GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


363 ° série de blagues.

Aller en bas

363 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Jeu 1 Nov 2018 - 18:46

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Contrôle fiscal dans une ferme des Vosges
Ce fermier des Vosges reçoit la visite inopinée d’un contrôleur des impôts, car il apparaîtrait qu’il ne paie pas son personnel correctement.
– J’aimerais voir la liste de vos salariés ainsi que leurs fiches de paye, dit l’inspecteur
– Bien sûr dit le fermier, qui l’entraîne dans son bureau et pose devant lui un petit classeur :
– D’abord il y a le garçon de ferme : il travaille 35h par semaine et je le paie 1.200 Euros par mois plus le logement et le couvert.
Il tourne une page de son classeur et continue :
– Ensuite la cuisinière : elle travaille 30h par semaine et je la paie 1.100 euros par mois plus logement et couvert .
Il referme son classeur et continue :
– Et enfin, il y a le Simplet …
– Le simplet, dit le contrôleur d’un air interrogateur ?
– Oui, il travaille 18 h/jour, soit 126 h/semaine, accomplit 80% des travaux de la ferme, je lui donne 200 Euros par mois, mais il paie sa nourriture et son logement. Le samedi soir je lui achète une bouteille de Whisky et à l’occasion, il dort avec ma femme !
– Aaaah ! dit l’inspecteur en se frottant les mains, c’est LUI que je veux voir
– Et bien il est en face de toi connard, dit le fermier … c’est moi !


L’aspirateur
Un représentant en aspirateur débarque chez une vieille dame qui habite une maison isolée au bout du village.
Sans lui laisser placer un mot il lui dit :
– Madame, je vais vous faire une démonstration de la merveille des merveilles, le nouvel aspirateur « Cyclone », celui qui aspire tout en quelques secondes ! Où est votre poubelle ? Dans la cuisine ? Je m’en doutais ! Permettez-moi de la prendre…
Il l’emporte dans le salon et vide tout le contenu par terre.
– Ne vous inquiétez pas ! Car à présent, avec l’aspirateur « Cyclone », je vais faire disparaître totalement, jusqu’à la dernière parcelle, toutes ces ordures ! Je m’engage, chère madame, à manger devant vous tout ce qui resterait au sol !
– Attendez, monsieur, dit la vieille dame. Je vais vous chercher du sel et du poivre, parce que je n’ai pas l’électricité.


C’est l’histoire de cette femme tellement jalouse que, quand son mari rentre à la maison après le travail, et qu’après une inspection méticuleuse de ses vêtements elle ne put trouver aucune trace de cheveux sur son costume, elle lui dit :
- Ça c’est plus fort que le roquefort ! Alors maintenant tu fréquentes une femme chauve !!


Suite à une dispute, un couple ne se parle plus.
Aucun ne veut rompre le silence.
Soudain le mari se souvient qu’il doit se lever à 5h00 le lendemain pour prendre un train en vue d’un rendez-vous d’affaires capital.
Il prend un post-it et marque dessus :
- Réveille-moi à 5h00, je dois prendre le train.
Il le place bien en vue. Le lendemain il s’éveille à 9h00. Fou de rage, il se lève et aperçoit un papier sur sa table de nuit. Il lit :
- Il est 5h00, lève-toi.


Les amis
Un mari rentre chez lui, trouve sa femme au lit complètement nue, et aperçoit par la fenêtre une silhouette d’homme qui s’enfuit.
– Espèce de garce ! Ainsi tu me trompes ! Je veux savoir avec qui ! Jean-Claude, mon copain d’enfance ?
– Non.
– Michel, mon copain de régiment ?
– Non .
– Jean-Louis, l’ami avec qui je vais à la chasse ? Ou Gilbert, celui avec qui je joue au tennis ?
– Non, non et non ! S’écrie la femme. J’ai quand même le droit d’avoir mes propres amis !


Après avoir rangé les bagages du Pape dans le coffre de la limousine, le chauffeur réalise que le Pape reste sur le trottoir.
- Excusez-moi, Votre Sainteté, dit le chauffeur, Voudriez-vous, je vous prie, vous asseoir pour que nous puissions partir ?
- Pour vous dire la vérité, dit le Pape, ils ne veulent pas me laisser conduire au Vatican, et j'aimerais beaucoup pouvoir le faire aujourd'hui.
- Je suis désolé, mais je ne peux pas vous laisser faire cela. Je perdrais mon job! Et que faire s'il arrive quelque chose? Proteste le chauffeur, qui aurait aimé être ailleurs ce matin-là.
- Je ferai quelque chose de spécial pour vous, dit le Pape.
De mauvaise grâce, le chauffeur passe à l'arrière et le Pape s'installe derrière le volant.
Très vite le chauffeur regrette sa décision, quand après avoir quitté l'aéroport, le souverain pontife met la pédale au plancher accélérant jusqu'à 170 Km/h.
- Je vous en supplie, votre Sainteté, ralentissez ! implore le chauffeur très inquiet.
Mais le Pape continue jusqu'à ce que les sirènes de police retentissent.
- Mon Dieu, je vais perdre mon permis, s'écrie le chauffeur.
Le Pape se range sur le côté et baisse sa vitre quand le policier s'approche.
Mais dès qu'il voit le Pape il retourne à sa moto, ouvre sa radio et dit à son chef qu'il a arrêté une limousine roulant à 170.
- Où est le problème ? Bouclez-le ! dit le chef.
- Je ne pense pas qu'on puisse faire ça, c'est quelqu'un de très important, dit le policier.
Le chef s'exclame :
- Il n'y a pas de raison !
- Non, je veux dire réellement important, dit le policier.
- Qui avez-vous coincé ? Le maire ?
- Plus gros.
- Un député ?
- Beaucoup PLUS GROS.
- Le président ?
- Plus GRAND.
- Bien ! Dites-moi qui c'est !
- Je pense que c'est Dieu lui-même !
- Vous vous foutez de ma gueule ???? Qu'est-ce qui vous fait croire que c'est Dieu ?????
- Il a le Pape comme chauffeur....


Le post-it
Un homme rentre chez lui (épuisé) après sa journée de travail.
Il est seul, sa femme n’est pas encore rentrée.
Il décide donc de profiter de cet instant de sérénité pour s’offrir une petite bière bien fraiche.
En allant à la cuisine il remarque un Post-it sur le lave-vaisselle : « Je suis propre mais pas vidé… »
Le mari s’exécute et range la vaisselle, boit sa bière d’un trait, avale une rondelle de saucisson sans s’étrangler avec la peau, court à la salle de bain, se déshabille vite vite, se douche rapidos, se rend dans la chambre, se colle le Post-it sur le front puis se couche en attendant le retour de sa femme chérie…


Une femme sort d'un divorce avec son mari, mais pourtant elle est très heureuse.
Son amie lui demande:
- Tu ne vas pas te remarier ?
- Oh non, j'ai déjà un chien, un chat et un perroquet.
- Mais ça ne remplace pas un mari !
- Baah si, le chien grogne sans arrêt, le chat passe ses nuits dehors et le perroquet répète toujours la même chose !


C'est l'histoire d'une famille très pauvre.
Un soir, en préparant le souper, la mère échappe une boîte de plombs de carabine dans la soupe.
Comme ils sont très pauvres, elle ne jette pas la soupe et décide de la servir quand même à ses trois garçons, qui ne s'en rendent même pas compte.
Le lendemain matin, le plus jeune vient voir sa mère et lui dit :
- Maman, hier soir j'ai été aux toilettes et il y avait des plombs dans mon urine.
Sa mère lui répond que ce n'est pas grave et lui dit toute l'histoire.
Le deuxième fils arrive ensuite et il dit la même chose à sa mère.
Elle lui dit, à lui aussi, que c'était des plombs qu'elle avait laissés la veille dans la soupe.
Le plus vieux des garçons arrive finalement, mais sa mère l'interrompt en lui disant :
- Oui, oui, je sais. Hier il y avait des plombs dans ton urine.
Mais son fils lui répond :
- Non, ce n'est pas ça, hier soir je me suis masturbé et j'ai tué le chien...


Le tunnel
Deux routiers belges arrivent, avec leur trente-cinq tonnes, à l’entrée d’un tunnel de montagne devant lequel est planté un grand panneau :
HAUTEUR MAXIMUM : 4 METRES
– Dis-moi, fait le premier, je crois bien que notre camion il fait 4 mètres 10 ! Tu as vu le panneau, on ne va pas passer …
– Je vais descendre voir, répond l’autre.
Une minute après il remonte dans la cabine la mine réjouie :
– Tu peux y aller, il n’y a pas de flic !


Vol à l’étalage
Ernest et Pauline sont un vieux couple de 80 ans chacun.
Ils se chamaillent sans cesse. Leur jeu favori, faire tout ce qu’il faut pour pourrir la vie du conjoint chaque jour un peu plus.
Ernest très malin a lancé un défi à Pauline, voler une boîte de conserve dans un supermarché.
Et au bout du compte Pauline a été arrêtée (Ernest bien sûr n’avait rien volé).
Et voilà donc Pauline au tribunal.
Le juge lui demande :
– Je vois que c’est votre premier vol ?
– Oui, Monsieur le Juge.
– Qu’avez-vous volé ?
– Une boite de pêches.
– Pourquoi avez-vous volé cette boite ?
– Oh! Une petite faim, c’était l’heure du goûter …
– Combien y avait-il de pêches dans la boite ?
– Euh… six, Monsieur le Juge.
– Vous aurez donc six jours d’emprisonnement !
Là-dessus Ernest intervient :
– Puis-je dire quelque chose ?
– De quoi s’agit-il ? demande le juge.
– Elle a aussi volé une boite de petits pois !


Parti faire une croisière en solitaire autour du monde, un cadre dynamique fait naufrage et échoue finalement sur une petite île perdue au milieu du Pacifique.
Il survit pendant quatre mois dans des conditions particulièrement précaires, se nourrissant exclusivement de bananes.
Un jour toutefois, il aperçoit depuis la plage une embarcation à l'intérieur de laquelle se trouve la plus jolie fille qu'il n'ait jamais vue.
Il lui fait des signes et elle débarque sur la plage.
Notre homme lui demande aussitôt :
- Mais d'où venez-vous ?
Et la superbe créature lui explique :
- J'habite de l'autre côté de cette île, j'ai fait naufrage moi aussi il y a maintenant trois ans...
L'homme :
- Heureusement que vous aviez cette barque pour vous en tirer !
La fille :
- Non, ce canoë, je l'ai fabriqué moi-même avec les matériaux que j'ai trouvés sur l'île.
Le cadre demande :
- Mais... avec quels outils ?
La jeune femme explique :
- J'ai découvert sur l'île un type de pierre poreuse facile à sculpter. J'ai aussi trouvé un type d'arbre dont le bois est suffisamment souple pour être malléable... En associant ces deux matériaux, j'ai pu concevoir un outillage assez performant. Vous voulez voir ?
Les deux naufragés font alors le tour de l'île pour débarquer devant un superbe bungalow peint en rouge et bleu.
L'homme en perd presque l'équilibre.
Il demande :
- Vous avez construit ça vous-même ?
Et l'hôtesse des lieux explique :
- Oui, ce n'est pas grand-chose mais c'est mon petit chez moi...
En entrant dans le bungalow, l'homme est sidéré par le décor harmonieux et tous les équipements façonnés à la main.
La jeune femme lui propose alors de boire quelque chose mais voyant le verre qu'elle lui tend, l'homme refuse poliment :
- Non, vous savez le lait de noix de coco, je ne peux plus le sentir.
Et la jeune femme :
Mais goûtez donc, c'est du gin. J'en ai quelques bouteilles en réserve...
Encore une fois, l'homme n'en revient pas...
La jeune femme dit alors :
- Vous voulez prendre une douche et vous raser ? Il y a un cabinet de toilettes et un rasoir à l'étage. Pendant ce temps, je vais enfiler une tenue plus légère pour être à l'aise.
Complètement fasciné, le jeune homme ne pose plus de questions et part se doucher.
Un peu plus tard, la jeune femme réapparaît dans un déshabillé élégant et très suggestif...
Elle s'assoit sur un divan moelleux qu'elle a confectionné elle-même et invite son nouvel ami à venir s'asseoir près d'elle.
En le regardant d'un air doux, elle lui dit alors :
- Dites-moi, vous êtes seul depuis si longtemps sur cette île perdue. Je suis sûre que quelque chose pourrait vous faire un immense plaisir. Quelque chose que vous n'avez pas pu faire depuis de si longs mois et qui vous démange...
L'homme n'en croit pas ses oreilles et répond :
- Vous voulez dire... Ne me dites pas... Vous avez aussi de quoi lire mes mails ?


Un couple qui vient de passer la cinquantaine se retrouve le temps d'un week-end dans leur maison de vacances.
Après 25 ans de mariage, l'homme regarde sa femme et lui dit :
- Chérie, il y a 25 ans, on avait un petit appartement, une vieille voiture, on dormait sur le canapé en regardant une télé en noir et blanc de 30 cm. Mais je dormais avec une jeune blonde de 25 ans... Maintenant on a une maison à 400.000 €, une Porsche à 200.000 € et j'ai une femme de 50 ans.
Sa femme a été très vive d'esprit et elle lui a dit :
- Tu as juste à te trouver une jeune blonde de 25 ans... Et mon avocat fera en sorte que tu te retrouves dans un petit appartement, avec une vieille voiture. Et que tu dormes sur un canapé en regardant une télé noir et blanc de 10 pouces.


Dur dur !
C’est l’histoire de deux vieux qui sont en pleine conversation dans le parc de leur maison de retraite :
– Oui mon gars, c’est comme je te le dis ! Je l’ai fait trois fois la nuit dernière avec une fille de 30 ans ! ! !
– Tu rigoles ? Tu ne saurais même plus le faire une fois ! C’est des bêtises tout ça.
– Mais non, je t’assure. En fait, j’ai un secret : Il faut que tu manges beaucoup de pain complet. Je ne rigole pas, essaie et tu verras. Ça marche !
Quelque temps plus tard, le vieux se rue chez le boulanger…
– Bonjour Monsieur. Qu’est-ce que ce sera pour vous ?
– Je voudrais 4 pains complets
– Ça fait beaucoup de pain dites donc. Vous êtes sûr qu’il ne sera pas dur avant que vous ne l’ayez terminé ?
– C’est incroyable ça ! (s’exclame le papy) Alors tout le monde était au courant sauf moi ?


A Ajaccio
Un touriste à Ajaccio prend contact avec l’autochtone :
– C’est un bien beau pays que vous habitez là.
– Ouais… on peut dire comme ça.
– Et de la belle terre…bien grasse…fertile.
– Peu ! pensez-vous… y-a rien qui pousse ici.
– Vous me surprenez. Je suis moi-même agriculteur sur le continent et je suis sûr que ici, si on plante, …
– Ah bien évidemment, si on plante, alors !…


Joe arrive au bar et quand le barman lui demande :
- Qu'est-ce que vous buvez? Il répond :
- Quand Joe boit tout le monde boit!
Le barman s'étonne de sa générosité, et sert boire à tout le monde.
Une demi-heure plus tard Joe a fini son verre et dit:
- Quand Joe boit tout le monde boit!
Le barman se dit :
- Vraiment généreux!
Il en remet une deuxième. Il la sert.
Plusieurs tournées se passent. Le barman arrive près de Joe et lui dit :
-Il faudrait penser à payer parce que là, vous êtes à plus de 100 euros.
Et Joe répond :
- Quand Joe paye, tout le monde paye !


Les pouvoirs d'UNE carte tricolore !
Un agent des fraudes s'arrête dans une ferme de la Drôme pour parler à un fermier.
- Monsieur, je dois inspecter votre ferme à la recherche d’une culture illégale de drogue,
Le fermier répond :
- O.K. mais n'allez pas dans ce champ là‐bas, en pointant le lieu du doigt.
L'inspecteur explose :
- MONSIEUR, J'AI L'AUTORITÉ DU GOUVERNEMENT !
Prenant sa carte tricolore dans sa poche arrière, il la brandit fièrement sous les yeux du fermier :
- VOYEZ VOUS ÇA ? CETTE carte SIGNIFIE QUE JE PEUX ALLER OÙ JE VEUX, ET CELA SANS JUSTIFICATION, AVEZ‐ VOUS COMPRIS ? SUIS‐JE ASSEZ CLAIR ?
Le fermier hoche la tête poliment et retourne à ses corvées.
Quelques minutes plus tard le fermier entend des cris et des hurlements et voit l'inspecteur courir à toute allure, pourchassé par CHARLIE le taureau.
À chaque enjambée l’animal gagne du terrain sur l'inspecteur, et avant qu'il puisse atteindre la clôture, le taureau l'aura sûrement rattrapé.
Sur ce, le fermier laisse tomber ses outils, court vers la clôture et il se met à crier à l'inspecteur :
- TA CARTE, MONTRE- LUI TA CARTE !


C'est l'histoire d'un couple de motards.
Thierry rêve depuis longtemps d'une nouvelle paire de bottes.
Un jour, il en voit une belle paire à son BMW Store de Sucy-en-Brie et il décide de les acheter.
Il rentre chez lui et demande à sa femme :
- Est-ce que tu remarques quelque chose de différent sur moi ?
Elle le regarde et répond :
- Non ! Pourquoi ?
Frustré, Thierry s'enferme dans la salle de bain, se déshabille et en ressort complètement nu, mais portant toujours ses belles nouvelles bottes.
Il redemande à sa femme :
- Et alors, est-ce que tu remarques quelque chose de différent maintenant ?
Elle le regarde et lui répond :
- Qu'est-ce qu'il y a de différent ? Elle pendait hier, elle pend aujourd'hui et elle va encore pendre demain.
Furieux, Thierry s'écrie :
- Si elle pend, c'est parce qu'elle admire mes nouvelles bottes !
Et sa femme lui répond :
- Tu aurais dû acheter un casque !


Repas de famille
Une famille est en train de déjeuner.
La petite fille de 10 ans ne mange pas beaucoup, et elle garde le nez dans son assiette …
Au bout d’un moment, elle dit :
– J’ai quelque chose à vous annoncer.
Le silence se fait et tous écoutent attentivement.
– Je ne suis plus vierge, et elle se met à pleurer.
De nouveau un long silence…et puis…le père s’adresse à sa femme :
– C’est de ta faute, toujours habillée super sexy et trop maquillée, tu crois que tu es un exemple pour ta fille ? Toujours à te vautrer sur le canapé… C’est lamentable, c’est comme ça que les problèmes arrivent !
A son tour, la femme s’adresse à son mari :
– Et toi, tu crois que tu es un exemple ? à gaspiller ta paie avec des pétasses qui viennent parfois te raccompagner jusque devant la maison. Tu crois que tu es un exemple pour ta fille de 10 ans ?
Et le père de continuer :
– Et sa grande sœur, cette bonne à rien, avec son copain chevelu et drogué, toujours en train de se tripoter dans tous les recoins de la maison, tu crois que c’est un exemple ?
Et ça continue comme ça…
La grand-mère prend sa petite fille par les épaules pour la consoler et lui demande :
– Alors ma petite fille, comment cela est-il arrivé ?
Et la petite de répondre en étouffant ses sanglots :
– C’est le curé…
La grand-mère :
– Comment ça le curé ?
– Le curé a choisi une autre fille pour faire la vierge dans la crèche…


Lors d'un congrès international d'informatique, trois ingénieurs (un de chez Microsoft, un de chez Apple et un de chez Sun) se retrouvent par hasard cote à côte dans les mêmes toilettes en train d'uriner.
L'ingénieur de Microsoft, une fois son affaire terminée, se dirige vers le lavabo, se lave les mains, utilise une, puis deux, puis trois, puis quatre serviettes pour s'essuyer les mains et lance fièrement :
- Chez Microsoft, on nous apprend à être très efficaces !
L'ingénieur d'Apple finit à son tour, il se lave les mains, n'utilise une seule serviette pour s'essuyer, mais en exploite le moindre centimètre carré jusqu'à ce qu'il ne reste plus la moindre goutte d'eau sur ses mains.
Il jette alors la serviette et dit d'un air supérieur :
- Chez Apple, on nous apprend à être très performants !
Alors l'ingénieur de chez Sun sort directement sans se laver les mains, mais en partant il jette un coup d'œil aux deux autres et leur fait avec un large sourire :
- Chez Sun, on se pisse pas sur les mains...


Chers parents,
J’ai vraiment honte de toujours vous écrire pour vous demander de l’argent.
Et même si cette fois encore, je dois vous demander de m’envoyer à nouveau 150 Euros, toutes les cellules de mon corps se rebellent.
Je vous demande humblement de me pardonner.
Je sais que pour vous la vie est dure…
Votre fils Kévin.

P.S: J’étais tellement mal en écrivant cette lettre que j’ai voulu courir après le facteur qui ramassait le courrier dans la boite aux lettres au coin de la rue pour reprendre cette lettre et la brûler.
J’aurai vraiment aimé le rattraper, et j’ai prié le Bon Dieu pour y arriver, mais il était trop tard.

Quelques jours plus tard, l’étudiant reçut une lettre de son père qui disait :
« Le Bon Dieu a entendu ta prière: ta lettre n’est finalement jamais arrivée ! »


Dans l’avion Paris/Los Angeles, le commandant de bord s’adresse aux passagers un quart d’heure après le décollage :
– Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonjour ! C’est le commandant Dupond qui vous parle ! Bienvenue à bord ! Vous participez au premier vol d’un avion de ligne entièrement piloté par ordinateur. Le décollage s’est passé à merveille. Nous sommes actuellement, et pour toute la durée du vol, en pilotage automatique. C’est l’ordinateur qui procèdera à l’atterrissage. N’ayez aucune inquiétude : s’il y avait un problème, je me remettrais immédiatement aux commandes… immédiatement aux commandes… immédiatement aux commandes…


Un islamiste monte dans un taxi.
A peine installé, il demande au chauffeur d’éteindre la radio :
- Je ne désire pas écouter cette musique. Notre religion nous l’interdit. Du temps de notre prophète, il n’y avait pas encore de musique, cette musique occidentale est uniquement faite pour vous, les incroyants.
Le chauffeur éteint la radio, s’arrête, sort du véhicule et ouvre la porte arrière.
L’islamiste le regarde et lui dit :
- Pourquoi tu t’arrêtes ?
Le chauffeur de taxi lui répond :
- Au temps du prophète, il n’y avait pas encore de taxis ! Donc, maintenant tu sors de là et tu attends un chameau !!!


Une semaine avant Noël
Nous sommes une semaine avant Noël et le Père Noël se prépare fiévreusement pour la distribution des cadeaux pendant que la Mère Noël ne cesse de le harceler pour aller passer une semaine dans le sud.
N’en pouvant plus, le Père Noël lui tend un billet d’avion et lui dit :
– Écoute, je n’ai pas le temps d’aller dans le sud. Voici un billet d’avion et vas-y sans moi.
La Mère Noël s’embarque donc seule pour le sud.
En débarquant en Martinique, elle tombe sur un beau grand noir bien musclé qui se propose de lui servir d’escorte.
Le soir venu, le bel Adonis noir lui propose de la reconduire à sa chambre et ce qui devait arriver arriva.
En le déshabillant, Mère Noël constate que l’adonis est aussi un bel étalon qui affiche ses 20 centimètres bien comptés.
Elle passe donc la semaine au complet avec lui.
Au moment de reprendre la route du Pôle Nord, elle lui demande :
– Nous avons passé la semaine ensemble mais je ne connais même pas ton nom.
– Vous allez rire, surtout vous la Mère Noël, car bien que je sois noir comme l’ébène, on m’appelle «Neige».
La Mère Noël reprend donc l’avion et rentre au foyer alors que le Père Noël se prépare à faire sa grande tournée.
Il lui demande alors:
– Alors, ces vacances au soleil, comment cela s’est-il passé ?
– Ah, ne m’en parle pas. Tu as bien fait de ne pas venir car on a eu 20 centimètres de Neige tous les soirs.


Après avoir fréquenté ma fiancée pendant un an, nous avons décidé de nous marier le mois prochain.
Ma future belle-mère est géniale et en plus terriblement sexy.
Elle s'est occupée toute seule de tous les préparatifs : mariage, église, musique, photographe, dîner, fleurs, etc.
Hier elle m'a demandé de passer chez elle pour revoir la liste des invités.
Arrivé chez elle, elle me dit qu'elle me trouve être un homme très attirant, que dans un mois je serais marié et que plus rien ne sera possible après ça, et donc qu'elle souhaiterait qu'on fasse l'amour comme des bêtes.
Ensuite elle se lève et se dirige sensuellement vers la chambre à coucher.
Je suis resté debout, surpris et finalement je me suis dirigé en courant vers la porte de sortie.
Arrivé dehors, appuyé contre le capot de ma voiture son mari souriant m'explique qu'ils avaient simplement voulu s'assurer que leur chère fille allait bien épouser un homme honnête et fidèle, en me testant de cette façon et me félicite donc de ma réaction.
Conclusion : heureusement que j'avais mes capotes dans la voiture...


Quelle est la définition du bonheur pour un soviétique dans les années 70?
- Etre réveillé à trois heures du matin
- Lui aller ouvrir porte d'entrée
- Lui voir deux hommes en gabardine et chapeau mou
- Eux sortir carte et dire KGB et demander: Ivan Ivanovitch?
- Et le russe répond: Niet, Ivan Ivanovitch, c'est en face.
( A raconter en prenant l'accent russe)


Fais ce que tu veux
Marcel et Lucas discutent autour d’un café le lendemain du nouvel an.
– Ben dis donc Marcel tu en fais une tête !
– M’en parle pas ! La nouvelle année commence mal, ma femme veut divorcer.
– Qu’est-ce que tu lui as fait ?
– Mais rien, justement absolument rien je n’y comprends rien !
– Mais enfin vous n’avez pas fêté le nouvel an !
– Bien sûr que si ! Figure-toi qu’hier soir, je sors du café du village, pour une fois pas trop tard, je file chez moi. En arrivant, ma femme m’accueille, habillée seulement de sous-vêtements très sexy et elle tenait deux petites cordes en velours…
Elle me dit : « Pour ce dernier jour de l’année, je t’offre ce petit cadeau, attache-moi et tu pourras faire tout ce que tu veux après… »
… Donc, je l’ai attachée… Et je suis retourné prendre une bière avec mes potes…




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 13753
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 70
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum