GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


234 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

234 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 3 Avr 2016 - 10:00

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Toto traverse le quartier le plus hot de la ville en voiture avec son papa.
- Dis papa, qu'est-ce qu'elles font les dames sur le trottoir ?
Embarrassé, le père s'en tire par une pirouette :
- Elles vendent du bonheur.
Une fois à la maison, Toto se dit qu'il en achèterait bien un peu de bonheur.
Il casse sa tirelire, prend son billet de 20 euros et sort de la maison pour aller voir les dames.
Une fois rendu dans la bonne rue, il se dirige vers la première dame, lui tend le billet et lui demande un peu de bonheur.
La professionnelle est un peu décontenancée.
Elle évite depuis longtemps toute infraction à la loi, mais d'autre part, elle ne peut cracher sur 20 euros en ces temps de crise.
Elle ramène Toto chez elle et lui prépare trois tartines avec une bonne couche de Nutella.
Enfin, Toto rentre chez lui, où ses parents inquiets lui demandent où il était passé.
Il regarde son père et lui dit qu'il était parti acheter un peu de bonheur auprès des dames qu'il lui avait montrées de la voiture.
Horrifié, le père lui demande ce qui s'est passé et Toto répond :
- Pas de problème avec les deux premières, mais pour la troisième je n'en pouvais plus, alors je l'ai seulement léchée...


RESTAURANT : LA GRANDE CEINTURE ( on peut dire que c'est gratiné !!!)

LE CHEF HOLLANDE ET SA BRIGADE vous proposent le MENU du RÉVEILLON 2014 :
Taxes salées et libertés grillées
Assiette de promesses soufflées
Roulé dans la farine sauce amère
Trou financier
Pigeon amaigri aux petits salaires et son revenu allégé
Salade de baratin
Plateau de chômage
Milles feuilles d'impôts
Flambée des prix à la gelée de crédits
Vin : château Ruiné
Eau de Valls
Café : avenir bien noir


La fesse droite qui dit à la fesse gauche :
- Ça sent mauvais dans le couloir.


Une mère dit à son garçon :
- N'oublie pas que nous sommes sur terre pour travailler.
- Bon, alors moi, plus tard je serai marin !


Un petit garçon rentre chez lui et dit à son père :
- Papa, papa ! Savais-tu qu'on peut avoir des enfants dans une éprouvette ?
- Je sais, fiston ! J'en ai eu deux dans une cruche !


Dans une rue de la capitale, une superbe blonde, très court vêtue, découvre largement ses cuisses tandis qu'elle pénètre dans un autobus.
Une passante indignée dit à son mari :
- Tu ne trouves pas cela honteux, cette façon qu'ont les hommes de regarder le derrière de cette fille qui monte dans le bus?
Le mari répond :
- Quel bus ?


C'est l'histoire d'une jeune femme qui suit les cours de l'école d'infirmières.
Justement, là, il s'agit de cours de physiologie, et le sujet du jour est : "Les muscles striés et lisses et la commande musculaire".
Le prof de physiologie, un bout en train doublé d'un obsédé sexuel, essaie d'intéresser les élèves au sujet du cours :
- Certains muscles, comme par exemple les sphincters, sont doués doté d'un fonctionnement autonome... Vous par exemple, mademoiselle, savez-vous ce que fait votre trou de balle lorsque vous avez un orgasme ?
- Bien sûr, répond la jeune femme en grimaçant, il est à la maison et s'occupe des enfants !


Mots d’enfant
Lorsque je travaillais pour une organisation qui livre des lunchs dans un foyer pour personnes âgées, j’avais l’habitude d’amener ma petite fille de 4 ans avec moi.
Les divers accessoires des vieillards, particulièrement les cannes, marchettes et fauteuils roulants l’intriguaient beaucoup.
Un jour, je la retrouve fascinée devant un verre contenant un dentier.
Comme je me préparais à une suite inévitable de questions, elle se tourne simplement et chuchote :
- La petite souris ne croira jamais ça !


Deux copains discutent sur les différentes façons de faire l'amour...
- "Et le sexe à la Rodéo, t'as essayé ?"
- "Sexe à la Rodéo? non... c'est comment ?"
- "Tu te mets sur ta femme, tu la caresses et puis tu lui dis à l'oreille : ton parfum est le même que celui de ma secrétaire !"
- "Et après ?"
- "Après, tu essayes de rester 5 secondes dessus..."


Quelle est la différence entre un musulman intégriste et un musulman modéré?
Le musulman intégriste rêve de vous égorger.
Le musulman "modéré", rêve qu'un intégriste vous égorge !


D'après une enquête sur ce que les hommes pensent des jambes des femmes,
- 10 % des hommes interrogés préfèrent les jambes fines,
- 20 % les jambes musclées
- Les autres se positionnent entre les deux.


Dans une soirée-cocktail très chic, une jeune femme danse un slow langoureux avec un play-boy.
Elle le drague ouvertement :
- Cher ami, que pensez-vous de ma robe ? Le décolleté n’est-il pas un peu trop prononcé ?
Et le play-boy lui répond :
- Avez-vous du poil sur la poitrine ?
- Bien sûr que non !
Lui répond :
- Alors je crois que votre décolleté est trop profond...


Un homme téléphone à son ami :
- J'ai su par une indiscrétion que ton voisin veut venir t'emprunter vingt mille euros.
- Vingt mille euros! Quel culot!
- Et le plus beau, c'est qu'il veut avec ça, s'enfuir avec ta femme.
- Ah bon ! tu as bien fais de me prévenir ! Sans ça, je ne les lui aurais pas prêtés...


Mme TAUBIRA visite une école primaire et elle demande à la classe un exemple de « tragédie ».
Un petit garçon se lève et propose :
- Si mon meilleur ami, qui vit dans une ferme, était en train de jouer dans le champ et qu'un tracteur lui roule dessus et le tue, ce serait une tragédie.
- Non, dit Mme Taubira, ce serait un accident.
Une petite fille lève la main et dit :
- Si un bus scolaire transportant 50 enfants tombait d'une falaise, et que tout le monde soit tué à l'intérieur, ça serait une tragédie.
- Je crains que non, explique Mme Taubira, c'est ce qu'on appellerait une grande perte.
Le silence se fait dans la salle.
Aucun autre enfant ne se porte volontaire.
Finalement, au fond de la salle, Toto lève la main et d''une voix calme raconte :
- Si l'avion du gouvernement vous transportant était frappé par un tir de missile et était complètement désintégré, ça serait une tragédie.
- Formidable s'exclame Mme Taubira. C'est exact. Et peux-tu nous dire pourquoi ce serait une tragédie ?
- Eh bien, répond Toto, il faut bien que ce soit une tragédie, car ce ne serait certainement pas une grande perte et probablement pas un accident non plus !


Un peu de culture !!!

L’origine du mot NUIT :

Quand nous avons découvert ce fait, il paraissait si évident que nous ne comprenions pas comment on ne l’avait pas remarqué avant.
Saviez-vous que la lettre N est le symbole de l’infini ?
Connaissez-vous l’origine et la signification du mot : NUIT ?
Non ?
Voilà l’explication.
Dans de nombreuses langues européennes, le mot NUIT est formé par la lettre "N", et suivie du numéro 8 dans la langue respective.
La lettre "N" est le symbole mathématique de l'infini, suivi du nombre 8, qui symbolise aussi l'infini.
Ainsi, dans toutes les langues, NUIT signifie l'union de l'infini !

Voici quelques exemples :

PORTUGAIS : noite = n + oito [8]
ANGLAIS : night= n + eight [8]
ALLEMAND : nacht = n+ acht [8]
ESPAGNOL : noche = n+ ocho [8]
ITALIEN : notte = n+ otto [8]
FRANCAIS : nuit= n+ huit [8]

INTERESSANT, NON ?

Heureux celui qui transmet le savoir !!!
Et qui vous conseille au moins 8 heures de sommeil ! ...  
D'ailleurs, le 8 couché à l'horizontale est aussi le symbole ...de l'infini !


Marcel et Gisèle sont un couple de personnes âgées.
Il est 22 heures et ils s’endorment quand tout à coup Gisèle glisse à l’oreille de son mari :
- « T’avais l’ habitude de me tenir la main quand nous étions jeunes. »
Marcel lui prend la main, puis tourne le dos pour se rendormir.
A peine assoupi, il entend à nouveau sa femme :
- « T’avais aussi l’ habitude de m’embrasser. »
Un peu irrité, il lui donne un petit bisou sur la joue et se retourne pour enfin trouver le sommeil.
Quelques minutes plus tard, il entend :
- « Même que, des fois, tu me mordillais le cou. »
Exaspéré, le mari repousse les couvertures et se lève brusquement énervé…
Surprise, la femme lui demande :
- « Mais où est-ce que tu vas encore ? »
Marcel lui répond alors :
- « Chercher mes dents !!! »


C'est le premier jour d'école pour une toute jeune professeur de français, plutôt mignonne, ce qui ne gâche rien d'ailleurs...
Lorsqu'elle entre dans la classe, elle remarque aussitôt que quelqu'un a écrit le mot "Pénis" sur le tableau.
Elle scrute tous les visages de la classe pour tenter de déceler qui aurait pu faire le coup, mais peine perdue !
Du coup, elle efface le tableau et commence son cours.
Le deuxième cours, avec la même classe.
Cette fois-ci, un garnement a écrit le mot "Pénis" en plus grand sur le tableau.
La nouvelle prof efface le tableau sans rien dire et commence son cours.
Le lendemain, puis le surlendemain, puis le sur-surlendemain, même scénario, avec à chaque fois le mot "Pénis" écrit un peu plus grand sur le tableau... Vient enfin le samedi matin.
La prof entre et s'attend à lire le mot "Pénis" en grand sur le tableau, mais a la place, il y a écrit:
- PLUS VOUS LE FROTTEZ, PLUS IL GROSSIT !


Aux portes du paradis, un nouvel arrivant commence son récit:
- Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d'avoir une relation extra conjugale. Je suis donc rentre chez moi à l'improviste et évidemment, je l'ai trouvé complètement nue sur le lit. J'ai immédiatement fouillé l'appartement pour trouver  
- Ah bon ! Répond St Pierre passionné.
- C 'est bon vous êtes admis au paradis.
Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort à St Pierre:
- Voyez-vous, débute-t-il, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17eme étage d'une tour. Mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide. Mais j'ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon, deux étages plus bas. Je pensais être sauvé quand  
St Pierre :
- Oui, j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au paradis.
Un troisième homme arrive et entame, lui aussi, son récit à St Pierre:
- Franchement, je ne sais pas comment c'est arrivé ! J'étais caché à poil dans un frigo et me voilà !!!


Le français une langue animale ....une perle !! Texte de Jean d'Ormesson

Le français? une langue animale...
«Myope comme une taupe», «rusé comme un renard» «serrés comme des sardines»... les termes empruntés au monde animal ne se retrouvent pas seulement dans les fables de La Fontaine, ils sont partout.
La preuve: que vous soyez fier comme un coq, fort comme un bœuf, têtu comme un âne, malin comme un singe ou simplement un chaud lapin, vous êtes tous, un jour ou l'autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.
Vous arrivez à votre premier rendez-vous fier comme un paon et frais comme un gardon et là , ... pas un chat! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin.
Il y a anguille sous roche et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard, la tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon, vous l'a certifié: cette poule a du chien, une vraie panthère!
C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien.
Vous êtes prêt à gueuler comme un putois quand finalement la fine mouche arrive. Bon, vous vous dites que dix minutes de retard, il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard.
Sauf que la fameuse souris, malgré son cou de cygne et sa crinière de lion est en fait aussi plate qu'une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine. Une vraie peau de vache, quoi! Et vous, vous êtes fait comme un rat.
Vous roulez des yeux de merlan frit, vous êtes rouge comme une écrevisse, mais vous restez muet comme une carpe. Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l'âne et finissez par noyer le poisson.
Vous avez le cafard, l'envie vous prend de pleurer comme un veau (ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon). Vous finissez par prendre le taureau par les cornes et vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre.
C'est pas que vous êtes une poule mouillée, vous ne voulez pas être le dindon de la farce. Vous avez beau être doux comme un agneau sous vos airs d'ours mal léché, faut pas vous prendre pour un pigeon car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie.
Et puis, ça aurait servi à quoi de se regarder comme des chiens de faïence.
Après tout, revenons à nos moutons: vous avez maintenant une faim de loup, l'envie de dormir comme un loir et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.
Billet d'humour de Jean D'Ormesson.............


Il pleuvait à verse, et une grande flaque s'était formée devant ce pub écossais.
Un vieillard en kilt, déguenillé, était là, sous la pluie, avec une canne et une ficelle pendue dans la flaque.
Un passant, touché par ce qu'il voyait, l’approcha et lui demanda ce qu’il faisait là sous cette pluie battante :
- « Je pêche » répondit le vieillard tout simplement.
« Pauvre bougre » pensa le brave homme qui invita aussitôt le vieillard à l’accompagner dans le pub pour se sécher au chaud et prendre une boisson.
Alors qu'ils buvaient leurs whiskies à petites gorgées le gentilhomme pensant faire plaisir au vieillard, lui demanda, un peu ironique :
- « Et alors, vous en avez attrapé combien depuis ce matin ? »
- « Vous êtes le huitième » répondit le vieil écossais en souriant.


Georges, 88 ans, rend visite à son médecin pour un examen de routine :
- Comment ça va, Georges ?
- Très bien Docteur : Dieu veille sur moi !!
- Que voulez-vous dire ?
- Ben, par exemple, la nuit dernière je me suis réveillé pour aller uriner, en ouvrant la porte des toilettes, hop, la lumière s'allume toute seule : Dieu veille sur moi !!
- Et ensuite ?
- Quand j'ai eu fini, je referme la porte et hop, la lumière s'éteint encore toute seule : Dieu veille sur moi !!
Le docteur, intrigué par ces révélations, décide de téléphoner à l'épouse de Georges :
- Georges m'a rendu visite aujourd'hui et m'a dit que Dieu veille sur lui et qu'Il lui a allumé et éteint la lumière pour uriner cette nuit, est-ce exact ???
- Oh punaise !!! il a encore pissé dans le frigo !!!!!!!!!!!!


Le passager d'un taxi se penche vers l'avant pour poser une question au chauffeur, et lui touche doucement l'épaule pour attirer son attention.
Le chauffeur lâche un cri, perd le contrôle du véhicule, évite un autobus de justesse, monte sur le trottoir et s'arrête à quelques centimètres de la vitrine d'un magasin !
Pendant quelques instants, c'est le silence, puis le chauffeur, d'une voix tremblante dit :
- Je regrette, mais vous m'avez tellement et vraiment fait peur !
Le passager s'excuse en disant qu'il ne pensait pas qu'un simple toucher sur l'épaule pourrait l'apeurer autant.
Le chauffeur lui répond
- Ne vous excusez pas, c'est entièrement de ma faute. C'est ma première journée de taxi… Pendant 25 ans, j'ai conduit un corbillard…


Deux laveurs de carreaux Belges viennent de nettoyer les vitres d'une tour de cinquante étages.
Ils sont entrain de ranger la nacelle dans la camionnette lorsque l'un deux dit :
- Mince, on a oublié de nettoyer le dernier étage et le matériel est rangé.
- Ne t'inquiète pas hein! C’est pas très grave.
- Ben si c'est grave!, c'est l'étage de la direction. On va se faire renvoyer.
- Écoute. J'ai une idée. On va monter sur le toit et tu vas me tenir par les bretelles pendant que je nettoie les vitres.
- Ça c'est une très bonne idée.
Les deux belges montent sur le toit et font comme ils ont prévu.
Soudain, celui qui est suspendu au-dessus du vide se met à rigoler...
- Ben pourquoi te marres-tu?
- J'étais en train de penser que si mes bretelles lâchaient, tu allais te les prendre en pleine gueule !!!


Une superbe jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention.
Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne.
Un premier homme en blouse blanche s'approche et examine son corps nu.
Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.
Un deuxième en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine, puis il repart.
Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap et la scrute, la jeune femme s'impatiente :
- C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous m'opérer ?
L'homme en blouse blanche hausse les épaules :
- Je n'en ai aucune idée, nous on repeint le couloir...


Un Anglais, un Irlandais et un Écossais sont dans un bar et chacun des gars se targue d'avoir l'épouse la plus stupide que la terre ait jamais porté.
L'Écossais dit :
- Pour vous dire comment ma femme est épaisse, l'autre jour après que je l'ai engueulée parce qu'elle dépensait trop, elle est allée au supermarché et a acheté pour £100 de viande parce qu'elle était en promotion! Et on n'a même pas de réfrigérateur!
L'Anglais trouve que la femme de l'Écossais est vraiment naze, mais soutient tout de même que la sienne l'est encore plus. Alors il dit :
- Justement la semaine passée, la mienne est sortie et a acheté une voiture neuve, et elle ne sait même pas conduire!
L'Irlandais, pense que la palme revient à sa femme :
- Non les gars, c'est vraiment la mienne la pire. L'été dernier, elle est allée en Grèce. Dans ses bagages, elle a emporté 12 boites de préservatifs, et elle n'a même pas de bite!




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12732
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 234 ° série de blagues.

Message par baptiste-panzer le Lun 4 Avr 2016 - 10:21

Certaines blagues sont bien pensé, pas mal

Bapt ;-)
avatar
baptiste-panzer
Gefreiter
Gefreiter

Messages : 191
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 15
Localisation : Un certain endroit

Voir le profil de l'utilisateur http://maquette-club-de-lys.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 234 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 4 Avr 2016 - 10:50

baptiste-panzer a écrit:Certaines blagues sont bien pensé, pas mal mdr Bapt
Salut Baptiste.
Profite bien de tes vacances.
Merci de ta visite.



Bonne journée et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12732
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 234 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 10 Avr 2016 - 20:25

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

J'i bien aimé le vieux et le frigo.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7412
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 234 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 11 Avr 2016 - 8:21

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série. J'i bien aimé le vieux et le frigo.
Salut Pascal.
Mes préférées sont celles du Menu Hollande et de la Taubira visitant une école. Very Happy
Merci de ta visite.



Bonne journée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12732
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 234 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum