GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


279 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

279 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 5 Mar 2017 - 9:30

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Quelle différence entre les femmes de 8, 18, 28, 38 et 48 ans?
8: Tu la couches et tu lui racontes une histoire.
18: Tu lui racontes une histoire et tu couches avec.
28: Tu n'as pas besoin de lui raconter d'histoire pour coucher avec.
38: Elle te raconte une histoire pour coucher avec toi.
48: Tu lui racontes une histoire pour éviter de coucher avec.


Quelle différence entre les hommes de 8, 18, 28, 38 et 48 ans?
8: Tu le couches et tu lui racontes une histoire.
18: Tu lui racontes une histoire pour éviter de coucher avec.
28: Tu lui fais croire qu'il doit te raconter une histoire pour coucher avec toi.
38: Tu lui racontes une histoire et tu vas au lit avec quelqu'un d'autre.
48: Tu n'as rien besoin de lui raconter parce qu'il s'est endormi sur le divan.


Quelle est la chose la plus rapide au monde ?
L'Anglais a dit:
Moi, je dirais que c'est la pensée, puisque la pensée est immédiate.
Le Français a dit:
Moi, je dirais que c'est la lumière car il est prouvé que rien ne bat la vitesse de la lumière.
Le Belge a dit:
Moi, je dis que c'est la diarrhée, parce que quand tu as la diarrhée, t'as même pas le temps de penser ni d'allumer la lumière que t'es déjà dans la merde.


Ce sont deux amis qui se retrouvent chez celui qui a le décodeur Canal + pour regarder un match de foot.
L'hôte en profite pour présenter à son pote sa toute nouvelle et superbe poupée gonflable secrétaire :
"C'est trop génial, cette poupée peut tout faire, la prise de note, l'écriture de lettres, etc... et niveau sexe elle est excellente"
Le deuxième répond :
"Attends, il faut que j'essaie; je te l'emprunte et te la ramène de suite".
Le mec part dans la pièce à côté, un moment se passe et on attend un horrible cri de douleur!
Alors le premier dit :
"Au fait, j'avais oublié de te prévenir : la bouche fait taille-crayon !"


Un homme se présente au poste de police.
- J'aimerais signaler la disparition de ma femme.
- Depuis quand avez-vous remarqué sa disparition?
- Euh... Ca doit faire une douzaine de jours!
- 12 jours!? Mais pourquoi venir le signaler seulement maintenant?
- Eh bien, c'est que jusqu'à maintenant, c'était vivable, mais là, il ne me reste plus de linge ni de vaisselle propre!


Calcul mental.
C'est bien connu que les secrétaires sont mauvaises en maths...
Un patron teste les connaissances en arithmétique de sa nouvelle secrétaire :
- Si je vous donne 500.000 euros, moins 10%, que retirez-vous ?
- TOUT Monsieur, TOUT... la robe, le soutien-gorge, la petite culotte...je retire TOUT !!!


Un réparateur de chez Darty passe dans un appartement pour réparer une télé.
C'est une ménagère plutôt sexy qui lui ouvre la porte et qui lui montre la TV à réparer dans le salon.
La jeune femme est tellement aguichante, qu'il ne parvient pas à quitter son corps des yeux dès qu'elle passe près de lui et du coup, la visite dure un certain temps...
Tant bien que mal, il finit par réparer l'appareil, puis il donne la facture à la dame.
Alors qu'elle rédige le chèque, elle lui dit :
- Je vais vous demander quelque chose de... disons quelque chose d'inhabituel. C'est assez embarrassant et auparavant, je voudrais que vous me promettiez de garder ça secret.
Au comble de l'excitation, le réparateur répond qu'il est d'accord, et la femme reprend:
- Mon mari est quelqu'un de bien (soupir) mais il souffre d'une certaine incapacité physique voyez-vous... Alors que vous, vous êtes un homme qui me semblez bien bâti et robuste... et moi de mon côté, je suis une femme plutôt volontaire.
Le Dartyman répond en rougissant:
- Oh ça oui!
La femme :
- Et depuis que vous êtes entré, j'y pense...
Le gars, super chaud :
- Je dois dire que moi aussi !
La femme, étonnée :
- Ah bon? Vous aviez deviné que je voulais déplacer le réfrigérateur ?


Les trois samouraïs
Ce sont trois samouraïs qui veulent mesurer leur adresse au sabre.
Ils se choisissent un juge qui sera le gage de l’équité de la joute qui va se dérouler entre les trois guerriers.
Le juge qui s’y connaît en tournoi de samouraïs leur a apporté de quoi se mesurer : Il ouvre une petite boite dans laquelle il y a une mouche.
Le katana du premier samouraï sort de son fourreau en un éclair, et la mouche retombe sur le sol, coupée en deux !
Le juge est satisfait par cette première performance, et il félicite le premier samouraï .
Lorsque le deuxième samouraï est prêt, le juge ouvre une nouvelle boite et laisse s’envoler une autre mouche.
Cette fois-ci, le deuxième samouraï donne deux coup de sabre dans l’air, et la mouche retombe, coupée en quatre!
Cette fois, le juge est vraiment impressionné.
Et il le dit au deuxième samouraï.
Mais il reste un troisième concurrent.
Lorsque celui-ci est prêt, le juge ouvre sa troisième boite contenant une troisième mouche…
Le samouraï sort son sabre et dessine une arabesque dans l’air, et range son sabre, mais la mouche continue à voler…
Le juge dit alors :
- Mais la mouche vit toujours !
- C’est vrai, répond le troisième samouraï, mais elle ne pourra plus jamais se reproduire.


C'est l'histoire d'un vieux monsieur qui est atteint de la maladie d'Alzheimer.
Son fils qui l'aime beaucoup, mais qui n'en voit plus le bout décide avec l'accord du père de le placer dans une maison de retraite médicalisée.
Le jour de la séparation arrive.
Le fils et son vieux se retrouvent dans le bureau de direction en compagnie de la directrice et d'une infirmière.
Pendant que le fils signe les papiers, le vieux se penche tout doucement sur son côté vers la droite.
L'infirmière bondit et vient arrêter le mouvement in extremis.
Quelques minutes plus tard, le vieux recommence à pencher, cette fois-ci vers la gauche.
Encore une fois, l'infirmière bondit et parvient à arrêter la bascule du vieux dans sa course.
Quelques temps plus tard, le corps du vieux se met à pencher en avant.
Cette fois-ci, l'infirmière l'attache carrément à sa chaise.
À ce moment, le fils a fini de remplir les papiers.
Il se lève et demande à son père :
- Alors papa, tu vas te plaire ici ?
Et le vieux répond:
- Ouais, je pense. Mais à mon avis, ils me laisseront jamais péter tranquillement !


Dicton chinois :
"La hiérarchie d'une entreprise, c'est comme un arbre plein de singes, tous sur des branches différentes à des niveaux différents.
Certains des singes montent, d'autres descendent.
Les singes d'en haut regardent les singes d'en bas et voient un arbre avec plein de visages souriants.
Les singes d'en bas regardent en haut et ne voient rien d'autre que des trous du cul."


Sur une route départementale, un camionneur en rade arrête un autre camionneur en faisant des grands signes :
- Qu'est-ce qui vous arrive ? demande le camionneur qui s'est arrêté
- Vous tombez à pic, j'ai un petit service à vous demander ! Voilà, mon camion m'a lâché et j'ai 15 pingouins à amener au zoo. Par cette chaleur, le temps de réparer, ils seront tous morts. Comme votre bahut est réfrigéré aussi, ça serait sympa de me les
- Pas de problème, j'aime les bêtes répond le camionneur charitable
Et voilà les pingouins transbordés dans le nouveau camion.
Le gars en panne donne quelques billets au camionneur charitable :
- Tenez, voici un peu d'argent pour les frais... Dès que c'est réparé, j'arrive...
Une heure après, le gars qui était en panne a réparé, et le voilà avec son camion, en ville en direction du zoo.
Arrêté à un feu rouge, il voit son camionneur charitable, sur les passages cloutés, suivi de ses 15 pingouins :
- Mais qu'est-ce qu'ils foutent là ?!!
Il court après son type et les pingouins :
- Mais vous allez où là, pourquoi vous ne les avez pas emmenés au zoo ?
- Je les y ai emmenés répond le gars, mais comme il me restait de la monnaie, je les emmenais au cinéma maintenant...


Un type discute avec son copain:
- Ça va mal ces jours-ci, ma femme passe ses soirées à faire le tour des bars de la ville.
- Elle est alcoolique?
- Non, elle me cherche.


Un couple de personnes âgées avait fêté son soixantième anniversaire de mariage. Ils s'étaient connus amis d’enfance et venaient se promener main dans la main dans le quartier de leur jeunesse.
Ils voulaient revoir leur ancienne école.
La grille n'était pas fermée, ils sont entrés et ont retrouvé le vieux pupitre qu'ils avaient partagé, sur lequel René avait gravé : « Je t'aime, Thérèse. »
En revenant à la maison, un sac tomba d’un fourgon blindé presque à leurs pieds.
Thérèse le ramassa et l’emporta à la maison. Là, elle l'ouvrit et compta...
Il y avait cinquante mille euros dans le sac !
René déclara :
- Nous devons le rendre.
- Qui trouve garde, lui répondit Thérèse.
Le lendemain, deux policiers vinrent enquêter dans le quartier.
Ils frappèrent à leur porte.
Un policier se mit à questionner le couple sur la disparition d'un sac de billets :
- Pardon, auriez-vous trouvé un sac qui est tombé d'un fourgon blindé hier ?
- Non, rétorqua sèchement Thérèse.
- Elle ment. Elle l’a caché dans le grenier, la coupa René.
- Ne le croyez pas, il est sénile, continua Thérèse.
Les agents se sont alors tournés vers René et lui ont demandé :
- Voulez-vous nous raconter l'histoire depuis le début.
- Bien ! poursuivit René, Thérèse et moi revenions de l’école, hier, quand...
Le premier agent se tourna vers son collègue et lui dit :
- Viens on s'en va !


Le club du troisième âge d'un village propose un petit voyage organisé à ses membres.
Après quelques heures de trajet, le chauffeur du bus fait descendre tout le monde pour la pause pipi.
Alors que tout le monde est descendu, une mamie vient faire une confidence à l'oreille du chauffeur :
- Monsieur, je pense avoir été victime d'une agression sexuelle tout à l'heure dans ce bus...
Le chauffeur, sans vouloir mettre en doute ses dires, reste tout de même dubitatif.
Il lui promet néanmoins de la surveiller afin que cela ne se reproduise pas.
A midi, alors que le bus s'était arrêté pour le déjeuner, une deuxième vieille dame va trouver le chauffeur et lui confie :
- Je viens d'être victime d'une agression sexuelle !
Cette fois, le chauffeur commence à considérer avec plus d'attention les propos des 2 vieilles.
Il inspecte les travées à la recherche du pervers.
Et il tombe sur un petit vieux qui est là, à quatre pattes entre les sièges.
Il l'empoigne par la veste et lui demande :
- Bonjour monsieur, est-ce que je peux vous aider ?
Le vieux le regarde et il lui répond :
- Pour sûr que tu peux m'aider fiston ! J'ai perdu ma moumoute et j'essaie de la retrouver. Par deux fois, je pensais avoir mis la main dessus, mais les 2 avaient la raie au milieu, alors que la mienne a la raie sur le côté.


Un jeune garçon entre dans une pharmacie et dit au pharmacien :
- Bonjour, pouvez-vous me donner un préservatif. Ma copine m'a invité à souper ce soir et je crois qu'elle attend quelque chose de moi !
Le pharmacien lui donne le préservatif et, quand il va sortir, le garçon se retourne et lui dit :
- Donnez-moi encore un autre, parce que la sœur de ma copine est très mignonne elle aussi. Elle croise toujours les jambes de manière provocante quand elle me voit et je crois qu'elle aussi attend quelque chose de moi.
Le pharmacien lui donne un second préservatif et, quand il va sortir, le garçon se retourne et lui dit de nouveau :
- Tout compte fait, donnez m'en encore un autre parce que la mère de ma copine a de beaux restes et quand elle me voit, elle fait toujours des allusions... Et comme elle m'a invité à souper, je crois qu'elle attend quelque chose de moi !
Au souper, le garçon est assis avec sa copine à sa gauche, la sœur à sa droite et la mère en face de lui.
Quand le père arrive, le garçon baisse la tête et se met à prier :
- Seigneur, bénis ce souper, … Merci pour ce que tu nous donnes.... Bla bla bla ...
Après une minute, le garçon est encore en train de prier :
- Merci Seigneur pour ta bonté... Bla bla bla ...
Dix minutes passent et le garçon prie encore, toujours avec la tête baissée.
Ils se regardent tous très surpris et la copine plus encore que les autres.
Elle se rapproche du garçon et elle lui dit dans l'oreille :
- Je ne savais pas que tu étais aussi croyant !!!
Le garçon répond :
- Je ne savais pas que ton père était pharmacien !!!


Le chariot
Deux cow-boys qui convoyaient du bétail dans les plaines de l’Ouest distinguent la silhouette d’un Indien couché sur le sol.
Ils se rapprochent et voient finalement que le Comanche est à plat ventre, l’oreille collée contre le sol.
Les cow-boys s’arrêtent et le premier dit au second :
- Tu vois cet Indien, il est en train d’écouter les vibrations du sol. Il est capable de déterminer si un cavalier ou un attelage arrive et à quelle distance il se trouve.
A ce moment-là, l’Indien tourne la tête et dit :
- Chariot couvert, à deux miles, plein sud. Deux chevaux, un bai brun et un alezan. Un homme, une femme, deux enfants avec affaires dans chariot.
- Incroyable ! s’exclament en cœur les cow-boys. Cet Indien est tout bonnement incroyable. C’est époustouflant ! Comment arrive-t-il à connaitre autant de détails ???
Alors l’Indien tourne à nouveau la tête et fait :
- Chariot rouler sur moi il y a une demi-heure


Un vieux couple entre lentement chez McDonalds, par une froide soirée d'hiver.
Plusieurs clients les regardent avec admiration :
- Regardez ce vieux couple, toujours amoureux malgré les années...
Le vieux monsieur se rend directement à la caisse, commande et paie pour le repas.
Le couple prend une table à l'arrière et pose le plateau contenant, un hamburger, un paquet de frites et un Pepsi.
Le monsieur déballe le hamburger et le coupe en deux, il en place une moitié devant son épouse.
Ensuite, il compte soigneusement les frites et en fait deux piles égales et en place une devant sa femme.
Il prend une gorgée de Pepsi, sa femme en fait autant.
Il place le Pepsi entre eux.
L'homme commence à manger sa partie d'hamburger.
Autour d'eux on murmure :
- Pauvre vieux couple, il ne peut acheter qu'un seul repas pour deux.
Un jeune homme se lève et s'approche de leur table.
Il leur offre poliment de leur acheter un autre repas.
Le monsieur lui dit que tout va bien et qu'ils sont habitués à tout partager.
La vieille dame n'a encore rien mangé...
Elle reste assise en regardant son mari manger tout en sirotant de temps à autre une gorgée de Pepsi.
Encore une fois le jeune homme les supplie de le laisser leur acheter un autre repas.
Cette fois, c'est la vieille dame qui lui explique que ce n'est pas nécessaire, qu'ils sont habitués à tout partager.
Comme le vieux monsieur termine de manger et s'essuie le visage proprement, le jeune homme s'approche de leur table pour leur offrir encore une fois de la nourriture.
Après qu'ils aient poliment refusé, il demande à la vieille dame :
- Madame pourquoi ne mangez-vous pas. Vous dites que vous partagez tout. Qu'attendez-vous ?
Elle répond :
- J'attends les dents...


Dans un trou perdu en pleine campagne, le père et le fils bêchent lorsque, soudain, l'outil du gamin frappe quelque chose de dur.
Il ramasse l'étrange objet et dit à son père :
- R'garde donc l'pére c'que j'viens d'trouver !
Le père lui répond :
- Oh putain ! Une grenade de la dernière guerre et... Ho putain ! Où est la goupille ?
Le père arrache la grenade des mains du fils, la balance loin... sur les chiottes au fond du jardin et BOUMMMM...
A ce moment, la grand-mère sort du nuage de fumée en titubant et dit :
- Cré vin diou... Heureus’ment qu'j'la pas lâché dans la cuisine celui-là !


Le ventriloque
Un type se perd dans la forêt.
Heureusement il se fait héberger par un paysan qui lui offre le gîte et le couvert.
Le lendemain, le type qui voudrait remercier le paysan, constate qu’il n’a pas un rond en poche, mais comme il est ventriloque, il décide de lui faire un petit tour en guise de remerciements.
Le type va vers une poule et lui dit :
– Salut Madame la poule ! Comment ça va ?
La Poule:
- « Bonjour Monsieur, ça va bien, il y a juste le paysan qui me pique mes œufs, mais autrement ça va… »
Le paysan, estomaqué :
- « Dedieu!!! vous faites parler les poules ? »
Le type :
- « Oh, pas rien que les poules, regardez »
Il va vers la vache :
- « Salut la Vache, comment ça va ? »
La Vache :
- « Bonjour Monsieur, ça va, il y a juste le paysan qui me tire mon lait tous les matins, mais sinon ça va… »
Le Paysan :
- « Crévindiou !!! les vaches aussi ? »
Le type :
- « Oh tous les animaux, regardez celle-ci :
Il s’approche de la chèvre :
- « Bonjour Madame la chèvre ! »
Alors le paysan tout affolé dit au type :
- « L’écoutez pas ! L’écoutez pas ! C’est une menteuse !!!… »


Le pêché de chair

C’est la rentrée au pensionnat de jeunes filles Sainte Marie.
La mère supérieure accueille les élèves avec un petit discours de bienvenue dans lequel elle ne manque pas de rappeler les principes de la morale religieuse.
- Et pour conclure, je rappelle aux plus âgées d'entre-vous que les facilités de la vie actuelle ne doivent pas vous empêcher de respecter nos préceptes ! Je veux ici parler du pêché de chair qui vous conduira en enfer pour l'éternité pour une heure de plaisir.
 Alors un bras se lève parmi les jeunes filles :

- Ma mère, comment fait-on pour que ça dure une heure ?


Sachant qu'une française sans seins, s'appelle souvent : une planche à pain.
Sachant qu'une Québécoise sans sein s'appelle : une planche à repasser.
Comment appelle-t-on une musulmane sans seins ?
Une planche à voile...!!!


La Jeune Fille Corse
Une fille Corse va voir son père et lui demande :
- Papa, je n' ai pas compris. Mon copain m' a dit que j'avais un joli châssis, deux beaux amortisseurs et un magnifique pare-chocs. Qu'est-ce que ça veut dire ?
- Ce n’est rien, ce sont des termes de mécanique, souvent employés par les hommes… Tu diras à ton copain de ma part, que s'il ouvre le capot pour mettre de l'huile dans le moteur, je lui arrache son levier de vitesse.


Ciel mon mari !
Une femme et son amant sont en train de se payer du bon temps dans un appartement lorsque quelqu’un se met à tambouriner sauvagement à la porte.
– Ça alors c’est mon mari, s’écrie la femme terrifiée. Vite, vite, enfuis-toi par la fenêtre !
– Mais enfin chérie, tu es folle ? répond le gars. On est au treizième étage !
– Dépêche-toi de sauter, crie la femme, ce n’est pas le moment d’être superstitieux !



J'ai postulé pour travailler dans un pressing et ils m'ont dit de repasser demain. Je ne sais pas comment le prendre.
Mieux vaut être une vraie croyante qu'une fausse septique.
Il est impossible de faire 1 000 pompes par jour... sauf si vous êtes un enfant chinois dans une usine Nike.
Une lesbienne qui n'a pas de seins, c'est une homo plate ?
Jésus-Christ est un exemple pour tous : même en mauvaise posture, il n'a jamais baissé les bras.
Le problème au moyen orient, c'est qu'ils ont mis la charia avant l'hébreu
Un milliardaire change de Ferrari tous les jours, et un SDF change de porche tous les soirs.
J'ai l'intention de vivre éternellement, pour le moment, tout se passe comme prévu.
Je me demande si à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas 4 saisons.
Comme dirait Dracula, j'irais bien boire un cou.
Quand un crocodile voit une femelle, il l'accoste.
Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Ma femme a fait un truc hier avec sa bouche que tous les hommes adorent: Elle l'a fermé.
A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, réponds-lui qu'il ne fallait pas tous les essayer.
Je déteste qu'on essaie de me faire passer pour un con, j'y arrive très bien tout seul.
Jeanne d'Arc s'est éteinte le 30 mai 1431, environ deux heures après sa mort.
Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.
A quoi bon tuer des baleines si c'est pour maquiller des thons
Kadhafi est parti sans dire au revoir, ce n'est pas Tripoli de sa part.
C'est écrit dans la presse si tu libyen.
DSK sera désormais vigile au FMI : Il va monter Lagarde.
Ma femme me traite comme un Dieu : elle oublie totalement mon existence sauf quand elle a besoin de moi.
C'est en se plantant qu'on devient cultivé ...
Soyez gentils avec vos enfants : ayez toujours à l'esprit que ce sont eux qui choisiront votre maison de retraite.
Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.
A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué.


Un agriculteur avait des chiots qu'il avait besoin de vendre.
Il a peint un panneau annonçant les 4 chiots et le cloua à un poteau sur le côté de sa cour.
Comme il plantait le dernier clou dans le poteau, il se sentit un tirage sur sa salopette ..
Il tomba dans les yeux d'un petit garçon.
- "Monsieur , " dit-il, " je veux acheter un de vos chiots. "
- "Eh bien, dit le fermier, en frottant la sueur à l'arrière de son cou : ces chiots viennent des parents très racés et coûtent beaucoup d'argent".
Le garçon baissa la tête un moment.
Ensuite, fouillant profondément dans sa poche, il sortit une poignée de monnaie et la tendit à l'agriculteur.
- "J'ai trente-neuf cents. Est- ce suffisant pour acheter un ?"
- "Bien sûr, dit le fermier ....."
Et il laissa échapper un sifflement ... Ici, Dolly! " il a appelé ....
Venant de la niche et descendant la rampe, Dolly courut, suivie par quatre petites boules de fourrure.
Le petit garçon pressa son visage contre le grillage.
Ses yeux dansaient de joie.
Comme les chiens arrivaient à la clôture, le petit garçon remarqua quelque chose d'autre qui remuait à l'intérieur de la niche.
Lentement, une autre petite boule apparut, nettement plus petite.
En bas de la rampe, elle glissa.
Ensuite, de manière un peu maladroite, le petit chiot a clopiné vers les autres, faisant de son mieux pour les rattraper .........
- "Je veux celui-là, " dit le petit garçon , pointant l'avorton.
L'agriculteur s'agenouilla à côté du garçon et lui dit :
- "Mon fils, tu ne veux pas ce chiot .. Il ne sera jamais capable de courir et de jouer avec toi comme ces autres chiens le feraient."
Le petit garçon recula de la clôture, se baissa et commença à rouler une jambière de son pantalon.
Ce faisant, il révéla une attelle en acier des deux côtés de la jambe, fixée sur une chaussure spécialement conçue ......
En regardant en l'air vers l'agriculteur, il dit :
- "Vous voyez, monsieur, je ne cours pas très bien moi-même, et il aura besoin de quelqu'un qui le comprend."
Avec des larmes dans les yeux, l'agriculteur se baissa et ramassa le petit chiot.....
Le tenant délicatement, il le tendit au petit garçon.
- " Combien? " demanda le petit garçon .....
- " Rien, répondit le paysan , il n'y a pas de prix pour l'amour."


C'est un vieil homme de 80 ans qui rentre dans une pharmacie.
-"Bonjour, je voudrai du viagra"
Le pharmacien lui demande,
- "Combien en voulez-vous?"
- "Ho, seulement la moitié d'un!"
- "Vu votre grand âge, il vous faudra plus d'un pour faire plaisir à votre dame!"
- "Mais vous vous trompez jeune homme. C'est que lorsque je vais faire pipi, je veux bander suffisamment pour ne pas arroser mes chaussons !


Un senior, pas vraiment en pleine forme, faisait de la musculation selon ses capacités dans une salle de gym quand il remarqua une jeune femme très jolie.
Il demanda au moniteur le plus proche :
- Quelle machine vous me conseillez d' utiliser pour impressionner cette charmante petite chose là-bas ?
Le moniteur le toisa de haut en bas et lui répondit :
- Vous devriez essayer le distributeur de billets dans le hall d'entrée...




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12728
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum