GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


272 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

272 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 15 Jan 2017 - 9:45

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Le petit Ludo et son papa se baladent en ville.
Soudain Ludo voit dans la rue un chien en train de saillir une chienne.
Il demande à son père ce qu'ils font.
Le père embarrassé explique que la chienne qui se trouve dessous ne veut pas rentrer à la niche, et que le chien est en train de la pousser pour la ramener.
Après être resté quelques instants perplexe, Ludo répond :
- C'est comme maman hier, heureusement qu'elle se tenait bien à la machine à laver, sans cela le facteur l'emmenait à la poste.


Jean-Louis
– Ça a marché ton flirt avec Jean-Louis ? demande une étudiante à une copine.
– Non il est vraiment trop timide, il en finit par être idiot !
– Comment ça ?
– Et bien hier nous sommes sortis ensemble et on s’est retrouvés seuls sur un banc… Après un long silence ,il m’a murmuré à l’oreille « Je t’aime » en posant une main sur mon genou. Pour l’encourager je lui est susurré « Plus haut »…. Alors il m’a hurlé à l’oreille « JE T’AIME


La chambre d’hôtel
Dans une petite ville de province, un représentant de commerce avait décidé de faire étape pour la nuit.
Malheureusement pour lui, il n’y avait qu’un seul hôtel, et toutes les chambres étaient réservées.
Le représentant insiste alors auprès de l’aubergiste:
– Vous devez me trouver une place pour dormir, même un lit n’importe où, je suis complètement vanné !
L’aubergiste lui répond:
– Ben, j’ai bien une chambre avec deux lit qui n’est occupée que par une personne… Et je suis sûr que cette personne serait ravie de partager sa chambre ainsi que le prix de sa chambre avec vous… Mais pour tout vous dire, cet homme est un ronfleur de la pire espèce. à tel point que ses voisins des chambres à côté viennent se plaindre ici tous les matins. Bref, c’est vous qui voyez.
– Pas de problème, je prends la chambre. Je suis trop crevé !
L’aubergiste fait faire connaissance aux deux locataires de la chambre et les laisse dîner.
Le lendemain matin, le représentant descend prendre le petit déjeuner, et contrairement à ce que pensait l’aubergiste, il a l’œil vif et semble en pleine forme et bien reposé.
L’aubergiste lui demande :
– Vous avez réussi à dormir?
– Oui sans problème
– Les ronflements ne vous ont pas gêné?
– Pas du tout, il n’a pas ronflé de la nuit
– Comment cela?
– Eh bien, l’homme était déjà au lit quand je suis rentré dans la chambre. Alors je me suis approché de son lit et j’ai été déposer un baiser sur ses fesses en disant « Bonne nuit ma beauté »… Et le gars a passé le reste de la nuit assis sur son lit à me regarder.


Une fille s’adresse à son père :
-Papa, il faut que je te dise que je suis amoureuse. Avec Sébastien, nous nous sommes rencontrés sur Meetic, puis sommes devenus amis sur Facebook. Nous avons eu des discussions sur WhatsApp et il m’a fait sa déclaration sur Skype. Et maintenant, j’ai besoin de ta bénédiction.
Ma chérie, quelques conseils :mariez-vous sur Twitter, achetez vos enfants sur eBay, recevez-les sur Gmail et, après quelques années, si tu es fatiguée de ton mari, mets-le sur le Bon Coin....


Les amants
Un couple d’amoureux illégitimes dîne aux chandelles dans l’appartement de la dame.
L’homme demande :
– Ton mari ne risque pas de rentrer ? ça m’embête tu sais, surtout que c’est mon meilleur ami quand même…
– Oh, ne t’inquiète pas, on en a encore pour une bonne heure.
A ce moment-là, le téléphone sonne, la femme décroche et on l’entend dire : « Oui mon chéri… non… ah… d’accord… bien sûr, à tout à l’heure. »
Elle revient à table et son amant demande :
– C’était lui ?
– Oui. Ne t’inquiète pas, on en a encore pour deux bonnes heures, il fait une partie de billard avec toi !


Cela se passe dans un train :
Il y a un gars assis qui mange des crevettes roses qu'il sort d'un sac ; il arrache les coquilles et les jette au loin par la fenêtre du train.
Il a déjà mangé quelques crevettes quand la vieille femme assise en face lui dit :
- Pouvez-vous arrêter de faire cela ? c'est dégoûtant à regarder !
Alors, il lui répond :
- Ecoute Chérie ! j'ai rien contre toi ; ne m'énerve pas ! j'ai payé mon billet pour ce voyage et je ferai ce que je veux dans ce train !
Sur ce, il continue d'arracher les coquilles des crevettes, les jette par la fenêtre et mange les crevettes roses.
Enfin quand il a fini son sac, il décide de piquer un petit roupillon.
A ce moment, la petite vieille sort ses aiguilles et se met à tricoter.
Le gars n'arrive pas à s'endormir à cause du cliquetis incessant des aiguilles.
Au bout de 15 minutes il se redresse et dit à la vieille femme :
- Hé Mémère ! tu veux pas arrêter ce bruit ? tu vois pas que j'essaye de dormir !
Alors, la petite vieille répond :
- Ecoute mon Chou : j'ai rien contre toi; ne m'énerve pas ! j'ai payé mon billet pour ce voyage et je ferai ce que je veux dans ce train.
Alors le gars se lève furax, saisit les aiguilles à tricoter de la petite vieille et les jette par la fenêtre du train.
La petite vieille se lève à son tour et tire sur le signal d'alarme.
Le mec rigole et dit :
- ha ha ! tu vas te prendre une amende de 200 euros pour ce coup-là !
Et la petite veille lui répond :
- Et toi tu vas prendre 10 ans lorsque la police aura senti tes doigts !


Théo rentre à la maison pour souper, après avoir passé tout le samedi après-midi dehors.
Sa maman lui demande ce qu’il a fait de beau tout l’après-midi.
- J’ai d’abord joué au foot avec les copains. Ensuite les autres sont partis chez eux, alors j’ai été voir ma copine Marina. On s’est promis qu’on allait se marier !
La maman trouve son petit Théo adorable, et, ne voulant aucunement se moquer de lui, elle continue :
- Et comment allez-vous faire pour les frais du mariage ?
Théo répond :
- Ben, avec les dix francs que Papa et toi me donnez comme argent de poche chaque semaine, et les 10 francs que Marina récolte chaque semaine elle aussi, ça devrait aller.
Alors le papa qui assiste à la conversation demande :
- Ah oui, c’est bien ! Mais comment ferez-vous pour les dépenses supplémentaires si Marina et toi avez un petit bébé ?
Et Théo :
- Et bien… Jusqu’ici, on a toujours eu de la chance…


La torture chinoise
Un homme est perdu dans les montagnes en Chine depuis 3 semaines, quand il aperçoit une maison.
Il cogne à la porte.
- OUI ? (le chinois parle heureusement français)
- BONSOIR. Je suis perdu depuis 3 semaines, je n’ai pas mangé, ni dormi et je me demandais si vous n’auriez pas une place pour un pauvre homme ?
Le vieux chinois accepte mais pose une condition :
- Tu es prévenu, aucun homme n’a le droit de toucher ma fille. Si tu es pris à lui faire l’amour, tu subiras les 3 tortures chinoises.
L’homme accepte volontiers et prend place à la table.
Tout au long du repas, étant donné qu’il n’a pas vu de femme depuis belle lurette, il ne peut se retenir de regarder la plantureuse jeune nymphette, qui à son tour, ne cesse de lui envoyer des regards aux mille mots.
Durant la nuit, l’appel de la bête se fait plus fort que la volonté et il se lève pour aller rejoindre la jolie fille du vieux chinois.
Il passe des heures et des heures dans son lit et y expérimente une des plus belles expériences sexuelles de sa vie.
Puis, retournant vers sa chambre, il se dit : « WHOA ! Cette baise vaut toutes les tortures du monde ! En plus, si ça se trouve le vieux n’a rien entendu !»
Au réveil, il sent une forte pression sur son ventre.
Il ouvre les yeux et se rend compte qu’il a une énorme roche sur lui, avec un petit message : « 1° torture chinoise : roche de 50 kilos sur le ventre»
« Quelle torture stupide », se dit-il.
Alors il lance la roche par la fenêtre.
Sur le mur à sa droite, il a juste le temps de lire : « 2° torture chinoise : roche attachée au testicule droit»
S’apercevant qu’il est trop tard pour rattraper la roche, il se lance par la fenêtre, se disant que la mort serait moins douloureuse.
En descendant, il voit sur la corde un autre message : « 3° torture chinoise : testicule gauche accroché au pied du lit !!!! »


Du pareil au même
Une lady dit à son époux :
- Darling, Jeremy va avoir seize ans. Il faut l’informer des mystères de la vie, c’est à vous de le faire. Mais c’est un enfant sensible. Alors parlez-lui des abeilles, des pigeons, des chevaux…
- Entendu, my dear.
Et le duc va voir son fils :
- Jeremy, vous vous souvenez de ce que nous avons fait à Londres la semaine dernière avec ces deux charmantes personnes ? Eh bien, votre mère vous fait dire que pour les abeilles, les pigeons et les chevaux, c’est pareil.


La bagnole
Chez un marchand de voiture, un gars venu du fin fond de sa campagne contemple un véhicule exposé.
– Elle est belle, hein? fait le vendeur. Une première main ! Une occase exceptionnelle, mon bon monsieur, comme neuve ! Et elle tape le 160…
– Ça veut dire quoi, taper le 160 ?
– Eh bien, par exemple, vous dînez chez vous tranquillement. Ensuite, avec votre femme, vous montez dans la bagnole, et à onze heures du soir, vous êtes à Paris. C’est pas beau ça ?
– Oh ! Cré nom ! je vas l’acheter. Je reviendrai demain avec l’argent…
Le lendemain, pas de gars de la campagne. Ni le surlendemain, ni les jours suivants. Et voilà que trois semaines plus tard, le vendeur de voiture le rencontre dans la rue.
– Et Alors, qu’est-ce qui se passe ? Vous deviez passer prendre la bagnole le lendemain, c’était convenu !
– Be oui… Mais finalement, j’ai changé d’avis. Parce que, comme m’a dit la Marie : « Qu’est-ce qu’on irait foutre à onze heures du soir dans une ville où on connaît personne ? » …


Marion et ses parents sont en promenade dans une région de Savoie.
Parvenue dans un petit village de montagne, la famille à très soif et le papa propose de s’abreuver à la fontaine. Sur cette fontaine est indiquée sa date de construction : 1621.
Marion regarde la gravure avec inquiétude et demande :
- Papa tu es sûr qu’elle n’est pas périmée cette eau ?


Un programmeur raconte a ses copains programmeurs :
- Hier, j'ai fait la connaissance d'une superbe nana dans une boite de nuit...
Les copains programmeurs:
- Aaaah !
- Je l'invite chez moi, on boit un coup, je commence à l'embrasser.
Les copains programmeurs:
- Aaaaaaah !
- Elle répond "déshabille moi !!"
Les copains programmeurs:
- Aaaaaaaaaaaaaaaaah !
- Alors j'enlève sa culotte, je la soulève et je l'assoie sur le clavier de mon PC...
Les copains programmeurs:
- Ouaaahhhh, t'as un PC à la maison ? C'est quoi comme processeur ?

Une blonde raconte a ses copines blondes :
- Hier, j'ai fait la connaissance d'un superbe programmeur dans une boite de nuit...
Les copines blondes:
- Aaaah !
- Je l'invite chez moi, on boit un coup, je commence à l'embrasser.
Les copines blondes:
- Aaaaaaah !
- la je lui dit : "déshabille moi !!"
Les copines blondes:
- Aaaaaaaaaaaaaaaaah !
- Alors il m'enlève ma culotte
Les copines blondes:
- Aaaaaaaaaaaaaaaah ! T'as une culotte ???


Paris-Lyon
Un belge fait le trajet Paris-Lyon en voiture.
Il prend une auto-stoppeuse en minijupe.
Celle-ci commence à lui faire du charme.
À l’entrée de Lyon le belge lui frôle la jambe par mégarde en changeant de vitesse.
La nana le regarde droit dans les yeux et lui dit :
« Tu peux aller plus loin tu sais ? »
Et le Belge continue jusqu’à Marseille.


C'est l'histoire de trois mecs qui couchent dans une tente...
Au petit matin, l'un des trois raconte aux autres qu'il a rêvé qu'on lui caressait le zizi.
Un des autres s'exclame que lui aussi a rêvé à ça !
Le gars qui a dormi dans le milieu dit
-Moi j'ai rêvé que je faisais du ski de fond...


Un élève plus doué que le maître...
Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s'asseoir en face de lui.
Le prof lui dit avec un sourire narquois, pour le taquiner :
- Les oiseaux et les cochons ne déjeunent pas ensemble !
- Oh ! s'cusez, alors je m'envole» lui répond l'étudiant.
Honteux de s'être fait avoir si bêtement, le professeur décide de le coller lors du contrôle de la semaine suivante, mais l'étudiant répond parfaitement à toutes les questions.
Alors le prof lui pose un petit problème : " Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l'un contient des billets de banque et l'autre de l'intelligence, lequel choisis-tu ? "
- Le sac rempli de billets répond l'étudiant.
- Moi, à ta place, j'aurais choisi l'intelligence !
- Les gens prennent toujours ce qu'ils n'ont pas lui répond l'étudiant !
Le professeur ravale sa rage, mais il prend la copie de l'étudiant et inscrit dans la marge : "CONNARD".
L'étudiant reprend sa copie, va s'asseoir et au bout de quelques minutes revient.
- Monsieur lui dit-il, vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note !


Le soir d’Halloween un petit garçon frappe à la porte d’une maison, déguisé en Rocky...
Une dame lui ouvre et lui demande :
- Tu viens pour des bonbons... Tiens, en voici une grosse poignée .
Le petit garçon la remercie et s’en va.
Dix minutes plus tard, la dame entend sa sonnette retentir à nouveau.
Elle ouvre la porte, reconnaît le petit garçon et lui dit :
- Je te reconnais petit malin ... Tu es passé il y a 5 minutes déguisé en Rocky !
Et le petit lui répond :
- C’est pas moi, m’dame … Moi j’suis Rocky 2 !


Une religieuse rend visite au curé :
- Voilà mon père, au cloître nous avons un problème avec nos deux perroquets. Ce sont des femelles et elles ne savent dire qu’une seule phrase abominable : « Nous sommes des prostituées, voulez-vous vous amuser ? »
- C’est affreux s’exclame le prêtre. Mais j’ai peut être une solution . Apportez-moi vos perroquets, je les mettrai avec les miens qui sont des mâles et auxquels j’ai appris à prier et à lire la Bible. Ainsi vos deux femelles apprendront à louer et à ado
Le lendemain, la religieuse apporte ses perroquets au prêtre qui les met comme convenu dans la cage des deux mâles.
Alors les deux perroquets femelles engagent la conversation :
- Nous sommes des prostituées, voulez-vous vous amuser ?
Et l’un des perroquets mâles dit à l’autre :
- Tu peux ranger ta Bible, mon vieux ! Nos prières sont enfin exaucées !


Un jeune corse, étudiant en médecine sur le continent, vient d'être reçu à ses examens de sixième année.
Tout heureux, il téléphone chez lui, au village, et tombe sur son grand-père.
- Papy ! Je suis reçu !
- C'est très bien. Je suis content pour toi. Alors maintenant tu vas revenir faire le docteur ici ?
- Pas encore papy. Je vais d'abord faire une spécialité.
- Et quelle spécialité, mon petit ?
- La médecine du travail.
- Ah ! Ils ont enfin reconnu que c'était une maladie !


Une mère se promène dans un parc avec son tout jeune fils et rencontre une de ses amies fort jolie.
- Léopold dit la mère, donne un bisou à la dame.
- Non, maman !
- Enfin, Léopold obéis !
- Non maman !
Léopold recule d’un pas et est au bord des larmes.
- Mais pourquoi tu ne veux pas embrasser la dame ?
- Parce que papa a essayé hier et il a reçu une paire de gifles !


La montre de Johnny English
Johnny English se balade, nonchalamment, dans un parc de Londres.
Soudain il rencontre une jeune fille, puis il regarde sa montre.
La jeune fille lui demande :
- Pourquoi regardez-vous votre montre, vous avez un rendez-vous ?
- Non, elle me parle.
- Et elle vous dit quoi ?
- Elle me dit que vous n’avez pas de culotte sous votre robe !
La jeune fille, lui dit qu’il se trompe et qu’elle en a une !
Johnny répond :
- En effet, vous avez raison, ma montre avance d’une heure ! Allons faire un tour ensemble…


C'est l'histoire d'un commercial qui part en voyage d'affaire pendant les fêtes de Noël.
Pendant son voyage, il décide d'envoyer un cadeau à sa femme restée en France.
Le colis arrive alors chez son épouse.
Elle l'ouvre, c'est un pantalon sur lequel est écrit sur la jambe droite : "joyeux Noël" et sur la jambe gauche : "bonne année".
Au téléphone, sa femme le remercie pour son cadeau et rajoute :
- J'espère que tu viendras me voir entre les fêtes.


Derniers vœux
Lucile, une personne âgée, fête ses 90 ans.
Sa famille a réservée tout un restaurant et la fête bat son plein lorsque l’un de ses petits-enfants, Hervé (50 ans) lui demande :
– Grand-mère, excuse-moi d’aborder le sujet, mais au vu de ton grand âge, il serait peut-être temps de formuler des souhaits quant à tes obsèques.
Les discussions s’arrêtent et tout le monde est suspendu aux lèvres de Lucile :
– Je veux être incinérée
Ouf ! Lucile a bien pris la question et y a répondu avec intelligence. Elle ajoute :
– Je souhaite aussi que mes cendres soient dispersées sur le parking du Leclerc.
Émoi général !
– Mais mamie pourquoi le parking de l’hypermarché. Tu ne souhaites pas qu’on conserve tes cendres au funérarium ?
– Non ! Je préfère le parking du Leclerc car au moins je suis sûr que vous viendrez me voir deux fois par semaine.


Un petit garçon de six ans demande :
- Maman, comment je suis né ???
- Euh …. dans un chou . Ton père et moi, nous t'avons trouvé dans un chou…
- Et ma sœur, comment elle est née, elle ?
- Dans une rose . Nous l'avons trouvée dans une magnifique rose…
Le soir, le petit garçon, entrant sans frapper dans la chambre de ses parents les trouve en train de faire l'amour et il leur lance :
- Alors les vieux... on jardine !


Un whisky avec deux glaçons
Derrière le comptoir d’un bar, le fils des patrons. Un gars rentre dans l’établissement.
Le barman lui demande :
– Qu’est-ce que vous désirez prendre, Monsieur ?
– Un whisky avec 2 glaçons, s’il vous plait, répond le gars.
Le garçon lui sert le verre, le gars l’avale d’un coup puis prend le chemin de la sortie.
Le garçon le rappelle :
– Eh, vous n’avez pas payé votre consommation !
– Ah non, hein. Vous m’avez demandé ce que je désirais prendre. C’était une invitation, je ne dois donc pas payer. Et il sort…
Le soir, le garçon raconte cela à ses parents.
Le père lui dit :
– Ça ne fait rien, demain, c’est moi qui m’occupe du bar. S’il revient, il trouvera à qui parler !
Le lendemain, le patron est derrière le bar et le gars rentre.
Le patron demande :
– Qu’est-ce que vous prenez, Monsieur ?
– Un whisky avec 2 glaçons, s’il vous plaît.
Il avale le whisky, se lève et s’apprête à partir.
Le patron est furieux, mais le gars lui répond :
– Ah non, vous m’avez proposé aimablement de boire quelque chose. Quand on offre une boisson, on n’exige pas le paiement. Et il sort.
Le soir le patron raconte cela à sa femme.
Autoritaire, celle-ci décide de tenir le bar le lendemain et de s’occuper de l’individu s’il revient.
Le lendemain, le gars rentre dans l’établissement. La patronne dit :
– Bonjour Monsieur !
– Bonjour Madame !
La patronne se tait pendant de longues minutes. « Il ne m’aura pas », se dit-elle. « Je ne vais pas demander ce qu’il désire prendre. Il sera bien obligé de réagir si je ne dis rien… ».
Après 1/4 d’heure, impatiente, la patronne s’approche et lui dit finement :
– Euh, Monsieur désire-t-il passer commande ?
– Oui, bien sûr, donnez-moi un œuf dur et un couteau, s’il vous plaît….
La patronne, un peu étonnée, lui donne ce qu’il demande.
Puis elle le voit en train d’éplucher l’œuf puis de le découper en petits cubes…
Curieuse, elle s’approche et demande :
– Qu’est-ce que vous faites, Monsieur ?
– Je me prépare pour la pêche. J’utilise ces cubes en les mettant sur mon hameçon, ça marche très bien.
La patronne, surprise :
– Ah bon, vous péchez avec des œufs durs ? Et qu’est-ce que vous prenez avec ça ?
– Un whisky avec deux glaçons, répond alors le gars le sourire aux lèvres…


La boucle d’oreille
Un cadre remarque soudainement que son collègue porte une boucle d’oreille.
Le sachant très conservateur, il trouve ce changement surprenant et l’interroge :
- Je ne savais pas que tu aimais les boucles d’oreilles !
- Ça va, n’en fais pas tout un plat, c’est juste une boucle d’oreille, lui répond l’homme, manifestement gêné.
- Ah tiens! Et depuis quand tu la portes ?
- Depuis que ma femme l’a trouvée dans notre lit.




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 272 ° série de blagues.

Message par paszim le Lun 16 Jan 2017 - 17:50

Magnifique celle de la petite vieille dans le train.

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7357
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 272 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 16 Jan 2017 - 18:58

paszim a écrit:Magnifique celle de la petite vieille dans le train. Merci Jacques pour cette nouvelle série.
Salut Pascal.
Merci de ta visite.



Bonne soirée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 272 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum