GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Xiaomi Roborock S7 (version 2021) en stock et en ...
504 € 799 €
Voir le deal

416 ° série de blagues.

Aller en bas

416 ° série de blagues. Empty 416 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Dim 3 Nov 2019 - 8:35

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Un patron de garage voit arriver un policier qui lui dit avoir oublié ses clefs de contact à l'intérieur du véhicule de service alors que celui-ci est verrouillé.
Le garagiste lui donne un fil de fer en lui disant c'est un véhicule ancien avec un peu de dextérité et en passant par le haut de la portière il y a moyen d'ouvrir en essayant de choper le bouton de déverrouillage
Après une bonne demi-heure il va voir comment le policier s'en sort et là il voit l'individu se débattre avec le fil de fer et son collègue à l'intérieur lui dire :
- Un peu à gauche, plus haut, plus bas, à droite...


Sur le port de La Rochelle, une jeune fille, les larmes aux yeux, regarde les navires à quai.
– Vous aimez les bateaux à ce point-là ? lui demande un marin.
– Non, je n’y connais rien. Je rêve seule ment de m’embarquer pour l’Amérique, mais je n’ai pas d’argent…
– Écoutez, fait le marin, ça pourrait s’arranger. Mon bateau appareille ce soir pour New York. Si vous voulez, je vous cache dans une chaloupe, et je vous apporte à manger toutes les nuits. Seulement il faudra être gentille et me faire des gros câlins…
La pauvre fille a tellement envie de connaître l’Amérique qu’elle accepte. Le marin la cache au fond d’une chaloupe, lui apporte chaque nuit de la nourriture, et chaque nuit elle le paye en nature.
Le cinquième jour, le commandant, en se promenant sur le pont, entend un bruit qui provient d’une chaloupe. Il soulève la bâche et découvre la passagère clandestine.
– Je vous en supplie, dit-elle, ne me dénoncez pas aux autorités américaines, laissez-moi débarquer à New York…
– Qu’est-ce que c’est cette histoire de New York ? fait le commandant. Vous êtes sur le bac de l’île de Ré…


Une dame entre dans une boutique et s’adresse à la vendeuse:
– J’aurais aimé trouver une robe lilas.
La jeune fille lui montre une robe mauve, une violette et une rose.
– Non, ce n’est pas cela que je souhaite. Je veux une robe lilas, comme celle dans la vitrine!
– Mais dans la vitrine, madame, c’est une robe blanche!
– Et alors, vous n’avez donc jamais vu de lilas blanc?


ANNE ROUMANOFF A DIT :
01) J'AI POSTULÉ POUR TRAVAILLER DANS UN PRESSING ET ILS M'ONT DIT DE REPASSER DEMAIN JE NE SAIS PAS COMMENT FER.
02) MIEUX VAUT ÊTRE UNE VRAIE CROYANTE QU'UNE FAUSSE SEPTIQUE.
03) UNE LESBIENNE QUI N'A PAS DE SEINS, C'EST UNE HOMO PLATE ?
04) LE PROBLÈME AU MOYEN-ORIENT, C'EST QU'ILS ONT MIS LA CHARIA AVANT L'HÉBREU
05) UN MILLIARDAIRE CHANGE DE FERRARI TOUS LES JOURS ET UN SDF CHANGE DE PORCHE TOUS LES SOIRS.
06) J'AI L'INTENTION DE VIVRE ÉTERNELLEMENT, POUR LE MOMENT TOUT SE PASSE COMME PRÉVU.
07) JE ME DEMANDE SI À MOYEN TERME, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE FINIRA PAR AVOIR DES CONSÉQUENCES IRRÉVERSIBLES SUR LES PIZZAS 4 SAISONS.
08) COMME DIRAIT DRACULA, J'IRAIS BIEN BOIRE UN COU.
09) QUAND UN CROCODILE VOIT UNE FEMELLE, IL LACOSTE.
10) DIEU A CRÉÉ L'HOMME DIX MINUTES AVANT LA FEMME POUR QU'IL AIT LE TEMPS D'EN PLACER UNE.
11) QUE CELUI QUI N'A JAMAIS BU ME JETTE LA PREMIÈRE BIÈRE.
12) JE DÉTESTE QU'ON ESSAIE DE ME FAIRE PASSER POUR UN CON J'Y ARRIVE TRÈS BIEN TOUT SEUL.
13) IL Y A 40 ANS, LA SNCF PRÉSENTAIT LE TGV. GRANDE INVENTION QUI PERMETTAIT AUX VOYAGEURS D'ARRIVER PLUS VITE EN RETARD.
14) KADHAFI EST PARTI SANS DIRE AU REVOIR, CE N’EST PAS TRIPOLI DE SA PART. C'EST ÉCRIT DANS LA PRESSE SI TU LIBYEN.
15) MA FEMME ME TRAITE COMME UN DIEU : ELLE OUBLIE TOTALEMENT MON EXISTENCE SAUF QUAND ELLE A BESOIN DE MOI.
16) SOYEZ GENTILS AVEC VOS ENFANTS : AYEZ TOUJOURS À L'ESPRIT QUE CE SONT EUX QUI CHOISIRONT VOTRE MAISON DE RETRAITE.
17) LE MEC QUI A CONVAINCU LES AVEUGLES DE PORTER DES LUNETTES DE SOLEIL EST QUAND MÊME UN EXCELLENT COMMERCIAL.
18) A L'ÉCOLE, ON APPREND AUX ENFANTS LE PASSÉ SIMPLE ILS FERAIENT MIEUX DE LEUR FAIRE APPRENDRE LE FUTUR COMPLIQUÉ.


Dans son jardin une dame prend un bain de soleil
Pas de vis à vis, elle est nue.
Pour bien bronzer de partout elle écarte les jambes mais une guêpe en profite pour se loger dans le vagin.
Effrayée la dame fait appel à son mari qui la mène directement chez le gynécologue.
Ce dernier examine la dame et dit:
- En effet vous avez une guêpe mais monsieur, comme vous êtes là, nous allons enduire votre sexe de miel, vous ferez des mouvements délicats de va et vient pour l'attirer à l'extérieur du vagin de votre épouse.
- Pas question! Répond l'époux. C'est un acte médical donc c'est à vous de le faire.
Le médecin se dévoue, baisse son pantalon, enduit son sexe de miel et commence le traitement.
Ce faisant, il se rend compte que la dame n'est vraiment pas mal faite et finit par oublier la raison de cet acte et le rythme augmente au point d'alerter l'époux.
- Mais que faites-vous docteur ??
- J'ai changé d'avis je vais la noyer !!!!!


Le banc du fond
Ce matin l’instituteur demande à un de ses élèves assis dans la dernière rangée au fond de la classe :
– Dis-moi un peu Thomas qui est venu hier voler des pommes dans mon pommier ?
– Euh ! Je ne vous entends pas bien Maître, je suis trop loin.
– C’est ce qu’on va voir ! Viens ici t’asseoir à ma place. J’irai m’asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.
Ils échangent leur place et Thomas pose une question comme le lui a demandé l’instituteur .
– Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?
– Tu as raison Thomas, on ne comprend rien ici dans le fond.


Deux fonctionnaires sont en train de soupirer au bureau.
Ils voudraient bien prendre un jour de congé, mais le directeur a supprimé tous les congés parce qu’il y a trop de travail.
Un des deux se lève et annonce :
"Je connais un moyen d’avoir quelques jours de congé"
L’autre :
"Comment ?"
Le premier regarde si le directeur est en vue
Il monte sur son bureau, enlève quelques plaques du faux-plafond, grimpe à l’intérieur du plafond, met ses jambes sur un tuyau métallique et se laisse prendre la tête en bas au-dessus du bureau.
Le Directeur arrive dans le bureau et demande :
"Que se passe-t-il ici ?"
"Je suis une lampe" dit l’homme
"Je crois que vous avez besoin de vous reposer, vous êtes surmené. Je vous ordonne de rentrer chez vous. Je ne veux plus vous voir avant au moins 2 jours!!!" dit le Directeur.
Là-dessus, le 2° fonctionnaire se lève, prend son cartable et met son manteau.
"Où allez-vous ?" dit le Directeur
"Je rentre à la maison, je ne peux pas travailler dans le noir."


C’est l’histoire d’un patron qui veut embaucher un comptable.
Il se dit, je vais rechercher un militaire. Ce sont des gens rigoureux, disciplinés, etc…
L’entretien se déroule bien, et, avant de se quitter, le patron demande à l’ancien gradé s’il sait compter.
- Mais oui, bien sûr.
- Allez-y un peu, pour voir.
- Un deux, un deux, un deux…
Le patron réfléchit et se dit alors, je vais plutôt prendre un informaticien, ils sont logiques, intelligents, etc…
L’entrevue se passe bien, et, à la fin, il pose la même question.
Pas de problème, répond l’informaticien:
- Zéro un, zéro un, zéro…
Finalement, le patron a une illumination, je vais embaucher un fonctionnaire, ils sont honnêtes, consciencieux, etc…
L’entrevue est vite expédiée, et arrive la fameuse question:
- Oui, évidemment, dit le fonctionnaire: Un, deux, trois…
- Bien, et vous pouvez continuer?
- Quatre, cinq, six, sept, huit
- Super! Encore un peu?…
- Neuf, dix, valet, dame, roi…


Je demande à ma femme :
- Tu le connais ?
- Oui, dit-elle en soupirant, nous sommes sortis ensemble. Il a commencé à boire quand nous nous sommes séparés. Il n' a jamais cessé depuis.
Je lui répondis :
- Qui aurait pu penser que l'on pouvait fêter ça si longtemps ?!
Et la dispute a commencé...


En arrivant à la maison hier soir, ma femme me demande de la sortir dans « un endroit cher ».
Je l'ai amenée à la station-service
Et la dispute a commencé...


Deux gars sont en train de discuter et l’un d’entre eux dit:
– Si la fin du monde arrivait dans les quinze minutes qu’est-ce que tu ferais ?
– Moi, je baiserai tout ce qui bouge ! Et toi ?
– Moi, je ne bougerai pas…


Une femme entra dans un bar à Terre-Neuve et vit un Gendarme , les pieds sur une table.
Il avait les plus grandes bottes qu'elle n’avait jamais vues.
Elle lui a demandé :
- Est-ce vrai ce qu'ils disent des hommes avec grands pieds ?
Le Gendarme sourit et dit :
- C’est sûr, ma petite dame. Pourquoi ne pas venir à la caserne et permettez-moi de vous le prouver ?
La femme voulut savoir pour elle-même, et elle passa la nuit avec lui.
Le lendemain matin, elle lui a remis un billet de 100 $.
Rougissant, le gendarme dit :
- Eh bien, merci, Madame. Je suis réellement flatté, puisque personne ne m'a jamais payé pour mes services avant.
Elle lui dit:
- Ne soyez pas flatté... Prenez l'argent et achetez-vous des bottes de la bonne grandeur.


L’insolent
Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s’asseoir en face de lui.
Le prof lui dit avec un sourire narquois:
– Les oiseaux et les cochons ne déjeunent pas ensemble !
– Oh ! s’cusez, alors je m’envole, lui répond l’étudiant.
Honteux de s’être fait avoir si bêtement, le professeur décide de le coller lors du contrôle de la semaine suivante, mais l’étudiant répond parfaitement à toutes les questions.
Alors le prof lui pose un petit problème :
-Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l’un contient des billets de banque et l’autre de l’intelligence, lequel choisis-tu ?
– Le sac rempli de billets, répond l’étudiant.
– Moi, à ta place, j’aurais choisi l’intelligence !
– Les gens prennent toujours ce qu’ils n’ont pas, lui répond l’étudiant .
Le professeur ravale sa rage, mais il prend la copie de l’étudiant et inscrit dans la marge: « CONNARD ».
L’étudiant prend sa copie, va s’asseoir et au bout de quelques minutes, il revient.
– Monsieur, lui dit-il, vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note !


Au supermarché, j'ai demandé à ma femme si nous pouvions prendre une caisse de bière à 15 euros.
Elle me dit non, et, sans me demander mon avis, elle se prit un pot de crème revitalisant pour la peau à 25 euros.
Je lui fis remarquer que la caisse de bière m'aiderait plus à la trouver belle que son pot de crème.
Et la dispute a commencé...


L'autre jour, j'ai demandé à ma femme où elle désirait aller pour notre anniversaire de mariage.
Elle me répond : Quelque part où ça fait longtemps que je ne suis pas allée.
Je lui ai proposer d'aller dans la cuisine.
Et la dispute a commencé...


Deux copains discutent au bistro:
- Tiens ma femme s'est mise à fumer!
- A ta place je ralentirais la cadence et j'utiliserais un lubrifiant.


C’est un Français qui monte en Belgique dans un train vers la France.
Dans le compartiment se trouvent déjà deux Flamands costumés et cravatés qui tapent sur leur ordinateur.
Notre brave Français s’installe face à ces deux Flamands et commence à manger son sandwich.
Au bout de quelques minutes, il demande à l’un des deux hommes :
- Puis-je savoir où vous z’allez ?
- Et bien moi, je vais à PARISS, répond, d’un air moqueur, le Flamand.
Le Français a mal compris et demande :
- Pariss ??
Et le cravaté rétorque :
- Oui, PARIS avec deux S !!!
Le Français se demande pourquoi Paris avec deux S, mais n’en rajoute pas et continue à déguster son sandwich.
- Et bien moi, répond le deuxième Flamand également d’un air moqueur, je vais à Bordeauxx avec deux X !
Le Français ne répond pas et s’interroge sur ces deux hommes qui se moquent de lui.
Tout à coup l’un des deux Flamand cravatés se tourne vers notre Français et lui demande :
- Et toi, tu vas où ?
- Et bien moi, j’vais à Mâcon, avec deux cons.


Argent de poche
Pendant les vacances, un petit garçon propose ses services dans le voisinage pour se faire de l’argent de poche. Un monsieur lui dit :
– Tu tombes bien. Je te donne cinquante euros pour me repeindre le porche en vert. Tiens voilà la peinture…
– Deux heures plus tard le garçon revient.
– C’est fait.
– Déjà ? Bravo ! Tiens voilà cinquante euros.
– Merci, m’sieur. Mais si vous permettez, je vous signale que votre 4 x 4 c’est pas un Porsche c’est un Mercedes…


Une maquerelle récupère 3 nouvelles recrues et leur envoie à chacune un client.
Afin de vérifier que tout se passe bien, elle écoute aux portes.
Pour la première elle entend “aie aie!!!
Pour la seconde “hi hi hi hahaha!!!
Pour la troisième elle n’entend rien.
Quand les clients eurent fini, elle va voir les filles et leur demande comment ca s’est déroulé.
La première répond: une petite foufoune et un gros zizi, ça fait mal.
La seconde répond un petit zizi et une grosse foufoune, ça chatouille.
Et la troisième répond qu’on ne parle pas la bouche pleine!


Une femme rentre chez elle et dit à son mari:
"Il faut renvoyer le chauffeur, ça fait deux fois qu'il manque de me tuer!"
"Laisse-lui encore une chance..."!!!


Un gamin, perpétuellement inquiet, demande à ses parents:
"Est-ce que j'ai été adopté?"
"Pas encore, nous n'avons mis l'annonce qu'hier"!
     

Une secrétaire à son patron:
"Chef, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle..."
"Eh bien, commencez par la bonne nouvelle, mon petit."
"Vous n'êtes pas stérile, Monsieur!!!"


Une femme prend un amant pour la première fois.
Après avoir fait l'amour dans une chambre d'hôtel, rougissante, elle déclare:
"Je crois que ce n'était pas très bien ce que l'on vient de faire..."
"Tu as raison; on recommence et, cette fois, on s'applique!"


L’ouvreuse du cinéma met en garde le couple qui est venu à la séance avec son bébé :
– Si l’enfant pleure, vous devrez quitter la salle. Bien sûr, on vous remboursera !
Une demi-heure après le début du film, le mari se penche vers sa femme :
– Qu’en penses-tu ?
– Ce film est archinul !
– T’as raison, secoue donc le petit.


Jœ et sa petite amie Cyntia, sont perdus dans une grande-ville.
– L’homme ne sachant plus quoi faire, s’en remet a sa copine.
– Elle semble savoir quoi faire et décide donc de prendre les choses en mains.
– Elle dit reconnaître le coin, elle dit à Jœ de continuer, et qu’il est sur le bon chemin !
Quelques heures plus tard, Jœ lui demande sur quoi elle se base pour retrouver sa route et elle répond :
– Les affiches publicitaires pourquoi?!


416 ° série de blagues. Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




416 ° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum