GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


185 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

185 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Ven 1 Mai 2015 - 11:33

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


On vient de nous apprendre une triste nouvelle.
Un Belge serait mort noyé en tentant de s'asseoir sur un banc de poisson.


Une belle mère rentre de chez l'opticien avec sa fille.
Son gendre regarde sa femme et lui demande :
- Alors qu'est-ce qu'elle a ?
La femme répond :
- Elle est presbyte !!
Et le mari répond :
- Oh bah merde déjà qu'elle était casse-couille !!!!
 

C'est au court d'une excursion, entre belle-mère et belle-fille le moniteur leur dit :
- On va prendre deux cars comme ça il n'y aura pas d'histoire, les belles-mères dans le premier car et les belles-filles dans le deuxième.
Sur la route, le car des belles-mères tombe dans un précipice, les belles-filles chantent et dansent de soulagement, enfin débarrassé de ces atroces belles-mères pour un bout de temps se disent-elles, mais il y en a une qui pleure, on lui demande alors :
- Tu aimais tant que ça ta belle-mère ?
Et l'autre lui répond en pleurant :
- Non, elle a raté le car. Ouinnnnnnnnnnnnnnnnnnn !...


Le garagiste
A la porte du Ciel, un type furieux se présente devant St Pierre.
- Mais bon sang, qu’est-ce que je fais là ! Hurle-t-il. Regardez-moi : J’ai 35 ans, je suis en pleine forme, je ne bois pas, je ne fume pas, hier soir je me couche bien sagement dans mon lit et voilà que je me retrouve au ciel ! C’est certainement une erreur
- Eh bien ! Cela n’est jamais arrivé, mais enfin je vais vérifier, répond St Pierre, un peu troublé.
- Comment vous appelez-vous ?
- Dugommeau. Norbert Dugommeau.
- Oui… Et quel est votre métier ?
- Garagiste.
- Oui… Ah, voilà, j’ai votre fiche. Dugommeau Norbert, garagiste…Eh bien, monsieur Dugommeau, vous êtes mort de vieillesse, c’est tout .
- De vieillesse ? Mais enfin ce n’est pas possible, je n’ai que 35 ans…..
- Ah moi je ne sais pas, monsieur Dugommeau. Mais on a fait le compte de toutes les heures de main d’oeuvre que vous avez facturées, et ça donne 123 ans.


Devant l'école, les parents attendent depuis un bon moment quand Toto sort seul en disant fièrement:
- Les autres sont tous punis!
Il s'éloigne avec ses parents et ajoute:
- Et moi, je suis renvoyé!


C'est un type qui croise un de ses copains dans la rue.
- Tiens, Gilbert, ça va ?
- Ben, figure-toi que ma belle-mère est morte, la semaine dernière...
- Oh mince ! Qu'est-ce qu'elle avait ?
- Bof, trois fois rien : une table, un buffet...


La femme d'Emile appelle son mari.
- Emile ?
- Ouais ! Qu'est-ce que tu me veux encore ?
- L'autre jour, j'ai acheté un livre et je ne le retrouve plus. Tu te souviens, il s'appelait "l'art de devenir centenaire". Qu'est-ce que tu en as fait ?
- Je l'ai jeté.
- Tu as du culot, je l'avais payé avec mon argent ! Pourquoi l'as-tu jeté ?
- Parce que j'ai vu que ta mère commençait à le lire !


Tanguy
Une mère entre dans la chambre de son fiston :
- Jacques, réveilles toi !
- Non maman.
- Il faut que tu te réveilles pour aller au lycée.
- J’veux pas y aller.
- Allons ! Ne fait pas l’enfant. Réveilles toi !
- Nan. Ils sont tous méchants là-bas. Je veux pas y aller.
- Allons ! Réveilles toi ! C’est quand même toi le proviseur.


Lors d'un terrible combat contre un lion enragé, Tarzan perd un œil, un bras et son pénis.
Les animaux de la jungle le soignent et le ramènent à la vie.
Ils lui greffent un œil de faucon, un bras de gorille et pour le sexe ils prennent la trompe d'un bébé éléphant.
Après une semaine de convalescence il rentre chez lui et retrouve Cheetah.
- Et tes greffons, qu'en penses-tu ? lui demande-t-elle.
- Œil bon Tarzan voir loin et net, bras bon long et fort, mais Tarzan pas très satisfait nouvelle queue, toute la journée cueillir herbe et la bourrer dans cul Tarzan.


Le petit rigolo
Une jeune professeur d’université rappelle à son Amphi que le lendemain aura lieu l’examen de mécanique.
Elle précise à ses étudiants qu’aucune absence ne pourra être tolérée sans motif sérieux, du type accident, grave maladie ou décès d’un proche…
Au fond de l’auditoire Joël André, un jeune rigolo, demande alors :
- Et en cas de très grande fatigue pour activité sexuelle débordante ?
Tout l’auditoire éclate de rire.
Quand le silence est enfin rétabli, le professeur sourit à l’étudiant et lui répond doucement :
- Vous écrirez avec l’autre main…


Le juge demande au prévenu :
Expliquez-moi comment vous avez fait pour voler tous ces lingots et les transporter sur votre dos.
Ce n'est pas la peine… Vous n'y arriverez jamais !


Deux hommes discutent ...
- Regarde, c'est superbe, tout sort de terre, tout revit. C'est le printemps !
- Déconne pas, j'ai enterré ma belle-mère cette semaine...


Une belle-mère décide de savoir si ses trois gendres l'aiment ou au moins l'apprécient...
Le lendemain en se promenant au bord du fleuve avec son premier gendre, elle glisse dans l'eau et commence à se noyer, le gendre sans hésitation plonge et sauve sa belle-mère.
Le lendemain, devant la maison, il trouve une voiture neuve, une petite Peugeot 206 avec un mot sur le pare-brise :
- Merci de la part de ta belle-mère qui t'aime.
Elle entreprend le même scénario avec le deuxième gendre, celui-ci plonge et sauve sa belle-mère.
Lui aussi reçoit une voiture, une petite Peugeot 206 avec un mot sur le pare-brise :
- Merci de la part de ta belle-mère qui t'aime.
Même scénario avec le troisième gendre, elle glisse dans l'eau et commence à se noyer et lui regarde sa belle-mère se noyer en se disant :
- Depuis le temps que j'attendais ça.
Le lendemain, il voit une Porche toute neuve devant sa maison avec un petit mot :
- Merci de la part de ton beau-père qui t'aime.


L’ingénieur
Un groupe de trois directeurs a pour tâche de mesurer la hauteur d’un mât.
Ils sortent dehors et se rendent au mât avec les échelles et les rubans à mesurer.
Tour à tour, ils tombent de l’échelle ou laissent tomber le ruban à mesurer.
Un ingénieur passe par là et voit ce qu’ils essaient de faire.
D’un geste moqueur il tire le mât hors de la terre, le met à plat, le mesure de bout à bout et enfin donne la mesure à un des directeurs, puis il s’en va.
Après que l’ingénieur soit parti, le directeur se tourne vers les deux autres et dit en riant :
- Ça c’est bien un ingénieur. C’est bien la peine de faire toutes ces études ! Nous cherchons la hauteur et il nous donne la longueur…


Une femme entre dans un magasin de lingerie et demande au vendeur s'il lui serait possible de faire broder un texte sur ses culottes et soutien-gorge...
- Pas de problème, répond le vendeur, quel est le texte ?
- "SI VOUS POUVEZ LIRE CECI, C'EST QUE VOUS ÊTES TROP PRÈS"
- Hum, oui, et... en cursives ou capitales ?
- Ni l'un ni l'autre... En braille !


Apprendre le japonais facile
Lire à haute voix (c'est mieux pour la mémorisation !

- FRANÇAIS / JAPONAIS
- Slip (H) / Sakakiki
- Slip (F) / Sakafoufoun
- Slip (enfant) / Sakakaka
- String / Filakuku
- Soutien-gorge / Sakanéné
- Minijupe / Oraduku
- Minijupe plus courte / Ylatouvu
- Minijupe provocante / Oraduku takataté
- Moto en panne / Yamamoto kadératé
- Moto accidentée / Takasé tamoto
- Inventeur du marteau / Ayaya Médoi
- Il fait froid ce matin / Sakaï sakaï !
- Femme enceinte / Ymatoumi
- Femme n'arrivant pas à être enceinte / Takékétaraté-takarataké
- Femme venant de faire l'amour / Ymaniké
- Femme poilue / Tétoufu
- Rhume / Nékicoul
- Cassoulet / Takapété
- Soixante-neuf / Kisuski
- Enlève tes chaussures / Takakitététong
- Où sont tes chaussures ? / Outamitétong
- Déshabille-toi entièrement / Takatoukité
- Prendre une photo / Yakapa bougé
- Devant la porte / Nakasoné
- Amiral de la flotte / Ychi Duoduma
- Terrain glissant / Tadérapé téfoutu
- Ta femme te trompe / Tekoku
- Femme trompée / Imafé koku
- Ta femme t'a largué / Tanana takité
- Fonctionnaire mal noté / Imasaké
- Recours en notation rejeté / Tula danlku


Vol à l’étalage
Ernest et Pauline sont un vieux couple de 80 ans chacun.
Ils se chamaillent sans cesse. Leur jeu favori, faire tout ce qu’il faut pour pourrir la vie du conjoint chaque jour un peu plus.
Ernest très malin a lancé un défi à Pauline, voler une boîte de conserve dans un supermarché.
Et au bout du compte Pauline a été arrêtée (Ernest bien sûr n’avait rien volé).
Et voilà donc Pauline au tribunal.
Le juge lui demande :
- Je vois que c’est votre premier vol ?
- Oui, Monsieur le Juge.
- Qu’avez-vous volé ?
- Une boite de pêches.
- Pourquoi avez-vous volé cette boite ?
- Oh! Une petite faim, c’était l’heure du goûter …
- Combien y avait-il de pêches dans la boite ?
- Euh… six, Monsieur le Juge.
- Vous aurez donc six jours d’emprisonnement !
Là-dessus Ernest intervient :
- Puis-je dire quelque chose ?
- De quoi s’agit-il ? demande le juge.
- Elle a aussi volé une boite de petits pois !


Quels sont les points communs entre une paire de lunettes et une femme ?
- Il faut que les pattes soient bien écartées pour qu'on puisse les mettre.
Mais ce n'est pas tout :
- Les deux peuvent être à double foyer.
- On peut dire aussi que les deux sont de bonnes montures.
- On peut les traiter de vieille branche.
- Les deux vous prennent la tête.
- On peut aimer quand elles sont bien rondes, mais pas trop quand elles sont épaisses.
- Elles nous en mettent plein la vue,
- Elles nous en font voir de toutes les couleurs.
- On aimerait que les deux soient remboursées par la sécurité sociale.
- Elles nous mènent par le bout du nez.
- On n'est pas toujours content quand elles se cassent.


Au petit matin
Dès le lever du jour, un garçon sort de chez la fille qu’il a draguée la veille au soir.
Encore tout excitée, la fille se penche à la fenêtre et l’appelle :
- Au fait c’est quoi ton téléphone ?
Le gars fouille dans sa poche, en ressort le téléphone et répond :
- Un Nokia !
- ????????


C'est une maman dont les trois filles, en Age de se marier, travaillent dans la pub.
Le hasard fait que les 3 filles trouvent un mari et décident de se marier au même moment.
Par jeu, la maman demande à ses filles de lui d'écrire comment se passe la lune de miel en utilisant des slogans publicitaires.
Quelques jours après le mariage, la maman reçoit une lettre de l'aînée.
Sur cette lettre, un seul mot : " Petit Pimousse. "
La mère se dit alors en elle-même : " Petit Pimousse, petit mais costaud. "
Et elle sourit.
Le jour suivant, c'est un message de la cadette qui lui arrive par la poste.
Sur la lettre, un seul mot : " Renault Clio. "
Et la mère se dit en elle-même : " Clio, elle a tout d'une grande. "
Et elle sourit.
Enfin, un jour plus tard, arrive le message de la benjamine.
Sur la lettre, la seule chose écrite est : " British Airways. "
La maman ne connaît pas le slogan de cette compagnie aérienne.
Alors elle recherche dans des magazines et elle finit par lire : " British Airways, 4 fois par jour, 7 jours sur7, dans les deux sens. "


Comment caresser une femme dans 16 départements à la fois ?
Il faut d'abord trouver une femme dans la Moselle, s'assurer qu'elle est Seine et bien en Cher.
Lorsque l'on sent son Eure venue, on commence par lui caresser le Haut-Rhin puis on descend vers le Bas-Rhin.
On contourne alors l'Aisne pour entrer dans la Creuse.
Là, on trouve quelque chose de bien Doubs...
Sans perdre le Nord, on attends que ça Vienne.
Si on ne se débrouille pas comme un Manche, on peut y rester jusqu'à l'Aube.
En Somme, il ne s'agit Pas-de-Calais pour être un Hérault.


Les sacs poubelle
Une vieille petite dame marche sur le trottoir tirant deux sacs poubelle.
Tout à coup, un des sacs se déchire et laisse sortir des billets de 5 euros…
Remarquant cela, un policier l’arrête et lui dit :
- Madame, il y a des billets de 5 euros qui sortent de votre sac.
- Oh vraiment ? Je dois retourner et voir si je peux retrouver les autres que j’ai perdus. Merci de me l’avoir signalé, dit la vieille dame.
- Un instant, madame pas si vite, dit le policier. D’où vient cet argent ?
- Oh non ! répond la petite vieille. Ma cour arrière est près d’un stade de football et durant les parties, quelques fans viennent pisser à travers la clôture de mon jardin de fleurs.
- Et alors ?
- Alors ce que je fais, je me tiens près de la clôture avec une paire de sécateurs et à chaque fois qu’un gars sort son attirail pour pisser, je lui dis que «c’est 5 euros ou je la coupe».”
Le policier ajoute en riant :
- C’est bien normal, et lui souhaite bonne chance.
Mais avant de continuer son chemin il lui demande :
- Et dans l’autre sac qu’est-ce qu’il y a ?
- Vous savez, dit la petite vieille, tout le monde ne paie pas…!!!


Un paysan occupe toute la largeur de la route avec son tracteur.
Ça énerve un jeune type qui le suit dans une superbe voiture de sport.
Celui-ci, l'occasion se présentant, met les gaz et double le tracteur en trombe en hurlant au paysan, en montrant son capot :
- Il y a 200 chevaux là-dessous.
Il va si vite qu'il loupe un virage un peu serré et tombe dans un étang.
Quelques minutes plus tard, le paysan arrive à sa hauteur :
- Alors, on fait boire ses bêtes ?


René, sort d'un supermarché, poussant un caddie rempli à ras bord de marchandises et gourmandises en tout genre : Champagne, foie gras, saumon, etc ...
En s'approchant du coffre de son magnifique 4X4, il aperçoit un Arabe qui ramasse de rachitiques brins d'herbe poussés à travers le béton du parking.
René :
- Excusez-moi, Monsieur, mais que faites-vous ?
L'arabe :
- Ji ramasse di l'herbe, c'i pour li manger, j'i ramène aussi à la kasba, jy n'a plus rien !
René :
- Ah bon ! Si je peux me permettre, tenez voici ma carte avec mon adresse, venez plutôt manger à la maison !
L'arabe :
- C'i tri gentil, M'sieur, mais j'i une mouquère et huit pitits zarabes.
René :
- Mais, c'est évident, venez avec votre famille !
L'arabe :
- Oh alors, ça, c'i bocoup gentil ! mais c'i qui les grands y sont déjà mariés, pi z'ont aussi di petits zarabes !
René :
- Allons, mon ami, je vous en prie, venez tous !
L'arabe :
- Z' êtes sûr, parci qu'y a aussi mes 2 sœurs et mes beaux-frères, on est une grande smala...
René :
- Je vous le dis, j'insiste, ça me fait plaisir, venez tous, autour de chez moi, l'herbe est haute comme ça, si vous êtes nombreux, en trois heures c'est fait !


"Cher ami,
Je suis heureuse de vous dire que j'ai
bien compris l'autre jour que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser, je conserve le souvenir de votre
baiser et j'aimerais beaucoup que ce soit
une preuve que je suis aimée et désirée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul et si vous voulez vraiment me voir
vous dévoiler sans aucun artifice une âme
toute nue, daignez au moins venir chez moi,
nous bavarderons franchement entre nous.
Je vous prouverai que je suis la femme
capable de vous apporter l'affection
la plus étroite et aussi la plus profonde,
l'épouse la plus fidèle et la plus sure
que vous puissiez imaginer. Oh! Comme votre
amour me sera doux car la solitude qui m'ha-
bite est longue, dure et surement bien
pénible et mon âme en est fortement é-
branlée. Venez vite vous pourrez me la
faire oublier, et à vous je peux me sou-
mettre entièrement.

Celle qui vous aime"

George Sand

Lisez maintenant une phrase sur deux.




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


Dernière édition par Jacknap1948 le Dim 3 Mai 2015 - 15:30, édité 1 fois

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 185 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 3 Mai 2015 - 9:49

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

J'ai adoré celle du petit rigolo.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7415
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 185 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 3 Mai 2015 - 13:13

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série. J'ai adoré celle du petit rigolo.
Salut Pascal.
Oui, mais j'ai bien aimé également celles des belles-mères.  Cool  Very Happy  Cool

J'ai eu de la chance, mes 2 premières belles-mères étaient sympathiques.
Seule la 1° est devenue quelques fois chiante après mon divorce d'avec sa fille.

Je n'ai vu ma 3° belle-mère qu'une ou deux fois par an pendant 7 ans, mais elle était très sympathique, quoique au début, elle ait eu un peu de mal à accepter que je sois un peu plus âgé qu'elle et que son mari.  Rolling Eyes  Wink  Cool  Wink  Rolling Eyes

Je n'ai encore jamais vu la 4° qui vit au Portugal, elle aussi un peu plus jeune que moi (ou moins vieille que moi pour les méchants qui préfèreraient).  Wink  Rolling Eyes  Cool  Rolling Eyes  Wink  
4 belles-mères en 45 ans, je pense avoir été raisonnable, non ?  Cool   Laughing  Cool  

Merci de ta visite.



À plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 185 ° série de blagues.

Message par paszim le Lun 4 Mai 2015 - 23:20

C'est un bon score.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7415
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 185 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Mar 5 Mai 2015 - 8:32

paszim a écrit:C'est un bon score.
Salut Pascal.
Après ces quelques essais, arriverais-je un jour à trouver la bonne ????? Rolling Eyes Shocked Rolling Eyes Shocked Rolling Eyes
Heureusement il n'y a eu qu'un seul divorce et deux séparations, sinon je serais ruiné.  Rolling Eyes  Wink  Laughing  Wink  Rolling Eyes
Merci de ta visite.



À plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 185 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum