GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-19%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne M.2 NVMe Crucial P2 (CT1000P2SSD) – 1 To
87.54 € 107.99 €
Voir le deal

425 ° série de blagues.

Aller en bas

425 ° série de blagues. Empty 425 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Mer 1 Jan 2020 - 10:02

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


- Qu'est-ce que le mouton donne, demande l'enseignante à ses élèves.
- De la laine, répond Delphine.
- Bien. Qu'est-ce que la poule donne ?
- Des œufs, répond Karine.
- Bien. Et qu'est-ce que la vache donne ?
- Des devoirs, répond Lionel.


Communication radio
Transcription d’une communication radio entre un bateau de l’US Navy et les autorités canadiennes au large de Newfoundland (Terre-Neuve). (Ceux qui désirent en vérifier la véracité peuvent lire toute l’histoire ici)
Américains : Veuillez vous dérouter de 15 degrés Nord pour éviter une collision. A vous.
Canadiens: Veuillez plutôt vous dérouter de 15 degrés Sud pour éviter une collision. A vous.
Américains : Ici le capitaine d’un navire des forces navales américaines. Je répète : Veuillez modifier votre course. A vous.
Canadiens : Non, veuillez dérouter, je vous prie. A vous.
Américains : ICI, C’EST LE PORTE-AVIONS US LINCOLN, LE SECOND NAVIRE EN IMPORTANCE DE LA FLOTTE NAVALE DES ÉTATS-UNIS D’AMERIQUE. NOUS SOMMES ACCOMPAGNES PAR 3 DESTROYERS, 3 CROISEURS ET UN NOMBRE IMPORTANT DE NAVIRES D’ESCORTE. JE VOUS DEMANDE DE DÉVIER DE VOTRE ROUTE DE 15 DEGRÉS NORD OU DES MESURES CONTRAIGNANTES VONT ÊTRE PRISES POUR ASSURER LA SÉCURITÉ DE NOTRE NAVIRE. A VOUS.
Canadiens : Ici, c’est un phare. A vous.
Américains : silence ……………………


Un vieil explorateur est convié à une soirée chez la comtesse de Mormoilneux. Après le dîner, celle-ci lui demande de raconter une de ses expéditions. Le vieux commence (voix chevrotante):
– Je marchais au milieu de la jungle avec mes dix porteurs depuis plusieurs jours. Tout à coup, les oiseaux et les singes se sont tus, il s’est fait un grand silence, et nous avons entendu un rugissement tout près de nous!
L’assistance, captivée:
– Oooh! et alors?
– Alors, nous nous sommes arrêtés. Nous avons alors vu les buissons s’écarter, dix mètres devant, et un ÉNORME lion en surgir, l’air affamé
– Oooh! et alors?
– Alors il nous a regardés, et s’est léché les babines! A ce moment, tous mes porteurs se sont enfuis en courant, me laissant sans aide et sans guide, seul face au fauve!
– Aaah! et alors?
– Alors, j’avais heureusement gardé mon fusil avec moi. Je l’ai épaulé, j’ai visé le lion… et mon fusil s’est enrayé!
– Aaah! et alors?
– Alors, j’ai dégainé mon revolver, et j’ai tiré en direction du lion!
Mais ce putain de revolver s’est lui aussi enrayé!
– Oooh! et alors?
– Alors, je n’ai plus eu d’autre choix que de sortir mon Opinel, et de me préparer à un corps à corps avec le lion! Celui-ci s’est alors avancé vers moi en grondant, et il s’est arrêté à deux mètres, et il a poussé un énorme rugissement, comme ça (et le vieux imite le rugissement): RRRAAAAAOOOOOUHUMMMMMMMFFFF!!!!!
– HIIII! ET ALORS?
– Ben, fait le vieux, penaud, je crois que j’ai chié dans mon froc!
Un silence gêné s’établit. Fort civile, la maîtresse de maison tente de rattraper le coup:
– Hum, eh bien, après tout, compte tenu des circonstances extrêmes, n’est-ce pas, c’était peut-être compréhensible que vous vous laissiez aller, non?
– Non, non, explique le vieux, c’est maintenant, là, en faisant RRRAAAAAOOOOOUHUMMMMMMMFFFF, que j’ai chié dans mon froc.



Le festival des blondes
Un jour, toutes blondes du monde en ont assez que l’on fasse des blagues sur elles et leur intelligence, alors un soir, elles décident d’organiser le « festival des blondes » pour démontrer qu’elles aussi, peuvent être intelligente.
Lors de la fameuse soirée, toutes ces femmes sont rassemblées autour d’une estrade sur laquelle se tient un présentateur télé et un grand mathématicien.
Le présentateur annonce :
» Bonsoir à vous cher public, à l’occasion de ce festival nous allons prouver que les blondes ne sont pas aussi bêtes qu’on le dit. Le mathématicien ici présent, va énoncer un calcul et l’une de ces charmantes jeunes femme qui va devoir y répondre en un minimum de temps. Alors mesdemoiselles qui sera la première ? »
Toutes les blondes hurlent : « Moi! Moi! Moi Moi Moi! » Le présentateur en choisit une au hasard, cette dernière monte sur l’estrade.
Le mathématicien lui pose alors un problème extrêmement compliqué dont il lui seul connaît la réponse. La jeune femme bégaye et finit par dire :
« Je…je…je ne sais pas. »
Toutes les blondes clament : « Une autre chance ! Une autre chance ! »
Le présentateur accepte, le mathématicien assure que le prochain calcul ce sera plus facile.
Toutes les blondes hurlent : « Moi ! Moi ! Moi Moi Moi! »
Le présentateur en choisit une au hasard, cette dernière monte sur l’estrade.
Le mathématicien lui énonce alors, une équation très complexe, la blonde fronce les sourcils et redescend rouge comme une tomate.
Alors toutes les blondes clament : « Une autre chance ! Une autre chance ! »
Le présentateur accepte, le mathématicien promet que sa prochaine question sera plus facile.
Toutes les blondes hurlent : « Moi ! Moi ! Moi Moi Moi ! »
Le présentateur qui n’en peu plus, en choisit une au hasard, cette dernière monte sur l’estrade.
Le mathématicien lui demande alors : « Combien fait : 2+2 ? »
La jeune fille, souriante, réponds : « Je sais ! Je sais ! Cela fait quatre ! »
Et alors toutes les blondes hurlent en cœur : « Une autre chance ! Une autre chance ! »


Un employé demande à son patron:
– Chef, pourrais-je quitter le bureau trois heures plus tôt, pour pouvoir aller faire du shopping avec ma femme?
– Il n’en est pas question!
– Merci, Chef. Je savais que vous ne me laisseriez pas tomber.


C’est une brave dame lassée du peu d’intérêt que lui porte son mari depuis sa mise à la retraite depuis 10 mois, se décide d’aller demander conseil à son médecin et, après avoir bien abordé le sujet le docteur prescrit une pilule miracle pour la libido et demande à sa cliente de le tenir au courant de la suite des événements. A savoir que cette pilule devait être placée dans les aliments ou dans une boisson.
Même pas trois jours après la consultation voici que la dame arrive chez le docteur pour lui donner un condensé de ce qu’elle avait vécu.
– Déjà! dit le médecin, vous avez l’air d’une épouse satisfaite, racontez-moi la façon dont tout ceci s’est déroulé? Je crois avoir trouvé le bon remède.
– Ben, EUH! EUH! C’était extra, il m’a pris sur la table, je n’ai même pas eu le temps de dire ouf, il m’a fait tourner, il a cassé tous les verres, déchiré la nappe.
– Ah bon, mais comment vous avez fait?
– En prenant l’apéro je lui ai mis la pilule dans son verre de Wisky sans qu’il ne s’en aperçoive et, même pas cinq minutes après Euh! Euh!
– Vous voyez il n’y a pas que de mauvais médecin. je suis très content d’avoir pu remettre votre couple en harmonie.
– C’est certain Docteur, mais je ne sais pas si on nous acceptera de nouveau dans ce restaurant!


Je vous invite…
Un homme style élégant et BDSB (bien dans ses baskets) sort d’un supermarché poussant un caddie rempli à ras bord de marchandises et gourmandises en tout genre, champagne, foie gras, saumon , etc …
En s’approchant du coffre de son magnifique 4X4, il aperçoit un homme qui ramasse de rachitiques brins d’herbes poussés à travers le béton du parking :
Le riche : Excusez moi, Monsieur, mais que faîtes vous ?
Le pauvre : Je ramasse de l’herbe, c’est pour la manger, j’en ramène aussi à la maison, on n’a plus rien !
Le riche : Ah bon !!!! si je peux me permettre, tenez voici ma carte avec mon adresse, venez plutôt manger à la maison !
Le pauvre : C’est gentil, M’sieur, mais j’ai une femme et huit mômes, et je, enfin ……..
Le riche : Mais, c’est évident, venez avec votre famille !
Le pauvre : Oh alors, ça, c’est gentil ! mais c’est que les grands y sont déjà mariés, pi z’ont aussi des petits !!!
Le riche : Allons, mon ami, je vous en prie, venez tous !
Le pauvre : Z’ êtes sur, parce qu’y a aussi mes sœurs et mes beaux frères, on est nombreux ……
Le riche : Je vous le dis, j’insiste, ça me fait plaisir , venez tous chez moi, l’herbe est haute comme ça, si vous êtes nombreux en trois heures c’est fait !!!!


C'est une jeune fille en minijupe trop serrée qui fait la queue pour monter dans l'autobus.
Voyant qu'elle n'y arrive pas car la jupe est vraiment très serrée, elle passe ses mains derrière elle pour ouvrir un peu la fermeture éclair.
Pas de résultat tangible.
Elle essaie à nouveau, mais rien à faire, la jupe est encore trop serrée.
Elle repasse une 3ème fois les mains derrière elle pour ouvrir un peu plus encore la fermeture éclair et retente de monter dans le bus.
Alors qu'elle n'y arrive toujours pas, le gars derrière elle la prend soudainement par les fesses d'une façon très explicite et la fait monter dans le bus.
La fille outrée insulte copieusement le mec, le prenant pour un obsédé sexuel.
Il lui répond :
- Cela fait trois fois que vous me descendez ma braguette, alors je pense que l'on se connaît suffisamment.


Deux cow-boys qui convoyaient du bétail dans les plaines de l’Ouest distinguent la silhouette d’un Indien couché sur le sol.
Ils se rapprochent et voient finalement que le Comanche est à plat ventre, l’oreille collée contre le sol.
Les cow-boys s’arrêtent et le premier dit au second :
– Tu vois cet Indien, il est en train d’écouter les vibrations du sol. Il est capable de déterminer si un cavalier ou un attelage arrive et à quelle distance il se trouve.
A ce moment là, l’Indien tourne la tête et dit :
– Chariot couvert, à deux miles, plein sud. Deux chevaux, un bai brun et un alezan. Un homme, une femme, deux enfants avec affaires dans chariot.
– Incroyable ! s’exclament en cœur les cow-boys. Cet Indien est tout bonnement incroyable. C’est époustouflant ! Comment arrive-t-il à connaitre autant de détails ???
Alors l’Indien tourne à nouveau la tête et fait :
– Chariot rouler sur moi il y a une demi-heure…


La scène se passe dans un temple Shaolin.
Le disciple :
"Très sage et très honorable Maître, pourriez-vous m'enseigner quelle est la différence entre une perle et une femme ?
Le Maître :
- La différence, humble petit scarabée, c'est que tu peux enfiler une perle des deux côtés et une femme, seulement d'un côté.
Le disciple (confus) :
- Mais Maître, honte à moi de vouloir contredire votre himalayenne sagesse, mais j'ai entendu dire que
certaines femmes se laissaient enfiler des deux côtés" !?!
Le Maître (avec un sourire) :
"Alors, dans ce cas ce n'est pas une femme... C'est une perle".


Arrivée au paradis, une vieille femme passe devant Saint-Pierre.
Une fois tous les tests passés et réussis, Saint-Pierre lui souhaite la bienvenue au Paradis et lui fait visiter les lieux.
Durant la visite, un cri strident se fait entendre.
- Mais qu'entendons-nous là, demande la vieille dame ?
- Oh, ce n'est rien, répond St Pierre. On est juste en train de percer le dos d'une personne pour lui planter des ailes d'ange.
- Ah bon... Et ben, dit la vieille dame, un peu perturbée.
Un peu plus tard, un cri effroyable se fait entendre.
- Ahhh !! Mais qu'est-ce que c'est que ce bruit terrifiant, crie la vieille dame, horrifiée ?
- Mais rien, on perce juste la tête d'une personne pour lui fixer son auréole, lui dit calmement Saint-Pierre.
- Mais c'est trop horrible, ici !! Je préfère aller en enfer, moi, dit la vieille dame !
- Mais vous n'y pensez pas, lui dit Saint-Pierre ?!? Là-bas, vous allez vous faire violer et sodomiser !!!
Et la vieille dame lui répond :
- Peut-être, mais au moins, les trous sont déjà faits !


Un grand -pére se proméne un soir rue St Denis....
D'un coup, il entend une fille qui l'appelle !
"Et Papi , tu veux pas essayer un petit coup .. "
" Non , je ne peux plus , depuis qu 'elle devenue petite ..."
" Allez viens , je te promets que tu y arriveras !!"
" Mais non , je ne peux plus , elle est si réduite.. "
" Ce n'est pas une question de taille , je te promets que cela marchera ! "
Papi se laisse convaincre.
" Bon , ben allons y .. mais je t' aurai prévenu "
Il fait son affaire, puis une 2° fois !
La fille n' en revient pas :
" Et ,dit donc , quelle santé , tu vois…"
" C'est pas là le probléme , ce que je ne peux plus ; c'est PAYER ..à cause de ma petite retraite !!!


Bientôt en pharmacie !
La science progresse à grands pas.
Enfin, ils ont trouvé !
Après plusieurs années de recherche, les laboratoires Machin-Chose annoncent l’arrivée en Pharmacie d’un nouveau traitement qui atténue les conflits de couple, tout en occasionnant très peu d’effets secondaires.
Il s’agit d’une " quadrithérapie ", à prendre par Monsieur tous les jours au moment des repas :
1 comprimé de DICOMMEL 40 mg !
Pour ceux qui auraient quelques difficultés avec le DICOMMEL, il existe un générique, le DIKELLARAISON (1 gr), mais son goût est plus amer et peut provoquer des brûlures d'estomac.


L’air conditionné
Dans un restaurant du Vieux-Nice, un touriste parisien appelle le garçon:
– On étouffe, ici ! Mettez donc en marche l’air conditionné.
– Bien, monsieur.
Dix minutes plus tard, le touriste dit au garçon:
– On gèle, ici ! Arrêtez un peu l’air conditionné.
– Bien, monsieur.
Un quart d’heure se passe:
– Garçon ! C’est une véritable fournaise. Remettez en marche l’air conditionné.
– Bien, monsieur.
Un autre touriste, assis à une table voisine, dit au garçon:
– Vous avez une drôle de patience avec ce genre de loustic.
– Oh! vous savez, répond le garçon, l’essentiel est qu’il soit content. Parce qu’entre nous, nous ne l’avons pas encore fait installer, l’air conditionné.


Deux amis sortent ensemble d’une séance de sauna.
Ils se rhabillent tranquillement.
Mais il y en a un qui enfile un porte jarretelles.
L’autre, assez surpris, lui demande:
– Hé!? Mais qu’est ce qui te prend? Tu mets des trucs de gonzesse, toi maintenant! ça va pas?
– Attends, je t’explique. C’est ma femme qui a trouvé ce porte jarretelles entre deux coussins du canapé. Mais comme elle n’en porte pas, elle m’a dit: "Tu vas me faire croire que c’est à toi, ça?"


La main
Un couple fait refaire les peintures de son appartement.
Le soir, en rentrant du bureau, le mari, croyant que c’est sec, met la main sur une porte et laisse des traces de doigts.
Le lendemain, quand le peintre arrive, la femme lui dit :
– Venez dans la chambre, je vais vous montrer l’endroit où mon mari a mis la main hier soir…
Et l’autre répond :
– Sans vouloir vous vexer, madame, je préférerais un verre de vin…


Pablo Picasso avait la réputation d’être plutôt radin.
Un jour, il invite des amis au restaurant.
Au moment régler, le patron lui propose de faire un dessin sur une nappe en papier en guise de règlement.
Picasso accepte et dessine sur la nappe.
Le patron lui fait remarquer qu’il n’a pas signé son œuvre.
Picasso lui répond:
– Je paye le repas, je n’achète pas le restaurant.


C’est une femme qui reçoit son amant chez elle, alors que son mari est au travail.
Un jour qu’ils sont au lit tous les deux, elle entend la voiture du mari dans le garage :
Il rentre plus tôt que d’habitude !!!
Elle hurle alors à son amant :
– Dépêche-toi ! Attrape tes vêtements et passe par la fenêtre TOUT DE SUITE !
Le petit ami regarde la fenêtre et dit :
– Je ne peux pas sortir par la fenêtre comme ça ! Il pleut des cordes dehors !
Elle lui répond :
– Si mon mari rentre dans la chambre et qu’il te voit, il nous tuera tous les deux !
Alors le jeune homme prend ses vêtements et passe par la fenêtre !
Arrivé sur la terre ferme, il se retrouve au beau milieu du marathon municipal annuel…
Alors il se met à courir au côté des autres participants, malgré le fait qu’il soit complètement nu avec ses vêtements à la main.
Son voisin de course le regarde alors de bas en haut et lui dit :
– Vous courez toujours le marathon tout nu ?
L’amant lui répond :
– Oui oui, de cette manière je ressens vraiment une impression de totale liberté.
Et l’autre continue :
– Et vous emportez toujours vos vêtements pendant la course ?
L’amant essoufflé répond :
– Oui bien sûr, comme ça je m’habille tout de suite à la fin de la course et je rentre directement chez moi en voiture !
Enfin le coureur termine :
– Et vous portez toujours un préservatif en courant ?
– Oh non… Seulement quand il pleut.


Il est 1h du matin.
Dans un bistrot, un ivrogne se décide enfin à rentrer chez lui après sa cuite quotidienne.
Il quitte le comptoir, complètement ivre, essaie de faire deux pas et s’effondre lamentablement sur le sol:
- Bof, hips, un peu d’air frais me fera du bien.
Il rampe jusqu’à la sortie, s’agrippe au capot d’une voiture, se redresse et essaie de faire un pas et s’écroule lamentablement:
- Bof, je, hips, vais ramper jusque chez moi, ce n’est pas loin.
Il arrive à sa porte et essaie de rentrer discrètement pour ne pas réveiller sa femme.
Il s’accroche à la poignée, se hisse, ouvre la porte en s’appuyant dessus, il essaie de marcher jusqu’à sa chambre en restant silencieux mais, après avoir fait un pas, il s’effondre.
Il rampe donc jusqu’au lit et s’endort d’un profond sommeil.
Le lendemain, sa femme lui dit au réveil:
- Toi, tu as encore passe ta soirée au bistrot hier soir.
- Mais comment le sais-tu?
- Ils ont appelé ce matin pour dire que t’avais oublié ton fauteuil roulant.


Mme Zola
Beaucoup ne le savent pas, mais la femme de notre brave Emile Zola avait très mauvais caractère et était assez revêche.
Institutrice de son métier, elle était redoutée de ses élèves.
Ils l’avaient même surnommée la « Gorgone ».
Quand elle entrait dans sa classe, on pouvait entendre tous les matins « tient, v’là la gorgone Zola ! »


Une femme mariée depuis 25 ans décide de faire appel aux talents d’une diseuse de bonne aventure.
Cette dernière lui fait une déclaration alarmante:
– J’ai le regret de vous dire que votre mari va mourir d’une mort violente.
Et la femme demande:
– Ah bon! Est-ce que je serai acquittée?


Le nouveau papa entre dans la chambre de la jeune maman qui vient d’accoucher: l’enfant dans le berceau est tout… noir.
Devant la mine interloquée de son mari, la maman s’explique:
- Mon amour, Je comprends ta surprise, mais vois-tu, je sais pourquoi notre enfant est noir. Tu sais que quand j’étais petite, mon père travaillait en Côte-d’Ivoire comme coopérant à Grand-Bassam, et ma mère avait choisi une nourrice noire Lili.
- Ah bon? C’est pour ça?
- Les gènes de son lait sont passés directement dans mon sang et voilà pourquoi notre enfant est noir.
Le jeune papa va au téléphone annoncer la naissance de l’enfant à sa propre maman.
- Oh mon chéri comme je suis heureuse, est-ce qu’il te ressemble?
- Je suis l’homme le plus heureux de la terre, mais bon, il est juste heu…
- Quoi donc ?
- Hum, bon à vrai dire, il est noir… Mais j’ai l’explication…
- Ah bon !
- Voilà: Est-ce que tu savais que quand ta belle-fille était petite, son père travaillait en Côte-d’Ivoire comme coopérant, et sa mère avait choisi Lili une nourrice noire. Les gènes de son lait sont passés dans son sang et voilà pourquoi notre enfant est noir.
- Ah oui, je comprends. C’est comme pour toi quand tu étais bébé, je t’ai nourri au lait de vache, les gènes ont du passer dans ton sang et c’est pour ça que t’as des cornes!… GROS CON!!!


Secret de la réussite
Ma femme et moi, dit un homme à un ami, on est mariés depuis dix ans, et je vais te dire le secret de la réussite de notre couple :
On va régulièrement dans une boîte-restaurant qu’on adore. Ça commence par un petit dîner aux chandelles, ensuite on descend au sous-sol, et là whisky, lumières tamisées, séries de slows…
– Vous y allez souvent ? demande l’autre.
– Toutes les semaines. Elle le jeudi et moi le samedi…


Un bateau est pris dans une violente tempête et coule.
Seul rescapé, un marin marseillais, accroché à une planche, échoue sur une île déserte.
Heureusement il y a de l’eau douce, des fruits à profusion, et la mer est remplie de poissons, ce qui lui permet de survivre.
Le temps passe et au bout de plusieurs mois, un point grossit à l’horizon, un radeau apparaît, il s’échoue sur la plage et une superbe naufragée débarque en s’écriant:
– Oh Bonne Mère! Quelle île!
Et le Marseillais s’exclame:
– Té! Je rêve! Une femme et en plus une Marseillaise!
– Mademoiselle j’aimerais vous offrir un verre pour votre arrivée, mais je n’ai que de l’eau.
– C’est parfait, dit la fille, moi j’ai le pastis.
Elle sort de sa trousse de survie une bouteille de 51.
Le Marseillais est ébahi. Il lui dit:
– Je m’excuse, je n’ai que des fruits pour l’accompagner.
– J’ai ce qu’il faut dit la fille en sortant des olives.
Le Marseillais est aux anges. Quand ils ont terminé leur apéritif, la fille lui demande:
– Ça fait longtemps que vous n’avez pas vu une femme?
– Pardi! Six mois.
Alors elle se rapproche de lui et lui dit d’une voix douce:
– Ça vous plairait de tirer?
Et le Marseillais extasié s’écrie:
– Oh putaing! Ne me dîtes pas que vous avez aussi amené les boules?


Une vieille fille entre dans une agence matrimoniale et elle dit:
– Je cherche un mari agréable, comme il faut, vertueux, qui puisse aussi bien parler de tout et de rien que chanter ou raconter des histoires. Mais je veux aussi qu’il reste à la maison et qu’il ferme sa gueule, s’il commence à me fatiguer!
– Je vois ce qu’il vous faut, dit l’employé. Vous allez prendre un poste de télévision.


425 ° série de blagues. Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




425 ° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum