GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


347 ° série de blagues.

Aller en bas

347 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 1 Juil 2018 - 8:03

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


C’est un mec la tronche amochée qui rencontre un de ses copains :
- Qu’est-ce qui t’est arrivé, t’es drôlement amoché ?
- J’me suis pris un coup de gigot congelé dans la tronche…
- Bah merde ! Comment ça t’est arrivé ?
- C’est hier, y a ma femme qu’était en mini-jupe, elle se penchait dans le congélateur pour prendre quelque chose alors ch’ai pas c’qui m’a pris, j’ai pas pu résister, je l’ai prise par derrière…
- Merde alors!
- Ouais, elle gueulait comme une vache, alors je continuais de plus belle…
- Merde alors!
- Ouais, en plus elle se débattait alors ça m’excitait encore plus…
- Tu m’étonnes!
- Puis à un moment elle a attrapé un gigot congelé et elle m’en a mis un grand coup sur la tronche…
- Merde alors, elle aime pas faire l’amour ta femme ?
- Si,… mais pas à Auchan…


LA RÉFORME DE L'’ORTHOGRAPHE IMPOSÉE PAR NAJAT VALLAUD-BÉCASSINE, NOTRE MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE, PRÉVOIT DE SIMPLIFIER NOTRE LANGUE AFIN QUE LES PLUS MAUVAIS EN ORTHOGRAPHE N’'AIENT PLUS DE COMPLEXES… EN OBLIGEANT LES PLUS DOUÉS À REJOINDRE LE NIVEAU DES PLUS NULS.
AINSI, LE "PH" DE "PHARMACIE" SERA REMPLACÉ PAR UN "F" POUR DONNER "FARMACIE".
"ORTHOGRAPHE" S’ÉCRIRA "ORTOGRAFE" ET "ANALPHABÈTE" DEVIENDRA "ANALFABÈTE".
OR, CHAQUE MOT PRENANT SON SENS DANS SES RACINES, LE MOT "ANALPHABÈTE" EST ISSU DES DEUX PREMIÈRES LETTRES DE L'ALPHABET GREC, "_ALPHA_" ET "_BETA_" PRÉCÉDÉES DU PRÉFIXE PRIVATIF "_AN_" QUI LUI DONNE SON SENS ORIGINEL, À SAVOIR :
"QUI NE CONNAÎT PAS LES LETTRES" DONC QUI NE PEUT NI LIRE, NI ÉCRIRE.
SI DÉSORMAIS ON ÉCRIT "ANALFABÈTE", C'EST DIFFÉRENT. DANS CE CAS, IL FAUT REVOIR SON ÉTYMOLOGIE ET PAR CONSÉQUENT, SON SENS. DONC :
"ANAL" : QUI A RAPPORT À L'ANUS,
"FA" : LA QUATRIÈME NOTE DE LA GAMME
"BÈTE" : PERSONNE UN PEU SOTTE.
DONC "ANALFABÈTE" : CON QUI FAIT DE LA MUSIQUE AVEC SON TROU DE BALLE.
(À NE PAS CONFONDRE AVEC "LES TROUS DU CUL" QUI PONDENT "DES RÉFORMES À LA CON" AU MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE).


A la chasse
Deux hommes sont partis à la chasse dans les Pyrénées.
Soudain, un ours d’au moins deux cents kilos surgit de derrière un rocher et commence à les poursuivre dans les chemins rocailleux.
Finalement, les deux hommes se réfugient dans un arbre.
L’ours n’en démord pas et commence à grimper lui aussi.
L’un des deux compagnons ouvre son sac à dos, sort ses chaussures de sport et les chausse.
Il se débrouille juste après pour ôter son pantalon de toile et enfiler un short.
L’autre lui demande:
– Mais qu’est-ce que tu fais ?
Il répond:
– Lorsque l’ours sera à trois mètres, on saute de l’arbre et on court.
Le compagnon demande alors:
– Tu crois vraiment que tu peux battre un ours à la course ?
Alors le premier répond:
– C’est pas l’ours que je veux battre à la course, c’est toi !


Un gars arrive chez un copain à l’improviste, et veut passer la nuit chez lui.
Son copain est désolé de lui annoncer qu’il ne peut lui offrir une chambre pour lui tout seul et lui dit:
- Tu peux dormir dans le salon ou dans la même chambre que Bébé.
- Bébé ? Ca pleure toute la nuit. C’est bon je vais dormir au salon…
Le lendemain matin il va à la salle de bains et y rencontre une superbe jeune fille.
- Bonjour, qui êtes-vous ?
- Je suis Béatrice mais vous pouvez m’appeler Bébé. Et vous qui êtes-vous?
- Le roi des cons !


C'est l'histoire d'une rousse, d'une brune et bien sûr d'une blonde.
Les trois femmes se retrouvent dans une salle.
C'est dans cette salle que le Miroir de la Vérité repose.
Si une personne ne dit pas la vérité devant ce miroir, elle est directement aspirée dans le néant.
La rousse commence :
- Je pense être la plus belle des rousses déclame-t-elle avec flamme.
Et là, GLOURPS, elle est aspirée par le Miroir et elle disparaît.
Arrive la brune :
- Je pense être la plus belle des brunes.
Et là, GLOURPS.
Arrive enfin la blonde :
- Je pense...
GLOURPS !!


La première fois pour une fille.
C'est ta première fois.
Pendant que tu mens en retour, tes muscles se détendent.
Tu le lâches en cherchant une excuse, mais il refuse d'être balancé et il s'approche de toi.
Il te demande si tu as peur, mais tu secoues la tête bravement.
Il a eu plus d'expérience, mais c'est la première fois que son doigt trouve le bon endroit.
Il découvre profondément et tu frissonnes ; ton corps se tend, mais il est doux comme il l'avait promis.
Il te regarde profondément dans les yeux et te dit de lui faire confiance, il te l'a demandé plusieurs fois avant.
Son sourire te rassure et tu ouvres plus grand pour lui donner plus de place pour une entrée facile.
Tu commences à le supplier et tu le pries de se dépêcher, mais il prend son temps lentement, voulant te causer le moins de mal possible.
Pendant qu'il presse plus fort, va plus loin, tu sens la peau s'en aller, la douleur ressort de ton corps et tu sens le mince filet de sang en même temps qu'il continue.
Il te regarde, attentionné, et te demande si ça fait trop mal.
Tes yeux sont pleins de larmes, mais tu secoues la tête et tu fais non en lui disant de continuer.
Il commence à rentrer et sortir avec habileté, mais tu es trop engourdie pour le sentir en toi.
Après quelques moments, tu sens quelque chose sortir de toi et il se sort de toi, tu restes haletante, heureuse d'en avoir fini.
Il te regarde et te sourit chaleureusement, te dit que tu as été sa plus têtue récompense jusqu'à maintenant.
Tu souris et remercies TON DENTISTE.
Après tout, c'était la première fois que tu te faisais arracher une dent.

Bande de Vilain, je sais, à quoi vous pensiez !


En colère
Dans le cimetière d’un petit village corse, une vieille dame frappe rageusement sur une tombe avec sa canne.
Doumé qui passe par-là s’en étonne et demande à la grand-mère :
– Aio! Antonia, qu’est-ce qui te prend ?
– C’est mon mari : il est allé voter aujourd’hui et il n’est même pas passé me voir !


Sans répit …
Quand je te trouverai, je te posséderai.
Ce jour au plus tard le suivant, je te porterai au lit
Sans demander ta permission, je m’approcherai, je toucherai tout ton corps .
Je te laisserai avec une énorme sensation de fatigue .
Tu sentiras lentement des frissons parcourir ton corps et je te ferai transpirer .
Je te laisserai sans respiration, sans air sans pouvoir reprendre tes esprits.
Tant que je resterai avec toi, tu ne te sentiras pas capable de sortir du lit !
Je partirai sans dire adieu avec la conviction qu’un jour je reviendrai …

Signé : La Grippe


On fêtait, ce jour-là par un dîner d'adieu, le départ en retraite du curé de la paroisse.
Un politicien local était invité pour prononcer un bref discours.
Comme il tardait à arriver, le prêtre décide de dire quelques mots pour passer le temps :
- "La première impression de la paroisse, c'est avec ma première confession. J'ai tout de suite pensé que l'évêque m'avait envoyé dans un lieu terrible. La première personne, oui, la première, me confessa qu'elle avait volé un téléviseur, de l'argent à son père, l'entreprise pour laquelle elle travaillait et, qu'en plus, avait entretenu des relations sexuelles avec l'épouse de son supérieur. En outre, à l'occasion, il s'adonnait, aussi, au trafic de stupéfiants. Et, pour terminer, il me confessa avoir transmis une maladie vénérienne à sa propre belle-sœur. J'étais atterré, apeuré mais, avec le temps, je connus plus de gens et je m'aperçus que tous ... n'étaient pas ainsi. J'ai vu une paroisse remplie de gens responsables, avec de bonnes valeurs et croyant en la foi. Et, c'est ainsi, que j'ai vécu les 25 années les plus merveilleuses de mon sacerdoce."
Sur ces mots, arrive le politicien qui, aussitôt, prend la parole.
Bien sûr, il s'excuse de son retard et commence son allocution :
- "Jamais, je n'oublierai le premier jour de l'arrivée du Père dans notre paroisse. En fait, j'ai eu l'honneur d'être le premier, oui, le premier, à me confesser à lui !"...


Dans un vestiaire deux hommes enlèvent leurs habits de sport.
John dit à Peter :
- Et bien, la nature t’a bien gâtée !
Peter répond:
Mon secret c’est qu’avant d’aller dormir je tape ma kikette deux fois sur la table, et regarde, elle est parfaite !
John bien décidé à en avoir une belle, le soir venant, il éteint la lumière et la frappe deux fois sur la table de la cuisine.
Il entend alors sa femme crier :
- Peter, c’est toi !?!


Bon anniversaire chérie !
Une femme demande à son mari :
- Chéri tu m’offres quoi pour mon anniversaire cette année ?
Le mari lui répond :
- Tu vois la Ferrari rouge là-bas ?
- Oh oui ! lui répond -elle toute excitée.
- Et bien je t’ai acheté un pull-over de la même couleur .


Un homme amoureux va voir le père de sa petite amie pour lui demander sa main :
- Monsieur je veux épouser votre fille.
- Avez-vous vu ma femme ?
- Oui mais je préfère votre fille !


Un petit garçon arrive en courant et il dit à sa mère :
- Maman, j’ai vu le coq s’accoupler 10 fois ce matin !
Sa mère lui répond :
- Va donc dire ça à ton père, il va comprendre…
Le jeune va voir son père et lui dit :
- Papa, maman m’a dit de te dire que j’ai vu le coq s’accoupler 10 fois ce matin !
Son père lui demande :
- Est-ce que les 10 fois c’était avec la même poule ?
- Non !
- Alors va le dire à ta mère, elle va comprendre…


Un éleveur de vaches va chez son banquier pour obtenir un prêt afin d'acheter un taureau.
Quelques jours plus tard, le banquier rencontre l'éleveur dans la rue et lui demande :
- Alors, comment va notre taureau ?
L'éleveur répond :
- Ben, pas terrible ! Je l'ai mis dans le pré avec toutes les génisses à saillir, et il n'a rien voulu leur faire.
Le banquier lui répond :
- Vous feriez mieux d'appeler le vétérinaire.
Encore quelques jours plus tard, le banquier rencontre l'éleveur à nouveau :
- Et comment va notre taureau maintenant ?
L'éleveur répond :
- Impeccable. Il a sailli toutes mes génisses, ensuite il est passé au-dessus de la barrière, et maintenant il s'occupe des vaches du voisin.
Le banquier :
- Hé hé ! Et qu'est-ce que le vétérinaire lui a donné ?
L'éleveur répond :
- Il lui a donné des comprimés.
Le banquier :
- Quelle sorte de comprimés ?
L'éleveur répond:
- Je ne sais pas, mais ils ont le goût de la fraise.


C'est un homme qui après cinq ans de vie avec sa copine décide de se marier, mais il ne connaît pas trop les coutumes à propos de l'offrande à donner au prêtre à l'issue de la cérémonie.
A la fin du mariage, il en parle au prêtre qui lui dit :
- En fait plus la mariée est jolie, plus c'est cher !
Alors, le jeune homme regarde sa copine et met la main dans sa poche et sort une pièce de 1 euro et le prêtre dit alors :
- Attendez ! Je vous rends la monnaie!


Confession avant mariage
C'est un gars qui va se marier, il va se confesser quelques heures avant la cérémonie.
Lorsque le curé a terminé, il lui demande:
- Quelle pénitence m'ordonnez-vous, mon père ?
- Aucune, mon fils vous allez vous marier, c'est déjà bien suffisant comme ça.


En apesanteur
Un paysan qui n’a jamais quitté sa ferme va à la ville et descend pour la première fois de sa vie à l’hôtel.
Arrivé dans le hall, il voit une vieille femme, toute ridée, qui entre dans l’ascenseur dont les portes se referment .
Ce brave homme, qui ne sait même pas ce qu’est un ascenseur est intrigué.
Deux minutes plus tard, les portes coulissantes s’ouvrent et une jeune femme superbe sort de l’ascenseur.
Alors le paysan s’écrit :
– Crénom ! Si j’avais su qu’ils avaient un engin comme ça, j’aurais amené la Marie !


Bon, c’est un type qui pense que sa femme le trompe et qui arrive en courant dans sa chambre :
- Salope ! je sais que t’as couché avec un type, et je suis même sûr qu’il est dans la R5, en bas de l’immeuble…
Et il balance le frigo sur la R5.
Plus tard, au paradis, Saint-Pierre reçoit deux types.
Le premier lui dit :
- J’étais dans ma bagnole quand un fou m’a balancé un frigo dessus.
Et le second :
- Moi, j’étais dans le frigo.


Un parisien arrive chez des amis à la campagne...
Son ami paysan le reçoit :
- Cré vingt diou !! c'est-y pas l'Maurice !
- Si , si. Bonjour Serge..... Alors ... toujours autant de mouches dans ta ferme? Je me rappelle l'année dernière il y avait plein de mouches partout, c'était invivable!
- Ah non! À c't'heure, j'ai trouvé un truc, maintenant j'utilise l'pépé !!
- Ah bon?
- Ben ouais, on enduit l'pépé de miel et zouuu toutes les mouches elle vont sur lui cré d'vin diou !
- Ah mais il doit gigoter dans tous les sens ... le pauvre !!?
- Ah ben non ça ... l'est paralysé.


La pipe du pépé
Un petit garçon est venu passé la journée chez son grand-père.
Après déjeuner, celui-ci s’installe dans son fauteuil et allume sa pipe. Alors le gosse s’approche et lui demande :
– Papy ! prête-moi ta pipe…
– Non, ce n’est pas pour les enfants.
– Papy, s’il te plaît, prête-moi ta pipe…
– Non, les enfants ne fument pas.
– Mais je ne fumerai pas, je te le jure. C’est juste pour la tenir…
– Tu me promets ? Bon, alors la voilà, fais-y attention…
Le petit garçon prend la pipe, la jette par terre, et l’écrase à coups de talon.
Stupéfait le grand-père crie :
– Mais qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi as-tu fait ça, petit galopin ?
Et le gosse répond :
– Parce que papa dit toujours : » Quand le pépé cassera sa pipe, on s’achètera une belle voiture ! ».


Une blonde se retrouve prise dans une tempête de neige au volant de sa voiture.
Elle ne panique pas, malgré la visibilité à peu près nulle, et se souvient que son père disait toujours que quand on est pris dans une tempête de neige, le mieux, c'est de repérer un chasse-neige et de le suivre.
Et c'est ce qu'elle fait.
Après une heure et demie passée à suivre de très près l'énorme machine, celle-ci s'arrête et le conducteur, s'approchant de la (jolie) blonde, lui dit :
- Dites donc, ma p'tite dame, qu'est-ce que vous avez à me coller au cul comme ça depuis bientôt deux heures?.
Et la blonde de lui expliquer que, quand elle était petite, son père disait toujours....etc...etc...
Quand elle termine son explication, le chauffeur du chasse-neige hoche gravement la tête et dit :
- Bon, si c'est votre idée, pas de problème. Maintenant qu'on en a fini avec le parking d'Auchan, on va passer au parking de Carrefour.


Vive le progrès
Encore une preuve que de très vieux trucs conditionnent les aspects les plus modernes de notre vie.
La distance standard entre 2 rails de chemin de fer aux US est de 4 pieds et 8,5 pouces.
C'est un chiffre particulièrement bizarre.
Pourquoi cet écartement a-t-il été retenu ?
Parce que les chemins de fer US ont été construit de la même façon qu'en Angleterre, par des ingénieurs anglais expatriés, qui ont pensé que c’était une bonne idée car ça permettait également d'utiliser des locomotives anglaises.
Pourquoi les anglais ont construits les leurs comme cela ?
Parce que les premières lignes de chemin de fer furent construites par les mêmes ingénieurs qui construisirent les tramways, et que cet écartement était alors utilisé.
Pourquoi ont-ils utilisé cet écartement ?
Parce que les personnes qui construisaient les tramways étaient les mêmes qui construisaient les chariots et qu'ils ont utilisé les mêmes méthodes et les mêmes outils.
Pourquoi les chariots utilisent un tel écartement ?
Eh bien, parce que partout en Europe et en Angleterre, les routes avaient déjà des ornières et un espacement différent aurait pu causer la rupture de l'essieu du chariot.
Pourquoi ces routes présentaient-elles des ornières ainsi espacées ?
Parce qu'elles datent du temps des romains et furent construites par l'empire romain pour accélérer le déploiement des légions romaines.
Pourquoi les romains ont-ils retenue cette dimension ?
Parce que les premiers chariots étaient des chariots de guerre romains.
Ces chariots étaient tirés par deux chevaux.
Ces chevaux galopaient côte à côte et devaient être espacés suffisamment pour ne pas se gêner.
Afin d'assurer une meilleure stabilité du chariot, les roues ne devaient pas se trouver dans la continuité des empreintes de sabots laissées par les chevaux.
Elles ne devaient pas se trouver trop espacées pour ne pas causer d'accident lors du croisement de deux chariots.
Nous avons donc maintenant la réponse à notre question d'origine.
L'espacement des rails US (4 pieds et 8 pouces et demi) s'explique parce que 2000 ans auparavant, sur un autre continent, les chariots romains étaient construits en fonction de la dimension du cul des chevaux de guerre.
Et maintenant, la cerise sur le gâteau.
Il y a une extension intéressante de cette histoire concernant l'espacement des rails et l’arrière train des chevaux.
Quand nous regardons la navette spatiale américaine sur son pas de tir, nous pouvons remarquer les deux réservoirs additionnels attachés au réservoir principal.
C'est la société THIOKOL qui fabrique ces réservoirs additionnels dans leur usine de l'UTAH.
Les ingénieurs qui les ont conçus auraient bien amis les faire un peu plus larges, mais ces réservoirs devaient être expédiés par train jusqu'au site de lancement.
La ligne de chemin de fer entre l'usine et Cap Canaveral emprunte un tunnel sous les montagnes rocheuses.
Les réservoirs additionnels devaient pouvoir passer sous ce tunnel.
Le tunnel est légèrement plus large que la voie de chemin de fer, et la voie de chemin de fer est à peu près aussi large que les arrières train de deux chevaux.

Conclusion : une contrainte de conception du moyen de transport le plus avance au monde est la largeur de deux culs de chevaux.
Les spécifications et la bureaucratie vivront pour toujours.
Aussi, la prochaine fois que vous avez des spécifications entre les mains et que vous vous demanderez quel cul de cheval les a inventées, vous vous serez peut-être posé la bonne question.


Petite blague tirée d'une histoire vraie...
Dans les années 70, un B 747 de British Airways se pose sur l'aéroport de Francfort avec aux commandes un ancien de la RAF.
Alors que celui-ci semble hésiter sur son roulage après son atterrissage, le contrôleur lui demande ;
- C'est la première fois que vous venez à Francfort ?
La réponse du Commandant fût la suivante:
- Non je suis passé en 44, mais je ne me suis pas arrêté !


C'est un fermier qui se retrouve à l'hôpital avec une jambe cassée.
L'interne de garde lui demande:
- Comment Est-ce arrivé?
Le fermier commence:
- Eh bien, c'était il y a 25 ans...
L'interne l'interrompt:
- Ne me racontez pas votre vie: Dites-moi simplement comment vous vous êtes cassé la jambe ce matin!
Le fermier répond:
- Comme je vous le disais, il y a 25 ans, je travaillais comme journalier dans une ferme de la région. C'était ma première nuit sur place, et juste après que je sois couché, la fille du fermier (une superbe créature) est entrée dans ma chambre. Elle m'a d

L'interne reprend la parole et demande :
- Mais Je ne vois pas très Bien ce que cette histoire a à voir avec votre jambe?
Et le fermier répond:
- Ben, c'est que ce matin, alors que je réparais mon toit, que j'ai finalement compris ce qu'elle avait voulu dire........ et je suis tombé par terre!


Ce sont deux gars en train de chasser dans les bois.
Tout en marchant, ils se retrouvent face à un grand trou.
Pour connaître la profondeur de ce trou, l'un des deux balance un caillou dans le fond et tend l'oreille pour entendre le bruit du caillou percutant le fond... Rien du tout, pas de bruit.
Du coup, l'autre cherche ce qu'il pourrait balancer dans le trou qui ferait plus de bruit, et tombe sur une traverse de chemin de fer.
Ils la ramassent tous les deux et la balancent dans le trou: toujours aucun bruit.
Tout à coup, une chèvre fonce vers eux et saute dans le trou...
Lorsqu'un peu plus tard ils croisent un paysan qui leur demande si ils n'auraient pas vu une chèvre, ils racontent ce qu'ils ont vu: une chèvre qui avait foncé directement dans le trou.
Alors le paysan répond :
-Ça ne peut pas être ma chèvre. La mienne était attachée à une traverse de chemin de fer !  




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 13690
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 70
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum