GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-65%
Le deal à ne pas rater :
Gears 5 – Jeu Xbox One
13.88 € 39.99 €
Voir le deal

434 ° série de blagues.

Aller en bas

434 ° série de blagues. Empty 434 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Dim 15 Mar 2020 - 13:05

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


La migraine :
Un brave garçon est venu faire la connaissance des parents de sa fiancée.
Le repas touche à sa fin lorsque la jeune fille se plaint de migraine.
Le jeune homme l'accompagne jusqu'à sa chambre... et ne redescend qu'une heure et demie plus tard.
Le papa de la jeune fille lit son journal dans le salon.
En voyant revenir le prétendant, il lui dit :
- Vous êtes resté bien longtemps auprès d'elle, mon garçon !
- Oui ! Elle n'était pas bien. Je lui ai donné un petit médicament.
Alors, le père observe le jeune homme, et lui répond :
- Bien, bien ! Maintenant qu’elle a pris son médicament, refermez donc votre armoire à pharmacie.


Dans un café parisien.. .
 Un homme est en train de s'enivrer en buvant cognac sur cognac.
Une dame qui se trouve à la table voisine lui dit :
- Monsieur, vous devriez arrêter. Songez que chaque année, l'alcool tue plus de trente mille Français...
Et l'autre répond :
- Je m'en fous, je suis Belge !


Deux grand-mères Alsaciennes discutent...
- Ma petite-fille se marie la semaine prochaine !
- Ah, vraiment ? Félicitations ! Et le mari vient d'où ?
- De Faïsbouck, mais ne me demande pas où c'est !


Un médecin examine une vieille dame qui est en pleine agonie.
Il demande à son mari :
- Ça fait longtemps qu'elle râle comme ça ?
- Depuis que nous sommes  mariés...


L'AMOUR DANS LA MAISON DE RETRAITE...
La scène se passe dans la maison de retraite 'Les cheveux blancs'.
Fernand, 91 ans, voit arriver, avec bonheur,  une nouvelle, Félicité, jeunette de 85 ans .
Rapidement, comme deux aimants, leur attirance mutuelle les fait s'asseoir côte à côte au réfectoire, devant la TV, pendant les jeux, et Fernand tient Félicité par les épaules pendant les farandoles.
Arrive ce qui devait arriver : les deux amoureux, un beau soir, partagent le même lit, chambre 320.
Le lendemain matin, au réveil, Fernand, dit à sa compagne :
- Félicité, ma chère, je vous dois des excuses. Si j'avais su que vous étiez encore vierge, j'y serais allé plus doucement.
- Mais non, mon bon Fernand, lui répond Félicité, c'est à moi de vous présenter mes excuses : si j'avais su que vous bandiez encore, j'aurais retiré mes collants.


Relations sexuelles le vendredi Saint......
Un homme téléphone au curé de sa paroisse et demande s'il est permis d'avoir des relations sexuelles le Vendredi Saint.
- Bien sûr que c'est permis, répond le curé, mais uniquement avec votre épouse, car il faut que cela reste un sacrifice et non du plaisir.


A la pharmacie.
– Bonjour madame, je voudrais des capotes. Grands modèles.
– Monsieur, d’abord on parle d’habits pour désigner le mot capote, ensuite on dit printemps, été, automne, hiver, en ordre croissant, pour désigner les tailles.
– O.K., alors une douzaine d’habits d’hiver, s’il vous plaît.
– C’est quarante francs. Si vous vouliez, en supplément, un beau col de fourrure, je vous signale que je sors à six heures.


Une blonde entre dans un café, un Thermos à la main et demande au cafetier :
-Excusez-moi, selon vous, est-ce que ce Thermos peut contenir 6 cafés ?
Coup d'oeil rapide du cafetier vers le Thermos en question puis :
- Oui, tout à fait, il peut en contenir 6, exactement !
La blonde, toute ravie (et certainement très fière !), de répondre alors :
- Parfait ! Alors, je voudrais deux cafés-crème, trois allongés avec de l'aspartame et un court bien sucré !"


Poème du retraité !
A tous les jeunes qu' on a connus avant
Et qui sont des vieillards ... maintenant !
A toutes ses filles jadis coquettes
Maintenant en maison d' retraite,
Pour nous souvenir, prenons un instant
Tant qu' il est vraiment encore temps !
A tous ces garçons, hier, charmants
Et qui, aujourd'hui, sont grisonnants,
A toutes ces filles en mini-jupettes
Ridées désormais comme des fruits blets,
j' envoie ce message important
Pour nous moquer un peu de nos tourments.
On vieillit, on vieillit,
On est de plus en plus raplati  raplati.
On a la mémoire comme une passette
On a du mal pour mettre nos chaussettes.
On est tout rabougri, déjà amorti,
On oublie même parfois ses anciens amis.
A tous mes virtuels correspondants
Qui sont chaque jour devant leur écran
A tous mes amis qui, par internet,
M'envoient souvent des "blagounettes",
Je souhaite qu'encore longtemps
Nos échanges soient récurrents.
Amitiés à tous.       
Ceux qui se plaignent de vieillir doivent se rappeler que c' est un privilège refusé à beaucoup !


Bon anniversaire chérie !
Une femme demande à son mari :
Chéri tu m’offres quoi pour mon anniversaire cette année ?
- Le mari lui répond :
- Tu vois la Ferrari rouge là-bas ?
- Oh oui ! lui répond t’elle toute excitée.
- Et bien je t’ai acheté un pull-over de la même couleur .


Un instituteur dans une classe à Paris demande qui est supporter du PSG.
Toute la classe lève le doigt sauf Antoine.
L’Instit :
- Alors Antoine, t’aimes pas le foot ?
Antoine :
- Si mais je suis supporter de l’OM.
L’Instit :
- Mais pourquoi donc ?
Antoine :
- Ben parce que mon père et ma mère sont supporters de l’OM.
L’Instit :
- Ah bon! tu fais comme tes parents ? Eh bien si ton père était un crétin et ta mère une conne, tu serais quoi ?
Et Antoine :
- Ben, supporter du PSG !


Simone la belle-mère arrive à la maison et trouve son gendre furieux, en train de faire ses bagages.
– Mais qu’est-il arrivé, Manu ?
– Qu’est-il arrivé ? Je vais te le dire ! J’ai envoyé un télégramme à ma femme en disant que je rentrais de voyage aujourd’hui. Je suis arrivé chez moi et devines ce que j’ai trouvé ?… Ma femme, oui ma Marie, avec un mec tout nu dans notre lit conjugal ! C’en est fini de notre mariage, je pars pour toujours !
– Du calme dit la belle mère ! Il y a quelque chose de bizarre dans cette histoire, ton épouse ne te ferait jamais une chose pareille ! Attends une minute, je vais vérifier ce qui s’est passé.
Quelques instants plus tard, Simone est de retour avec un grand sourire…
– Alors, je te l’avais dit qu’il devait y avoir une explication simple… Marie n’a pas reçu ton télégramme !!!


C’est un savon qui demande à un autre savon:
– Comment tu fais pour être aussi mince?
– Facile je prends un bain tous les jours!


Savez-vous comment se cachent les éléphants quand ils ont peur?
Ils mettent des lunettes de soleil!


Père: fils, va me chercher quelque chose à boire
Fils: Pepsi ou coca?
Père: coca
Fils: zéro ou normal
Père: normal
Fils: en plastique ou en verre?
Père: en plastique
Fils: 1L ou 2L?
Père: ça suffit va me chercher de l’eau!
Fils: minérale ou normale?
Père: minérale
Fils: froide ou chaude?
Père: oooooh tu veux que je te donne une correction!!
Fils: avec un bâton ou une chaussure?
Père: mais tu es un animal!!
Fils: une vache ou un cheval?
Père: sort d’ici!!
Fils: maintenant ou demain?
Père: maintenant, tout de suite!
Fils: tout seul ou tu veux venir avec moi
Père: tu pars pas, je te tue!
Fils: avec une hache ou un couteau?
Père: AVEC UNE HACHE!!
Fils: dans mon ventre ou dans ma tête?
Père: mais tu es une catastrophe!!
Fils: tremblement de terre ou volcan?.


Une adolescente dit à une copine:
– Méfie-toi de ce garçon. Il a déjà fait le même coup à trois filles du lycée. A chacune, il assure qu’elle est la plus belle de la terre et qu’il en est fou. Puis il l’invite à venir écouter de la musique dans sa chambre. Quand il l’a à sa portée, il lui sert une boisson alcoolisée. Et ça se termine toujours pareil.
– Tu m’effraies.
– Il y a de quoi ! Ça ne rate pas. Il demande à sa conquête d’un jour de lui faire son devoir de maths.


Conseil d’ami
Deux fidèles des bistrots échangent des recettes pour rentrer chez eux dans les meilleures conditions.
– Tu vois, dit le premier, c’est toujours en se déshabillant qu’on réveille sa femme. Alors, un bon conseil : tu te déshabilles en bas de l’escalier.
– Complètement ?
– Bien sûr ! Tu montes les marches tout doucement et tu te glisses entre les draps.
– Génial ! approuve l’autre.
Le lendemain, ils se retrouvent.
– Alors, questionne le premier, tu as suivi mon conseil ?
– Oui.
– Tu n’as pas l’air d’être enchanté par le résultat.
– Eh bien, voilà. Je m’étais enivré encore plus que d’habitude. J’arrive au bas de l’escalier. Je prends mes vêtements sur le bras. Je commence à monter les marches. Et, quand je suis arrivé tout en haut, je me suis trouvé sur le quai de la station Barbès-Rochechouart.


Une démonstratrice Avon profite de ce qu’elle est seule dans un ascenseur pour se libérer d’un excès de gaz intestinaux.
Rapidement, elle sort de son sac un spray de parfum et tente de masquer l’odeur.
Deux étages plus tard, un homme monte avec elle dans la cabine.
Intrigué, il renifle bruyamment.
Puis il demande à la dame:
– Vous ne trouvez pas que ça sent bizarre?
– Heu non, non. Pourquoi, il y a une odeur particulière?
– Ben oui, on dirait que quelqu’un a chié derrière un sapin !


Heureusement il y a Findus !
La veille de son mariage, la future épouse discute avec sa maman :
– Maman, je voudrais que tu m’enseignes comment faire un petit plaisir à mon homme, aussi je …
Sans la laisser terminer sa phrase la mère pousse un énorme soupir, puis commence :
– Eh bien ma chérie, quand deux personnes s’aiment, se désirent et se respectent l’une l’autre, l’amour est toujours une très belle chose…
– Je t’arrête tout de suite maman, je sais très bien me débrouiller au lit, je voulais juste que tu m’apprennes à bien cuisiner les lasagnes.


Un matin à la boulangerie du village, un mongol se ramène et dit:
– Avez-vous de la tarte aux concombres?
– Non, monsieur, je n’en n’ai pas. répond la boulangère
– Le lendemain matin, 5 mongols se ramènent et demandent:
– Avez-vous de la tarte aux concombres?
– Non, messieurs, je n’en n’ai pas. répond de nouveau la boulangère.
Puis, 2 semaines plus tard, la même histoire recommence avec 100 mongols.
La boulangère, pensant qu’elle va faire fortune, fait des centaines de tartes aux concombres pendant la nuit.
Le lendemain matin, 200 mongols arrivent et demandent:
– Vous avez de la tarte aux concombres?
– Oui, j’en ai, répond la boulangère, fière d’elle.
– Vous savez? demande un mongol.
– Euh quoi?
– Ce n’est pas bon, hein ?


Le cow-boy et le cheval
Ça se passe dans l’ouest américain au siècle dernier.
Dans un bar, il y a une affiche qui dit: « Repas, et boisson à volonté pour celui qui fait rire mon cheval pendant un mois »
Un cow-boy entre dans le bar et voit l’affiche et déclare que c’est trop facile et qu’il va gagner.
Le barman l’informe que l’annonce est présente depuis un an et que personne n’a jamais réussi.
Et il l’emmène à la grange.
Le cow-boy entre et ressort cinq minutes plus tard après avoir chuchoté quelque chose au cheval.
Le cheval se roule par terre tellement il rigole.
Deux mois plus tard, il revient et le cheval est toujours hilare.
Dans le bar, le barman lui dit qu’il est prêt à lui donner deux milles dollars s’il parvient à le faire arrêter de rire car il ne peut même plus le monter.
C’est très facile, lui répond le cow-boy.
Et ils vont tous les deux à la grange.
Le cow-boy entre tout seul et il ressort cinq minutes plus tard.
Le cheval est en larmes.
Le barman lui demande comment il a fait.
Et le cow-boy lui dit:
– La première fois, j’ai dit au cheval que j’en avait une plus grosse que lui et il a rigolé, la deuxième fois, je lui ai montré !


L’élève à son maître zen:
– Maître quelle différence y-a-t’ il entre une perle et une femme?
– La perle peut s’enfiler par les deux bouts.
– Mais maître une femme aussi parfois.
– Alors c’est une perle.


C’est un gamin qui n’arrête pas de tripoteur sa quequette en classe.
Le professeur lui dit :
- si tu continues, je te punis.
Le soir le gosse rentre chez lui et après le diner il dit à sa mère :
- Maman, j’ai un devoir à faire.
Sa mère les mains dans la vaisselle l’envoie balader :
- j’ai autre chose à faire: la vaisselle, la table à débarrasser, le linge à repasser vas voir ton père il n’a que ça à faire.
Le gosse va voir son père qui lui aussi l’envoie promener
- Quoi? un soir de match de coupe, un devoir à faire, vas voir ta grand-mère elle n’a rien à faire elle.
Le gamin va voir la grand-mère qui toute seule tricotait dans sa chambre.
- Dis mémé, tu veux bien m’aider j’ai un devoir à faire.
- Mais oui, mon petit, dis-moi cela.
- Eh bien voilà, je dois écrire 100 fois je ne dois pas gratter ma quequette en classe. Mais dis-moi, quequette ça prend 2 T ou 3 T ?
La grand-mère réfléchit, se gratte la tête avec son aiguille à tricoter puis marmonne :
- 2 T, 3 T ben tu sais j’en sais rien mais mets en donc 3 c’est jamais assez long ce truc-là.


C’est une petite fille un mercredi après-midi.
Alors que sa maman lui raconte une histoire, la petite fille observe bien les cheveux de sa génitrice et lui demande:
– Maman, comment ça se fait que tu as des cheveux tout blancs ?
Alors la mère interrompt sa lecture et répond:
– Eh bien, les cheveux blancs, ils arrivent à chaque fois que tu fais quelque chose de mal, ou à chaque fois que tu fais quelque chose qui me rend malheureuse ou qui me fait pleurer…
La petite fille semble réfléchir, puis demande:
– Maman, comment ça se fait que les cheveux de mamie sont complètement blancs?


Divorce
Un couple marié est en train de rouler tranquillement à 80 sur une départementale. L’homme conduit. Soudain, la femme le regarde enfin et lui dit :
« Écoute, je sais que nous sommes mariés depuis 15 ans, mais je veux divorcer… ».
Le mari ne dit rien et se contente d’accélérer, 100 km/ h.
« J’ai eu une aventure avec ton meilleur ami et il est bien meilleur amant que toi ».
Encore une fois, le mari ne dit rien et se contente d’accélérer, 110 km/ h.
« Je veux la maison et les enfants ».
Le mari se contente d’accélérer, 120 km/ h .
« Je veux aussi la voiture, le compte en banque et les cartes de crédit… ».
La voiture arrive près d’un mur et le mari encore une fois se contente d’accélérer, 130 km/ h .
« Et toi, que veux-tu ? ».
« Rien, j’ai déjà tout ce dont j’ai besoin ! » lui répond-il
« Et c’est quoi ? ».
Le mari lui rétorque, juste avant de percuter le mur à 130 :
« C’est moi qui ai l’airbag … »


434 ° série de blagues. Je_sui10


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




434 ° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum