GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


300 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

300 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 27 Aoû 2017 - 8:34

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Comment l'on a su que Jeanne D'arc était vierge ?
Quand on l'a brûlée, il n'y avait pas de tirage.


Un homme dit à sa femme
- Tu ne vas plus me voir pendant dix minutes.
- Ha ! tu t'en vas.
- Non.. non, je vais t'enc..er…


En Bretagne, c'est facile de savoir si l'été est enfin là : la pluie devient plus chaude.


Mortalité
Dans, l’autobus, un voyageur est en train de lire son journal un article sur la mortalité dans le monde.
Il lève la tête et dit au type assis en face de lui :
- Vous vous rendez-compte ? Chaque fois que je respire, un homme meurt !
Et l’autre répond :
- Vous devriez changer de dentifrice !


Le petit-fils
Pour l’anniversaire de son petit-fils de trois ans, un grand-père décide de passer quelques jours chez sa fille.
Il arrive le premier soir sur le coup des 21 heures, embrasse sa fille, son gendre, et s’enquiert de la santé du petit.
- Tu sais, papa, répond sa fille, il vient juste de monter se coucher, tu peux aller le voir si tu veux.
Le grand-père monte dans la chambre du petit, ouvre la porte et voit le garçonnet derrière le lit, la tête baissée, les mains jointes appuyées sur la couverture.
Ne voulant pas le déranger durant la prière du soir, il s’agenouille de l’autre côté du lit et commence à prier.
- Dis pépé, qu’est-ce que tu fais ?
- La même chose que toi, mon petit
- Mais… y’a pas de pot de ton côté!!!


A Dallas dans le Texas, un pauvre gars qui a été amené inconscient aux urgences de l'hôpital des Sœurs de la Charité Bien Ordonnée sort enfin de la salle d'opération.
La religieuse qui le réveille lui demande:
- Avez-vous une assurance-maladie ?
- Non !
- Avez-vous de l'argent pour payer vos soins ?
- Non !
- Avez-vous de la famille qui pourrait prendre en charge les frais médicaux ?
- Ah ! J'ai juste une sœur qui est au Mexique. C'est une pauvre petite religieuse comme vous...
- Mais, monsieur, aucune religieuse n'est pauvre ! Nous sommes même riches car nous sommes les épouses du Seigneur !
Et le gars lui répond...
- Eh ben... Dans cas-là, vous enverrez la facture à mon beau-frère !!!


Retour à l’école
Les vacances de la Toussaint sont terminées, il est temps de reprendre le chemin de l’école .
Ce matin donc une mère entre dans la chambre de son fiston :
– Jacques, réveilles toi !
– Non maman.
– Il faut que tu te réveilles pour aller au lycée.
– J’veux pas y aller.
– Allons ! Ne fais pas l’enfant. Réveilles toi !
– Nan. Ils sont tous méchants là-bas. Je veux pas y aller.
– Allons ! Réveilles toi ! C’est quand même toi le proviseur !!!


Quand on voit ce que consomment les bagnoles, c'est pas un exemple pour les chauffeurs.


On parle des familles recomposées, moi la mienne tout le monde est mort, elle est décomposée.


Un soir, un mari dit à sa femme:
- Chérie, je me suis dit que tu ne voudrais pas aller à ce concert avec ton vieux manteau...
- Oh, non, bien sûr chéri, comme tu es gentil d'y avoir pensé!
Le type répond:
- Ben oui, c'est pourquoi je n'ai pris qu'une seule place!


Bloc opératoire
Le directeur d’un hôpital rattrape un patient pied nu qui sort en courant de son établissement :
- Mais enfin monsieur pourquoi vous êtes-vous enfui du bloc opératoire ?
- C’est parce que l’infirmière a dit : « Allons soyez courageux ce n’est qu’une appendicite, c’est simple comme opération ! »
- Et alors ! Elle a dit ça pour vous rassurer !
- Ce n’était pas à moi qu’elle le disait mais au chirurgien !


C'est l'histoire d'un parisien à la chasse.
Il s'est levé très tôt et il est toujours bredouille.
Soudain, il aperçoit une perdrix en vol.
Il la vise, la touche et la voilà qui tombe sur le toit d'une ferme.
Prudemment, le Parisien rentre dans la ferme.
Le fermier sort soudain et lui demande pourquoi il entre ainsi dans une propriété privée.
Le Parisien lui explique alors toute l'histoire et qu'il désire récupérer cette perdrix.
Le fermier répond que comme elle est chez lui, il entend bien la conserver.
Le parisien insiste :
- C'est la seule chose que j'ai réussi à avoir depuis le matin très tôt.
Le fermier lui propose alors un jeu :
- À tour de rôle, nous allons nous donner un coup de pied dans les parties sensibles, le premier qui arrête à perdu.
Pour le Parisien, c'est à prendre ou à laisser, il accepte.
Le fermier commence et lui donne un coup incroyable avec ses gros sabots.
Apres s'être remis de ses émotions, le Parisien se prépare à son tour, lorsque le fermier, tout content, lui dit :
- Tu as gagné !


Une jeune fille arrive au confessionnal et s’installe.
Se penchant légèrement, elle confie au prêtre :
- Mon père, pardonnez-moi, car j’ai pêché.
- Quelle sorte de pêché avez-vous commis mon enfant, dites-moi, je suis à votre écoute ?
- Le pêché de vanité, mon père, je me regarde souvent dans le miroir en pensant que je suis très belle
Le curé se penche alors et regarde attentivement la jeune fille en répondant :
- Ne vous inquiétez pas, mon enfant, ce n’est pas du tout un pêché mais c’est juste une erreur.


Le match
Un homme est assis dans un stade de rugby, c’est la finale de la coupe du monde et toutes les places sont vendues depuis des mois.
A côté de lui, une place est vide…
Visiblement très irrité, le gars assis de l’autre côté de la place vide lui demande à qui appartient la place, car c’est quand même honteux de laisser une place vide le jour de la finale.
Effectivement l’homme lui répond que c’était la place de sa femme et qu’ils allaient à chaque match depuis qu’ils étaient mariés mais elle vient de décéder…
Le gars très gêné s’excuse et lui présente ses condoléances.
Puis il lui demande :
– Personne de votre famille n’a voulu vous accompagner ?
– Ben non, ils sont tous à l’enterrement….


Remède radical
C’est un pharmacien qui, en arrivant au travail vers dix heures, voit un gars debout l’air crispé, se tenant d’une main près de la porte sur le mur extérieur.
Notre ami pharmacien demande à sa charmante employée :
- C’est quoi l’affaire du gars dehors ?
- A l’ouverture ce matin, il est venu acheter du sirop pour la toux, mais je n’en ai pas trouvé !!!! Alors je lui ai vendu une bouteille de laxatif et le gars l’a bue sur place.
Le pharmacien, choqué, hurle :
- « TU NE PEUX PAS SOIGNER UNE TOUX AVEC DU LAXATIF !!!! »
La jolie employée répond d’une voix douce :
- « Bien sûr que si, vous pouvez… Regardez, maintenant, il n’ose plus tousser !!! »


Le stress au bureau
J'ai un urgent besoin de quelques jours de congé mais je sais que mon patron ne voudra pas me les donner.
J'ai alors pensé qu'en agissant comme une "folle", il me les accordera afin que je puisse me reposer.
Alors, je me suis suspendue au plafond, tête en bas, et j'ai fait de drôles de bruits.
Ma voisine de bureau (qui est blonde) me demande ce que je suis en train de faire.
Je lui dis que si je prétends être une ampoule électrique, le patron pensera que je suis folle et me les donnera ces jours de congé.
Quelques minutes plus tard, mon patron entre dans le bureau et demande :
- Bon Dieu ! Mais qu'est-ce que tu fais là ?
- Je suis une ampoule électrique...
Il me dit :
- Il est clair que tu souffres d'un stress énorme. Retourne chez toi et repose-toi quelques jours.
Je me redresse, prends mes affaires et traverse le bureau en direction de la sortie .....
C'est alors que ma voisine de bureau (toujours la blonde) me suit.
Le patron lui demande alors :
- Eh toi! Où crois-tu aller comme ça ?
Et elle lui répond :
- Je retourne aussi à la maison. Je suis incapable de travailler dans le noir.


OH !!!!! ...C'EST BEN VRAI TOUT ÇA !!!!!!!!!!!!!................
Seuls les + de 50 ans peuvent comprendre !

À la caisse d'un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats.
La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l'écologie et lui dit:
- "Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources !"
La vieille femme s'excuse auprès de la caissière et explique :
"Je suis désolée, il n'y avait pas de mouvement écologiste de mon temps."
Alors qu'elle quitte la caisse, la mine déconfite, la caissière ajoute :
- "Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens. C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l'environnement dans votre temps."
Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer qu'à l'époque :
- "On retournait les bouteilles de verre consignées au magasin. Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique. "
Elle ajoute :
- "De mon temps :
- On montait l'escalier à pied, on n'avait pas d'escaliers roulants et peu d'ascenseurs.
- On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux rues, on marchait jusqu'à l'épicerie du coin. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
- On ne connaissait pas les couches jetables, on lavait les couches des bébés, on faisait sécher les vêtements dehors sur une corde, on avait un réveil qu'on remontait le soir.
- Dans la cuisine, on s'activait pour préparer les repas, on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu'EDF en produit.
- Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

- On n'avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou auto portées, on utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon, on travaillait physiquement, on n'avait pas besoin d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

- On buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif, on n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter.
- On remplissait les stylos dans une bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo.
- On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
- Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l'école à vélo ou à pied au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 H sur 24.
- Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d'une année sur l'autre, les crayons de couleurs, gommes, taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rue, Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique !
- On n'avait qu'une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui.

ALORS VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGISTE !

- Tout ce qu’on regrette, c'est de ne pas avoir eu assez tôt la pilule, pour éviter d'engendrer la génération des jeunes cons comme vous, qui s'imagine avoir tout inventé, à commencer par le travail, qui ne savent pas écrire 10 lignes sans faire 20 fautes d'orthographe, qui n'ont jamais ouvert un bouquin autre que des bandes dessinées, qui ne savent pas qui a écrit le Boléro de Ravel… (pensent même que c'est un grand couturier), qui ne savent pas mieux où passe le Danube quand on leur propose Vienne ou Athènes, etc. mais qui croient tout de même pouvoir donner des leçons aux autres, du haut de leur ignorance crasse !

MERDE à la fin !


Le sens de la logique !
Un arabe se promène avec un petit chimpanzé rue du Cirque.
Voulant entrer dans une boulangerie, où tous les animaux sont interdits, il demande à Mme Taubira qui est de passage si elle ne voudrait pas lui garder son petit singe pendant quelques minutes.
La Taubira accepte volontiers et joue avec la bête.
Passe Hollande qui lui demande :
- D'où est-ce que tu as eu ça ?
La Taubira lui répond :
- D'un arabe !
Et Hollande surpris :
- Et ils n'ont rien remarqué à l'échographie ?


Le clin d’œil.
C’est un gars qui est affublé d’un tic très marqué: il cligne de l’œil droit tout le temps.
Ce gars est justement en train de postuler pour une place de commercial, et en ce moment, il passe son entretien d’embauche.
L’employeur lui dit :
– C’est incroyable. Vous êtes diplômé des meilleures écoles de commerce, vos recommandations sont excellentes, et votre expérience est sans commune mesure par rapport à celle des autres candidats… Normalement, je vous embaucherais sans réfléchir… Pourtant, je pense qu’un commercial affublé d’un tic comme le vôtre aurait tendance à perdre des clients en leur faisant peur. Je suis désolé, mais je ne peux pas vous embaucher.
Le gars répond :
– Attendez, mon tic disparaît si je prends deux aspirines. Je vous assure !
– Vraiment ? Je ne demande qu’à vous croire. Montrez-moi !
Alors le gars fourre les mains dans ses poches et commence à en sortir toutes sortes de préservatifs des rouges, des bleus, des fluorescents, des parfumés….
Et finalement, il sort une boite d’aspirine.
Il l’ouvre, prend deux comprimés, les avale, et hop, les clignements de l’œil cessent peu à peu.
Le patron est assez surpris :
– Eh bien, vous avez dit vrai. Cependant, je suis le patron d’une compagnie respectable, et je n’ai pas l’intention d’employer quelqu’un qui court les filles parmi tout le pays !
– Courir les filles ? Que voulez-vous dire ? Je suis marié et très heureux en ménage !
– Alors comment expliquez-vous tous ces préservatifs ?
– Ah ça ?! Vous êtes déjà entrés dans une pharmacie, en clignant de l’œil, et en demandant de l’aspirine ?


Une femme à son mari :
- Chéri, dis-moi ce que tu préfères : une femme jolie, ou une femme intelligente ?
- Ni l'une, ni l'autre, chérie, tu sais bien que je n'aime que toi.


C'est un couple de vieux mariés qui fêtent leurs 50 ans de mariage...
L'homme dit à sa femme:
"Après autant de temps passé ensemble, tu peux m'avouer si tu m'as trompé..."
Sa femme hésitante lui dit:
"Tu te souviens que le prêt pour la maison nous avait été refusé et que, deux jours après, le banquier a sonné pour dire qu'il était accepté?!
Ben....."
H: "Ah, tu ne m'as trompé qu'une seule fois ?"
F: "Ben non... La fois où tu as failli perdre ton job... la semaine d'après, ton chef t'a dit qu'il te gardait et tu n'as plus jamais été inquiété par la suite... Ben..."
H: "Bah, deux fois et en plus pour de bonnes causes, je te pardonne... C'est tout ???"
F: "Ben non. Tu te souviens lorsque tu t'es mis sur les listes électorales ??"
H: "Oui, et alors ???"
F: "Ben, il te manquait 2500 voix....."


Psychothérapie
- Docteur, j’ai un problème. Tous les soirs, quand je suis au lit, j’ai l’impression qu’il y a quelqu’un caché dessous. Alors, je me relève pour regarder sous le lit, et, bien sûr, il n’y a personne. Je me recouche, mais au bout d’un moment, je me dis que je n’ai peut-être pas bien regardé. Alors je me relève pour vérifier de nouveau, sans résultat bien entendu. Bref, j’ai beau me dire que c’est idiot, je ressens toujours le besoin de m’assurer que personne n’est caché sous le lit. Docteur, tout ça me pourrit la vie, pouvez-vous faire quelque chose ?
- Hum… Je vois… obsessionnel compulsif… Comptez quatre ans d’entretiens de psychothérapie, à raison de trois séances par semaine, et je vous guéris de votre obsession.
- Euh… Combien ça va me coûter, Docteur ?
- 60 euros par séance. Donc, 180 euros par mois, 2160 euros par an et donc 8700 euros au final.
- Euh… je crois que je vais réfléchir…
Six mois plus tard, le psychiatre rencontre le type dans la rue, par hasard :
- Alors ? Pourquoi n’êtes-vous jamais revenu me voir ?
- 8700 euros ? Mon livreur de pizza m’a résolu mon problème, pour seulement 30 euros !
- Votre livreur de pizza ?? Vraiment ?? Et comment a-t-il fait ?
- Il m’a conseillé de scier les pieds de mon lit !!


Une bonne Sœur va chez le médecin, avec une crise de hoquet qui dure depuis déjà un mois :
- Docteur, j'ai une crise de hoquet depuis plus d'un mois et je n'en peux plus : je ne dors plus, je ne mange plus et tout mon corps est endolori par toutes ces contractions brusques...
Le médecin lui dit :
- Étendez-vous sur la table d'examen, ma Sœur, je vais vous examiner...
Il l'examine, puis lui dit:
- Ma Sœur, vous êtes enceinte !
- QUOI !!! hurle la bonne sœur qui se relève et sort en courant du cabinet de consultation, complètement paniquée.
Une heure plus tard, le médecin reçoit un appel téléphonique de la Mère supérieure du couvent :
- Dites-moi, Docteur, qu'avez-vous bien pu raconter à Sœur Jeanne ?
- Vous allez tout de suite comprendre, ma Mère : j'ai fait un pieux mensonge. Comme elle avait une forte crise de hoquet, j'ai voulu lui faire peur pour lui faire passer. Et je suppose que ça aura marché, n'est-ce pas ? lui demande le médecin.
- Oui, la Sœur Jeanne n'a plus son hoquet, mais le Père Yves après la dispute avec elle s'est jeté du haut du clocher !


Sirène d’incendie
Dans un petit village de province deux amis sont attablés à la terrasse d’un café.
Soudain la sirène d’incendie qui appelle les pompiers bénévoles retentit. Aussitôt un des gars se lève :
– Excuse-moi il faut que j’y aille…
– Tu es pompier ? Fait son copain étonné.
– Moi, non. Mais le mari de ma maîtresse, oui !




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12802
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 300 ° série de blagues.

Message par paszim le Mar 29 Aoû 2017 - 7:38

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

J'ai adoré celle de la pharmacienne qui a donné un laxatif au lieu d'un sirop contre la toux.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7459
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 300 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Mar 29 Aoû 2017 - 8:21

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série. J'ai adoré celle de la pharmacienne qui a donné un laxatif au lieu d'un sirop contre la toux.
Salut Pascal.
Je pense qu'en effet c'est un bon remède contre la toux. Very Happy
Merci de ta visite.



Bonne journée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12802
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 300 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum