GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Xiaomi Roborock S7 (version 2021) en stock et en ...
504 € 799 €
Voir le deal

431 ° série de blagues.

Aller en bas

431 ° série de blagues. Empty 431 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Dim 23 Fév 2020 - 10:19

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Deux copains parlent jardinage.
L’un deux dit à l’autre:
– Quel est ton secret pour obtenir les énormes tomates que j’ai vue dans ton jardin hier?
– Hmmm…. je ne sais pas si je dois te le dire car tu ne me croiras pas.
Mais le premier insiste, du coup, l’autre lui révèle son secret:
– Et bien, tous les soirs après le souper, je prends ma douche, j’enfile ma robe de chambre et je vais au jardin. je me mets devant mes plantations et j’ouvre ma robe de chambre toute grande pendant cinq minutes, c’est tout…
Le lendemain, le premier exécute le même rituel que son ami et ainsi de suite les jours suivants.
En peu de temps, il voit ses tomates grossir énormément, il en est très satisfait.
Sa jolie voisine, ayant remarqué les énormes tomates veut connaitre son secret.
Un peu embrassé, il tente d’endormir la question, mais elle insiste, et rouge de confusion, il doit lui aussi confier sa méthode.
La voisine, ravie, lui dit qu’elle aussi va l’essayer.
Après deux semaines, n’ayant pas eu de nouvelles de sa jolie voisine, il va sonner chez elle.
– Alors, ces tomates, elles sont à votre goût?
– Bof, lui répond-elle, elles sont toujours petites, mais vous devriez voir mes concombres, il sont énormes!


Pour voir les étoiles…
Deux amis vont boire un verre dans une discothèque.
Mais comme l’un deux est plutôt timide, l’autre drague une fille pour lui, la ramène à leur table, et après l’avoir bien chauffée, il s’éclipse en glissant à l’oreille de son copain d’emmener la demoiselle faire un tour au bois pour conclure.
Le lendemain il vient aux nouvelles :
– Alors ça a marché hier soir ?
– Pas terrible…
– Tu l’as emmené au bois comme je t’ai dit ?
– Oui. J’ai arrêté la voiture dans une allée tranquille, j’ai pris la fille dans mes bras, ça démarrait bien. Et puis elle m’a dit qu’avec une nuit pareille elle avait envie de voir les étoiles et elle a voulu que j’ouvre le toit avant d’aller plus loin. Alors je l’ai fait. Mais quand j’ai eu fini, le jour était levé, elle dormait à moitié, et elle m’a demandé de la raccompagner parce qu’il fallait qu’elle aille à son travail.
– Mais qu’est-ce que tu as fabriqué ? Moi, mon toit, je l’ouvre en trente seconde !
– Oui, mais toi tu as une décapotable…


Une petite fille discute sur les baleines avec son professeur.
Son professeur lui mentionne qu’il est physiquement impossible pour une baleine d’avaler un humain parce que, même si c’est un gros mammifère, sa gorge est très petite.
La petite fille lui mentionne alors que Jonas a été avalé par une baleine.
Irrité, son professeur lui réplique qu’une baleine ne peut avaler un humain ; c’était physiquement impossible.
– Quand je serai au paradis, je demanderai à Jonas.
– Et si Jonas est en enfer?
– Dans ce cas, c’est vous qui lui demanderez.


C’est deux belges au bord de l’Amazone.
L’un dit à l’autre :
– Comment va-t-on traverser?
– On va sauter sur les troncs d’arbres, une fois.
– Mais c’est pas des troncs d’arbres c’est des crocodiles!
Il prend une pierre et la lance sur la gueule du crocodile et le crocodile arrive furieux!
Celui qui a envoyé la pierre se cache dans l’arbre et dit :
– Viens! Tu vas te faire bouffer!
– Mais c’est pas moi qui est envoyé la pierre!!!


C'est un gosse de 6 ans, à son premier cours de natation :
- Alors, demande le prof, qui sait nager ?
Et là, tout content, commence à gueuler :
-Moi m'sieur, moi !!
Le prof le croit pas vraiment parce qu'il est trisomique !
Mais le gamin saute à l'eau et fait toute une traversée !
La, le prof, étonné, commence à le féliciter :
- Bravo petit ! dis-moi...c'est ta mère qui t'a appris ?
- Non ! c'est mon père !!
- Ah oui ? Comment fait-il ?
- Il me met dans la mer et j'dois revenir tout seul, c'est rigolo !!
- Mais ce n'est pas un peu fatiguant ?
- Oh non ! Le plus dur c'est de sortir du sac !!!


Un gars rentre dans un bar avec une de ces chiasse et il va voir le barman
-heu pardon ou sont vos toilettes
-ah c'est trés,d'abord tu prend l'escalier en suite la troisieme porte a gauche tu va voir une porte,c'est pas celle la ensuite 4 a gauche 2 a droite puis la porte marron,jaune,rouge...
-heu merci
le gars commence a marcher cherche comme il peut puis il finis par se perdre,n'en pouvant plus il lache la grosse commission et redesçcant tout content.
Il regarde et ses la panique dans le bar en plus sa shlingue horriblement,il va voir le barman et lui demande ce qui se passe
-Bon on c'est pas qui est le con qua chié dans le ventilo.


Au régime
Une femme en avait marre de toujours tout faire à la maison, alors elle et son mari se sont mis d’accord pour que chacun fasse le repas du soir à tour de rôle.
Le jour suivant c’est au tour du mari.
Quand la femme rentre, elle voit son mari tout nu avec un verre d’eau à la main :
« Ce soir au menu, c’est amour et eau fraîche ».
Le lendemain c’est au tour de la femme.
A peine rentré le mari lui crie :
« Qu’est-ce qu’il y a au menu ce soir, chérie ? »
La femme vient toute nue vers lui, les cheveux ébouriffés, et lui répond :
« Les restes d’hier soir chéri… »


Dans un supermarché, deux gars se choquent frontalement avec leur caddies.
Indigne, l’un des deux réclame:
– Hé! Vous ne pouvez pas faire attention?
– Excusez-moi, je ne vous ai pas vu. Je cherchais ma femme.
– Tiens! Quelle coïncidence! Moi aussi, je cherche la mienne! Et elle est comment, votre femme?
– Eh bien, elle est grande, brune, les yeux d’un bleu très profond, des jambes extrêmement bien faites, une poitrine généreuse, des lèvres charnues. Elle porte un tailleur noir très serre et décolleté, un petit peu trop peut-être, et un chemisier transparent. Et la vôtre, comment est-elle?
– Oh, laissez tomber! Allons trouver la vôtre…!


C’est Raoul, sur l’autoroute avec sa Porsche, a 180 km/h. Il est tout fier de sa nouvelle bagnole quand tout à coup, il se fait rejoindre par un gars en 205 GTI.
Le gars baisse sa vitre et lui dit "PEUGEOT, TU CONNAIS?"
Pas content, Raoul se dit: "Tu vas voir mon gaillard!". Il monte à 210 Km/h, double la 205 et la laisse loin derrière.
10 secondes plus tard, la 205 le rattrape et le mec lu redit "PEUGEOT,TU CONNAIS?"
La, il est vraiment furax le Raoul! Pied au plancher, il pousse a 250 km/h, il le redouble
10 secondes plus tard, la 205 le rattrape et le mec lui redit "PEUGEOT, TU CONNAIS?"
C’en est trop pour le Raoul, au diable les flics, les radars et les retraits de permis, c’est une question d’honneur, a fond de sixième, il carbure à 300 km/h.
A son grand effroi, la 205 le rattrape, lentement, mais sûrement. C’est alors que Raoul se rappelle qu’à cet endroit, la route rétrécit et qu’il y a un virage serré. Il ralentit, et constate avec horreur que la 205 s’explose en mille morceaux dans une gerbe de flammes.
En pleine panique, Raoul s’arrête, quitte sa Porsche et s’approche de la carcasse fumante de la 205. Il s’aperçoit que le conducteur est encore vivant, a moitié brûlé et encastré dans la tôle.
Le gars lui demande alors "Peugeot, tu connais?" Raoul répond surpris "Mais oui je connais Peugeot!!!". Dans un dernier soupir, le gars lâche "Y sont ou, les freins?"


Deux voitures viennent de se rentrer dedans.
Les conducteurs sortent en hurlant de leur voiture complètement défoncée.
Mais là, ils s’aperçoivent qu’ils sont deux amis de très longue date!
– Ben, ça alors! René!
– Par exemple, Jacquot! Comme le monde est petit!
– Oui… Dis, t’as rien de cassé?
– Bah, nan, et toi?
– Ça va, j’ai rien… juste un peu secoué.
– Bah, normal! J’te comprends! Tiens, prend donc un verre de cognac! ça ira mieux après!
Pendant ce temps, j’vais essayer de trouver un flic.
– Merci. Ouaaouhh! Il est vachement bon, ton cognac dis-donc! Mais, t’en prend pas toi?!
– Ah, non, pas maintenant, si ça ne te fait rien! Finis la bouteille, moi j’en prendrai plus tard… après l’alcootest!


C’est une femme juive qui s’adresse à la rubrique nécrologique de son journal local.
Elle attend son tour et demande à la personne qui s’occupe des annonces :
– Bonjour, mon mari Max nous a quitté hier soir… je voudrais passer une annonce.
– Bien madame, je vous écoute…
_ Alors je veux que l’on inscrive : « MAX EST MORT ».
– Bien madame, mais le tarif minimum est de 60.- FF et avec ça, vous avez droit à 6 mots. Vous ne désireriez pas rajouter quelque chose, un petit mot ???
– Oui, tout compte fait, changez le texte. Mettez : « MAX EST MORT, TOYOTA A VENDRE »…


L’infirmière et les cacahuètes
Un vieux monsieur est hospitalisé pour passer des examens de routine.
On lui a retiré ses prothèses dentaires.
Une infirmière passe pour voir si tout va bien et voit sur sa table de nuit un plat de « cacahuètes ».
Il demande au monsieur s’il peut se permettre d’en prendre quelques-unes.
Le vieux monsieur répond difficilement, vu qu’il n’a pas de dents :
« Vas-y jeune, sers-toi. »
Et l’infirmière en prend une petite poignée.
Le lendemain, la même infirmière demande au vieux monsieur s’il peut se reprendre encore des cacahuètes. Le vieux monsieur lui répond :
« Ne te gênes pas jeune, prends-en autant que tu voudras ».
Et la même situation continue pendant quelques jours.
La dernière journée, il ne reste que quelques cacahuètes dans le fond du plat.
L’infirmière hésite et dit au vieux monsieur :
« Vous êtes sûr que je peux les prendre ? Je ne voudrais pas vous prendre tout ce qui vous reste. »
Le vieux monsieur lui répond, toujours sans prothèses dentaires :
« Vas-y, prend ce qui reste ».
L’infirmière prend la dernière poignée de cacahuètes et alors qu’elle a encore la bouche pleine, elle dit au vieux monsieur :
« Ha! elles étaient très bonnes vos cacahuètes. Je vous remercie beaucoup. »
Et le vieux monsieur de lui répondre sans ses dents :
« Ça m’a fait plaisir, jeune, mais elles étaient vraiment meilleures lorsqu’elles étaient enrobées de chocolat. »


On n’arrête pas le progrès !
Deux P.D.G. se retrouvent dans une convention professionnelle.
– Moi dit le premier, quand je n’ai pas ma secrétaire, je suis perdu. Là j’aurais justement besoin d’elle.
– Faites comme moi, dit l’autre en montrant son attaché-case, emmenez une secrétaire synthétique…
– Quoi ?
– Oui, j’ai une secrétaire gonflable. Elle est bilingue, elle répond au téléphone, elle tape à la machine. Si vous en avez besoin, je vous la prête.
Il ouvre l’attaché-case, gonfle la secrétaire, et passe dans la pièce d’à côté.
Deux minutes plus tard, il entend un hurlement de douleur et se précipite.
– Ah mon Dieu ! J’ai oublié de vous dire : l’entre-jambes c’est le taille-crayon…


Toto est à la maternelle.
L'instituteur est en train de lire l'histoire des trois petits cochons.
Il en est au passage où le premier petit cochon tente d'acquérir de quoi construire sa maison.
Ça fait comme ça:
'... et alors, le petit cochon rencontra un homme qui poussait une brouette pleine de paille, et il lui demanda: 'Pardon monsieur, pourrais-je avoir un peu de votre paille afin de construire ma maison?''
Là, l'instituteur s'interrompt et il demande à la cantonade:
'Et alors les enfants, qu'est-ce qu'a répondu cet homme au petit cochon?'
Toto se lève et au comble de l'excitation, s'écrie:
'Moi monsieur, moi monsieur, je sais ce qu'il a dit au cochon... Il a dit: 'Nom de Dieu! Un cochon qui parle!


Le papi de Marseille
Un touriste breton dont la voiture est immatriculée 22(Côte d’Armor) est en vacances à Marseille.
Il descend le Boulevard d’Athènes pour se rendre sur le Vieux Port. Il est 14 heures et comme d’habitude, c’est le grand embouteillage.
Devant la voiture du breton se trouve celle d’un Papi marseillais.
Le-dit Papi change de file en permanence, un coup à droite, puis à gauche, puis il revient à droite et ainsi de suite.
Ulcéré, le breton s’énerve et parvient enfin à le dépasser.
Arrivé à la hauteur du papi, il se penche vers sa fenêtre de droite et hurle :
- « Alors le vieux, vous arrêtez de changer de file sans arrêt ! On roule à droite un point c’est tout ! »
Le brave papi, qui a sa fenêtre ouverte, regarde le breton d’un air complètement étonné et lui répond :
- « Oh fada ! Ici on est à MARSEILLE ! On roule ni à droite ni à gauche ! »
Le conducteur breton n’en croit pas ses oreilles et enchaîne :
- « Ah bon ! Et vous roulez où à MARSEILLE ? »
Le Papi lui rétorque alors :
- « Eh, comme d’habitude couillon, on roule à l’ombre ! »


Une brune, une rousse et une blonde sont sur une île déserte.
Elles se trouvent à 30 km du rivage.
La brune annonce :
- Je vais tacher d'atteindre le continent à la nage.
Elle se lance.
Elle nage 10 km commence à se fatiguer.
Mais elle résiste malgré tout et continue coûte que coûte.
Et puis à 15 km, elle se noie, épuisée.
La rousse tente sa chance.
Elle fait 15 km et la fatigue commence à se sentir.
Mais elle se dit qu'elle va y arriver et continue malgré la fatigue. E
t au bout de 20 km, elle se noie.
La blonde est restée sur l'île et commence a se sentir seule.
Elle se lance et fait 10 km,20 km, 25 km, 29 km et... la cote est en vue !
Mais elle se dit:
- Oh ! je suis vraiment trop fatiguée... Je ne vais pas finir comme les autres...
Et elle fait demi-tour !


Un papy s’est fait faire une ordonnance de Viagra par son médecin.
Mais comme il connaît tout le monde dans l’unique pharmacie du pays, il a honte d’aller le chercher lui-même et il dit à son petit-fils:
– Si tu vas me chercher ce médicament, je mettrai cent francs sous ton oreiller cette nuit. Mais tu ne dis surtout pas que c’est pour moi.
Le gosse fonce à la pharmacie et ramène le Viagra.
Le lendemain matin, il regarde sous son oreiller et trouve cinq cents francs.
Comme il est honnête, il va voir son grand-père.
– Papy, tu t’es trompé. Tu m’avais promis cent francs et tu en as mis cinq cents.
– Non, mon petit, je ne me suis pas trompé, je t’ai bien donné cent francs. Les quatre cents, c’est ta grand-mère!


La vache loucheuse
C’est un éleveur de vache qui se retrouve avec une vache qui louche.
Ça l’embête pas mal, parce que sa vache n’arrête pas de se cogner partout.
Alors pour voir si on peut faire quelque chose, il appelle le vétérinaire.
Il l’examine puis il dit :
– Je vais vous montrer comment lui remettre les yeux d’aplomb. Mais malheureusement, la correction ne sera que temporaire, et il faudra renouveler l’opération à chaque fois que la vache se remettra à loucher.
Alors le vétérinaire prend un tuyau, introduit une extrémité dans le rectum de la vache, place sa bouche à l’autre extrémité et souffle un bon coup.
Et Pof!, comme par magie, les yeux de la vache sont rectifiés…
Le fermier est tout content de voir sa vache redevenue normale, mais ça ne dure pas, car avant qu’ils ne partent, la vache s’est remise à loucher.
Le vétérinaire conseille à l’éleveur d’essayer la technique par lui-même.
Le fermier prend alors le tube, inverse les côtés et s’apprête à souffler quand soudain le vétérinaire dit :
– Mais qu’est-ce que vous faites ? Pourquoi avez-vous inversé le tube ?
– Bah, pour pas met’ ma bouche là où vous avez mis la vot’…


Le directeur d’un grand magasin cherche un inspecteur pour tenter de mettre un terme à la série de vols constatés dans tous les rayons.
Un petit monsieur se présente.
– Hélas, lui dit le directeur, vous ne correspondez pas du tout à ce que je cherche. Pour ce travail, il me faut quelqu’un qui en impose, avec une grosse moustache, quelqu’un qui ait l’œil soupçonneux, l’air agressif, le cœur dur, et sans pitié. Vous voyez ce que je veux dire?
– Oui, oui! fait le petit monsieur, mais si ma femme accepte, qui est-ce qui va garder les enfants à la maison?


Légumes géants
Un jardinier d’un grand hôtel découvre que ses rosiers font plus de dix mètres de haut.
Il découvre également des tomates de 10 centimètres de diamètre, des melons de dix kilos…
Il va se plaindre au directeur :
« Moi, je veux bien que l’hôtel héberge le Tour de France, mais dites aux coureurs d’arrêter de pisser dans le jardin… »


C’est un gars qui veut un boulot de contrôleur ferroviaire.
On lui demande de rencontrer un inspecteur pour passer des tests. L’inspecteur commence à lui poser des questions:
– Que faites-vous si vous réalisez que deux trains allant en sens contraire utilisent la même voie?
– Dans ce cas je change un des trains de voie.
– Et si la commande électrique ne répond pas?
– Alors je laisse tomber l’électronique pour aller actionner le levier manuel sur la voie elle-même.
– Et si le levier manuel a été frappé par la foudre?
– Alors je retourne à mon poste d’aiguillage en courant pour prévenir par téléphone le poste d’aiguillage précédant de faire le nécessaire.
– Et si la ligne est occupée?
– Alors je quitte le poste d’aiguillage et je courre vers le poste téléphonique d’urgence situé au passage a niveau.
– Et si ce poste a été détruit par des vandales?
– Oh… Alors je vais en courant jusqu’au village prévenir mon oncle Roger!
– Ah tiens? Et pourquoi cela?
– Parce qu’il n’a jamais vu de catastrophe ferroviaire…


A vos souhaits !
La maîtresse d’école, très enrhumée, éternue régulièrement.
Et chaque fois toute la classe s’écrie en chœur :
– A vos souhaits, madame !
Le troisième jour, elle dit à ses élèves :
– Mes enfants, je vous remercie de votre politesse, mais étant donné que j’éternue beaucoup, je vous demande désormais de cesser ces « A vos souhaits ! » pour ne pas perturber le cours.
Toto, qui est arrivé en retard comme d’habitude, n’est pas au courant.
Et quand la maîtresse éternue, il dit dans un silence total :
– Crève, grosse vache !


Je propose, dit le président de la Ligue des contribuables, d’ériger, dans chaque commune de France, une statue du ministre de l’Économie et des Finances.
Elle aurait une triple utilité: donner de l’ombre en été, constituer un abri contre le vent, en hiver.
Et, en toute saison, elle permettrait aux pigeons de s’exprimer en notre nom.


La buraliste
Une buraliste, terriblement dure d’oreille, voit entrer dans sa boutique un monsieur qui demande d’une voix forte :
– Une boîte d’allumettes s’il vous plait !
– Je ne suis pas sourde, dit la commerçante. Ce n’est pas la peine de crier comme ça !… Non mais !…Alors, vous les voulez avec ou sans filtre ?


Tous les matins un agent est de service très tôt au commissariat pour allumer le feu et balayer devant avant l’ouverture.
Et tous les matins, sur le trottoir, juste devant la porte, il trouve une grosse merde de chien.
Il finit par guetter et se rend compte qu’il s’agit du chien qu’un gamin vient faire régulièrement chier à cet endroit.
Un jour, notre agent se poste "en embuscade" et dès qu’il voit la gamin approcher et le chien commencer sa besogne.
Il surgit dehors et crie au gamin qui détale de suite avec sa bête :
– Je vais me le faire, ton chien!!!
À distance le gosse s’arrête et se retourne et lance :
– Chic, depuis le temps que Maman veut des petits chiens policiers.


L’amateur de radio
Un étudiant, grand amateur de radio, tente de convaincre une amie de rencontre de l’accompagner jusqu’à son appartement .
- Je vais vous montrer quelque chose qui vous plaira sûrement, lui dit-il, c’est un récepteur à modulation de fréquence que j’ai passé en fraude lors de mon dernier voyage à Hong-Kong. Une merveille de technique .
- Pas question, répond la belle, parce que je sais trop ce qui va se passer. Vous allez commencer par me faire manipuler votre appareil, puis vous allez déplier votre antenne télescopique et moi je vais me retrouver, au bout de neuf mois, avec un haut-parleur sur les bras .


C’est un mec qui fait sa musculation dans un club de gym qui va voir un groupe de 3 blondes qui s’entrainent :
- Salut les filles, j’ai une bonne blague sur les blondes si vous voulez.
Là une des filles répond :
- Ben écoute, moi je suis championne de Judo, ma copine est ceinture noir de karaté et la dernière est championne de kung-fu… alors si tu tiens vraiment à raconter ta blague…
Et là le mec:
- Ah ben non alors… si c’est pour la raconter 3 fois !


431 ° série de blagues. Je_sui10


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


Dernière édition par Jacknap1948 le Dim 1 Mar 2020 - 8:26, édité 1 fois
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

431 ° série de blagues. Empty Re: 431 ° série de blagues.

Message par michel55 Lun 24 Fév 2020 - 12:42

très bonnes blagues , merci
michel55
michel55
Oberst
Oberst

Messages : 1776
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 65
Localisation : CHANTONNAY 85110 FRANCE
Humeur : de mieux en mieux

Revenir en haut Aller en bas

431 ° série de blagues. Empty Re: 431 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Lun 24 Fév 2020 - 13:21

michel55 a écrit:très bonnes blagues , merci
Salut Michel.
Merci de ta visite.

431 ° série de blagues. Je_sui10 431 ° série de blagues. Marian11

Bonne après-midi et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




431 ° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

431 ° série de blagues. Empty Re: 431 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum