GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


134° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

134° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 27 Avr 2014 - 11:01

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


L’amateur d’art
Un artiste-peintre se rend à la galerie qui expose ses œuvres pour jauger de l’intérêt que suscitent ses toiles auprès des amateurs d’art.
Le responsable des lieux lui explique sans détour :
- En fait, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
- Bon et bien commencez par la bonne !
- La bonne nouvelle, c’est qu’un investisseur est venu l’autre jour pour une évaluation globale des œuvres que vous présentez chez nous. Il nous a demandé si vos toiles prendraient de la valeur après votre disparition.
- Et que lui avez-vous répondu ? interroge le peintre.
- Nous lui avons dit que sans nul doute, les prix de vos œuvres doubleraient après votre mort… Et il a acheté les 18 tableaux en exposition.
- Excellent ! réagit le peintre. Et la mauvaise nouvelle alors ?
Le propriétaire de la galerie explique, un peu hésitant :
- Hé bien, c’est que cet acheteur, c’est votre médecin généraliste !


C'est un gars qui veut un boulot d'aiguilleur ferroviaire.
On lui demande de rencontrer un inspecteur pour passer des tests.
L'inspecteur commence à lui poser des questions :
- Que faites-vous si vous réalisez que deux trains allant en sens contraire utilisent la même voie ?
Le gars répond :
- Dans ce cas je change un des trains de voie.
- Et si la commande électrique ne répond pas ?
- Alors je laisse tomber l'électronique pour aller actionner le levier manuel sur la voie elle-même.
- Et si le levier manuel a été frappé par la foudre ?
- Alors je retourne à mon poste d'aiguillage en courant pour prévenir par téléphone le poste d'aiguillage précédent de faire le nécessaire.
- Et si la ligne est occupée ?
- Alors je quitte le poste d'aiguillage et je cours vers le poste téléphonique d'urgence situé au passage a niveau.
- Et si ce poste a été détruit par des vandales ?
- Oh... Alors je vais en courant jusqu'au village prévenir mon oncle Roger !
L'inspecteur est surpris de la réponse et demande :
- Ah tiens ? Et pourquoi cela ?
- Parce qu'il n'a jamais vu de catastrophe ferroviaire...


Un homme en très mauvais état se présente devant St-Pierre, après une mort apparemment violente.
Celui-ci demande :
- Mais qu'est ce qui s'est passé ?
L'homme explique :
- J'étais guide de safari en Afrique et j'accompagnais un groupe de six femmes belges et une suisse. En traversant un pont de lianes au dessus d'une rivière infestée de crocodiles, un coup de vent nous a fait basculer. On a tous réussi à se retenir aux cordages. Nous étions suspendus en l'air et comme le pont menaçait de lâcher à cause du poids, il fallait que quelqu'un se sacrifie. Comme j'étais le seul homme...
Une minute plus tard, St-Pierre voit débarquer les six belges dans le même état que l'homme qu'il vient de conduire au Paradis.
Il demande immédiatement aux arrivantes :
- Mais ce brave homme qui s'est sacrifié, a-t-il donc fait ça pour rien ?
L'une des belges explique alors :
- c'est a cause de cette maudite suisse qui nous accompagnait...
Quand le guide s'est laisse tomber, elle a dit :
- Un homme aussi courageux, il mériterait qu'on l'applaudisse...


Chez le pédiatre, ...
Une dame et un bébé attendent patiemment le docteur pour le premier examen du bébé.
Le docteur arrive, examine le bébé, vérifie son poids et,  d'un air un peu préoccupé, demande à la dame s'il était nourri au sein ou au biberon.
-Au sein ...répond-elle.  - Hé bien, déshabillez-vous jusqu'à la taille ! lui   dit-il.
Elle s'empresse de le faire.  
Puis, il lui pince les mamelons, les presse, les palpe et lui frotte les seins dans tous les sens dans le cadre d'un examen très minutieux.
En lui demandant de se rhabiller, il lui dit :
-Pas surprenant que le bébé ait un poids si faible. Vous n'avez pas de lait !
- Je sais dit-elle. Je suis la grand-mère, mais je suis quand même contente d'être venue !


C'est l'histoire d'un père qui est assis à table avec ses trois fils et qui mange de la soupe aux vermicelles.
Le premier fils dit :
- "Papa, t'as un vermicelle collé sur la gueule."
Le père se lève et, PAN !, lui donne une grande gifle en pleine figure.
Le second fils s'exclame :
- "Il est vraiment chié, le vieux !"
Le père se retourne alors, et PAN !, lui met aussi une gifle magistrale.
En retournant à sa place, le père voit son troisième fils qui essaie de se protéger avec ses mains.
- "Mais n'aie pas peur comme ça, voyons. Tu n'as rien dit, je ne te ferai rien."
Et le petit garçon répond :
- "Ben, on sait jamais : t'es tellement con."


Le stationnement
Une vieille dame désirant stationner son automobile voit enfin une place disponible.
Elle fait les manœuvres nécessaires mais… tout à coup…
Une automobile sport se faufile à grande vitesse dans « sa » place de stationnement.
Un jeune sort de l’automobile tout fier et dit à la dame :
- JEUNE et RAPIDE!
La dame vexée recule alors son automobile pour prendre de l’élan et rentre à toute vitesse dans l’automobile du jeune.
Elle dit alors au jeune avec un sourire en coin :
- VIEILLE et RICHE!


Ça se passe à Las Vegas.
Un gars a dépensé tout l'argent qu'il avait en une seule nuit, tant et si bien qu'il n'a même plus la moindre pièce de monnaie pour utiliser les toilettes (les portes utilisent un monnayeur).
Le voilà obligé d'emprunter une pièce à un autre joueur pour pouvoir satisfaire son envie pressante.
Par bonheur, lorsqu'il descend aux toilettes, une des portes est restée ouverte et le gars en profite pour économiser son dollar.
Une fois de retour dans la salle de jeux, il prend sa pièce et s'empresse d'aller la glisser dans la fente d'une machine à sous...
JACKPOT !
Alors il fonce à la table de Blackjack et mise la totalité de ses gains... Le voilà millionnaire en dollars !
Le voilà millionnaire en dollars !
Dans les jours qui suivent, l'histoire vient aux oreilles d'un journaliste qui passait par-là.
Le gars fait un reportage sur ce gagnant incroyable, qui raconte bien volontiers comment, grâce au bon cœur d'un autre joueur du casino, il a pu devenir riche à millions...
Et le joueur ajoute même :
- Si un jour on retrouve mon bienfaiteur, je promets de lui faire don de la moitié de la fortune !
Quelques jours après la parution de l'article, le joueur reçoit la visite du gars qui lui avait donné la pièce et qui lui dit :
- Eh bien voilà, je suis le gars qui vous a passé un dollar quand vous vouliez aller aux toilettes du casino... Vous vous souvenez ?
Et le joueur lui répond :
- Oui je me souviens très bien. Mais je ne parlais pas de vous mais du gars qui avait laissé la porte des toilettes ouverte...


Un Para se promène au zoo de Vincennes, lorsque tout à coup il aperçoit une petite fille qui est un peu trop proche de la cage du gros lion d'Afrique.
Soudain le lion attrape la robe de la petite et la ramène vers lui afin d'en faire une bouchée..... tout ceci sous les yeux des parents qui hurlent de désespoir.
Le Para sans hésiter une seconde se rue sur le lion et lui assène un terrible coup de poing sur le museau.
Le lion recule en lâchant prise et se frotte le museau en grognant, pendant que le Para revient avec la petite vers ses parents qui pleurent de joie et n'arrêtent pas de le remercier.
Un reporter a tout vu et s'approche du Para, et lui dit :
- "Monsieur vous venez d’avoir un geste extrêmement courageux, je n'ai jamais vu un homme faire un tel geste depuis 40 ans que je fais ce métier”.
Le Para répond :
- "Mais Monsieur je n'ai rien fait d'extraordinaire !... Le lion était en cage, et j'ai vu le danger que courait la petite”.
Le reporter répond :
- “Monsieur je vous garantis que ceci ne passera pas inaperçu, je suis journaliste, et demain vous serez en première page....dites moi de quelle région êtes vous originaire, êtes-vous PS ou UMP ?"
Le Para répond :  
- Je suis fils de Pieds Noirs et j'ai voté Le Pen.
Le journaliste s'en va...
Le lendemain le Para achète Le Figaro afin de lire la première page et voir si son geste de la veille y est mentionné... il lit alors :
"UN PIED NOIR DU FRONT NATIONAL ATTAQUE UN IMMIGRANT AFRICAIN ET LUI VOLE SON REPAS ......"
...et c'est comme çà que les médias vous transmettent les nouvelles aujourd'hui ! .........


Un jour un monsieur rentre chez un droguiste :
- Bonjour je voudrais un insecticide.
- C'est pour les moustiques ou pour les mites ?
- C'est pour moi... J'ai le cafard !


Des étudiants en médecine reçoivent leur premier cours d'anatomie avec un vrai corps humain.
Ils sont tous réunis autour d'une table d'opération avec un corps recouvert d'un drap blanc.
Le professeur leur dit :
- En médecine, il faut avoir 2 qualités. La première, il ne faut pas être dégoûté.
Là-dessus le prof retire le drap, enfonce un doigt dans l'anus du mort et quand il l'a retiré, le lèche.
- Allez, faite la même chose que moi! Dit-il à ses étudiants.
Les étudiants après quelques minutes d'hésitation passent chacun leur tour, enfoncent un doigt dans l'anus du mort et le lèchent.
Quand tout le monde a fini le prof les regarde et leur dit :
- La seconde qualité c'est l'observation. J'ai enfoncé mon majeur et j'ai léché mon index.


Pourquoi les hommes choisissent-ils toujours des femmes qui pleurent tout le temps sans raison, et qui mettent 3 heures a s'habiller ?
- Il ne choisissent pas, il n'y en a pas d'autres


Un homme soupçonneux entre dans un bistrot et commande une bière.
Il va aux toilettes et pour qu'on ne touche pas à son verre, il met un petit papier avec écrit : "J'ai craché dedans", et s'en va.
Au retour , il peut lire sur son papier : "Moi aussi!"


Chasse aux mouches
Une femme arrive dans la cuisine et voit son mari avec une tapette à mouches...
- Que fais-tu ?
Il répond :
- Je chasse les mouches..
- En as-tu tué ?
- Oui, 3 mâles, 2 femelles
Intriguée, elle lui demande :
- Comment fais-tu la différence entre les femelles et les mâles ?
Il répond :
- 3 étaient sur la canette de bière, 2 sur le téléphone.


Un vieux paysan est enrhumé et décide d'aller voir son médecin.
Il arrive en ville, monte les étages difficilement et s'installe dans la salle d'attente.
- Personne suivante, dit le médecin, entrez et déshabillez-vous.
Le paysan se déshabille et le médecin constate qu'il ne porte pas de slip.
- Comment vous ne portez pas de slip ? Mais c'est indispensable, en effet un slip c'est propre et c'est chaud.
- Ah non, j'ai 62 ans et je n'en ai jamais porté.
Le médecin l'examine et constate juste un gros rhume. Il lui prescrit un sirop pour la toux et des pastilles pour la gorge, et il lui dit également d'aller acheter des slips.
- Et n'oubliez pas : Un slip, c'est chaud et c'est propre.
Le paysan va acheter ses médicaments et ses slips et rentre chez lui. Le lendemain, il met son slip et va au champ.
Il monte sur son tracteur et laboure son champ. Une heure plus tard, il lui prend une envie pressante.
Il descend de son tracteur, baisse son pantalon et oublie qu'il a un slip. Il fait son gros besoin. Il renfile son pantalon et se retourne.
- Oh, il avait raison le docteur, un slip c'est propre.
Eugène remonte sur son tracteur et s'assoit.
- Oh, il avait raison le docteur, un slip c'est chaud.


C'est une blonde qui va chez l'épicier, au département de la boucherie.
Elle demande de la saucisses porc et bœuf au garçon.
Le garçon lui remet son paquet, elle lui demande comment faire cuire la saucisse.
Le garçon lui explique, qu'on fait cuire la saucisse de la même façon que le poisson.
Elle part avec son paquet et demande à l'autre garçon au comptoir, comment on faire cuire la saucisse.
Le garçon lui répond :
- Mon frère vient de vous l'expliquer, on cuit la saucisse de la même façon qu'on fait cuire le poisson.
Arrivée à la caisse notre blonde demande à la caissière comment fait-on cuire la saucisse.
La caissière lui répond :
- Mes deux frères viennent de vous dire que la saucisse se cuit de la même façon que le poisson.
Alors notre blonde se rend chez elle, s'approche du poêle et avant de cuire la saucisse elle la vide.....


Un couple d'homosexuels fait le trajet Paris/Marseille en TGV.
Arrivé a Lyon, l'un dit à l'autre :
- "Chéri j'ai envie..."
- "Non, c'est pas possible, j'ai oublié la vaseline."
- "Bah, c'est pas grave, tu vas au wagon-resto, tu commandes un jambon beurre, on jettera le pain et le jambon et ça fera l'affaire."
Aussitôt dit, aussitôt fait et ils se retrouvent dans les toilettes.
Au bout de 15 minutes, une mamie se présente aux toilettes et trouve la porte fermée.
Au bout d'1/2 heure d'attente elle appelle un contrôleur pensant que la personne a pu avoir un malaise.
Avec un passe, le contrôleur ouvre la porte et voit un spectacle très étrange : un homme, penché en avant avec le pantalon sur les chevilles, son comparse agenouillé en train de lui souffler sur l'anus.
Le contrôleur :
- "Messieurs, un peu de tenue quand même !"
Un des hommes :
- "Vous, la SNCF , ça va ! On commande un jambon beurre et on a un jambon moutarde !!!"


Deux œufs au plat cuisent dans une poêle.
Le premier dit :
- "Pfooooouuuuuh !!!! Il fait chaud ici !!!"
Et l'autre :
- "AAAAAAAAHHH ! Un œuf qui parle !!!!!"


Deux œufs discutent dans le frigo.
- "Pourquoi t'as des cheveux verts, toi ?"
-"Ce doit être parce que je suis un kiwi..."


Un pain au chocolat rencontre un croissant et lui dit:
-"Wouah c'est marrant! T'es tout tordu !"
Et le croissant, vexé, répond:
- "Et alors, toi t'as bien une crotte au c¨l !"


Un Irlandais va consulter son médecin.
Il se plaint de crises de délire.
Le médecin l'interroge, l'ausculte, et finit par lui dire:
" - Ecoutez, je pense qu'il s'agit de delirium tremens: vous allez devoir supprimer l'alcool pendant un mois et ensuite vous reviendrez me voir... Si votre état s'est amélioré, ça confirmera mon diagnostic!"
Alors l'Irlandais lui répond:
" - Je vous propose de faire autrement: je vais doubler ma ration d'alcool pendant un mois, et on va voir si mon état s'aggrave!"


Une fois, c'était une superbe belle femme qui n'avait jamais fait l'amour car elle avait un grave problème.
Aussitôt qu'elle enlève ses bottes, une odeur nauséabonde s'en dégage.
Alors elle décida d'aller noyer sa peine dans un bar et entendit une conversation à une autre table d'un gars qui disait qu'il avait perdu l'odorat.
Alors elle lui expliqua son problème et d'un commun accord ils décidèrent de faire l'amour.
Au bout de quelques minutes, l'homme s'écria :
- C'est vrai que ça pue.
La femme dit cela est impossible tu ne peux rien sentir.
L'homme dit :
- Oui mais les yeux me piquent !


Adoption
Un couple se présente dans une école de langues.
- Nous voudrions apprendre le cambodgien avec la méthode accélérée…
- Ecoutez, dit le directeur, pour l’anglais, l’espagnol, pas de problème. Mais le cambodgien c’est une langue très difficile, surtout pour des Européens. Pourquoi voulez-vous l’apprendre en accéléré ?
- Parce qu’on vient d’adopter un petit Cambodgien d’un an, dit le mari. Alors dans quelques mois, quand il va commencer à parler, on voudrait comprendre ce qu’il dira…


Tour de France

- Sans l’invention de la roue, les coureurs du Tour de France seraient condamnés à porter leur bicyclette sur le dos. (Pierre Dac).

- Si les derniers seront les premiers, j’ai toutes mes chances. (Un coureur croyant)

- Cyclistes !… Plus de crevaisons : roulez sur la jante !…(Francis Blanche)

- La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. (Albert Einstein)

- Il est bon de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant. (André Gide)

- A un point donné, une route est la même qu’elle monte ou qu’elle descende. (Héraclite)

- S’arrêter, lorsque l’on est sur une bicyclette, cela revient à tomber. (Louis Mermaz).

- Le Tour de France, il serait moins dur à faire sans le vélo que sans le dopage. Et encore, il faudrait qu’il fasse beau. COLUCHE)

- Le travail, c’est comme le vélo; si tu t’arrêtes de pédaler, tu te casses la figure (Anonyme)

- Il croyait que Dieu s’intéressait aux courses de bicyclettes et il avait bien raison. (Marcel AYME)

- Une civilisation sans la Science, ce serait aussi absurde qu’un poisson sans bicyclette. (Pierre DESPROGES)

- Et semblables aux coureurs ils se transmettent le flambeau de la vie. (LUCRECE)

- Chez moi, tout est dans les mollets, il n’y a jamais rien eu en haut. (Marcel BIGEARD)

- En chacun de nous, c’est Dieu qui pédale et le diable qui fait de la roue libre. (Gilbert CESBRON)

- Le mouvement dort au milieu d’une roue qui tourne. (Jean COCTEAU)


Toto pose une devinette à son copain :
- Quelle est la moitié d'un tout ?
- J'sais pas !
- Ben c'est trois mètres.
- Pourquoi ?
- Parce que le tout est de s'y mettre.


C'est Toto qui fait de la luge en compagnie de sa sœur Nini.
Sa maman lui demande:
- N'oublie pas de prêter ta luge à ta sœur, hein Toto!
- Oui m'man, je prend la luge pour descendre et Nini, elle la remonte


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 134° série de blagues.

Message par urian62 le Dim 27 Avr 2014 - 17:27

lol! merci jacques  
avatar
urian62
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel

Messages : 738
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 44
Localisation : Saint-Martin sur Cojeul (62)
Humeur : Ca dépend des jours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 134° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 27 Avr 2014 - 21:59

  Jacques
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 134° série de blagues.

Message par dragonww2 le Dim 27 Avr 2014 - 22:58

Merci Jacques!!!

_________________
avatar
dragonww2
Administrateur
Administrateur

Messages : 8863
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 35
Localisation : belgique
Humeur : ça va bien et toi?

Voir le profil de l'utilisateur http://germankits.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 134° série de blagues.

Message par paszim le Lun 28 Avr 2014 - 10:25

Merci Jacques pour cette nouvelle série de blagues

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7501
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 134° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 28 Avr 2014 - 14:02

urian62 a écrit:lol! merci jacques mdr
Panzerelite3945 a écrit:mdr merci01 Jacques
dragonww2 a écrit:Merci Jacques!!!
paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série de blagues
Salut Stéphane, Cédric, Steve et Pascal.
Merci de vos visites.
À plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 134° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum