GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


242 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

242 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 16 Mai 2016 - 10:32

Salut à Toutes et Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Un autobus emmène des politiciens à congrès. L'autobus quitte la route et s'écrase contre un arbre dans le pré d'un vieil agriculteur.
Le vieil agriculteur, après avoir vu ce qui s'est passé, se rend sur les lieus de l'accident.
Il creuse alors un trou et enterre les politiciens.
Quelques jours après, le shérif local passe sur la route, voit l'autobus écrasé, et demande à l'agriculteur où sont passés tous les politiciens.
Le vieil agriculteur lui dit qu'il les a tous enterrés.
Le shérif demande alors au vieil agriculteur :
- "Etaient-ils TOUS morts?"
Le vieil agriculteur répond :
- "Bien, certains parmi eux disaient qu'ils n'étaient pas morts, mais vous savez comment mentent les politiciens."


Dans une ferme, un pauvre paysan crève la faim avec toute sa famille, mais il possède un trésor !
Et ce trésor, c'est son cochon.
D'après lui, ce cochon est " le cochon le plus intelligent du monde "...
Un beau jour, un journaliste du quotidien local vient à apprendre qu'un cochon plus intelligent que la moyenne vit dans une ferme du voisinage.
Le journaliste prend sa voiture et va se rendre compte lui-même sur place.
Lorsqu'il arrive dans la ferme, il voit les bâtiments en ruine, et se demande comment, à notre époque, on peut encore vivre comme ça...
Puis le paysan sort de la baraque.
Alors le journaliste lui demande :
- Bonjour ! Je suis journaliste de presse et j'ai appris que vous possédiez un cochon extraordinaire.
Le pauvre paysan lui répond :
- C'est vrai. Puis il siffle un coup entre ses dents, et un cochon qui n'a plus que trois pattes sort de l'étable.
- C'est lui, dit le paysan.
Le journaliste voit le cochon et demande :
- Et qu'est-ce qui vous fait dire qu'il est le cochon le plus intelligent du monde ?
Le paysan répond :
- L'hiver dernier, j'étais dehors en train de réparer des clôtures et ma femme était en ville pour vendre du fromage. Notre petit bébé était à l'étage, dans la maison, en train de dormir dans son berceau... Lorsqu'un incendie a enflammé la maison (ma femme avait oublié son fer à repasser sur le linge). A ce moment-là, le cochon a couru dans la maison, monté l'escalier, attrapé le bébé en prenant son bras dans sa mâchoire, sans lui faire mal, puis il est redescendu et a déposé le bébé sur le sol, à l'abri des flammes. Ensuite, il est parti me chercher dans le pré et j'ai pu éteindre l'incendie avant qu'il n'y ait trop de dégâts.
- Wow, dit le journaliste, c'est incroyable.
- Et ce n'est pas tout ! Un jour que je travaillais la terre dans le champ d'à côté, la herse était pleine de terre et d'herbe. Alors j'ai mis le tracteur au point mort, je suis descendu et j'ai commencé à nettoyer sous la herse. Mais la vitesse du tracteur s'est enclenchée toute seule et je me suis trouvé renversé par la herse et entraîné par l'attelage. J'ai cru que j'étais un homme mort... Mais le cochon avait dû sentir qu'il se passait quelque chose : il est allé chercher une corde, a rattrapé le tracteur et la herse, m'a laissé un bout de corde, et a tiré de toutes ses forces à l'autre bout. C'est grâce à lui si je suis encore là aujourd'hui.
- C'est vraiment extraordinaire, lui répond le journaliste. Mais, dites-moi, comment se fait-il qu'il n'ait plus que trois pattes ?
- Ben, quand on a un cochon aussi bon et intelligent, on ne peut pas le manger tout d'un coup...


Une nuit chez l’habitant
Alors qu’il fait déjà nuit un motocycliste tombe en panne en pleine campagne.
Il aperçoit les lumières d’une ferme, y va, et demande si on pourrait l’héberger pour le nuit.
- Ma foi, fait le paysan, c’est pas bien grand ici. On n’a que deux chambres. La nôtre, à la Marie et moi, avec le lit, et celle de ma sœur, avec un autre lit. Je ne vois qu’une solution : que vous dormiez à côté de ma sœur. Mais tenez-vous bien, mon gars !
- Monsieur, je vous le garantis….
Bien entendu le motocycliste, au cours de la nuit, tente à plusieurs reprises des travaux d’approche, mais sa compagne de lit reste de marbre.
Le lendemain matin le fermier lui demande :
- Alors, vous avez bien dormi ?
- Euh… oui. Mais dites donc, votre sœur, elle est plutôt froide !
– Ça pour sûr !…On l’enterre cet après-midi…


Ah les blondes..................
Une blonde et une brune sont au terrain de golf.
La brune s'installe sur le tertre de départ, prend son élan et frappe la balle en l'envoyant à 200 pieds...
La blonde prend place à son tour, s'élance et frappe à 250 pieds.
Immédiatement après, elle met sa main dans sa petite culotte.
Vient le 5e trou :
Les 2 filles se placent sur le départ.
La brune frappe, puis vient le tour de la blonde.
Elle frappe et met à nouveau sa main dans sa petite culotte.
La brune lui dit :
- Pourquoi mets-tu ta main dans ta petite culotte après chaque coup de départ ?
- Ben, t'as pas vu l'affiche ?
La brune se retourne et voit une affiche sur laquelle est inscrit : "Bien vouloir remettre la touffe en place après avoir frappé !"



Chagrin d'enfant...
Le jour de la rentrée, un gosse arrive à l'école en larmes. La maîtresse s'approche de lui :
- Qu'est-ce qu'il y a, mon petit ?
- OUIIIIINNNN ! Ce matin, maman est allée noyer les six petits chats qui viennent de naître !
- Oui, bien sûr, c'est triste, mais ce n'est pas une raison pour pleurer.
- Mais si, maman m'avait promis que c'est moi qui irais les noyer !!!


Vive la Corse...
Un Corse s'apprête à entrer à l'hôtel des impôts de Bastia, lorsqu'il est arrêté par l'huissier de service.
- Où allez-vous ? lui demande-t-il. Il n'y a personne dans les bureaux.
- Ah bon ! fait le Corse, ils ne travaillent pas l'après-midi ?
- Non, non ! répond l'huissier. C'est le matin qu'ils ne travaillent pas. L'après-midi ils ne viennent pas.


Logique selon l'Eternel...
Il y avait, dans un village, deux hommes qui s'appelaient Francis.
L'un était prêtre et l'autre chauffeur de taxi.
Le destin voulut que tous deux meurent le même jour.
Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur.
Francis, le chauffeur de taxi passe en premier.
Dieu consulte ses registres et lui dit :
- Très bien, mon fils. Tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d'or et un bâton en platine. Tu peux y aller.
Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit :
- Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne.
Le prêtre est surpris :
- Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur. Je suis bien Francis, le prêtre !
- Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin.
- Non ! Ce n'est pas possible ! Je connais l'autre Francis, il vivait dans mon village. C'était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours, il roulait comme un dingue et conduisait très mal. Et moi j'ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse. Comment est-il possible qu' on lui donne la tunique en fil d' or et à moi celle-ci ?
Et Dieu lui répond :
- Non, mon fils, il n' y a aucune erreur. Nous faisons maintenant des évaluations et des bilans.
- Comment ?... Je ne comprends pas.
- Oui, nous travaillons au résultat et avec des objectifs. Durant ces derniers 25 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s'endormaient... Mais lui, chaque fois qu'il conduisait, tout le monde priait...


Le FBI décide de sélectionner une agente très fidèle.
Après toute une série de sélections, d'entretiens et d'essais, il ne reste que trois candidates.
Pour le choix final, les agentes mettent les femmes devant une porte métallique et leur remettent un pistolet.
- « Nous devons être surs que vous suivrez nos instructions, et ce, quelles que soient les circonstances. Derrière cette porte, vous trouverez votre mari assis sur une chaise et vous devrez le tuer. »
La première dit :
- « Vous n'êtes pas sérieux ? Je ne pourrai jamais tuer mon mari »
- « Alors, vous n'êtes pas la femme faite pour ce travail. »
On donne à la deuxième femme les mêmes instructions.
Elle prend l'arme et entre dans la salle.
Tout est calme pendant environ cinq minutes puis la femme revient, les larmes aux yeux :
- « J'ai essayé, mais je ne peux pas tuer mon mari. »
- « Vous non plus, vous n'êtes pas faite pour le job. Emmenez votre mari et rentrez chez vous. »
Enfin, c'est le tour de la troisième.
On lui donne encore une fois les mêmes consignes en lui indiquant qu'elle doit tuer son mari.
Elle prend le pistolet et entre dans la salle.
On entend des tirs, un coup, puis un deuxième puis un autre.
Puis, on entend des cris, des coups contre les murs, des meubles qui se brisent.
Après quelques minutes, tout redevient calme.
La porte s'ouvre lentement et la femme sort.
Elle s'essuie la sueur du front et dit :
- « C'est qui l'cave qui a mis des balles à blanc ?? J'ai dû l'achever avec la chaise ! »


Sur la route des vacances, un couple de personnes âgées s’arrête à une station de services.
Le pompiste arrive et demande :
– Bonjour. Je vous fais le plein?
– Oui allez-y, répond le vieux monsieur.
La vieille dame demande alors :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DEMANDAIT SI ON VOULAIT FAIRE LE PLEIN, répond le vieux en criant.
Le pompiste demande :
– Alors, vous allez où comme ça ?
– On va passer les vacances à Saint-Tropez, dans la villa de notre fils, répond le vieux.
La vieille dame demande alors :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DEMANDAIT OU ON ALLAIT. JE LUI AI DIT QU’ON ALLAIT À SAINT-TROPEZ.
Le pompiste :
– Vous avez de la chance. Vous allez avoir du beau temps pour les 15 jours qui viennent
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DIT QU’Y FERA BEAU LA-BAS.
Le pompiste :
– Et où habitez-vous quand vous n’êtes pas en vacances ?
– On habite Brie-Comte-Robert, répond le vieux
– Ah ouais ?! J’ai connu une fille de Brie-Comte-Robert un jour. Elle ne pouvait pas s’arrêter de parler, et en plus elle était nulle au lit. Vraiment, c’était pas une affaire !
La vieille :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DIT QU’Y TE CONNAIS BIEN !


La maîtresse demande aux élèves de faire une phrase avec "et pourtant".
- Émilie vas-y fais-moi une phrase avec " et pourtant "?
- Mon chat a attrapé une souris et pourtant le sol était mouillé.
- C'est pas trop mal Émilie, à toi Kévin ?
- Hier je suis allé pêcher et pourtant il pleuvait.
- C'est bien Kévin, et toi toto tu arriverais à me trouver une phrase avec "et pourtant" ?
- Ouuiii mdame, heuu, les filles mouillent entre leurs cuisses et pourtant elles ne rouillent pas.
La maîtresse fâchée,
- Toto je suis très déçue et mécontente, tu me copieras 100 fois pour demain," je ne dois pas dire des vulgarités en classe" et tu devras me trouver une autre phrase avec " et pourtant ".
Le lendemain matin toto rendit sa punition à sa maîtresse.
- Alors toto, m'as-tu trouvé une autre phrase avec "et pourtant"?
- Oui Mdame, heuu, la terre est ronde et pourtant ça baise dans tous les coins....


Deux vieux corses
C’est deux vieux corses qui se promènent … tranquilles, les mains dans les poches.
Le premier se tourne vers le second et lui dit :
– Oh Doumé ? Est-ce que ma braguette est ouverte ?
– Hé non ! Toine, elle est bien fermée.
– Alors tant pis …! Je pisserai demain….


Un gars de 80 ans se réveille au beau milieu de la nuit au comble de l'étonnement.
Il faut dire qu'il est en pleine érection et que ça ne lui était pas arrivé depuis deux ans.
Il prend l'épaule de sa femme et la secoue jusqu'à ce qu'elle se réveille, et il lui montre son énorme b..e turgescente :
- Alors chérie, qu'est-ce que tu penses de ça ? T'as pas une idée de ce qu'on pourrait faire avec ?
Et la vieille, avec un œil ouvert lui répond :
- Hem... Maintenant que tous les plis ont disparu, tu devrais en profiter pour la laver !


Un type arrive chez son meilleur pote, c'est sa femme qui lui ouvre.
- Hé, il est pas là, Marcel ? Faut que je le voie !
- Ah non il est parti faire une course, il ne va pas être long.
- Je peux l'attendre ?
- Sûr ! Entre et assis-toi ! Je t'amène à boire.
Comme elle revenait avec deux bières, le copain lui dit :
- Tu sais, Betty, t'as vraiment les plus beaux seins de la terre, je paierais bien 50 € pour en voir un !
Betty y réfléchit une seconde et se dit que puisque son mari les voit tous les jours gratuitement, il n'y a pas de raison que son copain n'en profite
pas non plus.
Elle ouvre donc son corsage et sort un sein pour le montrer.
- Ce qu'il est beau ! C'est dommage de n'en voir qu'un... Tiens je te file encore 50 € et tu me montres les deux !
Au point où elle en était, Betty se dénude complètement la poitrine.
Le copain la remercie chaleureusement et dépose un billet de 100 € sur la table et s'en va.
Un peu plus tard, le mari revient, sa femme lui dit que son copain était passé.
- Ah, répondit le mari, il t'a laissé les 100 € qu'il me devait ?


Au cours d'un jugement pour divorce, le couple se dispute la garde du fils unique.
La mère, très émue, se défend :
- Votre Honneur… Cet enfant a été conçu en moi… Cet enfant est sorti de mon ventre… Donc je mérite de le garder !
Le juge, tout aussi ému et presque convaincu, laisse la parole au futur ex-mari.
Celui-ci utilise son côté pragmatique :
- Votre Honneur, je n'aurai qu'une question : Quand j'introduis une pièce dans un distributeur de boissons, la canette qui en sort est à moi ou à la machine ?.....


Un homme s'interroge sur le cadeau de Saint-Valentin qu'il achètera à sa femme.
Il décide de demander conseil à un ami :
- Je ne sais vraiment pas quoi lui acheter cette année pour la Saint-Valentin, explique l'homme.
- Pourquoi ne lui remets-tu pas un certificat cadeau lui offrant deux heures de sexe intense pour réaliser tous ses fantasmes ? Je suis certain qu'elle sera très excitée de ce cadeau !
Ainsi, notre homme décide de donner son certificat cadeau très original.
Une semaine plus tard, les deux hommes se rencontrent à nouveau.
- Finalement, est-ce que tu as suivi ma suggestion du certificat cadeau ? demande son ami.
- Oui. Tu avais raison, ma femme était très emballée. Elle m'a sauté dans les bras pour me remercier, m'a embrassé sur la bouche puis est partie en courant vers la porte en hurlant : "On se revoit dans deux heures !'"


Le médecin demande au vieil homme :
- Vous me semblez en pleine forme. Y a-t-il des questions que vous voudriez me poser sur votre santé ?
- Bien oui, Docteur. Quelque chose me fatigue. Quand je fais l'amour avec ma femme la première fois, j'ai souvent chaud et je suis en sueur… Mais lorsque je fais l'amour la deuxième fois, j'ai souvent froid et parfois même la chair de poule.
- Hum, c'est intéressant. Je vais faire des recherches dans ma biblio là-dessus. En attendant, faites entrer votre femme pour que je l'examine elle aussi.
La vieille entre dans le cabinet et le vieux va l'attendre dans la salle d'à côté.
Le Docteur fait l'examen, puis dit à la femme :
- Tout est parfait, comme pour votre mari. Cependant il m'a demandé pourquoi il avait chaud lorsqu'il faisait l'amour la première fois, et froid lorsqu'il faisait l'amour la deuxième fois…
Alors la vieille répond :
- Mais qu'il est con ! C'est tout simplement parce que la première fois, c'est au mois de juin, et la deuxième, c'est au mois de décembre !


Parti faire une croisière en solitaire autour du monde, un cadre dynamique fait naufrage et échoue finalement sur une petite île perdue au milieu du Pacifique.
Il survit pendant quatre mois dans des conditions particulièrement précaires, se nourrissant exclusivement de bananes et de lait de coco.
Un jour toutefois, il aperçoit depuis la plage une embarcation à l'intérieur de laquelle se trouve la plus jolie fille qu'il ait jamais vue.
Il lui fait des signes et elle débarque sur la plage. Notre homme lui demande aussitôt :
- Mais d'où venez-vous ?
Et la superbe créature lui explique :
- J'habite de l'autre côté de cette île, j'ai fait naufrage moi aussi il y a maintenant trois ans…
- Heureusement que vous aviez cette barque pour vous en tirer !
- Non, ce canoë, je l'ai fabriqué moi-même avec les matériaux que j'ai trouvés sur l'île.
Stupéfait, le cadre demande :
- Mais… avec quels outils ?
La jeune femme explique :
- J'ai découvert sur l'île un type de pierre poreuse facile à sculpter. J'ai aussi trouvé un type d'arbre dont le bois est suffisamment souple pour être malléable… En associant ces deux matériaux, j'ai pu concevoir un outillage assez performant. Vous voulez voir ?
Les deux naufragés font alors le tour de l'île pour débarquer devant un superbe bungalow peint en rouge et bleu.
L'homme en perd presque l'équilibre.
- Vous avez construit ça, vous-même ?
- Oui, ce n'est pas grand-chose mais c'est mon petit chez moi…
En entrant dans le bungalow, l'homme est sidéré par le décor harmonieux et tous les équipements façonnés à la main.
La jeune femme lui propose alors de boire quelque chose mais voyant le verre qu'elle lui tend, l'homme refuse poliment :
- Non, vous savez, le lait de noix de coco, je ne peux plus le sentir…
- Mais goûtez donc, c'est du gin. J'en ai quelques bouteilles en réserve…
Encore une fois, le naufragé n'en revient pas !
La jeune femme dit alors :
- Vous voulez prendre une douche et vous raser ? Il y a un cabinet de toilettes et un rasoir à l'étage. Pendant ce temps, je vais enfiler une tenue plus légère pour être à l'aise.
Complètement fasciné, le jeune homme ne pose plus de questions et part se doucher.
Un peu plus tard, la jeune femme réapparaît dans un déshabillé élégant et très suggestif…
Elle s'assoit sur un divan moelleux qu'elle a confectionné elle-même et invite son nouvel ami à venir s'asseoir près d'elle.
En le regardant d'un air doux, elle lui dit alors :
- Dites-moi, vous êtes seul depuis si longtemps sur cette île perdue. Je suis sûre que quelque chose pourrait vous faire un immense plaisir. Quelque chose que vous n'avez pas pu faire depuis de si longs mois et qui vous démange…
L'homme n'en croit pas ses oreilles et répond :
- Vous voulez dire… Ne me dites pas… Vous avez aussi de quoi lire mes mails ?


Un bateau est pris dans une violente tempête et coule.
Seul rescapé, un marin marseillais, accroché à une planche, échoue sur une île déserte.
Heureusement il y a de l'eau douce, des fruits à profusion, et la mer est remplie de poissons, ce qui lui permet de survivre.
Le temps passe et au bout de plusieurs mois, un point grossit à l'horizon.
Un radeau apparaît. Il s'échoue sur la plage et une superbe naufragée débarque en s'écriant (avé l'assent) :
- Oh ! Bonne Mère ! Quelle île !
Et le Marseillais s'exclame :
- Té ! Je rêve ! Une femme et en plus une Marseillaise ! Oh ! Cousine ! Je t'offre un verre pour ton arrivée ? T'aimes l'eau ?
- C'est parfait, dit la fille, moi j'ai le pastis.
Elle sort de sa trousse de survie une bouteille de 51.
Le Marseillais est ébahi.
Il lui dit :
- Je m'excuse, je n'ai que des fruits pour l'accompagner.
- J'ai ce qu'il faut, dit la fille en sortant des olives.
Le Marseillais est aux anges.
Quand ils ont terminé leur apéritif, la fille lui demande :
- Ca fait longtemps que tu n'as pas vu une femme ?
- Pardi ! Six mois.
Alors elle se rapproche de lui et lui dit d'une voix douce :
- Ca te plairait de tirer un p'tit coup ?
Et le Marseillais extasié s'écrie :
- Oh ! Putaing ! Ne me dis pas que tu as amené les boules !


Quand est-ce qu'on peut dire d'une femme que c'est une princesse ?
Dès qu'elle te laisse venir dans son palais…


Qui avale une noix de coco a confiance en son anus !


Ne fais jamais l'amour dans ton jardin.
Si l'amour rend aveugle, tes voisins ne le sont pas.


Un gars va consulter son médecin:
- Je suis très ennuyé, docteur, mon fils a couché avec une fille qui lui a refilé une sale maladie…
- Qu’il vienne me voir.
- C’est que, poursuit le malheureux, il l’a refilé à la bonne.
- Oh oh!
- Et la bonne me l’a transmise.
- Ah, la, la! Bon! Voyons ça!
- Mais c’est pas tout, docteur! avoue encore le gars, forcément, moi, au courant de rien, j’ai dû la refiler à ma femme…
- N… de D…! hurle alors le médecin, alors, à cause de ce petit con, nous voilà tous contaminés!



Un petit garçon prend son bain avec sa mère et lui demande:
- ‘C’est quoi ça?’ en lui montrant l’entrejambe (celui de sa mère évidemment)
Et la mère un peu embêtée de répondre :
- ‘Et bien … tu vois … ça … c’est le paradis’.
Quelque temps plus tard, le même petit garçon prend son bain avec son père et lui demande:
- ‘C’est quoi ça?’ de la même manière que précédemment.
Et le père qui a entendu parler de la première discussion répond fort à propos :
- ‘Ça c’est la clef du paradis’.
Quelques temps plus tard, toujours le même petit garçon rentre à la maison complètement affolé en criant :
- ‘Papa, papa, le voisin, il a un passe.’


Evolution...
Un jour, une petite fille demande à sa mère :
- "Dis maman, comment ils sont nés les tout-premiers parents ?"
- "Eh bien, lui répond sa maman, c'est Dieu qui a créé les premiers parents humains, Adam et Eve. Adam et Eve ont eu des enfants qui plus tard sont devenus parents à leur tour et ainsi de suite. C'est ainsi que s'est formée la famille humaine..
Deux jours plus tard, la fillette pose la même question à son père.
Celui-ci lui répond :
- "Tu vois, il y a des millions d'années, les singes ont évolué lentement jusqu'à devenir les êtres humains que nous sommes aujourd'hui."
La petite fille toute perplexe retourne aussitôt voir sa mère :
- "Maman, comment c'est possible que tu me dises que les premiers parents ont été créés par Dieu et que Papa me dise que c'étaient des singes qui ont évolué ?
La mère lui répond avec un sourire :
- "C'est très simple ma chérie, moi je t'ai parlé de ma famille et ton père te parlait de la sienne."


Une femme aimait cultiver des tomates, mais ses tomates ne semblaient jamais devenir rouges.
Un jour, en faisant une promenade, elle voit un voisin qui avait le plus beau jardin de tomates rouges énormes.
La femme demande au monsieur :
- "Que faites-vous pour obtenir des tomates si rouges ?"
L'homme répondit :
- "Eh bien, deux fois par jour je me tiens debout, dans mon jardin de tomates, nu dans mon trench-coat et je les regarde !
La femme a été si impressionnée qu’elle a décidé d'essayer de faire la même chose dans son jardin pour voir si ça fonctionnerait.
Alors deux fois par jour pendant deux semaines elle se montrait nue dans son jardin.
Un jour le monsieur passant par-là, demande à la femme :
- "À propos, est-ce que vos tomates sont devenues rouges ?"
- "Non, répondit-elle, mais mes concombres sont énormes !"


Un jour, un homme se plaint à son ami :
- J'ai vraiment mal au coude, je devrais sûrement aller voir un médecin.
Son ami lui répond :
- Ne fais pas ça, y a maintenant un ordinateur à la pharmacie qui peut diagnostiquer n'importe quoi, plus vite et moins cher que n'importe quel docteur. T'as qu'à lui donner un échantillon d'urine et l'ordinateur va te dire quel est ton problème et comment t'en débarrasser. Ça coûte seulement 10 Euros.
Le gars se figure qu'il n'a rien à perdre et se rend donc à la pharmacie avec son échantillon d'urine.
Il trouve l'ordinateur, il y met son échantillon d'urine, il y dépose les 10 euros et attend.
La machine commence alors à faire toutes sortes de drôles de bruits, des lumières clignotent.
Après une brève pause, un bout de papier en sort, sur lequel on peut lire :
- Vous avez une inflammation au coude. Trempez votre bras dans l'eau chaude. Evitez les travaux durs. Vous irez mieux dans 2 semaines."
Plus tard ce soir-là, il pense combien cette nouvelle technologie pourrait éventuellement changer le monde médical à tout jamais.
Il commence à se demander comment on pourrait bien tromper la machine et il décide d'essayer..
Il mélange de l'eau du robinet, un échantillon d'excrément de son chien, l'urine de sa femme et celle de sa fille.
Comme cerise sur le gâteau, il se masturbe et mélange le tout.
Il retourne à la pharmacie et y dépose son échantillon avec les 10 euros.
L'ordinateur recommence le manège des bruits et des clignotants, pour finalement pondre ce résumé :
- Ton eau est dégueulasse, achète-toi un filtre à eau. Ton chien a des vers, achète-lui des vitamines. Ta fille se drogue à la cocaïne, mets-là dans un centre de réhabilitation. Ta femme est enceinte de 2 filles et elles ne sont pas de toi, prends-toi un bon avocat. Et si tu n'arrêtes pas de te branler, ton coude ne guérira jamais !




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 242 ° série de blagues.

Message par paszim le Lun 16 Mai 2016 - 22:07

Merci pour ce bon moment.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7357
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 242 ° série de blagues.

Message par michel55 le Lun 16 Mai 2016 - 23:00

Merci pour cet interlude de rires
avatar
michel55
Leutnant
Leutnant

Messages : 889
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 61
Localisation : Bruxelles-Ixelles
Humeur : pensioné enfin

Voir le profil de l'utilisateur http://michel-models.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 242 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Mar 17 Mai 2016 - 7:51

paszim a écrit:Merci pour ce bon moment.
michel55 a écrit:Merci pour cet interlude de rires
Salut Pascal et Michel.
Merci de vos visites.



Bonne journée et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 242 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum