GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -48%
-48% sur le Compresseur digital programmable Michelin ...
Voir le deal
41.88 €

412 ° série de blagues.

Aller en bas

412 ° série de blagues. Empty 412 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Dim 6 Oct 2019 - 9:05

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Pour les plus scientifiques quelques sciences comparatives :
Un spermatozoïde possède 37 Méga Octets d’informations ADN.
Il y a 100 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme.
1 GO = 1000 MO
Ce qui nous amène à considérer qu’une éjaculation représente un transfert d’ environ 1578 Go en 3 secondes…
Soit 526 Go en 1 seconde=8.000 fois plus qu’une connexion USB2 ...
Comme dit une copine qui a l'art de la formule :
" Nom d'une pipe... ça fait beaucoup d’informations à avaler d’un seul coup ! "


Quel dommage !
Arnaque sur Le B.. C..., encore une de plus.
Fini les achats sur " Le B.. C...".... je me suis fait arnaquer pour la dernière fois !
J'ai reçu ma commande mais je ne peux pas la retourner, je n'ai aucun recours, c'est écœurant !!! .........
Rends service, fais suivre à tes amis pour éviter, qu'eux aussi, ne se fassent rouler...
J'ai donné 350 EUR pour un appareil qui fait grossir le pénis !
Les cons !!!.... Ils m'ont envoyé une loupe !!!


Alain et Martin sont deux amis qui ne se sont plus vus depuis quelques années.
Alain a toujours été un play-boy tandis que Martin à toujours connu un certain blocage devant unE femme.
Un beau jour, par hasard, ils se rencontrent dans la rue et décident pour l’occasion d’aller prendre un verre au café du coin.
Martin demande à Alain:
– Et alors, les femmes, ça roule toujours comme avant?
– Bien oui, toujours, elles n’arrêtent pas de me courir après.
Alain demande à Martin:
– Et toi, toujours aussi timide avec elles?
– Bien…..J’en ai enfin baisé une.
– Et comment as-tu fait?
– Je lui ai donné rendez-vous et je n’y suis pas allé!


C’est un belge qui prend l’avion pour la première fois.
L’hôtesse pour le rassurer lui dit qu’il peut à tout moment faire appel à elle, mais que de toute façon tout ira bien.
Elle ajoute :
– Tenez, prenez ce chewing-gum pour le cas où vos oreilles vous feraient un peu mal au décollage ou à l’atterrissage.
Le vol se passe merveilleusement bien.
Après que l’avion se soit posé, le belge appelle l’hôtesse :
– Merci pour le truc du chewing gum, c’était radical. Par contre, vous n’auriez pas une combine pour le retirer facilement des oreilles?


Deux anges font la causette :
- Quel temps fera-t-il demain ?
- Nuageux.
- Ah tant mieux, on pourra s'asseoir !


Deux dames ... papotent :
- Mes filles étudient le piano, ça me coûte cher !
- Ah bon, les voisins ont porté plainte ?


L’examen
La veille d’un examen final de physique, deux amis se rendent à une soirée bien arrosée et se réveillent en retard.
Et, bien sûr, ils avaient très peu étudié.
L’un d’eux eut une idée pas bête.
Il alla voir le professeur et lui expliqua qu’ils avaient été visiter une vieille tante à l’extérieur de la ville et avaient décidé de dormir là, ils se lèveraient tôt pour venir faire leur examen.
Mais voilà, ils eurent une crevaison, d’où leur retard.
Comme c’étaient de bons étudiants, le professeur leur dit qu’ils pourraient faire un examen demain matin.
Le lendemain, le prof de physique fit asseoir les deux étudiants dans deux salles différentes.
L’examen ne comportait qu’une question de 100 points :
- Quelle roue ?


Deux blondes décident de s’inscrire dans le club de vélo local.
C’est aujourd’hui leur première sortie.
Au bout d’un moment, l’une d’elles s’arrête, descend de son vélo et dégonfle les pneus.
- Mais qu’est-ce que tu fais? demande l’autre.
- Ben, ma selle était trop haute alors je dégonfle les pneus pour baisser un peu.
L’autre blonde descend alors de son vélo, enlève sa selle puis son guidon, met le guidon à la place de la selle et la selle à la place du guidon.
- Et toi, qu’est-ce que tu fais ?
- T’es vraiment trop bête, je préfère rentrer à la maison.


Trois cigognes se rencontrent, et se demandent les unes aux autres :
– Tu vas où ?
– Ho, je vais chez un couple qui essaye d’avoir un enfant depuis 10 ans… Je leur apporte une petite fille.
– C’est cool !
– Et toi ?
– Je vais chez une dame qui n’a jamais eu d’enfants. Je lui apporte un petit garçon !
– C’est bien, je suis sûre qu’elle va être vraiment heureuse.
– Et toi ? demandent les deux premières à la troisième cigogne.
– Moi ? Je vais juste là à côté, au couvent. Je ne leur apporte jamais rien ,mais j’adore leur foutre la trouille


Remboursement
Lettre reçue aux Télécom
Cher Monsieur,
J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre du 16 Septembre dernier par laquelle, pour la troisième fois, vous me réclamez le remboursement de l’argent que je vous dois.
Sachez tout d’abord que je ne conteste nullement ma dette et que j’ai l’intention de vous rembourser aussitôt que possible.
Mais d’autre part, je vous signale que j’ai encore beaucoup d’autres créanciers, tous aussi honorables que vous, et que je souhaite rembourser aussi.
C’est pourquoi, chaque mois, je mets tous les noms de mes créanciers dans un chapeau et en tire un au hasard que je m’empresse de rembourser immédiatement.
J’ose espérer que votre nom sortira bientôt.
Entre-temps, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’assurance de mes sentiments distingués.
Signature
P.S. : Votre dernière lettre étant rédigée de manière fort peu courtoise, j’ai le regret de vous faire savoir que vous ne participerez pas au prochain tirage…


Une jeune femme sourit de bonheur lorsque le facteur lui remet un petit colis.
Apparemment, son fiancé n’a pas oublié qu’aujourd’hui, c’est son anniversaire.
Tremblante de curiosité, elle ouvre le paquet et en sort un magnifique panty ouvragé, visiblement issu de la collection d’un grand couturier.
Et, fait très original, sur la jambe gauche il y a brodé "Noël" et sur la jambe droite on peut lire également brodé "Pâques".
Elle rayonne de joie et déplie le petit mot que son amoureux a joint au colis.
Sur celui-ci, une seule phrase prometteuse : " Bon anniversaire ma chérie! Je viendrai t’embrasser entre les fêtes!"


Après avoir passé leur voyage de noces au bled, Mohamed et sa femme Pauline, une jeune Corse sont de retour à Calvi ...
Mohamed arrive en toute hâte dans la cuisine, marche vers sa femme et, tout en lui pointant le doigt à la figure, lui dit :
- À partir de maintenant, je veux que tu saches que "JE" suis le maître de la maison et que ma parole sera la loi ! Je veux que tu me prépares un repas spécial et quand j'aurai terminé de manger mon repas, je m'attends à un somptueux dessert. Ensuite, après le souper, tu vas me faire couler un bon bain afin que je puisse me relaxer, et quand j'en aurai terminé avec mon bain, devine un peu qui va me peigner et m'habiller?"
Et sa femme corse de répondre:
- Les pompes funèbres !


Un homme d'affaire dit à sa secrétaire qui est blonde :
- Je pars pour Milan !
- Quoi ? Si longtemps que ça !!


Une blonde entre dans une bibliothèque et elle demande un coca, des frites et un Big Mac.
Le bibliothécaire répond
- Madame vous êtes dans une bibliothèque voyons !
La blonde répond en chuchotant :
- Un coca, des frites et un Big Mac.


Abandon de poste
C’est un para en plein exercice de camouflage en forêt.
Le para qui s’était déguisé en tronc arbre, a soudainement abandonné son poste à un moment crucial des manœuvres.
Le sergent l’engueule un bon coup et lui demande pourquoi il a quitté son poste.
Il lui dit :
– Espèce de sagouin ! Tu te rends compte que tu as mis en danger non seulement ta vie mais aussi celle de tous tes copains de la compagnie. Au combat, l’ennemi nous découvrirait tous par ta faute. As-tu une explication pour ta conduite ?
– Oui sergent : Autant je n’ai pas bougé d’un poil quand un couple de pigeons m’a pris pour cible. Autant je n’ai rien dit et je suis resté immobile quand j’ai vu un serpent ramper à mes pieds… Mais quand ces deux écureuils sont rentrés dans mon pantalon et que j’en ai entendu un dire « Mangeons en une tout de suite et gardons l’autre pour cet hiver », j’ai craqué !


C’est dimanche après-midi et les parents ont une sacrée envie de faire un petit câlin.
Malheureusement pour eux, le petit est dans l’appartement et comme il risque de pleuvoir, les parents ne peuvent pas l’envoyer jouer dehors.
Alors le papa trouve la solution :
– Pierre-Louis, pourquoi n’irais-tu pas sur le balcon ? Comme ça tu nous raconteras tout ce qui se passe en bas !
Pierre-Louis va sur le balcon et commence son observation.
Pendant ce temps, les parents passent aux choses sérieuses.
Pierre-Louis :
– Il y a une voiture qui se fait remorquer par une dépanneuse dans le parking…
….Tiens, une ambulance vient de passer à toute vitesse…
….Il y a des gens qui rendent visite aux voisins d’à coté…
Un moment passe puis Pierre-Louis reprend :
– Lili fait du vélo sur le trottoir…
…Les Martin sont en train de faire l’amour…
A ces mots, ses parents sursautent et le papa interloqué demande :
– Et comment tu sais ça Pierre-Louis ?
– Parce que leur fils aussi est sur le balcon…


Tôt dans la matinée, alors qu’il déchargeait un camion de carcasses de bovins, un manutentionnaire du marché de Rungis se trouve soudain "planté" avec un mal de dos carabiné.
Il passe chez le médecin le matin même, le généraliste lui dit :
– "Vu les douleurs que vous ressentez, il y a de fortes chances que vous ayez une hernie discale"
– "Qu’est-ce que c’est que ça?" demande le fort des halles
– "Eh bien, dans le dos, vous avez un disque qui est en train de sortir!"
– "Ah oui?" s’étonne le gars.
– "Oui. Et d’ailleurs, il vous faut tout de suite arrêter votre métier, au moins provisoirement, et je vous prends un rendez-vous pour une radio dès demain!"
Le soir même, le manutentionnaire appelle son patron au téléphone:
– "Patron, j’arrête de travailler!"
– "Ben qu’est-ce qui se passe Maurice, t’as trouvé du boulot ailleurs?"
– "C’est encore mieux que ça, patron: je vais me lancer dans le show-business: le docteur a dit que mon disque sortait et que je passerai à la radio dès demain!"


Un chasseur revient d'un safari en Afrique équatoriale.
- Alors, demande un copain, bonne chasse ?
- Oui, chaque jour un éléphant et une douzaine de Panous-Panous.
- Qu'est-ce que c'est que ça, des Panous-Panous ?
- Je ne sais pas très bien. Ils étaient tout petits, tout noirs et quand j'arrivais près de l'éléphant ils sautaient autour.
- Et comment sais-tu que ça s'appelle des Panous-Panous ?
- Parce que, au moment où je commençais à tirer, ils criaient tous : "Panous-Panous."


Un autobus emmène des politiciens à un congrès.
L'autobus quitte la route et s'écrase contre un arbre dans le pré d'un vieil agriculteur.
Le vieil agriculteur, après avoir vu ce qui s'est passé, se rend sur les lieus de l'accident.
Il creuse alors un trou et enterre les politiciens.
Quelques jours après, le shérif local passe sur la route, voit l'autobus écrasé, et demande à l'agriculteur où sont passés tous les politiciens.
Le vieil agriculteur lui dit qu'il les a tous enterrés.
Le shérif demande alors au vieil agriculteur :
- "Étaient-ils TOUS morts?"
Le vieil agriculteur répond :
- "Bien, certains parmi eux disaient qu'ils n'étaient pas morts, mais vous savez comment mentent les politiciens."


Le petit Nicolas vient de se faire prendre par son papa en train de boire de l’alcool en cachette.
Le papa a décidé de lui faire une leçon de morale. Il entraîne Nicolas dans le jardin, prend un verre de whisky et un verre d’eau. Il ramasse un ver de terre et le laisse tomber dans l’alcool. Puis il prend un autre ver et le laisse tomber dans l’eau.
Le lombric dans l’eau reste vivant, alors que celui dans le whisky se tord sur lui-même quelques instants et meurt.
A la fin de l’expérience, le papa demande :
– Alors Nicolas, qu’est-ce que je viens de te démontrer ?
– Heu, ça montre que quand on boit de l’alcool, on ne risque pas d’avoir des vers.


Deux muets se préparent à aller faire la tournée des Grands Ducs.
Mais ils veulent d'abord se procurer des capotes.
Ils partent en auto et passent dans une pharmacie.
Le deuxième muet descend pour acheter les capotes mais deux minutes plus tard, il est de retour et explique à son copain qu'il n'arrive pas à se faire comprendre par le pharmacien !
Le premier muet lui fait signe d'y retourner, de déposer 10 euros sur le comptoir, d'ouvrir sa braguette, sortir sa bite et la poser sur le comptoir :
- Comme ça, c'est sûr que le pharmacien comprendra ce que tu veux.
Le deuxième retourne à la pharmacie mais deux minutes plus tard, le voilà de retour à la voiture, l'air embêté.
- Qu'est-ce qui se passe ? demande le chauffeur.
- Ca n'a pas marché, j'ai fait ce que tu m'as dit de faire, je suis rentré, j'ai posé 10 euros sur le comptoir, j'ai ouvert ma braguette, j'ai sorti ma bite et je l'ai posée sur le comptoir.
Alors le pharmacien a sorti la sienne et vu qu'elle était plus grosse que la mienne, il a pris mes 10 euros.


La différence entre les besoins sexuels d'un homme et les désirs d'une femme m'a toujours sidéré.
Au lit, l'autre soir avec ma femme, la température montait rapidement.
Au moment de passer aux choses sérieuses, elle m'arrêta et me dit :
- "Non, mon amour, je ne me sens pas bien..."
Puis elle ajouta :
- "Je n'ai pas spécialement envie, je voudrais juste que tu me tiennes dans tes bras. Tu n'es pas assez en phase avec mes besoins émotionnels de femme pour que j'aie envie de satisfaire tes besoins sexuels d'homme !"
A mon regard ébahi, elle enchaîna :
- "Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je te fais au lit."
Comprenant que rien ne se passerait ce soir-là, je n'insistai pas et je me rendormis.
Quelques temps après, comme j'avais des congés à récupérer, je décidai de passer une belle journée avec elle.
Après un déjeuner dans un petit restaurant sympa, je l'emmenai dans un grand magasin de mode où je l'invitai à essayer divers vêtements sous mon regard intéressé.
Pendant un long moment, elle essaya tout ce qui tombait sous ses yeux et parada devant moi comme une star.
Finalement, deux robes retinrent spécialement son attention.
Comme elle ne savait pas se décider, je lui laissai entendre qu'elle prendrait bien les deux.
A l'étage suivant se trouvait le rayon chaussures, une paire neuve par robe lui semblait indispensable.
Une jolie paire de boucles d'oreilles lui faisait de l'œil, hop, dans le panier !
Croyez-moi, ses yeux brillaient de plus en plus !!!
Je la connais, je voyais monter en elle une forme d'excitation indescriptible.
Elle voulut me tester, voir jusqu'où j'irais, car elle s'intéressa aux bracelets de style tennis...
Je répondis oui.
Puis il y eut quelques paires de bas, de la lingerie, un foulard, les rayons parfum et maquillage et quelques bricoles.
Finalement, elle me regarda avec des yeux pétillants comme du champagne et dit :
- "Ça va être cher tout ça, on passe à la caisse quand ?"
Je répondis :
- "Non, mon amour, je ne me sens pas bien..."
Son visage devint béat d'étonnement et sa bouche resta ouverte.
Je dis alors :
- "Je n'ai pas spécialement envie, je voulais simplement te voir habillée ainsi. Tu n'es pas assez en phase avec mes capacités financières d'homme pour que je puisse satisfaire tes désirs d'achats de femme."
Et comme elle me regardait avec des yeux assassins, j'ajoutai :
- "Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je t'achète!"
A défaut d'orgasme, putain, que ça m’a fait du bien.


Deux bucherons canadiens travaillaient dans le grand nord canadien.
À un moment donné un des gars se coupe une l'oreille avec sa hache.
Il crie à son collègue :
- Hé ! Si tu trouves une oreille, c'est la mienne !
Alors après quelques minutes son collègue lui crie :
- Hé, est-ce que c'est celle-là ?
L'autre répond :
- Non, la mienne, elle a un crayon dessus.


Deux pneus se disputent :
- Tu veux que je t'éclate la tronche ?
- Dégonflé va !


Deux puces sortent du cinéma, l'une dit à l'autre :
- On rentre à pied ou on prend un chien ?


412 ° série de blagues. Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




412 ° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15419
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum