GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


349 ° série de blagues.

Aller en bas

349 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 15 Juil 2018 - 8:37

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Un homme se fait intercepter par un garde-pêche.
Son bac à poissons est rempli à pleine capacité.
Le garde-pêche demande :
– Avez-vous un permis pour tous ces poissons ?
– Non monsieur, ce sont mes poissons domestiques.
– Vos poissons domestiques ?
– Oui, parfaitement. Chaque soir, j’amène mes poissons ici sur le lac, je les laisse nager un bout de temps librement dans le lac, et lorsque je siffle, ils reviennent tous et sautent dans le bateau. Je les ramène alors à la maison !
– Mais c’est ridicule cette histoire, c’est du mensonge pur et simple !
– Non, pas du tout, je vais vous montrer, ça fonctionne vraiment !
– Ok, je dois voir ça…
L’homme prend alors son bac à poissons, le vide à l’eau, et attend debout.
Après quelques minutes, le garde-pêche demande :
– Alors ?
– Alors quoi ?
– Quand allez-vous les faire revenir ?
– Faire revenir qui ?
– Ben, les poissons !
– Quels poissons


Marcel, en a assez d’être la risée de ces copains de bistrot car (lui disent-ils) c’est sa femme qui porte le pantalon chez lui.
Ce soir il est bien décidé à leur prouver le contraire, et la tête pleine des bons conseils de son meilleur pote, il rentre chez lui.
Il se dirige en toute hâte vers la cuisine, bombe le torse, marche vers sa femme et, tout en lui pointant le doigt sur le visage il lui dit :
- « À partir de maintenant, je veux que tu saches que « JE » suis le maître de la maison et ma parole sera la loi ! Je veux que tu me prépares un repas spécial et quand j’aurai terminé de manger mon repas, je m’attends à un somptueux dessert. Ensuite, après le souper, tu vas me faire couler un bon bain afin que je puisse me relaxer, et quand j’en aurai terminé avec mon bain, devine un peu qui va me peigner et m’habiller ? »
Et sa femme lui répond :
- « Les pompes funèbres ! »


Du pareil au même
Une lady dit à son époux :
– Darling, Jeremy va avoir seize ans. Il faut l’informer des mystères de la vie, c’est à vous de le faire. Mais c’est un enfant sensible. Alors parlez-lui des abeilles, des pigeons, des chevaux…
– Entendu, my dear.
Et le duc va voir son fils :
– Jeremy, vous vous souvenez de ce que nous avons fait à Londres la semaine dernière avec ces deux charmantes personnes ?
Eh bien, votre mère vous fait dire que pour les abeilles, les pigeons et les chevaux, c’est pareil.


Un jeune garçon assiste au mariage de son frère ainé. Les deux familles, celle du mari et celle de la mariée, sont réunies : les parents, grands-parents, oncles, tantes, frères, sœurs, cousins, cousines, etc.
A la sortie de l’église, après avoir félicité les mariés, la famille vient voir le jeune garçon et lui dit :
– Alors, c’est bientôt ton tour ?
Etc, etc…, une bonne dizaine de personnes lui font cette remarque, ce qui l’agace un peu.
Le temps passe.
Quelques années plus tard, un ancien qui avait justement assisté au mariage décède.
Toute la famille se réunit pour l’enterrement. Et le jeune garçon aussi est présent. Après l’enterrement, il va voir tous les vieux présents et leur dit :
– Alors, c’est bientôt ton tour ?


A l’abri des regards …
Deux amoureux se promènent dans la campagne.
Ils arrivent devant un champ fraîchement moissonné, parsemé de meules de foin, et le garçon entraîne sa compagne à l’abri de l’une d’entre elles .
Dix minutes plus tard, alors qu’ils sont en train de faire l’amour, un officier surgit dans le champ en criant :
– Rassemblement ! L’exercice de camouflage est terminé !
Et toutes les meules de foin s’en vont


Querelle de village
Le patron d’un bar situé en face d’un cimetière fait poser une pancarte à l’entrée de son établissement indiquant « On est bien mieux ici qu’en face ! » pour distraire ses clients.
Et en effet cela fait bien rigoler les habitués du troquet.
Le curé du village supplie le tenancier de retirer sa pancarte, mais en vain.
Quelques jours plus tard, on peut lire sur une pancarte à l’entrée du cimetière : « Les gens d’ici viennent d’en face »…


L’aide de Dieu…
Un prêtre se retrouve bloqué dans un trou où de l’eau coule. Il ne peut pas sortir du gouffre.
Il prie le bon Dieu de le sauver.
Il a de l’eau jusqu’aux cuisses quand les pompiers arrivent et lui demandent :
- « Attrapez cette bouée que l’on vous sauve ! ».
Le prêtre leur répond :
- « Non, non, le bon Dieu va me sauver ! ».
Après avoir longtemps insisté, les pompiers finissent par repartir.
Le curé a maintenant de l’eau jusqu’au ventre, et les pompiers ne pouvant se résigner à l’abandonner, reviennent pour le secourir :
- « Allez Monsieur, attrapez cette bouée, il faut absolument que l’on vous sauve ! ».
Mais le curé ne veut rien savoir et il leur répond inlassablement qu’il attend l’aide de Dieu.
Le curé a désormais de l’eau jusqu’au cou.
Les pompiers repartent puis repassent encore , proposent à nouveau leur secours, et la réponse est toujours la même.
Totalement sous l’eau, le curé meurt sous l’eau.
Arrivé au ciel, il se dirige vers Dieu et lui demande :
-« Mais enfin pourquoi tu ne m’as pas sauvé ? ».
Dieu très étonné lui répond alors :
- « Tu te moques de moi, il me semble que j’ai fait en sorte qu’interviennent trois fois les pompiers non ?! ».


Attention arnaque !
J’ignore si beaucoup parmi vous font leurs courses chez Carrefour mais ceci pourrait vous être utile.
Je vous envoie ceci pour vous prévenir d’une mésaventure qui m’est arrivée, étant donné que j’ai été la victime d’une arnaque alors que je faisais mes courses.
Ceci s’est produit au Carrefour et peut vous arriver !
Voici comment cela fonctionne : deux superbes jeunes filles vous abordent alors que vous rangez vos courses dans le coffre de votre voiture.
Elles commencent par frotter votre pare-brise avec une éponge et du produit nettoyant, leur poitrine sortant littéralement de leur petit T-shirt.
Il est presque impossible de ne pas y prêter attention.
Alors que vous les remerciez et leur offrez un pourboire, elles le refusent et vous demandent à la place de les conduire dans un autre centre Carrefour.
Vous acceptez et elles montent à l’arrière de votre voiture, en chemin, elles commencent à se déshabiller.
L’une d’elles grimpe ensuite sur le siège passager et vous offre un petite gâterie de ouf, pendant que l’autre vole votre portefeuille !
Soyez donc vigilants ! Ceci peut vous arriver aussi…
On m’a ainsi volé le mien vendredi dernier, samedi, deux fois dimanche, encore une fois mardi et à nouveau hier soir et j’y retourne demain….


Un pauvre petit bonhomme est dans un bar depuis une demi-heure.
Il contemple tristement son verre de bière en soupirant.
Tout à coup, un homme barbu en blouson de cuir, entre dans le bar, voit le petit homme, lui donne une grande claque dans le dos en riant et lui boit sa bière.
Le petit bonhomme triste se met à pleurer à chaudes larmes.
- Eh, oh ! lui dit le barbu, désolé. Ce n'était qu'une plaisanterie, je te prends une autre bière, je ne voulais pas te faire pleurer!
- Non , non, laissez ! dit le petit homme. Je pleure parce que cette journée a été la plus terrible de ma vie. Ce matin, ma voiture tombe en panne, j'arrive en retard au travail. Mon patron m'annonce qu'il me renvoie. Quand je rentre à la maison, j'annonce ça à ma femme, qui me quitte en emmenant mes deux enfants. A peine parti, le four, dans lequel ma femme faisait cuire un rôti, explose, et la maison entière brule. En sortant appeler les pompiers, je me fais renverser par une voiture. Le temps d'arriver à l'hôpital, ma maison était détruite... Alors, je viens dans ce bar pour mettre fin à mes jours, et voilà qu'un imbécile qui se croit rigolo, qui vient me boire mon verre de poison !


Une femme qui va au ciel décide d'aller demander deux questions à son Dieu.
Elle demande donc :
- Dieu, pourquoi est-ce que les garçons sont si beaux?
Le Dieu répond :
- Eh bien, pour que vous les aimiez.
Cela répond bien à la question de la femme, alors elle pose la deuxième:
- Mais alors, pourquoi sont-ils si cons?
Le Dieu répond alors:
- Eh bien, pour qu'ils vous aiment.


Curiosités de la langue française
– On passe des nuits blanches quand on a des idées noires.
– Pourquoi dit-on d’un pauvre malheureux ruiné qu’il est dans de beaux draps ?
– Quand un homme se meurt, on dit qu’il s’éteint. Quand il est mort, on l’appelle « feu ».
– Pourquoi lave-t-on une injure et essuie-t-on un affront ?
– Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la terre, puisque la terre est ronde ?
– On remercie un employé quand on n’est pas content de ses services.
– Comment peut-on faire pour dormir sur les deux oreilles ?
– Pourquoi appelle-t-on coup de grâce le coup qui tue ?
– Comment distinguer le locataire du propriétaire lorsque ces deux personnes vous disent à la fois : « Je viens de louer un appartement » ?
– Pourquoi lorsque l’on veut avoir de l’argent devant soi, faut-il en mettre de côté ?


- Papa je me suis fait virer de cours aujourd'hui!
- Quoi ?! Tu as fait quoi?
- Bah, la prof m'a demandé ce que je voulais faire comme métier plus tard, je lui ai répondu que je voulais être médecin et elle m'a dit...
- Oui ?
- Oui, laisse-moi rire avec tes résultats scolaires je ne viendrai pas dans ton cabinet alors j'ai répondu j'ai dit que je voulais être médecin pas vétérinaire...


Canicule
Il fait très très chaud. C’est l’été, et cet homme roule en voiture n’a qu’une seule idée en tête : Se rafraîchir.
Aussi, lorsqu’il voit ce pont au-dessus de cette rivière à l’eau cristalline, il s’arrête.
Bien sûr, il n’a pas de maillot de bains, mais ce n’est pas un problème car il n’y a personne alentours.
Le gars patauge quelques minutes, ravi de se refroidir un peu.
C’est alors qu’il aperçoit deux vieilles dames sur la rive qui regardent dans sa direction.
Le gars, un peu timide, panique et cherche à sortir de l’eau en cachant toute sa virilité.
Aussi, quand il voit le manche d’une poêle à frire qui dépasse des graviers de la berge, il s’en saisit et place la poêle devant son sexe.
Les vieilles s’approchent alors de lui en rigolant.
Le gars ne sait plus où se mettre et ne cherche qu’à s’enfuir, lorsqu’une des vieilles dit :
– Vous savez jeune homme, j’ai une espèce de don de télépathie. Oui, en fait, j’arrive à savoir exactement ce que les gens pensent rien qu’en les regardant !
Le gars qui n’a rien à faire de ce que raconte la vieille (et qui n’a qu’une envie, c’est qu’elles dégagent au plus vite) répond:
– Ah oui, c’est incroyable ! Et moi par exemple, à quoi est-ce que je pense en ce moment ?
– Eh bien, vous pensez que la poêle que vous êtes en train de tenir possède encore son fond…


Gagner au PMU
Dans un bar tabac-P.M.U , un consommateur dit à un ami qu’il a rencontré là par hasard :
– Je mettrais bien dix euros dans le commerce pour jouer au tiercé, seulement je ne connais rien aux chevaux.
– Moi non plus, fait l’autre, mais j’ai un truc. Fais comme moi, tu verras, ça marche à tous les coups. Compte d’abord combien tu as de boutons à ta veste.
– Heu… quatre.
– Parfait et à ta chemise.
– Voyons… cinq…six…sept
– Très bien, et combien de fois as-tu fait l’amour à ta femme, cette semaine.
– Douze fois !
– Alors, tu joues le 4-7-12.
Le soir, l’apprenti parieur écoute, avec une certaine fébrilité, les résultats du tiercé à la radio.
La combinaison gagnante est le 4-7-1.
– Zut ! s’écrie-t-il, déçu, si j’avais su, j’aurais dit la vérité.


La boulette ! (Histoire vraie)
Cela c’est passé en 2012.
Mme BELAKACEM va visiter l’unité médico-judiciaire d’un centre hospitalier pour enfants.
Au début de la visite, l’équipe des médecins – chefs de services lui est présentée.
Elle fait le tour de l’hôpital, admire comme il faut les installations, bref, écoute religieusement le médecin proposé à la visite.
Elle semble ne pas perdre une miette de son discours, elle joue son rôle de représentante porte-parole du gouvernement.
A la fin de la visite, elle lui demande:
- Dites-moi docteur est-ce qu’il arrive que les enfants qui sont reçus ici, arrivent à créer un tel lien de confiance qu’ils souhaitent vous revoir par la suite ?
Le médecin la regarde d’un air choqué, consterné, gêné à la fois et lui répond :
- Alors moi non, puisque je suis médecin légiste…


Ce sont deux potes du conservatoire qui se croisent dans la rue :
- Ah salut! Tu deviens quoi?
- Trankil, ça marche! je viens de tourner un film, c'est réalisé par Speilberg!
- Quoi??? Steven Spielberg!?!
- Non, Jean-Michel Spielberg.
Mais bon... Je donne la réplique à Banderas!!!
- Quoi??? Antonio Banderas?!?
- Non, Kevin Banderas.
Mais le premier rôle féminin, il est quand-même tenu par Belluci!!!
- Quoi??? Monica Belluci?!?
- Non, Geneviève Belluci.
Mais c'est quand même Lalane qui a fait la musique du film!!
- Quoi??? Francis Lalane?!?
- Ouais. Francis Lalane.


Une femme qui vient de perdre son mari dit en sanglotant aux croque-morts :
- Il aurait tellement voulu être enterré en smoking ! Lui qui n'en a jamais possédé, c'était son rêve. Mais nous sommes trop pauvres pour en acheter un...
Emus, les employés des pompes funèbres décident de faire quelque chose.
Et le lendemain, quand on sort son époux de la morgue, la femme le découvre vêtu d'un superbe smoking.
- Ah, mon Dieu ! Vous n'imaginez pas comme ça me touche. Combien vous dois-je, messieurs ?
- Rien du tout ! Le hasard a voulu qu'on avait un client qui était mort d'une crise cardiaque en sortant d'un gala en tenue de soirée...
- Mais ça a dû vous donner beaucoup plus de travail...
- Pensez-vous ! On a juste changé les têtes !


Un cambrioleur rentre chez une blonde, elle se réveille.
- Chut fait le cambrioleur, je cherche l'argent.
- O.K. fait la blonde, je chercherai avec toi.


Le prof demande :
- Qui sait où se trouve BORDEAUX ?
Une élève blonde répond :
- Chez nous dans la cave à vins !


Virer un employé diplomatiquement :
- On se sait pas comment continuer sans toi, mais à partir de lundi, ...On va essayer !


Un vol d’Air France bondé a été annulé.
Un seul agent devait modifier les réservations d’une longue queue de voyageurs incommodés.
Soudain, un passager en colère se fraya le chemin vers le comptoir.
Il frappa son billet sur le comptoir et dit :
- Je dois être sur ce vol et en première classe !
L’agent répondit :
- Je suis désolé, monsieur. Je veux bien vous aider, mais je dois d’abord aider ces gens, et je suis sûr qu’ensuite nous serons en mesure de faire quelque chose pour vous.
Le passager ne fut pas impressionné.
Il déclara à haute voix, de sorte que les passagers derrière lui puissent entendre :
- Avez-vous une idée de qui je suis ?
Sans hésiter, l’agent sourit et saisit son microphone publique :
- Puis-je avoir votre attention, s’il vous plaît, » sa voix étant clairement audible dans tout le terminal. Nous avons un passager ici à la porte 14 QUI NE SAIT PAS QUI IL EST. Si quelqu’un peut l’aider à trouver son identité, merci de venir à la porte 14.
Alors que les gens derrière lui dans la queue étaient tordus de rire, l’homme jeta un regard noir à l’agent, serra les dents et jura :
- Vas te faire foutre !
Sans broncher, il sourit et dit :
-Je suis désolé, monsieur, mais vous devez prendre votre place dans la queue pour cela aussi !


Vive le progrès !
1962
Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour avec ton bidon en alu, et tu prends du beurre fait avec du lait de vache coupé à la motte. Puis tu demandes une douzaine d’œufs qu’il sort d’un grand compotier en verre. Tu payes avec le sourire de la crémière, et tu sors sous un grand soleil.
Le tout a demandé 10 minutes.
2016
Tu prends le caddie de merde dont une roue est coincée et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux, tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée parce que un benêt l’a poussée, puis tu cherches le rayon crèmerie où tu te les gèles, pour choisir parmi 12 marques le beurre qui devrait être fait à base de lait de la communauté. Et tu cherches la date limite.
Pour le lait tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades, ou mieux en promo avec la date dessus et la composition.
Pour les œufs tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et surtout tu vérifies qu’aucun œuf n’est fêlé ou cassé, et paf, tu te mets plein de jaune sur le pantalon.
Tu fais la queue à la caisse puis la grosse dame devant a pris une promo qui n’a pas de code-barres alors tu attends, et tu attends. Puis toujours avec ce foutu caddie de merde tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie, tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l’allée.
Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l’engin pourri où là, tu vas t’apercevoir qu’il est impossible de récupérer ton jeton, tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé.
Cela fait une heure que tu es parti.


Colonie de vacances
Une nouvelle monitrice s’étonne, auprès du directeur de la colonie, accueillant des jeunes d’une quinzaine d’années.
– Pourquoi grouper d’un côté les garçons et de l’autre les filles, sur deux îles éloignées d’une trentaine de mètres.
– Croyez-en ma vieille expérience, répond-il. Avec ce système, à la fin des vacances, ils auront tous appris à nager !


SUPERBE VERITE !!
- Papa, c’'est quoi la déclaration d'’impôts ?
- C'’est l’'inverse du bulletin scolaire mon fils, quand tu as bien travaillé, tu es puni !!!


Les manteaux
Au tribunal, un homme passe en jugement pour avoir volé plusieurs manteaux, la nuit, dans un magasin.
Au premier rang, une femme pleure à chaudes larmes.
Le président dit avec sévérité :
– Regardez dans quel état se trouve votre pauvre maman !… Vous auriez pu penser à elle !
– Je sais… Mais y avait pas sa taille !…




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 13690
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 70
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum