GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


192 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

192 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 25 Mai 2015 - 7:57

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Combien d'oiseaux peut-on mettre dans la culotte d'une femme ?
Aucun parce qu'il y a une chatte !
Et dans le slip d'un homme ?
Tout dépend de la grandeur du perchoir !


Un citadin qui vient de s'installer à la campagne, part à la cueillette aux champignons.
Malheureusement, ses débuts dans les sous-bois se révèlent difficiles.
Il ne trouve jamais aucun champignon comestible.
Démontrant une persévérance certaine, il finit un jour par tomber nez à nez avec un lutin qui décide immédiatement de lui venir en aide.
- Parce que tu es le premier homme que je vois, dit le lutin, je vais t'accorder trois vœux.
L'homme réplique immédiatement :
- Je ne crois pas aux lutins. De par ma position, je suis obligé de nier ton existence. Je ne t'ai donc jamais rencontré...
Et il s'en va.
Le lutin est un peu surpris mais, décide néanmoins de tenir sa promesse et d'accorder à l'individu les trois vœux qu'il demanderaient s'il s'était retrouvé dans cette position : une bonne santé, beaucoup d'argent et une vie sexuelle épanouie...
Un an s'écoule.
L'homme, toujours occupé à chercher des champignons dans les sous-bois, retombe un jour par hasard sur le lutin qui lui demande immédiatement :
- Alors, comment va la santé, ami humain ?
- Ben, je ne me suis jamais senti aussi bien, je pense que l'air de la campagne et les promenades dans les sous-bois me font le plus grand bien...
Le lutin demande alors :
- Pas de souci d'argent ?
- Ben non, plus depuis plusieurs mois. A chaque fois que je plonge la main dans la poche, j'en retire une liasse de gros billets. Je ne sais absolument pas d'où ça peut venir.
Et le lutin :
- Et avec les femmes, ça se passe bien ?
- Oui, de ce côté-là, je n'ai pas à me plaindre. Une à deux fois par semaine...
Le lutin semble surpris :
- Quoi ? Seulement une à deux fois par semaine ?
Et l'homme répond :
- C'est pas si mal pour un prêtre catholique isolé dans une paroisse de 56 habitants.


Historique !
Un type dit à son copain :
- Chaque fois que je m’engueule avec ma femme, elle devient historique !
- Tu veux dire hystérique !
- Non, historique ! Elle se souvient de tout ce que j’ai fait de travers… du jour… et même de l’heure.


- Alors, cet examen ? demande papa kangourou à sa fille qui rentre de l'école.
- Pas de problème, c'est dans la poche.


Un touriste Japonais arrive à l'aéroport Charles De Gaulle et prend un taxi pour aller voir le Stade De France.
Sur l'Autoroute, il regarde par la vitre arrière et, apercevant une moto qui double, tape sur l'épaule du chauffeur en disant :
- " Moto Kawasaki, très rapide... Made in Japan ! "
Un peu plus loin sur la route, le touriste tape à nouveau sur l'épaule du chauffeur de taxi et dit :
- " La... Auto Toyota, très rapide... Made in Japan ! "
Même s'il est fatiguant, le chauffeur ne dit rien.
Il poursuit sa route jusqu'au stade olympique et débarque son passager :
-  " Voilà Monsieur, ça vous fera 110 € "
Le Japonais stupéfié par le prix remarque :
- " Ouh la la... Très cher ! "
Et le chauffeur se retourne en souriant :
- " Hey oui, compteur très rapide... Made in Japan !!!


Un jour Elvis vit une fille et lui dit :
- Tu sais, tu as de beaux yeux toi !
Elle répondit ; Oh Elvis !
Ensuite il vit une autre fille et lui dit :
- Tu sais-tu as une belle bouche !
Elle répondit
- Oh Elvis !
Elvis continua à se promener et vit une autre fille et lui dit :
- Tu sais-tu as de beaux gros seins toi !!!
Elle répondit :
- Oh Elvis Presley (presse-les) !


Ce sont deux types qui discutent au comptoir d'un rade.
Le belge :
- C'est fou ça... T'est pas arrivé, t'as déjà plein de gonzesses autour de toi. Je suis sûr que t'as un truc pour draguer une fois.
- Ben écoute, c'est simple. J'ai acheté un porte-clés de pacotille avec l'emblème Porsche, et lorsque j'arrive dans une boite, j'agite négligemment le trousseau de clés en sirotant mon verre. Ça marche à tous les coups...surtout avec les blondes.
Une semaine passe et ils se retrouvent au même endroit :
- Vraiment ton truc, une fois, ça marche pas. Regarde.... j'agite... elles me regardent même pas !
- Ouais ! Tu devrais quand même enlever tes pinces à vélo !


Mamadou veut se marier avec une très belle femme très riche dont le père est milliardaire.
La fille présente Mamadou à son père...
Apres avoir fait plus ample connaissance le père prend Mamadou séparément et lui dit :
- Écoute Mamadou j'aimerais que ma fille se marie avec un homme diplômé de la plus prestigieuse des universités.
Deux mois plus tard Mamadou revoit le père diplôme a la main de la plus grande université des États-Unis.
Il dit au père :
- Quand Mamadou aime Mamadou étudie...
Le père le félicite mais rajoute :
- Je veux que ma fille se marie avec une personne riche !
Deux mois plus tard après avoir appliqué les cours enseignés à l'université Mamadou se lance dans la bourse et devient riche.
Il revient voir le père et lui dit :
- Quand Mamadou aime Mamadou travaille et devient millionnaire !
Le père ayant quelques ennemis demande à Mamadou de tuer l'un de ses concurrents.
Trois jours plus tard Mamadou revient avec la tête du concurrent dans une boîte.
- Quand Mamadou aime Mamadou tue...
Le père ne sachant plus quoi dire invente quelque chose d'impossible :
- Je veux que ma fille se marie avec un homme ayant un engin d'une taille de 1 m !
Mamadou répond :
- Quand Mamadou aime Mamadou coupe !


Les jambes ont du cœur
Toto demande:
- Maman, est-ce que le cœur a des jambes ?
- Non ! pourquoi Toto ?
- C’est que, hier soir, je passais devant votre chambre et j’entendais Papa dire :
- Écarte tes jambes mon cœur !!!


C'est un freluquet qui voudrait bien faire partie du club des Bikers...
Bon, il est un peu minus, il a une toute petite ... heu... une toute petite voix, mais il a une belle Harley.
Alors il demande à s'inscrire.
Le chef des Bikers, un gros monstre tatoué, velu, chevelu, pieds nus, lui dit comme ça :
- Pas de problème, gars, t'as trois épreuves à passer. Pas dur. Une, tu bois 20 bières. Deux, tu vois le Pitbull, là, sous le bar ? Tu lui retires l'aphte qu'il a dans la gueule. Trois, tu vois la grand'mère, sur son banc ? Tu la violes 10 fois."
- Ah, ben ouais, ben j'y vais !
Bon, le type boit 10 bières, 15, 16, c'est pas facile, 17... Finalement les 20 bières y passent.
Alors il va sous le comptoir, et on entend un gros bruit de lutte entre le gringalet et le Pitbull énorme.
Ça dure.
Et le type ressort, abîmé, ébouriffé, et il demande :
- Bon, elle est où, c'te vieille, que je lui retire son aphte ?


Dans une équipe de football, l'entraîneur dit à un Jean-Pierre Papin :
- Aujourd'hui, tu vas jouer avant.
- Ah non ! Moi, je veux jouer avec les autres !


C'est Johnny Hallyday qui est au restaurant, en train de déjeuner avec son manager.
Entre le fromage et le dessert, Johnny s'excuse pour aller aux toilettes.
Quelques minutes plus tard, il est de retour et son jean est tout mouillé sur le devant.
Son manager lui dit en rigolant:
- Alors quoi Johnny, t'es devenu incontinent avec l'âge ou bien t'avais tellement envie que t'as pas pu te retenir ?
Et Johnny lui répond:
- Ah que non non. Mais à chaque fois que je vais pisser dans des toilettes publiques, c'est la même chose: il y a toujours un gars à l'urinoir d'à côté qui me reconnaît et qui se retourne vers moi en disant "Hé, mais c'est toi Johnny?"


Deux prêtres vont se doucher.
Comme il n’y a pas de savon, l’un d’eux va en chercher dans sa chambre sans prendre la peine de s’habiller.
Il prend 2 morceaux de savon, et retourne vers la douche.
Il est à mi-chemin lorsque trois nonnes arrivent dans sa direction.
Il n’a aucun endroit où se cacher. Il se plaque alors contre le mur comme une statue.
Les nonnes s’arrêtèrent, stupéfaites de voir une statue si réaliste.
La première nonne tend la main et touche son pénis.
Surpris, il laisse tomber un morceau de savon.
- Oh! Regardez, c’est un distributeur de savon.
La seconde nonne veut aussi essayer et tire également sur le pénis.
Il laisse tomber son deuxième morceau de savon.
La dernière nonne n’est pas la moins curieuse et tire trois fois sur le pénis sans résultat.
Elle continue son effort et soudain s’écrie :
- Sainte Mère de Dieu, il donne également le gel douche !


Un ministre épouse une femme qui a déjà été mariée dix fois.
Pendant leur nuit de noce, elle lui glisse à l'oreille :
- " Sois doux avec moi, je suis toujours vierge... "
- " Comment c'est possible ", demande le ministre " tu as déjà été mariée dix fois ? "
- " Eh bien, mon premier mari était responsable des ventes, il passait son temps à me dire à quel point ça allait être super. Le second s'occupait d'un SAV. Il me disait toujours qu'il ne savait pas bien comment ça fonctionnait mais qu'il allait jeter un coup d'œil et qu'il me tiendrait au courant. Le troisième était informaticien. Il faisait des diagnostics mais ne pouvait pas traiter le problème. Le quatrième faisait de la vente par correspondance et même en ayant la commande il ne pouvait pas me donner de date de livraison. Le cinquième était ingénieur. Il comprenait bien le processus mais demandait trois ans de recherches supplémentaires et voulait revoir le design avant de se lancer. Le sixième était dans l'administration. Il connaissait bien le problème mais se demandait toujours si c'était son boulot ou pas. Le septième était dans le marketing. Bien qu'il trouve qu'il avait un super produit, il ne savait jamais comment le positionner. Le huitième était psy. Tout ce qu'il faisait c'était d'en parler, d'en parler, d'en parler... Le neuvième était gynéco. Il passait son temps à regarder, jamais plus. Le dixième collectionnait les timbres. Il ne se servait que de sa langue. Enfin, maintenant que je suis mariée à un ministre je suis vraiment excitée!
- " Mince ", dit le ministre, " mais pourquoi tu es excitée ? "
- "Tu es un homme politique, je suis sure que tu vas vraiment bien me baiser!!"


Un homme qui a un "petit" cheveu sur la langue entre dans un bar .
La serveuse lui demande en gueulant :
- Qu'est-ce que vous voulez ?
L'homme répond :
- Une 16 !
La serveuse :
- Une 1664 ?
- Non une 16 pour m'asseoir, co**asse !!!  


Sherlock Holmes et le Dr Watson sont au camping.
Après un bon repas et une bouteille de vin, ils gagnent leur sac de couchage dans leur tente et s'endorment.
Quelques heures plus tard, Holmes se réveille et aussitôt secoue son compagnon :
- Watson, regardez le ciel et dites-moi ce que vous voyez.
- Je vois des millions et des millions d'étoiles.
- Qu'est-ce que cela vous évoque ?
- Astronomiquement, répond Watson, cela me dit qu'il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes. Astrologiquement, j'observe que Saturne est en Lion. Horairement, j'en déduis qu'il est environ 3 h 15. Théologiquement, je me dis que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants. Météorologique ment, je pense que nous aurons une belle journée demain.... Et vous, Holmes ?
Sherlock Holmes reste silencieux une minute puis déclare :
- Watson, vous êtes une burne. On nous a piqué la tente !


Ernest et Pauline sont un vieux couple de 80 ans chacun.
Ils se chamaillent sans cesse.
Leur jeu favori, faire tout ce qu’il faut pour pourrir la vie du conjoint chaque jour un peu plus.
Ernest très malin a lancé un défi à Pauline, voler une boîte de conserve dans un supermarché.
Et au bout du compte Pauline a été arrêtée (Ernest bien sûr n’avait rien volé).
Et voilà donc Pauline au tribunal.
Le juge lui demande :
- Je vois que c’est votre premier vol ?
- Oui, Monsieur le Juge.
- Qu’avez-vous volé ?
- Une boite de pêches.
- Pourquoi avez-vous volé cette boite ?
- Oh! Une petite faim, c’était l’heure du goûter …
- Combien y avait-il de pêches dans la boite ?
- Euh… six, Monsieur le Juge.
- Vous aurez donc six jours d’emprisonnement !
Là-dessus Ernest intervient :
- Puis-je dire quelque chose ?
- De quoi s’agit-il ? demande le juge.
- Elle a aussi volé une boite de petits pois !


Au cours d'une récente sortie médiatique, Hillary profite d'un moment de calme pour consulter une voyante locale très réputée.
Dans son 'cabinet' drapé de tentures rouges et baigné d'odeurs d'encens, la voyante se concentre et regarde fixement sa boule de cristal, puis elle délivre cette prédiction d'une extrême gravité :
- Ça me fait beaucoup de peine d'avoir à vous dire cela, mais j'ai pour habitude d'être directe : madame Clinton, préparez-vous à être veuve...
Votre mari connaîtra cette année une mort violente et horrible!
Hillary encaisse le choc difficilement.
Elle regarde la voyante fixement, bouche bée pendant au moins une minute.
Puis elle semble refaire surface.
Il faut qu'elle en sache plus.
Alors elle prend sa respiration et tente de maîtriser les tremblements de sa voix en demandant :
- Est-ce que je serai acquittée ?


Pourquoi les bonnes sœurs japonaises aiment-elles les Beatles ?
Parce qu'elles sont jaunes les nonnes  !


Pourquoi dit-on que Vanessa Paradis est une station-service ?
Parce ce que les jambes, c'est super, la poitrine c'est ordinaire et la tête c'est sans plomb !


C'est un type qui marche dans la rue et qui croise un de ses copains.
- Tiens salut ! Mais qu'est-ce que tu transportes dans ces 2 grosses valises?
- Ouvre, tu verras.
Le type ouvre une des deux valises, et il y trouve une espèce de gros insecte gluant, en fait, une mite géante.
- Qu'est-ce que c'est que cette bestiole ?
- Bah ! Tu vois bien, c'est une grosse mite.
- Ouais ! Et qu'est-ce que tu as dans l'autre valise ?
- Ouvre, tu verras bien.
Le type ouvre la deuxième valise et là, il y a un gros nuage de fumée, puis un génie qui sort et qui lui dit :
- Fais un vœu et je l'exaucerais.
Le type ne fait ni une ni deux, il demande :
- Je voudrais un milliard !
Alors, il lève la tête et il voit une fissure s'ouvrir dans le ciel et un gros truc tombe sur le sol : une grande table de billard !
- Hé ! Il est sourd ou quoi ton génie ? J'avais demandé un milliard, pas un billard!
- Et moi, tu crois que j'avais demandé une grosse mite ?


On ne les a jamais présentés comme ça : les pluriels méconnus...

Un rat ? Des goûts
Un cas ? Des colles
Un pont ? Des râbles
Un flagrant ? Des lits
Une voiture ? Des mares
Un évier ? Des bouchers
Un scout ? Des brouillards
Un bond ? Des buts
Une dent ? Des chaussées
Un air ? Des confits
Un beau ? Des cors
Un mur ? Des crépis
Un vrai ? Des dalles
Un valet ? Des curies
Un drogué ? Des foncés
Une jolie ? Des gaines
Un crâne ? Des garnis
Un frigo ? Des givrés
Une moue ? Des goûters
Un brusque ? Des luges
Un ministre ? Des missionnaires
Une grosse ? Des panses
Un propos ? Des placés
Une cinglante ? Des routes
Un fâcheux ? Des agréments
Un patron ? Des spots
Un délicieux ? Des cerfs
Une bande ? Des cinés
Un sirop ? Des râbles
Un argent ? Des tournées
Un voleur ? Des valises

Et ne pas oublier...
Une bière ? Des haltères !!!!


Après une soirée, un gars ramène sa copine, Giselle, chez elle, dans un quartier très huppé.
Ils sont à la veille de s'embrasser pour se dire bonne nuit devant la porte d'entrée, lorsque le gars commence à se sentir excité.
Avec un air confiant, il se penche vers elle en souriant, une main accolée sur le mur, et lui dit:
- Chérie, me ferais-tu une pipe ?
Horrifiée, elle répond :
- Es-tu malade ? Mes parents pourraient nous voir !
- Oh alleeez ! Qui va nous voir à cette heure ? demande-t-il d'une voix déjà haletante.
- Non, s'il te plaît. Imagines-tu si on se fait prendre ? La fille du juge local se doit d'être exemplaire !
- Oooh alleeez! Il n'y a personne aux alentours, ils dorment tous.
- P-A-S Q-U-E-S-T-I-O-N. C'est trop risqué !...
- Oooh s'il te plaît!, s'il te plaiiiiit, je t'aime tellement ? ! ?
- Non, non, et non. Je t'aime aussi, mais je ne peux pas !
- Je t'en suppliiiiiiiiie...
- Donnes-moi une seule bonne raison, dit-elle.
Le jeune homme se lance alors dans une argumentation passionnée de dix bonnes minutes sur les besoins et pulsions masculines, d'une voix de plus en plus rauque.
Soudain, la lumière dans l'escalier s'allume, et la sœur aînée de la jeune fille apparaît en pyjama, les cheveux en bataille, les yeux bouffis, et leur annonce d'une voix endormie :
- Papa m'a dit de te dire soit tu lui fait sa pipe, soit c'est moi qui lui fait sa pipe. En cas de besoin, maman dit qu'elle peut descendre elle-même et la lui faire. Mais par pitié, dis-lui d'enlever sa main de l'interphone...


La maîtresse dit a Toto :
- Si tu réponds bien à cette question, tu pourras dormir chez moi ce soir.
Toto après un effort sur humain parvient à bien répondre, le soir arrive et comme promis Toto rejoint sa maîtresse chez elle, elle enlève son soutien-gorge et toto demande :
- C’est quoi ça ?
- Ça !? C'est mes phares.
La maîtresse enlève alors son string et toto demande :
- C'est quoi ça ?
- Ça ?! C'est ma forêt noire.
Toto se déshabille et la maîtresse dit :
- C'est quoi ça ?
- Ça ! C'est mon petit lézard !
Ensuite il s'enfile dans le lit et toto dit :
- Madame vous ne pourriez pas allumer vos phares, car il y a mon petit lézard qui s’est perdu dans votre grande forêt noire...


Maman Fischer vient de raccrocher le téléphone.
Papa Fischer lui demande:
Qui c'était?
C'était ma mère, répond l'épouse. "Je crois bien qu'elle est devenue à moitié folle!"
Ah bon,' répond le mari, Ça va mieux alors?!"




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 192 ° série de blagues.

Message par paszim le Lun 25 Mai 2015 - 22:43

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

J'ai bien aimé celle du prêtre et du lutin.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7357
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 192 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 25 Mai 2015 - 23:10

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série. J'ai bien aimé celle du prêtre et du lutin.
Salut Pascal.
Effectivement c'est un bon score dans une paroisse de 56 habitants.  Very Happy
Merci de ta visite.



À plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 192 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum