GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


278 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

278 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 26 Fév 2017 - 7:57

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Quelle est la similitude entre une marée noire et une minijupe?
- Dans les deux cas, la moule est en danger !


Une superbe jeune femme sort de chez le fleuriste avec un magnifique bouquet de roses.
Un monsieur s’approche et lui dit :
- Mademoiselle, vous ne pouvez savoir à quel point j’aimerais être à la place de vos roses.
- Ah bon mais pourquoi monsieur?
- Mais pour être dans vos bras, voyons !
- Ah mais ne vous y fiez pas, aussitôt à la maison, je leur coupe la queue.


Un type va pour la première fois en visite chez les parents de sa copine.
Il veut faire bonne impression mais le Chili Con Carne de la veille fais des siennes et ses intestins le rappelle à son bon souvenir toutes les cinq minutes.
Notre héros est le centre d'intérêt de la famille entière et fait plutôt bonne impression, seulement voilà qu'un gaz s'annonce et la douleur est telle qu'il ne peut qu'adopter la solution d'urgence : le contrôle absolu de ses abdominaux et de ses muscles fessiers pour en claquer un silencieux dans les coussins du fauteuil.
Ouf Mission accomplie ...
Mais voilà que flotte autour de lui une sorte d'aura qui n'augure rien de bon pour son avenir de gendre potentiel pour au moins les dix prochaines années.
Le maitre des lieux ne peut faire autrement que de remarquer l'odeur nauséabonde qui se répand dans la pièce et hurle :
- MEDOR !!
Effectivement repose au pied du prétendant un chien répondant au doux nom de Médor.
Ouf c'est lui qui prend ! souffle notre héros soulagé.
Il se dit qu'après tout puisque c'est le chien qui prend autant en profiter d'autant plus que le suivant s'annonce féroce.
En virtuose, le second est lâché avec autant de discrétion que le premier et l'odeur se fait de plus en plus présente.
- MEDOR !!! Gueule le père.
Et va pour le troisième se dit le type.
- MEDOR TIRE TOI DE LA, CE TYPE VA TE CHIER DESSUS !"


Un homme est assis dans la salle d’attente pour son premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand il remarque que son diplôme était accroché sur le mur.
Il y était inscrit son nom.
Après quelques instants de réflexion, il s'est soudain remémoré une grande blonde portant ce nom.
Elle était dans sa classe de lycée quelques 40 ans auparavant et il se demandait si cela pouvait être la même fille dont il était fou amoureux à l’époque ?
Mais une fois entré dans la salle de soins, à la vue du dentiste, cette hypothèse s'est évaporée.
Cette femme grisonnante, et le visage marqué était bien trop vielle pour avoir été son amour secret …
Quoique…
Après que la dentiste eût terminé de soigner sa carie, l'homme lui demanda alors si elle était allée au lycée Henry IV.
- Mais oui, a-t-elle répondue.
- Quand avez-vous eu votre bac ? a poursuivi l'homme.
- 1974. Pourquoi cette question ?
- Eh bien, vous étiez dans ma classe ! s'est alors exclamé l'homme.
- Ah bon ! Et vous étiez prof de quoi ?


Un gaillard fait la file à la caisse de son supermarché quand il remarque qu'une petite blonde canon lui fait signe de la main et lui sourit.
Il s'adresse à elle et dit gentiment :
- " Excusez-moi, est-ce que je vous connais? "
Elle répond en souriant :
- " je peux me tromper, mais je pense que vous êtes le père d'un de mes enfants... "
Les souvenirs du gars le renvoient vers la seule et unique fois où il a été infidèle, et il demande :
- " Nom d'un chien, ce ne serait pas vous la strip-teaseuse que j'ai niqué sur la table de billard devant tous mes copains lors d'une soirée bien arrosée, pendant que votre amie me flagellait avec un céleri mouillé et me poussait un concombre dans le derrière? "
- "Ben non ", répond-elle, " je suis la professeur d'anglais de votre fils !!! "


L’instituteur :
- Thomas, dis-moi un peu qui d’entre vous est venu hier voler des pommes dans mon pommier
Thomas :
- Je ne vous entends pas bien Monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée.
L’instituteur :
- C’est ce qu’on va voir ! Viens ici t’asseoir à ma place. J’irai m’asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.
Ils échangent leur place et Thomas fait ce que l’instituteur lui a demandé.
Thomas :
- Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?
L’ instituteur :
- Tu as raison Thomas, on ne comprend rien ici dans le fond.


A l'hôpital, un vieux monsieur couché dans son lit s'époumone à qui mieux-mieux :
- Le révolver ! ... le bazooka ! ... le canon !... la grenade ! ...
L'infirmière entre précipitamment dans la chambre et l'enguirlande :
- Non, mais ça ne va pas de crier de la sorte ? ! ? ... Mais, c'est quoi cette odeur d'urine ?
Elle soulève les draps et s'aperçoit qu'ils sont complètement mouillés :
- C'est dégoûtant ! Vous auriez dû demander le pistolet...
- Voilà, c'est le mot que je cherchais !


A l'hôpital, une femme veut se faire opérer car elle trouve que ses lèvres vaginales sont trop grandes.
Elle insiste auprès du chirurgien pour qu'il garde le plus grand secret sur l'opération car elle est embarrassée et ne veut que personne ne le sache.
Nous sommes tenus au secret professionnel, Madame, la rassure le médecin.
Après l'opération, au réveil, elle trouve trois roses placées avec soin à côté de son lit.
Outrée, elle appelle le docteur :
- Je pensais vous avoir demandé de ne parler de mon opération à personne !
- Ne vous inquiétez pas. Je n'ai rien dit à personne. La première rose vous est offerte par moi. J'ai ressenti de la compassion pour vous parce que vous avez traversé tout ceci complètement seule. La deuxième est offerte par mon infirmière, qui m'a assisté lors de l’intervention.
- Et la troisième ?
- Elle provient d'un homme hospitalisé dans l'Unité des Grands Brûlés, qui vous remercie pour ses nouvelles oreilles ...


Sujet de dissertation :
"Dans ce travail vous traiterez du Merveilleux, du Sacré et du Mystère"
Lu dans une copie :
"Je suis enceinte. Mon Dieu! Mais, de qui ?"


Dans le domaine naval à présent :
- Amiral Dönitz, notre navire est-il un cuirassé ou un sous-marin ?
- Un cuirassé, matelot
- Ah, bien. Alors... on coule !
(sketch des Frères Ennemis, 1960-70)


Retour à terre :
Un agent de la répression des fraudes s’arrête dans une ferme de la Drôme.
« Monsieur, s’adresse-t-il au fermier, je viens inspecter votre ferme à la recherche d’une culture illégale de drogue. »
Le fermier répond :
« OK, mais n’allez pas dans ce champs, là-bas, en pointant le lieu du doigt. »
L’inspecteur explose
: « Monsieur, j’ai Autorité du gouvernement ! »
Prenant sa carte tricolore dans sa poche, il la brandit sous les yeux du fermier :
« Voyez-vous ça ? Cette carte signifie que je peux aller où je veux et cela sans justification. Avez-vous compris ? Suis-je assez clair ? »
Le fermier hoche poliment la tête et retourne à ses occupations.
Quelques minutes plus tard le fermier entend des cris et des hurlements et voit l’inspecteur courir à toute allure pourchassé par un énorme taureau.
Petit à petit l’animal gagne du terrain sur l’inspecteur et avant qu’il puisse atteindre la clôture le taureau l’aura certainement rattrapé.
Le fermier laisse alors tomber ses outils, court vers la clôture et se met à crier à l’inspecteur :
« Ta carte ! Montre-lui ta carte ! »


L'autre jour, alors que j'étais allongé sur le divan de mon psy, il me demande ce que je préfère chez une femme.
Spontanément, je lui répond,
- Des gros seins
Mais la réponse ne le satisfait pas et il précise :
- Non, je voulais dire, qu'est-ce que vous recherchez pour une relation sérieuse?
Et là je persiste,
- Sérieusement, ce que je recherche, c'est des gros seins...
- Non, non, non. Je vais préciser ma pensée: qu'est-ce que vous allez rechercher chez la femme qui sera celle avec qui vous voudrez passer le reste de votre vie?
Et disant cela, il me regarde d'un œil curieux et inquiet, alors que moi je suis là, en train de me tordre de rire sur son divan.
Finalement je lui réponds:
- Passer le reste de ma vie avec une femme? Aucune femme n'a des seins assez gros pour ça!


- Josiane, tu as mis un Tampax sur l'oreille ?!
- Merde ! mon crayon !


Pouvez-vous me citer les trois tailles de préservatif ?
- Petit, moyen et vantard.


Quelle est la différence entre un 69 et le brouillard ?
Dans le brouillard on ne voit pas le trou du cul qui est devant...


Quiproquo
Un jeune mari rentre le soir chez lui, et sa femme lui saute au cou en lui disant :
- Chéri, j’ai une grande nouvelle ! Je suis en retard d’un mois…Je crois que nous allons avoir un bébé! J’ai fait le test chez le médecin aujourd’hui… mais tant qu’on aura pas de certitude, on n’en parle à personne.
Le jour suivant, un contrôleur EDF sonne chez elle car ils n’ont pas payé leur dernière facture d’électricité.
- Vous êtes bien Madame Durand ? Vous avez un mois de retard !
- Comment le savez-vous ? balbutia la jeune femme.
- Mais Madame, c’est inscrit sur nos registres.
- Qu’est-ce que vous dites ? C’est inscrit…. sur vos registres ?
- Absolument.
Le soir, elle raconte cela à son mari qui, fou de rage, se précipite dès le lendemain aux bureaux de l’EDF.
- Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? hurle-t-il. Vous inscrivez dans vos registres que ma femme a un mois de retard ? De quoi vous mêlez-vous ?
- Écoutez, dit le contrôleur, calmez-vous. Ce n’est pas bien grave. Vous n’avez qu’à l’acquitter et on n’en parle plus…
- La quitter ? Il n’en est pas question ! Je ne la quitterai jamais, ni maintenant ni plus tard !
- Dans ce cas, je vous préviens, si vous refusez de l’acquitter, on va vous la couper !
- Quoi ? Me la couper ? Mais qu’est-ce que deviendra ma femme ?
- Je ne sais pas…. elle n’aura qu’à se servir d’une bougie…


Un monsieur âgé était sourd depuis plusieurs années.
Il alla voir son médecin qui lui donna 2 appareils pour entendre à nouveau.
Au bout d'un mois, le vieillard retourne voir son médecin.
Le docteur s'empresse de prendre des nouvelles des améliorations que ces prothèses auditives ont apportées dans la vie de son patient :
- Votre famille doit être content de voir que vous entendez très bien ?
L'homme répond :
- Oh, je n'ai pas encore dit à ma famille que j'avais des appareils. Je ne fais que m'asseoir et écouter les conversations... Ça fait 3 fois que je change mon testament.


Quelques perles d'examens du Baccalauréat. (Tristesse !!!!!) : LA PRÉHISTOIRE.
Les hommes préhistoriques portaient le noms d'Homos comme, par exemple, les Homos Sexuels.
Ils savaient déjà enterrer leurs morts dans des trous.
Ils ont commencé à faire des flèches en bronze car le bois n'est pas un métal très solide.
Ils décoraient leurs cavernes grâce à des stylos exprès pour écrire sur la pierre.


Quelques perles d'examens du Baccalauréat. (Tristesse !!!!!) : MOYEN-ÂGE.
Les paysans étaient obligés de jeûner à chaque repas.
La famine était un grave problème pour ceux qui n'avaient rien à manger.
Au Moyen Age, la bonne santé n'avait pas encore été inventée.
Les Moyenâgeux avaient les dents pourries comme Jacquouilles.
La mortalité infantile était très élevée sauf chez les vieillards.


Quelques perles d'examens du Baccalauréat. (Tristesse !!!!!) : JEANNE D'ARC.
Son nom vient du fait qu'elle tirait à l'arc plus vite que son ombre.
On l'appelait "La Pucelle" car elle était vierge depuis son enfance.
Jeanne détestait les Anglais à qui elle reprochait de l'avoir brûlée vive.


C'est un pépé à l’hôpital qui se fait surprendre par l’infirmière alors qu'il est en train de se tripoter sous les draps.
L’infirmière s'écrie :
- Attendez, je vais vous aider !
Et là, elle commence à l’entreprendre et lui fait une super gâterie.
Le vieux n'en revient pas, mais, enchanté, lui demande :
- Mais pourquoi j'ai droit à cela ? C’est Noël ?
- Vous savez, avec le boulot qu'on a ici, j'ai plus vite fait de me rincer la bouche que de changer les draps !


LE SEXE EN AFRIQUE
C’est bien expliqué ! et … si vrai !
Un homme téléphone à sa Maman :
Le Fils : Maman, j'ai le SIDA...
La Maman : Ne reviens pas à la maison, mon fils !
Le Fils : Pourquoi pas, Maman ?
La Maman : Si tu reviens à la maison, tu vas contaminer ta femme.
Ta femme va transmettre la maladie à ton frère,
Ton frère à notre bonne, notre bonne à ton père,
Ton père à ma sœur,
Ma sœur à son mari, Lui à moi,
Moi au jardinier, Le jardinier à ta sœur. Et si ta sœur attrape le SIDA...
Alors TOUT le village sera contaminé !!!
Donc au nom de DIEU,
SAUVE TA FAMILLE ET TON VILLAGE ET NE REVIENS PAS à LA MAISON !
VA PLUTÔT EN FRANCE TE FAIRE SOIGNER,
C'EST GRATUIT !


C'est deux blondes qui passent dans une décapotable.
Elle voient au milieu d'un champ de blé une autre blonde, dans une barque, qui rame...
- Tu vois (dit l'une à l'autre) c'est ce genre de blondes qui nous font passer pour des gourdes.
- Oui tu as raison, même que si je savais nager, j'irais lui en coller une bonne...


Trois femmes, dont une blonde, se rencontrent un mois après leur voyage à Cuba, où elles ont chacune attrapé la turista.
Une des femmes dit :
- Ah, moi, mon mari est médecin. Il m'a prescrit un traitement, et ma diarrhée est passée !
Une autre s'exclame :
- Oh, moi, mon mari est pharmacien. Il m'a donné un médicament, et tout est revenu dans l'ordre.
La blonde rétorque :
- Ah, moi, mon mari est psychologue. Je chie encore dans mes culottes, mais je l'accepte mieux !


Un père voit sa fille de 18 ans rentrer de l'école et lui annonce :
- Papa, je suis enceinte !
- C'est pas possible, répond le père. Dis-moi que ce n'est pas vrai ! Et puis d'abord, qui est le père ?
- Allons papa, répond la fille, quand tu manges une boîte de fayots, est-ce que tu sais lequel t'as fait péter ?


Un homme va se confesser :
Mon père , je m'accuse d'avoir péché... J'ai fauté avec une femme qui n'était pas la mienne.
- Etait-ce contre son gré, mon fils ?
- Oh non, contre le mur, mon père.




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 278 ° série de blagues.

Message par michel55 le Lun 27 Fév 2017 - 0:24

merci jacques et a bientôt
avatar
michel55
Leutnant
Leutnant

Messages : 889
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 61
Localisation : Bruxelles-Ixelles
Humeur : pensioné enfin

Voir le profil de l'utilisateur http://michel-models.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 278 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 27 Fév 2017 - 11:33

michel55 a écrit:merci jacques et a bientôt
Salut Michel.
Merci de ta visite.



Bonne journée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12533
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 278 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum