GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


208 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

208 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 4 Oct 2015 - 9:05

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Les champignons.

COLUCHE : "Les amours sont comme les champignons. On sait si elles appartiennent à la bonne ou à la mauvaise espèce que lorsqu'il est trop tard."

Tristan BERNARD : "Où avez-vous attrapé ces mycoses ?" "Désolé docteur, un vrai amateur ne révèle pas ses coins à champignons !"

Philippe GELUCK : "Les champignons poussent dans les endroits humides, c'est pourquoi ils ont la forme d'un parapluie."

Alphonse ALLAIS : "Le champignon n'a pas de sexe, l'inverse n'est pas toujours vrai..."

J.F.DERECK : "Tous les champignons sont comestibles, sauf certains...une fois seulement"

Jean RIGAUX : "De tous les champignons, celui d'une voiture est encore le plus mortel."


Mortalité
Dans, l’autobus, un voyageur est en train de lire son journal un article sur la mortalité dans le monde.
Il lève la tête et dit au type assis en face de lui :
- Vous vous rendez-compte ? Chaque fois que je respire, un homme meurt !
Et l’autre répond :
- Vous devriez changer de dentifrice !


Ma femme et moi on a atteint un parfaite compatibilité sexuelle:
Hier on a eu tous les deux mal à la tête.


Pourquoi les chats n'aiment pas l'eau ?
Parce dans l'eau minet râle.


Le petit-fils
Pour l’anniversaire de son petit-fils de trois ans, un grand-père décide de passer quelques jours chez sa fille.
Il arrive le premier soir sur le coup des 21 heures, embrasse sa fille, son gendre, et s’enquiert de la santé du petit.
- Tu sais, papa, répond sa fille, il vient juste de monter se coucher, tu peux aller le voir si tu veux.
Le grand-père monte dans la chambre du petit, ouvre la porte et voit le garçonnet derrière le lit, la tête baissée, les mains jointes appuyées sur la couverture.
Ne voulant pas le déranger durant la prière du soir, il s’agenouille de l’autre côté du lit et commence à prier.
- Dis pépé, qu’est-ce que tu fais ?
- La même chose que toi, mon petit
- Mais… y’a pas de pot de ton côté!!!


2 mouches sur un étron
L'une des 2 pète
L'autre :
- "Ah non, pas à table !"


COMMENT RENDRE UN HOMME HEUREUX

1. Le nourrir
2. Coucher avec lui
3. Le laisser en paix
4. Ne pas vérifier son téléphone (SMS etc.)
5. Ne pas l'embêter sur ses déplacements

Alors, qu'est-ce qui est dur dans tout cela?

COMMENT RENDRE UNE FEMME HEUREUSE

Ce n'est vraiment pas trop difficile, mais ....
Pour rendre une femme heureuse, un homme n'a besoin que d’être :

1. un ami
2. un compagnon
3. un amant
4. un frère
5. un père
6. un maître
7. Un chef
8. Un électricien
9. un plombier
10. Un mécanicien
11. un charpentier
12. un décorateur
13. un styliste
14. Un sexologue
15. Un gynécologue
16. Un psychologue
17. Un exterminateur d'insectes
18. Un psychiatre
19. un guérisseur
20. Un bon auditeur
21. un organisateur
22. un bon père
23. très propre
24. Sympathique
25. athlétique
26. doux
27. Attentif
28. Galant
29. intelligent
30. drôle
31. Créatif
32. Tendre
33. Fort
34. compréhensif
35. Tolérant
36. Prudent
37. Ambitieux
38. capable
39. courageux
40. déterminé
41. vrai
42. Sûr
43. Passionné

SANS OUBLIER DE:

44. faire des compliments régulièrement
45. Faire du shopping avec elle
46. être honnête
47. Être très riche
48. ne pas la stresser
49. Ne pas regarder les autres filles

ET EN MÊME TEMPS DE:

50. lui donner beaucoup d'attentions
51. lui donner beaucoup de temps,
Surtout du temps pour elle
52. lui donner beaucoup d'espace, ne jamais se préoccuper de savoir où elle va.

MAIS SURTOUT IL EST IMPORTANTISSIME DE:
53. ne jamais oublier ses anniversaires qui sont : son anniversaire, son saint -patron, l'anniversaire de votre rencontre, l'anniversaire de votre mariage, la Saint-Valentin, la journée du 08 mars, la fête des mères, la fête des grands-mères (si elle l'est déjà)............... Et voilà.

C’est pas si dur les gars!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Un soir, un mari dit à sa femme:
- Chérie, je me suis dit que tu ne voudrais pas aller à ce concert avec ton vieux manteau...
- Oh, non, bien sûr chéri, comme tu es gentil d'y avoir pensé!
Le type répond:
- Ben oui, c'est pourquoi je n'ai pris qu'une seule place!


Bloc opératoire
Le directeur d’un hôpital rattrape un patient pied nu qui sort en courant de son établissement :
- Mais enfin monsieur pourquoi vous êtes-vous enfui du bloc opératoire ?
- C’est parce que l’infirmière a dit : « Allons soyez courageux ce n’est qu’une appendicite, c’est simple comme opération ! »
- Et alors ! Elle a dit ça pour vous rassurer !
- Ce n’était pas à moi qu’elle le disait mais au chirurgien !


C'est l'histoire d'un parisien à la chasse.
Il s'est levé très tôt et il est toujours bredouille.
Soudain, il aperçoit une perdrix en vol.
Il la vise, la touche et la voilà qui tombe sur le toit d'une ferme.
Prudemment, le Parisien rentre dans la ferme.
Le fermier sort soudain et lui demande pourquoi il entre ainsi dans une propriété privée.
Le Parisien lui explique alors toute l'histoire et qu'il désire récupérer cette perdrix.
Le fermier répond que comme elle est chez lui, il entend bien la conserver.
Le parisien insiste :
- C'est la seule chose qu'il a réussi à avoir depuis le matin très tôt.
Le fermier lui propose alors un jeu :
- À tour de rôle, nous allons nous donner un coup de pied dans les parties sensibles, le premier qui arrête à perdu.
Pour le Parisien, c'est à prendre ou à laisser, il accepte.
Le fermier commence et lui donne un coup incroyable avec ses gros sabots.
Apres s'être remis de ses émotions, le Parisien se prépare à son tour, lorsque le fermier, tout content, lui dit :
- Tu as gagné !


C'est l'histoire d'un gars qui parle avec son pote dans un bar.
Il commence à se faire tard.
Le gars dit à son pote:
- Ah non! Il est tard! Ma femme va m'engueuler en entrant dans la maison !
Son pote lui répond:
- Moi, j'ai un truc dans ce temps-là. J'entre dans la maison sans faire de bruit. Puis, dans la chambre, sous les couvertures, je lui fait l'amour comme une bête.
Le gars lui demande:
- Hein ? T'es sûr ?
Après que son copain l'ait rassuré, le gars part chez lui.
Il entre dans la maison, dans la chambre à coucher puis se glisse sous les couvertures.
Là, c'est la folie.
La femme, les deux jambes en l'air, se met à jouir comme une déchaînée.
Les ébats terminés, l'homme, content de son coup, se lève pour aller aux toilettes.
En ouvrant la porte, il tombe nez à nez avec sa femme.
Sa femme lui dit en chuchotant :
- Fait pas de bruit ma mère dort dans notre lit.


Deux corses sous un châtaignier :
- Eh ! Dominique, j'ai la braguette ouverte ?
- Non.
- Tant pis! Je pisserai demain.


Remède radical
C’est un pharmacien qui, en arrivant au travail vers dix heures, voit un gars debout l’air crispé, se tenant d’une main près de la porte sur le mur extérieur.
Notre ami pharmacien demande à sa charmante employée :
- C’est quoi l’affaire du gars dehors ?
- A l’ouverture ce matin, il est venu acheter du sirop pour la toux, mais je n’en ai pas trouvé !!!! Alors je lui ai vendu une bouteille de laxatif et le gars l’a bue sur place.
Le pharmacien, choqué, hurle :
- « TU NE PEUX PAS SOIGNER UNE TOUX AVEC DU LAXATIF !!!! »
La jolie employée répond d’une voix douce :
- « Bien sûr que si, vous pouvez… Regardez, maintenant, il n’ose plus tousser !!! »


Quel est le comble pour un boxeur :
- Recevoir une pèche en pleine poire, tomber dans les pommes et ne plus pouvoir ramener sa fraise.


Le soir, dans la chambre, un homme, nu devant la glace, contemple son sexe.
Il dit fièrement à sa femme :
- J'en aurais trois centimètres de plus, je serais le roi !
Et sa femme lui répond :
- T'en aurais trois de moins, tu serais la reine ...


Le clin d’œil.
C’est un gars qui est affublé d’un tic très marqué: il cligne de l’œil droit tout le temps.
Ce gars est justement en train de postuler pour une place de commercial, et en ce moment, il passe son entretien d’embauche.
L’employeur lui dit :
– C’est incroyable. Vous êtes diplômé des meilleures écoles de commerce, vos recommandations sont excellentes, et votre expérience est sans commune mesure par rapport à celle des autres candidats… Normalement, je vous embaucherais sans réfléchir… Pourtant, je pense qu’un commercial affublé d’un tic comme le vôtre aurait tendance à perdre des clients en leur faisant peur. Je suis désolé, mais je ne peux pas vous embaucher.
Le gars répond :
– Attendez, mon tic disparaît si je prends deux aspirines. Je vous assure !
– Vraiment ? Je ne demande qu’à vous croire. Montrez-moi !
Alors le gars fourre les mains dans ses poches et commence à en sortir toutes sortes de préservatifs des rouges, des bleus, des fluorescents, des parfumés….
Et finalement, il sort une boite d’aspirine.
Il l’ouvre, prend deux comprimés, les avale, et hop, les clignements de l’œil cessent peu à peu.
Le patron est assez surpris :
– Eh bien, vous avez dit vrai. Cependant, je suis le patron d’une compagnie respectable, et je n’ai pas l’intention d’employer quelqu’un qui court les filles parmi tout le pays !
– Courir les filles ? Que voulez-vous dire ? Je suis marié et très heureux en ménage !
– Alors comment expliquez-vous tous ces préservatifs ?
– Ah ça ?! Vous êtes déjà entrés dans une pharmacie, en clignant de l’œil, et en demandant de l’aspirine ?


Une nouvelle prostituée vient juste de passer une heure avec son tout premier client.
Lorsqu'elle revient, les "vétéranes" se rassemblent autour d'elle pour lui demander comment ça s'est passé, pour avoir les détails.
- Bien, dit la nouvelle, c'était un beau grand matelot musclé.
- Qu'est-ce qu'il voulait faire? demandent les autres filles, toujours curieuses de connaître les fantasmes bizarres du client.
- Je lui ai demandé de payer d'avance, comme vous me l'aviez dit. Je lui ai dit qu'une baise, c'était 200 €uros, mais il m'a dit qu'il n'en voulait pas autant. Alors je lui ai dit qu'une pipe, c'était 100 €uros, mais il m'a dit que c'était trop. Alors je

- Et puis, demandent les autres filles, qu'est-ce qui s'est passé ?
- Ben, il a sorti son "engin". J'ai mis une main dessus, puis l'autre main au-dessus de la première, puis la première main au-dessus de la deuxième. C'était énoooorme!
- Oh mon Dieu, c'est incroyable!! Et qu'est-ce que tu as fait ?!
- Je lui ai prêté 150 €uros.


Une femme rentre des commissions et trouve son mari au lit avec une jeune et charmante demoiselle.
L'homme saute hors du lit et dit :
- Chérie, je peux tout t'expliquer ! Sur le chemin en rentrant du golf, j'ai vu cette pauvre fille sur le bord de la route. Je l'ai prise en stop et je lui ai demandé où elle allait. Elle m'a dit qu'elle n'avait nulle part où aller et qu'elle n'avait pas mangé depuis 3 jours alors je l'ai ramenée à la maison et je lui ai donné à manger. Pendant qu'elle mangeait, j'ai vu qu'elle n'avait pas de chaussure, alors je lui ai donné une de tes paires de chaussures que tu n'utilises plus. Puis j'ai vu que ses habits étaient en lambeaux alors je lui ai donné de tes anciens habits que tu n'utilises plus. Quand elle était sur le point de partir, elle s'est tournée vers moi et m'a dit :
- "Est-ce qu'il y a encore quelque chose que votre femme n'utilise plus ? ... "


Un touriste Japonais arrive à l'aéroport Charles De Gaulle et prend un taxi pour aller voir le Stade De France.
Sur l'Autoroute, il regarde par la vitre arrière et, apercevant une moto qui double, tape sur l'épaule du chauffeur en disant :
- " Moto Kawasaki, très rapide... Made in Japan ! "
Un peu plus loin sur la route, le touriste tape à nouveau sur l'épaule du chauffeur de taxi et dit :
- " La... Auto Toyota, très rapide... Made in Japan ! "
Même s'il est fatiguant, le chauffeur ne dit rien.
Il poursuit sa route jusqu'au stade olympique et débarque son passager :
- " Voilà Monsieur, ça vous fera 150 €."
Le Japonais stupéfié par le prix remarque :
- " Ouh la la... Très cher ! "
Et le chauffeur se retourne en souriant :
- " Hey oui, compteur très rapide... Made in Japan !


Une femme à son mari :
- Chéri, dis moi ce que tu préfères : une femme jolie, ou une femme intelligente ?
- Ni l'une, ni l'autre, chérie, tu sais bien que je n'aime que toi.


C’est la crise
Eh oui c’est la crise et rien ne va plus !!
Les problèmes des boulangers sont croissants…
Alors que les bouchers veulent défendre leur bifteck, les éleveurs de volailles se font plumer, les éleveurs de chiens sont aux abois.
Les pêcheurs haussent le ton !
Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont « dans la merde », tandis que les céréaliers sont « sur la paille ».
Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression, les viticulteurs trinquent.
Heureusement, les électriciens résistent.
Mais pour les couvreurs, c’est la tuile et certains plombiers prennent carrément la fuite.
Dans l’industrie automobile, les salariés débrayent, dans l’espoir que la direction fasse marche arrière.
Chez EDF, les syndicats sont sous tension, mais la direction ne semble pas au courant.
Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare, alors...
Les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.
Pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied, les croupiers jouent le tout pour le tout.
Les dessinateurs font grise mine, les militaires partent en retraite.
Les imprimeurs dépriment et les météorologistes sont en dépression.
Les prostituées, elles, se retrouvent à la rue.
C’est vraiment la crise !!!


C'est un couple de vieux mariés qui fêtent leurs 50 ans de mariage...
L'homme dit à sa femme:
"Après autant de temps passé ensemble, tu peux m'avouer si tu m'as trompé..."
Sa femme hésitante lui dit:
"Tu te souviens que le prêt pour la maison nous avait été refusé et que, deux jours après, le banquier a sonné pour dire qu'il était accepté?!
Ben....."
H: "Ah, tu ne m'as trompé qu'une seule fois ?"
F: "Ben non... La fois où tu as failli perdre ton job... la semaine d'après, ton chef t'a dit qu'il te gardait et tu n'as plus jamais été inquiété par la suite... Ben..."
H: "Bah, deux fois et en plus pour de bonnes causes, je te pardonne... C'est tout ???"
F: "Ben non. Tu te souviens lorsque tu t'es mis sur les listes électorales ??"
H: "Oui, et alors ???"
F: "Ben, il te manquait 2500 voix....."


Psychothérapie
- Docteur, j’ai un problème. Tous les soirs, quand je suis au lit, j’ai l’impression qu’il y a quelqu’un caché dessous. Alors, je me relève pour regarder sous le lit, et, bien sûr, il n’y a personne. Je me recouche, mais au bout d’un moment, je me dis que je n’ai peut-être pas bien regardé. Alors je me relève pour vérifier de nouveau, sans résultat bien entendu. Bref, j’ai beau me dire que c’est idiot, je ressens toujours le besoin de m’assurer que personne n’est caché sous le lit. Docteur, tout ça me pourrit la vie, pouvez-vous faire quelque chose ?
- Hum… Je vois… obsessionnel compulsif… Comptez quatre ans d’entretiens de psychothérapie, à raison de trois séances par semaine, et je vous guéris de votre obsession.
- Euh… Combien ça va me coûter, Docteur ?
- 60 euros par séance. Donc, 180 euros par mois, 2160 euros par an et donc 8700 euros au final.
- Euh… je crois que je vais réfléchir…
Six mois plus tard, le psychiatre rencontre le type dans la rue, par hasard :
- Alors ? Pourquoi n’êtes-vous jamais revenu me voir ?
- 8700 euros ? Mon livreur de pizza m’a résolu mon problème, pour seulement 30 euros !
- Votre livreur de pizza ?? Vraiment ?? Et comment a-t-il fait ?
- Il m’a conseillé de scier les pieds de mon lit !!


Cela se passe dans un train.
Un voyageur un peu curieux observe un de ses voisins qui a une bouteille posée sur la tablette.
Il porte la bouteille à ses lèvres toutes les cinq minutes.
Notre ami un peu curieux se demande bien ce qu'il peut boire d'aussi bon cœur...
Sur cette réflexion, voilà notre soiffard qui se lève sans doute pour aller aux toilettes.
Le curieux se précipite alors sur la bouteille, la porte à sa bouche, avale une gorgée.
Il constate avec étonnement que cette boisson n'a aucun goût.
Au retour de l'autre voyageur il s'empresse de lui demander ce qu'il y a dans la bouteille.
Il ne lui avoue bien entendu pas qu'il y a goûté.
L'autre répond alors :
- Je suis tuberculeux. La bouteille, c'est pour juste pour cracher !


Monsieur est en train de lire le journal pendant que madame fait le repassage.
- Dis chérie, commence le mari, ils disent ici qu'une enquête a démontré que durant une journée, les hommes disaient environ 15 000 mots, alors que les femmes en sortaient 30 000 pendant le même temps... Qu'est-ce que tu penses de ça ?
- Ben, ça ne m'étonne pas. Si les femmes disent deux fois plus de mots par jour que les hommes, c'est parce que vous nous faites toujours tout répéter!
- Hein, quoi ?




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12467
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 208 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 4 Oct 2015 - 11:21

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

J'ai bien aimé celle du remède radical. Il ne reste plus qu'à faire installer des WC avec dame pipi près des pharmacies.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7343
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 208 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 4 Oct 2015 - 11:28

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série. J'ai bien aimé celle du remède radical. Il ne reste plus qu'à faire installer des WC avec dame pipi près des pharmacies. mdr
Salut Pascal.
En effet, pour être radical le remède est vraiment radical.  Very Happy  Shocked  Laughing  Shocked  Very Happy
Merci de ta visite dominicale (pour rimer avec la phrase précédente).



Bon appétit, bonne journée et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12467
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 208 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum