GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


322 ° série de blagues.

Aller en bas

322 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 21 Jan 2018 - 10:24

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


C’est l’histoire d’un couple plus tout jeune.
Ça fait bien deux ou trois ans que le mari n’a pas touché sa femme qui désespère.
Un jour, il rentre du boulot et s’adresse à elle :
– Monte tout de suite dans la chambre !
Depuis tout ce temps, elle n’espérait plus, enfin aujourd’hui, tout a l’air de changer. Elle obéit et monte immédiatement.
Puis son mari lui dit:
– Déshabille toi !
Elle pense: « Enfin, il s’est décidé ! ».
Le mari :
– Fais le poirier devant le miroir !
La femme, impatiente: « Oui chéri ! ».
Le mari :
– Écarte les jambes !
La femme, toute excitée: « Tout de suite chéri ! »
Sur ce, le mari pose son menton entre les jambes de sa femme, se regarde dans le miroir et dit :
– Les copains ont raison, ça m’irait bien la barbe !


Une petite toux de rien du tout
C'est un pharmacien qui, en arrivant au travail vers les onze heures, voit un gars debout l'air crispé,
se tenant d'une main près de la porte sur le mur extérieur.
Notre ami pharmacien demande à sa charmante employée :
- C'est quoi l'affaire avec le gars dehors ?
Elle lui répond :
- A l'ouverture ce matin, le gars est venu acheter du sirop pour la toux, mais je n'en ai pas trouvé !!!
Alors je lui ai vendu une bouteille de laxatif et le gars l'a bue sur place.
- Le pharmacien, choqué, hurle : "TU NE PEUX PAS SOIGNER UNE TOUX AVEC DU LAXATIF....
La jolie employée répond d'une voie douce :
- Bien sûr que si, vous pouvez... regardez, maintenant, il n'ose plus tousser !!!...


Un ministre effectue une tournée d’inspection de circonscription.
Il visite en premier un complexe scolaire et écoute les plaintes des élèves et des profs.
- "Monsieur le ministre, on n’a pas de mazout pour le chauffage et on s’attend à un hiver très dur; nos salles de cours sont petites, la moitié des bancs sont brisés, tout comme la majorité des fenêtres… etc., etc., etc."
Après avoir entendu toutes leurs doléances, il répond:
- "Ne vous en faites-pas, tout sera corrigé le plus tôt possible."
Il monte alors dans sa Mercedes et continue sa tournée en s’arrêtant à la prison locale.
Là aussi les plaintes sont nombreuses :
- "Monsieur le ministre, on aimerait avoir une meilleure qualité de repas, plus de couvertures et de draps et le personnel ne suffit pas, etc., etc., etc."
Et le ministre de répondre :
- "Tout sera corrigé, ne vous en faites pas."
Il retourne à sa Mercedes et pendant le voyage, donne des instructions à son secrétaire :
- "Alors, Michel, notez, faire envoyer à l’école une équipe de réparations pour remplacer quelques fenêtres et boucher quelques trous, mais rien d’autre. Ensuite, faites envoyer une autre équipe à la prison pour installer une piscine, des bains jacuzzi, des bains turcs (hammam), un sauna, une salle de loisirs avec un téléviseur de 50 pouces, etc, etc. "
Le secrétaire, tout surpris, lui répond :
- "Mais, ce que vous me demandez, monsieur le ministre, n’a pas de sens. "
Et celui-ci de lui répondre :
- "Voyons Claude, on est déjà allé à l’école, on n’y retournera plus ! ... Mais on ne sait jamais, on pourrait aller en prison …"


C’est un gars qui va au bar comme tous les soirs, chez Dédé.
Il y a ses habitudes et il boit, il boit, et il boit encore…
Vient l’heure de rentrer chez lui, il se redresse et tombe par terre.
Il veut rentrer chez lui et heureusement il habite la porte en face du bar, de l’autre côté de la rue.
Complètement bourré, il se met à ramper sur le sol et traverse la rue toit en rampant.
Il monte les escaliers en rampant et arrivé devant sa porte, toujours sur le ventre, il sort la clé de sa porte de sa poche, et se mets a trifouiller la serrure jusqu’à ce que la porte s’ouvre.
Puis, il rampe jusqu’au lit, s’y hisse et se couche à côté de sa femme sans la réveiller.
Le lendemain, sa femme lui demande :
– tu étais encore bourré, hier soir !
– Mais non, chérie, pas du tout ! J’ai juste bu un ou deux verres avec les copains comme d’habitude. Pourquoi dis-tu ça ?
– Parce que Dédé viens de téléphoner pour dire que tu avais encore oublié ton fauteuil roulant au bar !


Trois bonnes sœurs arrivent aux portes du paradis, devant Saint Pierre.
- Mes Sœurs, leur dit-il, le paradis vous est déjà acquis. Mais, avant de vous laisser entrer, je dois vous demander de vous confesser une dernière fois.
Il se tourne vers la première et lui demande :
- As-tu déjà commis le péché de chair ?
- Non, mais... j'ai tenu une fois le sexe d'un homme dans mes mains.
- Malheureuse ! Va vite te laver les mains dans ce seau d'eau bénite !
Il a peine le temps de se tourner vers la deuxième bonne sœur pour lui poser la même question que la troisième se précipite vers le seau et commence à se laver la gorge !
- Ma sœur ! Ne me dites pas que...
- Si, si, dans la bouche, c'est pour ça que je suis passé avant que l'autre se lave le cul.


Au hammam
– Allo, chéri, tu es au hammam ?
– Oui, ma chérie.
– Chéri, tu ne vas pas me croire, je suis devant un magasin de fourrures. Chéri, ils ont un vison ! Magnifique, de toute beauté, à un prix. Incroyable !
– Combien le vison, ma chérie ?
– Donné, mon amour, donné. 7000 Euros. Tu te rends compte ?
– Mais tu en as déjà des manteaux ma chérie !
– S’il te plaît, chéri, il est vraiment… Superbe !
– OK, OK. Vas-y, achète-le, ton vison !
– Oh, merci mon amour, dis, je ne veux pas t’embêter, mais tu sais, en passant devant le concessionnaire Mercedes tout à l’heure, j’ai vu leur dernier coupé. Il est beau ! Magnifique. En plus, j’ai parlé au vendeur, celui en exposition est tout neuf, intérieur cuir, peinture dorée… Je ne veux pas abuser de ta gentillesse, mais qu’en penses-tu ?
– Chérie, tu exagères, on a déjà des voitures !
– Tu m’avais promis un jour qu’on aurait un coupé !
– Combien, la voiture, ma chérie ?
– Tu ne vas pas me croire, mon chéri, ils nous la laissent à seulement 100 000 Euros, avec toutes les options !
– Bon, OK, OK, on a de l’argent, vas-y… Prend-la ta voiture !
– Mon amour, je t’aime, c’est merveilleux la vie avec toi ! Dis, j’abuse, mais tu te souviens de notre petit voyage sur la côte d’azur ? Tu te rappelles la maison des Cohen avec la piscine, le tennis ? Tu sais qu’elle est en vente ? Je l’ai vue en passant devant l’agence ! Et si on l’achetait pour avoir un pied-à-terre dans le sud ?
– J’y avais pensé déjà, oui ! Tu me dis qu’elle est en vente ?
– C’est vrai, chéri, tu y as pensé ? Je peux vraiment aller à l’agence ? Tu sais, elle n’est vraiment pas très chère, et quelle classe !
– Combien elle vaut ?
– Ils l’ont affichée à 4,2 millions, mon amour !
– Bon, tu y vas, de toute façon, j’ai de l’argent, autant le dépenser. Mais pas plus de 4 millions !
– Mon amour, c’est le plus beau jour de ma vie ! Tu es merveilleux, je t’aime, vivement ce soir !
– À ce soir, ma chérie.
Le gars raccroche, lève la main et crie :
– Il est à qui ce portable ?


Les proverbes
L’institutrice a demandé à ses élèves de faire une rédaction illustrant un proverbe.
L’un a fait un récit montrant que « l’union fait la force », l’autre a pris comme thème « qui rit vendredi dimanche pleurera », etc…
En rendant les copies, la maîtresse dit d’un ton sévère :
– Toto, tu t’es moqué de moi ou quoi ? Je lis ta rédaction : "Hier en me promenant le long de la rivière, j’aperçus soudain un caca vert. Tiens, me dis-je, c’est Albert qui a mangé des haricots verts. Puis je vis un caca noir. Tiens, me dis-je, c’est Edouard qui a mangé du caviar. Ensuite je remarquai un caca jaune. Tiens, me dis-je, c’est Jacquot qui a mangé des abricots. Je ne continue pas plus loin, fait la maîtresse scandalisée. Tu peux me dire quel rapport ça a avec un proverbe ?"
– Oui, madame, le proverbe est : « C’est dans le besoin qu’on reconnaît ses amis. »


Viens me pousser !
C’est l’histoire d’un mec complètement bourré qui se permet de sonner chez des gens à 4 heures du matin.
L’homme de la maison se lève et demande :
– Qu’est-ce que tu veux?
L’autre répond :
– Viens me pousser ! Il faut que tu viennes me pousser !
Excédé le propriétaire de la maison lui dit :
– Je ne te connais pas, il est 4 heures du mat, tu me réveilles pour me dire de te pousser, vas te faire foutre….
De nouveau dans sa chambre, il se remet au lit. Sa femme n’est pas contente du tout et lui dit:
– Quand même tu exagères, cela t’est déjà arrivé d’être en panne, tu aurais pu le pousser ce pauvre type !
– Ouais, mais en plus il est bourré.
– Raison de plus pour le pousser, il ne va pas y parvenir tout seul. Non là vraiment je ne te reconnais pas, et je suis très déçue de ton attitude…
Son mari, pris de remords, se rhabille et descend. Il ouvre la porte et dit:
– Eh mec je vais te pousser, t’es où ?
Et le mec bourré répond :
– Là, sur la balançoire !


Mot de passe
Marcel vient d’acheter un ordinateur.
Il l’allume et l’ordinateur lui demande :
Créez votre mot de passe :
carotte
Désolé, votre mot de passe doit faire plus de 8 caractères.
carottegéante
Désolé, votre mot de passe doit contenir un chiffre.
1carottegéante
Désolé, votre mot de passe ne doit pas contenir de caractère accentué.
50putaindecarottesgeantes
Désolé, votre mot de passe doit contenir au moins une majuscule.
50PUTAINdecarottesgeantes
Désolé, votre mot de passe ne doit pas contenir deux majuscules consécutives.
50PutainDeCarottesGeantesQueJeVaisTeMettreAuCulSiTuNeMedonnesPasImmediatementUnAcces!
Désolé, votre mot de passe ne doit pas contenir de caractère de ponctuation.
AttentionMaintenantJeVaisAllerTeTrouverEtTeMettreVraimentLes50CarottesGeantesdansletrouducul
Désolé, ce mot de passe est déjà utilisé.


Un père rentre du bureau plus tôt que d'habitude et découvre trois verres à Calva sur la table de la cuisine.
Il appelle son petit garçon
- Il y a eu de la visite cet après-midi ?
- Oui ! Un monsieur est venu et maman lui a offert à boire un petit calva !
- Mais le troisième verre, alors ?
- C'est moi qui l'ai bu !
- Et tu ne t'es pas senti mal ?
- Moi ça ne m'a rien fait, mais maman et le monsieur ont dû se coucher !


ACHAT - VENTE (Pierre DAC)
- Cause fausse alerte, vend cercueil en ébène, jamais servi.
- Chien à vendre : mange n'importe quoi. Adore les enfants.
- A vendre robe de mariée portée une seule fois.. par erreur !


Le clin d’œil
C’est un gars qui est affublé d’un tic très marqué: il cligne de l’œil droit tout le temps.
Ce gars est justement en train de postuler pour une place de commercial, et en ce moment, il passe son entretien d’embauche.
L’employeur lui dit :
– C’est incroyable. Vous êtes diplômé des meilleures écoles de commerce, vos recommandations sont excellentes, et votre expérience est sans commune mesure par rapport à celle des autres candidats… Normalement, je vous embaucherais sans réfléchir… Pourtant, je pense qu’un commercial affublé d’un tic comme le vôtre aurait tendance à perdre des clients en leur faisant peur. Je suis désolé, mais je ne peux pas vous embaucher.
Le gars répond :
– Attendez, mon tic disparaît si je prends deux aspirines. Je vous assure !
– Vraiment ? Je ne demande qu’à vous croire. Montrez-moi !
Alors le gars fourre les mains dans ses poches et commence à en sortir toutes sortes de préservatifs des rouges, des bleus, des fluorescents, des parfumés…. et finalement, il sort une boite d’aspirine.
Il l’ouvre, prend deux comprimés, les avale, et hop, les clignements de l’œil cessent peu à peu.
Le patron est assez surpris :
– Eh bien, vous avez dit vrai. Cependant, je suis le patron d’une compagnie respectable, et je n’ai pas l’intention d’employer quelqu’un qui court les filles parmi tout le pays !
– Courir les filles ? Que voulez-vous dire ? Je suis marié et très heureux en ménage !
– Alors comment expliquez-vous tous ces préservatifs ?
– Ah ça ?! Vous êtes déjà entrés dans une pharmacie, en clignant de l’œil, et en demandant de l’aspirine ?


Lors de leur check-list ou en cours de vol, les pilotes d'Air France constatent régulièrement un certain nombre d'anomalies.
Ils les signalent au service d'entretien sans prendre la peine de se montrer très explicites et en laissant le soin aux agents de maintenance de se débrouiller !!!
Le service entretien résout le problème et le note sur le carnet d'entretien en laissant poindre son mécontentement ou son ras le bol, non sans une certaine dose d'humour teintée d'ironie.
Voici donc quelques spécimens de Problèmes signalés et le Compte-rendu d'intervention.
1. Q : Le pneu principal intérieur gauche a quasiment besoin d'être changé.
R : Pneu principal intérieur gauche quasiment changé.

2. Q : Test en vol OK sauf l'atterrissage automatique très brutal.
R : Pas de système d'atterrissage automatique sur cet avion.

3. Q : Le pilote automatique ne marche pas.
R : Maintenant il marche.

4. Q : Y a quelque chose de desserré dans le cockpit.
R : Y a quelque chose de resserré dans le cockpit.

5. Q : IFF inopérant.
R : IFF toujours inopérant quand il est éteint.

6. Q : Phare rotatif inférieur à moitié rempli d'eau.
R : Phare rotatif inférieur rempli.

7. Q : Fuite d'eau manifeste sur le train d'atterrissage principal droit.
R : Fuite plus manifeste.

8. Q : Volume de DME incroyablement bas.
R : Volume ramené à un niveau plus croyable.

9. Q : Punaises mortes sur le pare-brise.
R : Punaises vivantes commandées.

10.Q : L'avion a un comportement marrant.
R : Avion averti de la nécessité de se retenir de voler droit et de rester sérieux. Essais au sol OK

11.Q : Le mode activé du pilote automatique provoque une descente de 200 pieds par minute.
R : Problème non reproductible au sol.

12. Q : Les crans font s'enfoncer la manette des gaz
R : C'est à ça qu'ils servent.

13.Q : Moteur n°3 manquant.
R : Moteur trouvé sur l'aile droite après une brève recherche.

14.Q : Il y a un bruit provenant du moteur n°2 comme si un type tapait avec un petit marteau.
R : Petit marteau confisqué au type du moteur n°2.

15.Q : Gémissement provenant du moteur n°2.
R : Petit marteau rendu au type du moteur n°2


Consommation d'alcool - Symptômes, causes et solutions
1-Symptôme : Pieds froids et humides.
Cause : Ton verre est incliné sous un angle incorrect.
Solution : Tourner le verre jusqu'à ce que la partie ouverte soit vers le haut.

2-Symptôme : Pieds chauds et mouillés.
Cause : Ca y est, tu t'es pissé dessus.
Solution : Va te sécher aux toilettes les plus proches.

3-Symptôme : Le comptoir est en émail blanc.
Cause : Vous n'êtes toujours pas sorti des toilettes.
Solution : Appelez à l'aide.

4- Symptôme : Vous n'avez pas la bière que vous avez commandé depuis ¼ d'heure.
Cause : Le comptoir est derrière vous.
Solution : Retournez-vous, votre bière est là.

5-Symptôme : Le mur d'en face est plein de lumières.
Cause : Tu es tombé sur le dos.
Solution : Positionne ton corps à 90 degrés par rapport au sol.

6- Symptôme : Ta bouche est pleine de mégots.
Cause : T'as piqué du nez sur le cendrier.
Solution : Retire tout ça et régale-toi la bouche avec un bon gin tonic.

7- Symptôme : Vue troublée.
Cause : Tu regardes à travers un verre vide.
Solution : Redemande une tournée de ta boisson favorite.

8- Symptôme : Le sol se déplace sous tes pieds.
Cause : Deux videurs te sortent du bar.
Solution : Demande au moins où ils t'emmènent.

9-Symptôme : Reflets multiples de visages te regardant fixement dans l'eau.
Cause : Tu es dans les toilettes, essayant de vomir.
Solution : Mets-toi un doigt dans la gorge.

10- Symptôme : Les gens autour de toi parlent avec un écho mystérieux.
Cause : Tu as le verre dans l'oreille.
Solution : Arrête de faire le crétin.

11-Symptôme : La disco bouge beaucoup, les gens sont habillés en blanc et la musique est assez monotone.
Cause : Tu es dans une ambulance.
Solution : Ne pas bouger. Possible coma éthylique.

12- Symptôme : Ton père a l'air très bizarre et tes frangins te regardent d'un air étonné.
Cause : Tu t'es gouré de maison.
Solution : Demande leur s'ils peuvent t'indiquer où est la tienne.

13- Symptôme : Un énorme spot de la disco t'aveugle.
Cause : Tu es allongé dans la rue et il fait déjà jour.
Solution : Café et une petite goutte pour se remettre...


La sieste
Adossés à un olivier, deux Corses font la sieste dans un champ, en contrebas de la route.
Arrive à plus de cent à l’heure un camion de la Brink’s qui, emporté par la vitesse, manque le virage, dévale le talus et vient s’écraser à l’autre extrémité du champ.
Le camion est disloqué, les deux convoyeurs sont inanimés, et les sacs de fonds éventrés laissent échapper une montagne de billets.
Alors un des deux Corses se redresse légèrement et dit à son copain :
– Oh! Doumé ! Si le vent se lève, on est milliardaires …


Une institutrice demande à ses élèves :
- Que mangent les ours ?
Quelques-uns répondent , du miel, des feuilles, des branches etc...
Cafougniette lève la main et dit :
- Ben Des oignons madame.
- Des oignons ?
- Ben oui, hier soir, papa a dit à maman : "je vais te bouffer l'oignon avant que les ours arrivent".


L’Amérique
Sur le port de La Rochelle, une jeune fille, les larmes aux yeux, regarde les navires à quai.
– Vous aimez les bateaux à ce point-là ? lui demande un marin.
– Non, je n’y connais rien. Je rêve seulement de m’embarquer pour l’Amérique, mais je n’ai pas d’argent…
– Écoutez, fait le marin, ça pourrait s’arranger. Mon bateau appareille ce soir pour New York. Si vous voulez, je vous cache dans une chaloupe, et je vous apporte à manger toutes les nuits. Seulement il faudra être gentille et me faire des gros câlins…
La pauvre fille a tellement envie de connaître l’Amérique qu’elle accepte.
Le marin la cache au fond d’une chaloupe, lui apporte chaque nuit de la nourriture, et chaque nuit elle le paye en nature.
Le cinquième jour, le commandant, en se promenant sur le pont, entend un bruit qui provient d’une chaloupe.
Il soulève la bâche et découvre la passagère clandestine.
– Je vous en supplie, dit-elle, ne me dénoncez pas aux autorités américaines, laissez-moi débarquer à New York…
– Qu’est-ce que c’est cette histoire de New York ? fait le commandant. Vous êtes sur le bac de l’île de Ré…


- Maman ! le professeur de math m'a collé.
- Et pour quel raison mon chéri???
- Il as dirigé sa règle vers moi et puis il as dit : "Au bout de cette règle il y as un idiot".
- C'est pour cela qu'il t'a collé ???
- Non, c'est quand j'ai demandé de quel bout il s'agissait.


La bonne dit à son Curé :
- M. le Curé, notre vin de messe est arrivé !
Le Curé répond :
- Marie, ce n'est pas NOTRE vin de messe puisque tu n'as pas le droit d'en boire, tu dois donc dire VOTRE vin de messe. Compris ?
Le lendemain Marie dit à son Curé :
- M. le Curé votre bois de chauffage est arrivé !
Le Curé dit :
- Marie, tu dois dire NOTRE bois de chauffage puisque nous nous en servons tous les deux ! As-tu compris cette fois ?
- Oui, dit Marie.
- Est-ce tout pour aujourd'hui Marie ?
- Non ! répond la bonne. M. le Curé, VOTRE braguette est ouverte, et NOTRE pénis est sorti !


La moumoute du comte
Monsieur le comte vient de mourir.
Et comme il tenait à ce que personne ne le voie sans sa moumoute qu’il n’enlevait que la nuit, on le couche dans le cercueil avec la perruque sur la tête.
Mais dans cette position elle glisse, impossible de la faire tenir droite.
Après de multiples tentatives, la veuve se désespère.
Alors le croque-mort lui dit :
– Ne vous inquiétez pas, je vais vous arranger ça !
Un quart d’heure plus tard, il vient la prévenir que c’est fait : la moumoute reste parfaitement droite.
– Oh, merci, merci ! Combien vous dois-je ? dit la comtesse.
– Rien du tout ! Pour un malheureux clou…


Deux copains discutent de leur vie de couple...
- Le mois prochain, ma femme et moi allons célébrer nos noces de glaces.
- Tiens donc ! Je ne les connais pas ces noces-là, ça correspond à combien d'années de mariage ?
- C'est bien simple, cela fait dix ans que nous sommes mariés et ma femme ne m'a nourri qu'avec des plats surgelés !


Après son premier jour d'école, un petit garçon rentre à la maison et demande à sa maman :
- Maman, c'est quoi le sexe ?
La maman se dit alors qu'il faut vivre avec son temps et se lance dans des explications détaillées.
Après avoir écouté sagement, le petit garçon sort de sa poche un formulaire d'inscription de l'école et lui dit :
- D'accord maman, mais comment je vais faire pour écrire tout ça dans le petit carré ?


Naturelle
Une femme d'âge mûr a une crise cardiaque, et se retrouve à l'hôpital.
Sur la table d'opération, proche de la mort, elle vit une expérience.
Elle voit Dieu et lui demande:
- Mon heure est-elle arrivée?
Dieu lui répond:
- Non, il te reste 43 ans, 2 mois et 8 jours.
À son réveil, elle décide de demeurer à l'hôpital, de se faire refaire le visage, faire une liposuccion, injecter du collagène dans les lèvres, faire refaire les seins et tout le reste.
Comme elle devait encore vivre longtemps, cela en valait la peine.
Après sa dernière opération, elle sort de l'hôpital, traverse la rue, et se fait écrabouiller par un camion.
Arrivée au ciel devant Dieu, elle lui demande :
- Il me semble que je devais vivre encore 40 ans et plus! Pourquoi ne m'avez-vous pas fait éviter la trajectoire de ce camion?
Et Dieu répond:
- Oh punaise ! Je ne t'ai pas reconnue !
Moralité : restez naturelles!


Quatre secrétaires d'une grande entreprise internationale discutent le lundi matin à la machine à café.
L'une d'entre elles demande aux trois autres si elles ont fait l'amour ce week-end...
La première dit :
- "Oui, j'ai fait l'amour avec un directeur de projet. Il était magnifique, hyper sûr de lui, il savait exactement ce qu'il faisait mais le problème c'est qu'il a pensé que 6 minutes valait une heure".
La deuxième dit :
- "Moi, j'ai fait l'amour avec un ingénieur commercial. Il était très bien, il connaissait plein de trucs, il débordait d'énergie mais le problème c'est qu'il n'arrêtait pas de me demander s'il avait atteint son objectif".
La troisième dit :
- "J'ai fait l'amour avec un chef de projet. Il était superbe. C'était sans doute le meilleur coup de ma vie : 10 sur 10. Le problème, c'est qu'il était hyper stressé et que juste après, il est reparti bosser en courant".
La quatrième secrétaire regarde les autres un peu désappointée et dit :
- "J'ai fait l'amour avec un consultant"
- "Et c'était bien ?" demandent les 3 autres.
- "Non, reprend la quatrième. Il a fallu que je lui montre trois fois ce qu'il fallait faire et j'ai fini par le faire moi-même..."


Le sermon du curé : Fourrer, pénétrer, décharger et jouir !!!
C'est un curé qui monte en chaire un dimanche matin et dit à ses fidèles :
- Mes chers paroissiens, le titre du sermon du dimanche prochain sera " FOURRER ; PÉNÉTRER ; DÉCHARGER et JOUIR ", à dimanche prochain... "
Le message s'est transmis durant la semaine, de bouche à oreille dans le village.
Le dimanche suivant, l'église était bondée, il y avait jusqu'à 3 rangées debout en arrière.
Arrive le sermon, M. le curé monte en chaire et dit :
- Mes très chers paroissiens, je vous remercie d'être venus en si grand nombre ce matin et, tel que promis la semaine dernière, le sujet spécial de ce matin est « FOURREZ-VOUS bien dans la tête que pour PÉNÉTRER dans le royaume des cieux, il faut vous DÉCHARGER de vos péchés afin de
JOUIR du paradis éternel. » « AMEN.»
Puis il ajoute :
- Pour avoir eu de mauvaises pensées, vous direz 1 Pater et 3 Avés.




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 13543
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 70
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum