GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


174° Série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

174° Série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 15 Fév 2015 - 10:21

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Marines à la retraite.
La Marine américaine avait un excédent d’hommes et a offert un Programme d’incitation à la retraite.
La Marine a promis à tous les volontaires désirant prendre leur retraite une somme de 1,000$ pour chaque pouce mesuré en ligne droite entre deux points différents du corps.
Chaque militaire pouvait choisir quelles parties du corps il pouvait utiliser pour déterminer le montant de la prime.
Le premier candidat demanda que la distance entre le dessus de sa tête et le bout de ses orteils soit utilisée, comme il mesurait six pieds, il a obtenu une prime de 72.000 $.
Le deuxième candidat, un peu plus rusé, demanda d’être mesuré du bout de ses bras levés au-dessus de sa tête au bout de ses orteils, il obtint 96.000 $.
Le troisième candidat, un vieux sergent-major qui en avait vu plus d’une, demanda à être mesuré du bout de son pénis jusqu’à ses testicules !
On lui recommanda de reconsidérer la situation, soulignant les montants avantageux que les deux premiers candidats avaient reçus.
Mais le vieux soldat insista et on respecta son choix à condition que la mesure soit prise par un médecin militaire.
Le médecin militaire arriva et demanda au sergent-major de baisser son pantalon, ce qu’il fit.
Le médecin plaça le ruban à mesurer sur le bout du pénis du sergent-major et procéda vers l’arrière.
- "Mon Dieu ! dit le médecin, mais où sont vos testicules ?"
- "Au Vietnam !"


Ce patient était en train de serrer chaleureusement la main de son médecin.
Voulant lui témoigner toute sa gratitude il ajoute :
- Puisque maintenant nous sommes devenus de bons amis, et puisque vous m'avez tiré d'un bien mauvais pas, je ne vous offenserais pas en vous payant cette visite, mais je veux que vous sachiez que je vous ai couché sur mon testament!
Le médecin répond :
- C'est très gentil à vous. Euh, pendant que j'y pense, pouvez-vous me montrer à nouveau l'ordonnance que je vous ai fait, j'aimerais y faire un petit changement.


C'est un braqueur qui arrive dans une banque.
Il tient tout le monde en respect avec une arme et exige l'accès au coffre-fort.
Il ressort quelques instants plus tard avec plusieurs sacs de billets.
Il regarde alors un client droit dans les yeux et lui demande :
- "Tu as vu quelque chose ?"
Le client répond :
- "Oui, vous avez...."
Il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'il est abattu d'une balle entre les deux yeux.
Le malfaiteur regarde le client à côté de lui droit dans les yeux, et lui repose la même question :
- "Tu as vu quelque chose ?"
Le client répond :
- "Moi, non. Mais ma femme, elle, a tout vu !!


Un nouveau marié fatigué d'avoir des rapports sexuels tous les soirs avec sa femme Thérèse, décide de s'abstenir pendant - 2 semaines.
Ainsi chaque soir au coucher, il porte un pyjama inscrit TVA.
Sa femme lui demande :
- " C'est quoi TVA ?"
Il lui répond :
- "Testicule Vide Aujourd'hui.".
Quelques jours plus tard, elle porte une robe marquée aussi TVA.
Il demande alors à sa femme ce que cela signifiait,
Elle répond :
- "Thérèse Va Ailleurs".....


C'est un gars qui rentre dans un bar alors qu'il est déjà complètement bourré.
Avec bien des difficultés, il s'agrippe au zinc et s'installe sur un tabouret, puis demande au barman un whisky.
Le barman lui répond poliment qu'il n'est pas question de lui permettre de boire encore plus car son état d'ébriété est déjà trop important.
Il lui enjoint de quitter le bar en lui proposant d'appeler un taxi.
Mais le soiffard prend mal la chose et quitte le bar en vociférant après avoir renversé son tabouret.
Quelques minutes plus tard, le même mec bourré entre à nouveau dans le bar, cette fois-ci par la porte latérale.
En titubant, il arrive jusqu'au bar, mais tout de suite, le barman intervient, et d'une voix ferme lui demande de sortir du bar et de ne plus y revenir.
Toujours aussi énervé, le poivrot quitte le bar en maugréant et en pestant contre ce satané barman.
Il ne s'est pas écoulé cinq minutes que le pochard rentre dans le bar à nouveau, cette fois-ci par la porte de derrière.
Avec la vivacité d'un fauve comateux, il parvient à un tabouret de bar et après s'être bien positionné, demande sèchement un whisky.
Cette fois le barman répond avec lassitude :
- Si vous n'êtes pas sorti du bar dans dix secondes, j'appelle la police!
Et le pochtron, surpris, tente de fixer le regard du barman pour lui dire d'une voix angoissée:
- Hééééé, mais dans combien de bars tu bosses toi ?


C’est moi le chef !
Marcel, en a assez d’être la risée de ces copains de bistrot car (lui disent-ils) c’est sa femme qui porte le pantalon chez lui.
Ce soir il est bien décidé à leur prouver le contraire, et la tête pleine des bons conseils de son meilleur pote, il rentre chez lui.
Il se dirige en toute hâte vers la cuisine, bombe le torse, marche vers sa femme et, tout en lui pointant le doigt sur le visage il lui dit :
- À partir de maintenant, je veux que tu saches que « JE » suis le maître de la maison et ma parole sera la loi ! Je veux que tu me prépares un repas spécial et quand j’aurai terminé de manger mon repas, je m’attends à un somptueux dessert. Ensuite, après le souper, tu vas me faire couler un bon bain afin que je puisse me relaxer, et quand j’en aurai terminé avec mon bain, devine un peu qui va me peigner et m’habiller ?
Et sa femme lui répond :
- Les pompes funèbres !


C'est un type qui va dans un bar en Afrique et qui demande un whisky dans un verre et un deuxième dans un petit dé à coudre...
Le garçon s'exécute...
Le gars prends le verre en main, et à ce moment-là, sort de la poche de sa chemise un petit bonhomme de 10 cm de haut...
Il descend en rappel la chemise, glisse sur une manche (de la chemise !), et se retrouve sur le comptoir...
Il se saisit à deux mains du dé à coudre, fait tchin-tchin avec le gars dont il vient de sortir de la poche, boit le contenu de son dé à coudre cul-sec, et hop remonte dans la poche...
Le barman est sidéré !!!
Il dit :
- hop, j'vous en sers une deuxième...
Et re-belote..., le type sort de la poche..., ziiiippp jusqu'au comptoir tchin-tchin et hop remonte dans la poche de chemise...
- Où l'avez-vous eu ??? j'adorerais avoir aussi un petit bonhomme comme ça..., dit le barman au client.
Alors le client tire un peu sur la poche de sa chemise, et dit au petit bonhomme :
- Eh Roger ! C'était où déjà le village où t'as traité le sorcier d'enculé ?


Le baptême de l'air.
Un type décide de faire son baptême de l'air.
Il se rend dans un aéroclub et engage la conversation avec le pilote :
- Voilà... J'aimerais faire mon baptême de l'air mais je voudrais un vol à sensations, pas les petits vols pépères que vous réservez aux touristes.
- Pas de problème, si vous êtes amateur de sensations fortes, vous allez en avoir.
Le type et le pilote montent donc dans un petit avion.
L'avion prend de la vitesse... il roule de plus en plus vite mais ne décolle pas !
Il fonce droit sur un arbre !
Au dernier moment, le pilote tire sur le manche et l'avion décolle en frôlant les branches de l'arbre...
Le pilote entend son client assis derrière lui dire :
- Ça, je m'y attendais !
L'avion a maintenant pris de l'altitude.
Comme le type ne semble pas avoir eu peur au décollage, le pilote tente la figure de "la feuille morte".
Il coupe le moteur de l'avion et ce dernier chute vers le sol.
L'avion part en vrille, le sol se rapproche de plus en plus vite et au dernier moment, le pilote remet les gaz et tire sur le manche !
L'avion fait un rase-mottes et reprend de l'altitude..
Le pilote entend son client dire :
- Ça, je m'y attendais aussi !
Énervé, le pilote bascule l'avion sur le dos.
Il vole ainsi un petit moment puis enchaîne les loopings.
Lorsqu'il termine ses acrobaties, le pilote entend le type dire :
- Ça, par exemple je m’y attendais pas.
Comme le client a enfin eu les sensations fortes demandées, le pilote pose le petit avion en douceur..
Après avoir atterri, il dit à son client :
- J'ai cru que je n'arriverais jamais à vous faire peur ! Vous n'arrêtiez pas de dire "ça, je m'y attendais !
Écoutez bien ! dit le type Quand j'ai dit "ça, je m'y attendais !" au moment du décollage, c'est parce que j'ai pissé dans mon pantalon tellement j'ai eu peur ! Ensuite, quand l'avion a chuté vers le sol, j'ai dit "ça, je m'y attendais !" parce que j'ai chié dans mon pantalon tellement j'ai eu peur... Par contre, quand vous avez volé sur le dos et fait les loopings à l'envers, tout est remonté dans le col de ma chemise, et ça, je ne m'y attendais pas !!!!!


Un cow-boy de la taille d'un colosse, deux rangés de revolvers autour de la taille, pénètre dans un saloon.
Il s'approche du barman et demande:
- UN WHISKY garçon
Il s'envoie le verre cul-sec et ressort à pas pesants.
Incroyable!! Quelqu'un s'est permis de peindre son cheval en vert!!
Furieux, il pénètre à nouveau dans le bar et s'écrit:
- QUI A PEINT MON CHEVAL en VERT?
Un silence de plomb règne alors dans le saloon, quand un cow-boy haut comme une montagne, QUATRE RANGÉES de revolvers autour de la taille, s'approche en hurlant:
- C'EST MOI !
Alors d'une toute petite voix, le premier lui répond:
- C'était pour vous prévenir que si vous voulez passer la deuxième couche....c'est sec.


Un homme entre dans un bar, commande huit pastis et les vide d'un trait un après l'autre.
Une fois terminée, il en commande sept autres, les boit de la même façon.
Il en commande alors six et se les enfile cul sec.
Il en redemande cinq, puis quatre, ensuite trois.
Soudain, il s'arrête un instant et se met à réfléchir à haute voix.
- C'est drôle, pense-t-il, moins je bois, plus je suis bourré.


Géant !
Un touriste Français visite les États-Unis.
Arrivé au Texas, il s’arrête dans un motel, et commande au restaurant une chef’s salad et un hot-dog.
Le serveur lui amène un énorme saladier rempli à ras bord, en lui disant avec un grand sourire :
- Au Texas, monsieur, tout est géant…
A peine le malheureux a-t-il réussi à ingurgiter avec effarement un hot-dog composé d’une baguette de pain coupée en deux, à l’intérieur de laquelle il a une saucisse de près d’un mètre.
- Au Texas, lui redit le serveur, tout est géant…
A la fin du repas, le Français demande où sont les toilettes.
- Au fond du couloir, à droite, la troisième porte…
Il y va, se trompe de porte, et tombe dans la piscine.
Alors il hurle :
- Ne tirez pas la chasse !


Mosché (de la rue de Turenne au Sentier) et Schmoulik sont au Mur des Lamentations, à Jérusalem.
Les deux se lamentent et pleurent...
Le premier :
- Mon Dieu s'il te plaît, fais-moi gagner 5 millions, s'il te plaît, 5 millions, allez...
Et le deuxième :
- Mon Dieu, tu sais que je n'ai pas du tout d'argent, je te demande seulement 100 € pour vivre et manger aujourd'hui c'est tout...
Et chacun se lamente, sans arrêter.
À un moment, le premier se retourne vers le deuxième et lui dit :
- Bon écoute, tiens, voilà tes 100 € et laisse le Bon Dieu se concentrer, hein ?


En Irlande :
Une fille n'était pas retournée dans son village natal depuis 5 ans.
Un jour, elle arrive à la maison, mais elle n'a pas encore franchi le seuil, que son père l'enguirlande vertement :
- Où étais tu tout c'temps là ? Pourquoi ne nous as-tu pas écrit, même pas une carte postale? Tu n'as jamais appelé.
La fille se met à pleurer :
- Papa, je suis devenue une prostituée.
- Quoi ? Hors d'ici, pécheresse, Fille de petite vertu ! Tu es une disgrâce pour notre famille catholique. Je te renie.
- Comme tu veux, papa... Je venais juste apporter à maman un livret de Caisse d'épargne de 15 000,00 euros et les titres de propriété de cette maison que je vous ai achetée, avec 10 chambres, 10 salles de bains, une piscine, et aussi une invitation pour passer les Fêtes sur mon yacht.
Le Papa demande :
- Qu'est-ce que tu as dit que tu étais devenue ?
La fille se remet à pleurer :
- Une prostituée, Papa...
- Ah Seigneur, tu m'as fait peur ! J'avais compris PROTESTANTE !


C'est un type bourré qui tire à la carabine dans une foire.
Il est bon tireur et réussit à mettre dans le mille.
Il gagne une tortue...
Il revient un quart d'heure plus tard et gagne à nouveau.
On lui donne une peluche, mais il demande :
- Vous n'auriez pas un sandwich comme tout à l'heure ?


Ce sont deux filles blondes bourrées qui sortent du bal.
Elles sont à pince et elles ont mal au pieds.
Tout d'un coup il y en a une qui se dirige vers un champ et escalade la clôture, sa copine lui dit:
- Mais Ghislaine qu'est-ce que tu fais ?
- Laisse, laisse-moi !
Elle escalade les barbelés, se met sous la vache et se met à téter les pies de la vache.
- Mais Ghislaine qu'est-ce qui te prend ?
- Attends laisse-moi faire il y en a bien un des quatre qui va nous ramener !


La main
Un couple fait refaire les peintures de son appartement.
Le soir, en rentrant du bureau, le mari, croyant que c’est sec, met la main sur une porte et laisse des traces de doigts.
Le lendemain, quand le peintre arrive, la femme lui dit :
- Venez dans la chambre, je vais vous montrer l’endroit où mon mari a mis la main hier soir…
Et l’autre répond :
- Sans vouloir vous vexer, madame, je préférerais un verre de vin…


C'est une femme qui ne pouvait pas s'empêcher de se ronger les ongles.
Alors un de ses amis lui dit:
- Tu devrais prendre des cours de yoga, ça t'enlèverait le stress.
Quelques temps plus tard, ils se croisent à nouveau, et l'ami voyant que sa copine a de beaux ongles bien longs lui dit :
- Je vois que le yoga t'a réussi. Tu ne te ronges plus les ongles?!
Et elle répond :
- Non, mais depuis le yoga, j'arrive à atteindre les ongles des pieds.


C'est deux gars qui sortent d'une fête et ils sont totalement bourrés.
Ils arrivent devant un hôtel et ils entrent, à l'intérieur ils demandent à la secrétaire :
- On veut deux chambres avec deux prostitués et vite !
La femme répond :
- On n’a pas de prostitués ici désolé, ce n'est pas l'endroit pour cela...
Le premier gars dit alors :
- On en veut deux et vite !!!
La femme commençant à paniquer avec ces deux énergumènes, appelle la directrice, à son arrivée, elle demande ce qu'il se passe :
- Madame la Directrice, ces messieurs veulent une chambre accompagnée...
La directrice chuchote alors à la secrétaire :
- Mets leur des poupées gonflables, ils ne remarqueront, rien, ils sont bien trop bourrés !
La secrétaire s'exécute.
Le lendemain les deux gars se retrouvent et discutent de leur nuit torride respective.
Le premier dit :
- Écoutes, hier c'était, super d'ailleurs c'était tellement bien qu'elle ne bougeait plus !!! ha ! ha ! ha, quels pieds ! et pour toi, c'était comment ?
- Ha oué ! super bien aussi au début ! Mais je ne comprends pas la meuf, quand je lui ai mordu le sein, elle a sauté par la fenêtre en sifflant bizarrement !


CITATIONS DE FOOTBALLEURS...
Quelques échantillons de nos footballeurs et sportifs qui devraient avoir les neurones bien oxygénés !!!
- Il a raison d'aller au PSG ; il double son salaire par 4.

- J'aimerais jouer pour un club italien comme Barcelone.

- Je dois beaucoup à mes parents, surtout à mon père et à ma mère.

- Je peux jouer du pied droit comme du gauche, je suis amphibie.

- Ma sœur attend un enfant, je ne sais pas encore si je vais être tonton ou tata.

- On devait maitriser le match à 99%, ce sont les 3% restants qui nous ont été fatals.

- 90% du jeu est à moitié mental.

- Ma carrière se dégradait avant que j'effectue un virage à 360 degrés pour repartir de l'avant dans la bonne direction.

- On peut résumer ce sport en deux mots : "on ne sait jamais".

- Les gars, vous vous mettez tous en ligne en suivant l'ordre alphabétique par taille.

- Formez des duos de trois joueurs puis alignez-Vous en cercle.

- Je ne suis pas superstitieux, je fais juste certaines choses parce que j'ai peur que quelque chose se passe si je le fais pas.

- Ça ne me gênerait pas qu'on perde tous les matches tant qu'on gagne le championnat.

- Nous n'avons pas marqué de buts mais le football ce n'est pas marquer, c'est gagner qui compte.

- Je suis venu à Nantes il y a dix ans; c'est presque pareil aujourd'hui à part que tout est différent.

- L'Allemagne est une équipe très dure à jouer surtout qu'ils ont 11 internationaux en ce moment.

- À chaque fois que Détroit marque plus de 100 points et qu'ils maintiennent leur adversaire sous la barre des 100, ils gagnent presque à chaque fois.

- Ce soir c'est nous qu'on gagne.

- Les gars, aujourd'hui si on gagne pas ou si on fait match nul, surtout on perd pas.

- 56 cartons jaunes dont 5 rouges.

- Il n'y a qu'une seule possibilité : gagner, perdre ou faire match nul.

- Tous les grands pays européens seront représentés : l’Allemagne, l'Italie, l'Angleterre, le Japon.

- ils sont arrivés à 17h00 et repartis à 18h15 après 3 heures d'entrainement.

- J’ai été très surpris lorsque le sélectionneur a frappé à ma sonnette.

- Q: Vous préférez l'herbe ou "l'Astroturf" (pelouse synthétique) ?
R : Je sais pas, je n'ai jamais fumé d'astroturf.

- Q : Avez-vous visité l'Acropole ?
R : Je me souviens plus du nom de toutes les discothèques où je suis allé.

- Q : Selon vous qui va gagner l'euro ?
R : Je vois bien le Brésil.

Ribery sors de ces corps…


Sacré papi !
Ce matin j’amène mon grand-père, âgé de 85 ans, faire son bilan de santé annuel chez son médecin.
Après l’examen, le docteur lui dit que tout va bien et que c’est pas demain la veille qu’il lui arrivera un problème.
Mon grand-père lui dit :
- J’ai une question pour vous, Docteur: Quand j’avais 25 ans, je me levais le matin en ayant une trique… aussi dure qu’un tuyau de métal. Je ne pouvais pas la plier, même avec les deux mains !
- Oui, répond le Docteur, C’est normal à cet âge.
- Quand j’avais 50 ans, je pouvais la plier avec une main.
- Oui, ça arrive, dit le docteur.
- Maintenant, dit le vieux gars, je peux la plier avec un seul doigt !
- Eh bien c’est normal à votre âge, répond le médecin.
- Mais Docteur, quand est-ce que je vais m’arrêter de devenir de plus en plus fort ?


Le médecin examine une vieille femme qui agonise. Il se tourne vers le papy :
- Ça fait longtemps qu'elle râle comme ça ?
- Euhhhh, oui depuis qu'on est mariés !


Un type entre dans un bar en marchant sur les mains.
Le serveur surpris lui demande la raison, et le gars répond :
- C'est à cause de ma femme elle ne veut plus que je mette un pied dans un bar.


Un rabbin ayant une envie très pressante rentre dans un bar pour la satisfaire.
Au moment où il rentre dans le bar, le brouhaha et la musique ambiants disparaissent pour laisser la place à un silence très lourd.
Le rabbin s'avance vers le barman et demande:
- Pourrai-je utiliser vos toilettes?
Le barman lui répond:
- C'est que... je ne sais pas si c'est un endroit pour vous!
Mais le rabbin insiste:
- Je vous en prie, il s'agit d'une envie pressante. Ne me laissez pas dans le besoin.
Alors le barman:
- C'est que Monsieur le rabbin, nous avons dans les toilettes de ce bar la statue d'une femme qui mis à part une feuille de vigne est complètement nue, et je ne voudrais pas que vous soyez gêné par cela.
Le rabbin lui dit alors en se dirigeant vers la porte des toilettes:
- Ne craignez rien. Je suis tout à fait capable de supporter la vue de ce genre d'objet païen.
Au bout de quelques minutes, le rabbin est de retour dans le bar, mais cette fois-ci, la musique bat son plein et le brouhaha montre que tout le monde discute de bon cœur.
En s'approchant du barman, le rabbin demande:
- Je ne comprends pas très bien... Tout à l'heure quand je suis rentré, il n'y avait pas de musique, personne ne parlait, et maintenant, c'est tout le contraire.
Le barman répond:
- C'est que maintenant on sait que vous êtes des nôtres. Et d'ailleurs, pour fêter ça, je vous offre un coup à boire!
- Et pourquoi me considérez-vous comme "un des vôtres"? Parce que j'ai utilisé les toilettes du bar?
Alors le barman lui répond avec un grand sourire:
- Non, pas tout à fait. Il faut vous expliquer que à chaque fois que quelqu'un va aux toilettes et soulève la feuille de vigne, alors toutes les lumières s'éteignent et se rallument dans le bar... Alors vous le prenez ce verre ?


Un gars se fait sortir du bistrot un soir par le patron, à cause de son état avancé d'ébriété.
Il se lève, et s'écroule par terre.
Le voilà donc obligé de rentrer chez lui en rampant.
Arrivé devant sa porte, il arrive tant bien que mal à se relever et à rentrer chez lui.
Il commence à grimper l'escalier, et de nouveau se retrouve par terre.
Il rampe donc jusqu'à sa chambre, parvient à grimper sur son lit, et s'endort comme une masse.
Le lendemain matin, sa femme arrive en gueulant :
- Putain ! T'es encore rentré bourré hier soir ! Y a le patron du bistrot qui vient d'appeler pour dire que tu avais oublié ton fauteuil roulant là-bas !


Contrôle de police
Un gendarme en moto arrête un gars pour excès de vitesse manifeste :
- Monsieur, pourrais-je voir votre permis de conduire, s’il-vous-plaît ?
- Je n’en ai plus. On me l’a retiré il y a des mois après cinq infractions graves.
- Puis-je voir les papiers du véhicule? – Je ne sais pas. Ce n’est pas ma voiture, je l’ai volée.
- Ce véhicule est volé ??
- C’est exact. Mais maintenant que j’y pense, j’ai cru voir des papiers dans la boîte à gants, quand j’y ai rangé mon revolver.
- Il y a un revolver dans la boîte à gants ???
- Oui, Monsieur. C’est là que je l’ai mis quand j’ai tué cette femme et pris sa voiture.
- Vous… vous avez tué la propriétaire de cette voiture ??
- Oui, Monsieur. Le cadavre est d’ailleurs encore dans le coffre.
- Le… le cadavre est dans… le coffre ??!?
- Oui, Monsieur.
Le gendarme recule de deux pas, empoigne sa radio et appelle des secours, qui arrivent vite fait, encerclant la voiture.
Un officier s’approche du conducteur :
- Puis-je voir vos papiers, Monsieur ?
- Voici.
Les papiers sont en ordre.
- Puis-je voir les papiers du véhicule ?
Le conducteur ouvre la boîte à gants, les dix tireurs d’élite entourant la voiture, épaulent. Le conducteur sort les papiers. Il est bien le propriétaire de la voiture. L’officier, jetant un œil dans la boîte :
- Vous n’avez pas d’arme ?
- Non, Monsieur.
- Voulez-vous sortir de votre voiture, sans mouvement brusque, et ouvrir votre coffre ?
Le conducteur sort, ouvre le coffre qui est vide, évidemment.
L’officier :
- Je ne comprends pas, Monsieur, il m’a été rapporté que vous conduisiez, sans papiers, cette voiture volée après avoir tué sa passagère au moyen d’une arme cachée dans la boîte à gants, et dont le corps se trouvait dans le coffre…
- Et Je suppose que le type qui vous a raconté cela vous a dit aussi que Je roulais trop vite…


Une petite histoire (courte) pour débrider l'atmosphère.
C'est une portugaise qui se fait violer par un noir, elle crie :
- "Au chécour, au chécour !"
Le noir lui répond :
- "Vous ne trouverez pas plus long madame !"


Petit problème technique :

Monsieur le Responsable de l'Assistance Technique,

Il y a un an et demi, j'ai changé ma version Fiancée7.0 par la version Épouse 1.0 et j'ai observé que le programme a lancé une application inattendue appelée Bébé 1.0 qui prend beaucoup d'espace sur mon disque dur.
Dans la notice, cette application n'était pas mentionnée.

D'autre part, Épouse 1.0 s'auto-installe dans tous les autres programmes et se lance automatiquement dès que j'ouvre n'importe quelle autre application, parasitant l'exécution de celle-ci.
Des applications telles que : Bière entre copains 10.3, Nuit de bringue 2.5 ou Dimanche foot 5.0 ne fonctionnent plus.

De temps en temps se lance un programme occulte (virus ?) appelé Belle-mère 1.0, lequel : soit plante le système, soit fait que Épouse 1.0 se comporte de manière totalement inattendue. Je n'arrive pas à désinstaller le programme, et ceci est très irritant, surtout lorsque j'essaie d'exécuter l'application dimanche câlin 3.0.
Il semblerait également que certaines fonctionnalités aient des bugs. Par exemple, la commande C:\Petite_pipe_du_samedi.exe qui ne s'active jamais.
J'envisage de revenir au programme que j'avais avant, Fiancée 7.0 mais le processus de désinstallation Épouse 1.0 me semble fort complexe, et je ne mesure encore pas bien les risques que cela peut comporter pour les autres applications comme Bébé 1.0 qui je l'avoue est très conviviale.

Pouvez-vous m'aider ?
Un utilisateur démoralisé.

Réponse de l’assistance :

Cher utilisateur

Votre plainte est très fréquente parmi les utilisateurs, mais elle est due, la plupart du temps, à une erreur basique de conception.
Beaucoup d'utilisateurs passent de n'importe quelle version de Fiancée X.0 à Épouse 1.0 avec l'idée fausse que Épouse 1.0 n'est qu'un programme de divertissement et d'utilités.
Cependant Épouse 1.0 est bien plus que ça : il s'agit d'un OPERATING SYSTEM complet, créé pour contrôler et gérer toutes vos applications.
Si votre installation est bien faite, il est presque impossible qu'il y ait le moindre problème ou que le système se bloque.
Mais vous devez éviter l'utilisation excessive des touches ESC ou SUPPR , car il vous faudra ensuite utiliser la commande DESEXCUSES.exe/fleurs/All pour que le programme re-fonctionne normalement.
Épouse 1.0 est un programme extrêmement intéressant mais qui peut générer un coût élevé s'il est mal utilisé.
Je vous conseille d'installer un software additionnel pour améliorer la rentabilité d'Épouse1.0, par ex. : Fleurs 5.0, Bijoux 2.3 ou bien SéjourauClubmed 3.2. Vous pouvez aussi vous servir de Ouimonamour 8.0 ou bien de Tuasraisonmachérie 14.7.
Vous pouvez les télécharger sur Internet, leurs résultats sont assez satisfaisants.
N'installez jamais : Secrétaireenminijupe 3.3, Expetiteamie 1.1 ou Bandedepotes4.6. Ces programmes ne fonctionnent pas dans l'univers Épouse 1.0 et pourraient causer des dommages irréversibles dans votre système.
Pour la fonctionnalité C:/Petite_pipe_du_samedi.exe elle ne s'activera qu'après l'exécution d'autres commandes comme C:/Collier_en_diamant ou encore C:/lafaire picoler.exe.

Bonne chance !
Le Service d'Assistance Technique


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12537
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 174° Série de blagues.

Message par paszim le Dim 15 Fév 2015 - 11:03

Merci Jacques pour cette nouvelle série de blagues qui m'ont bien fait rire.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7358
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 174° Série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 15 Fév 2015 - 12:50

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série de blagues qui m'ont bien fait rire.
Salut Pascal.
Merci de ta visite.



À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12537
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 174° Série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 15 Fév 2015 - 18:33

De nombreux sourires et quelques rires, merci Jacques!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3222
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 174° Série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 15 Fév 2015 - 19:33

Panzerelite3945 a écrit:De nombreux sourires et quelques rires, merci Jacques! bravo
Salut Cédric.
C'est bien utile en ces temps incertains et plutôt "tristounets".
Merci de ta visite.



À plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12537
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 174° Série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum