GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -33%
Moustiquaires ajustable pour fenêtre avec toile ...
Voir le deal
11.99 €

481 ° - 25

Aller en bas

481 ° - 25 Empty 481 ° - 25

Message par Jacknap1948 Dim 3 Jan 2021 - 10:19

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Une femme est en train de cuire des œufs lorsque son mari rentre à la maison.
Il la rejoint dans la cuisine et se met à crier :
- ATTENTION, ATTENTION !… METS PLUS DE BEURRE !… RETOURNE-LES ! RETOURNE !… DU BEURRE, ENCORE PLUS DE BEURRE !… TU NE VOIS PAS QU’ILS VONT CRAMER ?… MAIS FAIS ATTENTION !… RETOURNE-LES ! ALLEZ, VITE !… RETOURNE-LES MAINTENANT ! MAINTENANT !… ATTENTION TROP DE BEURRE, ÇA VA GICLER !… ATTENTION ! TU VAS TE BRÛLER !… HOLÀ, HOLÀ, BEAUCOUP TROP DE BEURRE !… ET PAS ASSEZ DE SEL, IL FAUT PLUS DE SEL !
La femme, excédée, finit par lui hurler :
- Mais ça va pas la tête ? Pourquoi tu cries comme ça ?
Qu’est-ce qui te prend ?
L’homme se retourne et lance, très calmement, en sortant de la cuisine :
- Rien du tout, c’était juste pour te montrer ce que ça fait quand tu es à côté de moi en voiture…


Un bègue n'arrive pas à acheter des cigarettes.
Avant d'entrer dans le tabac il s'entraine longuement :
- "B, Bon, Bon, Bonjour, Ma, Mad, Madame, Je vvv, vvoud, drais un p, ppp, paquet, d, de ccci, cig, cig, cigarettes, ssss, s'il, vvv, vous plait".
C'est long, c'est difficile, c'est laborieux mais il finit par se sentir prêt.
Il entre, s'approche du comptoir, prend une grande inspiration et prononce d'un seul trait :
- "Bon-jour-Ma-dame-je-vou-drais-un-pa-quet-de-ci-ga-rettes-s'il vous plaît".
- "Avec ou sans filtre ?"
- "S, sss, sss, salope !"


Au cours d’une randonnée en Auvergne, un Parisien se perd.
Après avoir longuement erré, il aperçoit une cabane et frappe à la porte :
– Y’a quelqu’un ?
– Oui ! Qui est là ?
– Je suis perdu. Pouvez-vous m’indiquer comment on retourne au point de départ ?
– Aucune idée ! Je suis un petit garçon, et je ne peux pas vous ouvrir.
– Alors demande à ton père.
– Je ne peux pas. Il est sorti quand maman est rentrée.
– Demande à ta mère alors.
– Maman est sortie quand grand-frère est rentré.
– Bon demande à ton grand-frère alors…
– Impossible, il est sorti quand je suis rentré…
– Bon sang !! Vous n’êtes jamais en famille ??
– Si à la maison, mais ici c’est les chiottes !!


Une candidate à un poste de coiffeuse.
Dans un salon de coiffure, le patron demande à une candidate :
– Êtes-vous douée en maths ?
– Oui, tout à fait !
– Ok alors faisons un test : 4 x 3 ?
– 24 !
Les autres coiffeuses disent :
– Laissez-lui une autre chance ! Laissez-lui une autre chance SVP !
– Bon ok… 5 x 5 ?
– 48 !
Les autres coiffeuses insistent :
– Laissez-lui une autre chance ! Laissez-lui une autre chance SVP !
– Bon dernière fois… 2 x 9 ?
– 18 !
Et les coiffeuses :
– Laisse-lui une autre chance ! Laissez-lui une autre chance !


Chaque midi, trois ouvriers du bâtiment – un français, un allemand et un belge – se retrouvent sur le toit d’un bâtiment.
Le français ouvre son sac et voit un jambon beurre à manger, craque et dit :
- « Ça fait 20 ans que je travaille et 20 ans que je mange la même chose, si demain j’ai la même chose, je me suicide ».
L’allemand ouvre son sac, voit une choucroute et dit la même chose.
Le belge ouvre son sac, voit des moules frites et dit la même chose.
Les 3 hommes se retrouvent le lendemain midi.
Le français a encore un jambon beurre.
Il saute du bâtiment.
Même repas pour l’allemand, qui se suicide.
Même chose pour le belge, qui saute à son tour.
A l’enterrement, leurs femmes se retrouvent en pleurs.
La française dit :
- « Je ne comprends pas, s’il m’avait prévenu, je lui aurais cuisiné autre chose ».
L’allemande réagit pareil.
La belge encore plus effondrée que les autres, dit à son tour :
- « Je ne comprends pas, c’est mon mari qui cuisinait ses plats… »


Le diable dit à un agent immobilier :
– Je vais faire de toi le plus grand agent immobilier du monde. Tu gagneras tous les ans plus d’argent que Bill Gates et le Sultan de Brunei réunis ! En échange, je prendrai les âmes de ta femme et de tes enfants, qui passeront l’éternité en Enfer avec moi.
L’agent immobilier lui répond :
– Ça a l’air bien, mais où est le piège ?


La maîtresse demande un jour aux enfants : Avec quels fruits peut-on faire de la compote ?
Les mains se lèvent :
Avec des pommes,.... avec des poires,.... avec des pêches, etc.... et un petit garçon qui dit :
- Avec des moules, maîtresse !
La maîtresse lui demande :
- Es-tu sûr de toi ? Les moules, ce sont des fruits de mer, et je ne crois pas qu'on puisse faire de la compote avec. Sais-tu comment on le fait ?
Le petit garçon :
- Ben.... je ne connais pas la recette mais ma mère quand elle se lève le matin, elle dit toujours : 3J'ai la moule en compote !3


Fidèle à ses habitudes, une petite vieille assiste à la messe du matin, quand tout à coup le curé dit :
- Que tous ceux qui ont commis le péché d'adultère s'avancent.
La petite vieille, un tantinet dure d'oreille, demande à son voisin :
- Qu'est-ce que vient de dire monsieur le curé ?
Ce dernier répond :
- Il a dit que tous ceux qui désirent une pastille à la menthe s'avancent.
La petite vieille, chancelante et s'appuyant sur sa canne, se lève alors avec peine.
Le curé lui lance, offusqué :
- Vous ? Madame ? A votre âge, vous n'avez pas honte ?
- C'est pas parce que je n'ai plus mes dents que je ne suis pas capable d'en sucer une de temps en temps, vous savez !


Un employé des chemins de fer dit à un collègue :
- Si tu savais ce qui m’est arrivé hier ! J’inspectais les voies et tout à coup je vois une femme ligotée sur les rails ! Alors j’ai dénoué ses liens, et puis je l’ai ramenée chez moi. Je l’ai déshabillée parce qu’elle était trempée, je l’ai mise dans mon lit pour la réchauffer, je l’ai massée, et puis progressivement ça a dérapé, et finalement je lui ai fait l’amour pendant une bonne partie de la nuit.
- Elle était jolie ?
- Je ne sais pas. Je n’ai pas retrouvé la tête…


Un éleveur subit un contrôle fiscal...
L'inspecteur arrive et demande à avoir accès à tout dans la ferme.
Devant le refus de l'éleveur il brandit sa carte professionnelle :
- "Je suis le représentant de l'Etat, vous devez accéder à mes demandes!"
L'éleveur accepte et l'inspection commence... en détail... longue... minutieuse.
L'inspecteur examine les documents, puis les équipements, le bétail, tout, quoi.
A l'extérieur il avise un taureau immobile au pied d'un arbre au milieu d'un grand champ.
- "Et ça, c'est à vous aussi ? Je vais aller voir de plus près"
- Vous ne devriez pas, monsieur
- Auriez-vous des choses à cacher?
Arrivé près du taureau, celui-ci se tourne vers lui, commence à meugler et lui fonce dessus.
L'inspecteur s'enfuit et court en hurlant à l'aide, le taureau à ses trousses.
Resté derrière la barrière entourant le champ, l'éleveur lui crie alors :
- "Ta carte! Montre-lui ta carte!"


Un monsieur âgé a un sérieux problème.
Il est complètement sourd depuis plusieurs années.
Il va voir son médecin qui lui prescrit un nouvel appareil auditif haut de gamme.
Au bout d'un mois, il retourne voir son médecin qui lui dit :
- Votre famille doit être contente de voir que vous entendez très bien !
L'homme répond :
- Oh, je n'ai pas encore dit à ma famille que j'avais un appareil. Je ne fais que m'asseoir et écouter les conversations. J'ai déjà changé trois fois mon testament... J'adore !


Dans un foyer pour seniors, deux hommes âgés sont assis sur un banc.
L'un d'eux se tourne vers l'autre et dit :
- Jos, j'ai 83 ans, j'ai mal partout et j'ai des difficultés à marcher... Je sais que tu as mon âge. Comment vas-tu ?
- Je me sens comme un nouveau-né !
- Vraiment, comme un nouveau-né ?
- Oui, pas de cheveux, pas de dents et des couches culottes !


Une femme raconte à une de ses amies :
- C'est grâce à moi qu'il est devenu millionnaire !
- Et avant, qu'est-ce qu'il était ?
- Milliardaire.


Un homme s'étonne auprès de son copain :
- Quoi ! Toi, si pudique, tu as emmené ta femme, cet été, dans un camp de naturistes ?
- Oui, au moins, pendant un mois, elle ne s'est pas plainte de n'avoir rien à se mettre !


Le logement d’un homme a été cambriolé.
- Le lendemain, le commissariat le prévient qu'on a arrêté le voleur et le convoque. L'homme demande au policier :
- Pourrais-je lui causer !
- Pour lui dire quoi ?
- Écoutez, Monsieur le commissaire, il a pénétré chez moi à 2 heures du matin sans réveiller ma femme. S'il m'explique comment il s'y est pris, je retire ma plainte !


Deux hommes islamiques très croyants se promènent dans le désert.
- Mohammed lui dit Ahmed, dans le Coran il est écrit que ta femme doit marcher 20 pas derrière toi ! Et ta femme marche 10 pas devant toi !'
- Je sais lui répond Mohammed, mais à l'époque du Coran, il n'y avait pas encore de mines dans le désert...'


La Modestie juive
Un catholique, un protestant, un musulman et un juif étaient en discussion pendant un dîner.
Le catholique dit :
- J'ai une grande fortune et j'achèterais bien la Citibank !
Le protestant dit :
- Je suis très riche et j'achèterais bien la General Motors !
Le musulman dit :
- Je suis un prince fabuleusement riche. Je vais acheter Microsoft !
Ensuite, ils attendent tous que le juif parle...
Le juif remue son café, place la cuillère proprement sur la table, prend une petite gorgée de café, les regarde et dit avec désinvolture
- Je ne vends pas !


Un mendiant fait la manche à la hauteur d'un feu rouge, une Mercedes s'y arrête, le mendiant frappe à la vitre et crie au chauffeur :
- j'ai faim !
Le conducteur regarde sa montre, et lui répond :
- C'est normal, il est midi, moi aussi.


3 jeunes femmes en vacances prennent le soleil sur une plage de Miami.
3 jeunes américains voulant les approcher leur demandent leurs prénoms.
La première répond AÏCHA, la deuxième RACHIDA, la troisième FATIMA.
Les 3 américains répondent en chœur :
- Ah ! vous êtes françaises !


Un prêtre reçoit en confession un vieux fermier.
L'homme dit:
- Pardonnez-moi mon Père, car j'ai péché. Durant la deuxième guerre mondiale, j'ai caché un homme riche dans mon grenier.
- Je ne comprends pas, c'est une bonne action si cet homme était en danger !
- Mais, ce n'est pas tout... J'ai fait payer un loyer chaque mois pour la location de mon grenier.
- Humm . Vous avez profité et abusé de lui. Mais j'imagine que cela peut vous être pardonné.
- Oh mon Père, vous m'ôtez un gros poids sur la conscience. Une dernière petite question...
- Oui mon fils...?
- Est-ce que vous pensez que je devrais lui dire que la guerre est terminée ?


Deux juifs originaires de villes différentes se disputent pour savoir lequel de leur rabbin respectif est plus apte à accomplir des miracles.
- C'est le nôtre soutient le premier, et je vais te le prouver. Lors du dernier Shabbat, notre rabbin se rendait à la synagogue lorsque se mit à tomber une pluie diluvienne. Toute activité étant interdite le samedi, il ne pouvait ouvrir son parapluie. Il jeta un regard vers le ciel, Jehova le comprit immédiatement, et tu ne vas pas le croire, voici qu'un miracle se produisit : à gauche il pleuvait, à droite il pleuvait, et au milieu s'ouvrit un gué qui menait jusqu'à la synagogue!
- C'est rien, répondit l'autre. Lors du dernier Shabbat, notre rabbin se rendait également à la synagogue et que vit-il par terre: un billet de cent dollars! Que faire, quand c'est un péché de toucher l'argent le samedi? Il jeta un regard vers le ciel, Jehova comprit tout et un miracle s'accomplit: à gauche on était samedi, à droite on était samedi et au milieu, tu ne vas pas me croire, on était jeudi!


Une jeune femme qui cherche à se marier vient s'inscrire dans une agence matrimonial.
Elle précise à l'employée :
- Je suis bien ennuyée ...Comme vous le voyez, je suis borgne. Ça sera sans doute difficile de trouver un parti...
- Mais non, ne vous inquiétez pas !
L'employée tape la fiche descriptive : "Jeune femme ,deux merveilleux yeux bleus ,dont un en moins.


J'ai un sens de l'humour très particulier, hérité de mon père.
Un jour, à l'âge de 10 ans, je regardais des dessins animés et mon père coupait de la viande dans la cuisine.
Soudain, j'ai entendu le bruit d'une hache qui frappait le bois, suivi d'un horrible cri de mon père.
Il s'est précipité dans la pièce, les yeux grands ouverts, la main couverte de sang et un morceau de viande à la place de son doigt.
Il a crié :
- "Au secours, fais quelque chose, je me suis coupé le doigt, trouve-moi une aiguille et un fil, il faut le recoudre !"
J'ai sauté du fauteuil et me suis mis à courir partout, j'ai cherché du fil et une aiguille, les ai trouvés, et me suis précipité vers mon père avec les mains toutes tremblantes.
Puis j'ai vu qu'il souriait.
Alors je lui ai demandé bêtement :
- "Quoi, tu n'as plus mal ?"
Et il a répondu :
- "C'était une blague, tu aurais dû voir ton visage ! Mais tu as été bon, tu n'as pas perdu ton sang-froid et tu n'as pas perdu connaissance, tu ferais un bon policier !"
On a bien ri, puis il a dit :
- "Allez, je vais envelopper ta main avec de la viande, il est temps de faire peur à maman !"


Ceux qui ont construit l’hôpital de Wuhan en 10 jours termineront notre dame de Paris ce week-end.


Ce n’est pas parce que l’homme a soif d’amour qu’il doit se jeter sur la première gourde.


481 ° - 25 Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




481 ° - 25 Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15355
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum