GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


151 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

151 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 7 Sep 2014 - 8:41

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Les trois pires tortures chinoises
Un gars est perdu au beau milieu de la campagne chinoise.
Cela fait trois semaines qu'il n'a rien mangé, et il est obligé de dormir dehors.
Un après-midi où il errait dans un bois à la recherche de quelque chose à manger, il aperçoit une maison isolée.
Cependant, la fumée qui s'échappe de la cheminée lui indique qu'elle est habitée.
L'homme frappe à la porte.
Un vieillard lui ouvre et lui dit :
- 'Que voulez-vous?'
L'homme dit :
- 'Je suis perdu depuis 3 semaines et je n'ai pas mangé ou si peu depuis ce temps. Vous seriez d'une extrême bonté si vous me permettiez de manger un peu et dormir chez vous ce soir...'
Le vieux chinois lui répond :
- 'J'accepte à une condition: En aucun cas vous ne devrez chercher à voir ma petite-fille'
L'homme épuisé et affamé accepte tout de suite :
- 'Je promets de respecter ma parole, et de partir d'ici dès demain matin'
Le vieux chinois répond :
- 'C'est bon. Mais si je vous attrape à tourner autour de ma petite-fille, je vous ferai subir les 3 pires tortures qu'il est possible de faire subir à un homme'
- 'D'accord, d'accord' dit notre homme en entrant enfin dans la maison.
En même temps il se demande quelle sorte de femme est capable de vivre ainsi en pleine forêt avec son grand-père pour seule compagnie...
L'homme commence donc par prendre un bain, puis il descend pour manger.
C'est à ce moment qu'il rencontre la plus jolie fille de toute la Chine...
Si bien que de tout le repas, il ne peut quitter des yeux ce joyau qu'est la petite fille du vieillard....
Évidemment, pendant la nuit, notre homme n'arrive pas à tenir sa promesse.
Il s'introduit dans la chambre de la jeune fille (qui lui avait laissé sa porte ouverte) et tous deux profitent d'un peu de bon temps.
Ensuite, notre homme rentre dans sa chambre pour dormir.
Il pense: 'Après ce que je viens de vivre, les tortures que ce vieillard voudrait m'infliger ne pèsent pas lourd...'
Au petit matin, l'homme se réveille en ressentant un poids terrible sur la poitrine.
Il ouvre les yeux et voit qu'une énorme pierre lui a été posée sur le tronc.
Sur la pierre un papier dit : 'Première torture chinoise: Un poids de 50 kg sur la poitrine'.
L'homme pense : 'Quoi! Ça la pire torture chinoise! Laissez-moi rire'.
Ensuite il se lève, va à la fenêtre de la chambre, ouvre la vitre et jette la pierre dehors.
Au moment où il jette la pierre, il peut lire le papier qui était posé de l'autre côté de la pierre et qui dit : '2ème torture chinoise: Pierre attachée au testicule droit'
L'homme se dit en un éclair : 'Je m'en fous, c'est pas si haut que ça, je saute avec la pierre'.... et au moment où il se défenestre, il voit le troisième bout de papier qui dit : '3ème torture chinoise: Testicule gauche accroché au pied du lit'.


La physiothérapeute
Une femme commence une partie de golf.
Elle frappe sa balle et voit celle-ci heurter un homme qui joue son parcours pas loin d’elle.
Elle le voit mettre immédiatement ses mains serrées entre ses deux jambes et tomber au sol.  
Elle se presse d’aller le voir.
Il est tordu de douleur au sol dans la position fœtale.
Elle lui demande pardon et lui explique :
- Je suis physiothérapeute et Je sais diminuer votre douleur si Vous voulez bien Vous laisser faire.
- Oaouooh….Nnooon…Non…Ce n’est pas nécessaire, tout va aller pour le mieux tout à l’heure (dit-il avec le souffle court).
Mais elle insiste pour lui faire un traitement et finalement il se laisse faire.
Gentiment, elle lui enlève les mains d’entre les jambes, ouvre son pantalon et place ses mains à l’intérieur en le massant … délicatement…
Après quelques minutes, elle lui demande :
- Comment vous sentez-vous ?
- Ça fait du bien, merci, mais j’ai toujours mal au pouce!


Quelques souvenirs de carrière militaire.
Quelques notes qui suivent provenant de l'époque où l'auteur était un "vieux" Marechale des Logis affecté à la formation des Officiers de Reserve à l'ESMAT de BOURGES.
Certaines cadrent totalement avec la hiérarchie des grandes entreprises.

Relation d'officiers
- les sous lieutnants sont des copains
- les lieutnants sont des amis
- les capitaines sont des camarades
- les commandants sont des collégues
- les colonels sont des concurents

Les competences
- le sous lieutnant fait tout et pretend tout savoir
- le lieutnant fait tout et ne sait rien
- le capitaine sait tout et ne fait rien

La discipline oblige essentiellement à avoir l'air plus bête que son supérieur

La voie hierarchique est le chemin le plus long d'un point à un autre

Les ordres
Quand on te donne un ordre, attends le contre ordre pour éviter le désordre

Le général
C'est sous les feuilles de chêne que l'on trouve un gland surmonné poireau car il a une tige verte et une tête blanche

Les changements
À partir d'aujourd'hui ça va changer, dorénavant ce sera comme d'habitude

À l'armée un problème à toujours 3 solutions
- celle de l'état major
- la bonne
- la mauvaise
( Écarter immédiatement la solution de l'état major )

À la popote de tradition avant de boire un pot pour féter quelques chose, le popotier annoncait
- à la santé de nos femmes
- à la santé de nos cheveaux
- à la santé de nos escaliers
- à la santée de tous ceux qui les montent

Concernant les femmes
- saillir la femme d'un subalterne……………………….......……..jamais
- saillir le femme d'un égal............................................ parfois
- saillir la femme d'un supérieur c'est un devoir ............. souvent pénible

On ne dit pas
- particulièrement confus
mais on dit
- esprit d'analyse très poussé

On ne dit pas
- professionnellement incompétent
mais on dit
- esprit imaginatif et novateur

On ne dit pas
- parfaitement stupide
mais on dit
- légérement inferieur à la moyenne

Les reunions et brieffing
- approche manichéenne :vision compliqué d'un problème simple

Interralliers :
- à la botte des américains

Inter opérabilité :
- les procédures sont en anglais

Quelques expressions souvent très imagées pour terminer
- vent du c.l dans la plaine ………………………………...…………………………………...à vitesse maximum
- arrete de bouffer dans ma gamelle ………...…………………………………………...occupe toi de tes oignons
- faire pisser le chien ……………………………………………………………..………………….partir en patrouille ou en ronde
- il se jette la dessus comme un c.l affamé sur un champ de b.tes …...…..il se précipite


Ceci est l'histoire d'un couple heureusement marié depuis des années.
La seule friction nuisant à leur bonheur était l'habitude du mari de péter fort comme une mitraillette, chaque matin à son réveil.
Le bruit réveillait sa femme, des larmes lui montaient aux yeux et la senteur l'empêchait de respirer.
Chaque matin elle le suppliait d'arrêter d'agir ainsi car cela la rendait malade.
Il lui a dit qu'il ne pouvait arrêter et que c'était parfaitement naturel.
Elle lui a recommandé d'aller voir un médecin, elle a dit qu'elle était inquiète et avait peur qu'un jour il finisse par se vider les entrailles.
Les années ont passé et il continuait ses pets à répétition.
Un matin, le jour de l'Action de Grâces, comme elle préparait la dinde pour le souper et qu'il dormait profondément au 2e, elle a vu le bol où elle avait déposé les entrailles de la dinde (gésier, foie, ognons, etc.) et le cou, ainsi que tous les morceaux en trop
Une pensée malicieuse a pénétré son esprit.
Elle a pris le bol et est montée au 2e où son mari dormait à poings fermés et, écartant tout doucement les couvertures, a tiré sur la bande élastique de son sous-vêtement et vidé le bol contenant les entrailles de la dinde dans son caleçon.
Un peu plus tard, elle a entendu son mari se réveiller avec son bruit de trompette habituel
lequel a été suivi d'un cri strident et d'une course effrénée à la salle de bain.
La femme pouvait à peine se contrôler comme elle se roulait de rire sur le plancher, les larmes aux yeux!
Après des années de torture, elle s'est convaincue qu'elle l'avait bien eu!
Environ 20 minutes après, le mari est descendu, le caleçon taché de sang et, le visage rempli d'horreur.
Se mordant la lèvre, elle lui a demandé ce qui se passait.
Il lui a répondu :
- Chérie, t'avais raison. Toutes ces années tu m'avais prévenu et je ne t'ai pas écouté.
- Qu'est-ce que tu veux dire ? , lui a demandé sa femme.
- Ben, tu m'as toujours dit qu'un jour je finirais par me vider les entrailles en pétant comme ça et aujourd'hui c'est finalement arrivé! Mais, une chance du Bon Dieu, avec de la vaseline et mes 2 doigts, je pense avoir remis le tout en place.


Trois soeurs rentrent d'une soirée et sont victimes d'un accident elles meurent.
Arrivant au paradis Dieu leur donne une dernière faveur.
La  première lui demande :
- "Je voudrais un mec beau et avec une grosse b...".
Dieu lui répond :
 - "J'en ai un".
La seconde lui demande :
- "Je voudrais un mec petit, teigneux et avec un big toy".
Dieu lui répond :
 - "J'en ai un".
La troisième lui demande :
 - "Je voudrais un mec avec, une petite b... et des petites c ...".
Dieu lui répond :
 - "La, il y a un problème, il est encore vivant et il est en train de lire cette histoire ".
               
SANS RANCUNE.


80 ans après la bataille de Little Big Horn, un journaliste de la côte Est faisait des recherches sur le Général George Armstrong Custer.
On lui avait dit qu'un Indien qui avait vécu la bataille vivait encore, et mieux, il se souvenait d'absolument TOUS les événements de sa longue vie.
Le journaliste décide alors de rendre visite à ce Grand Chef 'Aigle Noir', qui vit maintenant dans une petite ville de Pennsylvanie.
Le grand chef est très avenant et est d'accord pour répondre aux questions du journaliste.
- 'Quel jour de la semaine a eu lieu la bataille ?' demande le journaliste
- 'Un Mercredi' répond le chef.
- 'Que portait Custer ?'
- 'Un uniforme noir.. une épée de cérémonie.. un vieux chapeau.'
- 'Qu'est-ce que Custer avait mangé au petit-déjeuner ?'
- 'Des Oeufs.'
Le journaliste est assez sceptique en entendant ces réponses.
Il remercie le grand chef, quitte la ville, et décide de ne jamais publier son article.
10 ans plus tard, le journaliste passe par hasard par cette même petite ville de Pennsylvanie en voiture.
Il décide d'aller voir si le grand Chef est toujours en vie.
A sa grande surprise, le grand chef est toujours là.
Comme le journaliste vient vers le chef pour le saluer, il lève la main en l'air et fait le salut indien :
- 'How!' * (-->en anglais = Comment)
Et le chef lui répond :
- 'Sur le plat, avec des pommes de terre sautées pour accompagner.'


La pharmacienne
Un homme gentil, calme et respectable entre dans une pharmacie et se rend au comptoir de la pharmacienne.
Il la regarde droit dans les yeux et lui dit :
- «Je veux acheter du cyanure.»
La pharmacienne lui demande :
- «Mais pourquoi vous faut-il du cyanure ???»
L’homme répond :
- «J’en ai besoin pour empoisonner mon épouse».
La pharmacienne abasourdie s’exclame :
- «Que Dieu nous protège ! Je ne peux pas vous donner du cyanure pour tuer votre épouse, c’est contre la loi ! Je pourrais perdre ma licence ! On se ferait mettre tous les deux en prison ! Toutes sortes de mauvaises choses pourraient arriver ! Absolument pas ! » JE NE PEUX PAS VOUS VENDRE DU CYANURE « .»
L’homme cherche dans son attaché case et sort une photo de son épouse au lit avec le mari de la pharmacienne.
La pharmacienne regarde la photo et lui dit :
- «Ah mais si vous avez une ordonnance ce n’est pas pareil !…»


La jeune fille dit :
- « Vendredi passé, après le travail, je suis allée  au bureau de mon copain ne portant qu'un manteau en cuir. Quand toutes les autres personnes furent parties, j'ai laissé tomber mon manteau et tout ce que j'avais en dessous était un corsage en cuir, des bas de nylon noirs et des talons hauts. Mon copain était tellement excité que nous avons fait l'amour passionnément sur son bureau. »
La femme fiancée rit nerveusement et dit :
- «Presque la même histoire que moi ! Quand mon fiancé est revenu à la maison vendredi passé, il m'a trouvée portant un masque noir, un corsage en cuir, des bas de nylon noirs et des talons hauts Il était tellement excité que non seulement nous avons fait l'amour toute la nuit, mais il veut maintenant avancer la date du mariage!! »
La femme mariée repose son verre sur le comptoir et dit :
- « J'ai fait beaucoup de planification. J'ai pris des arrangements pour que les enfants restent chez ma mère. J' ai pris un long bain parfumé  d'huile orientale et j'ai mis mon meilleur parfum. Je me suis habillée d'un corsage en cuir serré, des jarretières avec les bas noirs assortis et les talons hauts de six pouces. J'ai terminé le tout avec un masque noir.  Quand mon mari est revenu à la maison de sontravail, il est allé se prendre une bière dans le frigo, a ramassé la télécommande de la télé, m'a regardée, puis s'est assis sur le divan et m'a lancé : Hé ! Batman, on mange quoi ce soir ????


C’est un enfant qui a été frappé par la voisine.
La mère, furieuse, va lui demander des explications :
- Pourquoi avez-vous frappé mon fils ?
- Parce qu’il est mal élevé : il m’a traité de grosse.
- Et vous croyez qu’en le frappant vous allez maigrir ?


Un condamné à mort attend l’heure de l’exécution lorsqu’ arrive le prêtre :
- Mon fils, j’apporte la parole de dieu pour toi.
- Vous perdez votre temps, mon père. Dans peu de temps, je vais pouvoir lui parler personnellement. Avez-vous un message pour lui ?


Un homme vient de mourir. Le curé, lors de la cérémonie, s’étend en éloges :
- C’était un bon mari, un excellent chrétien, un père exemplaire …
La veuve se tourne vers un de ses enfants et lui dit à l’oreille :
- Va jusqu’au cercueil et regarde si c’est bien ton papa qui est dedans.


C’est un couple qui va fêter ses 25 ans de mariage et l’épouse demande à son mari :
- Mon amour, que vas-tu m’offrir pour nos noces d’argent ?
Le mari répond :
- Un voyage en Chine.
La femme, très surprise par ce cadeau magnifique, lui demande :
- Mais mon amour, si pour nos 25 ans tu m’offres ça, que feras-tu pour nos 50 ans ??!! …
- J’irais te chercher.


C’est un italien dans la salle d’attente d’une maternité. Le médecin sort et lui dit :
- Félicitations : vous avez des quintuplés.
L’italien, très fièrement répond :
- C’est que voyez-vous… j’ai une espèce de canon …
Le médecin conclut :
- Eh bien, il faudrait peut-être penser à le nettoyer, parce que les bébés sont tout noir.


Un petit garçon arrive en courant vers sa mère :
- Maman, j'ai vu le coq s'accoupler dix fois, ce matin !
Sa mère :
- Va donc dire ça à ton père, il comprendra.
Le petit garçon va informer son père :
- Papa, maman m'a dit de te dire que j'ai vu le coq s'accoupler dix fois ce matin et que tu comprendrais...
Son père :
- Est-ce que les dix fois, c'était avec la même poule ?
- Non.
- Va donc le dire à ta mère, elle comprendra....


Trois élèves sont interrogés par leur professeur.
Celui-ci leur demande de faire une phrase négative avec le mot 'manque'...
Le premier commence :
- Mon père a acheté une voiture mais il manque la climatisation.
- Très bien !
Le second se lance :
- Moi, mon père a acheté une maison mais il manque la piscine.
- Très bien !
Au tour du troisième :
- Moi, il ne me manque rien !
Le professeur est très étonné :
- C'est bien une phrase négative avec le mot manque mais il doit bien te manquer quelque chose chez toi, réfléchis un peu...
L'élève répond toujours la même chose malgré l'insistance du professeur.
À la fin, il ajoute :
- Je vous assure qu'il ne me manque rien parce que l'autre jour, on était tous chez moi en famille et ma sœur est entrée à la maison avec un monsieur noir et mon père a dit : Il nous manquait plus que ça !


Une femme est partie en vacances au bord de la mer. Elle téléphone à son mari :
- Allô, mon chéri, comment va le chat ?
- Il est mort.
- Oh ! Tu aurais pu me ménager, me dire qu'il se promenait sur le balcon, qu'un bruit l'a effrayé, qu'il a basculé et...Enfin, tant pis !
Et, comment va Maman ?
- Euh, elle se promenait avec lui sur le balcon...


Un homme trouve un pingouin dans la rue. Il croise un policier :
- J'ai trouvé ce pingouin. Qu'est-ce que je dois en faire ?
- Ben, je ne sais pas moi. Amenez-le au zoo !
Le jour suivant, le policier croise le même homme avec le pingouin :
- Eh bien, vous ne l'avez pas emmené au zoo ?
- Si, si, il a adoré. Maintenant, on va au cinéma !


Une blonde qui vient d'être opérée demande à son chirurgien :
- Docteur, quand vais-je pouvoir reprendre ma vie sexuelle ?
Etonné, le chirurgien :
- C'est la première fois, madame, qu'on me pose cette question après une opération des amygdales !!>>


C'est Gérard qui revient au bureau après 15 jours d'arrêt maladie.
- Alors tu vas mieux ?
- Oui et ça a été pour moi une expérience magnifique !
- La grippe, une expérience magnifique ?
- Oui parce que j'ai compris à quel point ma femme m'aimait !
- Comment ça ?
- Ben à chaque fois que le facteur sonnait, elle ne pouvait s'empêcher de crier sa joie : Mon mari est à la maison!, mon mari est à la maison !!


Dans un bureau en Afrique du nord :
- Nom ?
- Abdallah Slimane
- Sexe ?
- 4 fois par semaine !
- Non, non, non ! - Homme ou femme ?
- Homme, femme...y parfois chameau...


Un électricien entre dans la salle des Soins Intensifs d’un hôpital.
Il regarde les patients branchés à divers types d’appareils et leur dit:
- Respirez à fond, je vais changer un fusible ! »


Quand j’étais petit, Dieu m’a laissé le choix entre avoir une mémoire incroyable ou un sexe gigantesque.
- Mais je ne me rappelle plus ce que j’ai choisi !!!


Le prêtre et le politique :
Un âne meurt devant l’église et après une semaine le corps est toujours là.
Le prêtre décide d’appeler le maire :
- Monsieur le maire, j’ai un âne mort depuis une semaine devant la porte de mon église !
Le maire, grand adversaire du prêtre lui répond:
- Mais mon père, n’est-ce pas au Seigneur qu’il appartient de s’occuper des morts ?
- En effet, dit le curé, mais il est aussi de mon devoir de prévenir leur famille!


Le génie :
Un arabe marche dans le désert, quand il trouve une lampe.
En l’ouvrant, ô surprise, apparaît un génie:
- “Bonjour, et je suis à tes ordres pour exaucer un seul souhait."
- "Eh bien je veux qu’il y ait la paix au Moyen Orient. Regardez cette carte : Je souhaite que tous ces pays vivent en paix ! "
Le génie regarde la carte et dit :
- "Sois sérieux mon ami, ces pays sont en guerre depuis 5000 ans !"
- "Bon ben… Oui, autre chose, vous savez, je n’ai jamais rencontré la femme idéale ! Alors, j’aimerais une femme qui ait le sens de l’humour, qui aime le sexe, laver la maison, faire la lessive, le repassage, qui ne parle pas trop, qui aime le foot, qui a
Le génie soupire profondément et dit :
- "Houlàlà ! .. Bon allez, refais moi voir ta carte de m..de !!!! "
 

Deux amis se rencontrent.
Pedro est couvert de bleus et de blessures.
Juan lui demande:
- Mais qui t’a mis dans cet état ?
- Ma femme répond Pedro.
- T’as traversé pendant qu’elle faisant une marche arrière ou quoi ?
- Non, mon pote…elle m’a frappé parce que je suis rentré à la maison comme Superman.
- Comment ça ? ... T’es rentré en volant ?
- Mais non, abruti ! Je suis rentré avec le slip sur le pantalon !!!


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 151 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 7 Sep 2014 - 9:08

Merci Jacques pour cette série de blagues qui m'ont fait passer un superbe moment.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7357
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 151 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 7 Sep 2014 - 9:13

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette série de blagues qui m'ont fait passer un superbe moment.
Salut Pascal.
Merci de ta visite.
À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 151 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum