GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

459 ° - 25

Aller en bas

459 ° - 25 Empty 459 ° - 25

Message par Jacknap1948 Sam 15 Aoû 2020 - 9:56

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Lundi à l’atelier, un jeune apprenti se plaint à son collègue de travail :
– J’en ai marre de ce monde d’individualistes. Personne n’est prêt à lever le petit doigt pour aider son prochain…
– Qu’est-ce qui te fait dire ça ? demande l’autre.
– Regarde, ce week-end, mon beau-frère est venu manger à la maison. Comme je dois réparer mon Peugeot, je lui demande »Tu pourrais pas me prêter 100 euros pour que je puisse réparer mon scooter? ». Eh bien, tu me croiras si tu veux, ce pourri me les a refusés !
Et le collègue:
– Je te préviens tout de suite : moi aussi je suis un pourri !


C’est l’histoire d’un mec qui rentre dans son village après des années passer à la ville.
Et là, il croise un de ses vieux copains :
– Tiens ça fait longtemps qu’on t’avais pas vu dans le coin ! mais tu deviens quoi toi maintenant ?
– Bah moi je suis professeur de logique!
– Et c’est quoi ça ?
– Bouge pas je vais te montrer : t’as un aquarium chez toi ?
– Ouaip !
– Donc si t’as un aquarium c’est que t ‘aimes les poissons?
– Ouaip !
– Si t’aimes les poissons c’est que t’aimes la mer ?
– Ouaip !
– Si t’aime la mer c’est que t’aimes la plage ?
– Ouaip
– Si t’aime la plage c’est que t’aime les femmes sur la plage ?
– Ouaip !
– Bah tu vois c’est ça la logique !
Sur ce le mec repart tout content et va voir un de ses amis pour lui faire part du retour de leur ancien pote :
– Je viens de croiser machin la et tu sais ce qu’il fait maintenant ?
– Non ?
– Il est professeur de logique.
– Et c’est quoi ça?
– Bouge pas je vais te montrer : t’as un aquarium chez toi ?
– Non
– Bah ?! C’est que t’es gay alors !


Ce matin, le petit village est en émoi…
Imaginez donc, le Diable en personne est venu leur rendre visite !
Et, comble du sacrilège, il est, en ce moment, perché en haut du clocher de l’église.
Tout le village est donc rassemblé autour de l’église pour observer cette apparition démoniaque.
Le curé aussi regarde, éberlué, le Démon.
Et bizarrement, la première question qui lui vient à l’esprit est :
– Mais comment est-il monté ?
Alors, l’une de ses paroissiennes, ayant entendu la question, répond en rougissant et en baissant la tête :
– Comme un taureau, mon père…


C'est un paysan de sa cambrousse natale qui a perdu (pour la n-ième fois) son chien.
A sa femme :
- Dis l'ma'l'ie, l' chien a enco'l dispa'l'u.
- Vas-y voir un peu à la SPA (Société de Protection des Animaux).
Le bougre s'en va donc a la SPA pour récupérer son chien :
- B ‘jour monsieur, v’là. J'ai pe'l'du mon chien v'la deux jou'l et comme y revenait pas, je me d'mandais si vous pou'l'iez pas m'aider ?
- Le chien est-il tatoué ?
- Biensur qu'il est-a moué.


Une femme discute avec une amie :
- "J'ai un mari en or."
L'autre lui répond :
- "Moi, le mien, il est en taule."


Sur le bord du Nil, trois Belges voyant un crocodile dans l'eau se mettent à lui jeter des cailloux.
A un moment, le crocodile, en colère, s'approche de la rive, prêt à monter sur la berge.
Deux des Belges se sauvent et montent dans un arbre.
Le troisième, impassible, ne bouge pas.
Les autres l'appelle et lui disent de se sauver.
Alors l'autre leur répond :
"Ca va pas, une fois, j'ai pas jeté de cailloux moi."


Un homme entre 60 et 70 ans est assis sur un banc dans un jardin public.
Il est en train de pleurer tout seul lorsqu'un jeune homme s'avance vers lui et lui demande ce qui ne va pas.
Le vieil homme répond :
- Je suis amoureux d'une jeune fille de 22 ans...
- Qu'y a-t-il de mal à cela ?
Tout en sanglotant, le vieil homme répond :
- Vous ne pouvez pas comprendre. Chaque matin, avant qu'elle aille travailler, nous faisons l'amour. A midi, elle rentre à la maison et nous refaisons l'amour, puis elle me prépare un de mes plats favoris. Dans l'après-midi, si elle a le temps de faire une pause, elle rentre à la maison et me fait une fellation, et Dieu sait qu'elle sait s'y prendre. Et enfin le soir et toute la nuit, nous faisons l'amour.
Là le vieil homme s'arrête, incapable de sortir un mot de plus. Alors le jeune homme lui passe le bras autour de ses épaules et lui dit :
- Je ne comprends pas. Il me semble que vous vivez une relation parfaite tous les deux. Pourquoi pleurez-vous ?
- J'ai oublié où j'habite !


C'est l'histoire des 60 ans de mariage d'un couple de vieux.
La femme demande donc à son époux de lui offrir un cadeau particulier; le vieux informe sa femme qu'il a déjà acheté son cadeau, mais vu la persévérance de celle-ci, il finit par céder.
- Je t'écoute ma chérie, que désires-tu ?
- Que tu me fasses l'amour encore une fois !
- Mais tu sais bien que je ne peux plus !
- Je t'en prie, mon chéri, rien qu' une fois.
Sur ce, le vieux s’exécute, mais rien à faire!
Et il insiste, et il insiste, et puis soudainement, il s'écrie:
- Chérie, je sens que ça rentre
Sa femme lui répond:
- Peut-être de ton côté, mais pas du mien!


Comment appelle-t-on un dinosaure gai?
Un Tripotanus...
Mais saviez-vous que cette branche de dinosaure était hiérarchisée, avec un roi ?
Bah oui, ils avaient un Tripotanus Rex...


Les pêcheurs
Deux hommes sont à la pêche sur glace à leur trou de pêche favori.
Ils pêchent tranquillement en buvant leur bière…
– Je pense que je vais divorcer d’avec ma femme, elle ne m’a pas parlé depuis plus de 2 mois, dit l’un deux.
Son compagnon continue lentement à boire sa bière à petits coups et dit alors pensivement
– Réfléchis bien… Des femmes comme ça, c’est dur à trouver…


Ce sont deux jeunes garçons qui sont dans un bal.
Ils se demandent comment ils pourraient bien faire pour aller draguer une jeune fille.
Alors le premier (un petit malin) dit :
– Tu vas voir, moi, je connais un jeu ! c’est très facile, regarde bien ! Tu dis à la fille : « Dites un chiffre entre un et dix ! ». Alors mettons, au hasard, elle va te dire cinq. Tu diras: « Formidable ! Vous avez gagné une soirée avec moi… » Et puis hop, tu l’invites à danser !
– Ah, épatant ! répond le second. Essaie un peu pour voir…
Le petit malin y va et dit :
– Bonjour mademoiselle ! Dites un chiffre entre un et dix !
– Cinq !
– C’est formidable! Vous avez gagné une soirée avec moi !
L’autre se dit « c’est extraordinaire, je vais essayer ! », il avise une autre fille, s’approche et lui dit :
– Mademoiselle, dites un chiffre entre un et dix !
– Sept !
– Sept ? Dommage, vous avez perdu !


Résurrection
Le patron à son employé:
– Est-ce que vous croyez à la vie après la mort ?
– Heu, oui patron…
– Ah ! alors tout va bien. Parce que hier, après que vous ayez quitté le travail plus tôt pour aller à l’enterrement de votre grand-mère, elle est passée pour vous donner un petit bonjour.


Raymond reçoit un coup de fil de sa blonde préférée, Simone qui visiblement, a quelques problèmes :
– J’ai besoin de ton aide, Raymond.
– Qu’est ce qui se passe ? interroge celui-ci.
– J’ai acheté un puzzle mais c’est trop dur. Pas une seule pièce ne correspond !
– Il est censé représenter quoi, ton puzzle ?
– Un grand coq qui chante.
Raymond, bon prince, accepte de venir l’aider et arrive un quart d’heure plus tard chez la jolie Simone.
Ravie, elle le conduit à la cuisine où toutes les pièces sont étalées sur la table.
Raymond jette un œil et dit :
– Simone, sois gentille : range les cornflakes dans la boîte.


Un touriste en visite en Israël veut faire un tour de bateau sur le lac de Tibériade.
Le responsable lui annonce le prix :
- C'est deux mille piastres !
Le touriste est indigné :
- Quoi ! Deux mille piastres juste pour ça ?
- Mais, monsieur, c'est le lac que Jésus a traversé à pied !
- Pas étonnant, avec des tarifs pareils !


Le cadeau surprise
Un jeune, homme, tout ce qu’il y a de plus correct, voulait acheter un cadeau de noël à sa nouvelle petite amie.
Après mûre réflexion, il décida de lui acheter une paire de gants.
Accompagnée de la sœur de sa nouvelle amie pour être mieux conseillé, il alla les lui acheter.
La sœur acheta, de son côté, deux paires de petites culottes pour elle-même.
Durant l’emballage, la vendeuse mélangea les deux articles et la sœur obtint les gants…
Sans vérifier le colis, il envoya donc les petites culottes à son amoureuse avec la note suivante :
Douce chérie,
Voici un petit cadeau pour te prouver que je n’ai pas oublié noël. Mon choix est dû au fait que je me suis aperçu que tu avais l’habitude de ne pas en porter lorsque tu sortais le soir.
Si ça n’avait pas été de ta jeune sœur, j’aurais choisi une paire plus longue avec des boutons, mais elle porte elle-même des paires plus courtes, faciles à enlever.
La couleur est plutôt pâle, mais la vendeuse m’a montré une paire qu’elle avait portée pendant trois semaines et elle était à peine sale. La jeune vendeuse en a fait l’essai devant moi et ça lui faisait très bien.
J’aurais aimé pouvoir te les mettre moi-même la première fois. Sans doute beaucoup d’autres hommes les serreront dans leurs mains avant que je ne puisse te revoir. Lorsque tu les enlèveras, souffle dedans avant de les ranger afin de chasser l’humidité qui reste toujours après usage.
J’espère que tu vas les aimer et que tu vas les porter pour moi au jour de l’an. Pense juste au nombre de fois que j’aurai le plaisir de les embrasser. Enfin, la dernière mode c’est de les porter avec les rebords pliés montrant la fourrure.


J'ai été très déçu des connaissances en botanique de ma passagère.
Elle criait FRÊNE alors qu'on se dirigeait vers un platane...


Dans un café
Un Français est en train de déjeuner dans un café, lorsqu’un Américain, mâcheur de chewing-gum, vient s’asseoir en face de lui :
– Vous mangez tout le pain en France ?
– Bien sûr.
– Nous aux States on ne mange que la mie. La croûte, on la stocke dans des containers, puis on la transforme en croissants qu’on envoie en France
Après un petit silence, l’Américain renchérit :
– Et avec le pain, vous mangez de la confiture ?
– Bien sûr !
– Eh bien, nous on mange des fruits frais, on ramasse et on stocke les pelures dans des containers, on les transforme en confiture qu’on envoie en France !
Le Français, excédé lui demande alors :
– Et vous que faites-vous avec les préservatifs usagés ?
– On les jette bien sûr !
– Eh bien nous on les stocke dans des containers, puis on les transforme en chewing-gum qu’on envoie aux États-Unis !…


Le marc de café
Ça se passe un dimanche matin. Un monsieur est victime d’une crise d’hémorroïdes carabinée.
Ne voulant pas déranger le médecin un dimanche, il demande à son épouse si elle ne connaît pas un remède de « bonne femme ».
Elle lui répond qu’effectivement, elle se souvient que sa grand-mère utilisait des cataplasmes à base de marc de café.
Alors le monsieur suit les conseils de son épouse et s’applique sur le fondement des compresses imbibées de marc de café pendant toute la journée.
Le lundi matin, il décide malgré tout de consulter car la douleur est encore très importante.
Le médecin le reçoit, le fait se déshabiller puis se pencher en avant.
Le monsieur reste comme ça, en position pendant cinq bonnes minutes, puis il commence à s’inquiéter :
– Alors Docteur, qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que vous voyez ?
Et le docteur répond :
– Je vois… des changements dans votre carrière… un grand amour avec une belle jeune femme brune… de l’argent, beaucoup d’argent……


Jésus choisit Marseille pour revenir sur Terre.
Afin de trouver du monde et se faire connaître, il entre dans un bistrot:
- Salut les gars, je suis Jésus, je suis redescendu sur Terre...
- Peuchère, j'te crois pas.
- Si, Si, je suis Jésus.
- Prouve-le !
Un aveugle buvait tranquillement son pastis, Jésus lui met la main sur les yeux et l'aveugle retrouve une vision 15/10.
Après avoir guéri l'aveugle il se tourne vers l'assistance :
- Alors, vous voyez bien que c'est moi !
Un sceptique lui répond
- Nous te croirons quand on t'aura vu traverser le Vieux Port en marchant sur l'eau.
Aussitôt dit, aussitôt fait : Jésus s'engage sur l'eau devant l'assistance ébahie.
Après un moment il commence à s'enfoncer doucement dans l'eau.
Il s'arrête et s'écrie :
- Nom de Moi, j'avais complètement oublié que j'avais les pieds percés !


Alice
Un camionneur s’arrête à un feu rouge, une blonde le rattrape.
Elle sort de son auto en courant vers le camion et frappe sur la porte.
Le camionneur descend sa vitre et elle lui dit :
– Bonjour, mon nom est Alice et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison.
Le camionneur l’ignore et continue sa route.
Quand le camion s’arrête à un autre feu rouge, elle le rattrape encore une fois.
Elle descend en courant de son auto et court au camion.
Elle frappe sur la porte.
Le camionneur redescend encore une fois sa vitre.
Elle lui dit comme si elle ne lui avait jamais parlé :
– Bonjour, je suis Alice et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison.
Secouant la tête, le camionneur l’ignore encore une fois et continue son chemin.
Le feu passe au vert, le camionneur embraye et poursuit sa route.
Voyant que la blonde compte encore insister, c’est lui qui prend cette fois les devants.
Il se dépêche, sort de son camion et court à l’auto de la blonde.
Il frappe sur la portière, elle descend la vitre et il lui dit exaspéré :
– Bonjour, je suis André, c’est l’hiver et je conduis un CAMION DE SALAGE !!…


La migraine
Un brave garçon est invité à dîner chez sa fiancée et ainsi faire la connaissance des parents de celle-ci.
Le repas touche à sa fin lorsque la jeune fille se plaint d’une forte migraine.
Le jeune homme l’accompagne jusqu’à sa chambre… et ne redescend qu’une heure plus tard.
Le papa de la jeune fille lit son journal dans le salon.
En voyant revenir le fiancé, il s’informe :
– Vous êtes restés bien longtemps auprès d’elle, mon garçon !
– Oui ! Elle n’était pas bien. Je lui ai donné un petit médicament.
Alors, le père observe le jeune homme, et lui répond:
– Bien, bien ! Maintenant que c’est fait, refermez donc votre armoire à pharmacie


Les vaches laitières
C’est toujours le même fermier qui rapporte le plus de lait à la fromagerie.
Pourtant tout le monde sait dans le village que ce fermier ne possède que quelques vaches.
Alors comment fait-il?
Intrigués, les autres fermiers décident d’aller lui poser la question:
- Mais comment fais-tu pour obtenir tant de lait avec si peu de vaches ? C’est quoi ton truc ?
- Oh ! C’est tout simple…
- Je le savais ! Tu utilises des produits spéciaux.
- Mais non… où vas-tu chercher ces idées. Des produits spéciaux pour les vaches, mais non !
- Alors comment ?
- Bien c’est simple, le matin quand je vais traire mes vaches, pour les motiver je leur pose toujours la même question : « Alors mes petites ! Ce matin qu’est-ce que vous me donnez ? Du lait ou du steak ? »


C'est un homme très riche qui demande à sa femme ce qui lui ferait plaisir comme cadeau pour la Saint-Valentin.
– Qu'est-ce que tu dirais d'un manteau de fourrure ?
– Bof...
– Et si je te payais un coupé sport ?
– Non, non...
– Que dirais-tu d'une résidence secondaire à la montagne ?
– Non merci...
Alors le mari en a marre lui demande :
– Allez dis-moi ce que tu veux directement, on ira plus vite.
– Je veux le divorce !
– Aïe ! dit le mari, je n'ai pas prévu de dépenser autant...


C'est un homme et une femme qui ne savent pas faire de bébé, alors ils appellent le docteur :
- Bonjour Docteur, comment fait-on pour avoir un bébé ?
- Il faut mettre le point sensible de la femme sur celui de l'homme.
- Très bien, merci docteur, au revoir.
Le couple, bien décidé à appliquer ses conseils monte dans la chambre.
- Chéri, c'est quoi ton point sensible ?
- Ben c'est mes oreilles, lui dit l'homme. Et toi ?
- Ben moi, c'est mes fesses. Lui dit la femme.
Alors, ils commencent à se mettre en position pour faire un bébé, les fesses de la femme sur l'oreille de l'homme, et là, la femme lâche un gros pet foireux, et l'homme dit alors :
- Hé chéri, ça commence à venir, j'entends le bébé arriver en mobylette !


La leçon
Dans une école du Médoc, l’institutrice apprend aux élèves les mesures de capacité.
Elle en arrive aux mesures des liquides et dit :
– La plus petite, c’est le millilitre. Puis viennent le centilitre, le décilitre, et la mesure de base qui est…
– Le litre ! crient les enfants.
– Très bien. Qu’y a-t-il au-dessus du litre ?
Et toute la classe en chœur répond :
– Le bouchon !


459 ° - 25 Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




459 ° - 25 Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15357
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum