GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Moustiquaires ajustable pour fenêtre avec toile 150×180 cm
11.99 € 17.99 €
Voir le deal

447° série de blagues.

Aller en bas

447° série de blagues. Empty 447° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Lun 1 Juin 2020 - 9:08

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Deux frères jouent dans un terrain vague , ils ramassent un bout de plastique et rentrent chez eux.
Montrant fièrement leur trouvaille à leur mère, celle-ci s'énerve et leur dit:
- Lâche ça tout de suite, vous êtes consignés dans vos chambres : vous avez joué avec un préservatif, c'est répugnant.
Une fois dans leur chambre, l'aîné dit au plus jeune:
- Ben heureusement qu'on ne lui a pas dit qu'on avait mangé toute la vanille qu'il y avait à l'intérieur.


6 heures du matin, l'homme se lève sans faire de bruit pour ne pas réveiller son épouse.
Il charge son VTT dans la voiture, et s'en va.
Arrivé sur le parcours il se met à tomber des trombes d'eau.
Sa matinée est foutue, il décide de rentrer chez lui.
Il se déshabille sans faire de bruit,
Et se recouche doucement tout près de son épouse, et lui chuchote à l'oreille :
- Il pleut comme vache qui pisse.
Et elle, répond :
- Quand je pense que l'autre con est en train de pédaler....


La voiture volée
Un homme, dans un état d’ébriété avancé, revient en catastrophe dans le bar qu’il vient à peine de quitter deux minutes avant pour téléphoner à la police.
Il compose le numéro et commence à expliquer :
– C’est bien simple, ils m’ont tout volé sauf la voiture… Ils ont pris le tableau de bord, le volant, le frein à main, la pédale d’embrayage et même l’accélérateur…
Quelques minutes plus tard, la police reçoit un nouvel appel et l’officier de garde reconnaît la même voix à l’autre bout de la ligne.
– Autant pour moi, déclare le saoulard, je me suis trompé, je m’étais assis sur la banquette arrière.


Ce sont 2 laveurs de carreaux belges en plein travail sur un immeuble de 40 étages.
Ils montent, ils montent, ils montent…
Arrivés au 20ème, ils se rendent compte qu’ils ont oublié une vitre au 18ème !
L’un des deux dit à l’autre:
- Ne t’en fais pas, je vais t’accrocher à mes bretelles, et tu vas pouvoir descendre la faire!
Sur ce, il harnache son collègue et l’autre commence à nettoyer.
Et là, celui qui nettoie se met à éclater de rire, il se pisse dessus tellement il se marre.
Le deuxième, vexé, lui demande ce qu’il y a de si marrant et l’autre répond:
- Si tes bretelles pètent, tu te les prends dans la gueule!!


Au cours d’une réunion, le chef de service se rend compte qu’il n’est pas suffisamment respecté par son équipe.
Le lendemain matin, il achète une petite pancarte où il est écrit:
ICI, C’EST MOI LE CHEF !
…et il la place bien en évidence sur la porte de son bureau.
Quand il revient après le déjeuner, il voit un post-it à côté de la pancarte…
« Votre femme a téléphoné… Elle veut récupérer sa pancarte !!! »


Le miracle
Un couple ne peut pas avoir d’enfant; la femme est à l’église, en pleurs.
Le curé lui demande :
– Qu’est-ce qu’il y a, Maryvonne ?
– Monsieur le curé, ça fait six ans qu’on essaie d’avoir un enfant et rien à faire, on n’y arrive pas !..
Le curé lui dit :
– Il y a un car qui va à Lourdes la semaine prochaine ; on ne sait jamais, vas-y ! «
Au retour de Lourdes, miracle : Maryvonne se trouve enceinte.
Deux ans plus tard, elle retourne à l’église, en pleurs.
– Mais qu’est-ce que tu as encore, Maryvonne ?
– On voudrait un deuxième enfant mais y’a rien à faire, on n’y arrive pas.
– Il y a un car pour Lourdes la semaine prochaine, lui dit le curé. Vas-y, ça a bien marché la première fois.
– Bien sûr, dit Maryvonne…….Mais est-ce que ce sera le même chauffeur ???


Un dragueur se promène dans un parc et aperçoit une superbe jeune fille assise sur un banc.
Son sang ne fait qu’un tour : il vient s’asseoir à côté d’elle et commence ses avances !
La fille se retourne vers lui et lui dit :
- D’abord j’ai un ami et ensuite vous n’êtes pas mon genre !
Vexé, notre dragueur s’en va, il parcourt quelques pas lorsqu’il aperçoit une lueur étrange dans le fond du petit bois.
Il y va voir et là une soucoupe volante !
Des extraterrestres ont saisi un gars et une fille qui sans doute ne se connaissent pas.
- Nous venir étudier les terriens surtout pour voir comment ils se reproduisent si vite. Alors vous déshabillez très vite !
Les deux jeunes horrifiés s’exécutent !
- Allez-vous faire coït tout de suite, vite ! ! !
Là, le gars reprend des couleurs, surtout que la fille est plutôt mignonne !
Et contraint et forcé il fait la prestation demandée ! ! !
C’est alors que notre dragueur s’approche des extraterrestres et il leur dit :
- Et, les gars, je vous offre 50 balles si vous me faîte la même chose avec la pimbêche qui est assise sur le banc là-bas !


Deux cannibales déjeunent ensemble.
L'un :
- Vraiment, je n'aime pas trop ma belle-mère.
L'autre:
- Ben, mange au moins les carottes.


Quelle chance !
Un docteur vient de procéder à toute une batterie de tests et examens sur un de ses patients.
Il invite le malade à entrer dans son bureau pour lui rendre son diagnostic.
– J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous. Je vous dis la mauvaise nouvelle d’abord : Vous avez une maladie extrêmement grave. En moyenne, seule une personne sur dix peut y survivre !
– Oh c’est terrible docteur. Mais dites-moi, quelle est la bonne nouvelle alors ?
– Mes neuf derniers patients sont morts.


C'est une souris qui se balade, et qui doit traverser une voie ferrée.
Elle regarde à droite à gauche, pas de train, elle traverse.
Mais même si c'est pas une taupe, elle a pas vu le train qui arrivait au loin.
Et zou, la roue de la loco lui coupe un petit bout de queue.
Alors déçue elle va le récupérer pour le raccommoder (le bout).
Mais c'était pas son jour de chance, un autre train lui passe sur le cou, et la décapite.
Moralité : Mesdames, il ne faut pas perdre la tête pour un p'tit bout de queue !


Jack un jeune londonien, reçoit une mignonne française en séjour d'échange linguistique.
Après une journée de visite des rues de Londres, son père lui demande :
- Jack, qu'as-tu appris aujourd'hui avec Corinne?
- J'ai appris le nom des doigts de la main.
- Alors je t'écoute... (le papa est prof de français...)
- Le pouce, l'index, la plaisanterie, l'annul..
- Hey Jack, ce n'est pas la plaisanterie mais le majeur
- Et pourtant dans le cinéma Corinne m'a dit :
- Jack, tu ne trouves pas que tu pousses la plaisanterie trop loin ?


Le mauvais côté
La Mère supérieure du couvent, réveillée de bonne humeur, décide de faire le tour des cellules.
– Bonjour Sœur Marie-Josèphe, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous tissez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !
Cette réponse la laisse perplexe mais elle continue ses visites de cellule en cellule
– Bonjour Sœur Maria, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous brodez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !
La Supérieure se mord les lèvres et continue son inspection mais toutes les nonnes lui font la même réponse.
Quand elle arrive à la quinzième nonne, elle est à bout de nerfs et, les dents serrées, elle dit :
– Bonjour Sœur Noëlle, soyez sincère. Croyez-vous que je me sois levée du mauvais côté ce matin ?
– Oui, ma Mère…
– Et qu’est-ce qui vous permet de dire ça ?
– Vous marchez avec les sandales du Père Benoît !


Un couple de grands-parents reçoit ses petits enfants pour le week-end.
Le soir avant de se coucher, la grand-mère va dans la chambre d'Isabelle, sa petite fille de 19 ans, pour lui dire bonsoir.
À sa grande stupeur, celle-ci est toute nue.
- Ma chérie, qu'est-ce que c'est que cette tenue ?, lui demande-t’aille.
- M'enfin grand-mère, c'est la chemise de nuit de l'an 2000 ! répond Isabelle.
Un peu désorientée, la grand-mère se rend alors dans la chambre d'Éric, 17 ans, et le trouve nu également.
- Mais Éric, que fais-tu tout nu ?
- Ben grand-mère, c'est le pyjama de l'an 2000 ! lui répond Éric.
Décidant alors de faire pareil pour surprendre son mari, la grand-mère se déshabille entièrement et retourne dans sa chambre.
Devant son air ébahi, elle lui explique
- Tu vois Marcel : voilà la chemise de nuit de l'an 2000 !
Marcel :
- Tu aurais pu la repasser avant quand même !


L’histoire se passe dans le Nord de la France, deux mineurs, un Belge et un Français, sont dans l’ascenseur d’un puits de mine et ils descendent.
Le mineur français sort de son sac un Thermos et se sert du café.
Le Belge regarde la scène et lui demande :
- Et bien c’est quoi ce truc-là ?
Pour plaisanter, le français lui répond :
- C’est un préservatif !
Le Belge :
- C’est formidable ! Ça garde le café au chaud !
Le soir, le Belge se rend dans une pharmacie.
Il entre, arrive au comptoir et commande une boite de préservatif au pharmacien.
Le pharmacien :
- Pour quelle taille ?
Le Belge :
- Un préservatif pouvant contenir au moins trois litres.
Le pharmacien :
- Hein, trois litres ? Comment ça ?
Le Belge :
- Et bien oui, au moins trois litres, je reste au moins cinq heures au fond du trou !


2 touristes Belges sont perdus dans Paris et désirent se rendre aux Champs Élysées.
Ils interceptent un bus de la RATP et demande au machiniste à être prévenus au moment de descendre à la station adéquate.
Le bus redémarre et à la station suivante, le machiniste annonce : "Franklin Roosevelt" et les 2 Belges observe qu'un passager descend.
A la suivante, le machiniste annonce : "Charles de Gaulle" et ils voient qu'un autre passager descend à son tour.
C'est alors que l'un des Belge s'interroge et dit à l'autre :
- "Peut-être aurions dû déclarer nos noms au machiniste ?


A Liège, un petit garçon rentre de l’école en pleurant :
– Qu’est-ce qui t’arrive ? lui demande son père.
– J’ai eu un zéro en géographie, Papa…
– Et pourquoi ?
– Je ne savais pas où est située la Roumanie.
– Quoi ?! Bourrique, triple andouille, passe-moi la carte de Belgique !
Et le père cherche, cherche ….
– Di djû, elle est pas assez précise, passe-moi la carte de la province de Liège.
Et le père cherche de plus belle…
– Mais nom di djû… Ça ne peut pas être si loin la Roumanie , j’ai un copain Roumain qui vient travailler tous les jours à vélo…


Sur la route des vacances, un couple de personnes âgées s’arrête à une station de services.
Le pompiste arrive et demande :
– Bonjour. Je vous fais le plein?
– Oui allez-y, répond le vieux monsieur.
La vieille dame demande alors :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DEMANDAIT SI ON VOULAIT FAIRE LE PLEIN, répond le vieux en criant.
Le pompiste demande :
– Alors, vous allez où comme ça ?
– On va passer les vacances à Saint-Tropez, dans la villa de notre fils, répond le vieux.
La vieille dame demande alors :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DEMANDAIT OU ON ALLAIT. JE LUI AI DIT QU’ON ALLAIT À SAINT-TROPEZ.
Le pompiste :
– Vous avez de la chance. Vous allez avoir du beau temps pour les 15 jours qui viennent
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DIT QU’Y FERA BEAU LA-BAS.
Le pompiste :
– Et où habitez-vous quand vous n’êtes pas en vacances ?
– On habite Brie-Comte-Robert, répond le vieux
– Ah ouais ?! J’ai connu une fille de Brie-Comte-Robert un jour. Elle ne pouvait pas s’arrêter de parler, et en plus elle était nulle au lit. Vraiment, c’était pas une affaire !
La vieille :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DIT QU’Y TE CONNAIS BIEN !


Deux soldats sont en missions dans la jungle.
Tout-à-coup, l'un d'eux se fait piquer par un serpent, en plein dans son sexe !
L'autre, ne sachant pas quoi faire, appelle directement les médecins de la base militaire.
Ceux-ci répondent:
- Tu dois impérativement sucer et cracher le venin...
Il raccroche, et regarde le pauvre soldat blessé, qui lui demande:
- Alors, qu'ont-ils dit? Je vais m'en sortir ?
- Désolé, ils m'ont dit que t'allais bientôt mourir


Le professeur a donné un travail à ses élèves d'une classe de cinquième :
"Demandez à vos parents de vous raconter une histoire avec une morale à la fin."
Le lendemain, les enfants sont revenus et, un par un, ont commencé à raconter leurs histoires.
Il y avait toutes sortes d'histoires... du lait renversé au dollar sauvé.
Seul Pierre n'avait rien raconté.
- Pierre, as-tu une histoire à partager avec nous ?
- Oui madame ! Mon papa m'a raconté une histoire au sujet de ma maman. Elle était pilote et son avion a été touché. Elle a dû s'éjecter au-dessus du territoire ennemi, et tout ce qu'elle avait, c'était une bouteille de whisky, un pistolet et un couteau de survie. Elle a bu le whisky en descendant afin que la bouteille ne se brise pas, et puis son parachute la déposa au milieu de 20 rebelles irakiens. Elle en a abattu 12 avec son pistolet, jusqu'à ce qu'elle manque de balles. Puis, elle en a tué 4 de plus avec son couteau, jusqu'à ce que la lame se brise. Enfin, elle a tué les 4 derniers avec ses mains nues.
- Seigneur ! dit le professeur horrifié. Qu'est-ce que ton papa t'a dit au sujet de la morale de cette histoire horrible ?
- Qu'il ne faut pas faire chier maman quand elle a bu."


Blonde dans un taxi Mercedes
Une blonde monte dans un taxi.
Elle demande au chauffeur :
– À quoi ça sert ça ? Dit-elle en montrent l’emblème Mercedes.
– Ça ça sert à viser les mémés sur le passage piétons, dit-il.
Justement il tombent sur une mémé au passage piéton, le chauffeur fait semblant de la viser mais donne un coup de volant au dernier moment pour l’éviter, mais il entend un « BOUM ! » .
– Qu’est-ce que c’est ça ?
Et la blonde répond :
– J’ai ouvert la portière sinon vous l’auriez ratée.


C'est un barbu qui va chez son barbier. Il voit plein de monde, devant la boutique, alors il demande :
"On fait la queue, aujourd'hui ?
-Ah non, on fait que la barbe et les cheveux"


C’est un gars qui va au bar comme tous les soirs, chez Dédé.
Il y a ses habitudes et il boit, il boit, et il boit encore…
Vient l’heure de rentrer chez lui. Il se redresse et tombe par terre.
Il veut rentrer chez lui et heureusement il habite la porte en face du bar, de l’autre côté de la rue.
Complètement bourré, il se met à ramper sur le sol et traverse la rue toit en rampant.
Il monte les escaliers en rampant et arrivé devant sa porte, toujours sur le ventre, il sort la clé de sa porte de sa poche, et se mets a trifouiller la serrure jusqu’à ce que la porte s’ouvre.
Puis, il rampe jusqu’au lit, s’y hisse et se couche à côté de sa femme sans la réveiller.
Le lendemain, sa femme lui demande :
– Tu étais encore bourré, hier soir !
– Mais non, chérie, pas du tout ! J’ai juste bu un ou deux verres avec les copains comme d’habitude. Pourquoi dis-tu ça ?
– Parce que Dédé viens de téléphoner pour dire que tu avais encore oublié ton fauteuil roulant au bar !


Un p'tit est nouveau à l'école.
La maîtresse lui demande son prénom mais il ne le dit pas.
La maîtresse lui demande :
-Où est ta maman ?
-Elle est passée sous un tracteur
-Où est ton papa ?
-Il est passé sous un tracteur
-Où sont tes frères et sœurs ?
-Ils sont passés sous un tracteur
-Et toi en attendant où étais-tu ?
-Moi j'étais sur le tracteur !


C'est un belge qui pousse sa Mercedes toute neuve sur l'autoroute.
Un gendarme s'arrête et lui demande quelle est la panne.
"Non, elle n'est pas en panne", répond le belge, "elle est neuve, mais le garagiste m'a dit, pendant le rodage, vous roulez à 50 km/h en ville et vous la poussez un peu sur l'autoroute. Alors c'est ce que je fais !!!"


Dans une classe de géographie le professeur demande
- Qui saurait me montrer au tableau sur le planisphère où se trouve l'Amérique ?
Brigitte la seule brune de la classe dit :
- Moi je sais monsieur !
- Bien Brigitte, allez au tableau et montrez là à vos camarades, lui dit le professeur.
Brigitte va donc au tableau et montre effectivement l’Amérique à ses camarades
Et le professeur continue :
- Maintenant qui saurait me dire qui a découvert l'Amérique ?
Le reste de la classe ( constitué exclusivement de blondes ):
- C'est Brigitte monsieur !!!


E. Macron, A. Merkel et Vladimir Poutine meurent en même temps et se retrouvent en enfer.
A leur arrivée, ils repèrent un téléphone et immédiatement demandent quelle en est l'utilité.
Le diable leur dit qu'il peut être utilisé pour appeler la terre dans des circonstances exceptionnelles.
Considérant tous les trois que les circonstances sont exceptionnelles car ils n'ont pas eu le temps de régler tous leurs problèmes, ils décident de demander s'ils peuvent s'en servir.
Poutine demande donc d'appeler la Russie, il parle pendant 5 minutes et le diable lui dit qu'il lui doit 1 million de Roubles.
Poutine fait un chèque.
Angela Merkel demande donc à son tour d'appeler l'Allemagne.
Elle parle pendant 20 minutes et le diable lui demande 6 millions d’EURO.
Elle paye cash.
Emmanuel Macron à son tour prend le téléphone, appelle la France et parle pendant 4 heures.
A la fin de l'appel le diable lui dit qu'il doit 5 euros.
Quand Poutine entend cela il entre dans une rage épouvantable et demande au diable pour quelle raison Emmanuel Macron est traité de manière préférentielle.
Le diable sourit et lui dit que depuis que Emmanuel Macron est devenu président, la France est devenue un enfer et que c'est donc considéré comme un appel local.....!!!!


Petite histoire pleine de bon sens
Un saint homme tenait un jour une conversation avec Dieu.
Il lui dit :
- «Seigneur, j'aimerais savoir comment est le paradis et comment est l'enfer ».
Dieu conduisit le saint homme vers deux portes.
Il ouvrit l'une des portes et permit au saint homme de regarder à l'intérieur.
Au milieu de la pièce, il y avait une immense table ronde.
Au milieu de cette table, il y avait une grosse marmite contenant un ragoût à l'arôme délicieux.
Le saint homme saliva d'envie.
Les personnes assises autour de cette table étaient maigres, livides et malades.
Elles avaient toutes l'air affamées.
Elles tenaient des cuillères aux très longs manches, attachées à leurs bras.
Toutes pouvaient atteindre le plat de ragoût et cueillir une cuillerée.
Mais, comme le manche de la cuillère était plus long que leurs bras, elles ne pouvaient ramener les cuillères dans leur bouche.
Le saint homme frissonna à la vue de leur misère et de leurs souffrances.
Dieu dit :
- «Tu viens de voir l'enfer »
Dieu et le saint homme se dirigèrent vers la seconde porte.
Dieu l'ouvrit.
La scène que vit le saint homme était identique à la précédente.
Il y avait la grande table ronde, la marmite de délicieux ragoût qui fit encore saliver le saint homme.
Les personnes autour de la table étaient également équipées des cuillères aux longs manches.
Cette fois, cependant, les gens étaient bien nourris, replets, souriants et se parlaient les uns aux autres en riant.
Le saint homme dit à Dieu :
- «Je ne comprends pas ! »
- «C'est simple, répondit Dieu, ça ne prend qu'une seule habileté. Ils ont appris à se nourrir les uns les autres tandis que les gloutons et les égoïstes ne pensent qu'à eux-mêmes. »


Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d'avoir une relation extra conjugale.
Je suis donc rentré chez moi à l'improviste et évidemment, je l'ai trouvé complètement nue sur le lit.
J'ai immédiatement fouillé l'appartement pour trouver le coupable, mais en vain.
Et puis je me suis souvenu qu'habitant au 15° étage d'une tour, nous disposions d'un petit balcon.
J'ai donc ouvert la porte-fenêtre et c'est là que j'ai vu cet homme, suspendu dans le vide et s'agrippant à la rambarde du balcon.
Je lui ai piétiné les mains pour qu'il tombe mais il tenait bon.
Alors je suis parti chercher un marteau et j'ai donné de grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise..
Mais un arbre a amorti sa chute, voyant qu'il bougeait encore, j’ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l'ai fait basculer sur cet individu.
L'effort a été si violent que j'ai succombé à une crise cardiaque et donc me voilà.
Ah bon ?, répond Saint Pierre, passionné. C'est bon, vous êtes admis au Paradis.
Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort à Saint-Pierre.
Voyez-vous, débute-t-il, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17° étage d'une tour, mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide.
Mais j'ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon deux étages plus bas.
Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon a commencé à me piétiner les mains, puis à me casser les doigts à coups de marteau.
Il était fou ce type, furieux que je m'accroche à son balcon.
Et pire lorsque j'ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m'a balancé son frigo sur la tête pour m'achever... Dingue...'
Oui j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au Paradis...
Un troisième homme arrive et entame lui aussi son récit à St Pierre :
Moi, j'ai rien compris, franchement, je ne sais pas comment tout ça est arrivé.
J'étais caché à poil dans un frigo.'
Ça va, dit St Pierre, je connais la suite...

Conclusion : Si, messieurs, vous trouvez un homme dans l'armoire de votre chambre à coucher, dites-vous bien que votre femme l'a certainement engagé pour chasser les mites.


447° série de blagues. Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




447° série de blagues. Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15357
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum