GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -10%
-370€ sur le nouveau PC portable gamer MSI GS66 ...
Voir le deal
3330 €

406 ° série de blagues.

Aller en bas

406 ° série de blagues. Empty 406 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Dim 25 Aoû 2019 - 19:55

406 ° série de blagues.
Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Intrigué par « Le Jardin des délices » qui est en fait le bordel de la ville, Toto demande à son père :
– Papa, c’est quoi « Le Jardin des délices » ?
– Heu… C’est une crêperie ! Mais comme elle est très chère, c’est pour les grandes personnes.
Le lendemain, en douce, Toto casse sa tirelire et va sonner à la porte du « Jardin des délices ».
– Qu’est-ce que tu veux, mon petit bonhomme ? lui demande les dames.
On m’a dit que vous faites de bonnes crêpes. J’ai des sous, je peux payer !
Attendries, elles l’installent dans un petit salon et courent à la cuisine lui faire des crêpes.
Le soir, Toto dit à son père :
– Tu sais, papa, je suis allé au « Jardin des délices ».
– Quoi ? tu as fait ça ?
– Oui. Je m’en suis tapé quatre. La première était un peu mollassonne, mais la deuxième et la troisième étaient vraiment bonnes, chaudes et tout ! La quatrième, ça commençait à faire beaucoup, j’ai pas réussi à finir…


Un comptable a été accusé de fraude; Il a été jugé coupable et envoyé en prison.
On le place dans la cellule d'une montagne de muscle...
Comme c'est la première fois qu'il fait de la prison, il demande à son colocataire:
- Qu'est-ce qu'on fait pour tuer le temps ici?
- On joue à Des jeux.
- Quel genre de jeux?
- On joue au Papa Et à La Maman : Lequel Des deux tu veux être?
Le comptable réalise qu'il est dans la merde et il se dit "je crois que je préfère mettre plutôt qu'être mis" et il dit
- Je veux être le Papa!
- Allez Papa, viens sucer Maman !


C’est fort de calva !
Un père rentre du bureau plus tôt que d’habitude et découvre trois verres à Calva sur la table de la cuisine.
Il appelle son petit garçon :
– Dis-moi Mathias, il y a eu de la visite cet après-midi ?
– Oui Papa ! Un monsieur est venu et maman lui a offert à boire un petit calva !
– Mais le troisième verre, alors, il est à qui ?
Mathias devient tout rouge et dans un chuchotement il finit par dire :
– C’est moi qui l’ai bu !
– Mais enfin Mathias, ce n’est pas pour les enfants ! Et tu ne t’es pas senti mal ?
– Non, moi ça ne m’a rien fait, mais maman et le monsieur, ils ont dû se coucher !


Besoins intestinaux

C'est un type qui est dans une boite de nuit, mais qui a soudain envie de satisfaire quelques besoins intestinaux.
Il se dirige donc vers les toilettes, ouvre la porte des chiottes, referme la porte à clef, baisse son pantalon et s'assoit sur le trône.
Laissant traîner son regard, il voit affichée en grand sur la porte en face de lui une énorme photo de femme nue, avec plein de petites étiquettes collées partout, mais avec une extraordinaire précision anatomique: pieds, genoux, seins, etc..., et une tout près du sexe.
Mais là, il ne voit pas ce qui est écrit sur l'étiquette tellement c'est petit.
Il se penche en avant afin de lire, mais ne voit toujours rien.
Il s'approche encore et lit : "Arrête, si tu continue, tu vas chier à côté du trou..."


Un prêtre avait été convié à célébrer l’office du dimanche dans un camp de nudistes.
On l’interrogea, à la fin de la messe :
– Quelle a été votre impression de vous trouver ainsi devant cinq cents personnes totalement dévêtues ?
– J’étais inquiet, avoua-t-il.
– Pour quelle raison ?
– Je me demandais où mes fidèles allaient trouver l’argent au moment de la quête.


L’heure
Deux gars discutent dans un bar :
– Hé l’ami, t’as l’heure ?
– 17H30.
– Merci. Dis je me demandais, comment tu ferais toi, pour savoir l’heure sans une montre ?
– Ben je me repèrerais à la position du soleil, ou bien en regardant la télé ou la radio…
– Oui mais si tu n’as rien de tout ça et qu’il fait nuit ?
– Et bien je me repérais à la position de la lune et au nombre d’étoiles dans le ciel (il est variable selon les heures).
– Et s’il fait nuit noire et que c’est la nouvelle lune, hein ? T’as plus rien pour te repérer ?
– Si ! Dans ce cas-là, j’ai mon clairon !
– Ton clairon ?
– Ben oui ! La nuit, quand je veux savoir l’heure qu’il est, j’ouvre la fenêtre de chez moi et je me mets à jouer du clairon dehors.
– Et alors ?
– Et alors, y a toujours un gars qui se met à gueuler : « BORDEL, MAIS QUI C’EST L’IDIOT QUI JOUE DU CLAIRON A 2H DU MATIN ? »


Myope comme une taupe, Rusé comme un renard… les termes empruntés au monde animal sont partout.
La preuve:
Que vous soyez fier comme un coq, fort comme un bœuf, têtu comme une mule, malin comme un singe, chaud lapin ou fine mouche, vous êtes tous un jour ou l’autre devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.
Vous arrivez frais comme un gardon à votre premier rendez-vous et là, pas un chat!
Vous faites le pied de grue vous demandant si cette bécasse vous pose réellement un lapin.
Le type qui vous a obtenu ce rancart, avec lequel vous êtes copain comme cochon, vous l’a certifié : "Cette poule a du chien, une vraie panthère."
C’est sûr, vous serez un crapaud mort d’amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien.
Vous êtes prêt à gueuler comme un putois, mais non, elle arrive.
Bon, dix minutes de retard, il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard.
Sauf que la fameuse souris est en fait plate comme une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine.
Vous restez muet comme une carpe.
Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous noyez le poisson.
Vous avez le bourdon, envie de verser des larmes de crocodile.
Vous finissez par vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre.
Vous avez beau être doux comme un agneau, faut pas vous prendre pour un pigeon…


Sukitaki
C’est l’histoire d’un chinois qui s’est fâché avec sa femme.
– sukitaki, lui dit-il.
Elle lui répond :
– kowanini!!!
Alors là, il lui réplique :
– toka anji rodi roumi yakoo !!!
Elle s’assoit en le suppliant :
– mimi nakoundinda tinkouji !!!!
Il répond :
-na miaou kina tim kouji !
Et toi, comme un(e) couillon(ne), tu lis, comme si tu comprenais le chinois…!!!!!
Sans rancune !
Y a pas de raison que je sois le seul à me faire avoir !!!


C'est un médecin qui sombre dans une dépression.
Il n'a jamais voulu expliquer pourquoi, même à sa femme.
Un jour, celle-ci lui demande:
- Bon, s'il te plaît. Tu me fais de la peine. Expliques-moi ce qu'il se passe.
Le médecin hésite, puis finit par lui avouer:
- Je suis incompétent.
Sa femme s'étonne:
- Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
Le médecin explique:
- Un de mes patients porte plainte car il croit que je l'ai escroqué.
Elle lui demande:
- Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ? Et quel rapport avec ton incompétence ?
Le médecin lui dit:
- Ce patient, je l'ai soigné pendant 8 semaines pour une jaunisse avant de m'apercevoir qu'il était chinois.


Moché (rue de Turenne : au Sentier) et Schmoulik sont au Mur des Lamentations, à Jérusalem.
Les deux se lamentent et pleurent...
Le premier :
- Mon Dieu s'il te plaît, fais-moi gagner 5 millions, s'il te plaît, 5 millions, allez...
Et le deuxième :
- Mon Dieu, tu sais que je n'ai pas du tout d'argent, je te demande seulement 100 F pour vivre et manger aujourd'hui c'est tout...
Et chacun se lamente, sans arrêter.
À un moment, le premier se retourne vers le deuxième et lui dit :
- Bon écoute, tiens, voilà tes 100F et laisse le Bon Dieu se concentrer, hein ?


Un couple d'homo est dans un avion depuis un bon moment.
Au milieu de la nuit l'un des deux demande à son ami :
- Dis....t'as pas envie ?...
- Comment...? maintenant ?....là ?...
- Ben oui...il nous reste un bon moment et tout le monde dort, on peut se faire une petite partie, non ?...
- Mais qui te dis que tout le monde dort ?...si jamais on nous entend...?...
- Je te dis que tout le monde dort, attends laisse-moi te montrer, tu vas voir...
Aussitôt il se lève, se met au milieu du couloir et demande à la cantonade :
- Personne n'aurait un stylo s'il vous plait ?...
Ce à quoi personne ne répond, sinon le bruit feutré des moteurs...
Aussitôt les deux homos s'activent....
Au matin les hôtesses passent dans le couloir, quand l'une demande à la petite vieille qui se trouve dans le fauteuil devant les homos :
- Bonjour madame. Avez-vous bien dormi ?...
- Ah non, j'ai très mal dormis ! j'ai eu froid toute la nuit...
- Mais pourquoi n'en n'avez-vous pas demandé ?...on vous aurait apporter une couverture !
- Demander ?...surtout pas ! mon voisin derrière moi a demandé un stylo, et comme il n'en a pas trouvé, il s'est fait sodomiser.


La méteo des neiges
Une blonde et son mari sont réveillés tous les matins par le radio-réveil à 7 heures qui présente la météo :
« Chers auditeurs nous vous signalons qu’une forte chute de neige de 10 cm est prévue aujourd’hui… Nous vous demandons de garer votre véhicule côté pair pour faciliter le passage du chasse-neige. »
La femme se lève d’un bond et court déplacer son véhicule côté pair !
Le lendemain matin, 7 heures, le radio-réveil se met en marche :
« Chers auditeurs nous vous signalons qu’une forte chute de neige de 20 cm est prévue aujourd’hui… Nous vous demandons de garer votre véhicule côté impair pour faciliter le passage du chasse-neige. »
La blonde se lève d’un bond et court déplacer son véhicule côté impair !
3ème jour, 7 heures du matin, le radio-réveil se met en marche :
« Chers auditeurs nous vous signalons qu’une forte chute de neige de 30 cm est prévue aujourd’hui… Nous vous demandons de garer votre véhicule côté pair pour faciliter le passage du chasse-neige. »
La blonde se lève d’un bond et court déplacer son véhicule côté pair !
4ème jour, 7 heures du matin, le radio-réveil se met en marche :
« Chers auditeurs nous vous signalons qu’une forte chute de neige de 40 cm est prévue aujourd’hui… Nous vous demandons… » Mais une subite coupure de courant empêche la suite de l’émission !!!
La blonde affolée demande à son mari comment elle va faire pour savoir de quel côté il va falloir garer la voiture !
Le mari se tourne vers elle en la regardant avec beaucoup de compassion :
- Chérie, et si ce matin tu laissais la voiture au garage…


Dans une brasserie, une femme va devant le bar et demande au barman de s'approcher.
Lorsqu'il arrive, elle lui fait signe d'une façon séduisante de s'approcher un peu plus.
Il se penche et elle commence à lui caresser la barbe.
-Êtes-vous le gérant ? Demande-t-elle en caressant sensuellement son visage.
-Euh... En fait non, répond le barman.
-Pouvez-vous aller le chercher ? Demande la femme en glissant sa main dans les cheveux du barman.
-…Malheureusement non, répond le barman, agacé.
-Pouvez-vous faire quelque chose poir moi ? Demande la fille en passant ses doigts sur la bouche du barman.
-Bien sûr, répond le barman.
-Je voudrais lui laisser un message, dit la femme en glissant un doigt, puis l'autre dans la bouche du barman qui commence à les sucer.
-Et quel est votre message ?
-Dites-lui qu'il n'y a ni savon ni papier toilettes dans les toilettes des femmes...


Roland est au bar avec son ami Mathieu.
Il prend son téléphone et appelle sa femme Françoise d'un ton très sec :
- Allo, oui, prépare l'eau chaude, je ne vais pas tarder à rentrer.
Puis il raccroche.
Son ami, admiratif, lui dit :
- Ah toi, t'es un vrai homme ! C'est comme ça qu'il faut parler aux femmes, avec autorité.
- T'as quand même pas cru que j'allais faire la vaisselle à l'eau froide ?


Le canard en sauce
Un homme rentre chez lui et dit à sa femme qu’il prend une douche et part aussitôt pour un dîner d’affaires de dernière minute.
Sa femme a un doute et profite qu’il est sous la douche pour lui faire les poches.
Elle y découvre un petit mot :
« Mon amour, je t’attends ce soir. Je te cuisinerai ton canard en sauce, Celui dont tu raffoles tant… »
L’épouse ne se décourage pas et décide de sortir le grand jeu :
Le déshabillé sexy, maquillage, parfum envoûtant, le tout accompagné d’une posture plutôt engageante.
Le mari, stupéfait, se jette immédiatement sur sa femme et lui fait l’amour avec une passion oubliée depuis longtemps et renouvelle même… son exploit à deux reprises!
Tout à coup, il se souvient de son mensonge et comprend qu’il est obligé d’aller à son soi-disant repas d’affaires afin d’éviter de mettre la puce à l’oreille à son épouse.
Épuisé, il se rend chez sa maîtresse et lui annonce d’entrée qu’il est éreinté par une journée de travail et qu’il va juste manger et repartir tôt.
Le repas terminé, il s’endort et la jeune femme vexée et douteuse fouille dans ses poches et découvre son petit mot doux sur lequel l’épouse a ajouté ceci :
« Je vous envoie le canard, mais je crains qu’il n’ait plus de sauce. »


Désespérément blonde
Une blonde est avec son copain dans une voiture garée à l’abri des regards indiscrets.
Ils s’embrassent tendrement et langoureusement quand le garçon lui propose :
– Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
La blonde fait la moue, et refuse l’invitation.
Le garçon, courtois, ne brusque pas les choses.
Les 2 amoureux repartent de plus belle dans des embrassades sans fin…
Au bout de quelque temps, le garçon réitère sa proposition :
– Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
La blonde ne semble décidément pas d’accord.
Le garçon reste dubitatif, car tout se passe bien et il ne comprend pas les motifs de son refus.
Il lui demande :
– Mais pourquoi ne veux-tu pas aller sur la banquette arrière?
La blonde lui répond :
– Parce que je préfère rester avec toi !!!


Dans un bar un gars arrive joyeux :
- Moi j'ai un QI de 180 !!
Un autre lui répond :
- Moi j'ai un QI de 179,
Et ils se mettent dans un coin pour discuter de fission nucléaire...
Un autre gars arrive :
- Moi j'ai un QI de 140 !!
Un autre lui répond :
- Moi j'ai un QI de 139,
Et ils se mettent dans un coin pour discuter de littérature...
Enfin, un excité hurle :
- Moi j'ai un QI de 5 !!
Un autre lui répond :
- Moi j'ai un QI de 4.
Et ils se mettent dans un coin et la discussion commence :
- Alors toi aussi t'es du Parti communiste…


Vous êtes au volant d'une voiture et vous roulez à vitesse constante...
À votre droite, le vide...
À votre gauche, un camion de pompiers qui roule à la même vitesse et dans la même direction que vous.
Devant vous, un cochon, qui est plus gros que votre voiture !
Derrière vous, un hélicoptère qui vous suit, en rase-motte.
Le cochon et l'hélicoptère vont à la même vitesse que vous !
Face à tous ces éléments, comment faites-vous pour vous arrêter ?
C'est simple, vous descendez du manège !


Une femme demande à son mari :
- Chéri, quel genre de femme préfères-tu ? Les femmes belles ou intelligentes ?
- Aucune des deux, ma chérie... Tu sais bien que je n'aime que toi...


Une expression et une explication qui change tout.....
Pourquoi cette expression : "La peau des couilles" ?

Voilà l'histoire réelle d'une expression connue de tous, mais très souvent mal orthographiée.

Par un beau jour d'automne 1820, le duc de Mirnouf, passionné par la chasse,
Mais frustré par le maigre gibier qu'il ramenait de ses pérégrinations forestières,
Il imagina qu'il devait être possible de fabriquer un outil apte à lui faciliter la tâche et rendre plus plaisante sa traque des animaux. 
Il convoqua tous les artisans de la contrée pour mettre au concours la concrétisation de cette idée.
Il leur laissa deux mois pour fabriquer le plus inventif et le plus efficace des appareils.
À peine une semaine plus tard, un marchand du nom de Marcel Écouille, se présenta au château.
Il clamait à qui voulait l'entendre qu'il possédait ce dont le duc rêvait.
Il obtint sans peine une audience auprès du noble seigneur et s'empressa de lui faire la démonstration de sa merveille.
Devant une assemblée dubitative mais curieuse, il sortit de sa poche un minuscule sifflet (un appeau).
Il le porta à la bouche pour produire un son strident qui aussitôt imposa le silence parmi les personnes présentes.
À peine quelques secondes plus tard, des dizaines d'oiseaux de toutes sortes s'étaient approchés et virevoltaient autour de lui.
Ils étaient comme attirés et charmés par cette étrange mélodie.
Le duc imagina sans peine le profit qu'il pouvait tirer d'un tel accessoire lors de ses futures chasses.
Il s'éclaircit la gorge et ne prononça qu'une seule phrase :
- Combien cela va-t-il me coûter ?
Marcel Écouille, sûr de lui, répondit qu'il accepterait de se séparer de son objet en échange du quart de la fortune de son interlocuteur.
Cette requête fit sourire l'assemblée, mais le duc garda tout son sérieux et accepta la transaction. 
La nouvelle fit grand bruit et se répandit vite bien au-delà des limites du duché.
Un marchand avait vendu un sifflet pour une somme astronomique au Duc qui en paya le coût sans broncher.

Ainsi, cette anecdote a subsisté dans la langue française pour qualifier les objets hors de prix :
" Ça coute l'appeau d'Écouille "
( L'appeau est un instrument utilisé à la chasse pour produire un son particulier attirant les oiseaux ou le gibier).

ET NON PAS
LA PEAU DES COUILLES.

Un peu de culture ne peut pas faire de mal. N'oublions pas !


Un russe va aux putes.
Il monte avec une blonde.
Quand elle est nue, il se déshabille et lui met un revolver sur la tempe et la sodomise copieusement.
Son affaire finie, il se reculotte et lui donne 300 euros
La pute dit :
- Pour ce tarif-là, ce n'était pas la peine de me menacer avec un révolver.
Le russe répond :
- Da, mais avec révolver sur tempe, trou du cul plus serré.


La vie de tous les jours
Être au bout du rouleau : Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.
Facebook : Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.
GPS : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.
Mozart : Célèbre compositeur que l’on écoute le plus souvent dans les pizzerias car on sent bien que mozzarella.
Sudoku : Qui à le Sudoku à le nord en face.
Porte-clefs : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d’un coup au lieu de les perdre une par une.
Cravate : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l’homme.
Le coiffeur : Seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe.
Voiture : Invention ingénieuse, permettant de contenir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant.
Parents : Deux personnes qui t’apprennent à marcher et à parler pour ensuite te dire de t’asseoir et à te taire.
Monter un meuble Ikea : Expression moderne signifiant « passer un week-end de merde ».


Une femme se réveille pendant la nuit et constate que son mari n'est pas au lit.
Elle enfile son peignoir et descend voir où il est.
Elle le trouve dans la cuisine assis devant une tasse de café.
Il paraît bouleversé et fixe le mur.
Elle le voit essuyer une larme en avalant une gorgée de café.
- Qu'est-ce qui ne va pas chéri ?
Le mari lève les yeux de son café il lui demande solennellement :
- Tu te souviens, il y a 20 ans, quand on s'était donné rdv, tu n'avais alors que 16 ans ?
- Oui je m'en souviens, répond-elle.
Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement.
- Te souviens-tu que ton père nous a surpris en train de faire l'amour à l'arrière de la voiture ?
- Oui, je m'en souviens, dit la femme en s'asseyant à ses côtés.
Le mari continue :
- Te souviens-tu quand il a pointé son flingue sur ma tempe et qu'il a dit :
Ou tu épouses ma fille ou je t'envoie en tôle pour 20 ans
- Je m'en souviens aussi, répond-elle, doucement.
Il essuie une autre larme et balbutie :
- J'aurais été libéré aujourd'hui !


Ca se passe sur le port de Lorient.
Un breton, qui flâne pour admirer les bateaux, est accosté par un individu, de toute évidence, migrant.
Ce dernier lui dit : Moi vouloir papiers. Comment faire pour avoir papiers ?
Le breton, très serein, le prend par les épaules et le retourne vers la mer.
Et lui dit avec le sourire :
- Tu vas dans l’eau, tu nages 1 km dans cette direction et c’est garanti, t'auras pas pied  !


C'est un type qui est accoudé au comptoir dans un bar et qui décide de rentrer chez lui car il est trop bourré.
Il s'éloigne du comptoir, fait 2 mètres et s'écroule par terre.
- " Je suis trop bourré. Je vais ramper jusqu'à l'extérieur "
Arrivé dehors notre bonhomme se dit que l'air frais va lui faire du bien et il décide de se remettre debout.
Et là, au bout de 2 mètres, vlan ! il s'écroule encore.
- " J'habite à 800 mètres. Je vais ramper jusqu'à la maison "
Arrivé devant chez lui, il se dit qu'il a du dé-cuiter et essaie de se remettre debout.
Et encore une fois au bout de 2 mètres, vlan ! par terre.
- " Bon.. je vais ramper jusqu'à la chambre ".
Alors il ouvre sa porte d'entrée en rampant, monte les escaliers en rampant, ouvre en rampant la porte de la chambre ou dort sa femme, se déshabille par terre et avant de se mettre au lit, il se dit qu'il doit pouvoir enfin se lever.
Il se lève, fait 2 mètres et s'écroule encore mais cette fois, sur le lit.
Il s'endort en se disant que sa femme n'a rien entendu. Sauvé!
Le lendemain matin, sa femme le réveille:
- " Toi, t'as encore picolé hier soir !!! "
- " Hein ? Non !? Pourquoi ? "
- " Le bar a appelé, t'as oublié ton fauteuil roulant "


Un flic surprend un homme qui creuse un trou au Bois de Boulogne :
- Mais pourquoi creusez-vous donc un trou ici ? demande le flic d'un ton soupçonneux.
- C'est pour ma copine, lui répond le gars.
- Pourquoi, elle est morte ?
- Non, non, elle est bossue, c'est plus pratique pour la baisé !!!


Un homme qui souffre beaucoup se précipite chez le médecin le plus proche et dit en entrant dans le cabinet :
– Docteur j’ai horriblement mal au testicule gauche. Je vous en prie faites quelque chose.
– Vous avez mal lu la plaque qui est sur la porte d’entrée, répond son interlocuteur. Je suis docteur en droit.
– Ah bon ? Excusez-moi, je ne savais pas qu’aujourd’hui on était spécialisé à ce point là.


Un homme âgé est arrêté par un barrage de police vers 2 heures du matin.
Le policier lui demande où il va à cette heure de la nuit.
L'homme répond :
"Je me rends à une conférence sur l'abus d'alcool et ses effets sur le corps humain, ainsi que ceux du tabac et des soirées tardives."
Le policier pas convaincu demande alors :
"Vraiment, et qui est-ce qui donne cette conférence à une heure pareille?"
L'homme répond :
"Comme d'habitude, ça va être ma femme."


406 ° série de blagues. Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




406 ° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

406 ° série de blagues. Empty Re: 406 ° série de blagues.

Message par michel55 Lun 26 Aoû 2019 - 9:50

lol! 406 ° série de blagues. 2041799851
michel55
michel55
Oberst
Oberst

Messages : 1776
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 65
Localisation : CHANTONNAY 85110 FRANCE
Humeur : de mieux en mieux

Revenir en haut Aller en bas

406 ° série de blagues. Empty Re: 406 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Lun 26 Aoû 2019 - 13:09

michel55 a écrit:lol! 406 ° série de blagues. 2041799851
Salut Michel.
Merci de ta visite.

406 ° série de blagues. Je_sui10 406 ° série de blagues. Marian11

Bonne après-midi et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




406 ° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

406 ° série de blagues. Empty Re: 406 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum