GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


301 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

301 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 3 Sep 2017 - 9:15

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


LES RETRAITÉS PENSENT A VOUS ...........
Bonjour,
Nous avons pris une grande décision, avec le beau temps et notre bonne humeur :
Nous allons repasser nos examens !!!
Sujet 1
D'abord notre B.A.C. ( Barbecue, Apéro, Cuite ),
Puis le B.T.S. (Bronzage, Transat, Sieste),
Et enfin le R.I.C.A.R.D. (Repas Imprévu, Cuite Assurée, Retour Difficile).
A notre âge ce sont les seuls examens que nous puissions être certains de réussir.
Surtout en copiant les uns sur les autres.


LES RETRAITÉS PENSENT A VOUS ...........
Bonjour,
Nous avons pris une grande décision, avec le beau temps et notre bonne humeur :
Nous allons repasser nos examens !!!
Sujet 2 :
Examen de biologie ????
L’Education Nationale n'est plus ce qu’elle était ma brave dame...
Les profs ne sont plus crédibles..
Mon fils a raté son examen de BIOLOGIE...
La question était :
- "Qu'est-ce qu'on trouve dans une cellule."
Il a répondu :
- "Des maghrébins, des roms et des manouches."
Il parait que ce n'était pas la bonne réponse !!!


Cela se passe dans un train.
Un voyageur un peu curieux observe un de ses voisins qui a une bouteille posée sur la tablette.
Il porte la bouteille à ses lèvres toutes les cinq minutes.
Notre ami un peu curieux se demande bien ce qu'il peut boire d'aussi bon cœur...
Sur cette réflexion, voilà notre soiffard qui se lève sans doute pour aller aux toilettes.
Le curieux se précipite alors sur la bouteille, la porte à sa bouche, avale une gorgée.
Il constate avec étonnement que cette boisson n'a aucun goût.
Au retour de l'autre voyageur il s'empresse de lui demander ce qu'il y a dans la bouteille.
Il ne lui avoue bien entendu pas qu'il y a goûté.
L'autre répond alors :
- Je suis tuberculeux. La bouteille, c'est juste pour cracher !


Le sens de la logique !

Un arabe se promène avec un petit chimpanzé rue du Cirque.
Voulant entrer dans une boulangerie, où tous les animaux sont interdits, il demande à MmeTaubira qui est de passage si elle ne voudrait pas lui garder son petit singe pendant quelques minutes.
La Taubira accepte volontiers et joue avec la bête.
Passe Hollande qui lui demande :
- D'où est-ce que tu as eu ça ?
La Taubira lui répond :
- D'un arabe !
Et Hollande surpris :
- Et ils n'ont rien remarqué à l'échographie ?


Un homme qui a un "petit" cheveu sur la langue entre dans un bar.
La serveuse lui demande en gueulant :
- Qu'est-ce que vous voulez ?
L'homme répond :
- Une 16 !
La serveuse :
- Une 1664 ?
L'homme :
- Non, une 16 pour m'asseoir !!!


Une journée de retraités…
Les gens qui travaillent demandent souvent aux retraités à quoi ils occupent leurs journées.
Et bien par exemple, un jour de la semaine dernière, ma femme et moi sommes allés en ville.
Nous n’étions pas depuis cinq minutes dans une boutique, qu’en sortant, il y avait une contractuelle en train d’écrire son PV.
On s’approche et je lui dis :
« Alors, pétasse, tu peux pas un peu foutre la paix aux retraités ? »
Elle fait semblant de pas entendre et continue à griffonner.
Je la traite de sous-auxiliaire, de mille noms d’oiseaux…
Elle me regarde d’un œil rond stupéfait et commence à rédiger un deuxième PV, pour pneus lisses.
Alors ma femme renchérit, encore plus inventive que moi-même.
Elle glisse son second PV sous l’essuie-glace avec le premier, et elle en démarre un troisième.
Nous avons tenu dix minutes ; plus on l’injuriait et plus elle écrivait de PV.
Nous, on s’en foutait, on était venus en bus !
A la retraite, on essaie de rigoler un peu tous les jours : c’est important, à notre âge !.


Une femme sort avec un médecin.
Peu de temps après, elle tombe enceinte.
Ils ne savent pas quoi faire.
Quelques neuf mois plus tard, juste au moment où elle devrait mettre au monde l'enfant, un curé entre à l'hôpital pour se faire soigner une affection de la prostate.
Le médecin annonce à la femme :
- Je sais ce que nous allons faire. Après avoir opéré le curé, je lui donnerai le bébé et lui dirai qu'il s'agit d'un miracle.
- Penses-tu que ça marchera ?
- Ça vaut la peine d'essayer...
Ainsi le médecin délivre la femme de son bébé et puis opère le curé. Après l'intervention, il s'entretient avec le prêtre :
- Mon père, vous n'allez pas me croire...
- Quoi ? Que s'est-il passé ?
- Mon père, vous avez eu un bébé.
- C'est impossible...
- J'ai opéré moi-même. Il s'agit certainement d'un miracle. Voici votre fils.
Quinze ans plus tard, le curé se rend compte qu'il doit tout avouer à son fils.
Il l'appelle auprès de lui et dit :
- Mon garçon, j'ai quelque chose à te dire. Je ne suis pas ton père.
- Que veux-tu dire ? Je ne suis pas ton fils ?
- Je suis ta mère. L'archevêque est ton père...


Un jeune homme, Vincent, entre dans un café vers 19h58.
Il s'assoit au bar près d'une femme blonde qui regarde la télé.
Les infos de 20h00 commencent:
Le présentateur raconte l'histoire d'un homme qui se tient sur le toit d'un édifice et qui menace de sauter.
La blonde regarde Vincent et lui demande :
- " Penses-tu qu'il sautera ?"
Vincent dit :
- " Je te parie qu'il va sauter ".
La blonde répond :
- " Ben moi je parie que non "
Vincent place un billet sur le bar et dit :
- " C'est un pari ! "
Juste au moment où la blonde met elle aussi son argent sur le bar, l'homme en question fait un plongeon et se tue.
La blonde est très affectée, mais tend le billet à Vincent en lui disant :
- " Un pari est un pari, voici ton argent "
Vincent avoue :
- " Je ne peux pas prendre ton argent, j'ai vu les infos de 18h00... et je savais déjà qu'il plongerait "
La blonde répond :
- " Garde-le, j'avoue que je les ai vues moi aussi... mais je ne pensais pas qu'il recommencerait ! "


Monsieur est en train de lire le journal pendant que madame fait le repassage.
- Dis chérie, commence le mari, ils disent ici qu'une enquête a démontré que durant une journée, les hommes disaient environ 15 000 mots, alors que les femmes en sortaient 30 000 pendant le même temps... Qu'est-ce que tu penses de ça ?
- Ben, ça ne m'étonne pas. Si les femmes disent deux fois plus de mots par jour que les hommes, c'est parce que vous nous faites toujours tout répéter!
- Hein, quoi ?


Séminaire médical
Au cours d’un séminaire médical, un médecin homme repère un médecin femme.
Ils font connaissance, et elle accepte un rendez-vous pour un dîner au restaurant en tête-à-tête.
Au restaurant, avant de s’asseoir à la table, elle s’excuse pour aller se laver les mains aux toilettes.
Après le dîner, elle s’excuse à nouveau pour aller se laver les mains.
La soirée se poursuit dans un bar branché de la ville, puis le médecin homme convainc le médecin femme de le suivre dans sa chambre d’hôtel.
Avant de se laisser aller à leurs pulsions sexuelles, la femme s’excuse pour aller se laver les mains une fois encore… et puis ils y vont !
Quand ils ont terminé, la femme se lève en disant qu’elle va se laver les mains.
Lorsqu’elle revient, le médecin homme lui dit :
– Je parie que tu es chirurgien !
La femme lui confirme qu’il a raison et lui demande comment il sait ça.
Alors le gars répond :
– Facile, tu es toujours en train de te laver les mains.
Alors la femme dit :
– Et bien moi, je parie que tu es anesthésiste !
Le gars répond :
– C’est vrai ! Comment tu as deviné ?
– Parce que je n’ai rien senti !…


Un couple est marié depuis 20 ans….
Depuis 20 ans, chaque fois qu’ils font l’amour, le mari insiste pour qu’ils le fassent dans le noir total.
Depuis 20 ans, la femme trouve ça ridicule et elle décide donc un beau jour de casser cette habitude.
Un soir, au beau milieu de leurs ébats, elle allume la lumière.
Elle regarde vers le bas et voit que son mari tient à la main un vibro, doux, merveilleux et plus long qu’un vrai !
– Espèce de salaud ! s’écrie-t-elle. Comment as-tu pu me mentir pendant toutes ces années ?
Son mari la regarde droit dans les yeux et lui répond :
– OK, je t’explique pour le jouet et tu m’expliques pour les enfants.


Quatre secrétaires d'une grande entreprise internationale discutent le lundi matin à la machine à café.
L'une d'entre elles demande aux trois autres si elles ont fait l'amour ce week-end...
La première dit :
- Oui, j'ai fait l'amour avec un directeur de projet. Il était magnifique, hyper sûr de lui, il savait exactement ce qu'il faisait mais le problème c'est qu'il a pensé que 6 minutes valait une heure.
La deuxième dit :
- Moi, j'ai fait l'amour avec un ingénieur commercial. Il était très bien, il connaissait plein de trucs, il débordait d'énergie mais le problème c'est qu'il n'arrêtait pas de me demander s'il avait atteint son objectif.
La troisième dit :
- J'ai fait l'amour avec un chef de projet. Il était superbe. C'était sans doute le meilleur coup de ma vie : 10 sur 10. Le problème, c'est qu'il était hyper stressé et que juste après, il est reparti bosser en courant.
La quatrième secrétaire regarde les autres un peu désappointée et dit :
- J'ai fait l'amour avec un consultant.
- Et c'était bien ? demandent les 3 autres.
- Non, reprend la quatrième. Il a fallu que je lui montre trois fois ce qu'il fallait faire et j'ai fini par le faire moi-même…


C’est un pasteur qui est entouré par un incendie de forêt.
Les pompiers arrivent en hélicoptère pour lui lancer une échelle de corde
- Saisissez la corde mon Père !
- Non merci mon fils, le Seigneur me sauvera !
Un deuxième hélicoptère tente la même manœuvre, mais le pasteur refuse encore.
Un troisième arrive, mais le pasteur refuse toute aide prétextant que seul Dieu va l’aider.
Puis l’inéluctable arriva, le pasteur mourut dans les flammes et se retrouva au paradis, en face de Dieu.
- Seigneur, je vous trouve bien ingrat de m’avoir laissé ainsi mourir dans les flammes !
- Tu abuses quand même ! Je t’ai envoyé 3 hélicoptères, tu les as tous envoyé balader !


Un couple arrive dans un hôtel.
Le groom monte leurs bagages dans la chambre et demande au monsieur :
- Avez-vous besoin de quelque chose ?
- Non merci.
- Et pour votre femme ?
- Ah vous faites bien de m'y faire penser ! Montez-moi une carte postale et un timbre...


La théière
Deux anglaises, deux sœurs ont acheté à Portobello, le marché aux puces londonien, une vieille théière en argent complètement ternie.
Dès leur retour chez elles, elles la passent au produit, la frottent, l’astiquent et la théière est comme neuve.
A ce moment-là une fumée s’en échappe et se transforme en un génie qui leur dit :
– Je suis le génie de la théière. Depuis des siècles j’étais prisonnier de ce récipient, et en lui redonnant sa jeunesse vous m’avez libéré. Vous pouvez faire trois vœux n’importe lesquels, je les exaucerai.
– Oh ! dit la première pour inaugurer notre nouvelle acquisition je voudrais une boîte de très bon thé, le meilleur du monde…
– Exaucé !
Sa sœur la regarde furieuse.
– Mais tu es folle on peut obtenir tout ce qu’on veut, un château, une Rolls, des milliards, et toi tu demandes une boîte de thé ? Je rêve ! Tiens cette théière je voudrais qu’on te la mette là où je pense !
Et il a fallu le troisième vœu pour la ressortir…


Le nom de famille
Dans une grande entreprise, un chef de service accueille un nouvel employé et commence par lui demander :
– Comment vous appelez-vous ?
– Je m’appelle Albert, et vous ?
Le chef de service est particulièrement agacé par le ton familier de l’employé et lui passe immédiatement un savon :
– Écoutez, Monsieur, j’ignore dans quel type de société vous avez pu travailler auparavant et je m’en contrefous… Dans cette organisation, on appelle les gens par leur nom, jamais par leur prénom. Et tout spécialement vos supérieurs hiérarchiques. Vous allez donc m’appeler « Monsieur Blandin » à partir de cette seconde et cessez cette familiarité mal placée. Et d’abord, quel est votre nom de famille ?
– Je m’appelle Monchéri…
– OK, Albert, vous pouvez disposer.


Le petit Michel déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 100 euros.
Le fermier doit livrer l'âne le lendemain, mais justement le lendemain :
-Désolé fiston, mais j'ai une mauvaise nouvelle : l'âne est mort.
-Ben alors, rendez-moi mon argent.
-Je ne peux pas faire ça. J'ai déjà tout dépensé..
-OK alors, vous n'avez qu'à m'apporter l’âne.
-Qu'est-ce que tu vas faire avec un âne mort?
-Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola…
-Tu ne peux pas faire tirer un âne mort comme lot !
-Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est mort.
Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser.
Il amène donc l'âne au petit Michel.
Un mois plus tard, il revient voir le petit Michel:
- Qu'est devenu mon âne mort ?
- Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 500 billets à 2 euros: ça m'a fait.. une recette de 1.000 euros !!
- Et personne ne s'est plaint ?
- Seulement le gars qui a gagné. Mais je lui ai rendu ses 2 euros et il n'a pas fait d'histoire!
Michel a vieilli, il est devenu ministre des finances de la France.
Et pour gagner plus, il s'est toujours entouré d'ânes et continue à entuber tout le monde....!


A la cantine de l’entreprise, plusieurs employées discutent sur le fait de savoir si une femme, lorsqu’elle a un bébé, doit s’arrêter de travailler ou non.
- Moi, dit l’une, je pense qu’un petit enfant a besoin de la présence de sa mère. Alors, priorité au gosse…
- Pas d’accord ! fait une autre. Dès qu’on peut reprendre le boulot, il faut le faire si on en a envie, ça ne pose aucun problème à l’enfant. Regardez l’exemple de la Vierge Marie…
- Mais t’es malade ! La Vierge Marie n’a jamais travaillé ! s’exclament les autres.
- Vous avez tort, les filles ! C’est écrit dans l’Évangile : elle a mis son fils à la crèche.


Après son premier jour d'école, un petit garçon rentre à la maison et demande à sa maman :
- Maman, c'est quoi le sexe ?
La maman se dit alors qu'il faut vivre avec son temps et se lance dans des explications détaillées.
Après avoir écouté sagement, le petit garçon sort de sa poche un formulaire d'inscription de l'école et lui dit :
- D'accord maman, mais comment je vais faire pour écrire tout ça dans le petit carré ?


Une jeune femme beaucoup plus attirée par les mondanités que par les tâches ménagères dit à son mari :
- Chéri cette année je voudrai passer mes vacances dans un endroit chic que je connais pas...Et le mari réponds :
- Pourquoi tu n'irais pas dans ta cuisine ?


Le garagiste
A la porte du Ciel, un type furieux se présente devant St Pierre.
– Mais bon sang, qu’est-ce que je fais là ! Hurle-t-il. Regardez-moi : J’ai 35 ans, je suis en pleine forme, je ne bois pas, je ne fume pas, hier soir je me couche bien sagement dans mon lit et voilà que je me retrouve au ciel ! C’est certainement une erreur
– Eh bien ! Cela n’est jamais arrivé, mais enfin je vais vérifier, répond St Pierre, un peu troublé.
– Comment vous appelez-vous ?
– Dugommeau. Norbert Dugommeau.
– Oui… Et quel est votre métier ?
– Garagiste.
– Oui… Ah, voilà, j’ai votre fiche. Dugommeau Norbert, garagiste…Eh bien, monsieur Dugommeau, vous êtes mort de vieillesse, c’est tout .
– De vieillesse ? Mais enfin ce n’est pas possible, je n’ai que 35 ans…..
– Ah moi je ne sais pas, monsieur Dugommeau. Mais on a fait le compte de toutes les heures de main d’œuvre que vous avez facturées, et ça donne 123 ans.


Lors d’un congrès de violonistes, deux musiciens bavardent, un Parisien et un Marseillais. Tous les deux sont fiers de leur talent.
Le Parisien dit :
- Il y a 2 semaines, j'ai joué un concerto dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris devant 6.000 personnes. J'ai tellement mis d’émotion en jouant, que j'en ai fait pleurer la Vierge Marie.
Le Marseillais réfléchit, puis répond:
- Moi, la semaine dernière, j'ai joué devant plus de 10.000 personnes dans la basilique de Notre Dame de la Garde à Marseille. A un moment, j'ai vu Jésus se décrocher de la croix et venir vers moi. Alors là, je me suis arrêté de jouer, et dans un silence de mort, il s'est approché de moi et m'a dit :
- Minot, je te préviens, tu as intérêt à bien jouer !
Surpris je lui dis :
- Mais oui Seigneur, mais pourquoi tu me dis cela ?
Et il m'a répondu :
- Parce que la semaine dernière, lors d'un concert à la cathédrale Notre-Dame de Paris, il y a un déviant de parisien prétentieux qui a tellement mal joué, qu'il a fait pleurer ma mère !


Jules, 40 ans et André, 25 ans se promènent dans le village.
Soudain André aperçoit sur le bord du chemin, une petite culotte rose.
Il la ramasse et la porte à son nez, renifle en fermant les yeux et dit:
- Blonde et elle a environ 20 ans.
Jules empoigne la petite culotte, lui aussi la renifle et dit :
- Je dirais plutôt brune et 35 ans.
Sur cette entrefaite, monsieur le curé arrive et leur demande ce qu’ils font ?
Jules lui explique qu’ils essayent de retrouver la propriétaire de cette petite culotte rose.
- Laissez-moi vous aider dit le curé.
Et lui aussi renifle la petite culotte.
- Je ne saurais vous dire son âge ni si elle est blonde ou brune, mais je peux vous dire une chose, elle n'est pas de ma paroisse !!!!!


Un patron a beaucoup de mal de se faire respecter dans son entreprise.
Un matin, il n’en peut plus et décide de prendre une mesure radicale :
Il colle sur la porte de son bureau une grande affiche où il y a marqué en caractères d’imprimerie :
LE PATRON ICI, C’EST MOI !
La journée passe et il se sent beaucoup mieux.
Il va à ses rendez-vous avec un moral d’acier.
En rentrant à son bureau le soir, il voit un post-it que sa secrétaire avait collé en dessous de son affiche, où il y est écrit :
« Votre femme a téléphoné – elle veut que vous lui rendiez son affiche immédiatement ! »


A l'hôpital...
- Bonjour ! C'est la réception ? J'aimerais parler avec quelqu'un à propos d'un patient qui se trouve chez vous. J'aurais souhaité connaitre son état de santé, savoir s'il va mieux ou si ... son problème s'est aggravé.
- Quel est le nom du patient ?
- Il s'appelle Jean Dupont, il est dans la chambre 302.
-Un instant je vous prie, je vous passe l'infirmière du Service.
Apres une longue attente :
- Bonjour, ici Francoise l'infirmière de service. Que puis-je pour vous ?
- J'aimerais connaitre l'état du patient Jean Dupont de la chambre 302.
- Un instant je vais essayer de trouver le médecin de garde.
Apres une plus longue attente :
- Ici Le Dr. Jean, le médecin de garde ; je vous écoute.
- Bonjour Docteur, je voudrais savoir quel est l’état de santé de Monsieur Jean Dupont, qui se trouve chez vous depuis 3 semaines Chambre 302.
- Un instant, je vais consulter le dossier du patient.
Apres encore une autre attente :
- Huuuummm, Le voici : IL a bien mangé aujourd'hui, sa pression artérielle et son pouls sont stables. IL réagit bien aux médicaments prescrits et, normalement, on va lui enlever le monitoring cardiaque demain... Si tout se déroule bien comme cela pendant 48 heures, le médecin signera sa sortie pour le week-end à venir.
- Aaahhh ! Ce sont des nouvelles merveilleuses ! Je suis fou de joie. Merci.
- A votre façon de parler je suppose que vous devez être quelqu'un de très proche, certainement de la famille ?
- Non, Docteur ! Je suis Jean Dupont lui-même et je vous appelle de la chambre 302 ! Tout le monde entre et sort de ma chambre et personne ne me dit rien... Je voulais juste savoir comment je me porte ! Merci beaucoup !


C’est la fin de la messe et comme d’habitude le curé vient saluer les personnes à la sortie de l’église.
Un jeune garçon s’approche et le curé l’entraîne à part pour lui dire :
- Écoute Jean, tu viens à la messe et tu communies tous les dimanches, c’est très bien. Tu es un garçon très poli, ou alors c’est ta mère qui te l’a suggéré, mais quand je te donne l’hostie évite de dire " Merci papa ! ".




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12688
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum