GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


292 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

292 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 4 Juin 2017 - 9:18

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Alors qu'elle se balade dans la rue, une belle jeune femme se rend compte qu'elle est suivie depuis 20 minutes par un charmant jeune homme.
Troublée et après quelques instants de réflexions, elle se retourne et dit au jeune homme :
- Tout de même monsieur, vous n'allez pas me suivre jusque chez moi, au numéro 21 de la rue St-Joseph, au 3e étage chambre 305, la 5e porte au fond à droite après l'ascenseur...


Le jour de la confession :
- Voilà, mon père. Hier, j'ai fait l'amour 19 fois avec ma femme !
- Mais, mon fils, avec votre femme, ce n'est pas un péché !
- Oui, mon père, mais 19 fois, merde ! Fallait bien que je le dise à quelqu'un !


Bill travaillait dans une usine de cornichons. Il avait travaillé ici depuis plusieurs années.
Quand il rentra chez lui un soir, et confessa à sa femme qu'il avait une tentation terrible: il avait envie de mettre son pénis dans la découpeuse de cornichons.
Sa femme lui suggéra d'aller voir un thérapeute pour en parler, mais Bill déclara qu'il serait trop embarrassé.
Il jura combattre cette tentation seul. Un jour, quelques semaines plus tard, Bill rentra chez lui.
Sa femme vit tout de suite que quelque chose n'allait pas.
- "Qu'est-ce qui ne va pas Bill?", demanda-t-elle.
- "Tu te souviens de mon fantasme à propos de la découpeuse de cornichons?"
- "Oh, non Bill, tu n'as pas..."
- "Si. "
- "Mon Dieu Bill que s'est-il passé?"
- "J'ai été viré"
- "Non, je veux dire, que s'est-il passé avec la découpeuse?"
- "Elle aussi a été virée..."


Deux copains s'interrogent sur les moyens de savoir si on est un bon amant ou non.
Le premier dit :
- Si on est vraiment bon, la femme doit s'endormir d'épuisement après l'amour.
Le second s'écrie :
- Je dois être un super coup alors ! Ma femme s'endort toujours en plein milieu


Un enfant demande à sa mère :
- " Maman, qui m'a donné mon intelligence ? "
La mère répond :
- "Ça doit être ton père parce que moi, je l'ai encore..."


Que fait une blonde quand l'eau du bain de bébé est trop chaude ?
Elle met des gants de vaisselle


Ce sont deux blondes qui prennent leur douche ensemble.
L'une demande :
- "Peux-tu me passer ton shampooing ?"
Et l'autre lui dit :
- "Tu en as un juste derrière toi !"
Et la première blonde répond :
- "Oui, mais celui-là c'est pour cheveux secs et moi j'ai les cheveux mouillés !"


Deux blondes attendent aux portes du paradis après leur mort.
La première demande à l'autre :
- Comment es-tu morte ?
- Je suis morte gelée.
- Ah, c'est horrible ! Comment c'est de mourir gelée ?
- Tu trembles, tu as mal aux doigts et aux orteils. Mais après un certain temps, tu deviens très calme comme si tu t'endormais...
- Et toi, comment es-tu morte ?
- Ah moi, j'ai eu une crise cardiaque. Je soupçonnais mon mari de me tromper, alors un jour j'ai décidé d'en avoir le cœur net. Je suis rentrée à la maison en plein après-midi et j'ai trouvé mon mari en train de regarder la télé... J'ai couru dans la chambre à coucher et je n'ai trouvé personne, puis au sous-sol à toute vitesse, personne ne s'y cachait non plus. Je suis montée au deuxième étage à toute allure, mais encore personne. Je suis finalement montée en trombe au grenier, et avant même d'y parvenir, j'ai fait une crise cardiaque et je suis morte.
La deuxième blonde dit alors :
- Quel malheur ! Si seulement tu avais vérifié dans le congélateur, nous serions toutes les deux vivantes !


L’arithmétique
Toto a du mal à comprendre l’arithmétique.
La maîtresse essaie de lui faire comprendre grâce à des exemples concrets :
– Toto, si tu plonges la main dans ta poche de droite et que tu trouves une pièce de 1 euro, puis si tu plonges ta main gauche dans ta poche de gauche et que tu trouves un autre euro, qu’est-ce que tu auras ?
– Le pantalon de quelqu’un d’autre Madame.


Pendant les vacances, un petit garçon propose ses services dans le voisinage pour se faire de l’argent de poche.
Un monsieur lui dit :
- Tu tombes bien. Je te donne cinquante euros pour me repeindre le porche en vert. Tiens voilà la peinture…
Deux heures plus tard le garçon revient :
- C’est fait.
- Déjà ? Bravo ! Tiens voilà cinquante euros.
- Merci, m’sieur. Mais si vous permettez, je vous signale que votre 4 x 4 c’est pas un Porsche c’est un Mercedes !!!


Le bal costumé
Samedi soir Ginette est allée à un bal costumé.
Le lundi matin au bureau, sa copine s’empresse de lui demander :
– Alors c’était bien cette soirée ?
– Oh, c’était super! j’ai dansé avec un mec génial qui était déguisé en Adam !
– En Adam ? et alors ?
– Eh bien, maintenant, je sais ce que ça veut dire « Etre dur de la feuille » !


Deux blondes discutent :
- C'est terminé, je ne sors plus avec Bertrand. Il veut toujours qu'on fasse l'amour à l'arrière de sa voiture de société !
- Ah bon ? C'est bien la première fois que tu refuses de faire l'amour avec un petit ami à l'arrière de sa voiture...
- Peut-être, mais Bertrand, c'est quand même le croque-mort du village !


Deux amies se rencontrent en ville (la première est mariée, la seconde est la maîtresse du mari de la première).
- "Bonjour dit la première, sais-tu les dernières nouvelles, paraît-il que ton mari te trompe."
La seconde répond :
- "Je sais, je sais où, je sais quand, je sais avec qui mais je me demande bien avec quoi !"


Deux hommes discutent dans un bar :
- J'ai réécrit mon testament.
- Ah oui ?
- Je lègue tout à ma femme. Tout. Absolument tout, mais à une condition.
- Laquelle ?
- Qu'elle se remarie !
- Voyons!
- Oui, je veux qu'il y ait au moins un homme sur Terre qui regrette mon départ.


Un homme se retrouve sur le divan d'un psy.
Il se laisse aller à se confier :
- Dans un de mes fantasmes préférés, je suis dentiste et mes seules patients sont des femmes.
Le psy intervient tout de suite :
- Hmmm, je vois. Ne serait-ce pas pour les faire souffrir ?
L'homme répond :
- Non, je ne pense pas. C'est plutôt parce que ça doit être reposant d'avoir devant soi, pendant un quart d'heure, une femme qui garde la bouche grande ouverte et à qui vous interdisez de parler.


Un riche industriel s'adresse à un ami ministre en ces termes :
- Mon fils me désespère. Il n'a pas terminé ses études, il ne cherche même pas de travail, il passe tout son temps à boire et à rigoler avec ses copains. Ne pourrais-tu pas lui trouver un petit boulot dans ton ministère ?
- Aucun problème, répond le ministre. Je le nommerai adjoint de mon Chef De cabinet, avec un traitement de 6.900 euros par mois.
- Non, non. Ce n'est pas cela que je veux. Il faut qu'il comprenne qu'il faut travailler dans la vie et lui inculquer la valeur de l'argent.
- Ah ? Bon. Je le ferai chargé de mission en chef, à 5.500 euros par mois.
- Non, c'est encore trop. Il doit se rendre compte qu'il faut mériter son salaire.
- Euh... chargé de mission alors? 2.900 euros par mois ?
- Toujours trop. Ce qu'il lui faudrait, c'est une place de petit fonctionnaire, tout en bas de la hiérarchie, et il débuterait à moins de 1.200 euros par mois.
- Alors là hélas, je ne peux rien faire pour toi, répond l'ami Ministre.
- Mais pourquoi?
- Pour ce genre de poste, il faut réussir un concours...


L’élu
On fêtait le départ en retraite du Père Gauthier par un souper d’adieu offert à la paroisse.
Un homme politique, membre du comité d’organisation, était invité et devait faire un bref discours.
Comme il tardait à arriver, le prêtre décida de prononcer quelques paroles pour passer le temps :
– La première impression que j’ai eu de notre paroisse je l’ai eue avec la première confession que j’ai eu à écouter. J’ai alors pensé que l’évêque m’avait envoyé dans un lieu terrible lorsque que cette première personne à confesser m’avoua avoir volé un téléviseur, volé de l’argent à son père, volé aussi l’entreprise pour laquelle elle travaillait, sans parler de ses relations sexuelles avec l’épouse de son patron. Parfois également il s’adonnait au trafic de stupéfiants. J’étais atterré, mais avec le temps, je rencontrais d’autres gens et je m’aperçus que tout le monde n’était pas comme ça. J’ai alors vu une paroisse remplie de gens responsables et ayant la foi. Et c’est pourquoi j’ai vécu les 25 années les plus merveilleuses de mon sacerdoce.
A cet instant arrive l’élu qui prend la parole en s’excusant de son retard :
– Jamais je n’oublierai le premier jour de l’arrivée du Père dans notre paroisse. En fait, figurez-vous que j’ai eu l’honneur d’être le premier à me confesser à lui !…


Voici l'itinéraire à suivre pour bien caresser une femme.
Il faut d'abord trouver une femme dans la Moselle, s'assurer qu'elle est Seine et bien en Cher.
Lorsque l'on sent son Eure venue, on commence par lui caresser le Haut-Rhin puis on descend vers le Bas-Rhin.
On contourne alors l'Aisne pour entrer dans la Creuse.
Là, on trouve quelque chose de bien Doubs...
Sans perdre le Nord, on attends que ça Vienne et si on ne se débrouille pas comme un Manche, on peut y rester jusqu'à l'Aube.
En Somme, il ne s'agit Pas-de-Calais pour être un Hérault.


Un homme accablé de problèmes décide de se pendre.
Il accroche une corde à une branche d'arbre, puis monte sur un tabouret.
Il passe sa tête dans le nœud coulant et s'apprête à sauter, lorsqu'un brave curé qui passait par là lui crie :
- Arrêtez, arrêtez ! Ne faites pas ca, mon fils ! Songez que Dieu nous a donné la vie !
- Quels que soient vos soucis et vos peines, vous trouverez force et réconfort dans les Saintes écritures.
Tenez, je vous donne ma Bible. Ouvrez-la à n'importe quelle page, et suivez les sages conseils qu'elle vous donne ! ! !
Le curé s'éloigne, content d’avoir pu donner la bonne parole.
L'homme se dit que cela vaut peut-être la peine d'essayer.
Il se libère de la corde et descend du tabouret.
Il prend la Bible, l'ouvre au hasard et lit :
"Repens-toi!"


Dolores voulait une augmentation, elle en parle à la propriétaire du manoir dans lequel elle travaille.
La Maîtresse de maison est très énervée par cette requête et lui demande :
- Et pourquoi voulez-vous une augmentation, Dolores ?
- Et bien Madame pour trois raisons. La première, c’est parce que je repasse mieux que Madame.
- Et qui vous dit ça ?
- C’est Monsieur qui me dit ça.
- Ah bon ?
- La deuxième, c’est que je cuisine mieux que Madame.
- Sornettes ! Et qui dit que vous cuisinez mieux que moi ?
- C’est Monsieur qui dit que je cuisine mieux que Madame.
- Tiens donc ? … Et la troisième raison Dolores ?
- La troisième raison , c’est que je fais mieux l’amour que Madame.
- Et c’est Monsieur qui vous dit que vous faites mieux l’amour que moi ?
- Non, Madame. C’est le jardinier... !
- Très bien vous avez votre augmentation.


Les français vus par les belges…
A force de faire chier les belge avec de l’humour à deux balles, il fallait bien que ceux-ci répliquent.
En voici un petit florilège, cramponnez-vous, c’est du lourd, et de mon avis personnel, pas dénué d’un sens certain de l’observation…

Vous savez pourquoi les français sentent mauvais du dos?
C’est parce que ils pètent plus haut que leurs cul.

Pourquoi un français boit toujours la tasse quand il nage ?
Parce que même dans l'eau ils sont obligés d'ouvrir leur grande gueule.

Savez-vous pourquoi il n’y a pas d’éclairage sur les nationales françaises ?
Parce qu’ils se prennent pour des lumières !

Pourquoi dit-on en Belgique : "je vais à la toilette" et en France : "je vais aux toilettes" ?
Parce qu’en France il faut en visiter plusieurs pour en trouver une qui est propre.


Au rythme de la musique
J’étais au bar, hier, quand j’ai réalisé qu’il fallait désespérément que je soulage mon ventre enflé.
La musique étant très forte, j’ai synchronisé mes pets aux sons de la musique.
Après deux chansons je commençais à me sentir réellement mieux.
Tout en finissant ma bière j’ai remarqué que tout le monde me regardait.
Je pris un air le plus innocent possible pensant peut-être qu’ils avaient senti une odeur désagréable venant de ma direction.
Mais bon personne ne pouvait vraiment dire qui était l’empoisonneur…
Puis soudain, je me suis souvenu que j’écoutais mon Ipod…


Les français vus par les belges…
En voici un nouveau petit florilège, c’est du lourd, et de mon avis personnel, pas dénué d’un sens certain de l’observation…

Comment fait un Français pour se suicider ?
Il se tire une balle à 15 centimètres au-dessus de la tête en plein dans son complexe de supériorité !

Comment fait-on sortir un Français de sa baignoire ?
Il suffit de mettre de l’eau dedans.

Quelle est la différence entre un lavabo bouché et un Français ?
Pour le lavabo au moins, il y a des plombiers...

Vous savez comment on fait pour sauver un français de la noyade ?
Non ? Ben tant mieux !

Voici ma préférée :

Comment devenir riche ???
Acheter un français au prix qu’il vaut et le revendre au prix qu’il croit valoir !!!


RIEZ TANT QU'IL EN EST TEMPS, CE SERA BIENTOT VOTRE TOUR !

Pépé et Mémé sont assis dans le parc.
Pépé dit :
- J'ai une folle envie de glace.
Mémé dit :
- Moi aussi, je vais en chercher; quels parfums veux-tu ?
- Deux boules chocolat, et toi ?
- Moi, je prendrai deux vanille.
Pépé réplique :
- Il vaut mieux que tu le notes.
- Mais non, le camion de glaces est juste là, devant !
- Note-le, je te dis que tu vas oublier.
- Non, non, je n'oublierai rien !
Et Mémé part en grommelant :
- Deux chocolat, deux vanille... Deux ch…
Après un bon quart d'heure, Mémé revient avec deux saucisses et deux cornets de frites bien dorées !!!
Pépé lui dit :
- Et où est la moutarde ?
- Bon sang, je l'ai oubliée !
- Tu vois, répond Pépé, je t’avais bien dit de noter !

(Ne rigolez pas, votre tour viendra !)


Deux mères parlent de leurs fils.
La première dit :
- "Mon fils, c'est un saint. Il travaille dur, il ne fume pas et depuis deux ans qu'il est marié, il n'a pas regardé une autre femme."
L'autre lui répond :
- "Bravo! Mais mon fils à moi, c'est un vrai saint lui aussi. Non seulement ça fait 3 ans qu'il n'a pas regardé une autre femme, mais en plus, il travaille à heures fixes, il rentre toujours à l'heure pour les repas, il fait de l'exercice tous les jours, et il ne boit plus une seule goutte d'alcool."
- "Oh là là," reprend la première, «Comme vous devez être fière."
- "Oh oui ! Et quand il obtiendra sa liberté conditionnelle le mois prochain, je vais lui préparer une grande fête pour célébrer ça !"




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12465
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum