GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


229 ° série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

229 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 6 Mar 2016 - 9:27

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Voisin 1 :
- Salut, voisin, c'est une belle journée pour emménager.
Le nouveau :
- Oui, et les gens par ici ont l'air très sympathiques.
Voisin 1 :
- Oui. Et qu'est-ce que vous faites dans la vie ?
Le nouveau :
- Je suis professeur à l'Université. J'enseigne la logique déductive.
Voisin 1 :
- Ah ? ... C'est quoi la logique déductive ?
Le nouveau :
- Laissez-moi vous donner un exemple. Je vois que vous avez une niche, là dans votre jardin.
Voisin 1 :
- Oui.
Le nouveau :
- J'en déduis que vous avez un chien.
Voisin 1 :
- Ben ... Oui.
Le nouveau :
- Si vous avez un chien, vous avez probablement des enfants.
Voisin 1 :
- En effet.
Le nouveau :
- Si vous avez des enfants, j'en déduis que vous avez ou que vous avez eu, une femme.
Voisin 1 : - Ben, oui, je suis marié.
Le nouveau :
- Si vous avez une femme, j'en déduis que vous êtes hétérosexuel ...
Voisin 1 :
- Ouais, c'est sûr, ça !
Le nouveau :
- Eh bien, voilà ; c'est ça la logique déductive.
Voisin 1 :
- Cool !!!!
Un peu plus tard dans la soirée, le voisin 1 rencontre un autre voisin.
Voisin 1 :
- J'ai rencontré notre nouveau voisin, très sympa
Voisin 2 :
- Ah oui ? Et qu'est-ce qu'il fait dans la vie?
Voisin 1 :
- Il fait un truc cool : il enseigne la logique déductive.
Voisin 2 :
- Ah ??? .... C'est quoi, ça ?
Voisin 1 :
- Attends, je te montre sur un exemple. ...T'as une niche dans ton jardin ?
Voisin 2 :
- Ben .... Non.
Voisin 1 :
- ...Pédé, va !!!!...

Après avoir créé la France, Dieu trouva que c'était le plus beau pays du monde.
Ça allait faire des jaloux.
Alors, pour rétablir l'équilibre, il a créé les Français.


Comment appelle-t-on quelqu'un qui parle trois langues ?
- Un trilingue..
Comment appelle-t-on quelqu'un qui parle deux langues ?
- Un bilingue.
Comment appelle-t-on quelqu'un qui ne parle qu'une langue ?
- Un Français.


(Loi de l'Emmerdement Maximum)
LOI DE MURPHY
Tout corps plongé dans une baignoire déclenche systématiquement la sonnerie du téléphone.
PRINCIPE DE RUBY
La probabilité de rencontrer une personne de ta connaissance augmente lorsque tu es avec quelqu'un avec qui tu ne souhaites pas être vu.
CONSTANTE DE MURPHY
Les objets s'endommagent en proportion de leur valeur.
LOI DE GUMPERSON
La probabilité d'un événement est inversement proportionnelle à sa désirabilité.
LOI DE BOOB
Quel que soit l'objet, il sera trouvé dans le dernier endroit où il sera cherché.
LOI DE LA GRAVITE SELECTIVE
En tout point de la surface du globe, ta tartine tombera du côté beurre.
POSTULAT DU PARKING
C'est après avoir garé ta voiture à deux kilomètres de distance que quatre places se libèrent simultanément juste en bas de chez toi.
REGLE DE FLUGG & POST
Plus le motif pour lequel tu es dans la file d'attente est urgent, plus l'employé du guichet sera lent.
OBSERVATION DE ZENONE SUR LA REGLE DE FLUGG & POST
L'autre file va toujours plus vite.
VARIATION D'O'BRIEN SUR L'OBSERVATION DE ZENONE
Au changement de file, celle que tu viens de quitter devient la plus rapide.
LOI DE ROGER
C'est seulement après que l'hôtesse a servi le café que l'avion traverse une zone de turbulences.
EXPLICATION DE TONTON BERNARD
Le café est la principale cause de turbulences en altitude.
LOI DE YOUNG
Se tromper est humain, mais pour un bordel complet, il faut y ajouter un ordinateur.
LOI DE MOSES
C'est quand tu ne regardes pas que le but est marqué.
LOI DE MAMIE
C'est celui qui ronfle qui s'endort toujours le premier.


Un couple de randonneurs à la campagne.
La femme : Chéri...Ce paysage me laisse sans voix !
- Parfait, nous campons ici !


Comment occuper une blonde toute la journée ?
Inscrire "retournez" de chaque côté d'une feuille...


Pourquoi les blondes ont des bleus autour du nombril ?
Parce qu'il y a des blonds aussi....


Que faire quand une blonde vous lance une grenade ?
-On dégoupille la grenade et on lui renvoie !


Un type décide de faire son baptême de l'air.
Il se rend dans un aéroclub et demande à un pilote :
- Voilà... J'aimerais faire mon baptême de l'air mais je voudrais un vol à sensations, pas les petits vols pépères que vous réservez aux touristes !
- Pas de problème, si vous êtes amateur de sensations fortes, vous allez en avoir !
Le type et le pilote montent donc dans un petit avion.
L'avion prend de la vitesse, il roule de plus en plus vite mais ne décolle pas ! Il fonce droit sur un arbre !
Au dernier moment, le pilote tire sur le manche et l'avion décolle en frôlant les branches de l'arbre...
Le pilote entend son client assis derrière lui dire :
- Ça, je m'y attendais...
L'avion a maintenant pris de l'altitude.
Comme le type ne semble pas avoir eu peur au décollage, le pilote tente la figure de la "feuille morte".
Il coupe le moteur de l'avion et ce dernier chute vers le sol.
L'avion part en vrille, le sol se rapproche de plus en plus vite et au dernier moment, le pilote remet les gaz et tire sur le manche !
L'avion fait un rase-mottes et reprend de l'altitude...
Le pilote entend son client dire :
- Ça, je m'y attendais aussi !
Enervé, le pilote bascule l'avion sur le dos.
Il vole ainsi un petit moment puis enchaîne les loopings.
Lorsqu'il termine ses acrobaties, le pilote entend le type dire :
- Ça, je ne m'y attendais pas...
Comme le client a enfin eu les sensations fortes demandées, le pilote pose le petit avion en douceur.
Après avoir atterri, il dit à son client :
- J'ai cru que je n'arriverais jamais à vous faire peur ! Vous n'arrêtiez pas de dire "ça, je m'y attendais !"
- Vous n'avez pas compris ! dit le type. Quand j'ai dit "ça, je m'y attendais !" au moment du décollage, c'est parce que j'ai pissé dans mon froc tellement j'ai eu peur ! Ensuite, quand l'avion a chuté vers le sol, j'ai dit "ça, je m'y attendais !" parce que j'ai chié dans mon froc tellement j'ai eu peur ! Par contre, quand vous avez fait les loopings et que tout est remonté par mon col, ça, je ne m'y attendais pas...


La veille de sa nuit de noce, un jeune marié corse écoute les dernières recommandations de son père :
- Mon fils, quand tu vas entrer dans la chambre, tu prends ta femme dans tes bras, parce qu'un Corse c'est FORT ! Ensuite, tu la jettes sur le lit, parce qu'un Corse c'est FIER ! Puis tu te mets tout nu, parce que un Corse c'est BEAU !
Le lendemain de la nuit de noce, son père lui demande comment ça s'est passé :
- J'ai fait comme tu m'as dit, je l'ai prise dans mes bras pour l'amener dans la chambre, parce qu'un Corse c'est FORT ! Puis, je l'ai jetée sur le lit, parce qu'un Corse c'est FIER ! Ensuite, je me suis mis tout nu, parce que un Corse c'est BEAU !
- Et puis ?
- Et puis, je me suis branlé, parce que un Corse c'est INDEPENDANT et AUTONOME !!!!


Un culturiste emmène une fille dans sa chambre, l'installe sur le lit, et commence un strip-tease.
A chaque fois qu'il enlève un vêtement il montre l'un de ses muscles en disant :
- Tu vois ça, c'est de la dynamite.
Ça commence par ses abdos : de la dynamite, puis ses pectoraux : de la dynamite, il les énumère tous un par un, de la dynamite.
Il finit par ses cuisses, de la dynamite.
Et lorsqu'il enlève son slip, la fille lui demande :
- Mais dis-moi, c'est très dangereux autant de dynamite avec une si petite mèche !


Les tâches ménagères étaient celles de la femme, mais un soir, Johanne arrive du travail pour trouver les enfants lavés, une brassée de lessive dans la laveuse et l'autre dans la sécheuse.
Le souper était sur la cuisinière et la table mise.
Elle en fut très étonnée !
La raison en était que Jean avait lu un article qui mentionnait que les femmes qui travaillent à temps plein et qui doivent faire toutes les tâches ménagères étaient trop fatiguées pour faire l'amour.
La soirée se passa bien et le lendemain, Johanne en fit part à ses compagnes de travail.
- Nous avons eu un très bon souper. Jean a même nettoyé. Il a aidé les enfants pour leurs devoirs, plié les vêtements et les a même rangés. J'ai eu une soirée formidable.
- Mais que s'est-il passé après ?
- Oh, c'était parfait aussi. Jean était trop fatigué...


La maîtresse demande a toto :
- Avec quel fruit peut-on faire de la compote ?
Toto lui répond:
- Une lime madame.
- Mais pourquoi une lime toto ?
- Ben ma mère la dit à mon père.
- Et elle a dit quoi ta mère?
- Hier soir elle a dit : arrête de me limer le cul, il va finir en compote !


L’heure
Deux gars discutent dans un bar :
– Hé l’ami, t’as l’heure ?
– 17H30.
– Merci. Dis je me demandais, comment tu ferais toi, pour savoir l’heure sans une montre ?
– Ben je me repèrerais à la position du soleil, ou bien en regardant la télé ou la radio…
– Oui mais si tu n’as rien de tout ça et qu’il fait nuit ?
– Et bien je me repérais à la position de la lune et au nombre d’étoiles dans le ciel (il est variable selon les heures).
– Et s’il fait nuit noire et que c’est la nouvelle lune, hein ? T’as plus rien pour te repérer ?
– Si ! Dans ce cas-là, j’ai mon clairon !
– Ton clairon ?
– Ben oui ! La nuit, quand je veux savoir l’heure qu’il est, j’ouvre la fenêtre de chez moi et je me mets à jouer du clairon dehors.
– Et alors ?
– Et alors, y a toujours un gars qui se met à gueuler :
« BORDEL, MAIS QUI C’EST L’IDIOT QUI JOUE DU CLAIRON A 2H DU MATIN ? »


Quelle est la différence entre le drapeau russe et le drapeau corse ?
- Sur le drapeau corse, il n'y a pas d'outils.


Doumé aperçoit Dominique en train de rouler une cigarette.
- Dis Dominique, je croyais que tu ne fumais plus à cause de ton cœur ?
- C'est vrai, mais maintenant, comme tu le vois, je ne les achète plus toutes faites, je les roule moi-même car le docteur m'a dit que je pouvais fumer à condition de faire de l'exercice.


Dans le cimetière d'un petit village corse, une vieille dame frappe rageusement sur une tombe avec sa canne.
Doumé qui passe par-là s'en étonne et demande à la grand-mère :
- Oh ! Antonia, qu'est-ce qui te prend ?
- C'est mon mari, il est allé voter aujourd'hui et il n'est même pas passé me voir !


Trois potes discutent de leurs voitures.
Le premier dit :
- "Et bien moi dans ma nouvelle BMW j’ai l'air conditionné "
Le deuxième lui se vente aussi :
- "Moi dans mon Astra OPC j’ai l'Air Bag "
Et enfin le troisième :
- "Et bien moi dans ma Lada j’ai l'air...CON"


Leçon de chose
Une femme et son époux discutent avant de dormir, de leur fils qui doit les quitter le lendemain afin de faire son service militaire.
– Tu sais chéri, comme notre fils n’est pas très au courant des choses de la vie (il n’a que 21 ans), ce serait bien si tu pouvais lui glisser un mot à propos de tu sais quoi, avant son départ. Sinon, il risque de se faire taquiner par ses nouveaux copains dans l’armée.
– Tu as raison. Le courage m’a toujours manqué jusqu’à présent, mais demain au réveil je lui en parlerai.
Le lendemain matin, l’homme tente de parler à son fils mais les mots lui restent dans la gorge.
Il accompagne donc son fils à la gare se promettant bien de lui en glisser un mot avant son départ.
Il prend un verre au bar avec son fils en attendant le train et s’apprête à tout lui dire mais n’y arrive toujours pas.
Pendant que son fils monte dans le train, le papa se sent coupable d’avoir échoué dans son rôle de père et se met à courir vers le train qui se met à rouler.
Sentant qu’il va enfin se libérer d’un poids énorme il crie à son fils qui a sorti sa tête par la fenêtre :
– LE PÈRE NOËL N’EXISTE PAS.


Doumé et son pote Antonin sont assis sur un banc à l'entrée d'un village corse, au bord de la route.
Passe une voiture qui laisse tomber une mallette qui s'ouvre sous le choc et laisse découvrir des liasses de billets.
Doumé secoue Antonin :
- Si le vent se lève, on est riche !


Doumé va sur le continent et voit un bâtiment portant sur sa façade une inscription : "Médecine du travail".
Il s'exclame :
- Il leur en aura fallu du temps pour s'apercevoir que le travail rendait malade.


Un Corse installé depuis un an sur le continent écrit à son frère : "Viens ici, il n'y a qu'à se baisser pour ramasser de l'argent".
Le frère prend le bateau et, à peine arrivé à Marseille, sur le quai, il aperçoit un billet de 100.
Il se baisse pour le ramasser puis se ravise : "Je commencerai à travailler demain."


Un riche Corse, sur le point de mourir, décide de léguer sa fortune au plus fainéant de ses trois fils qu'il décide de tester.
Il demande à l'ainé de monter :
- Oh, mon fils ! Que fais-tu si tu es à la terrasse d'un bar, qu'il fait très chaud et que tu aperçois un billet de 100 de l'autre côté de la route ?
- Ouh... J'attends qu'il fasse moins chaud pour aller le chercher !
Le vieillard appelle ensuite son deuxième fils
- Que fais-tu, mon fils, si une jolie fille te fait de l'œil pendant ta sieste ?
- Je termine d'abord ma sieste !
Le vieillard appelle alors le cadet :
- Oh ! Doumé, monte me voir !
- Non, toi, descends !


Si vous avez déjà travaillé pour un patron qui réagissait avant d'avoir vu les faits et d'y avoir bien réfléchi , vous allez adorer cette petite histoire
La compagnie General Motors, croyant être prête pour un grand ménage, a engagé un nouveau Président.
Le nouveau patron était déterminé à débarrasser la compagnie de ses employés peu vaillants.
En visitant l'usine, le Président remarque alors un gars appuyé contre le mur, les bras croisés.
La pièce était remplie d'employés travaillant.
Alors il se dit : je vais leur montrer que c'est du sérieux mon affaire !
Il demande au gars :
- Combien gagnes-tu par semaine ?
Un peu surpris, le jeune homme le regarde et lui dit :
- Je gagne 400 $ par semaine, pourquoi ?
Le Président lui dit alors :
- OK, ne bouge pas de là !
Il retourne dans les bureaux et revient 2 minutes plus tard et donne 1600 $ comptant  au gars et lui dit :
- Voici 4 semaines de salaire, maintenant fiche le camp  et ne reviens plus.
Se sentant bien d'avoir fait ce geste, le président regarde autour de la pièce et demande :
- Est-ce que quelqu'un peut me dire ce que cet incompétent faisait ici ?
À l'autre bout de la pièce, une petite voix dit :
- C'est le gars qui attendait d'être payé pour la pizza qu'on avait commandée !


Nous sommes fin décembre et le juge du tribunal correctionnel est de bonne humeur. Il demande au prisonnier :
- Quelles sont les faits qui vous sont reprochés ?
- On me reproche d'avoir fait mes achats de Noël trop tôt!
- Mais ce n'est pas un crime ça. Et comment ça, trop top !
- Ben, avant que le magasin n'ouvre...


Toto dit à la maîtresse:
- Mam'zel, saviez-vous que les boules de Noël ont du poil ?
- Ben non, voyons! Y a pas de poil après les boules de Noël !
Et Toto de répondre:
- Hé! Noël ! Montre tes boules à la maîtresse...




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum