GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


252 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

252 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 14 Aoû 2016 - 19:25

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Un mari et sa femme fêtent leur 50e anniversaire de mariage.
Le soir de cet anniversaire, la femme rejoint son mari dans le lit, mais ce soir, elle porte le même déshabillé sexy qu'elle portait le soir de leur nuit de noces.
Elle regarde alors son mari et lui dit:
- Tu te souviens de ça chéri?
Il la regarde et lui répond:
- Oui chérie, bien sûr: tu portes le même déshabillé que tu portais pour notre première nuit!
- Oui, et tu te souviens de ce que tu m'as dit cette nuit-là?
- Oui, je m'en souviens, acquiesce le mari.
- Alors dis-le moi encore s'il te plaît
- Je t'ai dit "Oh ma chérie, je vais te sucer ces gros tétons jusqu'à les rendre flasques et te baiser à t'en faire sortir la cervelle de la tête!
Elle a un petit rire et lui dit:
- Oui mon chéri, c'est bien ce que tu as dit. Et maintenant, 50 ans après, alors que je suis dans la même tenue que cette nuit-là, qu'est-ce que tu as envie de me dire ?
Alors la regardant à nouveau des pieds à la tête, il lui répond :
- Mission accomplie!


Une nymphomane se promène dans la rue.
Soudain, elle est prise d'une envie irrésistible de faire l'amour.
Elle frappe à toutes les portes. Personne...
Elle voit une église.
Elle y entre.
Il n'y a pas de messe à cette heure-là mais le curé est présent.
- Que désirez-vous ma fille ?, demande le prêtre.
- Toi, toi, je te veux.. Prends moi, répond-elle.
- Je vous demande pardon.
- Je te veux, maintenant. Prends moi, fais-moi l'amour...
- Mais enfin, ma fille, vous êtes dans la maison de Dieu.
La fille devient hystérique :
- Je m'en fous.. Je veux que tu me prennes maintenant.
- Mais je ne peux pas, je suis prêtre.
La fille se déshabille, s'allonge sur l'autel. Elle est superbe. Elle se caresse.
Le prêtre ne sait plus quoi faire, il transpire, il est gêné. Il se retourne vers la croix du Christ et lui demande :
- Seigneur, que dois-je faire".
Et Jésus lui rétorque :
- Détache moi !!


Une femme revient d'une absence de deux jours.
Lorsqu'elle rentre dans l'appartement, son petit garçon l'accueille en lui disant :
- Maman, maman, devine quoi : hier, pendant que je jouais dans le placard de votre chambre, papa est rentré dans la pièce avec la voisine, et ils se sont déshabillés, et ils ont été sur le lit et papa, il s'est mis sur elle, et il a fait des pompes avec elle !
La maman prend la main de son fils et lui dit :
- Plus un mot! On va attendre que ton père rentre du travail et tu lui répéteras exactement ce que tu viens de me dire !
Le père rentre.
Sa femme lui saute dessus en disant :
- Je te quitte! Je fais mes valises et je me tire !
Le mari :
- Mais enfin, pourquoi ?
La mère (au petit garçon) :
- Vas-y ! raconte encore ce que tu m'as dit tout à l'heure !
Le petit garçon :
- Et bien, hier, alors que je jouais dans l'armoire de votre chambre, papa est rentré avec la voisine, et ils se sont déshabillés, et ils ont été sur le lit et papa est monté sur la voisine, et ils ont fait exactement ce que tu avais fait avec l'oncle Fernand quand papa était parti l'été dernier.


Un homme faisant une étude de marché pour la compagnie Vaseline frappe à une porte et se fait accueillir par une jeune femme ayant trois jeunes enfants accrochés à ses jupes
L'homme se présente :
- Je fais des recherches pour la compagnie Vaseline. Avez-vous déjà utilisé le produit?
- Bien sûr, mon mari et moi l'utilisons toujours!
- Si ce n'est pas indiscret, j'aimerais savoir pourquoi vous l'utilisez?
- Nous l'utilisons pour faire l'amour.
- Habituellement, les gens me mentent et me disent qu'ils l'utilisent pour les chaînes de bicyclette ou pour graisser une poulie. Je sais par contre que la majorité des gens l'utilisent dans la chambre à coucher. Je vous admire de votre honnêteté. Vu votre franchise, pouvez-vous me dire exactement comment vous l'utilisez pour faire l'amour?
- Ca me dérange pas de vous le dire. Mon mari et moi en enduisons la poignée de porte de la chambre, ceci empêche les enfants d'entrer...


Jean-Marie, Ségolène et le petit Nicolas sont aux portes du Paradis.
Et Dieu les interroge :
"Que croyez-vous?"
"Je crois", dit Jean-Marie, "que la France sera sauvée!"
"Bien", dit le Tout Puissant, "assieds-toi à Ma Droite, Jean-Marie!"
"Et toi, Ségolène, que crois-tu?"
"Moi, je crois tout ce que Vous voulez, du moment que Vous votez pour moi!"
"Viens, Ségolène, assieds-toi à Ma Gauche!"
"Et toi, Mon petit Nicolas, que crois-tu?"
"Excusez-moi, mais je crois que vous êtes assis à ma place."


Un pasteur avait été convié à célébrer l'office du dimanche dans un camp de nudistes.
On l'interrogea, à la fin de la cérémonie :
- Quelle a été votre impression de vous trouver ainsi devant cinq cents personnes totalement dévêtues ?
- J'étais inquiet, avoua-t-il.
- Pour quelle raison ?
- Je me demandais où mes fidèles allaient trouver l'argent au moment de la quête.


C'est un gars qui va au bistrot :
Le gars :
- Patron, servez-moi 7 pastis.
Le patron :
- Ok, je vous les sers tous ensemble ?"
Le gars :
- Ouais, vous les alignez là, sur le comptoir ..."
Le gars en enfile un, deux, trois...
Le patron :
- Oh la faut aller plus doucement. C'est en quel honneur tous ces pastagas ?"
Le gars:
- Aujourd'hui c'était ma première fellation !"
Le patron:
- Oh ça se fête ça ! Bon si vous finissez le 7ème je vous offre le 8ème.."
Le gars:
- Oh c'est pas la peine, si au bout de 7 pastis j'ai encore le goût dans la bouche, ça servira à rien que j'en boive un autre ..."


Un homme veut se faire embaucher aux impôts.
Il passe les différents entretiens, tout se passe bien et au dernier moment il se sent obligé d'apporter quelques précisions:
- Ecoutez, il faut que je vous dise, j'ai un problème anatomique. Voyez-vous j'ai fait la guerre et une grenade a explosé trop près de moi. Résultat, je n'ai plus de testicules.
- Monsieur, pas de problème, nous sommes une entreprise humaine, nous ne faisons pas de ségrégation, vous avez passé avec succès les tests de recrutement, je vous engage.
- Parfait, merci beaucoup. Quand puis-je commencer ?
- Disons lundi à 11h.
- Ecoutez, je sais très bien que les bureaux ouvrent à 9h, je ne veux pas de traitement spécial en raison de mon handicap. Je serai donc là lundi 9h.
- Je vous assure que ce n'est pas la peine car chez nous, de 9h à 11h, les gens passent leur temps à se gratter les testicules en se demandant ce qu'ils vont bien pouvoir faire le reste de la journée......


Une femme entre dans un magasin de lingerie et demande au vendeur s'il lui serait possible de faire broder un message sur ses culottes et soutien-gorge.
- Pas de problème, dit le vendeur. Quel est le texte à faire broder ? Un petit nom, un poème.
- Non, un avertissement, répond la femme. "Si vous pouvez lire ceci, c'est que vous êtes trop près".
- Hum... d'accord. Vous le voulez en minuscules ou en majuscules ?
- Ni l'un, ni l'autre : en braille...


Deux hommes discutent dans un bar :
- J'ai réécrit mon testament.
- Ah oui ?
- Je lègue tout à ma femme. Tout. Absolument tout, mais à une condition.
- Laquelle ?
- Qu'elle se remarie !
- Voyons!
- Oui, je veux qu'il y ait au moins un homme sur Terre qui regrette mon départ.


Deux mères parlent de leurs fils.
La première dit:
"Mon fils, c'est un saint. Il travaille dur, il ne fume pas et depuis deux ans qu'il est marié, il n'a pas regardé une autre femme."
L'autre lui répond :
"Bravo! Mais mon fils à moi, c'est un vrai saint lui aussi. Non seulement ça fait 3 ans qu'il n'a pas regardé une autre femme, mais en plus, il travaille à heures fixes, il rentre toujours à l'heure pour les repas, il fait de l'exercice tous les jours, et il ne boit plus une seule goutte d'alcool."
"Oh la la," reprend la première, «Comme vous devez être fière."
"Oh oui ! Et quand il obtiendra sa liberté conditionnelle le mois prochain, je vais lui préparer une grande fête pour célébrer ça !"


Voici l'itinéraire à suivre pour bien caresser une femme.
Il faut d'abord trouver une femme dans la Moselle, s'assurer qu'elle est Seine et bien en Cher.
Lorsque l'on sent son Eure venue, on commence par lui caresser le Haut-Rhin puis on descend vers le Bas-Rhin.
On contourne alors l'Aisne pour entrer dans la Creuse. Là, on trouve quelque chose de bien Doubs...
Sans perdre le Nord, on attends que ça Vienne et si on ne se débrouille pas comme un Manche, on peut y rester jusqu'à l'Aube.
En Somme, il ne s'agit Pas-de-Calais pour être un Hérault.


Deux célibataires endurcis regardent un match de foot à la télé.
Pendant la mi-temps, alors qu'ils vont rechercher des bières au frigo, la discussion dérive sur la nourriture :
- Je me suis acheté un livre de cuisine une fois. Dit le premier, mais j'ai jamais pu m'en servir.
- Les plats étaient trop sophistiqués ? demande l'autre.
- Tu l'as dit ! Toutes les recettes commençaient de la même façon: "Prenez un plat propre et..."


Q : Comment appelle-t-on un chauffeur de corbillard ?
R: Un pilote-décès.


Q : Qu'y a-t-il entre toi et moi ?
R : et.


Q : C'est quoi un canif ?
R : Un petit fien.


Q : C'est quoi une nife ?
R : C'est la maison du p'tit fien.


Q : Quel est le pluriel d'un coca ?
R : Des haltères (car un coca désaltère).


Q : Qu'est-ce qu'une gousse d'ail jetée contre un mur qui revient ?
R : C'est le retour du jet d'ail.


Q : Que dit un aveugle lorsqu'on lui donne du papier de verre ?
R : La vache, c'est écrit serré.


Une femme accompagne son mari chez le médecin.
Après l'examen, le médecin demande à voir l'épouse de son patient seule.
Il lui dit :
- Votre mari est très malade et si vous ne faites pas l'amour avec lui plusieurs fois par semaine, il risque de mourir.
- Vraiment ?
- Oui, et ce n'est pas tout : soyez plaisante et assurez-vous qu'il soit de bonne humeur. Chaque matin, donnez-lui un déjeuner santé. Pour le souper, préparez-lui un mets succulent. Ne lui demandez pas de faire des tâches domestiques car il a probablement eu une journée difficile. Ne discutez pas de vos problèmes avec lui. Mais le plus important est de faire l'amour avec lui tous les jours, si possible, et de satisfaire tous ses fantasmes.
En route vers la maison, l'homme demande à son épouse ce que le docteur lui avait dit.
Elle lui répond :
- Tu vas mourir...


Un punk entre dans un salon de coiffure et s'assoit à côté d'une 'bonne sœur'...
Après l'avoir dévisagée, il lui demande si elle ne voudrait pas faire l'amour avec lui.
Horrifiée, la sœur se lève et quitte immédiatement le salon.
Le coiffeur, témoin de la scène, dit au punk :
- Si tu veux sérieusement coucher avec elle, je connais un moyen infaillible. Rends-toi au cimetière à minuit, elle y prie tous les soirs, et fais-toi passer pour Dieu, elle ne pourra pas résister.
Le punk se rend donc à minuit au cimetière, déguisé d'un grand drap blanc et d'une barbe.
La religieuse est effectivement là, en train de prier.
Le Punk surgit soudain et lui dit :
- Je suis Dieu ! Si tu souhaites vraiment que tes prières se réalisent, tu dois t'unir à moi en couchant avec moi.
Après un petit moment de réflexion, la religieuse lui dit :
- D'accord, mais comme je tiens à demeurer vierge, faites ça par l'arrière.
Alors le punk, tout heureux, s'active avec fougue.
Puis, tout de suite après, fier de lui, il se lève, enlève le drap et son déguisement et dit à la religieuse en ricanant :
- Ah ! Ah ! Coucou ! Je ne suis pas Dieu ! C'est moi, le punk !
Alors la sœur enlève son voile et dit :
- Ah ! Ah ! Coucou ! Je ne suis pas la religieuse ! C'est moi, le coiffeur…


Un couple marié est invité à un bal masqué.
Juste au moment de partir, la femme est prise d'une violente migraine.
Elle dit à son mari d'aller à la fête sans elle.
Le mari insiste mais la femme n'est vraiment pas bien avec son mal de tête, le mari enfile son déguisement et s'en va, alors que la femme prend une aspirine et va se coucher.
Après avoir dormi un peu, la femme se réveille en pleine forme et sans migraine.
Elle décide d'aller rejoindre son mari à la fête.
Comme elle est un peu soupçonneuse, elle se dit qu'elle va le surprendre en se déguisant avec un autre costume que celui qu'elle avait prévu.
Une fois arrivée à la fête, elle repère son mari.
Il est en train de danser avec une fille, puis encore une autre, puis une autre encore, et toujours très lascivement....
Elle veut en savoir plus, et voir jusqu'où il est capable d'aller.
Elle l'aborde (il ne la reconnaît pas) et l'invite à danser.
Elle lui susurre à l'oreille qu'ils pourraient s'isoler un petit peu, ce qu'ils font en allant directement faire l'amour dans une des pièces de la maison.
L'affaire faite, la femme s'en va précipitamment et rentre chez elle.
Le mari rentre un peu plus tard. Lorsqu'il se couche, sa femme lui demande:
- Alors comment était la fête?
Il répond :
- Ce n'était pas drôle sans toi chérie.
Elle dit :
- Je ne te crois pas, je parie plutôt que tu as bien rigolé !
Il répond :
- Non je t'assure. Quand je suis arrivé, il n'y avait pas d'ambiance, alors quelques gars qui étaient là et moi, on a décidé d'aller jouer au poker dans la cuisine... Mais par contre, j'ai passé mon costume à un autre gars, et lui m'a dit qu'il s'était bien marré'




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 252 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 14 Aoû 2016 - 22:16

Pas mal l'histoire avec le jeune garçon. Voici la mère qui est bien prise alors que c'est elle qui voulait se faire passer pour la victime.

Dans le même style, j'ai adoré la dernière. J'imagine la tête de la nana.


Merci Jacques pour ce bon moment.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7501
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 252 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 14 Aoû 2016 - 22:53

paszim a écrit:Pas mal l'histoire avec le jeune garçon. Voici la mère qui est bien prise alors que c'est elle qui voulait se faire passer pour la victime. Dans le même style, j'ai adoré la dernière. J'imagine la tête de la nana. Merci Jacques pour ce bon moment.
Salut Pascal.
J'ai bien aimé également celle de la vaseline sur la poignée de porte de la chambre des parents.
Merci de ta visite.



Bonne soirée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 252 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 21 Aoû 2016 - 7:19

C'est vrai qu'elle est bonne, mais je la connaissais déjà. J'imagine la tête du gugusse lorsqu'il a appris l'emploi que cette femme faisait de la vaseline.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7501
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 252 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum