GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


255 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

255 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 4 Sep 2016 - 9:58

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Pour les "accros"...
En ce moment, j’ essaie de me faire des amis en dehors de Facebook tout en appliquant les mêmes principes .
Alors tous les jours, je descends dans la rue et j’ explique aux passants ce que j’ ai mangé, comment je me sens, ce que j' ai fait la veille, ce que je suis en train de faire, ce que je vais faire ensuite…
J’ écoute aussi les conversations des gens et je leur dis «J’aime!».
Et ça marche : j’ai déjà 3 personnes qui me suivent : 2 policiers et un psychiatre.


Une femme veut s'inscrire sur un site coquin avec un pseudo masculin pour éviter de se faire traquer par tous les pervers du forum.
Mais manquant d'imagination, elle demande à son mari, qui lui est un peu plus cochon, de choisir et d'écrire son nom d'utilisateur.
Son mari écrit donc ''Mon Pénis''.
Et là, la femme explose de rire lorsque le site répond: "Erreur, pas assez long".


Blonde dans un taxi Mercedes
Une blonde monte dans un taxi.
Elle demande au chauffeur :
– À quoi ça sert ça ? Dit-elle en montrent l’emblème Mercedes.
– Ça ça sert à viser les mémés sur le passage piétons, dit-il.
Justement il tombent sur une mémé au passage piéton.
Le chauffeur fait semblant de la viser mais donne un coup de volant au dernier moment pour l’éviter.
Mais il entend un « BOUM ! » .
– Qu’est-ce que ça ?
Et la blonde répond :
– J’ai ouvert la portière sinon vous l’auriez ratée.


C’est une petite vieille qui se rend à l’église le dimanche matin, accompagnée de sa fille et de son beau-fils.
Elle s’assied entre sa fille et son beau-fils et elle somnole pendant le début de la messe.
Arrive le sermon et le curé dit :
- Nous allons parler aujourd’hui de l’adultère. Que celui ou celle qui ont déjà pratiqué l’adultère lève la main.
Sur ce, la petite vieille se réveille et demande à son beau-fils :
- Qu’est-ce qu’il a dit ?
Son beau-fils coquin à 120% lui dit :
- Il demande qui veut un bonbon à la menthe.
Vif comme l’éclair elle lève la main.
Le curé surpris que quelqu’un lève la main met un certain temps à réagir.
- Comment, vous madame Germaine, une femme si prude et bonne chrétienne ?
Et la petite vieille de répondre:
- Eh bien oui monsieur le curé, ce n’est pas parce qu’on n’a plus de bonne dent qu’on ne peut plus sucer.


Une petite vieille se rend chez son médecin.
- Eh bien voilà docteur, je deviens sourde. Je commence à ne plus comprendre ce que les gens me disent. Et il y a des fois ou je ne m’entends même plus péter.
Le docteur ne dit rien, rempli une ordonnance et lui donne.
- Voilà madame Germaine.
- Docteur, je vais entendre mieux lorsque j’aurais pris ces médicaments ?
- Non répond le docteur, mais par contre, vous péterez plus fort.


Deux spermatozoïdes font la course.
L'un:
Il est encore loin ce pu... d'ovaire ?
L'autre:
M'en parles pas, on vient juste de passer les amygdales!!


Une dame âgée voyage par train.
Elle a deux jeunes en face d'elle.
La dame demande à un des deux :
- Vous voyagez messieurs ?
L'un lui répond :
- Je vais à Paris avec deux S.
L'autre lui répond :
- Je vais à Bordeaux avec deux X.
la dame réfléchit et leur répond :
- Moi je vais à Macon, .... avec deux C O N S.


Toto se promène avec son père qui s'arrête à un bar et prend une bière, Toto demande alors :
- Papa je peux prendre une bière, moi aussi ?
Et son père lui répond :
- Toto est ce que ton sexe arrive à ton cul ?
Et toto dit :
- Ben non !
Et son père dit :
- Ben voilà ta réponse !
Apres son père prend un ticket à gratter que pour ceux qui ont de la chance.
Et toto dit :
- Papa je peux avoir un ticket que pour ceux qui ont de la chance et son père dit:
- Ok
Donc Toto gratte et gagne 10 000 euros.
Et son père demande :
- Génial Toto on partage ?
- Papa est-ce que ton sexe arrive à ton cul ?
- Ben oui.
Alors Toto répond :
- Ben va te faire enculer !


Un homme a très envie de faire l'amour à sa femme mais elle le repousse :
- Non je ne peux pas. Je reviens du gynéco et il m'a déconseillé le sexe pendant 3 semaines.
- Et ton dentiste il t'as dit quoi ?


À l'hospice, Ginette est la reine de la chaise roulante catégorie "plus de 85 ans".
Elle adore foncer dans les couloirs, prendre un maximum de vitesse et les virages sur une roue.
Parce qu'elle n'a pas toute sa tête, les autres pensionnaires tolèrent ses frasques.
Certains même participent à son délire de reine de la route et de la vitesse.
Un jour, alors que Ginette fonce dans le couloir, une porte s'ouvre et son copain Jacques s'avance vers elle le bras tendu en criant :
- STOP !... Rangez votre véhicule sur le côté et arrêtez le moteur !
Ginette s'arrête immédiatement et Jacques s' approche :
- Bonjour Madame, pouvez-vous me présenter votre permis et les papiers du véhicule ?
Ginette farfouille dans son sac, sort un emballage de gâteau, un vieux ticket de métro et les tend à Jacques.
- Ok ! C'est en ordre, dit celui-ci, vous pouvez circuler !
Aussitôt Ginette repart en trombe sur sa chaise roulante...
Plus loin, alors qu'elle prend son virage sur une roue, Philou, un autre copain, se plante devant elle et lui demande :
- Avez-vous, madame, l'attestation d'assurance de ce véhicule ?
Ginette regarde de nouveau dans son sac et tend à Philou une feuille de salade.
Celui-ci fait semblant d'examiner la feuille et dit :
- C'est bon ! Vous pouvez reprendre la route madame.
Ginette repart, tourne au bout du couloir et tombe sur Roger, planté au milieu du couloir.
II est nu et tient son sexe en main.
- OH NON ! dit Ginette... pas encore l'alcootest !


Le bisou
Une mère se promène dans un parc avec son tout jeune fils et rencontre une de ses amies fort jolie.
– Jules dit la mère, donne un bisou à la dame.
– Non, maman !
– Enfin, Jules obéis !
– Non maman !
Jules recule d’un pas et est au bord des larmes.
– Mais pourquoi tu ne veux pas embrasser la dame ?
– Parce que papa a essayé hier et il a reçu une paire de gifles


Et une des meilleures lettres jamais reçues par une compagnie d'assurances :

Je rentrai dans ma carriole sur la route de Gray.
J'avais bu à cause de la chaleur deux blanc-cassis.
J'ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d'urine.
Jé arraité la voiture sur le baur de la route prais d'un ta de pierres et de materiau rapport aux travois eczécuté mintenant pour l'élaictricitai.
Jé commencé a uriné et en fesan ce besoin, jé en maniaire d'amuzement dirigai mon jai en zigue saque a l'entours.
Alors mon jai a rencontrai un bou de fille électrique qui etait par terre au lieu d'etre accroché au poto.
Une grosse étincelle a soté sur moi et un grand coup m'a raipondu dans le fondement et des les partis que lotre medecin y appelle tete y cul.
Je me suis évanouillé et quand je sui revenu dans la connaissance, jé vu que ma chemise et mon pantalon été tout brulé a la braguette.
Je sui assuré par votre maison et je voufrai etre un demnisé.
Jé droit a ce Con m'a dit et je vous demande votre opinion.
Mais dommage son de 93 francs o plus juste.
Depuis le sinistre, jé les burnes toutes noires et ratatinés.
Ma verge est tuméfié, gonfle et violace.
Le medecin a dit devant du monde qui peut répété : avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais.


Un couple utilise un code quand ils vont faire des "galipettes",sans que leurs enfants le sachent.
Le code est : "machine à écrire".
Un jour, le père envoie sa fille dire à sa mère qu'il a besoin de la machine à écrire.
La mère répond :
- Va dire à ton père que la machine à écrire n'est pas disponible, y'a plein d'encre rouge sur le ruban !
Ce faisant, la fille donne l'info à son père.
Trois jours plus tard, avant le dîner, la mère dit à sa fille :
- Va dire à ton père que la machine à écrire est disponible, maintenant !
Le père, avachi sur le canapé devant la télé, répond à sa fille :
- Va dire à ta mère que c'est plus la peine, j'ai tapé mon courrier à la main ... !


Les liens du mariage
Après plus d’un demi-siècle de mariage, monsieur meurt.
Quelques temps plus tard, madame aussi s’en va au ciel…
Au ciel elle retrouve son mari alors elle court vers lui, l’enlace, l’embrasse et lui dit toute émue :
– Mon chéri, que c’est bon de te revoir !
C’est alors que monsieur un tantinet agacé lui répond :
– Ne me fais pas chier Simone, il me semble que le curé avait été très très clair …. jusqu’à ce que la mort nous sépare !


Un homme et sa femme sont en train de souper dans un restaurant très chic lorsque arrive une superbe jeune femme.
Elle va directement vers l’homme et lui donne un long et doux baiser en lui disant qu’elle le verra un peu plus tard et elle quitte le restaurant.
Sa femme le regarde avec des éclairs dans les yeux et lui demande :
- Veux-tu bien me dire qui c’était ?
- Qui, elle ? Mais c’est ma maîtresse !
- Ben, j’aurai tout vu !!! Je demande le divorce glapit sa femme !
- Écoute… je comprends très bien ta réaction mais il faut que tu réalises que si nous divorçons, tu n’auras plus de voyages, plus de courses dans les boutiques à Paris, plus de vacances d’hiver sur les plages de la Barbade, plus d’été dans les Montagnes Rocheuses, plus de Porsche ni de Jaguar, plus de club de yachting et de polo mais c’est ta décision et je la respecte.
Au même moment, un ami du couple entre dans le restaurant avec une superbe femme à son bras.
- Qui est cette femme avec Thierry ? demande la femme.
- Mais c’est sa maîtresse lui dit son mari.
Et sa femme de lui annoncer:
- La nôtre est quand même beaucoup plus jolie !


La boulette !
Cela c’est passé en 2012 : Mme BELAKACEM va visiter l’unité médico-judiciaire d’un centre hospitalier pour enfants.
Au début de la visite, l’équipe des médecins – chefs de services lui est présentée.
Elle fait le tour de l’hôpital, admire comme il faut les installations, bref, écoute religieusement le médecin proposé à la visite.
Elle semble ne pas perdre une miette de son discours, elle joue son rôle de représentante porte-parole du gouvernement.
A la fin de la visite, elle lui demande :
- Dites-moi docteur est-ce qu’il arrive que les enfants qui sont reçus ici, arrivent à créer un tel lien de confiance qu’ils souhaitent vous revoir par la suite ?
Le médecin la regarde d’un air choqué, consterné, gêné à la fois et lui répond :
- Alors moi non, puisque je suis médecin légiste…


Le jardin des délices
Intrigué par « Le Jardin des délices » qui est en fait le bordel de la ville, un petit garçon demande à son père :
- Papa, c’est quoi « Le Jardin des délices » ?
- Heu… C’est une crêperie ! Mais comme elle est très chère, c’est pour les grandes personnes.
Le lendemain, en douce, le petit garçon casse sa tirelire et va sonner à la porte du « Jardin des délices ».
- Qu’est-ce que tu veux, mon petit bonhomme ? lui demandent ces dames.
- On m’a dit que vous faites de bonnes crêpes. J’ai des sous, je peux payer !
Attendries, elles l’installent dans un petit salon et courent à la cuisine lui faire des crêpes.
Le soir, le petit garçon dit à son père :
- Tu sais, papa, je suis allé au « Jardin des délices ».
- Quoi ? tu as fait ça ?
- Oui. Je m’en suis tapé quatre. La première était un peu mollassonne, mais la deuxième et la troisième étaient vraiment bonnes, chaudes et tout ! La quatrième, ça commençait à faire beaucoup, j’ai pas réussi à finir…


Le mauvais côté
La Mère supérieure du couvent, réveillée de bonne humeur, décide de faire le tour des cellules.
– Bonjour Sœur Marie-Josèphe, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous tissez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !
Cette réponse la laisse perplexe mais elle continue ses visites de cellule en cellule
– Bonjour Sœur Maria, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous brodez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !
La Supérieure se mord les lèvres et continue son inspection mais toutes les nonnes lui font la même réponse.
Quand elle arrive à la quinzième nonne, elle est à bout de nerfs et, les dents serrées, elle dit :
-Bonjour Sœur Noëlle, soyez sincère. Croyez-vous que je me sois levée du mauvais côté ce matin ?
– Oui, ma Mère…
– Et qu’est-ce qui vous permet de dire ça ?
– Vous marchez avec les sandales du Père Benoît !


Un Marocain, un Turc et un Marseillais sont dans un bar, un soir, en train de boire des bières.
Le Marocain boit sa bière Casablanca et tout à coup lance son verre, dégaine son pistolet Beretta et explose le verre en l'air.
Il dit :
- "Au Maroc, nos verres sont si bon marché, qu'on n'est pas obligé de boire deux fois dans le même".
Le Turc, un peu impressionné, boit sa bière Efes Pilsen, lance son verre en l'air, dégaine son pistolet Tokarev et explose le verre.
Il dit :
- "En Turquie, on a tellement de sable pour faire nos verres qu'on n'a pas à boire deux fois avec le même".
Le Marseillais, paisible, boit sa bière Kronenbourg lance son verre en l'air, dégaine son 357 Magnum... et bute le Marocain et le Turc.
Puis il dit :
- "À Marseille, on a tellement de marocains et de turcs, qu'on n'est pas obligé de boire deux fois avec les mêmes".


Carole, une belle jeune fille blonde de la ville, épouse John, un producteur laitier.
Un matin, en allant traire ses vaches, l'agriculteur, John, dit à Carole :
- "L'homme de l'insémination va venir pour inséminer une de nos vaches aujourd'hui. J'ai placé un clou dans l'étable au-dessus de la mangeoire de la vache à inséminer. Tu lui montreras où est la vache quand il arrivera ici, OK ?"
Ainsi donc, l'agriculteur va aux champs.
Après un certain temps, l'inséminateur arrive et frappe à la porte d'entrée.
Carole l'emmène jusqu'à l'étable.
Ils marchent le long de la ligne des vaches et quand elle voit le clou, elle lui dit :
- "Voilà ! C'est la vache".
Terriblement impressionné par ce qu'il pensait être juste une blonde naïve, l'homme lui demande :
- "Dites-moi Madame, comment savez-vous que c'est la vache à inséminer ?"
- "C'est simple, parce qu'un clou est au-dessus de sa place explique Carole, très confiante.
Ensuite, l'homme demande :
- "Pourquoi le clou ?"
Elle se retourne et commence à s'éloigner et en toute confiance, elle dit... par-dessus son épaule:
- "Je suppose que c'’est pour accrocher votre pantalon."


5 règles d'or pour rendre une femme heureuse :

1 - Il est important que cet homme l'aime
2 - Il est important que cet homme lui soit fidèle
3 - Il est important que cet homme ne lui mente pas
4 - Il est important que cet homme soit un bon amant
5 - Il est important mais alors très important que ces 4 hommes ne se rencontrent jamais !


Ce sont 2 blondes qui veulent entrer dans la police, elles passent un examen avec un commissaire.
Une première vient dans son bureau.
Le commissaire dit, en lui montrant une photo :
- Comment reconnaitrez-vous ce suspect dans la rue ?
- C'est facile, il a qu'un œil et qu'une oreille.
- Madame, il est de profil.
Elle sort et l'autre rentre, le commissaire lui demande la même chose qu'à l'autre.
Elle répond :
- C'est simple, il a des lentilles de contact.
- Comment vous savez ça ?
- Il ne peut pas avoir de lunettes, il a qu'un œil et qu'une oreille.


Six heures du soir dans le métro. L’heure de pointe.
Dans un wagon plein à craquer, une femme debout s’écrie :
– C’est bientôt fini, espèce de dégoûtant ! Vous n’avez pas honte !
– Oh, oh ! Calmez-vous, ma petite dame, répond l’homme en bleu de travail qui est serré près d’elle. Y a maldonne ! Je suis ouvrier chez Renault et je viens de toucher ma paie. Les billets sont dans mon portefeuille et l’appoint, on me l’a fait avec un rouleau de pièces qui est dans la poche de mon pantalon. Faudrait pas confondre !
La jeune femme se tait.
Mais cinq minutes plus tard, elle dit au type :
– Ecoutez, Monsieur, vous n’allez tout de même pas me dire que Renault vous a augmenté entre deux stations ?


Une jeune fille va chez un psychiatre.
Quand il la reçoit, il est derrière son bureau en train de lire des papiers.
Le psychiatre :
- Déshabillez-vous !
La jeune fille, surprise, rougit, mais commence à ôter sa robe.
Le psychiatre s'impatiente :
- Allez, allez, on ne va pas y passer la nuit.
La jeune fille enlève ses bas, hésite encore :
- Allez, allez, enlevez-moi tout ça !
Penaude, elle s'exécute, enlève son soutif et sa culotte.
Le psychiatre se lève d'un bond, se déshabille prestement, se jette sur la fille et lui fait l'amour.
Dix minutes après, il se relève, se rhabille, et dit :
- Bon, maintenant que mon problème est résolu, passons au vôtre.


L’arthrite
Dans le métro parisien, un type complètement saoul entre dans un wagon et s’assoit près d’un prêtre.
L’ivrogne dont le visage est recouvert de marques de rouge-à-lèvre, tient une bouteille de vodka presque vide dans une main et un vieux journal dans l’autre.
Il ouvre le journal et commence à lire.
Après quelques minutes, il s’adresse à son voisin :
- Mon père, puis-je vous poser une question ? Qu’est-ce qui provoque l’arthrite ?
Moralisateur, le prêtre répond :
- Cela arrive lorsqu’on mène une existence volage, qu’on se vautre dans la luxure avec des femmes de petite vertu et qu’on abuse de l’alcool…
- C’est donc cela, rétorque l’homme en baissant la tête, l’air attristé.
Pris de remords, le prêtre poursuit :
- Je suis désolé, je ne voulais pas vous heurter… Depuis combien de temps, souffrez-vous d’arthrite mon fils ?
Et l’ivrogne de déclarer :
- Non, non, je n’en ai pas. Mais je viens de lire un article sur le pape et lui apparemment, il en souffre depuis vingt ans!




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12858
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 255 ° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 4 Sep 2016 - 19:28

Certaines sont excellentes, merci Jacques!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 255 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 5 Sep 2016 - 8:46

Panzerelite3945 a écrit:Certaines sont excellentes, merci Jacques! bravo
Salut Cédric.
Merci de ta visite.



Bonne journée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12858
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 255 ° série de blagues.

Message par paszim le Sam 10 Sep 2016 - 11:41

Merci Jacques pour ces excellentes blagues. Pas mal celle de la personne âgée en fauteuil roulant

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7498
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 255 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Sam 10 Sep 2016 - 12:33

paszim a écrit:Merci Jacques pour ces excellentes blagues. Pas mal celle de la personne âgée en fauteuil roulant
Salut Pascal.
Sympa comme alcotest effectivement.



Bon appétit, bon après-midi et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12858
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 255 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum