GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


144° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

144° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 20 Juil 2014 - 10:22

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Au restaurant
Un couple visiblement très amoureux, est assis à une table de restaurant.
Soudain l’homme glisse de la banquette et disparaît sous la table.
Voyant que la jeune femme semble ne s’être aperçue de rien, le maître d’hôtel s’approche et lui dit :
- Madame je crois que votre mari est tombé sous la table
- Non, vous faites erreur. Mon mari c’est le monsieur en gris qui vient d’entrer dans votre restaurant.


Pourquoi il y a une baignoire sur les camions des pompiers Belges?
Pour la sirène.


L'ambassadeur français d'un pays africain a été invité chez un diplomate du cru.
Tous les deux discute des récents progrès réalisés dans le pays ces dernières années, alors que les russes étaient ici comme chez eux :
- Ils ont construit une centrale électrique, un aéroport, ils nous ont appris à boire de la vodka et à jouer à la roulette russe.
L'ambassadeur français a une moue d'effroi et de dégoût :
- La roulette russe est un jeu très dangereux.
- C'est vrai' répond l'africain 'c'est pourquoi nous avons inventé la roulette africaine. ça vous dirait d'y jouer ?
- Je ne suis pas sûr... Comment ça se joue ?.
L'africain frappe dans ses mains, et alors six magnifiques africaines, totalement nues arrivent auprès d'eux.
Le diplomate explique :
- Choisissez celle qui vous plaît, et elle vous donnera du plaisir oralement.
- Ah, c'est quand même plus plaisant et moins risqué que la roulette russe...
Et le diplomate lui répond alors :
- 'Oui, mais sur les six, il y a une cannibale.


Le tracteur
Un fermier appelle au téléphone son voisin :
- Allô ! répond une petite voix.
- Allô ! C’est Michel, qui est là ?
- C’est maxime dit la voix douce.
- Je peux parler à ton papa s’l te plaît ?
- Mon papa il est sous le tracteur.
- Ah! et ta maman ?
- Ma maman elle est sous le tracteur.
- Bon et ton grand frère il est là ?
- Il est sous le tracteur.
- Alors ta grande sœur?
- Elle est sous le tracteur.
Le voisin, interloqué demande alors au petit :
- Et toi,tu es où, ça va ?
- Oui,ça va, j’étais sur le tracteur.


Une dame juive téléphone à son journal local et demande à parler au responsable de la section nécrologie :
Le gars du journal lui répond:
- Que puis-je faire pour vous ?
- J'aimerai passer une annonce
- Très bien Madame, je vous écoute, quel est le texte ?
- David Cohen est mort.
- Et c'est tout ? 'David Cohen est mort' ?
- Oui, c'est tout.
- Mais vous avez droit à 4 lignes pour votre annonce. C'est compris dans le prix.
- D'accord. Alors mettez : 'David Cohen est mort ... Mercedes 500 SL à vendre'.


Dans le compartiment d'un train, un homme porte deux bébés, un dans chaque bras.
Une femme s'installe devant lui et entame la conversation :
- 'Quels beaux bébés! Comment s'appellent-ils?'
L'homme lance un regard agacé à la dame et répond :
- 'Je ne sais pas'.
La dame continue malgré tout :
- 'Ce sont des petits garçons ou des petites filles?'
L'homme semble encore plus agacé et répond :
- 'Je ne sais pas'.
La femme :
- 'Mais enfin, quelle sorte de père êtes-vous donc?'
L'homme répond :
- 'Je ne suis pas leur père, je suis représentant en préservatifs et eux, ce sont deux 'plaintes' que je vais déposer à la direction!'


Une nuit chez l’habitant
Alors qu’il fait déjà nuit un motocycliste tombe en panne en pleine campagne.
Il aperçoit les lumières d’une ferme, y va, et demande si on pourrait l’héberger pour le nuit.
- Ma foi, fait le paysan, c’est pas bien grand ici. On n’a que deux chambres. La nôtre, à la Marie et moi, avec le lit, et celle de ma sœur, avec un autre lit. Je ne vois qu’une solution : que vous dormiez à côté de ma sœur. Mais tenez-vous bien, mon gars !
- Monsieur, je vous le garantis….
Bien entendu le motocycliste, au cours de la nuit, tente à plusieurs reprises des travaux d’approche, mais sa compagne de lit reste de marbre.
Le lendemain matin le fermier lui demande :
- Alors, vous avez bien dormi ?
- Euh… oui. Mais dites donc, votre sœur, elle est plutôt froide !
- Ça pour sûr !…On l’enterre cet après-midi…


C'est un monsieur qui sort d'un hypermarché et qui voit un clodo en train de brouter de l'herbe.
Aussi ce monsieur, désireux de faire une bonne action lui propose de venir manger chez lui.
Heureux, le vagabond lui demande s'il peut venir avec sa femme et ses cinq enfants.
C'est alors que le monsieur lui répond :
- "Mais il n'y a pas de problème, j'ai au moins un mètre d'herbe chez moi..."


Encore aujourd'hui, de nombreuses personnes, en écrivant le chiffre sept utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre.
La plupart des typographies l'ont fait disparaître aujourd'hui, comme vous pouvez le constater ici : 7
Mais savez-vous pourquoi a survécu cette barre jusqu'à nos jours?
Il faut remonter bien loin, aux temps bibliques...
Lorsque Moïse eut gravi le mont Sinaï, et que les 10 commandements lui furent dictés, il redescendit vers son peuple et leur lut, à haute et forte voix, chaque commandement.
Arrivé au Septième ,il annonça :
- "Tu ne désireras pas la femme de ton prochain".
Et là, de nombreuses voix s'élevèrent parmi le peuple lui criant :
- "Barre le sept, barre le sept!


- Mon père, je suis un chrétien exemplaire. Je ne bois pas, je ne vais jamais au café. Je ne trompe pas ma femme, je ne regarde même pas les autres femmeS. Je ne sors jamais le soir, je me couche tôt tous les jours.
- C'est bien, mon fils, mais ça risque de changer quand vous serez libéré...dit l'aumônier de la prison


Une jeune femme est assise dans un bus faisant des mamours à son tout jeune bébé, lorsque qu'un mec bourré arrive en titubant dans l'allée centrale.
Il s'arrête et regarde dans la direction de la jeune femme, puis il dit :
- 'Eh ben, c'est le bébé le plus moche que j'ai jamais vu dans ma vie'
La femme fond en larmes.
En voyant la scène (sans avoir pu entendre ce qui s'est dit) dans son rétroviseur, le chauffeur du bus arrête net, se lève et va attraper le mec bourré par son col, puis il le jette hors de l'autocar.
Puis le chauffeur dit à la jeune femme :
- 'Je ne sais pas ce que ce gars vous a dit pour vous mettre dans cet état, mais si ça peut aider à apaiser votre chagrin, je vous propose un peu de café de ma
bouteille thermos...'
La femme le remercie et accepte.
Le chauffeur prend alors sa thermos, verse un verre de café à la jeune dame et lui tend.
Allant ensuite fouiller dans le fond du sac qui contient son repas de midi, le chauffeur sort un banane et dit en la sortant :
- 'Et voilà pour votre petit singe.'


Métro du soir
Six heures du soir dans le métro. L’heure de pointe.
Dans un wagon plein à craquer, une femme debout s’écrie :
- C’est bientôt fini, espèce de dégoûtant ! Vous n’avez pas honte !
- Oh, oh ! Calmez-vous, ma petite dame, répond l’homme en bleu de travail qui est serré près d’elle. Y a maldonne ! Je suis ouvrier chez Renault et je viens de toucher ma paie. Les billets sont dans mon portefeuille et l’appoint, on me l’a fait avec un rouleau de pièces qui est dans la poche de mon pantalon. Faudrait pas confondre !
La jeune femme se tait. Mais cinq minutes plus tard, elle dit au type :
- Ecoutez, Monsieur, vous n’allez tout de même pas me dire que Renault vous a augmenté entre deux stations ?


Au cours de la seconde guerre mondiale, les allemands ont pris comme cible de leur bombardement un petit village.
Des tonnes de bombes s'abattent sur la cité et une bonne partie des maisons est détruite.
Après le bombardement, les secours s'organisent pour fouiller les décombres à la recherche d'éventuels survivants.
Et, alors que tout espoir est perdu, on trouve sous les gravats un petit vieux qui est assis sur une cuvette de W-C avec un petit morceau de bois dans une main et qui se tord de rire.
Les secours lui demandent :
- "Ça vous fait rigoler toute cette désolation ?"
Et le papi de répondre :
- "Et bien figurez-vous que c'est la première fois que, quand je tire la chasse, toute la maison vient avec."


Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche.
Il appelle son météorologue et lui demande l'évolution pour les heures suivantes.
Celui ci le rassure en lui affirmant qu'il pouvait aller tranquillement à la pêche car pas de pluie prévue.
Pour complaire à la reine il met ses plus beaux atours.
Sur le chemin, il rencontre un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi dit :
- «Seigneur mieux vaut que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps. »
Bien sûr, le roi continue en pensant :
- « Comment ce gueux peut-il mieux prévoir le temps que mon spécialiste diplômé grassement payé qui m'a indiqué le contraire.
Poursuivons...... »
Et c'est ce qu'il fait ... mais il se met bientôt à pleuvoir à torrents.
Le roi rentre trempé, la reine se moque de le voir dans un si piteux état.
 Furieux, le roi revient au palais et congédie illico son météorologue, puis il convoque le paysan lui offrant le poste vacant........
Mais le paysan refuse en ces termes :
- «Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo et de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées cela signifie qu'il va pleuvoir »
Et le roi embauche l'âne...
C'est ainsi que commença  en FRANCE  la coutume de recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux payés.
C'est depuis ce moment, que fut décidé de créer une école :l'E.N.A. (l'Ecole Nationale des Anes) et ses diplomés, dont nous pouvons mesurer ,tous les jours,les brillantes compétences ...  
Il est à noter que E.N.A. est l’écriture inversée de A.N.E. !!!!! 


Un paysan rentre du bistro , assez émèché.
Passant devant un champ il voit une magnifique courge de près de 10 kg, bien mûre, du reste elle a craquée et a une fente verticale, cela eveille ses sens.
Il s'amuse à la prendre quand passe la camionette des gendarmes, qui l'illumine :
- Qu'es-te vous en train de faire... dit l'un des pandores
- Je baise ma femme....
- Ce n'est pas votre femme , c'est une citrouille...
Le gars regarde sa montre et répond
- Merde, c'est déja plus de minuit.........!!!!!!!!


Deux blousons noirs ont volé une moto...
Ils grimpent dessus et foncent comme des tarés sur la route.
Il y a tellement de vent et ils vont tellement vite que le type qui est à l'arrière, il a mis son blouson à l'envers, donc boutonné dans le dos, pour ne pas qu'il s'ouvre en route.
Au bout d'une dizaine de kilomètres, l'autre lui demande:
- Hey! ça va derrièreeeee???
Pas de réponse.
Il se retourne: plus personne!
Son pote a du tomber de la moto.
Il retourne donc en arrière pour voir s'il retrouve le type.
Il arrive près d'un attroupement au milieu de la route.
Il descend de la bécane, et s'approche en écartant la foule.
Et là, il voit son copain couché sur le macadam, quand un flic dit:
- Bon, ça y est?? Vous y êtes tous? Bon... A 3, on lui remet la tête à l'endroit!


Les grosses motos
Trois loubards sur de grosses motos s’arrêtent devant un relais de routiers et entrent dans le restaurant.
A une table, ils avisent un chauffeur, pas bien épais celui-là, qui vient de finir de déjeuner et fume tranquillement une cigarette.
Ils s’approchent de lui en roulant des mécaniques.
Le premier lui arrache sa cigarette des lèvres pour l’écraser dans son café.
Le routier ne bronche pas.
Le second prend sa bière et la lui verse sur la tête.
Le routier ne bronche toujours pas, paye et se lève.
Alors le troisième lui fait un croche-pied et le malheureux s’étale de tout son long.
Il se relève sans un mot et sort. Les trois loubards ricanent…
Le premier dit au patron :
- Vous avez vu ce minable ? Il ne sait pas éteindre sa clope !
- Ni boire sa mousse, ajoute le second.
- Il n’est même pas capable de marcher normalement, fait le troisième, il tombe.
- Et il ne sait pas conduire non plus, dit le patron. Je viens de le voir partir avec son trente-huit tonnes; en faisant sa marche arrière, il a écrasé trois grosses motos…


Un jour de 1969, un jeune couple se rend à la foire du village.
En se promenant, les 2 amoureux s'arrêtent devant une baraque.
Sur l'affiche est écrit : DEVANT VOS YEUX ÉBAHIS MONSIEUR LUCIEN ÉCRASE 1 NOISETTE AVEC SON SEXE ! - ENTREE : 2 FRANCS
Les 2 jeunes se disent :
- « Après tout, pour le prix, on peut aller voir » Ils entrent dans la baraque foraine, et tous les spectateurs crient :
- « LU-CIEN, LU-CIEN, LU-CIEN,... »
Après 10 minutes, Lucien arrive, une assistante pose une noisette sur une table.
Monsieur Lucien sort son sexe, et BAMM ! Il explose la noisette en mille miettes. 
Le public :
- « BRAVO LUCIEN, BRAVO LUCIEN, ... »
Nous sommes en 2009, le même couple se rend à nouveau à la foire du même village.
Ils s'arrêtent à nouveau devant la même baraque.
Cette fois-ci, sur l' affiche est écrit : DEVANT VOS YEUX ÉBAHIS MONSIEUR LUCIEN ECRASE 1 NOIX DE COCO AVEC SON SEXE ! - ENTREE : 2 EUROS
Ils se disent :
- « C'est pas possible, après 40 ans, çà ne doit pas être le même, il est trop vieux.Tant pis, on va voir »
Ils entrent dans la baraque foraine et, comme il y a 40 ans, tous les spectateurs crient :
- « LU-CIEN, LU-CIEN, LU-CIEN,... »
Même scénario, après 10 minutes, Lucien arrive, l'assistante pose une noix de coco sur la table.
Monsieur Lucien sort son sexe, et BAMM ! Il explose la noix de coco en dix mille miettes.
Le public :
- « BRAVO LUCIEN, BRAVO LUCIEN, ... »
Interloqués, le mari et la femme se disent : il doit avoir un secret !
Ils vont donc voir Monsieur Lucien dans sa roulotte.
- Bonjour Monsieur Lucien, c'est formidable ce que vous faites, il y a 40 ans une noisette, et maintenant une noix de coco. Vous êtes devenu beaucoup plus fort ?
- Oh non, c'est pas çà. Maintenant je suis obligé d'utiliser une noix de coco, ... parce que ma vue baisse.
C'est con de vieillir non !


Ce fermier des Vosges reçoit la visite inopinée de l'inspecteur du travail, car il apparaîtrait qu'il ne paie pas son personnel correctement :     
L'inspecteur :
- " J'aimerais voir la liste de vos salaries ainsi que leur fiche de paye ! "
Le fermier répond :
- D'abord il y a le garçon de ferme : il travaille 35h/semaine et je le paie 400 euros/semaine + le logement et le couvert'. 
- Ensuite il y a la cuisinière : elle travaille 35h/semaine et je lui donne 300 euros par semaine +  logement et couvert'. 
- Finalement il y a 'Simplet' : il travaille 18 heures par jour ( 126h/semaine ) et accomplit 80% de tous les travaux de la ferme. Je lui donne 10 euros par semaine, mais il paie sa nourriture et son logement. Le samedi soir je lui achète une bouteille de whisky et à l'occasion, il dort avec ma femme !'
L'inspecteur :
- "C'est ça ! C'est lui que je veux voir."
Le fermier :
- "Il est en face de vous ! C'est moi !"


Un gars se présente a un entretien d'embauche à la SNCF ...
le RH :
- trés bien monsieur votre CV est satisfaisant je vous embauche
le gars :
- merci monsieur mais avant il faut que je vous avoue un petit souci d'ordre medical
le RH :
- ah rien de grave j'espere
le gars :
- non non il se trouve juste que je suis eunuque
le RH :
- ah je vois vous n'avez pas de ....enfin vous etes ....?
le gars :
- oui c'est ça
le RH :
- bien ben ce n'est pas grave au lieu de venir a 8h venez donc pour les 10h
le gars :
- euh mais attendez je ne demande pas de régime de faveur ,je viendrai pour 8h comme tous le monde !
le RH :
- non non je vous assure ce n'est pas la peine car ,on arrive tous a 8h et de 8h a 10h on se gratte les couilles devant la machine à café.


Un belge entre dans un grand café à Bruxelles.
Il se pointe au bar et passe sa commande.
- Patron, sers donc une gueuze pour toi, une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière.
Le patron écarquille les yeux.
Il y a au moins cinquante personnes dans la salle !
Néanmoins il fait servir la tournée.
Le Belge prend sa gueuze et fait cul-sec.
- Patron ressers donc une gueuze pour toi, une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière.
Re cul-sec.
Le gazier refait le coup de la tournée générale cinq ou six fois.
Au moment de payer, il n'a pas un rond sur lui!
Le patron furibard (furibard = colère de bistrot) fait le tour du bar, lui colle une raclée à un point que l'autre se retrouve à l'hosto dans un bain de plâtre pendant six mois.
En sortant de l'hôpital la première chose qu'il fait est de retourner dans le café.
Le patron n'en croit pas ses yeux.
- Patron sers donc une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière.
Le patron le regarde droit dans les yeux et lui demande d'un air féroce :
- Et moi donc, je ne bois pas ?
- Oh non ! Toi t'es beaucoup trop méchant quand tu as bu.


POULET DE CANON.
Dans le dernier numéro du magazine américain 'Meat and Poultry', la rédaction cite avec délectation un article récent de la revue 'Feathers', organe de la Fédération de l'industrie volaillère de Californie, où l'on conte l'intéressante (et véridique !) histoire suivante.
Il semble que l'administration aéronautique fédérale américaine (FAA) ait un moyen unique de tester la résistance des pare-brise d'avions.
Le système est composé d'un pistolet qui lance des poulets morts sur lesdits pare-brise à la vitesse approximative d'un avion en vol.
La théorie est simple : si le pare-brise résiste à l'impact de la carcasse, il devrait survivre à une véritable collision avec un oiseau vivant.
Les anglais se sont montrés très intéressés et ont décidé ainsi de tester la résistance des pare-brise du modèle de locomotive à grande vitesse qu'ils sont en train de développer ; ils ont donc emprunté le lanceur de poulet américain, l'ont chargé et ont fait feu.
Le poulet sol-sol a explosé la vitre du train, traversé le fauteuil du mécano, défoncé la console d'instrument de bord avant de s'encastrer dans le panneau arrière de la cabine de pilotage.
Les anglais un peu surpris, ont alors demandé a la FAA de vérifier la validité de leur test.
La FAA s'est donc livrée à un examen de la procédure pour aboutir à la recommandation suivante :
'UTILISER UN POULET DÉCONGELÉ !!!


Le mauvais côté
La Mère supérieure du couvent, réveillée de bonne humeur, décide de faire le tour des cellules.
- « Bonjour Sœur Marie-Josèphe, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous tissez est très joli ! »
- « Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté ! »
Cette réponse la laisse perplexe mais elle continue ses visites de cellule en cellule
- « Bonjour Sœur Maria, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous brodez est très joli ! »
- « Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté ! »
La Supérieure se mord les lèvres et continue son inspection mais toutes les nonnes lui font la même réponse.
Quand elle arrive à la quinzième nonne, elle est à bout de nerfs et, les dents serrées, elle dit :
- « Bonjour Sœur Noëlle, soyez sincère. Croyez-vous que je me sois levée du mauvais côté ce matin ? »
- « Oui, ma Mère… »
- « Et qu’est-ce qui vous permet de dire ça ? »
- « Vous marchez avec les sandales du Père Benoît ! »


Un jour, à la cafétéria, Joe dit à René :
- Mon coude me fait mal à mourir. Je crois que je vais devoir aller consulter mon médecin.
Un collègue lui dit :
- Ecoute, chez Auchan il y a un comptoir pour les diagnostics. Tu n'as qu'à fournir un échantillon d'urine, plus 10 euros et voilà. C'est pas mal, plus vite et moins cher que chez le docteur.
Joe se rend chez Auchan et dépose son échantillon d'urine, son argent, et il attend le résultat.
Trente secondes plus tard, l'ordinateur imprime le résultat :
Vous avez un « Tennis Elbow » : (Épicondylite). Trempez votre coude dans de l'eau tiède, et évitez les travaux lourds. Tout ira mieux dans environ deux semaines. Merci de faire vos courses chez Auchan
Joe se demande comment un ordinateur peut être aussi fort.
Alors, il apporte un échantillon d'eau du robinet, il mélange de l'urine de son chien, sa femme, sa fille, et un peu de son sperme.
Il se rend chez Auchan encore une fois, dépose l'échantillon, son argent, et attend le résultat.
Au bout de trente secondes, l'ordinateur imprime ce qui suit :
1. L'eau de votre robinet est trop dure. Achetez un adoucisseur d'eau. (Rangée 9)
2 . Votre chien a des puces. Lavez-le avec un shampooing contre les puces. (Rangée 7)
3. Votre fille a des problèmes avec la cocaïne. Faites-la entrer en désintoxication.
4. Votre femme attend des jumeaux et vous n'êtes pas le père. Trouvez-vous un avocat.
5. Si vous n'arrêtez pas de vous masturber, votre coude ne guérira jamais.
Merci de faire vos courses chez Auchan !!!


Quelques perles qui m'ont bien fait rire. A vous !!!

On ne va pas chipoter
Monsieur,
J'excuse Freddy pour son retard de ce matin. Vous savez, un quart d'heure, ça va ça vient !

"Home sweet home"
Madame,
Je m'excuse pour le retard a Tatiana parce que hier matin avec les gosses qui gueulaient et le chien qui dégueulait, c'était carrément le bordel a la maison.

Forte dépression
Madame,
Excuse pour le retard a Brandon il ma dit qu'il avait le vent de face en marchant.
Merci madame.

Susceptible
Madame,
Tout vient à point à qui sait attendre : voici enfin le mot que vous attendiez tant au sujet de l'absence de Germain.
Je vous l'aurais bien apporté mercredi ou samedi, mais vous ne travailliez pas.
Enfin, tout est arrangé maintenant, et la terre va pouvoir recommencer à tourner.
Ouf ! Le mammouth de l'éducation nationale a failli imploser !
Je vous prie de croire, madame, en l'expression de mes plus respectueuses salutations.

Athée pacifiste
Monsieur,
Morvan sera absent demain toute la journée pour raisons personnelles.
Ça compensera pour tous les jours fériés pour cause de religion ou de glorification militaire que l'on nous impose et pour lesquels on ne nous demande pas notre avis.
Il serait d'ailleurs peut-être temps de supprimer tout ça et d'instaurer à la place un seul jour férié de «laïcité et fraternité entre les peuples»...
Merci de votre compréhension.

Boute-en-train
Monsieur,
François était absent à l'école vendredi car nous avons dû franchir la Loire, donc nous avons fait le pont !
Merci de votre diligence.

Camarade syndiqué
William n'est pas venu à l'école hier parce qu'il a fait grève. Chacun son tour.

Aïe !
Monsieur,
Boris n'est pas venu à l'école mardi car il a glissé sur la queue du chat.
Il est tombé et il s'est fait griffer.
Il nous a donc fallu aller chez le vétérinaire et le médecin.
Rien de grave cependant, ils sont redevenus amis.
Respectueusement vôtre.

A l'impossible nul n'est tenu
Monsieur,
Dans la mesure où nous avons tout subi ces dernières années, serait-il possible à la rentrée prochaine d'avoir pour notre fille un professeur aimable, sérieux et ponctuel, ni stagiaire, ni enceinte, ni de santé fragile et ni militant syndical ?
Avec tous nos remerciements pour l'examen favorable de cette demande.

Docteur ès arts
Madame,
Franchement que Yannick est D en musique on sans fout. Il sera jamais un Picasso et alors ?

Ni échangé ni remboursé
Madame,
J'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir être indulgente avec Cédric pour son livret.
Son père et moi lui avions en effet promis qu'il n'aurait pas de Noël en cas de mauvais résultats, mais nous avons déjà acheté la plupart des cadeaux.
Cela nous permettrait de ne pas perdre la face.
Avec nos remerciements anticipés, recevez, Madame, l'expression de nos sentiments distingués.

Diététicienne
Monsieur,
De quel droit les surveillants de cantine obligent-ils mon fils à finir son assiette ?
Ont-ils des connaissances en matière d'équilibre alimentaire telles qu'ils savent mieux que lui la quantité de nourriture qu'il doit ingérer ?
Satiété ne signifie pas se goinfrer !
Et qu'ils ne viennent pas argumenter avec les poncifs habituels concernant la faim dans le monde...
Je vous remercie de bien vouloir refréner leurs abus d'autorité. Respectueusement.

Ma Dalton
Madame,
Si on brossait au savon de Marseille la bouche de tous ceux qui disent des gros mots et insultent ma fille, ça sentirait bon dans votre classe ! Merci de m'avoir lu et au revoir.

Haute couture
Monsieur,
Je vous prie d'avoir l'amabilité de bien vouloir apprendre au Kévin de votre classe que le rose n'est pas une «couleur de tantouse», comme il l'a seriné toute la journée à Edouard, mais que c'est au contraire une couleur très tendance ce printemps pour les garçons.
Je vous prie de croire, Monsieur, en l'expression de ma plus haute considération.

Le disciple a dépassé le maître
Madame,
J'ai le regret de vous informer que vous n'êtes plus la seule pédagogue de la classe, et que vous êtes moins efficace pour transmettre votre savoir qu'un de vos élèves, à savoir Jules Durand.
Depuis le début de l'année, grâce à ce camarade aimable et prévenant, mon fils a en effet bien enrichi son vocabulaire en termes de grossièretés.
Les meilleures choses ayant une fin, j'aimerais que vous mettiez un terme à la vocation professorale de ce triste individu.
Avec tous mes remerciements.

Pas compétent
Monsieur,
Moi, je n'ai pas choisi d'être professeur.
C'est donc à vous de trouver les arguments nécessaires pour que Germain fasse ses devoirs.
Merci et bonne chance.


"In cauda venenum"
Monsieur,
Veuillez trouver ci-dessous le lien vous permettant d'aller directement lire sur Internet le contenu de la loi sur la diffamation et le harcèlement moral.
Espérant que désormais vous laisserez mon fils tranquille, je vous prie de croire, Monsieur, en mes sentiments distingués.

Des idées sur tout, surtout des idées
Madame,
Vous devez manquer d'imagination puisque cela fait deux fois que vous donnez le même verbe à conjuguer à Ludovic. Voulez-vous que je vous donne des idées de punitions ?
Salutations respectueuses.

jM pa lè SMS Kr J konpran ri1
Monsieur,
Les smileys que vous mettez à mon fils, c'est du chinois pour moi.
C'est pas possible de mettre des notes plutôt ?
Comme ça les parents comprendront si leur enfant a de bonnes notes ou pas !
C'est plus simple, non ?
Merci de me faire plaisir.

La boulette
Monsieur,
Juste quelques mots pour égayer votre journée : la personne à qui vous avez grillé la priorité hier et à qui vous avez poliment adressé un doigt d'honneur...
C'est moi !
Avec mes salutations respectueuses.

Dermatologue
Madame,
Permettez-moi en toute amabilité de vous donner un petit conseil : vu la durée des récréations lorsque vous les surveillez, vous devriez vous mettre de la crème solaire, porter un chapeau et protéger vos yeux avec des lunettes de soleil.
Et pendant ce temps, nos enfants se préparent-ils pour le collège ?
Salutations distinguées.

La belle et les bêtes
Madame,
Vous voulez que j'achète la photo de classe de ma fille ?
Non mais vous avez vu la tête des autres ?
Alors c'est non merci !
Cordialement.

Tibétain
Monsieur,
Ce n'est pas parce qu'il va y avoir les JO à Pékin qu'il faut enfermer mon fils innocent en classe et le priver de récréation.
Et les droits de l'homme alors ?

Femme au volant
Madame,
Je viens de vous voir faire votre créneau.
J'espère que vous êtes plus douée pour faire la classe ! (lol)
Bonne journée à vous et sans rancune !


Trois explorateurs s'enfoncent de plus en plus profondément dans la jungle encore inviolée, terrae incognitae.
Pas de chance, car après le troisième jour, ils sont capturés par la redoutable tribu, non pas des réducteurs de têtes, ni des cannibales, mais des faiseurs de
canoës en peau d'explorateurs.
Pour être loyal, le chef de la tribu demande aux trois condamnés leurs dernières volontés.
Le premier, essayant de gagner un maximum de temps, leurs dit qu'il aimerait envoyer un e-mail à sa compagne.
Le chef sourit, l'invite dans sa hutte et l'installe devant sa toute nouvelle dual-pentium pro workstation, dial isdn et 5 min. plus tard, le gars est éventré, sa peau lui est délicatement retirée pour en faire un canoë tout neuf.
Le deuxième, se creusant les méninges, leur dit qu'il aimerait toucher la lune.
Le chef appelle ses deux meilleurs pagayeurs et les envoie dans le plus proche musée.
Ils montent dans leurs canoës et deux jours plus tard, les voilà qui débarquent avec un échantillon volé de roche lunaire.
Le type croyant avoir pu échapper à une mort certaine est écorché et sa peau est mise à sécher pour la fabrication d'un autre canoë.
Le troisième, grand sourire, demande au chef une fourchette.
- Quoi ?!? répondit-il.
- Vous pouvez me demander tout ce que vous pouvez imaginer et à la place vous voulez une fourchette!!!
Il s'en alla lui-même en chercher une à la cantine du coin.
Il revint et tendit la fourchette au troisième mec.
- Voilà votre fourchette. Et maintenant vous allez mourir !
- Pas sûr!? dit le mec en levant très haut sa main qui tenait la fourchette.
- REGARDEZ C'QUE J'EN FAIS D'VOTRE CANOË !!!
Et il commence à se planter la fourchette partout sur le corps.


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 144° série de blagues.

Message par Jam le Dim 20 Juil 2014 - 16:45

Merci Jacques pour les blagues!
avatar
Jam
Oberst
Oberst

Messages : 1977
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 41
Localisation : HUCCORGNE
Humeur : plutot comique

Voir le profil de l'utilisateur http://Modelism.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 144° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 20 Juil 2014 - 21:07

Jam a écrit:Merci Jacques pour les blagues!
Salut Philippe.
Merci de ta visite.
À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 144° série de blagues.

Message par paszim le Lun 21 Juil 2014 - 10:12

Merci Jacques pour ce moment de plaisir.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7501
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 144° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 21 Juil 2014 - 21:25

paszim a écrit:Merci Jacques pour ce moment de plaisir.
Salut Pascal.
Merci de ta visite, le plaisir est partagé.
À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 144° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum