GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


362 ° série de blagues.

Aller en bas

362 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 28 Oct 2018 - 8:54

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Une nouvelle thérapie
Après quinze ans de mariage et de fréquentes disputes, un couple se décide à consulter un conseiller conjugal.
L'épouse se lance immédiatement dans une longue tirade passionnée, elle détaille chaque petit problème de couple survenu pendant ces quinze années.
Et encore, et encore, et encore : il ne m'aime plus, il me néglige, il me laisse seule, il ne me donne pas d'affection, etc., etc. et les galipettes n'en parlons même pas...
Finalement, après l'avoir patiemment écoutée, le thérapeute se lève, fait le tour de son bureau, il demande à la femme de se lever et il l'embrasse longuement, avec fougue et passion... et puis il la renverse sur son bureau, lui soulève la jupe et la prend langoureusement.
La femme, enfin silencieuse, se rassied calmement, l'air béat, comme sur un nuage.
- Voilà , dit le thérapeute au mari, ce dont votre épouse a besoin, chaque jour. Et j'insiste : chaque jour de la semaine ! Sommes-nous bien d'accord ?
Le mari, après quelques instants de réflexion :
- Du lundi au vendredi, pas de problème, je peux vous l'amener ici chaque matin, mais le weekend-end... Je fais du vélo !


Le chef de la DDE d'Ajaccio appelle un contremaître et trois ouvriers.
- Il y a eu un éboulement sur la route de Santa Lucia, prenez le camion et allez déblayer.
Les quatre hommes partent et après trois heures et deux milles virages arrivent sur les lieux.
Un ouvrier descend de la cabine, regarde dans la benne et s'exclame :
- Par la vierge Marie et tous les Saints, on a oublié les outils !
Le contremaître, après une longue réflexion se résigne à téléphoner au chef :
- Chef, on a oublié les outils.
- Holà, il est déjà midi, répond le chef. C'est trop tard pour que vous veniez les chercher. Alors, exceptionnellement, appuyez-vous au camion.


Une petite vieille Corse se rend au cimetière de son village sur la tombe de son défunt mari.
Elle crache sur sa photos et dit :
- T'es venu voter dimanche dernier pour la présidentielle et tu n'es même pas venu dire bonjour à la maison.


La visite de M. le curé
En rentrant de son presbytère, un curé de campagne passe devant la maison d’un couple de paroissiens et décide d’aller leur dire un petit bonjour.
Il sonne et le maître de maison vient lui ouvrir, nu comme un ver.
Dans le salon, le curé aperçoit un certain nombre de ses paroissiens, complètement nus aussi, qui forment un grand cercle entourant un certain nombre de paroissiennes dans le plus simple appareil, les yeux bandés, qui tâtent les parties génitales de ces messieurs.
– Nous avons organisé un petit jeu, fait le maître de maison. Les dames doivent identifier les messieurs uniquement en touchant leurs organes sexuels.
Rougissant le prêtre dit :
– Excusez-moi, je repasserai une autre fois…
– Mais non, entrez, vous êtes bienvenu. Vous avez déjà été cité trois fois !


L'institutrice demande à la classe :
- Que voulez-vous être en grandissant ?...
Le petit Bébert répond :
- Moi je veux être milliardaire, fréquenter les plus beaux clubs, trouver la plus belle salope, lui acheter une Ferrari à 1 000 000 euros, un appartement à Copacabana, une villa à Paris, un jet privé pour voyager partout dans le monde, une carte de crédit sans limite et lui faire l'amour trois fois par jour !...
L'institutrice complètement choquée par la réponse vulgaire et crue de Bébert, essaie de récupérer la situation et feignant de l'ignorer, demande :
- Et toi Julie ?...
- Moi, je veux être la salope de Bébert !


Le photographe
C’est un type qui est photographe professionnel et dont le métier oblige à voyager souvent.
Sa femme est une jeune beauté et il commence à avoir quelques soupçons à propos de sa fidélité.
Donc une fois avant de partir, il dissimule dans leur chambre, sans que sa femme le sache, un appareil photo.
Il branche l’instrument sur un petit détecteur de mouvement qu’il place au lit.
Un peu trop d’action sur le lit et tchak une photo est prise !
A son retour la première chose qu’il fait est de prendre la pellicule qu’il court développer à son labo.
Et dans la solution la vérité se révèle…
Il devient rouge de colère lorsqu’il voit dans les photos, sa femme dans toutes les positions possibles avec son meilleur ami qui travaille avec lui.
Fou de rage il va immédiatement s’expliquer avec son collègue.
Les photos dans la main il lui demande :
– Qui c’est dans la photo?
– Beaaaan, ta femme.
– Et qui est-ce type tout nu à côté d’elle?
– Beaaaaan, moi.
Alors le mari énervé tient l’autre dans la chemise, le colle violemment au mur, le soulève 50 centimètres du sol et filtre entre ses dents :
– Dis-moi espèce de figue molle, qu’est-ce que tu veux que je te fasse hein ?
– Tu me fais 2 tirages en couleur et 2 en noir et blanc…


Dans un asile, un fou se promène avec une laisse avec accroché au bout une brosse à dents.
Un gardien de prison, sachant qu'il est fou, lui dit :
- Il est beau votre chien
Le fou le regarde bizarrement et lui dit :
- De quoi parler vous ? ce n'est pas un chien, mais une brosse à dents !
Le gardien, un peu confondu, décide de s'en aller, le fou regarde sa brosse à dents et lui dit :
- On l'a bien eu, hein Rex ?


La croisière s'amuse
Au cours d'une croisière, une tempête fait rage.
Sur le pont du bateau un marin s'approche d'une dame et dit :
- Vous ne devriez pas rester là, madame, une vague pourrait vous emporter...
Un homme qui se trouve à coté se retourne et dit au marin :
- Mêlez-vous de ce qui vous regarde !


Deux étudiants en médecine se promènent quand ils voient un vieil homme marcher avec les jambes écartées, les jambes raides il marche lentement.
L'un d'eux dit :
- "Je suis sûr que le pauvre homme a de l'arthrite. Ces personnes marchent comme ça."
L'autre étudiant dit :
- "Non, je ne crois pas. Le vieil homme a sûrement de l'arthrose. Il marche lentement et ses jambes sont écartées, tout comme nous avons appris en cours. »
En désaccord, ils décident donc d'interpeller le vieil homme.
S'approchant de lui l'un des étudiants lui demande :
- "Nous sommes étudiants en médecine et nous avons remarqué votre façon de marcher. Nous ne partageons pas le même diagnostic vous concernant ... Pourriez-vous nous dire de quoi vous souffrez ? "
Le vieil homme répond :
- « Je vais vous le dire, mais tout d'abord dites-moi ce que vous en pensez, puisque vous avez étudié la médecine. »
Le premier dit :
- « Je pense que vous faites de l'arthrite. »
Le vieil homme répondit :
- « Vous pensiez ça, mais, vous vous trompez. »
Le second étudiant dit :
- « Je pense que vous avez de l’arthrose. »
Le vieil homme répondit :
- « Vous avez pensé ça, mais, vous vous trompez. »
- « Eh bien, cher monsieur, quelle est donc votre pathologie ? »
Le vieil homme dit :
- « Eh bien, je pensais que c'était juste un petit pet, mais moi aussi je me suis trompé !!!!! »


Déclaration
– Monsieur le commissaire, annonce un mari éperdu, je viens vous déclarer la disparition de ma femme. Elle était sortie pour promener le chien et voilà une semaine qu’elle n’est pas rentrée à la maison.
– Pouvez-vous me donner son signalement ?
– Euh… Elle est rousse. Non, blonde… Pas très grande… Pas vraiment petite, non plus… Et elle a les yeux verts. Non, bleus… Non, verts, verts… Enfin je crois.
– Bien, dit le commissaire en soupirant. Et le chien, il était de quelle race ?
– Briard. Soixante-cinq centimètres au garrot, poil fauve clair, truffe noire, yeux marrons foncés, légère cicatrice sous le menton, numéro de tatouage GAH 492.


Anniversaire de mariage
Un vieux monsieur et son épouse célèbrent leur 90ème anniversaire de mariage.
Toute la presse et les télévisions sont présentes pour l'événement.
Un des journalistes demande aux époux le secret de leur longévité et de leur mariage heureux.
La vieille mariée répond :
- Ah ben, ça, ça doit être l'air de la campagne : j'ai jamais été malade de toute ma vie !
Le jeune journaliste n'en revient pas et insiste :
- Alors vous n'avez jamais été clouée au lit ?
- Oh ben si !, répond tout de suite la vieille, des milliers de fois... dont deux fois sur la banquette arrière d'une Traction.


Un petit garçon de 5 ans se promène dans un parc, accompagné de sa grand-mère.
A un moment donné, ils passent à côté de deux chiens en train de copuler.
Le petit garçon demande alors à sa grand-mère :
- Dis grand-mère, ils font quoi là les deux chiens ?
La grand-mère, toute gênée, lui répond alors :
- Et bien tu vois, le chiens du dessus a mal aux pattes avant, alors son ami du dessous l'aide à avancer en le portant.
Le petit garçon:
- Ah d'accord, j'pensais qu'ils s'enculaient !


Un singe rentre dans un bar et demande au barman :
- Vous avez des bananes ?
- Non on n'a pas de bananes.
- Vous avez des bananes ?
- Non on en a pas.
- Vous avez des bananes ?
- Non, t'es sourd ou quoi ! Si tu me demandes encore si j'ai des bananes je te cloue la langue au comptoir !
- Vous avez des clous ?
- Non.
- Vous avez des bananes ?


Le cadeau de noël
Un commercial est parti en voyage d’affaire pendant les fêtes de Noël.
Pendant son voyage, il décide d’envoyer un cadeau à sa femme restée en France.
Le colis arrive alors chez son épouse.
Elle l’ouvre.
C’est un superbe pantalon sur lequel est écrit sur la jambe droite : « Joyeux Noël » et sur la jambe gauche : « Bonne Année ».
Elle s’empresse d’appeler son mari au téléphone, pour le remercier pour son cadeau et lui dit d’un ton enjôleur :
– J’espère mon chéri que tu viendras me faire la bise entre les fêtes…


Un monsieur prend un taxi et à chaque feu de signalisation, le chauffeur accélère pour passer au rouge.
Au bout de deux fois le passager, mort de peur, lui dit :
- Mais vous passez chaque fois au rouge !
Le chauffeur lui répond :
- Ben oui, c'était toujours comme ça que je fais…
Au carrefour suivant, miracle le feu est au vert et le chauffeur se met debout sur les freins et s'arrête à temps.
Le passager lui dit :
- Mais c'était vert, vous pouviez passer.
Et le chauffeur lui répond :
- Bien trop dangereux, mon beau-frère aurait pu arriver de l'autre côté.


Un magasin de vêtements est tenu par un marchand Juif, quoi de plus normal ?
Tout à coup, un "déséquilibré" barbu, en djellaba, fait irruption, brandissant un grand couteau et criant :
- "Allah est grand !"
Et le Juif de répondre sans perdre son calme :
- "Ne vous inquiétez pas, on a toutes les tailles ..."


Le cadeau
Un représentant de commerce rentre chez lui le 24 décembre au soir et trouve sa femme au lit avec le Père Noël.
Furieux il injurie les deux amants, attrape le Père Noël, le jette par la fenêtre ensuite il envoie dans la rue sa tenue et sa hotte et s’adresse à sa femme :
– Comment peux-tu me faire ça ? moi qui avait tant confiance en toi, et un soir de Noël en plus ?
Sa femme lui répond :
- Écoute je te comprend mais je ne pouvais pas refuser, et elle lui tend un bout de papier sur lequel est écrit d’une écriture maladroite : «Cher petit Papa Noël, j’ai 8 ans et mon papa est souvent absent de la maison à cause de son travail, je m’ennuie b



Comment réparer sa portière
Sur le parking d’un supermarché, une blonde s’aperçoit que quelqu’un lui a fait une grosse bosse sur la portière de sa voiture.
Dépitée, elle commence à faire le tour de son véhicule et se demande comment elle va pouvoir atténuer les dégâts.
Un jeune homme passant à proximité et voyant l’embarra de la demoiselle lui dit en rigolant :
– Le meilleur moyen, c’est de souffler dans le pot d’échappement afin de faire une poussée d’air et de faire ressortir la bosse !
A la stupéfaction du jeune homme, la blonde le prend au sérieux, se met alors à genoux et souffle dans le tuyau.
Une de ses amies, blonde elle aussi, passe devant la scène et lui dit :
– Bah tu fais quoi ?
– J’essaye de souffler dans le pot pour faire ressortir la bosse, ça ne se voit pas !
– T’es vraiment trop bête ! Ça ne marchera jamais !
– Ah oui et pourquoi ? Toi qui est si intelligente…
– Bah enfin, ça ne peut pas marcher, c’est évident, tes fenêtres sont ouvertes !


Toto à l’école
Une jeune institutrice donne un cours à ses élèves.
Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire.
A un moment, elle est interrompue par quelqu’un qui pouffe de rire.
Rapidement, la maîtresse se retourne et demande :
– Qu’est-ce qu’il y a de drôle, Benjamin ?
– Madame, c’est parce que j’ai vu votre jarretière.
– Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, crie-t-elle.
Puis la maîtresse se remet à écrire.
Mais se rendant compte qu’elle a oublié d’écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu’au plus haut du tableau…
Et elle est interrompue par un gloussement de rire d’un autre garçon de la classe.
Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :
– Qu’est-ce qu’il y a de drôle, Kevin ?
– Heu Madame, j’ai vu vos deux jarretières.
A nouveau l’institutrice se met à crier :
– Sors d’ici Kevin ! Cette fois la sanction sera plus sévère ; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines !
Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre.
Elle se baisse pour la ramasser, et c’est à ce moment qu’un énorme éclat de rire résonne dans la salle.
Elle se retourne vivement et voit que Toto s’est levé pour quitter la classe.
Elle lui demande :
– Eh bien quoi Toto ? Où vas-tu ?
– Heu, Madame, je crois qu’après ce que je viens de voir, j’ai fini ma scolarité……


Le vieux couple
C’est l’histoire d’un vieux couple, marié depuis 45 ans qui vit paisiblement dans un coin paumé du centre de la France.
L’homme appelle son fils qui vit à Marseille et lui dit :
– Je suis désolé de te gâcher ta journée, mais je dois te dire que ta mère et moi, on a décidé de divorcer, 45 années comme ça c’est assez !
– Mais qu’est-ce que tu racontes papa !
– Nous ne pouvons plus rester ensemble plus longtemps, nous ne nous supportons plus et je ne veux pas en discuter davantage, je suis à bout, alors appelle ta sœur qui vit à Paris et annonce lui la nouvelle !
Et le vieil homme raccroche.
Le fils reste abasourdi et appelle sa sœur qui explose au téléphone :
– Ce n’est pas possible qu’ils divorcent comme ça, je vais m’occuper de ça !
Elle appelle son père immédiatement, en hurlant dans le téléphone :
– Tu ne vas pas divorcer comme ça, attends jusqu’à ce que j’arrive. Je vais appeler mon frère et nous serons chez toi dès demain matin ! Jusque-là, ne fais rien, ne bouge pas, TU M’AS COMPRISE ?
Et elle raccroche.
Le vieil homme raccroche lui aussi et se tourne en souriant vers sa femme :
– Et voilà, ça a marché ma chérie, nous aurons les enfants avec nous pour le jour de l’an et en plus ce sont eux qui payent leur voyage.


Une Portugaise s’achète des nouvelles culottes transparentes pour pimenter sa vie intime...
Assise sur le canapé, elle croise et décroise ses jambes. Son mari la regarde d’un air incrédule et lui demande :
- Tu portes des sous-vêtements transparents ?
Elle lui répond toute excitée :
- OUIII !!!!
Le mari :
- Ah tant mieux, pendant un instant j’ai cru que tu t’étais assise sur le chat !!!


Le mari sort de la salle de bains, complètement nu et très en forme...
Voyant venir son mari, la femme lui dit :
- Pas ce soir chéri, j'ai très mal à la tête...
- Ca tombe bien : j'ai saupoudré mon sexe avec de l'aspirine. Tu le veux en cachet ou en suppositoire


C'est une petite fille qui va voir sa maman et qui lui dit :
- Maman ! Cette fois, je sais comment on fait pour avoir des bébés.
- Ah bon ? Et comment fait-on alors ?
- Hé bien le papa et la maman vont dans la chambre, le papa se met tout nu, son machin devient tout dur, la maman le met dans sa bouche et avale tout !
La maman fait un grand sourire et corrige l'erreur de sa Fille :
- Non ma chérie... ça c'est pour avoir des bijoux.


Partager la même chambre que le bébé
Un type arrive chez un copain sans le prévenir, et veut passer la nuit chez lui. Son copain est désolé de lui annoncer qu’il ne peut lui offrir une
chambre pour lui tout seul, et lui dit :
– Tu peux dormir dans le salon ou tu peux dormir dans la même chambre que Bébé.
– C’est bon je vais dormir au salon.
Le lendemain matin il va à la cuisine et y rencontre une superbe jeune fille.
– Bonjour, qui êtes-vous ?
– Je suis Bérénice mais vous pouvez m’appeler Bébé et vous qui êtes-vous?
– Le roi des cons !


La scène se passe dans un temple Shaolin.
Le disciple :
- Très sage et très honorable Maître, pourriez-vous m'enseigner quelle est la différence entre une perle et une femme ?
Le Maître :
- La différence, humble petit scarabée, c'est que tu peux enfiler une perle des deux côtés et une femme, seulement d'un côté.
Le disciple (confus) :
- Mais Maître, honte à moi de vouloir contredire votre himalayenne sagesse, mais j'ai entendu dire que certaines femmes se laissaient enfiler des deux côtés !?!
Le Maître (avec un sourire) :
- Alors, dans ce cas ce n'est pas une femme... C'est une perle.




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 13753
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 70
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum