GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


268 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

268 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 18 Déc 2016 - 9:47

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


C’est l’histoire d’une petite mamie qui, à la campagne, est sur son lit gravement malade.
Le médecin de la ville vient la voir et l’ausculte.
Le Papi attend dans le séjour.
Le médecin sort après de très longues minutes et lui dit :
- Votre femme est dans un état comateux !
Le Papi qui n’a pas bien compris, rentre dans la chambre de sa promise.
La mamie lui demande :
- qu’ek ksé ty qui la dit l’docteu à mon sujet ?
- Oh ché pas trop… il a dit k’tes dans un état comme ma queue…, répond le Papi !
- Non di dju, non di dju ?!? s’exclame la mamie…, bin j’suis pas prêt’ d’me levé alors !!!


Aides internationales :
- Aides payées par les pauvres des pays riches pour aider les riches des pays pauvres.
Oui chérie ! :
- Gain de temps.
Soutien-gorge :
- Synonyme de flamby. Tu tires la languette et tout tombe.
Je me suis fait un bleu :
- Expression couramment utilisée par Zahia.
La beauté intérieure :
- Concept inventé par les moches pour pouvoir se reproduire.
Péniche :
- C'est oune zizi portugaiche.
Pharmacie :
- Confiserie pour vieux.
Pruneau :
- Synonyme de personne âgée. Qui est ridé et qui fait chier.
Où est donc mon Ricard ? :
- Conjonctions de coordination.
Suppositoire :
- Invention qui restera dans les annales.


Pourquoi le poulet traverse la route ?
La scène: un poulet au bord d’une route. Il traverse
La question: Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?
Les réponses:

FRANCOIS HOLLANDE : Le poulet n’a pas encore traversé la route, mais le gouvernement y travaille. Parce que le changement c’est maintenant !
LE PAPE : Le poulet a démissionné il ne supportait plus la charge de travail.
GERARD DEPARDIEU : l’autre côté il y a la Russie et c’est beau la Russie « ma couille »
NELSON MONTFORT : J’ai à côté de moi l’extraordinaire poulet qui a réussi le formidable exploit de traverser cette superbe route: » Why did you cross the road ? » » Cot cot ! » « eh bien il dit qu’il est extrêmement fier d’avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C’était une traversée très dure, mais il s’est accroché, et… » Thanks chicken
CANTONNA : Le poulet, il est libre le poulet. Les routes, quand il veut, il les traverse.
SEBASTIEN LOEB : Je ne comprends pas, théoriquement, le poulet il avait le temps de passer.
JEAN-CLAUDE VANDAMME : Parce que le poulet est Aware
FOREST GUMP : COURS POULET COURS !!!
MICHAEL VENDETTA : Parce que le poulet c’est un winner ! C’est beau gosse de traverser la route, y a que les loosers qui traversent pas !
BILL CLINTON : Je jure sur la constitution qu’il ne s’est rien passé entre ce poulet et moi.
MOISE : Et Dieu descendit du paradis et Il dit au poulet : » Tu dois traverser La route ». Et le poulet traversa la route et Dieu vit que cela était bon.
BOUDDHA : Poser cette question renie votre propre nature de poulet.
BILL GATES : Nous venons justement de mettre au point le nouveau Poulet Office 2013″, qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes, mais couvera aussi des œufs, classera vos dossiers importants, etc…
SIGMUND FREUD : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet ait traversé la route révèle votre fort sentiment d’insécurité sexuelle latente.
EINSTEIN : Le fait que ce soit le poulet qui traverse la route ou que ce soit la route qui se meuve sous le poulet dépend uniquement de votre référentiel E=MC²
ARISTOTE : C’est la nature du poulet de traverser les routes.
KARL MARX : C’était historiquement inévitable.
CAPITAINE JAMES T. COOK : Pour aller là où aucun autre poulet n’était allé auparavant.
HIPPOCRATE : En raison d’un excès de sécrétion de son pancréas.
MARTIN LUTHER KING JR. : J’ai la vision d’un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.
RICHARD M. NIXON : Le poulet n’a pas traversé la route, je répète, le poulet n’a JAMAIS traversé la route.
NICOLAS MACHIAVEL : L’événement important c’est que le poulet ait traversé la route. Qui se fiche de savoir pourquoi ? La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu’il soit.
GALILÉE : Et pourtant, il traverse.
L’ÉGLISE DE SCIENTOLOGIE : La raison est en vous, mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 150 Euros par séance, plus la location d’un détecteur de mensonges, une analyse psychologique nous permettra de la découvrir.


François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine meurent en même temps et se retrouvent en enfer.
A leur arrivée, ils repèrent un téléphone et immédiatement demandent quelle en est l'utilité.
Le diable leur dit qu'il peut être utilisé pour appeler la terre dans des circonstances exceptionnelles.
Considérant tous les trois que les circonstances sont exceptionnelles car ils n'ont pas eu le temps de régler tous leurs problèmes, ils décident de demander s'ils peuvent s'en servir.
Poutine demande donc d'appeler la Russie, il parle pendant 5 minutes et le diable lui dit qu'il lui doit 1 million de Roubles.
Poutine fait un chèque.
Agela Merkel demande donc à son tour d'appeler l'Allemagne. Elle parle pendant 20 minutes et le diable lui demande 6 millions d’EUR.
Elle paye cash.
François Hollande à son tour prend le téléphone, appelle la France et parle pendant 4 heures.
A la fin de l'appel le diable lui dit qu'il doit 5 euros.
Quand Poutine entend cela il rentre dans une rage épouvantable et demande au diable pour quelle raison François Hollande est traité de manière préférentielle.
Le diable sourit et lui dit que depuis que François Hollande est devenu président, la France est devenue un enfer et que c'est donc un appel local.


Cela se passe dans un petit village de France où les gens ont les un peu légères.
Le curé, un beau jour, se fatigue des confessions de ses paroissiens, où tout tourne toujours autour de l'adultère.
Aussi, le dimanche, pour son sermon, il leur dit :
- "A partir de maintenant, je ne veux plus entendre parler d'adultère dans les confessions. C'est bien simple, si j'entends encore quelqu'un confesser qu'il a trompé son mari ou sa femme, je demande à changer de paroisse !!"
Comme tout le monde aime bien le curé, une réunion informelle a lieu dès la sortie de la messe.
Il est décidé par les paroissiens de continuer à confesser les adultères, mais d'utiliser un code pour ce péché.
Il est convenu que lorsque quelqu'un aura fauté sexuellement, il confessera être tombé par terre et avoir proféré des jurons à cette occasion.
Une semaine plus tard, le curé croise le maire du village dans la rue :
- "Bonjour, Monsieur le Maire, je suis bien content de vous voir. Vous devriez faire réparer les trottoirs. Plusieurs paroissiens se plaignent d'être tombés par terre !"
Le maire ne peut pas s'empêcher de rigoler en entendant la remarque naïve de son curé, mais le curé le coupe tout de suite :
- "Vous ne devriez pas rire de ça, car rien que cette semaine, votre femme est tombée cinq fois !"


Socrate et la maïeutique
Socrate était un philosophe grec réputé pour sa sagesse et également pour son art d’accoucher les esprits : la maïeutique
Un jour qu’il se promenait sur l’agora, il fut abordé par un quidam qui l’interpella ainsi :
– Socrate ! Sais-tu ce que je viens d’apprendre à propos d’un de tes élèves ?
– Attention ! lui dit Socrate, avant de dire quoi que ce soit, il faut que tu passes l’épreuve du triple filtre…
– Triple filtre ?
– Oui. Avant que tu ne me parles d’un de mes élèves, tu dois filtrer ce que tu vas dire… Le premier filtre est la VÉRITÉ. Es-tu absolument certain que ce que tu vas me dire est vrai ?
-Euh… C’est à dire… Non. Je l’ai juste entendu dire…
-Bien, tu n’es donc pas certain que ce que tu vas dire est la vérité.
-Le second filtre est la BONTÉ. Ce que tu as à me dire est-il bon pour mon élève ?
-Ben… pas exactement…
-Donc, tu veux me dire quelque chose qui n’est pas bon pour mon élève sans être sûr qu’il soit vrai. Essayons le troisième filtre, si tu veux bien: il s’agit du filtre de l’UTILITÉ. Ce que tu veux me dire est-il utile pour moi ?
-C’est difficile à dire, plutôt non, en réalité…
-Tu m’accorderas donc que tu souhaites me confier quelque chose de mauvais sur mon élève, qui ne me sera d’aucune utilité et dont tu n’es pas sûr qu’il soit vrai. Ne crois-tu pas qu’il vaudrait mieux, dans ce cas, te taire ?
-Si, Socrate, je vois bien que tu as raison. Je me tairai donc.
C’est par ce raisonnement que Socrate est passé à la postérité comme un grand sage.
C’est aussi de cette manière que Socrate n’a pas su que Platon le trompait avec sa femme. Et la maïeutique alors !


Vue par les enfants, la vie est différente...et c'est vrai que, parfois, leurs réflexions sont stupéfiantes !!!

1. NUDITÉ
Je conduisais avec mes trois jeunes enfants un soir d'été chaud lorsqu'une femme dans une décapotable devant nous se lève et nous salue de la main.
Elle était complètement nue ! J'étais encore sous le choc quand mon petit garçon de 5 ans assis sur le siège arrière dit :
- « Maman ! La dame ne porte pas sa ceinture de sécurité !»

2. ENCORE DE LA NUDITÉ
Un petit garçon se perd dans les couloirs d'un centre de remise en forme et se retrouve dans le vestiaire des femmes.
Lorsqu'il est remarqué, toute la salle se met à crier, les femmes se dépêchant de se couvrir d'une serviette.
Le petit garçon regarde tout ça avec surprise puis demande :
- « Qu'est-ce qui se passe ? Vous n'avez jamais vu un petit garçon avant ? »

3. VIEILLESSE
Lorsque je travaillais pour une organisation qui livre des lunchs dans un foyer pour personnes âgées, j'avais l'habitude d'emmener ma petite fille de 4 ans avec moi.
Les divers accessoires des vieillards, particulièrement les cannes, marchettes et fauteuils roulants, l'intriguaient beaucoup....
Un jour, je la retrouve fascinée devant un verre contenant un dentier.
Comme je me préparais à une suite inévitable de questions, elle se tourne simplement et chuchote :
- « La petite souris ne croira jamais ça ! »

4. HABILLEMENT
Une petite fille regardait ses parents s'habiller pour une soirée.
Quand elle vit son père mettre son smoking , elle l'avertit :
- « Papa, tu ne devrais pas porter ce veston. »
- « Et pourquoi pas, chérie ? »
- « Parce que tu sais qu'il te donne toujours un mal de tête le lendemain matin. »

5. BIBLE
Un petit garçon ouvre la grosse Bible familiale. Il est fasciné et regarde les vieilles pages jaunies.
Soudain, quelque chose tombe de la bible.
Il ramasse l'objet, le regarde attentivement et voit que c'est une vieille feuille d'érable qui avait été pressée entre les pages.
- « Maman, regarde ce que j'ai trouvé ! »
- « Qu'as-tu as trouvé là, mon chéri ? » demande sa mère.
Avec une voix étonnée, il répond :
- « Je pense que c'est le slip d'Adam.»


Question de poids
Pour quelles raisons les femmes mariées grossissent-elles alors que les femmes célibataires maigrissent ?
En fait c’est très simple :
– La célibataire va au frigo, n’y trouve rien d’intéressant et retourne au lit.
– La femme mariée va au lit, n’y trouve rien d’intéressant et retourne au frigo.


Paul dit à Jean
- J’ai des problèmes d'érection depuis quelques temps et ça m'obsède.
- Va voir ton médecin pour lui en parler.
- C'est déjà fait et rien ne change malgré les médicaments.
- Ben, va consulter un psy, il va surement résoudre ton problème, qui doit être mental .
Quelques jours plus tard, les deux amis se rencontrent à nouveau, et Jean dit à Paul :
- Alors, tu es allé voir le psy ?
- Oui
- Et ça va mieux ?
- Non, je bande toujours pas, mais maintenant, je m'en fou mais je m'en fou !


En avion
Dans un avion, un passager qui prend pour la première fois l’avion dit à son voisin :
– Franchement monsieur, c’est extraordinaire ! Vues d’ici, les voitures sur la route, on dirait une colonne de fourmis, savez-vous ?
– Il s’agit certainement de fourmis cher monsieur, répond l’autre, parce qu’on n’a pas encore décollé…


C'est un aveugle qui cherche à se faire embaucher dans une scierie.
Le patron de la scierie lui demande :
- "Et vous pensez que vous pouvez travailler ici avec votre handicap?"
- "Oui, bien sûr, parce que je peux me servir de mon odorat là où les autres ont besoin de leur vue!"
Le patron de la scierie n'y croit pas trop et décide de tester les compétences de l'aveugle.
Il fait amener plusieurs échantillons de bois différents, dans le but de les faire reconnaître à l'aveugle.
Le premier échantillon est posé sur la table.
L'aveugle le renifle et dit :
- "Ça, c'est du chêne, et même du jeune chêne" affirme l'aveugle.
Le patron pose un deuxième échantillon sur la table :
- "Ça c'est du hêtre" affirme l'aveugle.
Le patron pose un troisième échantillon sur la table :
- "Ça c'est du merisier" affirme l'aveugle.
L'aveugle ne s'est pas trompé une seule fois et le patron est très impressionné.
Comme il est très joueur, il veut tenter une expérience, il passe dans le bureau d'à côté et va chercher la secrétaire (qui a déjà 20 ans de service dans la scierie).
Il lui demande de se coucher devant l'aveugle sur la table et de baisser sa culotte, ce qu'elle fait.
Le patron lance alors à l'aveugle :
- "Si vous reconnaissez cet échantillon, je vous donne le boulot!"
L'aveugle renifle, puis renifle encore, enfin il dit :
- "Ah! Vous me tendez un piège!!! Ce n'est pas un bois que l'on utilise normalement dans une scierie... Je pense que c'est le bois de la porte des chiottes d'un vieux bateau de pêche à la crevette".


Deux hommes qui viennent de fêter le début de la retraite, parlent du vieillissement et l’un dit à l’autre:
- Le pire, c’est pour nos femmes. Elles refusent d’admettre qu’elles vieillissent et essaient toujours de cacher leurs petits bobos.
L’autre lui répond :
- Tu as bien raison mais j’ai trouvé un sacré bon truc pour les prendre à leur petit jeu… Ainsi, si tu veux savoir si ta femme commence à être sourde, place-toi à 10 mètres d’elle et pose-lui une question.
Puis, quand tu verras qu’elle ne répond pas, avance-toi à 5 mètres.
Puis à 2 mètres.
Puis à 1 mètre.
Et là, elle va devoir se rendre à l’évidence qu’elle est sourde !
Le papy trouve l’idée très bonne et en entrant chez lui, il se place à dix mètres de sa femme et lui demande d’une voix forte :
- Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour dîner ?
Pas de réponse…
Il s’approche alors de cinq mètres et lui demande à nouveau :
- Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour dîner ?
Pas de réponse…
Il s’approche encore, à deux mètres, et lui redemande :
- Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour dîner ?
Pas de réponse…
Le gars n’en revient pas !
Il s’approche alors à un mètre et hurle :
- Chérie, qu’est-ce qu’on mange pour dîner ?
Sa femme se retourne et lui dit, l’air agacée :
- Pour la quatrième fois : du saumon et du riz !


Une femme rencontre un très bel homme dans un bar.
Ils parlent, ils se plaisent, ils partent ensemble.
Ils arrivent chez lui, et il lui fait visiter son appartement.
Elle remarque que sa chambre est remplie de petits nounours.
Une centaine de petites peluches sur des étagères qui font toute la largeur du mur.
Les petits oursons sur l'étagère du bas, les ours moyens, bien rangés, sur l'étagère du milieu, et les très grandes peluches sur l'étagère du haut.
La femme est surprise de voir que cet homme, viril, a une aussi grande collection d'ours en peluche.
Elle ne montre pas son étonnement, mais elle est émue par la sensibilité de cet homme.
Elle se retourne vers lui ...
Ils s'embrassent ...
Ils s'arrachent leurs vêtements et font l'amour passionnément.
Après une nuit intense en ébats et en émotions, ils restent couchés là avec l'esprit un peu dans le brouillard.
La femme se retourne dans le lit et lui demande en souriant :
- Alors, heureux ?
Et l'homme lui répond :
- Oui, ça peut aller ... tu peux choisir un lot sur l'étagère du bas.


En pleine forme
Un sénior de 80 ans va voir son médecin.
Ce dernier lui demande comment vont les choses.
– Je suis en pleine forme ! répond le senior . Je sors avec une petite poule de 18 ans et je l’ai mise enceinte ! Qu’est-ce que vous pensez de ça, docteur ?
– C’est formidable ! (lui répond le médecin), Mais laissez-moi vous raconter une histoire :
– C’est une histoire vrai. J’ai un ami qui est un passionné de chasse, il n’a jamais manqué une saison. Un jour, alors qu’il s’en allait chasser et qu’il était pressé, il se trompe et au lieu de prendre son fusil, il prit son parapluie. Alors qu’il se trouvait dans la forêt, il aperçut un grizzli qui fonçait sur lui. Il saisit son parapluie, l’épaula et appuya sur la poignée. Savez-vous alors ce qu’il se passa ?
– Non ! répondit le senior interloqué.
– Et bien le grizzli tomba raide mort à ses pieds !
– C’est impossible ! (s’insurgea le sénior) Quelqu’un a dû tirer à sa place…
– C’est exactement où je voulais en venir…


Une bonne sœur se rend chez le gynéco, et lui dit:
- Docteur chaque fois que je vais aux toilettes, il y a des timbres qui tombent !!
- C'est pas possible ma sœur.
Pour confirmer ses dires, la nonne remonte sa robe noire et enlève sa petite culotte.
Effectivement le Docteur voit tomber des petits timbres, il en ramasse un, le regarde
La nonne lui dit, alors j'avais raison, mais ils sont de quel pays ?
Après un léger examen de la chose le gynéco lui répond,
- Ce n'est pas des timbres ma sœur, mais des étiquettes de bananes !!!


Jack et Bob décident d'aller skier pour le week-end.
Après quelques heures de conduite, ils se font surprendre par une grosse tempête de neige.
Au travers du blizzard, ils aperçoivent une ferme et demandent à la très jolie dame qui leur a ouvert, s'ils ne pourraient pas y passer la nuit.
- Je réalise que c'est pour une terrible tempête et que je vis seule dans cette énorme maison mais mon mari étant décédé depuis peu, j'ai peur que les voisins médisent si je vous héberge dans la maison.
- Soyez tranquille ma chère dame dit Bob, nous dormirons dans la grange et serons partis au lever du jour.
La dame étant d'accord, ils s'installèrent dans la grange et au lever du jour, ils reprirent la route.
Ils eurent un très beau week-end de ski.
Mais neuf mois plus tard, Bob reçoit une très surprenante lettre de l'avocat de la dame veuve rencontrée neuf mois plus tôt.
Il se rend chez son ami Jack et lui demande s'il se souvient de la jolie veuve rencontrée neuf mois plus tôt lors de leur week-end de ski.
- Oui je m'en souviens, dit Jack.
- Se pourrait-il que tu te sois réveillé au milieu de la nuit ... que tu te sois rendu à sa maison et te sois permis de la visiter?
- OUAIS, HUM, OUI dit Jack un peu embarrassé que l'histoire se sache.
- Et est-ce que tu te serais servi de mon nom au lieu du tien??
Jack devient rouge de gêne et dit :
- Yeah, écoute, je m'excuse, c'est vraiment vrai que je l'ai fait mais pourquoi me demandes-tu tout cela ?
- J'ai reçu une lettre de son avocat, elle est décédée et j'hérite de tout...


Ah! vous êtes Belge ?
Lassé de s’entendre dire, chaque fois qu’il vient à Paris et qu’il ouvre la bouche : « Ah! vous êtes Belge… », Un Bruxellois décide de prendre des cours de diction pour se débarrasser de son accent.
Après trois mois de travail acharné et d’exercices, il y parvient enfin.
Plus rien dans ses intonations ne trahit son origine.
Alors il se rend à Paris et le matin, en sortant de l’hôtel, il traverse la rue tout joyeux, pousse la porte de l’établissement en face, s’accoude au comptoir, et demande sans la moindre trace d’accent :
– Donnez-moi un grand crème et deux croissants !
– Vous êtes Belge ? fait l’autre
– Comment le savez-vous ?
– Parce qu’ici, répond l’employé, c’est une banque.


La cigale et la fourmi
Deux pauvres fourmis sont employées au service du nettoiement de la ville.
Un jour, alors qu’elles balaient le trottoir, une Rolls blanche s’arrête à leur hauteur.
Le chauffeur ouvre la portière arrière, et une cigale en descend, couverte de bijoux.
– Mais je te reconnais, dit une des fourmis, tu es la cigale qui chantait tout l’été. Qu’est-ce que tu deviens ?
– Ça marche très fort pour moi. Mon dernier disque est premier au hit-parade, je fais le Zénith le mois prochain et c’est déjà complet. Ensuite je pars en tournée en Amérique. A un de ces jours les filles !
Et tandis qu’elle s’éloigne, la première fourmi, tout en se remettant à balayer, dit à sa collègue :
– Ce La Fontaine, quel con !


Ce sont deux femmes qui discutent de leur vie de couple.
La première dit à la seconde :
- Cette fois-ci c'est décidé, je vais demander le divorce !
- Mais pourquoi ? demande l'autre.
- J'ai vu mon mari aller au cinéma avec une autre femme !!
- Et tu sais qui c'était cette femme ?
- Non, je ne l'avais jamais vue auparavant.
- Et tu n'as pas pensé un seul instant qu'il pouvait y avoir une explication autre que celle à laquelle tu penses ? Pourquoi ne les as-tu pas suivi dans le cinéma pour savoir ?
- Je ne pouvais pas : l'homme avec qui j'étais avait déjà vu le film.


La voiture en panne
C’est un mécanicien, un physicien et un informaticien qui ont chacun une voiture.
Aucun des trois n’arrive à démarrer.
Le mécanicien démonte tout le moteur, vérifie et nettoie toutes les pièces, remonte le tout et démarre.
Le physicien refait tous les calculs de résistance de matériaux, de thermodynamique, d’allumage, etc., trouve l’erreur et démarre.
L’informaticien sort de la voiture, ferme la portière, l’ouvre, rentre dans la voiture et essaye à nouveau de démarrer.


Trois nonnes font de l'auto-stop.
Apparait au loin une jolie blonde pulpeuse, à bord d'une magnifique voiture rouge flamboyante.
Elle s'arrête et prend les trois nonnes sur le bord de la route.
Les trois jeunes femmes épatées aperçoivent une bague au doigt de la blonde et demandent :
- Comment avez-vous eu ça ?
Elle leur répond :
- Cette bague ? J'ai dû coucher avec un homme une nuit.
Les nonnes éblouies continuent leurs questions :
- Et ce manteau en fourrure ?
- Ça ? Deux nuits d'amour.
Toutes intriguées elles demandent alors, perplexes :
- Et cette magnifique Porsche, comment l'avez-vous eue ?
- En cinq nuits d'amour.
Les nonnes :
- Eh ben, il nous a bien eues le curé avec ses biscuits.


Un homme s'évade de prison après 15 ans.
Il entre dans une maison pour voler de l'argent et un fusil.
Il trouve un jeune couple au lit.
Il ordonne à l'homme de sortir du lit et l'attache à une chaise.
Il attache ensuite la femme au lit.
Il se met dessus et l'embrasse dans le cou.
Ensuite il se lève et s'en va dans la salle de bain.
Le mari tout affolé en profite pour dire à sa femme :
- Écoute ma chérie, c'est un évadé de prison, regarde ses vêtements. Cela doit faire longtemps qu'il n'a pas vu de femme. J'ai vu comment il t'embrassait dans le cou. S'il veut du sexe, ne résiste pas, fais ce qu'il veut, et il rajoute : Donne-lui satisfaction même si ça te répugne. S'il se fâche, il peut nous tuer. Sois forte chérie. Je t'aime.
Sa femme lui répond :
- Il ne m'embrassait pas dans le cou, il m'a chuchoté a l'oreille qu'il était gay, qu'il te trouvait de son goût et voulait savoir si on avait de la vaseline. Je lui ai dit oui, dans la salle de bain »Sois fort chéri... Je t'aime.


Cru mais tellement vrai:
Jean-François rentre de l'école avec une arcade sourcilière éclatée, le nez qui saigne, et l'œil tuméfié
Sa mère lui demande, qu'est ce qui t'est arrivé, tu t'es battu ?
- Ben, non, le prof m'a demandé ce que je voulais faire plus tard.
- Et alors !
- j'ai dit que je voulais faire "Rocker".
- Et c'est quoi "rocker".
- Ben, c'est rouler en moto, boire du whisky et se taper des poufs.
En entendant ça la maman, lui file une belle branlée et lui dit,
- tu diras ça à ton père quand il rentrera.
Le père arrive , voit son fils dans cet état et lui dit,
- Qu'est ce qui t'arrive mon fils, tu t'es battu ?
- Ben, non, c'est ta meuf et mon prof, ils m'ont demandé ce que je voulais plus tard !
- Et alors gamin !
- Ben, je veux être rocker.
- Et c'est quoi rocker ?
- Ben, c'est rouler en moto, boire du whisky et se taper des poufs.
Le père également lui file une branlée et lui dit
- Demain t'as intérêt à avoir changé d'avis sinon t'aura la branlée de ta vie.
Le lendemain matin, au déjeuner, le père s'assis en face de son fils et lui dit,
- Alors t'as réfléchi jeune con !
- Ben oui papa, plus tard je veux être demi-rocker
- Et c'est quoi demi-rocker
- Ben, c'est rouler en vélo, boire du coca et se taper des branlettes !!!!!


Lunettes contraceptives ?
- Docteur, dit une dame d’une trentaine d’années, en se déshabillant, je ne veux surtout pas risquer d’avoir un enfant. Que me conseillez-vous de faire ?
- A mon avis, la première chose serait de porter des lunettes.
- Et cela m’empêchera d’avoir des enfants ?
- Non, mais cela vous permettra de mieux lire ce qui est inscrit sur les plaques de marbre, dans le couloir. Le gynécologue, c’est l’étage au-dessus. Moi, je suis architecte.


Évasion fiscale
Deux banquiers suisses se rencontrent dans une rue de Genève :
– Bonjour, cher ami, mais savez-vous donc ce qui est arrivé à notre confrère Philomène ?
– Philomène ? De la Banque centrale ? Non ! Que lui est-il arrivé ?
– Il est devenu fou, on a dû l’interner.
– Mais ce n’est pas possible ! Et comment s’en est-on aperçu ?
– Il plaçait son argent en France !


Dan était célibataire.
Il vivait avec son père et travaillait pour l'entreprise familiale.
Quand il réalisa qu'il allait hériter de la fortune de son père malade il décida qu'il devait trouver une femme pour partager sa fortune.
À une soirée d'affaires, il remarqua la plus belle femme qu'il ait jamais vue.
Sa beauté naturelle lui coupait le souffle : il s'approcha d'elle et lui murmura :
- "J'ai peut-être l'air d'un homme ordinaire, mais d'ici quelques semaines mon père va mourir et j'hériterai de 200 millions"
Impressionnée, la femme demanda sa carte de visite et, trois jours plus tard...elle épousa le père malade !




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12467
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 268 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 18 Déc 2016 - 20:00

Merci Jacques pour cette superbe série.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7343
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 268 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 18 Déc 2016 - 20:02

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette superbe série.
Salut Pascal.
Merci de ta visite.



Bonne soirée et à plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12467
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 268 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum