GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


6° petite série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

6° petite série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Ven 10 Juin 2011 - 9:09

Le garagiste :
Un type furieux se présente devant St Pierre :
- Mais bon sang, qu'est-ce que je fais là ! hurle-t-il. Regardez-moi : j'ai 35 ans, je suis en pleine forme, je ne bois pas, je ne fume pas, hier soir je me couche bien sagement dans mon lit et voilà que je me retrouve au ciel. C'est certainement une erreur !
- Eh bien ! ça n'est jamais arrivé, mais enfin je vais vérifier quand même, répond St-Pierre, troublé. Comment vous appelez-vous ?
- Marcello. Marcello Intini.
- Oui... Et quel est votre métier ?
- Garagiste.
- Oui... Ah, voilà, j'ai votre fiche. Marcello, garagiste... Eh bien, monsieur Intini, vous êtes mort de vieillesse, c'est tout...
- De vieillesse ? Mais enfin ce n'est pas possible, je n'ai que 35 ans
- Ah moi je ne sais pas, mais on a fait le compte de toutes les heures de main d'oeuvre que vous avez facturées, et ça donnait 93 ans...


Quelle est le point commun entre les alpinistes et les hommes qui épousent des blondes ?
Ils n'ont pas peur du vide.


Qu'est-ce qui est tout noir, tout crépu et qui est accroché au plafond ?
- Une blonde électricienne !


Un homme entre chez un volailler :
- Bonjour, je voudrais un poulet de Bresse.
Le jeune commis apporte un poulet.
L'homme enfonce son index dans le croupion et annonce :
- Ce n'est pas un vrai poulet de Bresse ça !
Le commis en apporte un second.
Même opération, même résultat.
Après une dizaine de poulets, enfin, il tombe sur un vrai poulet de Bresse
Le commis baisse alors son pantalon
- Vous pourriez me dire d'où je viens, je sors de l' Assistance publique.


C’est un petit canard sur le lac, triste et en train de pleurer.
S’en vient un crocodile qui demande au petit canard :
- Bonjour petit canard, pourquoi pleures-tu ?
- Sniff, j’sais pas qui je suis, j’sais pas qui je suis, sniff.
- Eh bien, t’es un canard bien sûr ! dit le croco, regarde : bec jaune, plumes, pattes, bref t’es un canard !
- Chic alors j’suis un canard !!! crie le canard tout content de savoir qui il est. Dis, et toi, tu es quoi ???
- Devine ! dit le crocodile
- Hum. Queue agitée, petits bras, grande gueule, veste en cuir...Tu ne serais pas un commercial ???


Un gars est en voyage d'affaire dans une ville qu'il ne connaît pas.
Il demande à des autochtones où il pourrait s'amuser un peu le soir?
On lui répond:
‘'Allez donc chez Raoul, c'est sur la grand route. Il y a toujours un chouette spectacle, et en plus, si vous ne l'aimez pas, on vous rembourse votre argent!'’
Le soir venu, le gars se rend chez Raoul.
En vedette ce soir-là, il y a un canard qui fait des pipes (eh oui!).
Le gars donne alors le montant de l'entrée, soit 100 FF au patron, et il se retrouve dans une pièce avec le canard.
Il enlève son pantalon et s'avance vers le canard, mais celui-ci ne l'entend pas de cette oreille... et voilà notre gars qui se met à courir après son canard sans jamais l'attraper...
Déçu, le gars renfile son pantalon et ressort la pièce pour se retrouver devant le patron.
Naturellement, il lui demande le remboursement.
Le patron insiste pour qu'il fasse un nouvel essai.
Bon prince, notre gars se remet en chasse du canard, mais sans plus de succès.
Alors le patron lui rend son argent, en s'excusant pour tous les efforts restés vains.
Il lui fait promettre de revenir le lendemain pour voir cette fois-ci un spectacle avec une fille et un Berger Allemand.
Le soir suivant, le gars revient chez Raoul comme convenu.
Il rentre dans une pièce sombre qui donne sur une grande vitre sans tain, et s'assied sur une des chaises pliantes disposées devant .
La vitre sans tain donne sur une pièce illuminée dans laquelle on distingue une belle jeune fille et un grand chien.
Le show commence, et, lorsque le couple est en pleine fornication, notre gars se tourne vers son voisin immédiat pour lui dire :
‘'Wow quel spectacle!'‘
Et le voisin lui répond :
'’Vous auriez du être là hier soir: Il y avait un gars qui cherchait à enculer un canard'’


C'est deux gars qui discute, le premier dit :
- Si je couche avec ta femme on sera encore ami ?
- Non !
- Alors on sera ennemi ?
- Non !
- Alors on sera quoi ?
- On sera quitte !


Le poulet:
Une cliente entre dans une boucherie et demande un beau poulet.
Le boucher va dans l'arrière boutique et ramène le seul poulet qui lui reste.
- Voilà, chère madame.
- Vous n'en auriez pas un plus gros ?
- Je vais voir.
Il repart de l'autre côté, prend une pompe à vélo, met l'extrémité dans le croupion du poulet, et donne trois ou quatre coups de pompe pour le gonfler.
Puis il le rapporte.
- Celui-là vous convient ?
- Parfait ! Finalement, je vais prendre les deux...


Lors d'une soirée, un homme accoste une belle jeune femme et lui propose un dernier verre chez lui, il insiste en lui précisant qu'il est magicien et qu'il lui montrera un tour de magie.
Arrivé chez lui, le magicien lui demande de se déshabiller, elle hésite puis finalement commence à se déshabiller en lui demandant plus de détails sur le tour de magie, il lui répond alors :
- Bah c'est simple, on fait l'amour et après tu disparais !


Le poison :
Une femme est allongée sur un lit d'hôpital, au bord de la mort.
Son mari est à ses côtés, les larmes aux yeux, la main posée sur la main de sa femme.
La femme est très faible mais essaie de dire un mot :
- Mon amour...
Le mari met un doigt sur sa bouche :
- Non. Garde tes forces. Ne dit rien.
La pauvre femme insiste d'une voix faible et chevrotante :
- Mon amour... Je dois te parler. Je dois te dire quelque chose...
Le mari en pleur :
- Ne m'avoue rien... Tout va bien.
La pauvre femme :
- Je dois partir en paix... je dois t'avouer... je dois t'avouer que je t'ai... trompé !
Le mari lui sert alors tendrement la main avec affection :
- Ne te soucie pas de ça. Je le savais ma chérie... Sinon, pour quelle raison t'aurais-je empoisonnée ?


La femme d'Emile appelle son mari.
- Emile ?
- Ouais ! Qu'est-ce que tu me veux encore ?
- L'autre jour, j'ai acheté un livre et je ne le retrouve plus.
Tu te souviens, il s'appelait "l'art de devenir centenaire". Qu'est ce que tu en as fait ?
- Je l'ai jeté.
- Tu as du culot, je l'avais payé avec mon argent ! Pourquoi l'as-tu jeté ?
- Parce que j'ai vu que ta mère commençait à le lire !


Bonnes manières :
Pendant une classe où l'on enseignait la morale et les bonnes manières, l'institutrice demande aux élèves :
- Michel, si tu étais en train de faire la cour à une jeune fille de bonne famille, très bien éduquée pendant un dîner en tête à tête et que tu avais besoin d'aller aux toilettes que dirais-tu ?
- Attends-moi une seconde, je vais pisser un coup.
- Ça serait très grossier et très malpoli de ta part. Jean comment dirais-tu ?
- Je m'excuse, mais il faut que j'aille aux toilettes, mais je reviens tout de suite.
- C'est déjà mieux, mais c'est désagréable de mentionner les toilettes pendant les repas. Et toi Toto, tu serais capable d'utiliser ton intelligence, au moins pour une fois, pour démontrer tes bonnes manières ?
- Je dirais "Ma chère, je vous demande pardon de m'absenter un moment, je m'en vais de ce pas tendre la main à un ami intime que j'espère pouvoir vous présenter après le dîner".


Savez-vous à quoi correspondent les lettres ABCDEF pour définir les tailles des bonnets de soutien-gorge?
A - Appréciable
B - Bien
C - Canon
D - Dément
E - Enorme
F - Des faux


Dans un procès se déroulant dans une ville de province, un avocat appelle son 1er témoin à la barre : Une grand-mère très âgée.
Il s'approche d'elle et lui demande :
- Mme Jeanne, me connaissez-vous ?
- Oh ! Oui je vous connais depuis votre enfance Maître Langlois, et sincèrement vous me décevez beaucoup ! Vous êtes un grand menteur, vous trompez votre femme, vous manipulez les gens et vous êtes un médisant et un calomniateur. Au lit, vous pensez être un bon coup alors que tout le monde sait que vous êtes un éjaculateur précoce. Vous n'êtes qu'une mauviette et vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Oh! Oui je vous connais !
L'avocat surpris, ne sachant que faire, pointe l'autre avocat du doigt.
- Mme Jeanne, connaissez-vous l'avocat de la défense ?
- Bien sûr que je le connais ! Je connais Maître Richard depuis qu'il est tout jeune. Il est paresseux, obèse et il est alcoolique. Il ne peut pas avoir de relation sexuelle normale et il est l'un des pires avocats de tout le département. Non seulement il a trompé sa femme avec trois femmes différentes, mais l'une d'entre elles est votre épouse. Oh! Oui je le connais !
L'avocat de la défense est au bord de l'apoplexie.
Le juge demande alors aux deux avocats d'approcher et, d'une voix très calme, leur dit: Si l'un de vous demande à cette dame si elle me connaît, je vous envoie tous les deux en prison pour outrage à la Cour


C'est un gars qui est étendu auprès de sa petite amie, depuis une heure, après des relations plus que torride.
Pendant tout ce temps, sa petite amie lui tripote les c……., chose qu'elle semble particulièrement apprécier.
Tout en profitant des caresses, le gars se tourne et lui demande :
« Pourquoi, aimes tu tant faire ça ? »
C'est alors qu'elle lui répond:
« Les miennes me manquent tellement, depuis mon opération. »


Un ours polaire, un dauphin et un crocodile sont en train de discuter des vacances qui approchent.
L'un d'eux demande au dauphin :
"Tu vas où en vacances cette année ?"
"Et bien, tu sais, ma femme a des nageoires, mes enfants ont des nageoires, moi aussi j'en ai, donc on va aller du côté de l' océan".
L' ours et le crocodile :
"Oh c'est bien !"
"Et toi l'ours, où tu vas en vacances ? " demande le dauphin.
"J'ai beaucoup de poils, ma femme et mes enfants aussi, donc je pense que je vais aller au pôle nord."
Les autres :
"Cool !"
“Et toi le crocodile tu vas où ? » demande l' ours.
Le crocodile répond :
"Ma femme a une grande gueule, mes enfants ont une grande gueule, moi j'ai une grande gueule, je crois qu'on va aller en France pour manifester !


C'est l'histoire vraie d'une maîtresse de Grande Section de maternelle .
Un des élèves lui demande de l'aider pour mettre ses bottes pour aller en récréation et, en effet, elles sont vraiment difficiles à enfiler.
Après avoir poussé, tiré, repoussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit :
"Elles sont à l'envers, maîtresse".
La maîtresse attrape un coup de chaud quand elle s'aperçoit qu'en effet il y a eu inversion des pieds...
Bref, nouvelle galère pour les enlever et rebelote pour les remettre mais elle réussit à garder son calme jusqu'à ce que les bottes soient rechaussées, aux bons pieds.
Et là, le gamin lui dit avec toute la candeur qui caractérise les enfants :
"C'est pas mes bottes".
A ce moment, elle fait un gros effort pour ne pas lui mettre une baffe, fait un tour sur elle-même en se mordant les lèvres, se calme et lui demande pourquoi il ne l'a pas dit avant ...
Comme le gamin voit bien qu'il a contrarié sa maîtresse, il ne répond pas.
Elle dit alors : "Bon, allez, on les enlève" et elle se met à nouveau au boulot.
Le deuxième pied est presque sorti quand le gamin poursuit :
"C'est pas mes bottes, c'est celles de mon frère, mais maman a dit que je dois les mettre".
Là, elle a envie de pleurer mais, une nouvelle fois, elle se calme et entreprend de lui re- re- mettre ses bottes.
L'opération est enfin réussie et la maîtresse se sent fière d'avoir réussi.
Pour aller jusqu'au bout, elle le met debout, lui fait enfiler son manteau, lui met son cache-nez et lui demande :
"Où sont tes gants?".
Et le gamin de répondre le plus simplement du monde :
"Pour pas les perdre, je les ai mis dans mes bottes."


Encore aujourd'hui, de nombreuses personnes, en écrivant le chiffre sept utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre.
La plupart des typographies l'ont fait disparaitre aujourd'hui, comme vous pouvez le constater ici : 7
Mais savez-vous pourquoi a survécu cette barre jusqu'à nos jours ?
Il faut remonter bien loin, aux temps bibliques:
Lorsque Moïse eut gravi le mont Sinaï, et que les 10 commandements lui furent dictés, il redescendit vers son peuple et leur lut, à haute et forte voix, chaque commandement.
Arrivé au Septième, il annonça:
"Tu ne désireras pas la femme de ton prochain"
Et là, de nombreuses voix s'élevèrent parmi le peuple lui criant:
" Barres le Sept, barres le Sept !!! "


C'est l'histoire d'une fille qui a un petit problème : elle a « le minou qui sent l'oignon ».
Elle est hyper mignonne pourtant mais bon, à chaque fois qu'elle rencontre un mec, c'est la catastrophe: dès qu'il « descend à la cave », le mec est dégoûté et se barre en courant.
Alors évidemment, cette jeune femme est très malheureuse et confie son calvaire à une de ses amies.
Sa copine lui dit :
- Écoute, je connais un mec hyper bien, et ça tombe bien : il a eu un accident et il a perdu l'odorat...
Bon, la fille rencontre le mec, papote, resto... tout ça... bon, arrivés au lit, le mec « descend à la cave »... une minute, deux minutes... puis, le mec relève la tête et dit :
- P*-*:/! c'est dingue, t'as la chatte qui pue vachement l'oignon.
La nénette étonnée lui dit :
- Mais c'est pas possible : tu as perdu l'odorat !!!
- Oui, mais j'ai les yeux qui pleurent !!!!


Un professeur d'université était réputé pour ses blagues salaces, distillées avant chacun de ses cours, pour le plus grand plaisir des étudiants du "sexe fort" et au grand dam des représentantes du "sexe faible", choquées par cet humour libertin.
Celles-ci décidèrent d'un commun accord, qu'a la prochaine plaisanterie grivoise, toutes quitteraient l'amphithéâtre. Ayant eu vent du complot, notre fantasque fonctionnaire décida de rentrer dans leur jeu.
Arrivant dans la salle de cours ou ses élèves l'attendaient, il lâcha :
"Savez-vous qu'on manque de salopes en Irak ?"
Outrées, l'ensemble des étudiantes se leva précipitamment et se dirigea vers la sortie.
L'enseignant de répliquer :
"Hé! Attendez! L'avion ne part que demain…"


Deux copains se rencontrent et l'un dit :
- Pour les fêtes de fin d'année, ma femme pour me faire plaisir s'est fait tatouer ‘'Joyeux Noël’' sur la fesse gauche et '’Bonne Année’' sur la fesse droite.
Et son copain de lui répondre :
- Dis-lui que je passerai entre les fêtes…


Questions et réponses
Femme : Qu'est-ce que tu fais ??
Mari : Rien.
Femme :Rien...? Ça fait une heure que tu lis le certificat de mariage.
Mari : Je cherche la date d'expiration.?


Fils : Maman, dans l'autobus, aujourd'hui, papa m'a demandé de donner ma place à une jolie jeune dame.
Maman : C'est bien.. Tu as fait la bonne chose.
Fils :Mais, maman, j'éais assis sur les genoux de papa…


Un jeune marié demande à sa nouvelle femme :
Lui : Est-ce que tu m'aurais épousé si mon père ne m'avait pas laissé une fortune ?
Elle : Oh oui, répondit la jeune femme, je t'aurais épousé PEU IMPORTE QUI T'AURAIT LAISSÉ UNE FORTUNE !!!


Jeune fille à son copain : Un baiser et je suis à toi pour toujours.
Le copain : Ah ? Merci pour l'avertissement. Bye bye !


Dernière édition par Jacknap1948 le Ven 15 Juil 2011 - 23:06, édité 1 fois (Raison : Couleur.)

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6° petite série de blagues.

Message par dragonww2 le Ven 10 Juin 2011 - 13:25

merci Jacques
avatar
dragonww2
Administrateur
Administrateur

Messages : 8863
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 35
Localisation : belgique
Humeur : ça va bien et toi?

Voir le profil de l'utilisateur http://germankits.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum