GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


326 ° série de blagues.

Aller en bas

326 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 18 Fév 2018 - 9:35

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


La grenouille magique
C’est un homme qui a un sexe de 50 cm mais il le trouve bien trop grand.
Il décide d’en parler à un copain.
Celui-ci lui répond d’aller voir la grenouille magique de la forêt car dès que celle-ci dit “non”, quelque chose rétréci sur soi.
Il part donc dans la forêt et trouve une grenouille :
– C’est vous la grenouille magique.
– OUI.
– Grenouille magique, veux-tu m’épouser ?
– NON
Et hop, moins 10 cm.
Mais 40 cm c’est encore trop .
L’homme retourne voir la grenouille :
– Grenouille magique, veux-tu m’épouser ?
– NON !
Et hop moins 10 cm.
Mais 30 cm, c’est toujours trop, il décide d’y retourner une dernière fois :
– Grenouille magique, veux-tu m’épouser ?
– NON, ET QUAND JE DIS NON, C’EST NON !!!!!!!


La salive de monarque allemand se dit BAVE À ROI


Un homme crève avec sa voiture devant le mur d'un asile.
Sur le mur, un fou est accoudé et le regarde.
Le mec démonte sa roue, troublé par le regard fixe du fou qui le regarde toujours.
Il prend sa roue de secours et, toujours troublé, fait tomber les écrous de la roue dans la bouche d'égout tout à côté.
L'homme est très embêté parce qu'il ne peut plus remonter sa roue.
Il se demande ce qu'il va faire quand tout à coup, le fou lui dit :
-Vous n'avez qu'à prendre un écrou sur chaque roue. Avec trois écrous par roue, vous pourrez facilement aller à un garage.
L'homme est épaté :
- Ben ça alors ! C'est vachement intelligent, ce que vous me dites là. Mais qu'est-ce que vous faites dans cet asile ?
- Ben, je suis fou, pas con...


Un camionneur Belge arrive au niveau d'un pont où la hauteur de passage est limitée à 2,75 m
Il stoppe devant sachant que son camion à une hauteur de 2,80 m.
Arrive un automobiliste qui lui demande ce qui se passe.
le camionneur lui explique la situation.
L'automobiliste lui dit :
- Dégonfle tes pneus, passe, et à la prochaine station tu referas la pression.
- Connard, c'est pas en bas qui a trop, c'est en haut !!!!!!


C’est quoi le truc ?
Un homme arrive au commissariat et demande à parler au cambrioleur arrêté qui s’est introduit chez lui la semaine précédente.
– C’est impossible, dit le policier, il est en garde à vue.
– Mais j’ai juste une petite chose à lui demander.
– N’insistez pas monsieur, c’est strictement interdit.
– Dommage, je voulais juste savoir comment il a fait pour rentrer dans notre maison à deux heures du matin sans réveiller ma femme. Moi ça fait quinze ans que j’essaie…


Un jour de solde :
– Chef, pourrais-je quitter le bureau trois heures plus tôt, pour pouvoir aller faire du shopping avec ma femme ?
– Il n’en est pas question !
– Merci, Chef. Je savais que vous ne me laisseriez pas tomber.


Deux chefs d’entreprise discutent :
– Comment fais-tu pour que tes employés arrivent toujours à l’heure au boulot ?
– C’est très simple : j’ai 30 employés et seulement 20 places de parking


Le fonctionnaire qui pense ne fonctionne plus.
Lorsqu'il fonctionne, ce qui est rare, c'est à un rythme lent et régulier.
Il ne faut jamais déranger un fonctionnaire qui lit son journal, son cerveau n'assimile déjà pas tout ce qu'il lit !
Le fonctionnaire est un somnambule diurne, il ne faut pas le réveiller brutalement.
Il ne faut jamais contrarier un fonctionnaire, cela agit sur ses sucs gastriques, ce qui le rend, si faire se peut, deux fois plus emmerdant.
Il ne faut pas oublier que le fonctionnaire est un homme et non un animal. D'ailleurs, si c'était un animal, il se serait déjà fait bouffer depuis longtemps par ses congénères.
Ne croyez pas que le fonctionnaire qui vous regarde avec un air idiot le fait pour vous mettre hors de vous, c'est son air habituel...
La pause est sacrée pour le fonctionnaire. C'est le moment où il règle le plus de cas urgents dans un minimum de temps :
* il va repisser...
* se lave peut-être les mains...
* boit son café et mange deux croissants...
* drague sans succès les fonctionnaire femelles...
* retourne à sa place de "travail" en traînant les pieds.
Le fonctionnaire ne calcule pas son rendement en francs mais en tonnes de paperasserie.


Une femme accouche de son quatrième enfant.
Chose curieuse, alors que les trois précédents rejetons sont d'une blondeur et d'une beauté hors du commun, celui-ci est monstrueux, hideux.
Surpris, le mari dit :
- Dis donc ... tu ne m'aurais pas trompé par hasard ?
Et la femme répond avec un sourire :
- Non , mon chéri pas cette fois-ci !!!


C'est un Belge qui est en vacances près du Mont Saint-Michel.
Il remplit une petite bouteille avec de l'eau de mer.
Le gardien de la plage lui demande pourquoi il fait cela.
Le Belge explique qu'il collectionne l'eau de mer et qu'il en prend à chaque plage où il va.
Le gardien lui facture l'eau de mer pour 1 euro, que le Belge paye volontiers.
Le lendemain matin, de sa chambre d'hôtel, à marée basse, il voit que la mer a reculé de deux cents mètres.
Il s'écrie alors : Mais quel fric il se fait, ce gardien !


La petite vengeance
Dans un cinéma où l’on joue un policier à suspense, un spectateur entre au moment où le film vient de commencer.
Sa lampe torche à la main, l’ouvreuse le guide, éclaire chaque marche pour qu’il ne trébuche pas, et l’amène jusqu’à un fauteuil libre.
– C’est trop près, vous n’auriez pas une autre place ?
Elle repart dans l’autre sens et le guide jusqu’à un nouveau siège.
– Là c’est vraiment trop de côté. Il n’y a rien de plus central ?
Elle parcourt toute l’allée, repère enfin une place en plein milieu, et elle y conduit le type, qui lui donne royalement une pièce de dix centimes.
Alors elle se penche vers lui et lui dit à l’oreille :
– C’est le juge l’assassin…


Deux gendarmes appellent leur compagnie et demandent à parler à l'officier de permanence.
- Nous avons un problème ici, une femme vient d'abattre son mari d'un coup de fusil parce que celui-ci a marché sur le carrelage fraîchement lavé.
- Vous avez arrêté la femme ? » demande l'officier.
- Non.... c'est pas encore sec.


Une femme va chez le gynécologue.
- Bonne nouvelle : vous attendez un enfant !
- Quoi ! Mais j'en ai déjà 6 !
- Vous n'avez qu'à dire à votre mari de faire attention !
- Il fait attention, lui, mais ce sont les autres.


Lifting
Une femme mure, égocentrique et aisée décide de se faire un lifting.
Elle fait donc la « tournée » des chirurgiens esthétiques et porte finalement son dévolu sur un médecin qui lui promet monts et merveilles grâce à une technique révolutionnaire.
Le chirurgien lui explique le déroulement de l’opération :
– Je vais placer une vis derrière chacune de vos oreilles. Ainsi, à chaque fois que vous en ressentirez le besoin, vous tournerez les vis d’un quart de tour pour tendre un peu votre peau…
L’opération se déroule parfaitement et la dame est ravie.
Et de temps à autres, elle donne un petit tour de vis, histoire d’être toujours parfaitement liftée.
Mais après quelques années, elle se prend à noter des poches de plus en plus importantes sous ses yeux, poches qu’elle ne parvient pas à « gommer » malgré les vis…
Furieuse, elle retourne voir le docteur pour lui demander des explications.
Le chirurgien répond :
– Madame, ce ne sont pas des poches que vous avez sous les yeux, ce sont vos seins. Et si vous n’arrêtez pas de tourner ces vis, vous aurez bientôt de la barbe…


Dommage
Elle est célibataire... elle habite en face de chez moi.
Je vois sa chambre depuis mon appartement...
Je la vois tous les jours rentrer du boulot
Hier soir, je l'ai vue traverser la rue et frapper chez moi.
Je lui ai ouvert la porte et elle m'a dit :
- "Je viens de rentrer, j'ai le feu aux fesses, j'ai très envie de faire la fête, boire des canons, et faire l'amour toute la nuit, avez-vous des plans pour ce soir ?
Je lui réponds :
- Je suis libre ! ...
Elle me dit alors:
- Super ... vous pouvez garder mon chien ?
C'est con de devenir vieux ! ... On redevient naïf ...


J'ai décidé de ne plus aller à l'école", annonce Toto à sa mère.
- En quel honneur ?
- Aux informations à la tété, ils ont dit qu'on avait abattu quelqu'un en Italie parce qu'il en savait trop.


Le Père Noël a réussi à s'infiltrer par une cheminée minuscule et il atterrit dans une chambre ou dort une merveilleuse femme nue.
- Merde! dit-il. J'ai encore du me tromper d'adresse...
Alors il regarde longuement le beau corps endormi, il baisse les yeux sur lui-même et il murmure :
- Si je lui fais quelque chose, je ne peux plus remonter au ciel. Mais si je ne lui fais rien, je ne peux plus remonter par la cheminée...


Une blonde fait sa toilette dans la salle de bains quand son mari lui dit :
- Vite, regarde par la fenêtre, il y a un chevreuil !
Alors elle regarde par la fenêtre et répond :
- Mais, c'est pas un chevreuil, c'est une vache !
Son mari :
- Je t'ai dit de regarder par la fenêtre... pas dans le miroir !


Un comptable de 54 ans laissa à sa femme cette lettre un vendredi soir :
« Ma chère femme,
J'ai 54 ans et au moment où tu recevras cette lettre, je serai au Grand Hôtel avec ma jeune et jolie secrétaire de 18 ans. »
Quand il arrive à l'hôtel, une lettre l'attend :
« Cher mari,
Moi aussi j'ai 54 ans, et au moment où tu recevras cette lettre, je serai à l'hôtel Beauséjour avec un jeune et viril G.O. de 18 ans.
En tant que comptable, tu n'es pas sans ignorer que 18 entre mieux dans 54 que 54 dans 18 !! non ? »


Le super bar
Un Anglais, un Américain et un Belge sont dans un bar à Paris.
Ils discutent et s’amusent et sont tous d’accord que c’est un endroit plaisant.
Alors l’Anglais dit :
- « C’est bien fun ici, mais à Londres, j’en connais un bien mieux qui s’appelle Chez Andrews. Là, tu achètes ta première bière, tu achètes ta deuxième bière, et Andrews lui-même te paye la troisième ! »
Mais l’Américain dit :
- « J’veux pas vous embêter, mais j’en connais un encore mieux ! Y’a un bar à New York qui s’appelle Chez John. Tu achètes ta première bière et John te paye la deuxième. Tu achètes ta troisième bière et John te paye la quatrième ! »
Alors le Belge dit :
- « Vous pensez que c’est un endroit tripant ? Ecoutez bien ça. Chez nous, il y a un bar qui s’appelle Chez Jef Vanderbrul. Vous ne me croirez pas, mais, Chez Vanderbrul, tu te fais payer ta première bière, tu te fais payer ta deuxième bière, tu te fais payer ta troisième bière, tu te fais payer ta quatrième bière, et là , tu peux aller dans une chambre au deuxième étage… et tu baises ! »
- « Incroyable ! disent les deux autres. Est-ce que ça t’es réellement arrivé à toi ? »
- « Non, répond le Belge, mais c’est arrivé à ma sœur ».


Jésus, dans un état d'énervement avancé, convoque tous ses disciples et apôtres pour une réunion d'urgence concernant la forte consommation de drogue sur terre.
Après avoir mûrement réfléchi, ils arrivent à la conclusion que pour régler le problème, ils doivent d'abord goûter les drogues eux-mêmes et ensuite décider de la façon d'agir.
Il fut donc décidé qu'une commission formée d'apôtres retourne sur terre afin de collecter les différentes drogues.
L'opération secrète se déroule donc, et deux jours après, les apôtres mandatés commencent à revenir au paradis.
Jésus attend à la porte et demande au premier :
- Qui est la ?
- C'est Paul. Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené Paul ?
- Haschisch du Maroc.
- Très bien mon fils, entre.
- Qui est la ?
- C'est Marc. Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené Marc ?
- Marijuana de Colombie.
- Très bien mon fils, entre.
- Qui est la ?
- C'est Mathieu. Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené Mathieu ?
- Cocaïne de Bolivie.
- Très bien mon fils, entre.
- Qui est la ?
- C'est Jean. Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené Jean ?
- Ecstasy de Montréal.
- Très bien mon fils, entre.
- Qui est la ?
- C'est Luc. Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené Luc ?
- Speed d'Amsterdam.
- Très bien mon fils, entre.
- Qui est la ?
- C'est Judas. Jésus ouvre la porte.
- Qu'as-tu ramené Judas ?
- Gendarmerie Nationale ! Tout le monde contre le mur.=


Un peu de poésie dans ce monde de brutes...
Les abeilles, les fleurs, les choux, la p'tite graine...
Tout cela est bien dépassé, soyons modernes.
- Papa ? Dis-moi comment je suis né.
- Très bien, mon fils, il fallait bien que l'on en parle un jour ! Papa et maman se sont "copiés/collés" dans un Chat sur MSN. Papa a fixé un rancard via E-mail à maman et ils se sont retrouvés dans les toilettes d'un cybercafé. Après, maman a fait quelques downloads du memory stick de papa. Lorsque papa fut prêt pour l'upload, nous avons découvert que nous n'avions pas mis de firewall.
- Et alors ?
- Comme il était trop tard pour faire delete, neuf mois plus tard le satané virus apparaissait...


Une secrétaire blonde, vient d'arriver en retard.
Le patron lui en demande la raison.
- C'était horrible. Je descendais l'avenue de la république quand il y a eu un accident terrible. Un homme venait tout juste de se faire renverser par une voiture. Il avait une fracture ouverte à la jambe, on voyait même son os dépasser, et puis il devait aussi avoir une fracture du crâne car il saignait à la tête et était inconscient. Il y avait du sang partout ! Heureusement que j'ai pris des cours de secourisme: en un instant, toutes les choses à faire en de pareils cas me sont revenues en mémoire...
- Ah oui? Et qu'est-ce que vous avez fait alors? demande le patron.
- Je me suis assise et j'ai mis ma tête entre mes genoux pour ne pas m'évanouir !


Le député en vacances
C’est un député qui décide de passer des vacances chez l’habitant, à la campagne.
Il y est bien accueilli, mais au bout de 3 jours, il commence à s’ennuyer.
Il va voir le paysan et lui dit qu’il aimerait bien participer à la vie de la ferme en faisant un petit travail.
Le paysan se dit : Bougre di diou ! Un gars qui n’a jamais rien fait de sa vie ! Qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui donner à faire, à ce gus-là ?
Il réfléchit et se dit qu’il va lui demander de répandre les quinze tonnes de fumier qu’il a stocké, dans son champ, à la fourche !
Comme ça, il sera occupé jusqu’à la fin des quinze jours et sera tranquille jusqu’à son départ.
Le surlendemain, le député revient et lui annonce qu’il a fini !
Le paysan n’en revient pas et va voir son champ : le fumier est uniformément réparti… impeccable !
Le député demande un autre travail pour continuer à participer à la vie de la ferme.
Le paysan se dit qu’avec un pareil travailleur, il pourrait lui demander de trier les patates dans la réserve.
Ce sera vite fait !
Il l’emmène dans la réserve et lui explique le travail :
– Tu vois ce gros tas de patates, il faudra en faire deux tas : à gauche les grosses et à droite, les petites. Tu en as pour deux jours de boulot environ !
Au bout d’une semaine, sans nouvelles de son touriste de député, il va à la réserve.
Il y voit le gars, assis, une patate dans chaque main, à les soupeser.
Le gros tas à trier n’a pas bougé et le tas de grosses patates et de petites ne compte chacun que 3 ou 4 patates !
Le paysan s’exclame :
– Mais que se passe-t-il ? Tu as mis à peine deux jours pour répandre quinze tonnes de fumier dans le champ, et là, pour un travail tranquille, tu n’as pas avancé !
Le gars lui répond :
– Vous savez, nous les députés, pour semer la merde : on est bon ; mais pour prendre une décision…


Quand le schizophrène ça ralentit




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 13397
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 70
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum