GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


264 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

264 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 6 Nov 2016 - 8:19

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


C'est l'histoire d'un couple de motards.
Thierry rêve depuis longtemps d'une nouvelle paire de bottes.
Un jour, il en voit une belle paire à son BMW Store de Sucy-en-Brie et il décide de les acheter.
Il rentre chez lui et demande à sa femme :
- Est-ce que tu remarques quelque chose de différent sur moi ?
Elle le regarde et répond :
- Non ! Pourquoi ?
Frustré, Thierry s'enferme dans la salle de bain, se déshabille et en ressort complètement nu, mais portant toujours ses belles nouvelles bottes.
Il redemande à sa femme :
- Et alors, est-ce que tu remarques quelque chose de différent maintenant ?
Elle le regarde et lui répond :
- Qu'est-ce qu'il y a de différent ? Elle pendait hier, elle pend aujourd'hui et elle va encore pendre demain.
Furieux, Thierry s'écrie :
- Si elle pend, c'est parce qu'elle admire mes nouvelles bottes !
Et sa femme lui répond :
- T'aurais dû t'acheter un nouveau casque !


Chers parents…
Chers parents,
J’ai vraiment honte de toujours vous écrire pour vous demander de l’argent.
Et même si cette fois encore, je dois vous demander de m’envoyer à nouveau 150 Euros, toutes les cellules de mon corps se rebellent. Je vous demande humblement de me pardonner.
Je sais que pour vous la vie est dure…
Votre fils Kévin.

P.S: J’étais tellement mal en écrivant cette lettre que j’ai voulu courir après le facteur qui ramassait le courrier dans la boite aux lettres au coin de la rue pour reprendre cette lettre et la brûler.
J’aurai vraiment aimé le rattraper, et j’ai prié le Bon Dieu pour y arriver, mais il était trop tard.

Quelques jours plus tard, l’étudiant reçut une lettre de son père qui disait :
« Le Bon Dieu a entendu ta prière: ta lettre n’est finalement jamais arrivée ! »


Vol Paris/Los Angelès
Dans l’avion Paris/Los Angeles, le commandant de bord s’adresse aux passagers un quart d’heure après le décollage :
– Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonjour ! C’est le commandant Dupond qui vous parle ! Bienvenue à bord ! Vous participez au premier vol d’un avion de ligne entièrement piloté par ordinateur. Le décollage s’est passé à merveille. Nous sommes actuellement, et pour toute la durée du vol, en pilotage automatique. C’est l’ordinateur qui procèdera à l’atterrissage. N’ayez aucune inquiétude : s’il y avait un problème, je me remettrais immédiatement aux commandes… immédiatement aux commandes… immédiatement aux commandes…


Que fait une blonde quand l'eau du bain de bébé est trop chaude ?
Elle met des gants de vaisselle


Ce sont deux blondes qui prennent leur douche ensemble.
L'une demande :
- "Peux-tu me passer ton shampooing ?"
Et l'autre lui dit :
- "Tu en as un juste derrière toi !"
Et la première blonde répond :
- "Oui, mais celui-là c'est pour cheveux secs et moi j'ai les cheveux mouillés !"


Lors d'une réception, plusieurs des invités ont une discussion animée portant sur la loyauté féminine et la loyauté masculine.
Un des hommes prend la parole avec éclat :
- Aucune femme, c'est un fait avéré, n'est capable de garder un secret !
- Je ne suis pas du tout d'accord, se fâche une blonde, j'ai réussi à garder mon âge secret depuis que j'ai 21 ans !
- Je suis sûr qu'un jour, tu te trahiras, assure l'homme.
- Ca m'étonnerait, répond la blonde. Quand on a réussi à garder un secret pendant 27 ans, on peut le garder jusqu'à la mort."


Un petit-fils demande à son grand-père :
- Quand tu avais 20 ans, combien de fois tu faisais l'amour avec grand-mère ?
- MMS...
- Qu'est-ce que ça veut dire, MMS ?
- MMS, c'est : Matin, Midi, Soir !
- Et quand tu avais 40 ans ?
- MMS...
- C'est toujours Matin, Midi, Soir ?
- Non, à 40 ans c'est Mardi, Mercredi, Samedi...
- Et maintenant ?
- MMS...
- C'est pas vrai ! Impossible ! Toujours Mardi, Mercredi, Samedi ?!
- Non, maintenant MMS c'est : Mes Meilleurs Souvenirs...


Le jour précédant son mariage un homme dispute un match de rugby avec ses amis.
Manque de chance, au cours d'une mêlée ouverte, il se fait marcher sur les parties.
Souffrant le martyre, il demande à quitter le terrain et se fait conduire chez le médecin qui lui dit:
- Je ne peux pas faire grand-chose pour vous, sinon vous prescrire un antalgique et vous envelopper le pénis dans de la ouate, coincé dans une attelle.
Le lendemain soir, c'est la nuit de noces et la jolie jeune mariée sort de la salle de bains dans un déshabillé sexy qu'elle soulève jusqu'aux seins en disant:
- Regarde chéri comme ils sont beaux: aucun homme ne les a encore touchés. Je les ai gardés intacts rien que pour toi ce soir!
Alors le rugbyman répond du tac au tac en baissant son pantalon:
- Et ça ma chérie, regarde : encore dans l'emballage!


Un couple :
- Chéri le robinet fuit ! change le joint
- Pas le temps, et j'suis pas plombier !
Le lendemain :
- Tu penses au robinet qui fuit ?
- Pas ce soir et j'suis pas plombier !
Le jour suivant :
- Tiens, le robinet ne fuit plus ?
- Non le voisin est venu le réparer
- Ah.. et il t'a demandé quoi pour le service ?
- Que je lui fasse un gâteau ou une gâterie..
- Ah.. et tu lui as fait quoi ?
- Une gâterie
- Espèce de S.... tu pouvais pas lui faire plutôt un gâteau !
- J'suis pas pâtissière moi !


M. Dupont rentre d'une journée à la plage et retrouve sa femme à l'hôtel.
- Qu'est-ce que tu as fait aujourd'hui ? demande-t-elle.
- Je suis allé à la pêche aux moules ... Je suis moulu...
- Vraiment ?... Eh bien demain tu devrais aller à la pêche aux coques !


Suggestion de votre conseiller en placement financier:
Vous ne savez que faire de votre argent ? Voici la solution :
Faites tatouer un euro sur votre sexe, et vous aurez le plaisir d'avoir 6 avantages :
1) Vous verrez croitre votre investissement
2) Vous prendrez plaisir à toucher votre argent
3) Vous ne verrez plus d'un mauvais œil que votre femme dévore vos économies
4) Vous serez le seul à décider comment le protéger
5) Vous serez le seul à décider où le placer.
6) vous n'aurez plus peur d'être à découvert.
Votre conseiller en finance


- Chéri, qu'est-ce que tu préfères, une femme jolie ou une femme intelligente?
- Ni l'une ni l'autre, chérie, tu sais bien que je n'aime que toi!


Une jeune femme vient de se fiancer.
- Ma chérie, dit sa mère, tu ne dois rien faire avec lui jusqu'au jour du mariage. Un fiancé, c'est un peu comme un vélo qu'on t'offrirait à Noël mais que tu ne pourrais monter qu'au vacances d'été...
- En attendant, je peux me servir de la pompe ?


C'est un gars qui demande à sa femme ce qui lui ferait plaisir comme cadeau pour fêter leur Saint-Valentin.
- Qu'est-ce que tu dirais d'un manteau de fourrure ?
- Bof...
- Et si je te payais un Spider Mercedes ?
- Non, non
- Que dirais-tu d'une résidence secondaire à la montagne ?
- Non merci...
Alors le gars déclare forfait et lui demande :
- Bon, allez, dis-moi ce que tu veux directement, on ira plus vite.
- Je voudrais divorcer
- Aie ! Je n'avais pas prévu de dépenser autant...


C'est un ouvrier qui appelle son patron:
- Patron, patron, je ne peux pas venir travailler aujourd'hui, j'ai mal aux jambes, aux bras, à la tête, partout quoi !
Alors, son patron réplique :
- Ce que je fais quand j'ai la même chose que toi, je demande à ma femme de me faire une bonne fellation... alors mon cher, essaye cela et rappelle moi dans deux heures pour me confirmer que tu vas rentrer travailler....
Deux heures plus tard, l'ouvrier rappelle:
- Patron, patron... Ça marche... j'ai plus mal aux jambes, plus mal aux bras, plus mal à la tête... je viens travailler.
Le patron tout fier de son conseil lui répond :
- Alors, tu as suivi mon conseil à la lettre ?
- Oui patron, répondit l'ouvrier, en passant, vous avez vraiment une belle maison !


À l'hôpital.
Un Monsieur est à l'hôpital avec la tête enveloppée d'un solide pansement.
L'infirmière lui dit :
- Mon pauvre Monsieur, votre femme doit vous manquer...
L' homme répond :
- D'habitude oui, mais cette fois-ci, elle m'a eu.


Une dame a intenté une poursuite contre l'hôpital où son mari avait été récemment traité.
Raison : Perte totale, pour le Monsieur, de l'appétit sexuel depuis son hospitalisation !
Réponse du représentant de l'hôpital :
« Madame, votre mari a été traité en ophtalmologie. Tout ce que nous avons fait c'est d'améliorer sa vue !


Les hommes, c'est comme les comptes en banque, s'ils n'ont pas trop d'argent, ils n'ont pas beaucoup d'intérêts.


Un lord anglais annonce à son épouse pendant le dîner :
- Ma chère, comme vous le savez, nos revenus ne sont plus ce qu’ils étaient. II va nous falloir réduire sérieusement notre train de vie. Si vous appreniez à faire la cuisine, nous pourrions nous séparer de la cuisinière !
- Et vous, mon cher, si vous appreniez à faire crac-crac, nous pourrions nous séparer du chauffeur !


Le père Victor
L’père Victor est allé en ville voir l’Docteur.
– Voilà docteur, chuis ben embêté, dit-il , à moûn âge y en a beaucoup qui vous demand’raient du Viagra. Moi j’en ai point b’soin, j’ai la zigounette encore ben vaillante, seulement voilà, à chaque fois qu’elle s’met au garde à vous, chuis dans les champs, l’temps de r’tourner à la ferme voilà quelle r’ garde à nouveau mes bottes.
Le médecin hoche la tête d’un air grave.
– Vous n’auriez pas des fois un truc pour z’y maintenir la tête haute jusqu’à la ferme ? lui demande Victor.
– J’ai bien une idée, dit le toubib, lorsque vous irez aux champs, emportez votre fusil et dites à votre femme que lorsqu’elle entendra tirer en l’air qu’elle courre vous rejoindre.
– En voilà une idée qu’elle est pas mauvaise !
Quelque temps plus tard voilà t’y pas que le Victor débarque dans le cabinet du docteur.
– J’viens vous voir, rapport au fusil !
– Pourquoi ça ne marche pas ?
– Oh ! ça eu marché, fait le Victor, mais ça n’marche plus. Pendant tout l’été j’tirais en l’air… La Sylvette rappliquait en courant et hop ! j’la bouriaudais dans les broussailles !
– Oui, et alors, demande le médecin, où est le problème ?
– Ben… d’puis l’ouverture d’la chasse, j’la vois plus !!!


Voici le conte le plus court que vous n'ayez jamais lu.
Il était une fois une jeune fille qui demanda à un garçon s'il voulait se marier avec elle.
Le garçon lui répondit :
- Non !
Dès lors la jeune fille vécut toujours heureuse, sans laver, ni cuisiner, ni repasser pour personne, en sortant avec ses amies, en couchant avec qui elle voulait, en travaillant et dépensant son argent comme elle le voulait.
**FIN**

Le problème, c'est que depuis que nous sommes toutes petites, on ne nous a jamais raconté cette histoire. Et ils nous ont bien foutues dans la merde... avec ce putain de prince charmant !


Nous sommes en 2015.
Le risque d'actions terroristes existe toujours mais grâce à la nouvelle loi de sécurité intérieure, le croisement des fichiers est enfin autorisé et permet, pour notre bienêtre, notre bonheur et notre sécurité, l'affichage des informations en temps réel.
Voilà à quoi pourrait donc ressembler la commande d'une pizza en L'an 2015
Standardiste :
- Speed-Pizza, bonjour.
Client :
- Bonjour, je souhaite passer une commande s'il vous plaît.
Standardiste :
- Oui, puis-je avoir votre NIN, Monsieur ?
Client :
- Mon Numéro d'Identification National, oui, un instant, voilà, c¹est le 6102049998-45-54610.
Standardiste :
- Je me présente je suis Habiba Ben Said, merci Monsieur Jacques Lavoie. Donc, nous allons actualiser votre fiche, votre adresse est bien le 174 avenue de Villiers à Carcassonne, et votre numéro de téléphone le 04 68 69 69 69. Votre numéro de téléphone professionnel à la Société Durand est le 04 72 25 55 41 et votre numéro de téléphone mobile le 06 06 05 05 01. C'est bien ça Monsieur Lavoie ?
Client :(timidement)
- Oui !!
Standardiste :
- Je vois que vous appelez d'un autre numéro qui correspond au domicile de Mlle Isabelle Denoix, qui est votre assistante technique. Sachant qu'il est 23h30 et que vous êtes en RTT, nous ne pourrons vous livrer au domicile de Mlle Denoix que si vous nous envoyez un XMS à partir de votre portable en précisant le code suivant AZ25/JkPp+88.
Client :
- Bon, je le fais, mais d'où sortez-vous toutes ces informations ?
Standardiste :
- Nous sommes connectés au système croisé, Monsieur Lavoie.
Client : (Soupir) :
- Ah bon !.... Je voudrais deux de vos pizzas spéciales mexicaines.
Standardiste :
- Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, Monsieur Lavoie.
Client :
- Comment ça ???...
Standardiste :
- Votre contrat d'assurance maladie vous interdit un choix aussi dangereux pour votre santé, car selon votre dossier médical, vous souffrez d'hypertension et d'un niveau de cholestérol supérieur aux valeurs contractuelles. D'autre part, Mlle Denoix ayant été médicalement traitée il y a 3 mois pour hémorroïdes, le piment est fortement déconseillé. Si la commande est maintenue, la société qui l'assure risque d¹appliquer une surprime.
Client :
- Aie ! Qu'est-ce que vous me proposez alors ?...
Standardiste :
- Vous pouvez essayer notre Pizza allégée au yaourt de soja. Je suis sûre que vous l'adorerez.
Client :
- Qu'est-ce qui vous fait croire que je vais aimer cette pizza?..
Standardiste :
- Vous avez consulté les « Recettes gourmandes au soja » à la bibliothèque de votre comité d'entreprise la semaine dernière, Monsieur Lavoie, et Mlle Denoix a fait, avant hier, une recherche sur le Net, en utilisant le moteur http://www.moogle.fr/
mots clefs 'soja' et 'alimentation'. D'où ma suggestion.
Client :
- Bon d'accord. Donnez- m'en deux, format familial.
Standardiste :
- Vu que vous êtes actuellement traité par Dipronex et que Mlle Denoix prend depuis 2 mois du Ziprovac à la dose de 3 comprimés par jour et que la pizza contient, selon la législation, 150mg de Phenylseptine par 100g de pâte, il y a un risque mineur de nausées si vous consommez le modèle familial en moins de 7 minutes. La législation nous interdit donc de vous livrer. Par contre j'ai le feu vert pour vous livrer immédiatement le modèle mini.
Client :
- Bon, bon, ok, va pour le modèle mini. Je vous donne mon numéro de carte de crédit.
Standardiste :
- Je suis désolée Monsieur, mais je crains que vous ne soyez obligé de payer en liquide. Votre solde de carte de crédit VISA dépasse la limite et vous avez laissé votre carte American Express sur votre lieu de travail. C'est ce qu'indique le Credicard-Satellis- Tracer.
Client :
- J'irai chercher du liquide au distributeur avant que le livreur n'arrive.
Standardiste :
-Ça ne marchera pas non plus Monsieur Lavoie, vous avez dépassé votre plafond de retrait hebdomadaire.
Client :
- Mais ?.. Ce n'est pas vos oignons ! Contentez-vous de m'envoyer les pizzas ! J'aurai le liquide. Combien de temps ça va prendre ?
Standardiste :
- Compte-tenu des délais liés aux contrôles de qualité, elles seront chez vous dans environ 45 minutes. Si vous êtes pressé, vous pouvez gagner 10 minutes en venant les chercher, mais transporter des pizzas en scooter est pour le moins acrobatique.
Client :
- Comment diable pouvez-vous savoir que j'ai un scooter ?
Standardiste :
- Votre Peugeot 408 est en réparation au garage de l'Avenir, par contre votre scooter est en bon état puisqu'il a passé le contrôle technique hier et qu'il est actuellement stationné devant le domicile de Mlle Denoix. Par ailleurs j'attire votre attention sur
les risques liés à votre taux d'alcoolémie. Vous avez en effet réglé quatre cocktails 'afroblack' au Tropicalbar il y a 45 minutes. En tenant compte de la composition de ce cocktail et de vos caractéristiques morphologiques, ni vous ni Mlle Denoix n'êtes en état de conduire. Vous risquez donc un retrait de permis immédiat.
Client :
- @#%/$@&?#!...!!
Standardiste :
- Je vous conseille de rester poli Monsieur Lavoie. Je vous informe que notre standard est doté d¹un système anti-insulte en ligne qui se déclenchera à la deuxième série d'insultes. Je vous informe en outre que le dépôt de plainte est immédiat et automatisé. Or, je vous rappelle que vous avez déjà été condamné en juillet 2009 pour outrage à agent.
Client : (Sans voix)
Standardiste :
- Autre chose Monsieur Lavoie ?
Client :
- Non, rien. Ah si, n'oubliez pas le Coca gratuit avec les pizzas, conformément à votre pub.
Standardiste :
- Je suis désolée Monsieur Lavoie, mais notre démarche qualité nous interdit de proposer des sodas gratuits aux personnes en surpoids. Cependant à titre de dédommagement, je peux vous consentir 15% de remise sur une adhésion flash au contrat Jurishelp, le contrat de protection et d'assistance juridique de Speed assurance. Ce contrat couvre, en particulier, les frais annexes liés au divorce. Il pourrait donc vous être utile, vu que vous êtes marié à Mme Claire Lavoie née Girard depuis le 15/02/2008 et vu votre présence tardive chez Mlle Denoix, ainsi que l'achat il y a une heure à la pharmacie du Canal d'une boite de 15 préservatifs et d'un flacon de lubrifiant à usage intime. A titre promotionnel, je vais faire joindre aux pizzas un bon de 5 EUROS de réduction pour vos prochains achats de préservatifs valable chez Speed-Parapharma. Toutefois veuillez éviter les pratiques susceptibles d'irriter les hémorroïdes de Mlle Denoix, pour lesquelles Speed-Parapharma se décharge de toute responsabilité. Bonsoir Monsieur et merci d¹avoir fait appel à Speed-Pizza


Fin d'après-midi, un gynécologue attend une dernière patiente qui n'arrive pas.
Au bout de trois quarts d'heure, il conclut qu'elle ne viendra pas et se sert un apéritif pour se détendre de sa journée avant de fermer son cabinet.
Il s'installe confortablement dans un fauteuil et commence à lire son journal lorsque la sonnette retentit.
Sa patiente arrive et présente ses excuses pour son retard.
- Ce n'est pas grave chère Madame, répond le médecin, vous voyez, je vous attendais en dégustant un petit verre. Désirez-vous en prendre un également avant que je vous examine ?
- Volontiers.
Il lui sert un verre, s'assied en face d'elle et ils se mettent à discuter.
Soudain un bruit de clé se fait entendre à la porte d'entrée.
Le médecin sursaute, se lève brusquement et dit :
- Ma femme ! Vite, déshabillez-vous et écartez les jambes !!!


A une heure avancée de la nuit, le téléphone sonne.
Le Mari décroche le combiné :
- Comment voulez-vous que je le sache ? Dit-il au bout de quelques secondes "appelez plutôt la SNCF!"
- Qui était-ce ? lui demande sa femme
- Aucune idée. Un type qui demande si la voie est libre.


C'est un couple de paysans qui fête ses 20 ans de mariage.
Le Jules dit à la Marie:
- Tu te souviens, il y a 20 ans, quand on a fait l'amour dans le champ et que tu t'agrippais à la barrière? Tu sais ce qui me ferait plaisir? C'est qu'on refasse ça.
- D'accord, dit la Marie, et ils vont au champ. Là, ils remettent ça passionnément. A la fin, le Jules dit à la Marie:
- Bon sang Marie, tu bouges encore plus qu'il y a 20 ans.
Elle lui répond:
- C'est que, il y a 20 ans, la barrière était pas électrifiée !




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


Dernière édition par Jacknap1948 le Dim 13 Nov 2016 - 8:20, édité 1 fois
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 264 ° série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 6 Nov 2016 - 21:03

La plus longue à lire est aussi la plus intéressante et malheureusement la plus prophétique, Jacques!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 264 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 7 Nov 2016 - 8:09

Panzerelite3945 a écrit:La plus longue à lire est aussi la plus intéressante et malheureusement la plus prophétique, merci Jacques!
Salut Cédric.
C'est en effet un risque que nous pouvons craindre pour l'avenir.
Merci de ta visite.



Bonne journée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 264 ° série de blagues.

Message par michel55 le Mer 9 Nov 2016 - 11:42

+1 avec Cedric
avatar
michel55
Oberleutnant
Oberleutnant

Messages : 922
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 61
Localisation : CHANTONNAY 85110 FRANCE
Humeur : de mieux en mieux

Voir le profil de l'utilisateur http://michel-models.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 264 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Mer 9 Nov 2016 - 11:50

michel55 a écrit:+1 avec Cedric
Salut Michel.
Merci de ta visite.



Bon appétit, bonne après-midi et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 264 ° série de blagues.

Message par paszim le Lun 14 Nov 2016 - 8:52

C'est vrai que la plus longue en dit long sur l'avenir.

Déjà qu'un logiciel du ministère de l'Intérieur prévoyait de renseigner la tendance politique, la religion, le penchant sexuel et divers autres questions personnelles lorsque la personne venait pour déposer plainte ou pour être entendue par les services de police.Mais la CNIL est intervenue.Le fera-t-elle de nouveau?

Bref, on ne pourra même plus aller aux toilettes sans que tout le monde le sache.

Merci Jacques pour cette bone série.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7415
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 264 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 14 Nov 2016 - 11:53

paszim a écrit:C'est vrai que la plus longue en dit long sur l'avenir. Déjà qu'un logiciel du ministère de l'Intérieur prévoyait de renseigner la tendance politique, la religion, le penchant sexuel et divers autres questions personnelles lorsque la personne venait pour déposer plainte ou pour être entendue par les services de police.Mais la CNIL est intervenue.Le fera-t-elle de nouveau ? Bref, on ne pourra même plus aller aux toilettes sans que tout le monde le sache. Merci Jacques pour cette bone série.
Salut Pascal.
Et oui, il n'y aura pas que des inconvénients mais la liberté en prendra sans doute un coup.
Merci de ta visite.



Bon appétit, bonne après-midi et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 264 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum