GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


228 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

228 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 28 Fév 2016 - 9:10

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


C'est l'histoire d'un mec qui va au bistro et qui boit de la bière !!
Après chaque verre, il sort une photo de sa poche et la regarde.  
Intrigué, au bout du 4°me verre, le barman lui demande pourquoi il sort une photo à chaque fois.
Le mec lui répond :
- C'est la photo de ma femme. Quand je commence à la trouver belle, je sais qu'il est temps de rentrer à la maison !!!


Un homme, exténué après avoir fait l'amour avec une blonde, va voir s'il peut trouver de quoi reprendre des forces dans le frigo.
Il se verse un verre de lait et s'apprête à le boire, il pense alors à sa chose encore en feu qui ne demande qu'à être refroidit.
Il se dit que le lait glacé, c'est exactement ce qu'il faut pour son sexe.
Il trempe sa chose dans le verre.
À ce moment-là, la blonde rentre dans la cuisine et dit :
- Oh, je me suis toujours demandé comment vous les rechargiez !


C’est quoi le truc ?
Un homme arrive au commissariat et demande à parler au cambrioleur arrêté qui s’est introduit chez lui la semaine précédente.
– C’est impossible, dit le policier, il est en garde à vue.
– Mais j’ai juste une petite chose à lui demander.
– N’insistez pas monsieur, c’est strictement interdit.
– Dommage, je voulais juste savoir comment il a fait pour rentrer dans notre maison à deux heures du matin sans réveiller ma femme. Moi ça fait quinze ans que j’essaie…


Une importante exploitation forestière du Canada passe un jour une petite annonce dans le but de recruter un bûcheron.
Quelques jours plus tard, un gringalet arrive et se présente :
- Je viens pour l'annonce, pour le bûcheron...
- Mais tu n'es pas ce que je recherche. Il me faut un gars taillé dans l'acier, capable de bosser 10 heures par jour sans sourciller!
Le gars lui répond :
- Laissez-moi vous montrer de quoi Je suis capable.
- OK, voici une hache. Tu vois cet érable gigantesque là-bas, va l'abattre.
Alors le petit gars s'en va au pied de l'arbre, et en une minute l'arbre est par terre! Le chef d'exploitation n'en revient pas. Il demande:
- Mais où as-tu appris à couper un arbre aussi vite?
- Au Sahara...
- Tu veux dire, dans le 'désert' du Sahara ?
Alors le petit gars rigole et dit :
- Ouais, c'est comme ça qu'ils l'appellent maintenant.


Le super bar
Un Anglais, un Américain et un Belge sont dans un bar à Paris.
Ils discutent et s’amusent et sont tous d’accord que c’est un endroit plaisant.
Alors l’Anglais dit :
- « C’est bien fun ici, mais à Londres, j’en connais un bien mieux qui s’appelle Chez Andrews. Là, tu achètes ta première bière, tu achètes ta deuxième bière, et Andrews lui-même te paye la troisième ! »
Mais l’Américain dit :
- « J’veux pas vous embêter, mais j’en connais un encore mieux ! Y’a un bar à New York qui s’appelle Chez John. Tu achètes ta première bière et John te paye la deuxième. Tu achètes ta troisième bière et John te paye la quatrième ! »
Alors le Belge dit :
- « Vous pensez que c’est un endroit tripant ? Ecoutez bien ça. Chez nous, il y a un bar qui s’appelle Chez Jef Vanderbrul. Vous ne me croirez pas, mais, Chez Vanderbrul, tu te fais payer ta première bière, tu te fais payer ta deuxième bière, tu te fais payer ta troisième bière, tu te fais payer ta quatrième bière, et là , tu peux aller dans une chambre au deuxième étage… et tu baises ! »
- « Incroyable ! disent les deux autres. Est-ce que ça t’es réellement arrivé à toi ? »
- « Non, répond le Belge, mais c’est arrivé à ma sœur ».


Un homme d'affaires est assis à un bar de luxe, quand il voit entrer une superbe brune.
Celle-ci s'approche de lui et lui murmure à l'oreille :
- Pour 1000 FF, je fais tout ce que tu veux, à condition que tu puisses le dire en 3 mots maximum.
Le gars réfléchit quelques instants, sort mille francs de son portefeuille et dit :
- Repeins ma maison.


Un peu de poésie dans ce monde de brutes...
Les abeilles, les fleurs, les choux, la p'tite graine...
Tout cela est bien dépassé, soyons modernes.
- Papa ? Dis-moi comment je suis né.
- Très bien, mon fils, il fallait bien que l'on en parle un jour ! Papa et maman se sont "copiés/collés" dans un Chat sur MSN. Papa a fixé un rancard via E-mail à maman et ils se sont retrouvés dans les toilettes d'un cybercafé. Après, maman a fait quelques downloads du memory stick de papa. Lorsque papa fut prêt pour l'upload, nous avons découvert que nous n'avions pas mis de firewall.
- Et alors ?
Comme il était trop tard pour faire delete, neuf mois plus tard le satané virus apparaissait...


Une secrétaire blonde, vient d'arriver en retard.
Le patron lui en demande la raison.
- C'était horrible. Je descendais l'avenue de la république quand il y a eu un accident terrible. Un homme venait tout juste de se faire renverser par une voiture. Il avait une fracture ouverte à la jambe, on voyait même son os dépasser, et puis il devait aussi avoir une fracture du crâne car il saignait à la tête et était inconscient. Il y avait du sang partout ! Heureusement que j'ai pris des cours de secourisme: en un instant, toutes les choses à faire en de pareils cas me sont revenues en mémoire...
- Ah oui? Et qu'est-ce que vous avez fait alors? demande le patron.
- Je me suis assise et j'ai mis ma tête entre mes genoux pour ne pas m'évanouir !


Congés de Noël
En cette fin d’année une employée avait un urgent besoin de quelques jours de congé mais elle savait que mon patron ne voudrait pas lui donner.
Alors, elle a pensé qu’en agissant comme une « folle », il lui accorderait afin qu’elle puisse se reposer.
La semaine dernière, elle s’est suspendue au plafonnier, tête en bas, en faisant de drôles de bruits.
Sa voisine de bureau lui demanda ce qu’elle était en train de faire…
Elle lui expliqua que si elle prétendait être une ampoule électrique, le patron penserait qu’elle était folle et lui donnerait quelques jours de congé.
Quelques minutes plus tard, le patron entra dans le bureau et voyant le spectacle s’exclame :
- Bon Dieu ! Mais qu’est-ce que vous faites-là ?
- Je suis une ampoule électrique…
Le patron dit alors :
- Il est clair que vous souffrez d’un stress énorme. Retournez chez vous et reposez-vous quelques jours, profitez des fêtes de Noël et revenez-nous pour la nouvelle année !
L’employée, toute contente que son stratagème ai réussi, se redresse, prend ses affaires et traverse le bureau en direction de la sortie.
D’un coup, la voisine de bureau se lève de sa chaise et la suit…
Le patron lui demande alors :
- Eh toi! …Où crois-tu aller comme ça ?
- Je retourne aussi à la maison…. Je suis incapable de travailler dans le noir…


Au catéchisme le prêtre demande :
- Mes enfants, ou pensez-vous que Dieu se trouve ?
- Le Bon Dieu est au Paradis. Commence Kévin
- Il est dans mon cœur. Dit Dorothée.
- Il est dans notre salle de bains !!! Poursuit Toto d'un ton très assuré.
- Pourquoi penses-tu que le Bon Dieu est dans ta salle de bains, Toto ?
- Parce que tous les matins, mon père se lève, va à la porte de la salle de bains et frappe plusieurs coups dedans en criant : "BON DIEU, T'ES ENCORE LA !!!"


L’amateur d’art
Un artiste-peintre se rend à la galerie qui expose ses œuvres pour jauger de l’intérêt que suscitent ses toiles auprès des amateurs d’art.
Le responsable des lieux lui explique sans détour :
– En fait, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
– Bon et bien commencez par la bonne !
– La bonne nouvelle, c’est qu’un investisseur est venu l’autre jour pour une évaluation globale des œuvres que vous présentez chez nous. Il nous a demandé si vos toiles prendraient de la valeur après votre disparition.
– Et que lui avez-vous répondu ? interroge le peintre.
– Nous lui avons dit que sans nul doute, les prix de vos œuvres doubleraient après votre mort… Et il a acheté les 18 tableaux en exposition.
– Excellent ! réagit le peintre. Et la mauvaise nouvelle alors ?
Le propriétaire de la galerie explique, un peu hésitant :
– Hé bien, c’est que cet acheteur, c’est votre médecin généraliste !


Un touriste visite la Corse.
Il s'arrête près d'un paysan qui est allongé sur un transat en train de manger des cerises.
De temps en temps, ce paysan recrache les noyaux.
Le touriste lui demande :
- Ça va ?
- Ben ça va, vous voyez, je plante !


Un Corse se plaint :
- C'est épouvantable ! Avec mon chef, il m'est impossible de dormir au bureau.
- Pourquoi ? Il te réveille ?
- Non, il ronfle.


La petite fille de 10 ans ne mange pas beaucoup, et elle garde le nez dans son assiette...
Elle a l'air de porter un lourd secret, au bout d'un moment, elle dit :
J'ai quelque chose à vous annoncer.
Le silence se fait et tous écoutent :
Je ne suis plus vierge…, et elle se met à pleurer.
De nouveau un très long silence....et puis....
Le père s'adresse à sa femme :
- C'est de ta faute, toujours habillée et maquillée comme une pute, tu crois que tu es un exemple pour ta fille ? Toujours à te vautrer sur le canapé, les fesses à l'air... C'est lamentable, c'est comme ça que les problèmes arrivent !
À son tour, la femme s'adresse à son mari :
À gaspiller ta paie avec des pétasses qui viennent parfois te raccompagner jusque devant la maison, tu crois que tu es un exemple pour ta fille de 10 ans ?
Et le père de continuer :
Et sa grande sœur, cette bonne à rien, avec son copain chevelu et drogué, toujours en train de se tripoter et de bécoter dans tous les coins de la maison, tu crois que c'est un exemple ?
Et ça continue encore avec le grand-père...
La grand-mère prend sa petite fille par les épaules pour la consoler et lui demande :
Mais ma petite fille, comment cela est-il arrivé ?
Et la petite de répondre en étouffant ses sanglots :
- C'est le curé...
La grand-mère, effondrée, à demi-asphyxiée :
- Co ... co ... comment ça le curé ? ? ?
Et la petite fille qui répond :
- Oui, c'est le curé ! Il a choisi une autre fille pour faire la Vierge dans la Crèche de Noël.


POUR LES PAPYS ET MAMIES VIRTUELS
Hé vlan !
Le grand père a enfin acheté une tablette informatique et se débrouille avec les courriels.

Alors il reçoit un courriel de Tim, son petit-fils de 12 ans :
« Bonjour Pépé, tu vas bien ?
C'est Top qu’on puisse échanger par courriel maintenant !
Je n’aurai plus besoin de venir chez toi pour avoir de tes nouvelles !
Pour mon argent de poche, tu sais, tu peux me le virer à mon compte jeune n° BE77 1002791 38.
Facile non ?
Tim qui t’aime »

Pépé répond :
« Cher Tim, Tout va bien. Je ne sais pas utiliser la banque en ligne, mais J’ai acheté le vieux scanner de Michel.
Alors, je scannerai un billet de 50 que je t’enverrai.
Pépé virtuel".


Pendant une classe où l'on enseignait la morale et les bonnes manières, l'institutrice demande aux élèves :
- Michel, si tu étais en train de faire la cour à une jeune fille de bonne famille, très bien éduquée pendant un dîner en tête à tête et que tu avais besoin d'aller aux toilettes que dirais-tu ?
- Attends-moi une seconde, je vais pisser un coup.
- Ça serait très grossier et très malpoli de ta part. Jean comment dirais-tu ?
- Je m'excuse, mais il faut que j'aille aux toilettes, mais je reviens tout de suite.
- C'est déjà mieux, mais c'est désagréable de mentionner les toilettes pendant les repas. Et toi Toto, tu serais capable d'utiliser ton intelligence, au moins pour une fois, pour démontrer tes bonnes manières ?
- Je dirais "Ma chère, je vous demande pardon de m'absenter un moment, je m'en vais de ce pas tendre la main à un ami intime que j'espère pouvoir vous présenter après le dîner".


La bêtise
Après des années, deux anciennes amies se retrouvent :
– Tu te souviens, dit l’une d’elles, de ce grand blond qui nous emmenait dans sa voiture de sport.
– Oh oui ! répond l’autre. Il voulait à tout prix m’épouser. Il m’avait même dit qu’il ferait une bêtise si je lui disais « non ».
– Ah bon, dit la première, l’air pincé. Eh bien, figure-toi qu’il m’a épousée !


Dans une Librairie de Bastia, un Corse demande un livre sur le jardinage.
Le vendeur le conseille :
- Quand vous aurez lu celui-ci, votre travail sera à moitié fait !
- Vous avez qu'à m'en donner 2


Un Corse se désespère :
- Enfin, Didier, dit-il à son fils, je sais bien que ton arrière-grand-père est un fainéant, que ton grand-père est un fainéant, que ton grand-oncle est fainéant. Je suis moi-même fainéant comme mon frère. Je comprends donc que toi aussi tu sois fainéant, mais il n'y a des limites ! A trente ans, tu devrais fonder un foyer. Imagine que tu aies des enfants. Ils pourront peut-être travailler pour toi et te nourrir quand tu seras vieux.
- C'est une bonne idée ça, papa, que je me marie. Mais, par hasard, tu connaîtrais pas une femme enceinte ?


Six heures trente du matin un samedi.
L'homme se lève sans faire de bruit pour ne pas réveiller son épouse.
Il charge ses clubs de golf dans le 4 X 4, et s'en va.
Arrivé sur le parcours, il se met à tomber des trombes d'eau.
Sa matinée de golf est foutue, il décide de rentrer chez lui.
Rentré, il se déshabille sans faire de bruit, se recouche doucement tout près de son épouse et lui chuchote à l'oreille, avec un bisou dans le cou :
- Il pleut comme vache qui pisse !
Et elle lui répond :
- Quand je pense que l'autre con est en train de jouer au golf !!!"


Je n'avais jamais compris pourquoi les besoins sexuels des hommes et des femmes sont si différents.
Je n'avais jamais compris toutes ces histoires de Mars et Vénus...
Et je n'avais jamais compris pourquoi les hommes réfléchissent avec leur tête et les femmes avec leur cœur...
Une nuit de la semaine dernière, ma femme et moi nous sommes couchés, nous avons commencé à nous remuer sous la couette avec cet inévitable et coquin jeu de se toucher un peu partout...
Moi j'étais déjà "full hot" et croyais que c'était réciproque, étant donné le caractère osé de nos câlins mutuels.
Mais à ce moment précis, elle m'a dit :
- Ecoute, maintenant, je n'ai pas envie faire l'amour, j'ai seulement envie que tu me serres fort dans tes bras... mhm ?
J'ai dit :
- Quoi ??!!!??
Alors elle a dit les mots magiques :
- Tu ne sais pas te connecter avec mes besoins émotionnels de femme.
Enfin, j'ai capitulé, et résigné, je me suis dit que cette nuit, je n'allais pas avoir de sexe.
Je me suis alors endormi.
Le jour suivant, nous sommes allés faire du shopping au centre commercial.
Je la regardais pendant qu'elle essayait trois très chères mignonnes petites robes.
Comme elle n'arrivait pas à se décider pour l'une ou l'autre, je lui ai dit de prendre les trois.
Alors, toute émotionnée et motivée par mes mots compréhensifs, elle m'a dit qu'elle avait besoin d'une petite paire de chaussures qui irait bien avec, qui coûtaient 600 euros la paire, ce à quoi j'ai répondu que cela me semblait parfait.
Ensuite nous sommes passés par la bijouterie du même magasin, d'où elle est sortie avec des bracelets incrustés de diamants.
La pauvre, si vous l'aviez vue... elle était toute émue !
Je crois qu'elle a cru que je devenais fou, mais de toute façon, à vrai dire, elle ne s'en souciait pas beaucoup...
Je crois qu'elle me testait lorsqu'elle m'a demandé un très cher jeu de clubs de golf professionnel "première classe".
Mais je crois avoir brisé tous ses schémas mentaux lorsque je lui ai encore dit :
- Oui".
A ce moment, elle en était presque excitée sexuellement.
Vous auriez dû voir son visage !!!
C'est alors qu'elle m'a dit :
- Allons à la caisse pour payer.
J'ai eu beaucoup de mal à me retenir pour ne pas rire lorsque je lui ai répondu :
- Non mon amour, je crois que maintenant je n'ai pas envie d'acheter tout ça.
Et elle est devenue très très pâle quand je lui ai dit:
- Je veux seulement que tu me serres fort dans tes bras....
Et son visage est devenu impressionnant de colère et de haine lorsque j'ai ajouté :
- Tu ne sais vraiment pas te connecter avec mes besoins financiers d'homme.
Je pense que je n'aurais plus de sexe avant le printemps 2027 !


C'est un type qui dit à un de ces copains :
- Je vais divorcer.
- Ah bon?
- Oui. Tu supporterais toi, d'être avec quelqu'un qui boit, qui fume et qui rentre à n'importe quelle heure ?
- Non !
- Et bien ma femme non plus.


Une mère avait 3 filles, vierges toutes les trois.
Elles se marièrent en même temps.
Comme elle était inquiète à cause de leur manque d'expérience sexuelle, et qu'elle voulait savoir comment cela s'était passé.
Elle leur fit promettre d'envoyer une carte postale de leur lune de miel avec quelques mots sur leurs sentiments.
La première envoya une carte de Tahiti deux jours après le mariage, il y avait seulement écrit : "Nescafé"!
La mère resta perplexe mais alla à la cuisine et sortit un pot de Nescafé.
Il y avait écrit : "Bon jusqu'à la dernière goutte".
La mère rougit, mais fut heureuse pour sa fille.
La deuxième envoya une carte de la côte d'azur une semaine après le mariage, la carte disait: "Rothmans".
La mère savait maintenant comment faire, elle courut prendre le paquet de cigarettes, et elle lut sur le paquet: "Extra Long. King Size".
Elle fut à nouveau un peu gênée, mais contente pour sa fille.
La troisième partit pour sa lune de miel à Conflant Ste Honorine. La mère attendit une semaine, puis deux, puis trois. Enfin, après un mois entier, une carte finalement arriva.
Elle portait juste ces mots, écrits d'une main tremblante : "South African Airways".
La mère attrapa un magazine, tourna fébrilement les pages avec inquiétude, et trouva une pub pour SAA.
Et la pub disait : "Dix fois par jour, sept jours par semaine, dans les 2 sens."
Et maman s'évanouit.


Encore aujourd'hui, de nombreuses personnes, en écrivant le chiffre 7, utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre.
La plupart des typographies l'ont fait disparaître aujourd'hui.
Mais savez-vous pourquoi cette barre a survécu jusqu'à nos jours ?
Il faut remonter bien loin, aux temps bibliques :
Lorsque Moïse eut gravi le mont Sinaï, et que les 10 commandements lui furent dictés, il redescendit vers son peuple et leur lut, à haute et forte voix chaque commandement.
Arrivé au septième commandement, il annonça :
- Tu ne désireras pas la femme de ton prochain.
Et là... de nombreuses voix s' élevèrent parmi le peuple lui criant :
- Barre le sept, barre le sept, barre le sept !!!
Et voilà... l'origine de la barre du sept !


A la porte, St Pierre dit à J.A. :
- Vu que vous avez été un homme bon et que vos ski-doo ont changé le monde, votre récompense sera de rencontrer Dieu directement.
Dieu reconnaît J.A. et commente :
- Ainsi, vous êtes l'inventeur de la motoneige !
J.A. dit :
- Oui, c'est moi...
Dieu commente :
- Eh bien, il n'y a pas de quoi être fier pour avoir inventé quelque chose qui est instable, fait beaucoup de bruit, pollue outrageusement et ne peut même pas fonctionner dans le chemin ?!
J.A. est embarrassé un instant mais finit par dire :
- Excusez-moi, mais n'êtes-vous pas l'inventeur de la femme ?
Dieu dit :
- Ah oui!
- Eh bien dit J.A., de professionnel à professionnel, vous avez de graves défauts de conception dans votre invention :
1. Il n'y a pas de constance dans le design du pare-chocs avant ;
2. Ça claque et ça caquette constamment à haute vitesse ;
3. L'arrière est trop mou et branle trop ;
4. L'entrée est placée trop près de la sortie ;
5. Et les coûts de maintenance sont excessifs.
- Hummmm, vous avez de bons points là réplique Dieu, Attendez!
Dieu s'en va sur son ordinateur céleste et tape quelques mots.
L'ordinateur imprime les résultats et Dieu les lit à J.A. :
- C'est vrai qu'il y a des défauts dans mon invention dit Dieu, mais selon un sondage, il y a plus d'hommes qui enfourchent mon invention que la vôtre !




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 228 ° série de blagues.

Message par paszim le Dim 28 Fév 2016 - 11:38

Merci Jacques pour cette nouvelle série.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7415
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 228 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 28 Fév 2016 - 12:26

paszim a écrit:Merci Jacques pour cette nouvelle série.
Salut Pascal.
Merci de ta visite.



Bon appétit, bonne après-midi et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 228 ° série de blagues.

Message par sylvain le Dim 28 Fév 2016 - 13:11

Merci Jacques.
avatar
sylvain
équipe de rédaction des newsletters

Messages : 2019
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 32
Localisation : givonne,ardennes
Humeur : dépend des jours...mais plus souriant

Voir le profil de l'utilisateur http://maquettes08.over-blog.com/                 http://blindee

Revenir en haut Aller en bas

Re: 228 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 28 Fév 2016 - 13:15

sylvain a écrit:Merci Jacques.
Salut Sylvain.
Merci de ta visite.



Bises à Amandine et au petit Eliott.
Bonne après-midi et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12736
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 228 ° série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum