.
Saint Pierre dit :
- Toi la 1° chatte,combien as-tu mouillé de pattes ?
Elle répond :
- 1 patte.
Il dit :
- Toi une semaine de purgatoire.
- Toi la 2° chatte ,combien as-tu mouillé de pattes ?
Elle répond :
- 2 pattes
Il dit :
- Toi 2 semaines de purgatoires.
- Toi la 3° chatte ,combien as-tu mouillé de pattes ?
Elle répond :
- 4 pattes.
Il dit :
- Toi 4 semaines de purgatoire.
La morale de cette histoire : plus la chatte est mouillée, plus les saints sont durs .


C'est Marius qui se gare en vrac devant son bistrot habituel avec sa BMW.
Il entre et trouve ses potes, Olive et Marcel au comptoir.
- Salut les gars ! s'exclame Marius
- Salut à toi, marius. Dis nous, où tu était passé ce week-end ? on t'as attendu pour faire une partie belotte.
- Ben, ce week-end je suis allé à la chasse, con !
- Et alors, ça a marché !
- Du tonnerre les gars. Faut que je vous raconte !
- ...
- Samedi, j'ai vu qu'il faisait beau et je me suis dit : " Marius, faut aller à la chasse, ça doit grouiller de gibier"
- Et alors ?
- Ben, j'ai pris mon fusil et je suis allé dans la foret et au bout de 5 mn, devant moi à 50 m un chevreuil Ennormmme ! je le vire, je le tire et PAN d'une balle il tombe raide mort.
- Et tu l'as ramené ?
- T'es fou ! il était trop gros. J'ai pris mon couteau j'ai coupé une cuisse et je l'ai mise sur mon épaule.
- Et après tu es rentré ?
- Ma non ! une si bonne journée, fallait continuer !
- Alors ?
- Au bout de 10 mn, devant moi, un sanglier Ennormme mais vraiment énorme.
- Tu l'as eu ?
- Et comment que je l'ai eu, mais il était tellement gros que j'ai pris mon couteau et après avoir coupé une cuisse je l'ai posé sur mon autre épaule.
A ce moment là, un collègue de Marius fait irruption dans le bar en disant :
- Marius, vas vite garer ta caisse. Les flic sont là et commencent à verbaliser toutes les voitures !
Ni une ni deux, Marius sort garer sa voiture et revient dans le bar
- J'ai eu chaud les collègues, mais au fait, j'en était où de mon histoire ?
- Tu avais une cuisse sur chaque épaule !
- Ha ouais ! Alors à ce moment là, je lui ai bouffé la chatte !!


Après avoir échoué à ses épreuves du bac, un étudiant envoie un télégramme à sa mère :
- J'ai raté - STOP - Prépare papa - STOP.
Le lendemain, il reçoit la réponse :
- Papa préparé - STOP - Prépare toi - STOP.



Alain rentre chez lui le soir.
Son père lui demande :
- Ce n'est pas aujourd'hui que l'on devait vous donner vos carnets ?
- Si, mais je l'ai prêté à Jérôme pour qu'il fasse peur à son père.



Une jeune fille assez belle et vêtue de façon un peu provocante entre dans une salle d'examen pour passer un oral.
L'examinateur bégaye quelque peu en lui proposant un sujet.
La jeune fille lui répond le regard en dessous :
- "Je sais pas."
Le professeur, lui demande alors :
- Je vous propose un autre sujet, ou un rendez-vous ?
- Oh ! Je préférerais un rendez-vous (en rougissant quand même un peu).
- Très bien. Alors, à l'année prochaine.


La femme d'André s’est noyée lors de leurs vacances à Cuba …  
Deux ans plus tard, les garde-côtes lui font parvenir un télégramme .
"Corps de votre épouse retrouvé couvert d‘huîtres perlières d’une valeur d'environ  200 000 $”.
André s’empresse de répondre :  
- Vendez les perles, transférez l'argent sur le compte 116687636 à la BCI à Genève , et remettez l'appât en place.       


Le petit-fils
Pour l’anniversaire de son petit-fils de trois ans, un grand-père décide de passer quelques jours chez sa fille.
Il arrive le premier soir sur le coup des 21 heures, embrasse sa fille, son gendre, et s’enquiert de la santé du petit.
- Tu sais, papa, répond sa fille, il vient juste de monter se coucher, tu peux aller le voir si tu veux.
Le grand-père monte dans la chambre du petit, ouvre la porte et voit le garçonnet derrière le lit, la tête baissée, les mains jointes appuyées sur la couverture.
Ne voulant pas le déranger durant la prière du soir, il s’agenouille de l’autre côté du lit et commence à prier.
- Dis pépé, qu’est-ce que tu fais ?
- La même chose que toi, mon petit
- Mais… y’a pas de pot de ton côté!!!


Le premier ministre Lionel Jospin visite une école primaire et prend l'initiative de s'adresser à une classe.
Il s'adresse a un groupe d'enfants de 7 et 8 ans.
- Tous les jours, à la télévision, vous entendez parler de tragédies. Qui peut me donner un exemple de ce qu'est une tragédie ?
Plusieurs élèves lèvent la main et Lionel Jospin interroge le premier.
Le gamin explique :
- Un petit garçon qui joue au ballon dans la rue et se fait écraser par une voiture, c'est une tragédie.
Le premier ministre répond:
- Non, ce serait certes tragique, mais dans ce cas, on parlerait plutôt d'accident.
Un autre enfant propose :
- Si quelqu'un mise tout son argent au loto, qu'il perd et qu'il n'a plus un sou, c'est une tragédie.
- Non, la il s'agirait plutôt d'une grosse perte... quelqu'un a une autre idée?
Dans le fond de la classe, une main se lève :
- Et si quelqu'un vous assassinait dans la rue, ce serait bien une tragédie, non ?
Le premier ministre réplique :
- Oui, voila un bon exemple. Tu peux expliquer a tes camarades pour quelles raisons ce serait une tragédie?
Et l'enfant :
-Eh bien, ce ne serait pas un accident et certainement pas une grosse perte non plus!


La maîtresse demande un jour aux enfants :
- Avec quels fruits peut-on faire de la compote ?
Les mains se lèvent :
Avec des pommes,..... avec des poires,.... avec des pêches, etc.... et un petit garçon qui dit :
- Avec des moules, maîtresse !
La maîtresse lui demande :
- Es-tu sûr de toi ? Les moules, ce sont des fruits de mer, et je ne crois pas qu'on puisse faire de la compote avec. Sais-tu comment on le fait ?
Le  petit garçon :
- Ben.... je ne connais pas la recette mais ma mère quand elle se lève le matin, elle dit toujours : "J'ai la moule en compote !"


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 131° série de blagues.

Message par paszim le Dim 6 Avr 2014 - 15:56

Merci Jacques pour cette nouvelle série de blagues.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7415
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 131° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 6 Avr 2014 - 18:46

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série de blagues.
Salut Pascal.
Merci de ta visite.
À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 131° série de blagues.

Message par Invité le Lun 7 Avr 2014 - 16:39

Merci Jacques. Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 131° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 7 Avr 2014 - 19:04

Phil a écrit:Merci Jacques. Very Happy 
Salut Phil.
Merci de ta visite.
À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 131° série de blagues.

Message par urian62 le Lun 14 Avr 2014 - 20:22

Merci jacques
avatar
urian62
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel

Messages : 738
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 44
Localisation : Saint-Martin sur Cojeul (62)
Humeur : Ca dépend des jours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 131° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 14 Avr 2014 - 22:54

urian62 a écrit:Merci jacques
Salut Stéphane.
Merci de ta visite.
À plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 131° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum