GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Ravensburger- Labyrinthe Junior – Jeu d’enfant
13.99 € 23.22 €
Voir le deal

485 ° - 25

Aller en bas

485 ° - 25 Empty 485 ° - 25

Message par Jacknap1948 Dim 31 Jan 2021 - 10:10

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


La bru idéale
Deux amis discutent :
- J’en ai marre, dit l’un. Je n’arrête pas de rencontrer des filles, mais dès que je les invite chez mes parents, ma mère ne les supporte pas… Quelle guigne. Qu’est-ce que tu ferais à ma place ?
- Ben j’sais pas moi. Et si tu essayais de trouver une fille qui soit comme ta maman ? Je suis sûr qu’après ça, elle ne te posera plus de problème.
Peu de temps après, les deux gars se rencontrent à nouveau :
- Alors, est-ce que tu as trouvé la fille parfaite, celle qui te plait à toi ET à ta mère ?
L’autre hausse les épaules et répond :
- Ouais, je l’ai trouvée. Je l’ai ramenée à la maison. Ma mère l’a adorée et elles sont tout de suite devenues amies.
- Eh ben alors, ça y est, tu vas te fiancer ?
- Je ne pense pas. Cette fois ci c’est mon père qui ne la supporte pas…


Au cimetière
Un paysan va sur la tombe de sa femme pour la fête de la Toussaint.
– Ah, Marie ! pleurniche-t-il, tu n’imagines pas comme tu me manques ! Sans toi je ne suis plus rien, je n’ai goût à rien. Je m’occupe à peine des bêtes, j’ai perdu l’appétit, je ne vais même pas au bistrot ! Si seulement je pouvais te retrouver, si seulement tu pouvais revenir avec moi, je serais tellement heureux…
À ce moment-là un léger tremblement de terre remue le sol et soulève de quelques centimètres la dalle funéraire. Alors le paysan s’écrie :
– Marie ! Arrête tes conneries ! Je disais ça pour rire…


C'est une sœur qui vit dans un couvent depuis longtemps et qui dit à la mère supérieure :
- Ma mère, j'en ai ras le bol d'être ici ! Je m'en vais et je me mets à mon compte pour devenir prostituée !
La mère supérieure surprise lui dit d'un air choqué :
- Quoi ! Qu'est-ce que vous avez dit ?!
- J'ai dit que j'en avais marre ! J'me casse d'ici et je vais faire ce que j'aurais dû faire depuis longtemps : prostituée !!!
- Ah j'ai eu peur ! Je croyais que vous m'avez dit que vous alliez devenir protestante !


Pour les conjugaisons quelques réponses

On ordonna à David de guetter... et David Guetta !
On ordonna à Hélène de s'égarer... et Hélène Ségara !
On ordonna à Thierry d'en rire... et Thierry Henry !
On ordonna à Fatou de mater... et Fatou Matta !
On ordonna à Bruce de lire... et Bruce Lee !
On ordonna au Coca de coller... et le Coca Cola !
On ordonna à Mouss de taffer ...et Mousstafa !
On demanda à Mme Sarkozy de bronzer et .......Carla Bruni !!!!!!!!!!!!!!

Et pire.......... LA SUITE !!!!!!
On ordonna à un Castor de ramer... et Castorama
On dit à Katy de mourir... et Katy Perry
On ordonna à Mara de donner... et Maradona
On ordonna au chaud de coller... et le chocolat
On a dit : "ton petit lira"... et le petit Lu
Un jour, on dit à Lustu de croire,... et Lustucru
On ordonna que le riz colle.. et le Ricola
Un jour, on demanda à Jack de sonner à la porte...depuis Jackson....
Un jour, on demanda à Hugo de bosser et depuis, Hugo Boss.
On sema le blé, et Marc Lavoine !!!
On ordonna à Rex de sonner... Et Rexona !
En 1903, on interdit aux Gendarmes d'être tristes .. et depuis la Gendarmerie


C'est un DRH qui, à la fin d'une négociation serrée avec les syndicats et afin de détendre l'atmosphère, se propose de faire un tour de table sur le thème : "alors, quelles sont vos lectures favorites ?"
Le 1°, délégué CFTC, répond :
- « Moi je lis Témoignage Chrétien ».
Le DRH :
- « Bravo, félicitations, vos lectures sont en adéquation avec vos idées ! »
Le 2°, le délégué CFDT :
- « Moi, je lis le Nouvel Observateur ».
Le DRH :
- « Bravo, félicitations, vos lectures sont en adéquation avec vos idées ! »
Le 3°, délégué CGC :
- « Moi, je lis le Monde ».
Le DRH :
- « Bravo, félicitations, vos lectures sont en adéquation avec vos idées ! »
Le 4°, le délégué CGT, est interrompu par le DRH :
- « Vous, je pense !! vous lisez l'Humanité, bien sûr ?! »
Le délégué CGT :
- « Non pas du tout, je lis "Modes et Travaux" !! »
Le DRH :
- « Modes et travaux ? Je ne comprends pas !?? »
Le délégué CGT :
- « Si, si ! Tous les mois il y a un patron à découper ! »


Le papi de Marseille
Un touriste breton dont la voiture est immatriculée 22 (Côte d’Armor) est en vacances à Marseille.
Il descend le Boulevard d’Athènes pour se rendre sur le Vieux Port.
Il est 14 heures et comme d’habitude, c’est le grand embouteillage.
Devant la voiture du breton se trouve celle d’un Papi marseillais.
Le-dit Papi change de file en permanence, un coup à droite, puis à gauche, puis il revient à droite et ainsi de suite.
Ulcéré, le breton s’énerve et parvient enfin à le dépasser.
Arrivé à la hauteur du papi, il se penche vers sa fenêtre de droite et hurle :
- « Alors le vieux, vous arrêtez de changer de file sans arrêt ! On roule à droite un point c’est tout ! »
Le brave papi, qui a sa fenêtre ouverte, regarde le breton d’un air complètement étonné et lui répond :
- « Oh fada ! Ici on est à MARSEILLE ! On roule ni à droite ni à gauche ! »
Le conducteur breton n’en croit pas ses oreilles et enchaîne :
- « Ah bon ! Et vous roulez où à MARSEILLE ? »
Le Papi lui rétorque alors :
- « Eh, comme d’habitude couillon, on roule à l’ombre ! »


Un père rentre du bureau plus tôt que d’habitude et découvre trois verres à Calva sur la table de la cuisine.
Il appelle son petit garçon :
– Dis-moi Mathias, il y a eu de la visite cet après-midi ?
– Oui Papa ! Un monsieur est venu et maman lui a offert à boire un petit calva !
– Mais le troisième verre, alors, il est à qui ?
Mathias devient tout rouge et dans un chuchotement il finit par dire :
– C’est moi qui l’ai bu !
– Mais enfin Mathias, ce n’est pas pour les enfants ! Et tu ne t’es pas senti mal ?
– Non, moi ça ne m’a rien fait, mais maman et le monsieur, ils ont dû se coucher !


Un homme rentre chez lui (épuisé) après sa journée de travail.
Il est seul, sa femme n’est pas encore rentrée.
Il décide donc de profiter de cet instant de sérénité pour s’offrir une petite bière bien fraiche.
En allant à la cuisine il remarque un Post-it sur le lave-vaisselle :
« Je suis propre mais pas vidé… »
Le mari s’exécute et range la vaisselle, boit sa bière d’un trait, avale une rondelle de saucisson sans s’étrangler avec la peau, court à la salle de bain, se déshabille vite vite, se douche rapidos, se rend dans la chambre, se colle le Post-it sur le front puis se couche en attendant le retour de sa femme chérie…


Jésus est au collège et il reçoit son bulletin du 2ème trimestre.
Sa mère, Marie, le vérifie :
Math : 2, multiplie les pains à volonté et ne sait pas faire une division.
Pitoyable !
Chimie : 3, transforme l’eau (H2O) en vin ! Alcoolisme en cours.
Blâme !
Sport (natation) : 0, ne sait toujours pas nager (s’amuse à faire rire ses camarades en marchant sur l’eau !)
Marie s’écrie alors :
Jésus, avec un bulletin comme ça tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques !


Lors de l’inauguration de la bibliothèque de l’université américaine qu’il a entièrement financée, un milliardaire s’adresse aux étudiants :
Jeunes gens, je vais vous raconter comment j’ai débuté.
A dix-sept ans, j’ai trouvé une pomme dans le caniveau. Je l’ai essuyée, lustrée pour qu’elle soit bien brillante, je l’ai vendue et avec l’argent j’ai acheté deux pommes.
Je les ai lustrées, revendues, et j’ai acheté quatre pommes.
Au bout de quinze jours j’avais un cageot.
Six semaines plus tard, je pouvais m’acheter une petite voiture de livraison.
C’est à ce moment-là que mon grand-père est mort en me laissant cent millions de dollars…


Voilà ce que je fais depuis le confinement:
Après avoir pris ma retraite, ma femme a insisté pour que je l’accompagne dans ses courses au supermarché.
Malheureusement, comme la plupart des hommes, je trouve cette tâche des plus ennuyeuses et préfère entrer et sortir rapidement.
Ma femme étant (hélas) comme la plupart des femmes, elle aime faire du shopping pendant des heures et des heures !
Donc j’essaye d’occuper mon temps comme je peux.
Mais hier, ma chère a reçu la lettre suivante du supermarché :
Chère Mme R….,
Au cours du derniers mois, votre mari a été à l’origine de plus d’un problème au sein de notre magasin.
Nous ne pouvons tolérer ce comportement et sommes contraints de vous interdire, à tous les deux, l'accès à notre supermarché.
Nos plaintes contre Mr R. sont énumérées dans l’historique ci-dessous, et documentées par les vidéos de nos caméras de surveillance vidéo, disponibles sur simple demande de votre part.
Le 15 mars :
A pris 24 boîtes de préservatifs et les a déposées au hasard dans les chariots d’autres clientes, quand elles ne regardaient pas.
Le 20 mars :
A réglé tous les réveils dans le rayon des articles ménagers / literie pour qu’ils se déclenchent à intervalles de 5 minutes.
Le 27 mars:
Avec une boîte de concentré, a fait une traînée de jus de tomates sur le sol conduisant aux toilettes des femmes.
Le 31 mars :
A rôdé dans le magasin avec un regard louche, en fredonnant le thème de « Mission Impossible » .
Le 2 avril:
A monté une tente dans le département de camping et proposait aux autres clients d’amener des couvertures et oreillers pour une soirée à la belle étoile.
Le 3 avril :
Quand un employé a demandé s’il pouvait l’aider, a commencé à pleurer et à crier : « Pourquoi vous ne me laissez pas tranquille ?»
Le 5 avril :
A regardé directement dans la caméra de sécurité et l’a utilisée comme un miroir, pour aller chercher des trésors dans son nez.
Le 7 avril :
A manipulé des armes à feu dans le département de « chasse et pêche » et a demandé au préposé dans quel rayon se trouvaient les antidépresseurs.
Le 9 avril :
S’est caché dans un rayon de vêtements, à l’intérieur d’une longue robe et lorsque les gens approchaient, il criait : « Choisis-moi, choisis-moi !»
Le 10 avril :
Quand une annonce est venue sur le haut-parleur, il s’est couché au sol en position fœtale et a crié : « Oh non ! C’EST ENCORE CES VOIX !»
Et le dernier incident, mais pas le moindre, en date du 11 avril :
Est entré dans une cabine d’essayage, a fermé la porte, a attendu un certain temps, puis a crié très fort : « Hé ! Il n y a pas de papier cul ici ?


Toto est dans la grande section à la maternelle. Il rentre de l'école et dit à sa mère :
- Maman, aujourd'hui, l'institutrice m'a demandé si j'avais des frères et sœurs qui allaient rentrer en maternelle bientôt.
- Mais c'est très bien qu'elle s'intéresse à toi comme cela, mon chéri. Et qu'a-t-elle répondu quand tu lui as dit que tu étais fils unique ?
- Elle a juste dit : " Merci mon Dieu ! "


C'est Toto qui dit à sa maman :
- Dis maman, t'as vu ? J'ai donné un sucre au chien et il a remué la queue !
- Super, va donner deux sucres à ton père !


Un gars tient une boutique de vente de soutien-gorge à 10 euros l'unité.
Un jour, un juif débarque dans son magasin et lui achète 50 soutien-gorge.
Sentant une belle opportunité venir à lui, le vendeur décide par la suite de monter le prix à 20 euros l'unité.
Le lendemain, le juif revient dans la boutique et lui achète 100 soutien-gorge.
Intrigué, le vendeur demande ce qu'il compte faire avec tous ces soutiens gorges.
Le juif répond :
- Je découpe en 2 les soutien-gorge pour faire des kippas et je les revends 45 euros l'unité


Une femme demande à son mari: quel est ton programme pour la fête de pâques ?
- Le mari: je ferai exactement comme Jésus-Christ.
- La femme: c.à.d.'?
- Le mari: Je vais disparaitre le vendredi et réapparaître le dimanche.
- La femme: D'accord, moi je ferai comme la sainte vierge.
- Le mari : c.à.d. ?
- La femme: Revenir à la maison enceinte sans être touchée par mon mari.


Après la messe, le curé va, comme à son habitude, se reposer à l'ombre du marronnier, derrière l'église. En entendant un merle siffler, il lève la tête et aperçoit une petite fille, debout dans l'arbre, sans culotte.
Il s'écrie :
- Dieu du ciel! Descend tout de suite, mon enfant!
La gamine obtempère et le prêtre lui dit :
- Tiens, voilà cinq euros. Dis à ta maman qu'elle t'achète une culotte.
Le petite court raconter l'histoire à sa maman.
Celle-ci réfléchit et se demande combien le curé lui donnera si elle monte, elle-même, dans l'arbre, sans culotte.
Le dimanche suivant, le curé s'installe de nouveau sous le marronnier.
Il entend le merle et il lève la tête.
Il voit la maman, sans culotte.
- Mon Dieu, ce n'est pas possible! Descendez au plus vite, ma fille!
La mère descend et le curé lui dit :
- Tenez, prenez ces dix euros, et allez-vous acheter un rasoir!


Perdre son stylo = Pas de stylo
Pas de stylo = Pas de notes
Pas de notes = Pas de cours
Pas de cours = Échec Scolaire
Pas de diplôme = Pas de travail
Pas de travail = Pas d'argent
Échec scolaire = Pas de diplôme
Pas d'argent = Pas de nourriture
Pas de nourriture = Anorexie
Anorexie = Pas beau
Pas beau = Pas d'amour
Pas d'amour = pas d'enfant
Pas d'enfants = seul
Seul = Dépression
Dépression = Maladie
Maladie = Mort

Conclusion : Si tu perds ton stylo, t'es mort ! Sad


LA SCENE : un poulet est au bord d'une route ; Il la traverse.
Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?

RENÉ DESCARTES : Pour aller de l'autre côté.
PLATON : Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai.
ARISTOTE : C'est la nature du poulet que de traverser les routes.
KARL MARX : C'était historiquement et socialement inévitable.
HIPPOCRATE : c’est en raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.
MARTIN LUTHER KING JR. : J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.
MOISE : Et Dieu descendit du paradis et Il dit au poulet : " Tu dois traverser la route". Le poulet traversa la route et Dieu vit que cela était bon.
TRUMP : Le poulet n'a pas traversé la route, je répète, le poulet n'a JAMAIS traversé la route.
SIGMUND FREUD : Votre préoccupation pour le fait que le poulet ait traversé la route révèle un fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.
BILL GATES : Nous venons justement de mettre au point le nouveau Poulet Office 2020, qui ne se contentera pas seulement de faire traverser les routes à vos poulets, mais couvera aussi leurs œufs, les classera par taille, etc...
GALILEE : Et pourtant, il traverse.
ERIC CANTONA : Le poulet, il est libre le poulet. Les routes, quand il veut, il les traverse.
L'EGLISE DE SCIENTOLOGIE : La raison pour laquelle le poulet traverse est en vous, mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 1000 € par séance, une analyse psychologique vous permettra de la découvrir.
EINSTEIN : Le fait que ce soit le poulet qui traverse la route ou que ce soit la route qui se meuve sous le poulet dépend uniquement du référentiel dans lequel vous vous placez.
ZEN : Le poulet peut traverser la route, seul le Maître connaît le bruit de son ombre derrière le mur.
RICHARD VIRENQUE : C'était pas un lapin ?
JEAN-CLAUDE VANDAMME : Le poulet, la road il la traverse parce qu'il sait qu'il la traverse, tu vois, la route c'est sa vie et sa mort, la route c'est Dieu c'est tout le potentiel de sa vie, et moi Jean Claude Super Star quand le truck arrive sur moi, je pense à la poule et à Dieu et je fusionne avec tout le potentiel de la life de la road ! Et ça c'est beau !
FOREST GUMP : Cours poulet cours !!!
STALINE : le poulet devra être fusillé sur-le-champ, ainsi que tous les témoins de la scène et dix autres personnes prises au hasard, pour n'avoir pas empêché cet acte subversif.
EMMANUEL MACRON : C’est parce que le poulet a trouvé du travail.


Un employé se pointe à onze heures au bureau, tout essoufflé.
Manque de chance, son directeur l’aperçoit et le convoque :
- C’est maintenant que vous arrivez ? Vous avez une explication à me donner ?
- Patron, je vous prie de m’excuser, mais ma femme va avoir un bébé…
- Pardonnez-moi, je ne savais pas. C’est pour aujourd’hui ?
- Non ! dans neuf mois…


Malgré les consignes de confinement, un curé organise une messe de Pâques clandestine.
Quelques jours plus tard, il est pris de fièvre et d'une toux sévère.
Le SAMU se présente à l'église :
– On nous a appelé, vous avez besoin d’aide?
– Ce n’est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide!
Alors que le curé tousse de plus en plus fort et peine à respirer, le camion repasse et les pompiers lui reposent la question.
– Vous avez besoin d’aide?
– Ce n’est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide!
Lorsque le curé, terrassé par la fièvre tombe au sol en toussant et crachant, les pompiers passent une troisième fois.
– Vous n’avez toujours pas besoin d’aide?
– Ce n’est pas... néce...ssaire, rahhh...le seigneur ... me vient...rahhh en aide.
Peu après le curé arrive au paradis et dit au seigneur:
– Après vous avoir servi toute ma vie, je pensais vraiment que vous me viendriez en aide!
Et le seigneur lui répond:
– Je t’ai envoyé 3 fois le SAMU, je ne vois pas ce que je pouvais faire de plus!


Une cliente entre dans une boucherie et demande un beau poulet.
Le boucher va dans l’arrière-boutique et ramène le seul poulet qui lui reste.
- Voilà, chère madame.
- Vous n’en auriez pas un plus gros ?
- Je vais voir.
Il repart de l’autre côté, prend une pompe à vélo, met l’extrémité dans le croupion du poulet, et donne trois ou quatre coups de pompe pour le gonfler.
Puis il le rapporte :
- Celui-là vous convient ?


C'est l'histoire d' un chef garde forestier responsable des ressources humaines de la ville de Saint Troupougnoles qui recherche un bûcheron pour couper les arbres gênants de la forêt de la ville.
Alors il passe une annonce sur le journal local et le lendemain, un petit gringalet de 1m10 de haut et 35 kilos mouillés se rend à l'entretien d'embauche.
Le responsable lui dit :
-" Mais vous êtes bien gringalet pour faire ce travail, il me faut un grand gaillard, capable de couper des centaines d'arbres, et de travailler plus de 12 heures par jour. "
Le gringalet lui répond :
-"Faites-moi confiance, j'en suis parfaitement capable vous verrez de vous-même".
- "Alors, expliquez-moi un peu vos diverses expériences".
Alors le gringalet lui répond,
- "J'ai travaillé dans le désert du Sahara",
- "Le désert du Sahara ? le désert Africain de sable ?"
Et le gringalet qui lui répond :
- "Ben c'est comme ça qu'ils l'appellent maintenant depuis mon travail de bûcheronnage !"


C'est un gars qui est invité à une grande réception.
Une heure après le début de la soirée, il va aux toilettes.
Il remarque que le gars qui pisse à côté de lui a deux jets.
- C'est quoi....?
- Ah ça mon ptit jeune c'est une blessure de guerre...
Une heure plus tard, il revient aux toilettes publiques et voit un autre gars à côté, mais lui il a trois jets de pipi.
- C'est quoi, les trois jets?
- Ça c'est une vieille blessure de guerre de 1930.
Encore, une heure après, il y retourne et voit un autre mec qui a quinze jets de pipi.
Il demande:
- C'est une vieille blessure de guerre, vous aussi?
- Non, c'est juste que je suis trop saoul pour baisser ma fermeture éclair.


Ce que les garçons disent
--->... et ce qu'ils veulent dire
Ce n'est que du jus d'orange. essaie...
---> 3 verres de plus et elle me met ses jambes autour du cou
Elle est plutôt mignonne
---> Je la baiserai bien à mort
Je ne sais pas trop si je l'aime bien
---> Elle ne me fera jamais de pipe
J'ai besoin de toi
---> J'ai la main fatiguée
Je me la suis faite
---> Je me suis branlé en pensant à elle toute la semaine
Je voudrais vraiment te connaître mieux
---> Pour que je puisse m'en vanter à tous mes potes
Qu'est-ce que je vaux par rapport à tes petits amis précédents?
---> Est-ce que j'ai vraiment une petite bite?
Tu es la seule fille qui compte vraiment pour moi
---> Tu es la seule fille qui ne m'a pas envoyé bouler
Je veux que tu reviennes
---> ... au moins pour cette nuit
On a fait tellement de trucs ensemble
---> Si ça n'avait pas été pour toi, je n'aurai jamais perdu ma virginité
Tu me manques tellement
---> Je suis tellement en manque que même mon voisin de chambre commence à m'exciter
Non, je ne veux pas danser maintenant
---> Tu parles! Pour qu'elle sache que j'ai la trique, merci!


Le chat et le kilo de poisson
Une dame a acheté un kilo de poisson au marché.
Elle le pose sur la table de la cuisine et redescend parce qu’elle a oublié de prendre des citrons.
Quand elle revient cinq minutes plus tard, plus de poisson.
Et sous la table, le chat se pourlèche les babines.
Alors la dame l’attrape par la peau du dos et lui dit :
- Tu as mangé le poisson, hein, sale chat ! Je le sais que c’est toi ! D’ailleurs je vais le prouver…
Et elle colle le chat sur la balance.
L’aiguille indique un kilo.
Alors la dame ébahie murmure :
- Ça alors ! Où est passé le chat ?


485 ° - 25 Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




485 ° - 25 Signat13
Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15355
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum