GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


213 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

213 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 8 Nov 2015 - 9:21

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


L'amour dans la durée
Je suis resté amoureux de la même femme durant 49 ans.
Si mon épouse le savait, elle me tuerait !


Main dans la main
Nous nous tenons toujours la main.
Si je la lâche, elle fait du shopping.


L'esthéticienne
Ma femme est restée deux heures chez l'esthéticienne.
C'était pour un devis.


Bain de boue
Ma femme a pris un bain de boue.
Ça lui a fait paraître vingt ans de moins.
Pendant deux jours...
Puis la boue est tombée !


Les vendanges.
Cela se passe en France dans la région alsacienne, par manque de main d’œuvre les vignerons ont engagé des étrangers pour les vendanges et parmi eux un Africain surnommé Janvier qui parle peu le français.
Après la première journée, la dame du vigneron inquiète demande donc à Janvier comment cela s’est-il passé.
– Oh très bien madame; il y a une bonne ambiance et aujourd’hui nous avons coupé la Riesling.
– Mais non on ne dit pas LA Riesling, mais LE Riesling (Vin d’Alsace).
– Ah bon ? J’ai fait une erreur sur le.
La seconde journée de nouveau la dame lui demande donc comment la journée s’est passée :
– Oh très bien madame, l’ambiance est très bonne malgré le travail dur, je me plais bien, les copains sont chouettes aujourd’hui nous avons coupé la Gewurztraminer.
– Mais non Janvier, on dit LE Gewurztraminer et pas LA Gewurztraminer (Vin d’Alsace).
Le lendemain Janvier est absent au départ du matin et la dame du vigneron est donc très inquiète pour lui, mais vers 10 heures, elle rencontre Janvier, assis sur le banc près de l’église et elle l’interroge :
– Mais Janvier pourquoi n’es-tu pas venu au travail aujourd’hui ?
– Oh non madame, car aujourd’hui mes copains ont dit qu’ils coupaient LE Pinot noir (Vin d’Alsace) ! J’ai eu peur qu’ils se soient trompés eux aussi !


Une dame juive téléphone à son journal local et demande à parler au responsable de la section nécrologie.
Le gars du journal lui répond:
- Que puis-je faire pour vous ?
- J'aimerai passer une annonce
- Très bien Madame, je vous écoute, quel est le texte ?
- David Cohen est mort.
- Et c'est tout? 'David Cohen est mort' ?
- Oui, c'est tout
- Mais vous avez droit à 4 lignes pour votre annonce. C'est compris dans le prix.
- D'accord. Alors mettez: 'David Cohen est mort ... Mercedes 500 SL à vendre'.


Dans le Couvent des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, sœur Madeleine tombe enceinte.
La mère supérieure la convoque et la renvoie sans discuter.
Une semaine plus tard, c'est au tour de sœur Agnès de tomber enceinte.
De la même manière, elle est convoquée puis renvoyée par la mère supérieure.
Deux semaines encore plus tard, c'est au tour de sœur Marie (85 ans) de tomber enceinte !!!
Choquée, la sœur supérieure, à bout de nerfs, la convoque et la renvoie elle aussi...
Puis, trois semaines après... La mère supérieure tombe à son tour enceinte!!!
Là, elle convoque tout le couvent (ainsi que les sœurs Madeleine, Agnès et Marie), et leur tient ces paroles :
"Bon, les frangines, y a un petit salopard qui s'amuse à éjaculer sur les cierges, faut le débusquer et lui faire la peau!!!"


Trois filles sont dans une grange.
Il y a une blonde, une brune et une rousse.
Tout à coup, elles entendent des pas et aperçoivent trois sacs de pommes de terre vides.
La brune dit :
- Vite, cachons-nous ! Il ne faut pas qu'on nous trouve !
Un vieux fermier entre alors dans la grange et dit :
- Bondiou ! Il m'semble avoir entendu du bruit, par ici.
Et il voit les trois sacs de pommes de terre.
- Oh ben, ça doit être caché ici, pour sûr !
Il décide de donner un grand coup de pied dans le sac où est cachée la brune .
Celle-ci s'écrie :
- Miaou ! Miaouuuu !
- Ah ! Ce n'est qu'un chat ! se dit le fermier.
Il donne alors un coup de pied dans le deuxième sac, dans lequel la rousse est cachée.
Celle-ci répond :
- Ouaf ! Ouaf !
- Ah ! Ce n'est qu'un chien, se dit le fermier.
Puis, il donne finalement un coup de pied dans le sac de la blonde.
Et la blonde s’écrie :
- Patate ! patate !


C'est l'histoire d'un couple de motards.
Jean-Claude rêve depuis longtemps d'une nouvelle paire de bottes.
Un jour, il en voit une belle paire chez son Ducati Store et il décide de l'acheter.
Il rentre chez lui et demande à sa femme :
" Remarques-tu quelque chose de différent sur moi ? "
Elle le regarde et répond :
" Non ! "
Frustré, Jean-Claude s'enferme dans la salle de bain, se déshabille et en ressort complètement nu, mais portant toujours ses nouvelles bottes.
Il redemande à sa femme :
" Remarques-tu quelque chose de différent MAINTENANT ? "
Elle le regarde et lui répond :
" Jean-Claude, qu'y a-t-il de différent ?, elle pendait hier, elle pend aujourd'hui, et elle va encore pendre demain. "
Furieux Jean-Claude s'écrie :
" Si elle pend, c'est parce qu'elle admire mes nouvelles bottes."
Et elle de répondre :
" Ben t'aurais dû t'acheter un nouveau casque alors ! "


Une femme dans la quarantaine poursuit en vain un éternel régime. Un jour, après s'être lamentée sur son sort, elle demande à son mari :
- Qu'est-ce que tu préfères ? Avoir une femme maigre et grincheuse ou une femme grosse et joviale ?
- Combien de kilos te faut-il encore pour devenir joviale ?


Une dame de 98 ans, sur son lit de mort, fait une dernière confidence à son mari de 99 ans qui est effondré par le chagrin.
- Jules, mon petit Jules, avant de fermer à jamais les yeux, je voudrais te révéler un secret. Tu vas aller au grenier, sur la 3ème poutre au fond à gauche, tu vas trouver un carton. Vas le chercher, je te le donne.
Le mari, très surpris, monte difficilement au grenier, et après 5 minutes, redescend dans la chambre avec le carton.
Il l'ouvre, et trouve à l'intérieur 2 petites boites ; l'une contient 3 œufs et l'autre 250.000 euros.
A la vue des billets, les yeux de jules s'illuminent...
Puis, après 30 secondes d'intense émotion, il demande à sa Léontine :
- Dis-moi, ma tendre Léontine, c'est quoi les 3 œufs ?
- Eh bien, Jules, depuis 78 ans que nous sommes mariés, chaque fois que je n'ai pas eu d'orgasme quand on faisait l'amour, je gardais 1 œuf de poule.
Jules, pas peu fier d'apprendre qu'il n'a eu que 3 ratés en 78 ans, se sent rajeunir...
Puis il demande à Léontine :
- Et les 250.000 euros ?... C'est quoi ???
- Et bien... c'est tout simple.... Chaque fois que j'avais 12 œufs, j'allais les vendre.


Un vieux Corse vit depuis plus de 50 ans dans la montagne.
Il aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin, mais il est tout seul, vieux et faible.
Il a la chance de participer à des séances d'initiation à l'informatique.
Il envoie alors un courriel à son fils, qui est incarcéré à la Santé à Paris, pour lui faire part  de son problème :

Cher Dumé,
Je suis très triste car je ne peux pas planter des pommes de terre dans mon jardin.
Je suis sûr que si tu étais ici avec moi, tu aurais pu m'aider à retourner la terre.
Ton père qui t'aime.
Pascal

Le lendemain, le vieil homme reçoit ce courriel :

Cher Père, s'il te plaît, ne touche surtout pas au jardin !
J'y ai caché ce que tu sais.
Moi aussi, je t'aime.
Ton fils Dumé.

À 4 heures du matin arrivent chez le vieillard :
- la Brigade antiterroriste,
- le GIGN,
- les RG,
- la DNAT,
- la Cellule de  surveillance informatique
- la CIA et le FBI
- et même TF1, France 2 et France 3.
Ils retournent et fouillent tout le jardin, millimètre par millimètre, et repartent bredouilles.
   
Quelques heures plus tard, le vieil homme reçoit un nouveau courriel de son fils :
Cher Père,
Je suis certain que la terre de tout le jardin est désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre.
Je ne pouvais pas faire mieux.
Ton fils qui t'aime,
Dumé.  


Un couple en pleine action, la pression commence à monter...
Elle : vas-y sauvagement !
Lui : Oui, Oui,
Elle : continue ! continue !
Lui : Oui, Oui !
Elle : ne sois pas timide
Lui : oui ! oui !
Elle : montre que tu es un homme !
Lui : oui ! oui !
Elle : dis-moi des choses sales !
Lui : la cuisine, la salle de bain, le salon...


La petite vengeance
Dans un cinéma où l’on joue un policier à suspense, un spectateur entre au moment où le film vient de commencer.
Sa lampe torche à la main, l’ouvreuse le guide, éclaire chaque marche pour qu’il ne trébuche pas, et l’amène jusqu’à un fauteuil libre.
– C’est trop près, vous n’auriez pas une autre place ?
Elle repart dans l’autre sens et le guide jusqu’à un nouveau siège.
– Là c’est vraiment trop de côté. Il n’y a rien de plus central ?
Elle parcourt toute l’allée, repère enfin une place en plein milieu, et elle y conduit le type, qui lui donne royalement une pièce de dix centimes.
Alors elle se penche vers lui et lui dit à l’oreille :
– C’est le juge l’assassin…


Nous sommes à la veille de Noël, en Corse.
Toto a eu de très mauvaises notes en classe et son père n'est pas content du tout.
Il lui a dit qu'il n'aura pas de cadeau à Noël.
Toto est très déçu et passablement énervé.
Il décide d'écrire au petit Jésus :
- Petit Jésus, pour Noël, je veux un train électrique... Non, ce n'est pas assez ferme, il ne va pas comprendre l'urgence. Jésus, mon petit, tu as intérêt à m'offrir pour Noël ... Non, non et non.
Toto lève la tête pour réfléchir, voit une statue de la Vierge Marie.
Il a trouvé la solution.
Il saute dessus, la cache sous son lit puis, avec un ricanement de contentement, reprend sa lettre :
- Petit Jésus, si tu veux revoir ta mère, dépose un train électrique sous mon sapin à Noël.


Un Flamand entre dans une pharmacie et demande :
- Avez-vous des lunettes ?
- Pour le soleil ?
- Non non, pour moi !


C'est un Flamand qui sort de chez le médecin:
- Zut, je ne me rappelle plus si le docteur m'a dit capricorne ou balance. Je vais être obligé de retourner le voir.
De retour au cabinet médical, il demande :
- Docteur, vous m'avez dit capricorne ou balance ?
Le médecin répond :
Cancer monsieur, cancer.

 
Deux Flamands regardent la lune et l'un intrigué demande :
- Tu crois qu'il y a de la vie là-haut ?
- Evidemment puisqu'il y a de la lumière !
 

Un Flamand est sur l'autoroute en train de pousser avec grand peine une superbe Porsche 911.
Un motard de la police l'aperçoit et lui propose son aide :
- Bonjour, vous êtes en panne ?
- Non, non, tout va bien, elle est toute neuve !
- Alors, pourquoi vous poussez votre voiture comme ça ?
- C'est le concessionnaire, il m'a dit : 50 en ville maximum et toutes les semaines, vous la poussez un peu sur l'autoroute.
 

Un Flamand se rend chez son médecin. Après l'avoir ausculté, et au vu de diverses analyses, le médecin, ennuyé, lui déclare :
- Écoutez, je vais être franc : vous souffrez d'une blennorragie.
- Blennorragie ? Qu'est-ce que c'est ?
- Eh bien... ça vient du grec.
- Ah, le salaud ! J'aurais dû m'en douter !


Un patron Flamand à sa secrétaire Flamande :
- Madame, vous avez fait vingt fautes dans cette lettre. Vous ne l'avez pas relue ?
Je n'ai pas osé...
- Et pourquoi donc ?
- C'est écrit « Confidentiel » en haut à gauche.
 

Un Flamand voulait vendre sa vieille voiture, mais il avait beaucoup de difficultés, car sa voiture avait 250.000 km au compteur
Après maintes réflexions, il décide de demander conseil à un bon ami qui lui dit :
- Es-tu prêt à faire quelque chose d'illégal ?
- Oui, je veux la vendre à tout prix.
- Tu vas aller voir mon ami Tony qui est mécanicien. Il va mettre ton compteur à 50.000 km.
Le Flamand va voir Tony, et il remet le compteur à 50.000 km.
Quelques jours plus tard, l'ami demande au Belge :
- As-tu vendu ton auto ?
- Es-tu fou ! Maintenant qu'elle a que 50.000 km, je la garde !


Après une soirée, un gars ramène sa copine, chez elle, dans un quartier très huppé.
Ils sont à la veille de s'embrasser pour se dire bonne nuit devant la porte d'entrée, lorsque le gars commence à se sentir excité.
Avec un air confiant, il se penche vers elle en souriant, une main accolée sur le mur, et lui dit:
- Chérie, me ferais-tu une pipe ?
Horrifiée, elle répond :
- Es-tu malade ? Mes parents pourraient nous voir !
- Oh alleeez ! Qui va nous voir à cette heure ? demande-t-il d'une voix déjà haletante.
- Non, s'il te plaît. Imagines-tu si on se fait prendre ? La fille du juge local se doit d'être exemplaire !
- Oooh alleeez! Il n'y a personne aux alentours, ils dorment tous.
- P-A-S Q-U-E-S-T-I-O-N. C'est trop risqué !...
- Oooh s'il te plaît!, s'il te plaiiiiit, je t'aime tellement ? ! ?
- Non, non, et non. Je t'aime aussi, mais je ne peux pas !
- Je t'en suppliiiiiiiiie...
- Donnes-moi une seule bonne raison, dit-elle.
Le jeune homme se lance alors dans une argumentation passionnée de dix bonnes minutes sur les besoins et pulsions masculines, d'une voix de plus en plus rauque.
Soudain, la lumière dans l'escalier s'allume, la porte s'ouvre, et la sœur aînée de la jeune fille apparaît en pyjama, les cheveux en bataille, les yeux bouffis, et leur annonce d'une voix endormie :
- Papa m'a dit de te dire soit tu lui fait sa pipe, soit c'est moi qui lui fait sa pipe. En cas de besoin, maman dit qu'elle peut descendre elle-même et la lui faire. Mais par pitié, dis-lui d'enlever sa main de l'interphone...


C'est l'histoire d'un type qui va cambrioler un appartement.
Il est là avec sa lampe de poche en train de fouiller dans les tiroirs, lorsque tout à coup il entend un voix derrière lui :
- Jésus et Marie te regardent !
Surpris, le cambrioleur se retourne, et de nouveau la voix :
- Jésus et Marie te regardent !
Avec sa lampe de poche, le voleur essaie de repérer d'où vient cette voix, lorsqu'il voit un perroquet sur un perchoir.
- Jésus et Marie te regardent ! dit le perroquet.
- Ha ! c'est toi qui a dit dis ça, espèce de sale perroquet.
- Oui c'est moi, Napoléon le perroquet, Jésus et Marie te regardent !
- Tais-toi ! et puis d'abord Napoléon c'est pas un nom de perroquet.
- Jésus et Marie non plus, c'est pas des noms de dobermans, et pourtant ils te regardent !


La vache loucheuse
C’est un éleveur de vache qui se retrouve avec une vache qui louche.
Ça l’embête pas mal, parce que sa vache n’arrête pas de se cogner partout.
Alors pour voir si on peut faire quelque chose, il appelle le vétérinaire.
Celui-ci l’examine puis il dit :
- Je vais vous montrer comment lui remettre les yeux d’aplomb. Mais malheureusement, la correction ne sera que temporaire, et il faudra renouveler l’opération à chaque fois que la vache se remettra à loucher.
Alors le vétérinaire prend un tuyau, introduit une extrémité dans le rectum de la vache, place sa bouche à l’autre extrémité et souffle un bon coup.
Et Pouf!, comme par magie, les yeux de la vache sont rectifiés…
Le fermier est tout content de voir sa vache redevenue normale, mais ça ne dure pas, car avant qu’ils ne partent, la vache s’est remise à loucher.
Le vétérinaire conseille à l’éleveur d’essayer la technique par lui-même.
Le fermier prend alors le tube, inverse les côtés et s’apprête à souffler quand soudain le vétérinaire dit :
- Mais qu’est-ce que vous faites ? Pourquoi avez-vous inversé le tube ?
- Bah, pour pas met’ ma bouche là où vous avez mis la vot’…  




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12531
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 213 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 8 Nov 2015 - 16:01

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

Pas mal le système pour retourner la terre de son jardin.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7357
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 213 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 8 Nov 2015 - 16:27

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série. Pas mal le système pour retourner la terre de son jardin.
Salut Pascal.
J'espère que tu n'as pas eu à pratiquer ce genre de "labourage".
Merci de ta visite.



À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12531
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 213 ° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 8 Nov 2015 - 22:09

la dernière, le sens aigu des gens de la terre ... Jacques!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3222
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 213 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 8 Nov 2015 - 23:29

Panzerelite3945 a écrit:mdr la dernière, le sens aigu des gens de la terre... merci Jacques!
Salut Cédric.
C'est ma foi souvent bien vrai. Very Happy
Merci de ta visite.



À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12531
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 213 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum